AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -40%
-40% Nike Air Zoom Pegasus 39 Premium
Voir le deal
77.97 €

Partagez | 
 

 Choc !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Éris
Éris
Familier : Mâchouillette
Choc !  Empty
MessageSujet: Choc !    Choc !  Icon_minitime1Mer 7 Sep - 21:42

[Suite de ~ICI~]

Arrivée en haut des marches, je constatai qu'il filait vraiment vite ce bougre de crabe ! Voyant qu'ils fonçaient en direction de Phyrra et la Matriache toujours comateuse, je flairai vite l'accident. Chou n'avait sans doute pas conscience de sa vitesse ni de la distance nécessaire pour s'arrêter...  

- RALENTIIIIIIS !!!!
clamai-je, toujours en courant

Mon cri alerterait ma compagne et les autres aux alentours. Craignant dans le même temps que la surprise ne les fassent réagir assez vite, je décidai d'anticiper une éventuelle collision. J'invoquai une grande aiguille, visai puis la lançai de façon à ce qu'elle se fiche droite devant la monture, cela devrait normalement la faire dévier, puis une seconde, pour l'obliger à suivre le virage, et non qu'elle ait l'idée bizarre et improbable de slalomer entre. Je maudissais intérieurement Chou à me contraindre de peut-être devoir l'abîmer, car si mon estimation était bonne, il y avait des chances que le crabe se renverse sur le côté dans le tournant. J'avais également balancé de toute mes forces Mâchouille de façon à doubler la cavalière, en tous cas à peu près. Peu importe où il tomberait, si jamais la monture arrivait à défoncer les aiguilles, je ferai en sorte de faire Mâchouille Vorace dans l'idée, soit d'en faire un coussin amortissant, soit de le faire attraper la fuyarde.

¤ 7 Khole Gaïa ¤
~ Il est 10 heures 42 ! ~

_________________
Choc !  Sign10
Revenir en haut Aller en bas
Mâchouillette
Mâchouillette
Choc !  Empty
MessageSujet: Re: Choc !    Choc !  Icon_minitime1Ven 9 Sep - 13:45

Parfaitement cadencées, les pattes du crabe vrombissaient au maximum de leur efficacité, offrant ainsi à la cavalière une propulsion digne de son exigence. Contorsionnant sa tête de façon à jouir d'une vue directe sur Éris, Mâ parvint à ramener sa face en surplomb de son dos. La pression exercée fut telle que tout un pan de son cou craqua! Il en résulta l'expulsion d'une fibre jaunâtre qui, par la force des choses, se mit à flotter dans les airs. La gamine s'affola, à raison du point de vue de Mâ, mais en complète illogique au devant de sa troupe de revenants. Qu'est-ce que ça pouvait bien leur faire, à eux, d'assister à ce genre de scène? A l'exception de la Phyrra, Mâ profitait de suffisamment de champ pour agir à sa guise. L'esprit vif, Éris huma le danger qui guettait la matriarche, aussi se résolue t-elle à faire usage de ses sorts afin de mettre un terme à cette effronterie! Il ne lui restait plus que dix mètres à parcourir avant que l'impact ne se produise. En réponse à cela, la mioche toujours en course, invoqua la plus grosse aiguille de sa collection, puis l'expédia en direction des cieux. Entrapercevant les intentions d'Éris, Mâ remit la tête de la poupée dans le bon sens, et put ainsi assister à l'atterrissage de son projectile démesuré à seulement deux mètres au devant sa monture! Forcée d'esquiver l'obstacle pour s'épargner un arrêt brutal, Mâ ordonna au crabe de bifurquer sur la gauche. D'une carrure à faire pâlir une brindille, le pieu d'une dizaine de centimètres de large put aisément être contourné. Mais en lorgnant derechef depuis son revers, Mâ eut tout juste le temps de distinguer le départ d'un nouveau piquant.

Tout allait très vite, et en dépit de ce fait, Mâ sut que face à une détermination aussi manifeste, ce n'était pas de cette manière qu'elle parviendrait à occire la matriarche. Alors elle troqua son plan d'origine pour une pensée plus noire encore! Malgré le risque d'une rupture imminente au niveau de son cou, le regard du pantin suivit l'épieu s'évanouir sous la couche nuageuse, puis retomber droit sur lui afin de l'encourager à poursuivre son virage. Hors de son champ de vision, Mâ ne put assister au volplané de Mâchouille qui la frôla, la dépassa, avant de se crasher juste devant la reine drow. Un évènement nul et non avenu, car cela ne couvrait point les nouvelles manigances de Mâ. A savoir qu'au moment où l'aiguille allait se ficher dans le sol boueux, la poupée bondit depuis son crabe de façon à se faire épingler par celle-ci! La violence du choc l'enfonça à mi hauteur dans la bauge. Et bien qu'on pouvait supposer l'empalement du sac de bourre, la réalité de l'incident s'avéra drastiquement différente. Immédiatement absorbée par le corps du pantin, à l'instar du liquide poisseux qui infiltrait ses fibres, la pointe d'os disparut. Désormais investie du pouvoir sur les aiguilles, Mâ voulut se redresser, sans succès.. Littéralement collée dans la vase, la poupée dut se résoudre à l'abandon, mais pas Mâ! Car à son tour, elle adjura la matérialisation d'un épieu en tout point semblable à celui dont elle fut la victime. Depuis sa position couchée face contre ciel, Mâ fit alors naître une gigantesque écharde d'un mètre de long juste au-dessus d'elle. L'arme de destruction massive lévitait à quelques centimètres à peine de son oeil. Trois secondes furent toutefois requises pour évaluer la position de la matriarche par rapport à la sienne, avant que Mâ ne se décide, à l'instar d'Éris, d'envoyer son aiguille droit dans l'atmosphère de telle sorte à ce que celle-ci retombe en cloche, directement sur la loque ténébreuse.

Je ne pouvais l'entendre, mais je devinai sans mal avec quel entrain Mâ manipulait les commandes.. J'étais aussi désespérée qu'impuissante, sans Chou, l'équilibre était rompu. Intrinsèquement, nos mondes allaient s'effondrer au profit de celui de Mâ. J'eus beau me redresser pour cogner à la porte, en vain.. Je refusai cependant de rejoindre Chou dans les profondeurs du subconscient, non pas que je ne le voulais point, mais ce faisant; je nous condamnerais! La présence de mon esprit dans l'inconscient contraignait Mâ à demeurer dans son univers sans qu'elle ne puisse se mêler au nôtre. Mais je n'étais pas certaine de pouvoir lui résister aussi longtemps que je le voudrais. D'une manière ou d'une autre, il fallait extirper Chou du trou dans lequel elle s'était jetée, et pour ce faire, j'allais devoir combattre Mâ. Il me fallait lui arracher les commandes pour informer notre créatrice du mal qui sévissait à l'intérieur de ce corps pelucheux. Je demeurais convaincue du pouvoir de notre créatrice sur Chou. Et dans la mesure où je parviendrais à établir le contact entre les deux, tout deviendrait alors possible.

¤ 7 Khole Gaïa ¤
~ Il est 10 heures 42 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
 

Choc !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Sept Destinées :: LES TERRES ÉLOIGNÉES :: Cimetière géant-
Sauter vers: