AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 À la rescousse de Phyrra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Éris
Éris
Récits 738
À la rescousse de Phyrra Empty
MessageSujet: À la rescousse de Phyrra   À la rescousse de Phyrra Icon_minitime1Ven 24 Juil - 19:55

[Suite de ~ICI~ ]

L'activité "faire flipper" Sansha avait bien fonctionné, elle répondit presque à toutes mes questions sans rechigner. Déjà, elle connaissait bien Phyrra, cela signifiait que c'était sans doute elle qu'elle avait croisé lors de notre séjour à Ched-Nasad et permis de tuer la Ervona. Au souvenir de cette dernière, cela me fit sourire, sa mise à mort avait été très amusante... Même si hélas, je n'avais pas pu ramener un reliquat de son cadavre... Par contre je ne comprenais toujours pas comment cette Impure avait pu passer autant inaperçue ? Sur un mois et peut être davantage, elle avait forcément exécuté des actions inattendues pour la vraie Matriarche et se serait ainsi rendu compte qu'il y avait une imposture quelque part ? Mystère... À moins qu'elle ne soit de mèche avec Sansha ou alors que cette dernière n'aurait commis aucune bévue à son encontre et l'aurait laissé ainsi s'amuser.

Le fait que Phyrra me soit toujours restée loyale me toucha beaucoup, car en y réfléchissant bien, elle n'y avait pas vraiment de raisons pour cette dévotion, et cela me conforta quant à mon intention de lui porter secours coûte que coûte. Vivante, elle étaient coincée dans le palais de la Matriarche mais lorsque Sansha émis la supposition qu'elle se serait détériorée après lui avoir résisté, je me mis à déprimer à cette idée. Il était vrai qu'elle s'était surpassée à la bataille et que son énergie en avait évidemment pris un coup... Mais avant que je ne broie trop du noir et que je lui demande qu'on aille vérifier quand même, l'Impure ouvrit un portail juste derrière moi.  Tellement près que je n'avais qu'à faire un pas en arrière pour le traverser. Ne voulant pas qu'on m'y pousse par mégarde je m’écartais de lui.

Sansha poursuivit sur l'endroit de la Pierre du destin. Elle serait avec la Matriarche, et dans un sens, vu la valeur du caillou c'était logique qu'elle le garde auprès d'elle...

- Façonnée ou non par Lolth, Cymetia trouvera bien un moyen pour la contrer. Lui rétorquais-je. Elle y tient à son galet... Et moi aussi pour maintenir Phyrra au plus haut de sa forme ! Mais dis moi pourquoi tu es devenue la Matriarche ? Et cette dernière, est-elle au courant de ton existence ? Vous êtes complices ? En quoi est-elle si puissante ? Quels sont ses pouvoirs ?

Sansha se releva pour m'inviter à traverser le portail. Elle me précisa qu'il était à sens unique et qu'elle m'accompagnait. Au moins elle était honnête, j'aurais très bien pu rester bloquée avec Phyrra chez les Drows... Bien que l'Impure pourrait toujours nous faire une blague et se retourner contre nous au dernier moment... Soucieuse de cette éventualité, je me mis alors à regarder du côté de Cymetia. Je me demandais de quoi ils pouvaient négocier, je vis simplement la petite dame lui donner quelque chose puis la nouvelle née revenante se transformer en une créature plus... fraîche. Elle ressemblait à Crok'Stika, était-ce bien elle en plus humaine ? Elle resta auprès du jeune homme tandis que notre Reine se dirigeait vers la crypte. Heuu, Youhou tu m'as oublié ? Je décidais de l'interpeller.

- Cymetia ! Je vais avec Sansha récupérer Phyrra !
Lui criais-je. Il fallait quand même que je l'informe non ? Mais elle continua sa route, nullement inquiète ? Je décidais d'interpréter cela comme : va, fais confiance à Sansha. Apparemment, à deux cela devrait suffire. Bon ben je crois qu'on peut y aller... Tu as un plan particulier ? On risque de tomber sur qui en terme de geôliers ? Pas de mauvais coup hein ? ajoutais-je l'air mauvais.

On traversa le vortex pour arriver dans une grande salle, décorée à la mode Drow avec une énième statue de Lolth et autres bizarreries. Phyrra était bien présente, immobile. Elle me paraissait... raide comme un piquet et elle me semblait avoir l'air un peu vide comme si pas vraiment consciente d'être là. Non loin d'elle se trouvait une Drow qui n'avait a priori rien d’extraordinaire et un autre personnage étrange. C'était quoi ça ? Une sorte d’humanoïde avec des empoulpations sur sa tronche ? Il n'avait rien à voir avec Covax, impossible qu'il ait été une des créations de Cymetia, il était trop...bizarre.

- Psst, murmurai-je à l'intention de Sansha, C'est quoi ce truc avec des tentacules ? On les tue, on choppe Phyrra puis on se tire ?

Ma priorité, là, c'était de mettre ma compagne à l'abris. J'avais l'intention d'invoquer Mâchouille pour les distraire et les tenir à distance mais si Sansha les occupait, ben je n'aurais qu'à utiliser Mâchouille comme monture. Ben oui, je me voyais mal avec mon petit corps soulever Phyrra si elle était en état de légume...

¤ 7 Khole Gaïa ¤
~ Il est 9 heures 43 ! ~

_________________
À la rescousse de Phyrra Signa11
Revenir en haut Aller en bas
P.N.J
P.N.J
Récits 883
À la rescousse de Phyrra Empty
MessageSujet: Re: À la rescousse de Phyrra   À la rescousse de Phyrra Icon_minitime1Mar 28 Juil - 16:28

À la rescousse de Phyrra Sansha10

Espérant un peu de soutien, Éris cherchait du regard un potentiel allié. Mais à part Sansha qui s'engageait à l'accompagner malgré ce qu'elle risquait, nul ne la rejoignit. Le comble fut lorsque Cymetia passa sans même lui adresser une attention ! L'Impure se refusa néanmoins de poser les yeux sur elle, de peur d'y découvrir une énième horreur... En tout et pour tout, elle préférait encore se confronter à la dure réalité d'un retour à Ched-Nasad, que d'assister une fois de plus à ce genre de scène. Bien qu'avant cela, la Revenante ne put s'empêcher de balancer son tsunami de questions à propos de la véritable Matriarche. Pour sûr, cette gamine avait du flair, car pour avoir impunément usurpée sa place, Sansha en savait suffisamment long sur cette garce pour être à même de l'éclairer. Et alors que son portail vrombissait à deux pas de là, l'Impure s'approcha d'Éris tout en masquant discrètement le trou de sa tunique qui se situait au niveau de son estomac. Elle tituba un instant, car elle avait beau être guérie, la sensation éprouvée, à l'instar d'une douleur fantôme, ne la quittait point

- Cymetia n'est pas infaillible. Pour preuve, elle dut me voir de ses yeux pour comprendre que je n'étais pas la Matriarche, tout comme elle ignorait que nous étions prêts à vous recevoir. Sinon... Reprit Sansha avec un certain dédain. elle ne t'aurait pas envoyé à sa place ! Quant au pourquoi du comment j'ai usurpé l'identité de la Matriarche, ce serait trop long et barbant à te l'expliquer, surtout avec le peu de temps dont nous disposons. Ce que je peux te dire en revanche, c'est que même si elle me connait, elle ne sait rien de mes actions concernant son trône. J'ai donc tout intérêt à ne pas traîner dans le coin ! Désormais accolée au vortex, l'Impure conclut par cette réponse : Ne prend pas ce que je vais te confier comme étant une vérité absolue, car cela ne résulte que de mes propres observations afin de mieux m'approprier son rôle. Dans l'ensemble de la cité noire, il n'existe qu'un seul prénom qui soit banni. En grattant un peu, j'ai pu le découvrir et ainsi faire l'assemblage de tout ce que je connaissais à son sujet. Et s'il s'avère que j'ai raison, alors c'est tout simplement stupéfiant ! S'accordant le droit de respirer, Sansha marqua une courte pause avant de livrer son compte-rendu. La Matriarche serait la réincarnation Divine de la complaisance de Lolth, à défaut de n'avoir pu maintenir un contrôle total sur ses sujets suite à une intervention Céleste, la Déesse Araignée sacrifia une partie de son être pour compenser cette perte. Malheureusement pour elle, sa créature se mit à penser d'une façon radicalement opposée à la sienne, de cette mésentente naquit alors une rivalité. Il fallut que le Chaos renonce à son statut dans le but d'initier l'Ordre pour que Lolth ait enfin un serviteur digne d'elle ; La Matriarche. De son vraie nom ; Unshra !

Pour Sansha, il n'y avait point de place pour le doute, mais cela n'en tenait qu'à elle. À la suite de quoi, toutes deux franchirent le portail, lequel se referma aussitôt après leur passage. Troquant le paysage morne du cimetière pour une architecture lugubre, Éris et l'Impure apparurent à trois mètres de Phyrra. Réagissant à la vue de Zaordan, la Revenante enchaîna aussitôt sur une question. Hein ? cette gamine s'en remettait à SES décisions ? elle avait bien entendu ?! Sansha fit la grimace à cette réflexion, comment Cymetia put-elle lui confier son armée si elle était dans l'incapacité de trancher par elle-même ? Sur le moment, l’usurpatrice se demanda même si son mentor n'avait pas organisé tout ça. L'attaque sur Ched-Nasad menée par une incompétente en la matière, ainsi que son désir de terminer son faux règne en ravageant son ossuaire. C'était tirer par les cheveux, trop gros même ! Seulement, quand on savait ce que Cymetia était capable de faire, est-ce que le terme ; impossibilité avait encore du sens ? Quoi qu'il en fut, l'Illitidh n'attendit point de se faire pulvériser par Sansha pour agir préventivement ! Aussi paralysa t-il les deux arrivantes à la seconde même où Éris terminait sa demande...

- Andouille ! Gronda l'Impure qui passa outre son choc psionic. Et sans lui laisser le temps de récidiver, elle le fit littéralement éclater, ce qui eut pour effet de libérer Éris et Phyrra de son emprise mentale.

À la rescousse de Phyrra Duralz10

Désormais mouchetée des restes de Zaordan, la Matrone Duralë regardait l'Impure avec mépris. Sentant toutefois cette dernière prête à lui faire subir le même sort, sa voix déformée par la langue noire résonna dans tout le hall.

- Tu es une traîtresse habile, Impure ! Mais la Matriarche mène le je... La Drow ne put terminer sa phrase autrement que par un cri lorsqu'un trait d'énergie la consuma entièrement. Sauf que cette fois, l'exécution fut menée par Phyrra !

À la rescousse de Phyrra Drow10

Tout excès de frustration devait être évacuée, sans quoi, c'était l'implosion ! Un meurtre prématuré que Sansha voulut condamné, mais la Revenante s'empressa de lui pincer les lèvres pour l'encourager au silence. Forçant ainsi cette dernière à faire la moue en gardant sa bouche en otage du bout de ses doigts, Phyrra invita sa Maîtresse à lui servir de tuteur. Ses jambes flageolantes menaçaient de s'écrouler sous son poids, et pour ce qu'elle avait à dire, une chute n'était pas ce qu'il y avait de plus indiqué...

- Je n'avais aucune envie de l'entendre radoter ! S'annonça t-elle sur un ton des plus mauvais. Et si tu veux connaître la suite de son récit, tu sais ce qu'il te reste à faire ! Acheva t-elle en pointant le vide de sa main libre, comme dans l'attente d'un vortex.

La bouche à présent libérée, l'Impure s'insurgea. - Je n'entretenais pas la moindre envie de faire acte de perfidie, mais là tu m'y contrains ! S'écria t-elle avant de s'adoucir subitement. Livre-moi ce que tu sais, sinon le portail risque de souffrir d'un léger retard.

En guise de réponse, Phyrra se borna en croisant lentement les bras. En retour, Sansha répliqua par la même gestuelle. Une situation qui fit légèrement sourire la Revenante. Car ce qu'elle savait risquait fort de les lui décrocher, ses bras ! Il en revenait donc à sa Maîtresse de trancher, et prestement, car des voix extérieures au hall se rapprochaient de la grande porte...

¤ 7 Khole Gaïa ¤
~ Il est 9 heures 45 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Éris
Éris
Récits 738
À la rescousse de Phyrra Empty
MessageSujet: Re: À la rescousse de Phyrra   À la rescousse de Phyrra Icon_minitime1Mar 28 Juil - 21:29

Cymetia n'était pas infaillible, avait dit l'Impure. Sans blague, elle s'était vidée juste avant la bataille pour Phyrra...Et pourtant elle l'avait défoncé... Ne jamais sous estimer notre Reine, chère Sansha... Par contre ce qui m'étonnait c'était que la Matriarche ne saurait rien de ses actions, cela me paraissait inenvisageable. Surtout si celle ci était Unshra, une créature de Lolth. Était-il réellement possible de duper un truc comme ça ? Je n'y croyais guère, mais ce n'était pas le moment de creuser là-dessus.

À la fin de ma question je vis Sansha grimacer. Bah quoi, elle était légitime non ? Elle était censée les connaître mieux que quiconque, et cette tronche d'empoulpé me perturbait, ne sachant pas de quoi cette chose était capable... De plus, c’était elle qui faisait pop le portail, j'avais intérêt qu'elle ne crève pas non plus. Dans le même temps je voulus m'avancer vers phyrra mais je ne pouvais plus bouger ! J'avais une sensation bizarre dans la tête mais elle cessa immédiatement après l'insulte de l'Impure et après que l'empoulpation ait explosé. Quelques morceaux me retombèrent dessus et remarquant un bout de tentacule à peu près en bon état, je le mis dans ma manche. Et hop, heureuse, j'allais pouvoir compléter un peu ma collection !

La survivante Drow nous regardait avec mépris, ou peut-être davantage Sansha ? Mais ne devrait-elle pas être plutôt inquiète ? Son ami venait d'être pulvérisé... Elle aboya quelque chose en drowien mais elle fut massacrée par Phyrra avant qu'elle ne termine. Mécontente de l'interruption, l'Impure voulut la... gronder ? Ma compagne, énervée, décida de lui clouer le bec avant. Elle pinça ses lèvres afin qu'aucun son ne sorte. Sansha grogna, fit la tronche mais ne dit mot. C'était très drôle à regarder mais Phyrra me fit signe de l'aider, en effet ses jambes semblaient faibles. J'accourus alors pour lui servir de canne, au moins elle n'était pas en état de légume et elle ne perdait pas l'Utara : déjà elle réclamait le portail pour retourner au bercail.

- Oui, C'est le moment de rentrer, fais apparaître le vortex ! Exigeais-je. Plus rien nous retiens, tu as bien effectué ta mission.

Mais lorsque Sansha fut libérée de sa muselière, elle se rebella. Elle voulait connaître la suite du récit de l'autre crevée, sinon quoi elle n'invoquerait pas le passage.

- Tu crois sérieusement que c'est le moment de faire du chantage ?  soupirai-je devant les gamineries des deux qui croisaient leurs bras, manifestement chacune campée sur leur position. Partons d'abord ! J'entends des voix qui approchent ! On serait bien mieux au calme non ?

Sentant la forte réticence de l'Impure, je décidais de lui rappeler le traumatisme qu'elle avait subit auparavant, histoire de la motiver à obéir.

- Mâchouiiiiillle, susurrai-je en l'exposant devant elle, le faisant dodeliner de gauche à droite, N'est-ce pas que tu as toujours envie de la croquer ? Tu préfères les yeux, le nez ou les lèvres en premier ? Notre Cymetia sans visage devrait rapidement lui revenir en tête... Quant à Phyrra, elle devrait sans doute me prendre une folle ou plutôt Sansha si elle réagit comme je l'espère et vite. J'avais juste envie de retrouver Cymetia pour préparer le vol du caillou et enfin revigorer Phyrra, car son état m'inquiétais. Si jamais l'Impure tardait trop je n'aurais qu'à faire courir Mâchouille après elle !

¤ 7 Khole Gaïa ¤
~ Il est 9 heures 46 ! ~

_________________
À la rescousse de Phyrra Signa11
Revenir en haut Aller en bas
P.N.J
P.N.J
Récits 883
À la rescousse de Phyrra Empty
MessageSujet: Re: À la rescousse de Phyrra   À la rescousse de Phyrra Icon_minitime1Mer 5 Aoû - 16:20

À la rescousse de Phyrra Sansha10

Rien à faire, Phyrra demeurait campée sur ses positions, sans omettre Éris qui manifestait quelque impatience ! Cette dernière finit d'ailleurs par prendre le parti de son acolyte en remettant les menaces au goût du jour. Plus que la crainte d'assister à de nouveaux cauchemars, l'Impure se rendit compte que sa réaction était stupide, voir même ; dramatiquement puérile. Il était vrai que ce que avait pu apprendre Phyrra pouvait attendre d'être en lieu sûr, si toutefois on pouvait associer le cimetière à ce qualificatif... Aussi, juste avant que les portes ne s'ouvrent, Sansha convoqua le portail, et se fut en première qu'elle s'y jeta. L'usurpatrice aurait parfaitement pu refermer le vortex juste après s'y être engouffrée, mais une fois encore, elle sut agir de façon honorable. C'était à se demander ce qui la poussa à devenir la Matriarche par intérim...

Dès son retour au cimetière, à l'endroit exact où elle eut combattu Cymetia, Sansha n'avait plus qu'un objectif en tête, à savoir ; récupérer les informations que Phyrra avait pu glaner auprès de Duralë. Mais alors que la Drow zombifiée apparaissait à son tour en la compagnie d'Éris, L'Impure leur intima de lui rendre la politesse, chose que Phyrra désapprouva si elle ne changeait point de ton. Désormais convaincue d'avoir raison de détester tout le monde, Sansha leur apprit que le passage qu'elle eut créé n'avait toujours pas été dissipé, et qu'à moins de voir débouler une horde de Drows au sein de leur domaine, elle aurait tout intérêt à cesser de la prendre pour une poire ! À cela, la Matrone Revenante rétorqua que si elle voulait jouer dans la cour des grands en se faisant passer pour une Reine, elle ferait mieux de se revoir à la baisse si elle escomptait survivre. Comprenant alors que Phyrra détenait des détails qu'il lui était sans doute préférable d'ignorer, Sansha se calma. Soumise derechef au bon vouloir des Revenants, elle attendit sans un mot que sa vis-à-vis lui livre les confidences de Duralë...

[OUT : Retour au bercail ~ICI~...Arrow]

¤ 7 Khole Gaïa ¤
~ Il est 9 heures 47 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
À la rescousse de Phyrra Empty
MessageSujet: Re: À la rescousse de Phyrra   À la rescousse de Phyrra Icon_minitime1

Revenir en haut Aller en bas
 

À la rescousse de Phyrra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Sept Destinées :: MONDE D'EN-DESSOUS :: Ched-Nasad :: Le palais :: La salle du trône-
Sauter vers: