AccueilPortailDernières imagesRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Soldes d’été 2024 : trouvez les ...
Voir le deal

Partagez | 
 

 Sauvons Mâchouillette

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Éris
Éris
Familier : Mâchouillette
Récits : 968
Sauvons Mâchouillette Empty
MessageSujet: Sauvons Mâchouillette   Sauvons Mâchouillette Icon_minitime1Sam 15 Avr - 9:13

[Suite de ~ICI~]

Je dévalai les marches, manquant de me rétamer, pour retourner auprès du façonneur, éparpillant par-ci par-là des tâches de boue. Le silence y régnait et un reste de poison flottait encore.

- Proliiiiiixe !!!!!  J'ai besoin, maintenant, que tu fasses une créature capable de laver ma poupée avec délicatesse, criai-je en levant ma pauvre Mâchouilllette, fixant l'endroit duquel il était apparu tout à l'heure. Il n'avait pas intérêt d'être parti en vacances !

¤ 7 Khole Gaïa ¤
~ Il est 10 heures 46 ! ~

_________________
Sauvons Mâchouillette Sign10
Revenir en haut Aller en bas
Mâchouillette
Mâchouillette
Récits : 137
Sauvons Mâchouillette Empty
MessageSujet: Re: Sauvons Mâchouillette   Sauvons Mâchouillette Icon_minitime1Mar 3 Oct - 16:27

J'avais beau m'acharner, je n'arrivais à rien. Sans le concours de Chou, je n'avais aucune chance de forcer la porte de la conscience.. Dépitée, je m'adossai contre celle-ci, laissant alors mon séant amortir cette masse qui me ratatinait. Je ne percevais pas l'ombre d'une solution. Mais au moment où j'abandonnai ma tête à la gravité, une puissante secousse ébranla mon environnement! Le sol s'inclina brusquement, et l'instant d'après, je me retrouvais suspendue au-dessus du vide.. - CHOUUUU!!! Hurlai-je paniquée. Craignant qu'il ne lui soit arrivé malheur, je me hissai avec hâte! Éventrée en plusieurs lieux, l'inconscience n'était plus qu'une zone sinistrée. Les diverses fissures me permettaient à présent de voir les méandres tourbillonnants du subconscient, juste sous mes pieds. Je ne comprenais pas l'évènement que je venais de vivre, et cela m'angoissait. Est-ce que Mâ venait de détruire notre créatrice? Est-ce que Chou avait cessé d'exister? Ou était-ce simplement le fruit d'un incident qui échappait à toute logique? Des trois hypothèses, je préférai encore que ce soit la dernière.. Ventre à terre, mon oeil unique n'avait de cesse de sonder cette miasme noirâtre qui serpentait inlassablement. Peut-être espérai-je y distinguer le noeud de Chou, mais rien.. juste le néant qui inondait notre être. Devais-je risquer le tout pour le tout, et plonger? Cette idée fugace ne me disait rien qui vaille..

Convaincue que seule la voix de sa maman pourrait la faire sortir de son coma, je me relevai sèchement! Plus déterminée que jamais, je toisai l'énorme trou qui me donnait vue sur la silhouette de Mâ en lutte pour reprendre les commandes. J'aurais voulu m'élancer moufles en avant, pour lui sauter à la gorge! Mais le terrain chaotique m'incita à la prudence. Un faux pas, et je finissais moi aussi dans le subconscient, couronnant ainsi Mâ, comme reine incontestée de notre corps rembourré.

Quand le talon de la drow écrasa la peluche, Mâ fut éjectée de son siège! Puis se retrouva coincée entre le dossier de celui-ci, et le tableau de contrôle. Sous le poids du regret de Yet, si je puis l'illustrer ainsi, l'infortunée scélérate, alors prédominante, ne parvint guère à disparaître comme à l'accoutumée. Cette fois, elle n'était point le cauchemar qui sévissait, puis s'évanouissait. Cette fois, Mâ était une conscience intègre, dont la connexion avec le subconscient fut altérée par la présence de Chou en son sein. Aussi, et pour la première fois depuis la trahison d'Éris, la silhouette noire dut s'acharner contre les éléments. Et à force de se tortiller jusqu'à la contorsion, non sans mal, Mâ parvint à se libérer de son carcan. Alors à l'écoute des échanges qui fusaient à l'extérieur, cette dernière eut dans l'idée de poursuivre ses méfaits par un acte autrement plus répréhensible que les attentas précédents.

Tandis que l'acupunctrice s'évertuait à instruire sa subalterne, la sombre identité de Mâchouillette posa sa moufle sur la zone réservée aux sorts. Puis attendit patiemment qu'Éris termine ce qu'elle était en train de dire. À la suite de quoi, quand vinrent ces mots: "C'est comme ça, elles ne peuvent pas la virer complétement." Les coutures de sa bouche ténébreuse se fendirent dans un sourire carnassier! Une simple pression, et Phyrra se verrait transpercée d'un gigantesque épieu! Nul besoin de la voir pour deviner qu'elle se tenait juste devant sa pathétique maitresse. Mâ regrettait simplement le fait de ne pas pouvoir choisir la zone qu'elle allait forer! Jubilant sur le cri à venir, la silhouette revancharde ne prit point garde à la charge de Yet qui l'envoya valser à l'autre bout de la pièce!

Dans la précipitation, je n'étais pas certaine d'atteindre ma cible. Quel soulagement ce fut cependant, quand je vis cette dernière encastrer dans une craquelure à peine plus grande qu'elle. Sans attendre, je me ruai sur cette folle sans lui laisser le temps de comprendre ce qui venait de lui tomber dessus! Et à l'instar de Chou contre moi peu de temps avant, je me livrai à un déluge de coups! - TU.. VAS.. LAISSER.. NOTRE.. CRÉATRICE.. TRANQUILLE!!!! Je ne me connaissais point une telle colère, et par nos fibres.. qu'est-ce que c'était bon! Désormais au fond de la crevasse, Mâ, imperturbable, lui rétorqua ces quelques mots: - Juste pour cette fois, mais bientôt.. toutes les deux, vous me regarderez l'achever. - JAMAIS! JAMAIS! JAMAIS PLUS!!!! Me pris-je à crier tout en la poussant si profondément dans le trou, quelle chut directement dans le subconscient.

Sur le moment, je parvins à être fière de moi. Mais aussitôt ma joie retombait, car je me rendis compte que Chou et Mâ allaient désormais évoluer dans le même domaine, et qu'à un moment ou à un autre, cela les pousserait à se rencontrer. Je devais agir vite, solliciter notre créatrice pour rapatrier Chou. Je l'entendais par ailleurs qui s'adressait à Prolixe en vue d'une restauration de notre corps pelucheux. Je peinai à distinguer son visage tant notre vision était sombre. Mais alors que je reprenais le contrôle, la connexion se coupa brusquement! Tout devint noir, et plus aucun son ne filtrait! Tout naturellement, je me mis à chercher la cause de cette dysfonction. Jusqu'à ce qu'un grondement ne survienne et fasse s'effriter murs et plafond! - Créatrice vous m'entendez?!! tentai-je vainement, avant de fuir l'effondrement de la conscience pour de nouveau croupir dans l'inconscience..

Je demeurai là, pantoise, ne décrochant plus mon regard de ces ruines qui furent le temps d'un soupire, l'être que nous étions pour notre créatrice.. Je ne pouvais que redouter le pire, la perte d'un élément, la disparition de Chou, le couronnement de Mâ.. -**Oui peut-être, en fait tu y es presque!** Résonna tout-à-coup une petite voix dans l'esprit de Yet. - Qui es tu? Chou, c'est toi? -**Mais non bécassine, je suis dans ta tête. Tu n'as cas m'appeler "Te"** - Te? c'est un nom ça? Bref, si tu sais quelque chose, dis le moi! -**Bah! et les bonnes manières alors?** - Ca y est, je décline c'est ça? On est en train de disparaître, pas vrai? -**Houla! Oui c'est vraiment la grosse panique dis donc! Oui, il y a un peu de ça, en fait, ça dépend de ta créatrice. Car tu vas rire, mais la pauvre Mâchouillette vient carrément de perdre la tête!** - QUOI?!! tu parles de notre corps là?! -**Ou de ce qu'il en reste, oui.** - Attend attend! tu es capable de voir à l'extérieur? -**Oui puisque mon essence se trouve à la base de la tête, un bouton parmi la bourre. Quelle tête en l'air ta créatrice!** - Mais mon élément aussi se trouve sur la tête, celui de Chou également! -**Oui mais moi je ne suis qu'une toute petite conscience, je ne peux pas être inconsciente, subconsciente ou je ne sais quoi d'autre** - Je ne comprends rien.. -**Pauvre Yet, on devait avoir deux yeux à la base, sauf que moi, je fus oubliée dans la bourre. Et maintenant que je ressors de la déchirure, je peux voir ce qui se passe. Jusqu'à ce qu'on m'enfouisse derechef..** - Pourquoi je ne t'ai jamais entendu auparavant? -**Ben! ce n'est pas force d'avoir essayé hein! Tout ce que je sais, c'est que tu devais t'appeler Yette avec deux "T" et un "E" à la fin. Mais une part de ta personnalité s'est égarée avec ce bouton oublié. C'est dommage qu'il ait fallu une telle tragédie pour que je puisse enfin m'exprimer..** - Donc si notre créatrice parvient à nous sauver en recousant notre tête sans rien changer à ta situation, on sera de nouveau scindée? -**Je le crains en effet.**

¤ 7 Khole Gaïa ¤
~ Il est 10 heures 47 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
 

Sauvons Mâchouillette

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Sept Destinées :: LES TERRES ÉLOIGNÉES :: Nécropole :: La crypte :: Tombeaux-
Sauter vers: