AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le conseil des Cinq

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
P.N.J
P.N.J
Récits 811
Le conseil des Cinq Empty
MessageSujet: Le conseil des Cinq   Le conseil des Cinq Icon_minitime1Lun 3 Fév - 12:13

[Arrow...suite de ~ICI~]

Le conseil des Cinq Unshra10

Bien que le Dieu du Temps avait ses raisons d'agir ainsi, Unshra nourrissait une certaine amertume au devant de tant de méfiance. Elle avait quand même bafoué le Code Divin, en l'occurrence, ça serait la dernière chose que ferait une traîtresse. Bien sûr, Aby ne l'avait pas dit ouvertement, mais la Tisseuse n'était pas stupide, et comprenait parfaitement son petit manège. Suspectant toutefois une éventuelle saute d'humeur de la part de Vi, Unshra prit une confortable avance en murmurant dans son esprit qu'il était préférable de le laisser agir à sa guise. Plus tôt il sera convaincu de sa complète dévotion, plus vite ils pourront avancer ! En revanche, elle ignorait qui Aby Dalzim souhaitait rencontrer aux portes des Limbes. Optant pour la loi du silence, l'arachnide attendit en prenant soin de libérer sa main de celle de Vi. On la voyait déjà suffisamment manipulatrice à cause de l'ombre de Lolth qui planait en permanence sur elle, il était donc inutile d'en rajouter en donnant l'image d'une Vi soumise à sa cause.

Constatant l'absence d'Abyssia, Aby Dalzim convoqua malgré tout le conseil des Cinq. C'était une première pour lui, mais cet entretien n'avait pas pour seul but d'innocenter Unshra d'une possible traîtrise, mais également d'en apprendre plus sur ce qu'il serait bon de faire afin de contrer une pareille débâcle. Sur ces mots, une première silhouette aux atours difformes apparut, laquelle fut suivi par quatre autres. Formant désormais un cercle avec en son centre, les trois protagonistes, Saarin prit la parole...

Le conseil des Cinq Saarin10

- Que nous vaut cet honneur, Dieu du Temps ? Émit le démon d'une voix sifflante.

Abyssia n'étant pas indispensable à cette réunion, Aby Dalzim ne voyait aucun mal à solliciter l'aide de ces créatures.

Le conseil des Cinq Aby10

- Merci de prêter écoute à mes mots, j'aurais trois revendications à vous soumettre et...

Le conseil des Cinq Khufu10

Faisant claquer par trois fois sa langue contre son palais, Khufu coupa sèchement la parole de la Divinité Temporelle. Comment pouvait-il se pointer ici, dans leur domaine, en faisant fi des us et coutumes ?! Les Enfers avaient beau être sur le déclin, le conseil des Cinq ne se sentait pas concerné. Et plus vite ils le comprendront, mieux cela se passera.

- Tu n'en n'auras droit qu'à deux ! À présent parle ! Chuchota froidement l'immondice.

- Shendril s'est éteinte, je parle donc en son nom.

- Shendril est morte ?! Répéta Saarin. Depuis l'attaque, tous les Dieux se sont retrouvé isolé dans leur domaine, il ne fut alors plus possible pour nous de ressentir leur essence. Et là tu nous annonces sa mort ?!

- Je regrette de confirmer cet état de fait, mais oui.

- COMMENT ?!!! Hurla soudainement le Démon.

Le conseil des Cinq Varp10

Une fois la funeste nouvelle confirmée, et le cri de Saarin le ciblant directement, Varp fit usage de sa prodigieuse vision, qui, au sein du Royaume Abyssal, ne possédait aucune limite tant qu'il avait l'aval de ses pairs pour agir. Projetant ainsi son regard dans le domaine de Shendril au moment de sa mort. Varp put faire son rapport en direct.

- Shendril livre un duel acharné contre le Destructeur en compagnie de la Déesse du Chaos. Formulait-il d'une voix éteinte. Ce dernier prend l'ascendant et les gobe toutes les deux, le sanctuaire avec.

- Le Destructeur ? qu'est-ce que le cabot d'Yloumna vient faire là dedans ? Peu importe en vérité. Reprit Saarin manifestement apaisé. Va donc dans son antre Dieu du Temps, et rend nous notre Shendril, après on donnera suite à tes attentes !

Pas le temps d'exprimer un retour que les cinq Démons disparurent.

- Ai-je bien entendu ? S'assura Aby Dalzim auprès de Vi et Unshra.

- J'en ai peur. Répondit l'arachnide perplexe.

Il n'y avait toutefois guère à se soucier d'un éventuel espionnage de la part de Rivaëna, à savoir que les Limbes et ses alentours bloquaient toutes les télépathies et autres perceptions que l'on pourrait apparenter à cette capacité.
Revenir en haut Aller en bas
Vi
Vi
Récits 28
Le conseil des Cinq Empty
MessageSujet: Re: Le conseil des Cinq   Le conseil des Cinq Icon_minitime1Lun 3 Fév - 22:29

Haussant les épaules à l'entente des félicitations du Dieu temporel quant à sa réussite sur ses boucles temporelles, Vi se priva bien de lui mentionner à quel point elle avait failli échouer aussi. Mettant cela plus sur la chance que de la perspicacité de sa part. S'étant sentie trop suffisante et paniquée, elle avait finit par agir à l'instinct. Le reste s'était fait tout seul, elle n'avait fait que suivre le cours des choses... Cela dit, toujours accrochée à la main d'Unshra, Vi obtint une réponse d'Aby Dalzim par leur lien. En premier lieu, elle se senti rassurée que ce dernier accepte et puisse le faire, la durée dépendant alors d'Oracle elle-même.

(Aby Dalzim)-**Prenez les précautions que vous devrez prendre mais il est primordial de la localiser vu que je souhaite la retrouver et sortir Yloumna et Loominëi de leurs situations actuelles avant le déclin total de nos mondes.**

Cependant, la suite ne lui plu pas du tout. Tournant subitement la tête en direction de ce dernier, le regard interrogateur, elle se demandait bien ce qu'il voulait bien faire là-bas. Enfin... Ce n'était pas tant le fait de lui annoncer ce qu'il comptait faire qui la frustrait. Mais son annonce de fin, d'y aller avec elle ou sans elle ! Et puis quoi alors ? Elle va jusqu'à en mourir pour une cause, quasiment perdue en plus de cela, tenter de sauver un maximum de Dieva et on est prêt à la mettre de côté par pur caprice soudainement ? Touchée dans son égo, après tant d'effort et de sacrifice, d'avoir frisé une nouvelle folie à échouer à la chaîne, la Déesse du Chaos parvint à se retenir. De ne pas réagir. Elle eut juste une mine renfrognée, une grimace en coin de lèvre. Un peu du même genre qu'une gamine vexée qu'on ne complimente pas son dessin comme il voulait l'entendre.

Le Dieu Temporel ne mentionna cependant pas Guislan, juste Shendril. Après tout, cette dernière était évidemment bien plus importante que lui. Mais cela n'empêchera pas à Vi d'avoir un soupir en s'en rendant compte. Espérant secrètement pouvoir tenter réparer son erreur, détestant échouer, lamentablement, qui plus est, le concernant... Ce dernier ne manqua pas de la reprendre quant à la fin de ses dires sur son intention de vouloir sauver tout le monde ici bas... Lui faisant hérisser des poils sur la nuque, serrant un peu les dents. N'aimant pas se faire reprendre, elle se crispa, sentant bien qu'elle était relativement fragile émotionnellement. Mais elle ne se priva cependant pas de lui répondre, d'un ton de voix tout à fait neutre...

- Mais je ne plaisante pas et je procéderai de la meilleure des manières pour en faire le maximum, avec ce qui doit l'être et ce qui l'est moins tout autant !

Satisfaite de voir que le Dieu du temps était rentrée dans son jeu, que ce soit de son plein gré ou non, la Déesse du Chaos n'en rajouta pas. Le laissant prendre la suite des événement. Profitant de se laisser un peu porter. Enfin, téléportée, plutôt ! Car l'homme saisit soudainement Unshra par l'épaule, faisant lever un sourcil à Vi qui ne savait pas comment prendre cela et, aussi vite que l'action effectuée, tout le monde se retrouvait dans les Limbes.

- Oh... Murmura t'elle, laissant l'arachnide lâcher sa main. Les Limbes, oui.

Il lui fallu un petit instant pour réaliser où elle se trouvait tout comme elle prit un moment pour se rendre compte que sa main ne tenait plus rien. La voix de l'intéressée résonnant subitement dans sa tête. Lui intimant de rester calme, de laisser le dieu mener la danse et faire ce qu'il devait faire. En agissant ainsi, Unshra avait probablement bien anticipé la réaction de la Déesse du Chaos, évitant ainsi une potentielle perte de temps par celle-ci. Décidant alors d'adopter le silence, Vi se relégua au second plan, en tant que spectatrice, même si cela lui déplaisait fortement. Ayant été aux commandes depuis le début des hostilités. Mais bon, fallait bien admettre que son amie avait raison et elle laissa alors l'homme prendre le relais. Le Dieu aux manettes, elle se demandait surtout qui pouvait bien fréquenter Shendril, ici. Probablement des gens importants, se dit-elle, ennuyée d'être le second rôle. Tant pis. De toutes manières, ses réponses ne tardèrent pas à arriver puisque cinq silhouettes apparurent autour d'eux. Tournant sur elle-même pour tous les distinguer, Vi ne pu s'empêcher d'à nouveau lever un sourcils. Qu'est-ce que c'était que ça ? Un cirque au grand complet ? Mais... ils sont laids ! Heureusement pour ses deux alliés, Vi avait adopté le silence et se gardait ses réflexions pour elle-même. Car avec l'attitude présente qu'elle avait en elle, soit la gamine frustrée de ne pas tout contrôler selon ses plans, elle aurait certainement tout fait rater.

À l'entente de la première voix, Vi redressa la tête pour observer le démon qui s'adressait à eux. D'un signe de la main, elle indiqua le Dieu du Temps discrètement, faisant ainsi comprendre qu'elle n'avait rien à dire contrairement à lui. Après tout, il savait bien ce qu'il s'était passé. Enfin... en partie. De plus, il n'attendit pas pour remercier leurs hôtes. Ce que Vi n'aurait clairement pas fait, soit. À peine sa phrase entamée, elle fut coupée par une autre créature qui parlait de façon à faire ressentir la même sensation des des ongles sur un tableau noir, grinçante. Ne se gênant pas pour être insolent envers Aby Dalzim en lui réduisant comme bon lui semblait ses revendications. Le regard de la Déesse se déportant sur le décors alentours, elle se demandait bien pourquoi elle n'avait pas ses pouvoirs, actuellement. Evidemment, ces choses ne parlaient pas à elle mais c'était tout comme, elle était la frustration et et la vexation que le Dieu Temporel n'avait pas. Se promettant bien que si ces derniers leurs faisaient perdre un temps précieux ou les faisaient tourner en rond, ils allaient se retrouver sur la même liste que Rivaëna et Pacem. Autant dire qu'ils regretterons de l'avoir froissée de la sorte.

Pendant qu'elle boudait dans son coin, tout en étant attentive à ce qu'ils se disaient tous, Aby leur annonça alors la mort de Shendril. Une nouvelle qui sembla les choquer, réaction logique après tout, vu le temps qu'ils passaient avec elle apparemment. Mais elle peinait à comprendre ce qu'elle leur trouvait. Mais n'étant pas la pour juger, Vi assista à sa propre histoire, mal contée, par un autre démon encore. Sauf qu'un détail important leur échappait toujours... Rivaëna. Le Destructeur était là à cause d'elle et non pas d'Yloumna. Il lui faudrait donc rectifier cela auprès de l'homme qui évidemment, ne pouvait qu'afficher de la surprise en découvrant la cause de sa mort.

Les démons disparus, il était toujours perplexe, le regard tourné auprès de Vi et Unshra. La Déesse du Chaos haussant les épaules en croissant les bras.

- Je ne rigolais pas quand je vous disais qu'une entité avait pété un câble et foutu le foutoir chez nous. Lui répondu t'elle d'une voix monotone. Cependant, comme vous l'avez bien entendu aussi, on va devoir y retourner et lui refaire face. Du coup, j'ose espérer que vous avez une idée derrière la tête parce que j'ai tout perdu face à lui et à part vouloir le renvoyer dans sa niche, je n'ai pas de meilleure idée que d'y aller frontalement vu que la discussion n'est pas de mise avec lui. Pas faute d'avoir essayé, cela dit.

Lorsqu'elle se remémora sa défaite, Shendril se sacrifiant pour la sauver, la perte de ses pouvoirs, Vi ne pu contenir sa colère intérieure... Celle-ci se manifestant à nouveau sous une forme de fumée noire s'échappant de son corps, l'enveloppant petit à petit. Le regard brillant de combativité, malgré sa faiblesse flagrante, des craquelures se mirent à réapparaître sur son visage. Autant Unshra que Aby Dalzim pouvait aisément comprendre alors que, quoi qu'il en coûte, elle était prête à en découdre à nouveau, même équipée de son handicap. Observant les alentours et ensuite ses deux alliés, elle déclara alors :

- Quoi qu'il en soit, je vois qu’apparemment nous n'avons pas le choix si vous voulez obtenir ce que vous attendez d'eux. Evidemment, je ne vous cache rien en vous disant que le Destructeur était là-bas à cause de l'Entité et non pas d'Yloumna et que Shendril s'est sacrifiée pour moi.

(Unshra) -**Je n'ai aucunes idées de ce qu'il cherche à faire... en as-tu une ? Ça ne me fait pas plaisir et j'ai que des mauvais pré-sentiment quant à ces cinq là, malgré leurs affinités avec Shendril...**
Revenir en haut Aller en bas
P.N.J
P.N.J
Récits 811
Le conseil des Cinq Empty
MessageSujet: Re: Le conseil des Cinq   Le conseil des Cinq Icon_minitime1Dim 16 Fév - 23:17

Le conseil des Cinq Unshra10

Avait-il agit par fanfaronnade en rendant visite à ce groupe de Démons ? Aby Dalzim se mit lui-même dans une posture délicate en se voyant attribuer d'une quête ô combien périlleuse. Unshra était désolée pour lui, mais en ce qui la concernait, le jeu de la suspicion avait assez duré. Le Dieu du Temps était libre de ne pas lui faire confiance, mais son enquête personnelle sur la loyauté de l'Istën ne devait pas les détourner de leur but principal, soit ; Oracle et la rescousse des autres Divinités prisonnières de leur domaine. Le ton était donné, chacun oeuvrerait en fonction de son instinct ! Aussi, s'approchant d'Aby, Unshra le prit entre dix yeux. Nulle colère n'émanait de sa personne, juste un brin de frustration.

- Je vous sais gré de votre concours, mais n'oubliez pas que l'instigatrice de tout ceci n'est autre que Vi. Elle est également votre sauveuse, et par conséquent, vous êtes son obligé. Honorez cette voix des Enfers en libérant Shendril si cela est en votre pouvoir, mais pour ce qui est du reste, je m'en remets à la Déesse du Chaos.

La Tisseuse ne souhaitait pas faire l'objet d'une paranoïa, et ce, même si la situation s'y prêtait. De plus, en se livrant de la sorte à Aby Dalzim, Unshra répondait dans le même temps à l'inquiétude de Vi. L'Istën avait bien conscience des enjeux, et selon elle, il ne fallait surtout pas se disperser, à commencer par les directives. Il était capital qu'elles émanent d'une même entité, car si chaque fois une Divinité différente se mettait à prendre les choses en main, tout cela allait mal finir. Pour le coup, Aby Dalzim fut un peu trop dirigiste en imposant sa décision aux deux Déesses. Unshra s'était clairement exprimée, sans doute cela allait suffire pour que Vi comprenne l'importance de son rôle, ainsi que de la place qu'elle occupait. Toutefois, elle ne laissera guère à l'un comme à l'autre le temps de lui répondre. Retournant dans le confort de son alcôve, Unshra se tenait prête pour la suite des événements.

Le conseil des Cinq Aby10

- En voilà une qui n'aime pas tellement se mouiller... Bougonna le Dieu du Temps laissé seul avec Vi. Mais je la comprends, je ne l'ai pas mis dans une position très confortable, et bien que mes agissements ont dû me faire baisser dans son estime, je ne les regrette en aucune façon. Après cette petite mise au point, Aby Dalzim revint dans le vif du sujet. Ne vous méprenez pas jeune Déesse, j'apprécie beaucoup Unshra, seulement ce n'était pas elle que j'imaginais voir en pareille situation. Enfin... laissons cette brave Tisseuse en paix, je crois que le Destructeur m'attends. Et au vu de ce que vous avez dit, vous souhaitez être de la partie. Dans ce cas, allons-y !

L'antre du Destructeur ne pouvait être abordée par les Divinités, à l'exception faite d'Yloumna, mais Aby Dalzim avait sa petite idée quant à la manière d'y parvenir. La manipulation du temps pouvait permettre bien des choses, et plus encore lorsque ce dernier n'avait pas de réelle consistance. Au sein des Abysses, il n'y avait pas découlement temporel en dehors de la chronologie propre à chaque déités. Il suffisait donc à Aby Dalzim de créer une spirale séculière en lien direct avec la disparition du domaine de Shendril. Se faisant, cette nouvelle temporalité se rattacherait à l'essence même du Destructeur, permettant ainsi à Vi comme à lui, de s'engouffrer dans la dimension du dévoreur. Surfant sur l'ère du passé, les deux Divinités sombrèrent dans l'oubli du huitième Enfer...

[OUT : Dans le Huitième Enfer ~ICI~...Arrow]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Le conseil des Cinq Empty
MessageSujet: Re: Le conseil des Cinq   Le conseil des Cinq Icon_minitime1

Revenir en haut Aller en bas
 

Le conseil des Cinq

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Sept Destinées :: L'AU-DELÀ :: Les Limbes-
Sauter vers: