AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Clé de licence Windows 10 PRO à ...
Voir le deal
9.99 €

Partagez | 
 

 Un esprit obtus !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
P.N.J
P.N.J
Récits 868
Un esprit obtus ! Empty
MessageSujet: Un esprit obtus !   Un esprit obtus ! Icon_minitime1Mer 26 Fév - 17:05

Un esprit obtus ! Arcadi10

Il était facile de différencier une Sirène des profondeurs d'une arpenteuse. Amriel était l'exemple type à ce genre d'allusion. Grande prêtresse de Dorock, jamais elle n'abandonna les abysses pour la surface, ne serait-ce que pour contempler le ciel. Et bien qu'elle savait ces escapades essentielles à leur avenir, la prophétesse s'y refusait ostensiblement ! Pleinement dévouée à son Dieu, Amriel guettait la venue de l'élu. Il fallait savoir que Dorock était une Divinité ambitieuse et malveillante, aussi attendait-il de ses créations une conquête des terres. Pour les indisciplinés dans le genre d'Amriel, la mutation de leur corps était une manifestation évidente de son mécontentement. L'effet secondaire à cette malédiction était un développement accru de la télépathie, selon Amriel, il s'agissait d'un sacrifice nécessaire à leur survie. La Divinité avait le droit de s'y opposer, d''ailleurs, sans cette opposition, jamais elle n'aurait trouvé l'élu tant convoité par le peuple de Thelxépia ! Dorock disait que si ses enfants refusaient de quitter les abîmes, alors ils ne vaudront guère mieux que les mollusques et autres invertébrés qui y résidaient, ce qui se reflétera dans leur apparence. En somme, les Sirènes des profondeurs étaient des parias, mais tout de même tolérées par leur caste à partir du moment où elles faisaient preuve d'utilité. Tel fut le cas d'Amriel suite à son annonce concernant le Sacré.

Pour la première fois depuis près de cinquante ans, une gigantesque réunion eut lieu sous le dôme. Tout le peuple de Thelxépia était présent, à l'exception faite des membres qui foulaient la terre et autres joyeusetés du genre. L'événement était historique, l'élu, alias "Le Sacré" allait être enfin révélé ! Or, comme il pouvait s'agir de n'importe qui, c'était l'euphorie dans la cité ! Néanmoins, Amriel finit par s'exprimer après que l'assemblée se soit apaisée...

-**Peuple de Thelxépia, je suis honorée de m'adresser à vous non plus en qualité de prophétesse, mais de révélatrice ! La tension était plus dense que la pression des profondeurs, sentant alors l'impatience dont faisait preuve la foule, Amriel se montra concise. Malheureusement, je suis au regret de vous dire qu'il ne s'agit d'aucun d'entre vous !**

La prêtresse n'eut guère le temps de finir que toute une déferlante de Sirènes en colère s'abattit sur elle. Elles avaient tant donné pour leur Dieu, comment pouvait-il ainsi les humilier ?! Aussi, à défaut de pouvoir violenter leur créateur, les créatures se déchaînèrent sur sa messagère ! À coup de poing et de queue, la pauvrette se fit littéralement rosser sous les injures télépathiques de ses assaillants. "Crève pourriture !!" "Éclatez lui la tête à cette chienne de Dorock !" "Tiens !!! ça c'est pour ton Dieu de pacotille !" "Il nous l'avait promis ! IL NOUS L'AVAIT PROMIS !!! BOUFFE BOUFFE BOUFFE !!!". Son oeil gauche éclata, et nombre de ses organes se rompirent en l'espace de quelques secondes.

Afin de limiter la casse, Nish’ila répondit favorablement à la demande d'Amriel pour ce qui était de veiller à la sécurité de son discours. Et en dépit de sa présence aux côtés de la prophétesse, les Sirènes, excédées par tant d'attentes et de désillusions, réagirent plus violemment qu'aucune des deux n'aurait pu le prédire. Lorsqu'elle intervint, la paria accusait de sévères blessures. Son corps flottait dans un nuage de sang, et bien qu'un semblant d'expression émanait de son visage tuméfié, Amriel ne survivrait pas au-delà de cette heure. Éloignant alors l'essaim à grand coup de lames de fond, la sorcière se pencha sur la victime de tout ce tumulte afin de récolter ses dernières paroles. Mais malgré ce qu'il venait de se passer, la prophétesse avait toujours foi en son peuple. Elle comprenait sa rage et son désarroi, et sans doute dans un ultime désir de leur apporter enfin une cause pour laquelle se battre autre qu'un Dieu aux abonnés absents, elle communiqua à tous l'identité du Sacré...

-**J'ignore... les motivations de Dorock... mais.. c'est ainsi.. et vous.... de..vez l'accepter... Comprenant alors qu'une révélation inédite allait avoir lieu, tous se turent. Elle... s'appelle.. Elwing... une.. Haliade. de... la.. région.. Chaara.....-khole...** Termina t-elle en rendant l'âme.

L'annonce fit fureur ! Déjà que les meilleurs d'entre elles furent ignorer durant des siècles, voilà qu'on nous prophétisait l'avènement d'une bâtarde métissée ? La frénésie gagna Thelxépia telle une pandémie. À partir de là, une horde se forma ! Il était hors de question de remettre le Destin des Sirènes entre les mains d'une sang-mêlé. Sacrée ou non, elle devait mourir ! Ce fut dans cet état d'esprit que la légion ondine fonça en direction de l'île où résidait cette insulte à leur espèce !

¤ 7 Khole Gaïa ¤
~ Il est 8 heures 00 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Imrinn
Imrinn
Récits 10
Un esprit obtus ! Empty
MessageSujet: Re: Un esprit obtus !   Un esprit obtus ! Icon_minitime1Mer 26 Fév - 19:31

Une grande nouvelle venait d'être annoncée au sein de la cité de Thelxépia : L'Élu allait enfin être révélé ! Absolument toutes les Sirènes étaient en ébullition d'impatience et de joie, aussi ce fut dans l'allégresse que toutes se dirigèrent vers le Dôme. Moi même euphorique, j'allais enfin accomplir un de mes rêves, contempler de mes propres yeux "Le Sacré". J'avais encore du mal à y croire, j'allais avoir cette chance, cet infini honneur de voir son avènement tant désiré et convoité par tous depuis si longtemps !

Se glisser parmi la foule agitée fut extrêmement difficile au sein de la bâtisse mais je réussis tout de même à obtenir une place qui me permettait d'avoir à peu près une vue sur la prêtresse de Dorock, Amriel. Après tout,  personne ne raterait pour rien au monde cet événement historique même si on était un peu serré comme des sardines par endroit ! L'apaisement de l'assemblée mit un peu de temps, ce qui n'était guère étonnant vu ce petit monde... Si nous étions sur terre, je dirais que mes congénères retenaient leur respiration jusqu'à la proclamation. Et ce fut dans une tension palpable que cette dernière fit mouche, j'irai même jusqu'à dire s’écraser : L'Élu n'était pas présent dans l'assemblée. Cela déclencha une folie, le chaos ! La fureur frappa littéralement la pauvre émissaire. Rouée de coups et inondée d'injures par les sirènes les plus proches, sa survie relevait du miracle ! La colère du peuple s'expliquait par la très longue attente, l'absence physique du "Sacré", l'incompréhension envers Dorock, la déception et d'autres émotions instinctives... Je comprenais parfaitement ce sentiment, si Shiva avait eu ce comportement, peut-être aurais-je eu envie aussi de la tabasser mais je ne pense pas au point de me venger sur son représentant... Ce fut l'intervention piquante de la sorcière Nish’ila qui la sauva, enfin sauver était un bien gros mot vu ce qu'il en restait... Si elle meurt, ce sera en martyre, et on ne pourrait qu'avoir de la pitié, en supposant être doté d'un minimum de civilité.

Les Sirènes se turent quand elles comprirent qu'une éventuelle ultime révélation utile allait être prononcée. Malgré la sauvagerie exprimée par la populace, la prêtresse, étonnamment sans rancœur, termina son message en usant ses dernières forces et volontés. Ce fut donc à sa mort que l'on sut enfin. Elwing. Haliade. Chaara-khole. L'annonce déclencha la haine de l'ensemble de la cité : une métisse ? non jamais ! plutôt mourrir ! disait-elle. Quant à moi, si je pouvais pâlir davantage, je serai devenu invisible ! Je regrettais amèrement de ne pas avoir massacrer Amriel juste avant ses dernières paroles car clairement, elle venait de signer l'arrêt de mort de ma fille. Déjà une horde se formait pour s'en aller occire mon enfant. Je ne savais pas quoi faire, je regardais partout autour de moi, et personne à priori dans cette effervescence ne prenait sa défense ! Je redoutais cette réaction pour ma petite en tant qu'haliade, pas en tant qu'Élue !

-***Ô Shiva, si vous m'entendez, je vous en supplie, protégez mon enfant... Apportez lui un secours, n'importe qui ou n'importe quoi !*** lui implorai-je silencieusement et désemparé.

Hélas le temps manquait, déjà les sirènes se ruaient vers l'île ! Avant de les suivre pour tenter de les ralentir, je décidais de prévenir Hyana du danger. M'isolant à l'abri des regards, je matérialisai le miroir qui allait me permettre de communiquer avec elle. *Par pitié ! dépêche toi de me répondre ! *

Si jamais je n'avais pas retour de sa part, je tenterai tout de même de voir s'il n'y avait pas des défenseurs pour Elwing.

¤ 7 Khole Gaïa ¤
~ Il est 8 heures 09 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
P.N.J
P.N.J
Récits 868
Un esprit obtus ! Empty
MessageSujet: Re: Un esprit obtus !   Un esprit obtus ! Icon_minitime1Ven 6 Mar - 12:16

La rage était à son apogée, et même si tous ne partageaient point cette folie, nul n'osait formuler mot ! Les Sirènes étaient partagées entre fureur et dégoût, la horde s'étant formée peu après le trépas d'Amriel s'adonnait à la démence. Alors que le restant nourrissait une certaine aversion pour leur Divinité. Dans ces conditions, il était impossible pour Imrinn d'identifier un quelconque allié, préférant alors se retirer de tout ce tumulte, il tenta de joindre la seule personne dont il était sûr d'obtenir l'appui. À sa première tentative, rien ne se passa, idem pour la seconde... Les minutes filaient, et tandis que l'inquiétude gagnait en puissance, Ashana surprit son homme dans les profondeurs ombragées d'une cavité. Ne décrochant point son intention du miroir, Imrinn ne put qu'être soulagé lorsque le reflet d'Hyana lui apparut enfin ! Les meurtrissures constellant son visage lui laissa toutefois craindre le pire, et même si elle donnait l'impression de bien se porter, la Sirène ne put s'empêcher de la soumettre à la question. De son côté, ayant compris ce à quoi elle assistait, Ashana se métamorphosa en coquillage afin de ne point se faire repérer. Par le passé, Imrinn se laissait systématiquement prendre à ce petit jeu duquel elle ressortait toujours victorieuse, à la différence que présentement, elle ne jouait plus...

Un esprit obtus ! Hyana10

-**Mon amour, une chance que j'ai pu retrouver le miroir sous les décombres... Balbutia t-elle de sa voix cristalline. Tu ne croiras jamais ce que je viens de vivre ! Notre île s'est élevée dans les airs, comme l'autre là-bas ! Ajouta la jeune femme en orientant la glace sur Limouria. Heureusement tout semble s'être calmé, mais je crains que le versant Selatan de Chaara-khole ne soit complètement ravagé... Après un petit temps mort, Hyana changea d'expression lorsqu'elle évoqua leur fille. Elwing n'est pas rentrée de la nuit, tu m'as pourtant dit la veille au soir que c'était de son âge, qu'elle se cherchait... mais avec ce qu'il vient de se passer je ne puis qu'éprouver une terreur abjecte ! Oh s'il te plait... reviens vite !**

De sa maison il ne restait plus qu'un amas de planches, et pour cause, lorsque l'île revint à sa place, la secousse fut si terrible que son village s'effondra à l'instar d'un château de cartes. Désormais assise sur le perron avec ce qu'il subsistait de son foyer, Hyana guettait le large espérant ainsi voir Imrinn en surgir avec Elwing. Hélas... le miroir qu'elle tenait fermement lui dévoilait l'image de son amour demeurant sous les flots, peut-être même se trouvait-il encore dans la cité de ses racines. Incapable d'aller chercher leur fille tout comme reconstruire sa chaumière, Hyana ne pouvait qu'attendre... impuissante. Quoique, en bonne fée du logis qu'elle était, elle pouvait toujours balayer les quelques marches qui restaient, mais honnêtement, même son coeur n'y était plus...

Un esprit obtus ! Ashana10

Alors c'était dont ça le résultat de toutes ses cachotteries ? Une vulgaire Humaine ? Depuis longtemps Imrinn avait perdu foi en leur cause, ou peut-être même ne l'a t-il jamais eu ! Quoi qu'il en était, Ashana finit par se décrocher de son mur tout en reprenant sa forme originelle. Désormais face au traître masqué de son air le plus mauvais, l'ondine fut la première à s'exprimer.

-**Alors c'est elle l'otarie qui a mis bas le messie tant attendu ? Entama t-elle par cette interrogation qui relevait d'avantage du constat que de la question. Je te savais différent Imrinn, ce fut d'ailleurs elle que me fit sincèrement t'aimer, mais de là à fourrer ta verge dans la première morue venue, j'avoue que tu outrepasses tout ce à quoi tu m'avais habitué ou même laissé imaginer ! Puis, après s'être éloignée du félon, Ashana lui avoua ses intentions. Tu ne sauveras jamais ta gamine, et tout comme elle, tu finiras en appâts pour ces Humains que tu chéries tant. Thelxépia ne va pas le croire ! Je serais toi, je m'enfuirais sans me retourner !**

-**Imrinn ? que se passe t-il ?**

Si le père du Sacré ne faisait rien, il réduisait à néant toutes ses chances de secourir Elwing. Un choix s'imposait, et des deux familles qu'il avait fondé, une seule devait survivre !

¤ 7 Khole Gaïa ¤
~ Il est 8 heures 35 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Imrinn
Imrinn
Récits 10
Un esprit obtus ! Empty
MessageSujet: Re: Un esprit obtus !   Un esprit obtus ! Icon_minitime1Ven 6 Mar - 17:40

Hyana mit du temps à me répondre, j'ai du réitérer plusieurs fois mes appels et à chaque fois mon inquiétude grandissait. *Hyana... Je t'avais pourtant conseillé de garder le miroir au plus près de toi en cas de situation urgente ! Où es tu donc allée ? * Après de très longues minutes d'angoisses et de patiences, elle apparut.

-**Enfin tu es là !** Soulagé d’entendre sa voix et de la visualiser, je l’interrogeais de suite sur son absence ,**Pourquoi n'as tu pas répondu plus vi.. ?** Je m'arrêtais net, je venais de me rendre compte de son état, son visage avait été meurtri par de multiples égratignures. ** Tu es blessée ! Pourquoi ? Qui t'a attaqué ? Et notre fille ? Comment tu te sens, ça va aller ? ** Ses explications me laissèrent perplexes. Son île s'était envolée ? De ce que je savais, seule Limouria était répertoriée jusqu'ici comme flottante . Je l'avais aperçu une seule fois, il y a des décennies, non loin de l'île hurlante. À cette époque, j'avais été à la fois surpris et choqué dans un premier temps, puis admiratif de cette possibilité. Une puissance inconnue avait sans doute joué avec l'île de ma bien-aimée pour la faire revenir à sa place d'origine mais je n'avais guère le temps de m’appesantir là dessus, Elwing avait disparu et ça, c'était plus grave que le triste état de la demeure.

J'allais informer rapidement de la situation actuelle de Thelxépia et surtout du danger qu'elles courraient toutes les deux quand quelque chose attira mon attention. Du coin de l’œil, j'avais remarqué une forme bouger. Dans un réflexe de cachotterie, je fis mine d'avoir terminé de consulter le miroir et plaçais mes bras le long du corps en prenant bien soin de ne pas orienter la glace vers le mouvement. C'était Ashana.  *Oh non... De toutes les sirènes, pourquoi elle ?...* Avait-elle tout entendu ? Assurément au vu de son air mauvais... Elle prit la parole, elle savait tout. Je serrais les mâchoires tandis qu’elle insultait Hyana.

-**Ashana...**Tandis qu'elle commençait à s'éloigner,**Qu'as-tu l'intention de faire ?**. Sa réponse ne me surprit pas, mais j’espérais tout de même le contraire de ce que j’espérais. **Ta méprise envers moi est légitime bien qu'il n'y ait plus de réel lien entre nous depuis un long moment. Je ne compte ni m'excuser ni demander pardon pour cela. Cependant, tu ne devrais pas condamner Elwing, elle est l'Élue de Dorock ! Ce dieu à ses raisons, elle ramènera la splendeur aux sirènes et je compte bien l'y aider si tel est son destin et sa volonté ! Ne veux tu pas faire revenir la grandeur des Sirènes ? D'une façon ou d'une autre, les Haliades contribueront à notre Peuple.**

Je doutais grandement qu'Ashana changerait sa décision sur le fait de révéler à tous l'identité du père du Messie mais il fallait tout de même essayer. Si elle restait sur sa décision première, il me fallait effectivement fuir, avec Elwing et Hyana, très loin de la mer pour les protéger. Mais si jamais elle souhaitait m'aider, elle serait la bienvenue.

-**Hyana...Je t'appelais pour t'avertir qu'Elwing était en danger. La prêtresse de Dorock l'a désigné comme étant l'Élue. Aucune Sirène ne semble accepter une métisse comme telle et veulent la tuer. Tu dois retrouver notre fille et vite, le temps presse ! Vous devez fuir loin ! Très très loin de la mer ! De préférence vers un endroit chaud. Je ferais de mon mieux pour vous rejoindre le plus tôt possible. Je vous tiens au courant**

Il fallait que je m'éclipse et rapidement de la Cité. Le temps qu'Ashana donne l'alerte, il me fallait un peu d'avance et cela ne serait pas de trop !

¤ 7 Khole Gaïa ¤
~ Il est 8 heures 36 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
P.N.J
P.N.J
Récits 868
Un esprit obtus ! Empty
MessageSujet: Re: Un esprit obtus !   Un esprit obtus ! Icon_minitime1Ven 24 Avr - 17:32

Un esprit obtus ! Ashana10

Tout ce qu'il pouvait pleurnicher ne faisait que le desservir ! Aux yeux d'Ashana, Imrinn ne valait guère plus que le plancton. Il parlait d'amour, de sentiment. Mais l'amour n'avait jamais été une perspective d'avenir ! Tremper sa nouille dans une vulgaire soupière humanoïde était donc l'idée qu'il se faisait de l'union entre deux êtres ? S'il tenait absolument à se dégorger le poireau, il existait moult méthodes bien moins salasse que celle-ci ! Outre l'adultère dont il faisait acte, il insultait sa véritable femme en la remplaçant par une traînée errant à la surface. Et comble d’infamie, il lui faisait un gosse ! Franchement, c'en était trop pour une Sirène aussi fière que l'était Ashana. Si cela n'avait pas été aussi loin, elle aurait fini par le comprendre, voir même le soutenir. Mais sa folie avait pris des proportions Divines suite aux révélations d'Amriel. Il plaidait que Dorock avait ses raisons. En somme, il osait parler d'un Dieu qui n'avait jamais fait écho en son coeur. Il ne savait rien du Roi des profondeurs, hormis lui-même, qui pensait-il donc convaincre ? Pour elle, il ne faisait aucun doute, la prophétie d'Amriel était purement et simplement fausse. Hélas, le mal était fait, et quoi qu'elle en dise, l'engrenage était lancé...

Bien sûr, en l'accusant publiquement elle salirait définitivement sa réputation ainsi que celle de son fils. Seulement, Ashana refusait de le laisser s'en tirer à si bon compte. Car il n'avait pas fait que la trahir en agissant de la sorte, mais également l'ensemble de Thelxépia et la Divinité qui lui était affiliée ! Et au nom de tout ce qui lui était cher, elle était prête à finir en exil, voir même exécutée. Une dévotion à son peuple dont Imrinn semblait dénué !

Mais alors qu'il pourrait l'isoler de ses pairs, Imrinn choisit la fuite en dépit du danger qu'une telle alerte pouvait générer. Ashana quant à elle s'en tint à ses mots. Qu'il s'agissait ou non d'une symbolique, les deux Sirènes prirent une direction opposée, là où tout laissait supposer que plus jamais elles ne se reverront si ce n'était que pour s'entretuer. Ce fut d'ailleurs à ce moment précis qu'une annonce alarmante retentit dans l'esprit de chacun. Celle-ci disait : "Rassemblement général sur le versant Timur ! NOUS SOMMES ATTAQUÉS !" Ashana comme Imrinn se retournèrent en même temps le visage interrogateur. Mais alors que l'inquisiteur allait reprendre sa course, une soudaine onde de choc, un peu comme celle provoquée par les secousses sismiques, le heurta de plein fouet. La bataille aurait déjà lieu ? Songea t-il. C'est alors qu'il se rendit compte de la lenteur incroyable de ses mouvements, et il en allait de même pour Ashana. Très certainement victime d'un sort, Imrinn tenta d'isoler la menace en mettant une image sur ce mystère, en vain.

-**Qu'est-ce que...** Grommela l'impétueuse dans l'esprit de son ex compagnon.

Face à elle, une frontière aqueuse semblable à celle de la surface de l'eau envahissait tout le territoire, et lorsque cette dernière finit par l'atteindre, ce fut en chute libre qu'elle s'en alla rejoindre les dalles qui bardaient la cité de Thelxépia. Imrinn assista à la scène sans pouvoir déterminer le phénomène. Grâce à son statut d'inquisiteur, la Sirène se délesta rapidement de cet effet indésirable, bien que pas suffisamment pour échapper à cette immense bulle qui le happa à son tour. Il ne tomba guère de haut tant il rasait le sol. Mais la sensation éprouvée lui rappela toutes les fois où il s'extirpa de l'océan pour rejoindre sa belle. Quelque chose ou quelqu'un venait de créer une zone d'air au coeur même de Thelxépia, forçant ainsi tous ses habitants à se munir de jambes, ou à ramper pour ceux qui ne le pouvaient...

¤ 7 Khole Gaïa ¤
~ Il est 8 heures 38 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Imrinn
Imrinn
Récits 10
Un esprit obtus ! Empty
MessageSujet: Re: Un esprit obtus !   Un esprit obtus ! Icon_minitime1Ven 24 Avr - 21:12

Hyana étant désormais avertie, il me fallait prendre la poudre d'escampette sans plus tarder et en rasant de très près les algues. Elwing finirait bien par rejoindre tôt ou tard sa mère, j'en avais l'intime conviction mais le plus tôt serait bien sûr le mieux. Quant à Ashana, je me doutais qu'elle ne me pardonnerait jamais ma relation extra conjugale et me haïrait pour cela mais je ne me voyais pas lui faire davantage du mal même si elle allait mettre ma seconde famille en danger.

J'étais en train de m'éloigner quand soudain une annonce alerta sur une attaque du côté de Timur. Une attaque à Thelxépia ? Mais par qui ? Tout laissé penser que c'était une attaque extérieure, une première pour la Cité ! Je me retournais donc vers Ashana pour voir si elle en concluait davantage mais vu son air elle n'en savait pas plus et s'apprêtait sans doute à obéir à l'ordre. Cette offensive m'intriguait au plus haut point mais l'image de Hyana et Elwing me revinrent et je décidais d'ignorer le rassemblement et de continuer ma fuite. La famille avant la patrie ! Mes pairs sauront se défendre. Hélas, ma débandade fut coupée court par une onde de choc provenant de Timur, si puissante que si elle avait atteint l'ensemble de la Cité et plus encore cela ne m'aurait pas surpris. *L'ennemi doit être puissant pour oser s'attaquer aux Sirènes ainsi*, pensais-je inquiet pour mon peuple. Traçant tout de même ma route, je trouvais que je n'avançais pas vite... avant de me rendre compte que j'avais été ralentit. Regardant du côté d'Ashana, je ne pus que constater le même phénomène subit. *Un sortilège, mais d'où vient t-il ?* pensais-je en scrutant tout autour de moi, *ça ne pouvait pas être l'onde, si ?* Mais la surprise ne s'arrêtait pas là, un nouvel évènement, comme l'onde il dépassa Ashana qui chuta brutalement au sol. Me débarrassant de cette pénible lenteur je tentais alors de distancer cette sorte de masse mais elle me rattrapa et me fit elle aussi tomber.

Cette sensation... la même que lorsque je rejoins la surface, de l'air ! Quelqu'un ou quelque chose avait créé une zone respirable pour des êtres terrestres. Mes nageoires étant inutiles, il me fallait prendre forme humaine, chose que je n'aurais imaginé au sein de Thelxépia. Ma transformation ne prenait pas beaucoup de temps mais elle était désagréable au possible.. Je serrais les dents face à la douleur tandis que ma queue de l'extérieur s'écaillait, séchait puis s'effritait et qu'à l'intérieur la sensation était abominable, ça convulsait, ça bougeait enfin c'est compliqué à décrire. Une fois terminé, je secouais frénétiquement mes jambes, histoire de faire circuler le sang et m'assurer qu'elles répondaient bien à mes ordres puis me leva fébrilement, cherchant mon équilibre, faire quelque pas pour me stabiliser. J'étais nu comme un ver aussi je décidais d'arracher quelques grosses algues pour me faire rapidement un pagne de fortune. Puis je courus en direction d'Ashana pour m'assurer qu'elle n'était pas trop blessée. Juste avant de l'atteindre, je décidais de tenter d'atteindre d'éventuels sirènes en détresse aux alentours.

-** Hé ! Il y a quelqu'un ? Ici Imrinn, je suis du côté de Barat, avez-vous besoin d'aides ? Quelqu'un sait ce qu'il se passe ?**

Ashana était complètement affalée sur les dalles. La chute semblait l'avoir bien groggy.

-** Ashana ? Comment tu se sens ?** lui demandai-je en m'accroupissant près d'elle. **Peux tu te transformer ? ou dois-je te porter ? Je n'ai aucune idée de la circonférence de la zone d'air donc si tu préfères ramper cela risque d'être bien long...** puis finalement sans vraiment prêter attention à son avis je pris la décision de la porter. **Sais tu où se trouve notre fils ? La situation est grave, je veux m'assurer qu'il aille bien.**

Ceux qui avaient déclarer la guerre étaient bien préparés. Nombreuses étaient les Sirènes qui n’avaient jamais ou n’avaient pas l'habitude de se transformer. L'ennemi s'était donc bien assurer de se faire un avantage sur le terrain. Et cela annonçait rien de bon pour notre peuple qui sera en difficulté pour riposter...

¤ 7 Khole Gaïa ¤
~ Il est 8 heures 42 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
P.N.J
P.N.J
Récits 868
Un esprit obtus ! Empty
MessageSujet: Re: Un esprit obtus !   Un esprit obtus ! Icon_minitime1Mar 19 Mai - 14:14

Réprimant un cri dont elle se pensait incapable d'émettre, Ashana eut droit pour la première fois de son existence, à une transformation en bonne et due forme ! Malgré la somme de ses connaissances versée dans le domaine, elle ne comprenait pas ce qui lui arrivait. La douleur était innommable, et tandis que sa peau la cuisait de toute part, une obstruction s'installa dans sa gorge. Le souffle coupé, elle fut forcée de se retourner afin de vomir cette part océanique qui stagnait dans ses poumons. Et alors qu'elle expectorait le liquide au travers de toux chaque fois plus inquiétantes, Ashana crut mourir une bonne dizaine de fois. Incapable d'inspirer convenablement tant que l'eau demeurait en elle, la Sirène découvrit malgré elle, l'illustre sensation de noyade. Hélas, tout ceci ne fut qu'une amorce lorsque sa queue dont elle prenait grand soin, se déchira ! La souffrance éprouvée manqua de la faire s'évanouir, mais au lieu de cela, un râle débagoulé prit place dans tout le périmètre. Afin de vous représenter pareil calvaire, imaginez votre main prise en otage par un odieux personnage, et qu'au sein de son esprit malade, il nourrisse le désir invraisemblable de vous la scinder en deux ? Or, pour se faire, il vous saisit l'index et le majeur de sa grosse paluche, tandis que de l'autre, il vous étreint l'annulaire et l'auriculaire. Et c'est alors que doucement, il vous les écarte de plus en plus jusqu'à ce que votre main se disloque sous vos yeux meurtris...

L'agonie d'Ashana fut autrement plus longue que celle d'Imrinn, qui, habitué à ce genre de transition, n'endurait plus de tels tourments. Aussi, lorsqu'il finit par la rejoindre, il ne put que constater son ex-compagne complètement "huuurg..." sur le pavé... Dans son état, il était difficile d'estimer si oui ou non il y avait eu transformation. Voulant dans un premier temps faire bonne figure en dépit des événements, Imrinn se reprit rapidement en passant outre l'éventuelle réponse de cette dernière. Cependant, lorsqu'il prit Ashana dans ses bras, la mue qu'était devenue sa queue se décrocha au niveau de ses genoux récemment formés. Et pendant qu'il discourait toujours, une soudaine frénésie s'empara de la Sirène. Se grattant avec acharnement au visage ainsi qu'au niveau de son entre-jambe, Ashana céda sous l'assaut de la pilosité au travers d'un cri rageur ! Par ailleurs, lorsque cette dernière releva enfin le fait d'être lové contre le buste suintant d'Imrinn, ses yeux emprunt d'un pigment qui ne la représentait en aucune façon, s'écarquillèrent !


Un esprit obtus ! Asha10

Ignorant tout de l'existence des vêtements ainsi que de leur utilité, Ashana se moquait bien de sa nudité, et ce, même si elle ne se reconnaissait point. Affublée d'une peau des plus fragiles à la couleur douteuse, la Sirène alla jusqu'à se demander comment les êtres de la surface dont la pimbêche d'Imrinn faisait partie, pouvaient ne serait-ce que survivre avec un derme aussi ridicule ! Bien entendu, ce constat n'était rien à côté de cette nouvelle manière de respirer. Inspirer de l'air... c'était à la fois léger et... frais. Bref ! il s'agissait là d'une analyse qu'elle se devra de remettre à plus tard, car pour l'heure, Thelxépia était attaqué !

-**Bon lâche-moi maintenant ! Râla tout-à-coup Ashana, preuve qu'elle était de nouveau parmi nous. Même si je n'ai pas encore le mode d'emploi pour ces échasses ! Poursuivit-elle en agitant ses jambes. Va bien falloir que je sache m'en servir !**

La dureté de sa voix enserrée par la colère contrastait avec l'innocence que reflétaient ses traits repensés pour la surface. Le dôme d'air était immense, ce qui annulait toute fuite aux résidents de la cité, quant à l'assaillant, qui était-il ? Voilà une réponse qui survint dans la seconde qui suivit son invective...

Un esprit obtus ! Fzoe10

Apparaissant comme le messie, une Fée à la longue chevelure de jais culminait à près de cinquante mètres au dessus de l'ancien couple. Si l'on se fiait à sa posture associée à son immobilisme, tout portait à croire qu'elle était à la source de cette bulle incapacitante ! Ashana de par sa position couchée, fut la première à la remarquer, ce qu'elle s'empressa de communiquer à Imrinn via un geste disgracieux. Toutefois, avant qu'ils n'eurent le temps d'échanger sur le sujet, la Fée s'enferma dans une sphère protectrice avant qu'une multitude de ses semblables ne s'en viennent recouvrir les environs ! Armée de lance en corail vorpalien, l'ennemie balança une première salve dans diverses directions, y compris celle où demeurait le duo de Sirènes dépossédées de leur queue... Digne des plus grands essaims, le bourdonnement qu'effectuaient ces centaines de pairs d'ailes avait de quoi saper le moral des plus valeureux. Et alors que les projectiles pleuvaient, l'un d'entre eux creusa la chair d'Ashana !

-**FOUTUS PLANCTONS !** Se prit elle à hurler à qui voulait l'entendre.

Cette peau n'était pas seulement fragile, mais aussi BEAUCOUP plus sensible à la douleur. Touchée à la cuisse gauche, Ashana se surprit à faire usage de ses cordes vocales.

- SALES... CONNES !!!!!

¤ 7 Khole Gaïa ¤
~ Il est 8 heures 44 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Imrinn
Imrinn
Récits 10
Un esprit obtus ! Empty
MessageSujet: Re: Un esprit obtus !   Un esprit obtus ! Icon_minitime1Mer 20 Mai - 10:16

J'avançais en direction de Timur, dans l'espoir de croiser d'autres congénères et trouver des explications au événements actuels. Hélas, mon appel n'avait pas reçu encore de réponses. Dans mes bras, Ashana continuait de se transformer, elle avait commencé avant que je n'arrive, sa queue tomba dans un bruit sourd. Le processus fut douloureux et éprouvant pour elle. D'ailleurs c'était sans doute sa première fois ou en tout cas cela devait se compter sur les doigts d'une main. Elle ne s'était jamais réellement intéressée aux peuples de la surface après tout, mais je ne lui avais jamais posé la question non plus. Ses expressions me rappelèrent mes propres débuts, aussi je ne pu m'empêcher d'avoir pitié car je savais à quel point la transformation était perturbante, déplaisante, et relativement longue, surtout avec cette sensation d'étouffement. Ne pouvant la tapoter puisque mes mains étaient prises, je ne pu que la pencher légèrement pendant ses hauts-le-cœur en cas d'expectoration, qui se fit assez rapidement. De violentes démangeaisons la prirent, ce qui la fit se gratter sauvagement, irritant et écorchant limite sa peau nouvelle. Elle finit par se tortiller pour descendre. Ne voulant point la contrarier de peur qu'elle n'ait l'idée de me griffer, frapper ou encore m'arracher tout ce qui était à sa portée, j'obéis prestement. Je lui servis donc de tuteur, le temps qu'elle trouve son équilibre. J'en profitais pour la détailler. Elle était bien entendu nue mais cela ne semblait pas la déranger. L'avantage de ne pas connaître la pudeur j'imagine, je ne me souvenais plus de cette gêne lors de mes débuts. Je la trouvais belle, en humaine. Elle ressemblait même à Hyana mais pas avec son caractère...

Mon esprit divaguait pendant que je la contemplais lorsque je finis par réaliser qu'elle me faisait signe en direction de l'air. Levant la tête, j'aperçu une fée.

- **Depuis quand les fées peuvent venir aussi loin dans les profondeurs ? ** Ne pus-je m’empêcher de commenter bêtement. Puis remarquant sa position, **C'est elle la responsable de la bulle ! **

Alors que j'envisageais de l'attaquer pour interrompre son sortilège, elle se recroquevilla dans une orbe protectrice. Des sons de battements, de bruissements s'approchèrent de plus en plus bruyamment, très vite on vit des nuées de fées s'emparer de la zone ici et là. Elle avait une grande armée et pas d'alliés à l'horizon pour nous. L'attaque rapide blessa Ashana à sa cuisse, ce qui l'énerva et les insulta. Elle me fit bien sursauter lorsque ce fut à haute voix. Il était temps de contre-attaquer à présent, il était clair qu'elles ne feraient pas de quartier.

- **Ashana, puisque tu meures d'envie de leurs casser les oreilles, hurlons leur dessus ! ** Mon intention était de hurler dans leurs esprits et à deux, cela devrait bien les sonner. Le désordre mental nous permettra d'en tuer un certain nombre. Elles avaient des armes vorpaliennes mais moi aussi ! Je décidais de riposter avec mes flocons et d'en givrer quelque unes, ainsi elle finiraient par chuter et je n'aurais plus qu'à les achever avec mon arme bénie. En cas de surnombre, je n'aurais qu'à en enfermer certaines dans mes sphères afin de les isoler et les faire bouler au loin. Du coin de l'oeil je surveillais Ashana mais je la savais être une grande combattante. Cependant il nous fallait des partenaires et vite pour mettre à terre la fée qui avait créé la zone afin de reprendre notre avantage aqueux.

¤ 7 Khole Gaïa ¤
~ Il est 8 heures 44 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
P.N.J
P.N.J
Récits 868
Un esprit obtus ! Empty
MessageSujet: Re: Un esprit obtus !   Un esprit obtus ! Icon_minitime1Ven 12 Juin - 19:31

Un esprit obtus ! Asha10

Il en avaient de belles lui ! Leur hurler dessus, à deux, sans l'appui d'aucun autre ? Semer la confusion était une chose, mais Ashana n'était pas folle non plus. Car après les avoir désordonné, qu'allait-il se passer ? Je vous laisse juge. Imrinn savait se battre, mais ce n'était pas un combattant. Toujours en retrait lors des conflits, il n'était pas le choix le plus indiqué pour défendre Thelxépia. Malheureusement, elle non plus... la Sirène bafouée ne disposait d'aucune riposte face à l'assaillant, et pour cause, l'essentiel de sa maîtrise mystique était affiliée aux profondeurs de l'océan. Exposée ainsi à l'air libre la rendait aussi inoffensive que cette crevette se tortillant à ses pieds. Quoique... paradoxalement, cette situation lui accordait aussi le droit d'avoir recours au seul pouvoir qu'elle ne put jamais utiliser, car celui-ci exigeait justement qu'elle soit hors de l'eau. Vestige résiduel d'une époque où son esprit de conquête primait sur tout le reste. Depuis des décennies elle ne songeait même plus à ce handicap qui la conditionnait à cinq sorts au lieu de six. Le moment était donc venu de faire usage de cette force cachée. Tandis que les javelots sifflaient de tous les côtés, Ashana ignora la douleur dans sa cuisse, et s'efforça de se relever. Son expression était différente, elle n'était pas seulement impassible, mais déterminée !

Désormais debout au beau milieu de l'essaim Féerique, la Sirène ferma les yeux afin de se laisser imprégner par sa folie d'antan. Accompagnée de tous les souvenirs, la capacité délaissée fit son grand retour dans le coeur de sa détentrice. Et alors que divers projectiles lui fonçaient droit dessus, son corps tout entier se changea en une silhouette aqueuse. Quant à l'épieu qui l'avait blessé un peu plus tôt, étreint par la gravité, il s'en alla lentement rejoindre le sol. La salve qui s'en suivit ne fit que la traverser sans lui causer le moindre tort. Car hormis le fait qu'elle avait l'apparence d'une femme, Ashana avait tout de l'élément qui constituait les mers. Par ailleurs, la crevette agonisante mentionnée tantôt, saisit l'opportunité qu'offrait cette présence liquide pour se restaurer et naviguer en son sein.

-**Tu voulais hurler, alors hurlons !** S'écria t-elle dans l'esprit de son ex-compagnon.

Certes, elle fut d'abord réticente lorsqu'il fit mention de cette possibilité, mais à ce moment, Ashana ne pensait plus à ce sixième sort qui se fit oblitérer par sa nouvelle vie. Manifestement prête à en découdre, la Sirène hurla dans tout le périmètre ! Et tandis que certaines Fées tombaient comme des mouches mortes, Ashana prit conscience qu'elle pouvait contrôler chaque molécule qui composait sa structure ! Ainsi, elle fit remonter l'eau de ses jambes jusque dans son bras droit, puis d'un coup, comme pour chasser un insecte, elle effectua un brusque revers de la main. La violence du geste fut telle que son membre s'étira sur près de huit mètres avec pour extrémité, un poing monstrueux ! Les Fées victimes de cette attaque périrent sur le coup. Difficile de savoir combien elle en avait touché tant elles étaient nombreuses. Toutefois, Imrinn pourrait se targuer d'une observation insolite si son regard venait à se poser sur sa dulcinée des profondeurs. De ses deux jambes, il n'en restait qu'une, et elle était si grêle que c'était à se demander comment elle pouvait conserver son équilibre. Quant à l'autre malformation, son bras... limite on ne voyait plus que lui tellement il en imposait ! Le décapode semblait d'ailleurs y effectuait un balai sous marin, et ce, jusqu'à ce qu'un nouveau coup ne soit décoché ! Imrinn semblait également se complaire dans ses actions qui éliminèrent au moins autant de Fées que sa mandale ! N'était-ce point magnifique, la guerre ?!

Un esprit obtus ! Tavara10

Maquillée pour l'occasion, Tavara, première née en Tilsimünia de Seldrin et Iriana, couple fondateur des Fées du Corail, nourrissait une haine sans pareille pour ces êtres impies ! Aussi, lorsqu'elle fut témoin de l'action de cette Sirène à la parure liquide, ses ailes la guidèrent instinctivement jusqu'à la rebelle. Les pions avaient fait leur travail en les poussant à user de leur arme télépathique. Et maintenant que c'était chose faite, Tavara et sa suite pouvaient entrer dans la partie ! Mais lorsqu'elle fonça sur sa cible, elle dut s'arrêter net sous peine de se faire tamponner par le gnon qui lui était destiné. Malheureusement pour l'ondine, sa portée ne fut pas assez longue pour l'atteindre. Et comme pour éponger sa frustration, la Sirène éclaboussa son visage avec la crevette qui l'habitait ! Le crustacé collé sur la joue, Tavara la lorgnait l'air renfrogné. Bien que son attention demeurait rivée sur la silhouette translucide, la Fée n'ignorait point celui qui se trouvait à ses côtés.

-**Bon sang ! Grommela t-elle alors qu'elle prenait la forme d'une sphère. Oh ! elle me pilote là !**

Quoi qu'elle en dise, il était trop tard ! Entièrement contrôlée par son ennemie, elle ne put rien faire sinon assister impuissante aux mouvements de sa masse qui s'en vint immerger Imrinn ! S'il ne trouvait moyen d'en sortir prestement, sa morphologie s'adapterait à son nouveau milieu... Mais l'intention de la Fée était malheureusement bien plus machiavélique que ce que la scène pouvait laisser penser.

Tavara n'était pas seulement ancienne, mais aussi redoutée par son peuple ! D'un tempérament sanguinaire, elle était prête à tout pour exterminer les Sirènes. Si la haine et la rancune avaient un visage, alors il vous sourirait en ce moment ! Car maintenant qu'ils ne faisaient qu'un, Tavara dissipa la magie d'Ashana qui put constater avec effroi l'apparence de son nouveau corps !

Un esprit obtus ! Asha210

Enflée comme jamais, du sang se mit à jaillir de sa bouche crispée par la douleur. Même enceinte de dix ans ne lui ferait endurer une telle souffrance ! Et pour cause, à chaque mouvement que pouvait effectuer Imrinn en sa matrice était pour elle un véritable supplice. Le spectacle ainsi offert fit s'esclaffer l'ennemi en plusieurs lieux... Ashana pourrait survivre si elle trouvait la force de reprendre sa forme aqueuse, mais les gesticulations incessantes de l'autre empoté ne sollicita qu'une chose en elle... la fureur ! Et trop atteinte pour faire usage de télépathie, ce fut sa voix qui fit écho !

- MAIS TU VAS ALLÊTER FOUTUE ANGUILLE ! Vociféra la Sirène avec un accent impensable.

À ce moment, Tavara leva la main, puis indiqua aux Fées alentours, plus jeunes, de se divertir avec ce ballon de chair ! Ce qu'elles fient sans se faire prier. Un groupe de huit se dirigea alors jusqu'à l'ondine déformée, puis engendrèrent des bourrasques d'une puissance inouïe. Le souffle ainsi généré fit rouler la pauvre Ashana sur une dizaine de mètres, avant qu'une pente escarpée ne prenne le relais... Quant au reste de la cité, l'inquiétude était de mise. Car si les Fées prenaient le temps de jouer, le pire était à envisager...

¤ 7 Khole Gaïa ¤
~ Il est 8 heures 46 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Imrinn
Imrinn
Récits 10
Un esprit obtus ! Empty
MessageSujet: Re: Un esprit obtus !   Un esprit obtus ! Icon_minitime1Sam 13 Juin - 12:47

Ashana ne me répondit pas tout de suite. Mon plan était-il trop stupide ? Qu'avais-je pu oublier ? Il était vrai qu'elle était bonne combattante sous l'eau, mais avec des pieds... Ce n'était pas sûr. Je saurais me défendre mais veiller en plus mon ex-épouse, cela serait difficile.

-** Tu... ne pourras pas batailler ? ** lui demandai-je décontenancé. Peut-être avais tu une autre idée ? Sans vouloir t'offenser, il faudrait se presser un peu plus vite... Rajoutai-je, tandis que je scrutai nerveux la moindre salve supplémentaire, car mon mur de glace ne servirait à rien face à des armes vorpaliennes.

Enfin Ashana réagit. Elle se concentra, faisant le vide autour d'elle tout en fermant ses paupières. Son corps devint translucide, il était devenu de l'eau, si bien que l'arme qui l'avait transpercé ne pouvait plus y rester. Cela me rassura fortement, les blessures physiques ne devraient plus l'atteindre, aussi je n'avais plus trop à me soucier de sa santé. Il était d'ailleurs temps car je dus esquiver de justesse de nouveaux projectiles. Je subis toutefois des éraflures tandis que ma compagne se laissa traverser par eux dans un bruit qui ressemblait à un "blup", ne faisant qu'éclabousser à grosses gouttes en fonction de l'impact. Une crevette échouée juste à côté d'elle trouva d’ailleurs qu’elle ferait un bon aquarium car elle sauta en elle pour s'y loger. En même temps c'était forcément mieux que s'assécher...

Maîtrisant sa nouvelle chair, elle m'encouragea sur ma suggestion première, soit hurler. Ce fut donc en chœur qu'on mugit pour les dérouter. Cela fonctionna plutôt bien, plusieurs fées chutèrent. Sans pitié, je me ruais sur elle pour les achever, tantôt en les égorgeant, tantôt en pourfendant leur cœur. Celles qui tentaient de se relever, se cassaient la figure grâce à ma patinoire invoquée sous elles et je n'avais plus qu'à les cueillir car contrairement à elle, j'avais appris à glisser dessus. Celles qui voulaient s'enfuir se heurtaient à un mur glacé auquel je les placardais avec mes flocons ou bien elles se faisaient congeler et je n'avais plus qu'à les briser. Dans cette effervescence, j'en oubliais presque Ashana. En jetant un coup d’œil elle était devenue presque méconnaissable. Elle s’était étirée de façon à gagner de l'amplitude sur sa silhouette. Elle ne tenait plus que sur une fine colonne aqueuse afin de maintenir son bras géant qui balayait les ennemis. Elle en avait massacré un bon nombre.

Cela aurait pu continuer un bon moment comme ça jusqu’à ce qu'Ashana constate qu'elle ne se contrôlait plus. Cherchant la perturbatrice, je vis une fée affublée d'un étrange maquillage et... couverte de la crevette sur sa joue. Voulant la faire descendre, je voulus lui balancer quelques projectiles mais n'en n'eut pas le temps. Une immense sphère aqueuse me submergea. Je compris avec stupéfaction que j'étais entrée dans le corps de ma compagne. Je voulus en sortir mais mine de rien il y avait un sacré courant à l'intérieur, je fus donc obligé de reprendre la forme sirène sinon j'allais me noyer. Ce sens de transformation est moins pénible, et je le fis rapidement.

Les choses étaient déjà compliqués mais elles empirèrent. Je ne pensais pas cela possible, mais c'est avec horreur que je vis les contours du corps perdre sa translucidité. Ashana redevenait elle-même, de chair et de sang ! Je ne voyais désormais plus rien et je ne me baladais plus dans de l'eau mais dans ce que je supposais des tripes. Comment est-ce que j'allais me sortir de là ? En l'éventrant ? Mais cela la tuerait surtout que je n'avais aucun sort de soin. En panique, je bougeais de façon à me situer exactement dans son corps. J'envisageais déjà de faire comme les bébés, sortir par le vagin, jusqu'à ce que la voix résonnante d'Ashana m'intime de rester immobile. Cela me figea net et je compris que je devais la faire souffrir, j'obéis donc. Ensuite, au vu des mouvements brutes, je devinais que ma compagne se déplaçait, volontairement ou non, au vu des secousses saccadées. Puis finalement, cela s'arrêta enfin. Est-ce qu'on allait nous liquider ?

-** Qu'es-ce qui se passe ? Nous as tu mis en sécurité ? ** Il me fallait absolument une réponse, sans quoi, j'allais devoir considérer qu'elle était peut-être décéder et ainsi de me faire à l'idée de m’extirper en la découpant. Je n'avais aucune envie de la charcuter et si ça se trouvait, elle était évanouie et ne pourrait pas me répondre.

¤ 7 Khole Gaïa ¤
~ Il est 8 heures 47 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
P.N.J
P.N.J
Récits 868
Un esprit obtus ! Empty
MessageSujet: Re: Un esprit obtus !   Un esprit obtus ! Icon_minitime1Mer 24 Juin - 12:32

Un esprit obtus ! Asha210

Ça ne leurs suffisaient pas de la faire souffrir, il fallait qu'elles l'humilient en plus ! Bien que emplie de rage et hurlant de douleur, Ashana nourrissait une profonde inquiétude pour son peuple. Il fallait, elle DEVAIT faire quelque chose ! Mais alors qu'elle boulait le long d'une pente sablonneuse, elle aperçut du coin de l'oeil la caverne d'Elca ! Avec ce nouveau décor, ce n'était plus qu'un trou d'eau, une flaque, mais très familière du lieu, la Sirène ne comptait pas laisser passer cette chance. Travaillant son corps difforme au prix d'une bonne série de cris, Ashana parvint à dévier légèrement. Le "plouf" qui s'en suivit la convainquis de sa réussite. Elle devait néanmoins faire vite, car pendant que sa masse de chair sombrait lentement dans la grotte, le retour de sa queue risquait fort de la transformer en chou-fleur sanguinolent ! Imrinn avait su l'entendre en ne bougeant plus, il devait d'ailleurs comprendre à l'écoute de son coeur vrombissant à quel point ce moment était difficile pour son ex-compagne. Et encore, il était loin du compte ! Car Ashana dut mesurer le moment exact où sa transformation lui serait fatale. Ce que, par elle ne savait quel miracle, elle parvint à faire. Un petit détail qui trouvait là toute son importance, car sa magie qui était liée aux profondeur put être mise à contribution. Aussi, sans attendre le dénouement funeste, l'ondine se changea en bénitier géant, recracha Imrinn, avant de recouvrer son apparence originelle...

Un esprit obtus ! Ashana10

Le rot de sang qui avait libéré l'inquisiteur céda peu à peu sa place à une eau cristalline. Il put ainsi contempler Ashana comme à ses premiers jours. Elle-même ignorait s'il s'agissait d'un sursis avant de claquer subitement, ou d'une santé refaite. Alors elle sonda chaque partie de son corps à la recherche d'une blessure, d'une douleur ou d'une quelconque anomalie... en vain. Près d'une minute avait filé, et il était probable que les Fées iraient jusqu'à les traquer. Raison de plus pour couper court au silence.

-**Pose pas de questions ! Gronda Ashana, alors que ses yeux le remerciaient. Si tu veux rejoindre ta gamine, va, je n'te retiens pas ! Mais moi je dois aider mes semblables dont mon fils fait partie ! S'orientant vers la surface qui l'avait vu entrer quelques instants plus tôt, elle ajouta : Tu n'as cas poursuivre dans la gorge d'Elca, et à la première intersection, tu prends le passage du haut, tu te retrouveras la gueule dehors, loin de la bulle !**

Ne se préoccupant plus d'Imrinn, la Sirène se préparait à prendre sa revanche.

¤ 7 Khole Gaïa ¤
~ Il est 8 heures 49 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Imrinn
Imrinn
Récits 10
Un esprit obtus ! Empty
MessageSujet: Re: Un esprit obtus !   Un esprit obtus ! Icon_minitime1Mer 24 Juin - 22:14

Le voyage avait été mouvementé et surtout éprouvant pour Ashana au vu de ses cris qui m'avaient bien résonné dans les oreilles. Pourtant, je m'étais efforcé de bouger le moins possible en elle et son cœur, bien que battant m'inquiétait sur sa vitesse trop rapide à mon goût. Je craignais qu'il n'éclate face à l'effort et à la souffrance qu'elle endurait, c'est pourquoi je tenais à une réponse rapide de sa part même si je ne pouvais pas faire grand chose pour elle malheureusement.

Mon ex compagne ne me répondit pas mais elle agit, ce qui était mieux. Je ne compris pas sur le moment, seulement que la texture autour de moi avait changé : cela ne ressemblait plus à des tripes mais à une chair relativement lisse et visqueuse. Ce cocon gluant me projeta soudain violemment à l'extérieur par le biais d'une fente dans un geyser de sang et dans un bruit peu élégant. Je m'attendais à une chute mais non, elle m'avait propulsé dans du fluide. Tandis que l'hémoglobine se dissipait je pus constater que je baignais toujours dans du liquide mais dans de l'eau. Étions nous sortie de la zone d'air ? Apparemment oui mais je ne reconnaissais pas l'endroit. Sans doute une grotte sous marine vu que le trajet en son sein m'avait parut très court. Je la vis également reprendre forme sirène. Ainsi elle s'était changée en coquillage pour m'expulser, quelle vivacité d'esprit, car si elle avait attendu cela aurait pu être dramatique... Je chassais la scène d'horreur de mon esprit pour aller tourner autour d'elle afin de déceler une quelconque blessure. Soulagé de ne rien voir de la sorte, je voulus la remercier, d'avoir réussi à nous maintenir en vie déjà et lui demander ce qu'elle comptait faire mais elle m'interrompit.

J'en fus surpris. Elle me laissait partir comme ça ? Elle acceptait, malgré cette situation d'invasion féerique que je file rejoindre mon autre famille sans rien en échange ? Certes c'était mon intention première et que je m'en souciais toujours mais... mon peuple ? Avait-il moins de valeur ? Ashana me considérait-elle vraiment comme sans cœur ? Bien sûr que je tenais à notre race ! J'étais tiraillé. Puis je choisis l'évidence. Oui je voulais rejoindre Hyana et Elwing et oui je désirais me battre pour la survie de notre Cité et plus encore. Notre fille était censée être l'Élue mais sans sujets, elle serait Guide de qui et de quoi hein ? J'avais tout intérêt à accompagner Ashana, de plus j'avais perdu trop de temps, les autres avaient du prendre une avance considérable et sans doute avaient utilisé un portail. Jamais seul je ne pourrais les devancer... Je m'en remettais donc au Destin.

Matérialisant le miroir pour reprendre contact avec ma dulcinée, je vis que mon autre compagne remontait à la surface.  *Pourvu qu'elle réponde *

-** Hyana, écoute moi bien, as tu eu des nouvelles d'Elwing ? Il faut que vous partiez au loin maintenant ! Je ne serai jamais là à temps pour vous protéger.  Nous avons été durement attaqués par les fées mais il faut que je reste pour protéger ce qui peut encore l'être. Prenez soin de vous **

J'espérais que parmi le groupe chasseur de notre fille, qu'il y en ait un qui désirait la mettre à l'abri... Sur cette espérance, je rejoignis Ashana, pour retrouver notre fils et donner des coups de nageoires à ces intruses.

¤ 7 Khole Gaïa ¤
~ Il est 8 heures 50 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
P.N.J
P.N.J
Récits 868
Un esprit obtus ! Empty
MessageSujet: Re: Un esprit obtus !   Un esprit obtus ! Icon_minitime1Hier à 15:57

Un esprit obtus ! Ashana10

Ses yeux perçants rivés sur le dôme de la bulle, Ashana les observait. Ces Fées ne jouissaient pas seulement de l'effet de surprise, mais aussi de l'ignorance des Sirènes les concernant. Il devenait alors difficile dans ce cas de figure, de repousser, ou même envisager une victoire sur un ennemi dont on ne savait rien. L'ondine, à l'instar de son peuple, était dépassée. Et ce fut, acculée comme elle l'était, qu'une idée germa dans le giron de son esprit. Une ébauche qui tracta avec elle un souvenir vieux de plus de six-cents ans ! En cette ère des temps anciens, Ashana et Imrinn, bien qu'issus d'un mariage de convenance, vivaient une relation passionnelle, une relation que l'on pourrait presque associer à ce mot interdit dans les profondeurs ; amour. Ce fut la seule fois de son existence où la Sirène consentit à suivre son mari jusqu'aux confins de son royaume. Explorateur invétéré, l'adorateur de Shiva convainquit Ashana en moyennant persévérance et persuasion, de sortir la tête de l'eau. Cette frontière qui délimitait la surface des fonds océaniques n'était pas pour lui convenir, mais elle était jeune et éperdument amoureuse. Aussi s'y résolut-elle... Imrinn voulait lui faire partager cet élan qui l'avait conduit à pousser toujours plus loin les limites de la découverte. Hélas, la Sirène n'en fut guère émerveillée, la lumière lui brûlait les yeux et l'air asséchait sa peau. Ashana était une fille des abysses, ce que Imrinn comprit en lisant ses traits. Il s'excusa de sa démarche, et alors qu'il voulut fuir la dure réalité de son erreur, sa fiancée le retint, et porta à ses doigts la bordure de son oeil. En lui offrant cette larme qui résultait de toutes ces agressions climatiques, Ashana permit à ce dernier de lui façonner un Reflet.

Quand bien même l'ondin fut attristé de ne pouvoir partager ses joies de l'aventure avec sa dulcinée, il reconnut que malgré ce fossé qui les séparait, elle l'aimait d'un amour inconditionnel. Lorsqu'il confectionna le miroir, Imrinn ne manqua point de la remercier pour cette attention, car il savait bien que le caractère de sa femme n'était pas toujours en adéquation avec les subtilités émotionnelles. En somme, une larme pour Ashana, c'était comme s’amputer d'une partie de sa queue. Cela nous ramène donc à l'instant présent où, flottant dans la caverne d'Elca, la Sirène s’ôta une boucle d'oreille. Reposant désormais dans le creux de sa main, le bijou fut soumis à une série d'incantations qui permit au miroir d'Imrinn de recouvrer sa forme d'antan. Les Fées qui survolaient présentement le trou d'eau dans lequel ils se trouvaient ne faisaient que démontrer leur crainte de les affronter au sein de leur élément. Ashana profita donc de ce répit pour rejoindre son ex-compagnon à quelques étages en-dessous. D'un puissant coup de nageoire elle accosta Imrinn, et s'en vraiment prêter attention à sa gestuelle, l'ondine se fit violence...

-**Ecoute voir ! S'annonça Ashana en le secouant par les épaules, manifestement frustrée de le voir encore là. Ces planctons dominent tout le secteur, si aucune riposte des nôtres ne parvient jusqu'à nous, c'est qu'elles nous défoncent, ça ne fait pas un pli ! Alors n'imagine pas qu'à nous deux nous puissions avoir un quelconque effet, sauf si... Cela l'ennuyait profondément d'évoquer le sujet, et elle ne s'en cachait point. Ta cruche là, Shiva, elle pourrait peut-être s'entendre avec Dorock si on l'y encourage, non ?! Mettant le miroir sous son nez, Ashana prouvait à Imrinn qu'elle avait une idée bien précise sur la question. Il est inutile que je te rappelle mon talent concernant les maléfices ?**

Par cette phrase évocatrice, l'Inquisiteur pourrait alors se remémorer cette fois où, suite à une violente dispute quant à ses innombrables absences, Ashana lui jeta une malédiction. Le sortilège était vicieux, car ce n'était qu'en dehors de Thelxépia qu'il opérait. Chose que Imrinn ignorait bien entendu. En dépit du bon sens, prenant les avertissements de son épouse par-dessus la queue, l'ondin reprit la route de l'aventure comme il avait coutume de le faire. Sauf que cette fois là, il revint plus tôt que prévu... Et pour cause, son corps était recouvert de plusieurs couches d'algues et autres mollusques dont le malheureux ne parvenait plus à se défaire. Cet imbécile était tellement bouché et égoïste que la Sirène ne trouva que cette méthode pour enfin lui faire savoir qu'elle était enceinte. Un épisode qui permit à Imrinn de se remettre en question, pour un temps du moins...

-**Je vais soumettre le miroir à l'ego de Dorock, et auquel cas tu l'aurais oublié, la malédiction qui répond à cette douce appellation va décupler le pouvoir qui s'y trouve, en gros ; ton lien avec Shiva ! Puis, attrapant férocement son visage entre ses deux mains tout en le poignardant du regard, elle ajouta : Je te préviens ! tu n'as pas intérêt à te planter sur ce coup-là, sinon je t'avertis que ce sera bien la dernière erreur que tu commettras !**

Et sans même prendre le temps de lui détailler la suite, Ashana fonça droit sur la zone de combat, bondit hors de l'eau, et jeta le miroir de toutes ses forces dans leur nouveau toit ! Le reflet enchanté tournoya sur lui-même jusqu'à finir sa course dans le mur aqueux auprès duquel lovait la Fée responsable de la bulle. Une poignée de lances agrémenta son saut sans qu'aucune ne l'atteigne. De retour auprès d'Imrinn, la Sirène hurla dans son esprit les mots suivants :

-**J'ATTENDS TOUJOURS TON APPEL !!!!!!**

S'il s’exécutait avant que le bijou, emporté par son propre poids, ne retombe dans le vide, le dôme tout entier gèlerait ! L'épaisseur de la glace ainsi formée varierait quant à elle entre les trois et quatre mètres.

¤ 7 Khole Gaïa ¤
~ Il est 8 heures 54 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Imrinn
Imrinn
Récits 10
Un esprit obtus ! Empty
MessageSujet: Re: Un esprit obtus !   Un esprit obtus ! Icon_minitime1Hier à 18:51

Hyana ne m'avait pas répondu et cela m'inquiétait. Cela faisait pourtant seulement dix bonnes minutes depuis le dernier appel, elle ne devrait pourtant ne pas s'être trop éloignée du miroir. Peut être avait-elle retrouvée notre fille et qu'elles se dépêchaient de s'enfuir ? L'autre option me faisait froid dans l'échine, je refusais d'accepter que les miens étaient peut être déjà arrivés sur eux... Si Elwing était véritablement l'Élue, elle devait posséder de très grands pouvoirs et réussir à se sauver, ou alors être soutenue directement par Dorock, bien que cette dernière hypothèse me restais invraisemblable. En revanche pour Hyana, c'était une autre histoire... Cherchant à positiver, je me dis qu'elle finirait par tôt ou tard recevoir mon message en différé.

Rejoignant Ashana, je vis qu'elle s'était arrêtée à la frontière de la bulle de la caverne. Elle observait, réfléchissait. Oui évidemment, sortir nus, sans plans d'attaques ou de défenses, et à découvert, cela rendait mal engagé notre souhait de reprendre Thelxépia... Depuis le début on avait pas eu de retour venant de nos congénères, cela signifiait qu'ils avaient été mis bien à mal... Je me demandais même s'il y avait encore des survivants. Mon épouse, qui prit conscience d'un coup de ma présence, me secoua comme un prunier. Elle était également arrivée à le même conclusion que moi concernant les nôtres et l'inutilité actuelle de notre duo. Par contre, je ne voyais pas où elle désirait en venir en évoquant Shiva... Comme Dorock, ses manifestations étaient rarissimes...Et alors qu'elle enchaînait par le plaquage de mon miroir contre ma figure, elle mentionna ses talents en matière de maléfices.

Sur le moment, l'objet dans ses mains me laissa choqué. Elle l'avait conservé tout ce temps ? Cela faisait une éternité que je l'avais créé, je l'avais pour ainsi dire totalement oublié. Après ces décennies de relations ternes et monotones, je m'étais persuadé qu'elle l'avait jeté dans un coin ou bien détruit. Le voir en sa possession me ramena à des souvenirs, à l'époque dans laquelle on s'entendait bien. Oh bien sûr, il avait été compliqué de l'emmener contempler la surface, mais elle avait accepté, puis par amour et par douleur face au soleil, elle m'avait offert une larme, me permettant de créer ainsi son miroir.

Concernant les maléfices, oui Ashana avait du talent. Pour empêcher mes vadrouilles, elle avait manigancé un sortilège qui faisait que lorsque je partais en explorations, je me retrouvais couverts d'algues, de coquillages, parasites et autres... Le gel ne les repoussait que temporairement, impossible à m'en débarrasser sans le consentement de mon épouse. Cette période me força à rester auprès d'elle mais lorsque ce fut en raison de sa grossesse ce ne fut plus une obligation mais un choix de demeurer à ses côtés. Mais lorsque mon fils fut autonome, l'appel de la surface fut plus insistant et mes vieilles habitudes d'aventures reprirent.

Comme je ne comprenais pas la corrélation Dorock-Shiva, Ashana me fit le lien entre ses pouvoirs des profondeurs avec les miens glaciales de Shiva. Cela ne m'avançait guère sur ses projets mais elle me menaça de ne surtout pas échouer. Mais échouer à quoi ? Sans plus de détails, elle se rua hors de l'eau pour lancer le miroir vers le plafond du dôme. Manquant de se prendre quelques lances vorpaliennes au passage, elle me hurla de l'appeler. L'appe...ler ? Ah le miroir ! Immédiatement, je fis ce qu'elle réclamait.

L'objet était sur le point de retomber du mur d'eau au moment de la sollicitation. L'aura givrante du miroir s'activa juste à temps, très rapidement, le gel progressa jusqu'à posséder le dôme en entier créant ainsi une coque difficile à pénétrer.

- ** Nous voici donc coincés dans une boule à neige...** Commentais-je peu convaincu. ** À part empêcher les fées de sortir et leurs renforts d'entrer, je ne suis pas certain que cela ne nous avance beaucoup, car cela sera de même pour notre peuple... ** Puis hésitant, je lui fis part de cette suggestion. ** Ciryandil... Est-ce qu'il a aussi gardé son miroir ? Répondrait-il à mon appel ? Car jamais je n'aurais cru que tu avais conservé le tien...** Je craignais la réaction de notre fils, on ne s'était pas vraiment quittés en très bon terme la fois précédente mais avec la présence de sa mère et la situation actuelle, il se montrerait coopératif.

¤ 7 Khole Gaïa ¤
~ Il est 8 heures 56 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
P.N.J
P.N.J
Récits 868
Un esprit obtus ! Empty
MessageSujet: Re: Un esprit obtus !   Un esprit obtus ! Icon_minitime1Aujourd'hui à 13:34

Un esprit obtus ! Tavara10

La Sirène voulant se faire plus grosse que la baleine alla finalement se pocher dans un cratère immergé. Tavara était curieuse de savoir si elle avait survécu à son traitement maintenant qu'elle avait retrouvé son élément. Une confirmation qu'elle obtint aussitôt lorsqu'elle sillonna l'espace surplombant le trou d'eau. Intéressant... se dit-elle. Un combat n'avait d'intérêt que si l'ennemi se débattait ! Aussi, pendant que ses soeurs ratissaient la zone en quête de nouvelles proies à chasser, Tavara elle, demeura. Ce couple de sardines méritait toute son attention. Car il avait non seulement su résister à la première vague, mais en plus de cela, il s'était payé le luxe de verser le sang dans leur rang ! Puis vint ce moment où les regards entre la Fée et la Sirène se croisèrent. Tandis qu'elle volait en stationnaire en lorgnant l'embouchure, l'ennemie la toisa depuis le dessous de la surface. Les opposées se fixèrent ainsi une bonne minute avant que l'ondine ne s'évanouisse dans les profondeurs. Tavara n'eut toutefois point long à attendre avant de loucher sur une Sirène en train de fuser dans les airs ! Telle une danseuse aquatique, elle retomba avec panache dans son antre inondée. Sur le moment, elle ne comprit guère l'intérêt de cette cabriole. Mais lorsque le gel fit son apparition dans le dôme, le lien s'établit de lui-même dans son esprit. La glaciation galopante finit de concrétiser la bulle en la rendant solide ! Et bien que l'action eut le mérite de surprendre les Fées, elle ne leur causait, pour ainsi dire, aucun tort. Toutefois, Tavara n'était pas de cet avis ! Son expérience lui avait enseigné que jamais rien n'était fait par hasard ! Y compris l'idiot qui s'empalait avec sa propre épée avait un but que seul le Destin connaissait.

Préférant couper court aux manigances de l'adversité, la Fée des temps anciens chargea ses mains d'électricité ! La canalisation se prolongea sur une quinzaine de secondes avant qu'un arc crépitant ne se déchaîne dans la fausse sous-marine. La foudre ainsi libérée s'abattit sur le couple ! Un léger sourire naquit sur son visage grimé. Cependant, même si les Sirènes n'avaient que peu de chance d'y avoir survécu, Tavara souhaitait malgré tout s'en assurer. Aussi attendit-elle que les vapeurs d'eau engendrées par son attaque ne se dissipent afin de pouvoir sonder l'embouchure. Mais elle n'y trouva pas personne, pas un corps, rien... Mais alors qu'elle voulut plonger pour les achever personnellement, Nidaly vint à son encontre.

Un esprit obtus ! Fzoe10

Maintenant que la bulle était figée par la glace, Nidaly n'avait plus besoin de veiller à son entretien. De plus, sa capacité à détecter les flux d'énergies magiques lui permit de savoir que le gel n'était pas contrôlé, et donc, qu'il résultait d'une tentative désespéré. Quant à Tavara, elle semblait avoir oublié l'objet de leur visite. Une piqûre de rappel s'imposait !

- Je ne vous ai pas ramené pour que vous vous adonniez à la distraction ! Tuez ce qui doit être tué, mais gardez bien en tête l'objectif premier ! S'inclinant légèrement, Tavara acquiesçait, mais non sans émettre quelques réserves quant à ces deux là laissés dans leur trou.

Seule l'étoile à quatre branches connaissait l'exactitude de la mission, pour les autres, cette bataille n'était qu'une juste vengeance ! Nidaly était l'une de ses représentantes, et afin de bénéficier d'un appui conséquent, elle permit non seulement à Tavara de quitter les ombres du passé, mais elle la mit également dans la confidence concernant leur véritable projet. En résumé, les Fées du Corail s'en venaient récupérer la Pierre du Destin affiliée aux Humains qui se trouvait justement être en possession des Sirènes. Il y a peu, les gardiennes de Tilsimünia furent contactées par une Drow répondant au curieux titre de Matriarche. Et ce fut cette femme qui leur proposa de saisir l'opportunité de faire d'une pierre deux coups. D'abord dubitative, l'étoile à quatre branches finit par y voir une occasion unique de frapper fort tout en se découvrant une nouvelle forme de puissance. Ainsi, succombant à la vanité, les Fées du Corail brisèrent malgré elles la fragile alliance qui unissait les Sirènes aux Elfes noirs. Car en dehors d'une trahison, nul ne pouvait savoir que Thelxépia possédait un tel artefact. Bien qu'en réalité, il n'en fut rien... puisque les Drows furent spolier par Sansha ! Quoi qu'il en était, il s'agissait là d'une intrigue qui n'intéressait nullement les Fées qui désertèrent en grande partie la zone qui cerclait la caverne d'Elca. L'heure était venue pour elles de fouiller chaque recoin de cette cité impie !

Un esprit obtus ! Ashana10

Lorsqu'un violent courant électrique frappa leur cavité, Ashana n'attendit point que Imrinn termine d'émettre ses doutes concernant sa précédente action ! Adoptant derechef la forme d'un bénitier géant, la Sirène goba littéralement l'Inquisiteur ! L'épaisse coquille du gastéropode fit office d'isolant, et une fois l'attaque passée, Imrinn fut mollardé pour la seconde fois avant d'être violemment bousculé dans une des nombreuses alvéoles naturelles qui constellaient la grotte. Bien que durement secouée, Ashana ne perdit point l'Utara !

-**Même si c'est pour débiter des conneries, tâche de ne pas oublier notre situation ! Je sais que tu ne te sens pas vraiment concerné par ce que nous vivons, mais fais au moins l'effort de ne pas te conduire comme à un banquet ! Gronda la Sirène tout en le maintenant fermement contre la roche. Crétin ! Ne put-elle s'empêcher de jurer en regardant par-dessus son épaule. Et tu disais quoi à propos de MON fils ? Pour Ashana, Ciryandil n'avait plus qu'un parent, à savoir ; elle ! Et cette boule à neige comme tu l'appelles, c'est ce qui va nous sauver ! Acceptant finalement de le relâcher, l'ondine poursuivit. Je vais faire le tour afin de la briser de l'extérieur, un effondrement qui devrait à lui seul exterminer ces mollusques ailés ! Quant à toi ben... Se moqua t-elle en effleurant du dos de sa main le miroir qu'il tenait toujours. Adonne-toi à l'animation !**

Puis elle disparut dans les profondeurs du gouffre. Imrinn pouvait bien entendu agir selon son instinct, mais lorsque Ashana toucha son miroir, elle établit la connexion avec le sien désormais prisonnier des glaces, mais toujours sous l'influence de l'ego de Dorock. Se faisant, si l'Inquisiteur parlait à son Reflet comme s'il s'agissait d'un échange ordinaire, alors sa voix et son image occuperaient l'ensemble du dôme ! Voilà un fait auquel les Fées n'étaient sans doute pas préparé, à condition bien sûr que Imrinn comprenne ce que voulait dire son ex-compagne par "s'adonner à l'animation !".

¤ 7 Khole Gaïa ¤
~ Il est 8 heures 51 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Un esprit obtus ! Empty
MessageSujet: Re: Un esprit obtus !   Un esprit obtus ! Icon_minitime1

Revenir en haut Aller en bas
 

Un esprit obtus !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Sept Destinées :: AU-DELÀ DES OCÉANS :: La cité de Thelxépia :: La cité sous-marine :: Le palais de l'Elu :: Le dôme-
Sauter vers: