AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
One Piece TCG: où précommander la display [OP-02] Paramount War en ...
Voir le deal

Partagez | 
 

 L'opportuniste incarnée !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
P.N.J
P.N.J
L'opportuniste incarnée ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'opportuniste incarnée !   L'opportuniste incarnée ! - Page 2 Icon_minitime1Lun 5 Sep - 1:23

L'opportuniste incarnée ! - Page 2 Prolix10

La nouvelle Reine avait parlé, et la nouvelle Reine aurait ce qu'elle avait demandé. Et bien que cette création exigea de Prolixe une certaine innovation, l'Organisme fut en mesure de relever le défi. Pour la bête, il préleva diverses parures tégumentaires d'arachnide, même chose pour les pattes qu'il prit soin de renforcer avec des fibres de carbone. Le cerveau du crabe fut quant à lui tricoté à partir de restes encéphaliques d'Illithid, favorisant ainsi le réseau télépathique qui le lierait à son cavalier. Les tentacules ne lui posèrent aucun problème, du fait qu'il put les modeler en tuméfiant sa propre chair. Après tout, Beau-visage n'avait pas spécifié la couleur de ces derniers. La teinte marron sera donc à l'ordre du jour. Puis vint la construction de la coquille. Des côtes humanoïdes furent donc assemblées en spirale pour la structure du squelette, avant d'être blindée par toute une quantité d'omoplates. Prolixe consolida le tout en incorporant là aussi, de la fibre de carbone. Un matériau que chérissait beaucoup l'Organisme, car outre sa facilité d'utilisation, il pouvait en user à foison, même pour une commande aussi spécifique que celle-ci. Léger, souple, robuste, il n'eut plus qu'à pétrifier la coquille pour l'homogénéiser, et le tour était joué. L'échelle par rapport à la peluche fut respectée, il lui sera donc facile de s'abriter dans la conque en cas de besoin. Et pour l'aider dans cette démarche, il laissa un vide sanitaire entre la paroi externe et la paroi interne de la coquille afin que le crabe puisse s'y glisser, permettant ainsi à la poupée de ne point subir la cohabitation. Dépourvu de sens, la bête sera totalement dévouée à son jockey, une simple pensée suffira à lui faire exécuter des ordres simples, et ce, plus efficacement qu'aucune voix ne saurait le faire.

Lorsqu'il en eut terminé, Prolixe attrapa sa création d'une de ses nombreuses mains souterraines, lui fit traverser le plafond de la crypte, puis déposa délicatement le crabe-coquille entre Beau-visage et son nounours. Son rapport en attente, l'Organisme guettait l'approbation de sa nouvelle Reine. Un comportement certes paradoxale, mais aucun des deux n'avait encore pris le temps de s'écouter, il était donc légitime que Prolixe s'en réfère aux ordres pour agir. De couleur corbeau, le crabe campait sur ses pattes chitineuses, prêt à gambader au gré des caprices de sa cavalière. Ses tentacules bistres tournicotaient, effleurant quelques fois sa propriétaire, comme s'il voulait jouer. Sa coquille rugueuse d'un blanc délavée, assurait un certain confort par l'assise qu'elle offrait à son sommet. Moulé spécialement pour les arrières duveteux de la peluche à base de côtes flottantes, et donc, flexibles, le siège garantissait un maintien absolu, y compris en cas de violentes secousses.

Pendant ce temps en surface...

Après que Shyrel eut rejoint Simba, celle-ci encouragea, puis précipita leur départ. Les sourcils froncés, l'expression arborant le visage de l'Aralsia en disait long sur ses intentions futures. Mi-Yi dans leur sillage, le duo quitta le cimetière la mort dans l'âme. Entre l'une qui préservait l'ennemie, et l'autre qui trahissait sans vergogne le patrimoine de Cymetia, il avait de quoi se sentir abusé, surtout après l'aide qu'il avait consenti à leur apporter. Quant à l'ancienne Sakung, ce fut avec l'esprit partagé qu'elle se résolut à les suivre. Bien qu'elle ne jouissait point du libre arbitre concernant l'être provenant de Rashemanie, Mi-Yi souhaitait sincèrement être du voyage. Mais il fallait savoir que Simba était parfaitement libre de décider s'il souhaitait ou non la congédier. Et dans la circonstance où il en viendrait à rompre ce lien qui les chevillait l'un à l'autre, Mi-Yi perdrait alors son unique souffle de vie, avant de se désagréger entièrement. Tel était le prix de la dernière chance.

Côté Phyrra, les vertiges avaient cessé, et les maux s'en étaient allés. Et malgré le fait que son corps lui faisait ressentir des choses bizarres, des sensations qu'elle ne pouvait définir, la Drow Revenante ne comptait point se laisser abattre par un mal invisible. Faisant alors mine de ne plus rien éprouver, Phyrra s'adonna au ficelage de la Matriarche. Du cuir de ses habits, aux tissus qui gisaient ça et là, jusqu'aux viscères qui jonchaient tout autour d'elle, la Dalael ne lésina guère sur le nombre d'attaches pour entraver cette garce. Le question qui se posait à présent, c'était de savoir quoi en faire lorsqu'elle reprendra conscience. Etroitement surveillée par Hydile à la demande de sa nouvelle Reine, Phyrra finit par lui afficher son dos, puis s'assit en tailleur juste en face de la dormeuse. Quant à Claudia, l'impatience commençait à lui engourdir les membres, si bien qu'elle se mit à faire les cent pas... mais que faisait la Princesse ?


¤ 7 Khole Gaïa ¤
~ Il est 10 heures 41 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Éris
Éris
Familier : Mâchouillette
L'opportuniste incarnée ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'opportuniste incarnée !   L'opportuniste incarnée ! - Page 2 Icon_minitime1Lun 5 Sep - 19:20

Je n’avais aucune idée de comment se passait concrètement les échanges de personnalités au sein de ma poupée mais ce qui était sûr, c’est que j’allais être surprise encore un moment à chaque transition puisque je n’en étais pas avertie au préalable. Ainsi, sans crier gare, Yet pris les commandes. Cela ne me dérangeais pas puisqu’elle avait tendance à se manifester aux meilleures occasions possibles, même dans de courts laps de temps, et là, c’était des suggestions pour mon investiture. J’acquiesçais pensivement à chacune. Confirmer ma légitimité était une bonne idée même si j’étais persuadée que tous les revenants avaient ressentis mon remplacement de Cymetia. Je doutais fort qu’il y ait masse de contestataires surtout que, même s’il le fallait, je n’avais aucune idée de comment refiler ma couronne à quelqu’un d’autres… Cette promotion ne me plaisait guère et  dès que j’en aurai l’opportunité et le savoir, je refourguerai ce rôle barbant avec plaisir… Ben tiens, pourquoi pas à Yet ? Je souriais à cette éventualité mais je savais pertinemment qu’à cause de Chou et mâ, il n’y aurait pas assez de stabilité, déjà qu’avec moi c’était fichu… Convoquer les généraux devraient pouvoir se faire grâce à Hydile, cela serait effectivement utile de les connaitre... Une seconde, il ne m’en restait pas de la guerre à Ched Nasad ? Ouuups ! Je me rappelais que j’en avais laissé un là-bas… Tant pis, à l’heure qu’il était, il avait été sans doute massacré… Prions pour que ceux qui restaient, savaient ce qu’était les mallevs… Phyrra pouvaient me conseiller, cela était une évidence, à aucun moment je n’avais songé de la sortir de l’équation.

- Bien, je commencerai par-là , concluai-je satisfaite de ses propositions.

Je remarquai un changement dans l’attitude de ma poupée, voilà qu’elle semblait patienter avec fébrilité. L’observant attentivement, je sus que Chou avait repris place. En même temps qui ne serait pas pressé de découvrir son nouveau jouet ? N’étant pas vraiment ce qu’elle avait réclamé, je me demandai comment anticiper une éventuelle crise de mécontentement. Me basant un peu sur mon expérience avec Cymetia, je me résoudrai à ne pas flancher, en tout cas pas tout de suite. Il était hors de question de faire de Chou une pourrie gâtée. Mais quel compromis pourrais-je lui promettre ? Je me mordillai les lèvres soucieuse…redoutant une bourde. Je devrais peut être vraiment la prévenir avant ? Je n’eus pas le temps de cogiter davantage car je vis que Prolixe s’était mis en action. Un bras s’extirpa depuis le plafond, le traversant comme s’il n’y avait pas d’obstacle. Mes yeux s’écarquillèrent, fascinés, mais qu’est-ce qu’il nous faisait ? Ne me dites pas que le « cadeau » allait tombé du ciel comme dans certains vieux folklores que nous rapportaient des voyageurs à Andras ? Heureusement non, j’avais imaginé un instant mon crabe-coquille se viander devant moi en plein de morceaux mais Prolixe fut délicat lorsqu’il déposa la monture entre moi et Chou.

Je contemplai son œuvre, de toute évidence il avait assemblé de nombreux fragments d'ici et là. Je m'agenouillais à côté, dans ce patchwork, je reconnu seulement aisément des parties d'araignées et d'os. Ses couleurs étaient ternes mais au moins discrètes. Ce qui me perturbait le plus était bien entendu les empoulpations qui ressemblait trop au corps de Prolixe. Je trouvais l'ensemble particulièrement lugubre, j'a-do-rais ! Tout à fait mon style les mélanges improbables, je respectai son chef d'œuvre. ** La monture me convient, superbe travail !**

- T'en penses  quoi chou ? Lui demandai tandis que fascinée, je caressai la bestiole. Tu seras bien avec, j'en suis sûre ! Remarquant les tentacules l'effleurer j'ajoutais amusée Regarde, on dirait que ça veut jouer, c'est trop mignon, grimpe dessus pour voir !

¤ 7 Khole Gaïa ¤
~ Il est 10 heures 41 ! ~

_________________
L'opportuniste incarnée ! - Page 2 Sign10
Revenir en haut Aller en bas
Mâchouillette
Mâchouillette
L'opportuniste incarnée ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'opportuniste incarnée !   L'opportuniste incarnée ! - Page 2 Icon_minitime1Mer 7 Sep - 15:54

Tel un geyser prêt à érupter , ma joie menaça d'exploser lorsque quelque chose s'agita depuis le plafond. Bien que je m'attendais à ce que le ver répugnant vomisse littéralement mon empoulpation, je sus d'emblée, par sa manière de remuer, qu'il était question d'elle. Ca ne pouvait être qu'elle! je la voyais qui frétillait, là! juste là! Je ne la discernai point encore, pas sa forme en tout cas, mais je ne pus m'empêcher de tendre mes manches dans sa direction, non sans sautiller, en vue de l'attraper. Les remous dans la terre qui culminait au-dessus de nos têtes, finirent par faire s'ébouler sur nous toute une quantité de grains et de mottes, et quand l'orifice d'extraction eut terminé de se former, il s'écoula de son centre une sorte de ganache noirâtre mêlant boue et restes organiques. En m'attardant sur le bruit immonde de cette viscosité qui me mouchetait, je me laissai surprendre par l'empoulpation qui atterrit lourdement devant moi! J'étais sur le point de me jeter sur elle pour lui faire le câlin de sa vie, quand, moi remarquant, j'ôtai aussitôt mes moufles des commandes. Depuis mon siège, je demeurai figée, tétanisée par l'image qui me noyait. Dans le giron de la crypte, mon corps à présent inanimé retomba simplement sur son derrière. - Maman!!! Criai-je à la fois enjaillée et inquiète. C'est trop méchant de me faire peur comme ça!! Allez, c'est pas drôle, elle est où l'empoulpation?! Tandis que la panique m'envahissait, ma mise à mort fut définitivement prononcée lorsque maman me demanda ce que je pensais de cette horreur! Alors c'était vraiment ça, mon empoulpation? L'espace d'un instant, mon esprit cessa de fonctionner.. Était-ce la faute de Yet qui lui aurait soufflé cette crasse? Ou avait-elle décidé cela toute seule? En vérité, je me fichais bien de qui était responsable de cette merdouille. Maman ou Yet, c'était du pareil au même à partir du moment où elles avaient choisi de comploter contre moi!

C'était pourtant facile ce que je demandais! Mais non, on me crottait précisément dessus afin de bien m'humilier! Maman pouvait causer autant qu'elle le voulait, je ne m'intéressais plus à ses inepties. Et pour ne rien arranger, je vis Yet accourir jusqu'à moi tandis que je fuyais la salle des commandes. - Chou! qu'est-ce que tu fais! - J'm'en vais! - Comment ça, tu t'en vas?! M'écriai-je en la voyant s'enfoncer dans l'inconscience. - CHOU!!!! Vociférai-je en lui courant après. - Laisse-moi!! on peut pas offrir un truc aussi moche à quelqu'un qu'on aime! maman me déteste, elle a pas besoin de moi!! En lorgnant la bête qui s'agitait devant notre oeil, je pouvais difficilement lui donner tort. Notre créatrice s'était laissée aller à son inspiration, et le résultat était pour le moins.. discutable. Bien sûr, je ne remettais guère en doute son amour pour nous, mais sa maladresse en matière de cadeau était à graver dans les annales du cimetière. Jamais encore je ne vis Chou aussi remontée. - Chouuuu! Reviens! maman peut la faire ton empoulpation! Je n'eus aucun retour, ce qui me laissa entendre que quelque chose s'était brisé dans son coeur. Je devais battre le fer tant qu'il était chaud, mais au moment où je me retournai pour tenter de trouver du charme à cette créature, j'entrevis la silhouette de Mâ dans l'embrasure de la porte qui permettait d'accéder au siège de la conscience. Je cessai immédiatement ma poursuite. Son oeil flamboyant me pétrifiait d'effroi, et malgré la peur, je suppliai Chou une toute dernière fois.. Chou! il y a Mâ.. reviens! Je l'entendis s'arrêter, réfléchir, avant de finalement grommeler. - Je suis sûr que maman la préfèrera.. Lâcha t-elle avant de disparaitre dans les tumultes du subconscient. - Chou.. Lorsque je relevai la tête, mon oeil unique assista impuissant à la scène qui se jouait devant lui. La moufle refermée sur le versant de la porte, Mâ me nargua un instant, puis la claqua sauvagement. Désormais seule dans l'inconscience, tout comme notre corps auprès de notre créatrice, je me laissai choir sur mon séant.

Le siège de la conscience lui était à présent entièrement disponible. Néanmoins animée par la suspicion qui voguait dans le regard d'Éris, Mâ prit place sur le trône, saisit les commandes, et ordonna à la poupée de se relever sèchement. Pas un mot ne fut adresser à la gosse, au lieu de cela, le pantin de bourre escalada le crabe, agrippa ses appendices tentaculaires, puis lui enjoignit de quitter ce trou putride en vue de gagner la surface. Véloce, le dépotoir faussa compagnie à Éris, avala les marches de l'escalier et s'évanouit dans la nature. Auquel cas il lui traverserait l'idée saugrenue de lui courir après, Mâ s'appliquerait à rejoindre la noiraude qui maternait la matriarche. A dos de pagure déglingué, la poupée ferait en sorte que ce dernier heurte de sa coquille et à pleine vitesse, la tête de la reine drow gisante. Le poids de l'engin couplé à son allure devraient suffirent à lui défoncer le crâne, et ainsi la faire crever comme la moins que rien qu'elle était. En cas de réussite, Éris aura beau crier au scandale, Mâ continuera de lui inculquer les prémisse de sa propre destruction. Jouissant d'une approche silencieuse depuis le dos de la Phyrra, les chances que celle-ci puisse intervenir avant que l'attentat ne se produise frisait le zéro absolu!

[Annonce : C'est de nouveau à Éris de RP, puis à Mâchouillette avant que vienne le tour du PNJ Exclamation]

¤ 7 Khole Gaïa ¤
~ Il est 10 heures 42 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Éris
Éris
Familier : Mâchouillette
L'opportuniste incarnée ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'opportuniste incarnée !   L'opportuniste incarnée ! - Page 2 Icon_minitime1Mer 7 Sep - 21:42

J'avais remarqué distraitement que ma poupée était tombée sur les fesses. Pas du tout inquiète, j'avais pensé à ce moment là que c'était uniquement par stupéfaction, et que si la monture ne lui avait pas plus, elle l'aurait fait savoir distinctement et bruyamment. Rassurée par sa taciturnité, ce fut donc simplement par principe que je demandais si elle lui plaisait, pendant que ravie de la création de Prolixe, je bichonnai et louai le chef d'œuvre, me demandant si je ne devrais pas m'en fabriquer une aussi... Trouvant que le mutisme de Chou s'éternisait une seconde de trop, je l'apostrophai : - Chou ? ça ne va pas ?

Rassérénée en la voyant se lever et se diriger vers son cadeau, je ne pus cependant m'empêcher de soupçonner qu'elle le faisait juste pour me faire plaisir, étant donné qu'elle ne daigna piper un seul mot. Voulant restée positive, je supposai qu'elle souhaitait tester le crabe-coquille avant de prononcer son jugement. Impatiente et soucieuse, je la regardai prendre place sur son siège osseux. Elle installa confortablement son arrière train moelleux puis s'empara des empoulpations, telles des rênes. L'estimant bien positionnée, je lâchai un - Alors ? empressée de connaitre ses premier ressentis.

La cavalière fit détaler sa bête à tout berzingue vers l'escalier. Étonnée, je me levai et lui couru après. Pendant une seconde je crus qu'elle cherchait à la mettre à l'épreuve d'obstacles mais quelque chose me chiffonnait sur son attitude. * Bah * me dis-je * Chou veut sans doute me punir de ne pas lui avoir donné ce qu'elle voulait exactement, pour ça qu'elle ne dit rien. Ou alors elle veut s'amuser seule *. Je lui hurlai toutefois de m'attendre, pas très contente d'être laissée en plan

[OUT =~ICI~]

¤ 7 Khole Gaïa ¤
~ Il est 10 heures 42 ! ~

_________________
L'opportuniste incarnée ! - Page 2 Sign10
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
L'opportuniste incarnée ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'opportuniste incarnée !   L'opportuniste incarnée ! - Page 2 Icon_minitime1

Revenir en haut Aller en bas
 

L'opportuniste incarnée !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Sept Destinées :: LES TERRES ÉLOIGNÉES :: Cimetière géant :: La crypte :: Tombeaux-
Sauter vers: