AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Alysse ~ "Althéa, L'Oiseau Bleu"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Althéa
Althéa
Récits 1
Alysse ~ "Althéa, L'Oiseau Bleu" Empty
MessageSujet: Alysse ~ "Althéa, L'Oiseau Bleu"   Alysse ~ "Althéa, L'Oiseau Bleu" Icon_minitime1Mer 15 Jan - 22:58

~ Mon identité ~


~ Prénom : Alysse
~ Nom : Avelin
~ Surnom : Althéa, L'Oiseau Bleu

~ Âge : 247 ans
~ Jour & Mois de naissance : Le 10 Philia du mois de Vita
~ Race : Elfe de Lalwendë

~ Lieu de naissance : Inconnu, abandonnée dans les plaines non loin de Nandis quand elle était encore bébé.
~ Lieu où vous vous trouvez actuellement : Nandis

~ Classe : Garde Royale
~ Alignement : Loyal Bon





~ Apprenez à me connaître ~



~ Description Physique :

Si l'on pouvait donner une image à l'élégance et la tranquillité, tout en étant une véritable force de la nature, beaucoup dirait qu'Althéa en serait une incarnation fidèle. Cette membre de la Garde Royale, aussi ironique que cela puisse être, n'a en rien les clichés des soldats en armure lourde complète ou encore brillantes de mille feux. Simplement vêtue d'une tenue d'une couleur très fortement tirée sur le bleu royal revêtue d'une armure argentée. Mettant en valeur sa silhouette élancée mais pas pour autant faible. Une longue chevelure blonde, voire argentée par instant, la jeune fille se dote d'un regard doux et envoûteur d'un bleu pâle. Son corps étant le cliché ambulant que ce font les autres espèces en imaginant une elfe comme elle sauf que, de part le fait qu'elle fut élevée par les écoles militaires humaines de Nandis, celui-ci dû s'adapter à d'autres conditions de vie. La rendant quelque peu différente de ses confrères sur les autres terres d'Astrune.

Ayant une peau relativement pâle, tout un panel d'émotion ou expression pouvaient être nettement visible sur son visage due à sa forte empathie. Mais de manière générale, elle fera attention à son allure et sa tenue pour toujours bien représenté l'ordre qu'elle représente. Faisant parfois les frais de quelques remarques racistes quant à ses oreilles qui montraient clairement qu'elle était une elfe. Mais aussi fière était-elle d'être une Elfe s'étant adaptée à son environnement de vie, elle laisse toujours sa chevelure masquer légèrement ce détail. Mais au-delà de tout, Althéa ne tenait jamais rigueur de ces remarques, ayant bravé toutes les épreuves possibles afin d'obtenir son rang ainsi que le respect de la famille Royale.


~ Description Psychologique :

D'une douceur et d'une légèreté sans égal. Arborant toujours un sourire discret, le regard apaisant et une voix aussi douce qu'un rayon de soleil vous réchauffant le cœur après une nuit glaciale, Althéa est fidèle à ce que représente la Déesse à l'origine de son ethnie : Erinaë. Ne se souciant que très peu de ses propres états d'âmes, elle privilégiera toujours le bien être d'autrui, quoi qu'il en coûte. Se mettant très souvent en danger pour les protéger. Evidemment, dans sa longue vie, elle a déjà dû faire face à des échecs et ces derniers restent très présent dans son esprit. Tout comme elle avait pu essuyer quelques remarques racistes à son encontre, s'y habituant de jour en jour, passant au-dessus tout en prouvant sa valeur pour la famille Royale. C'est ainsi qu'elle fera toujours au mieux, quoi qu'il lui fasse face. Forgeant son caractère sensible, apprenant à se durcir et à voiler ses émotions lors des poussées d'empathie qu'elle peut ressentir en tant qu'Elfe.

Etant aussi une amoureuse de la nature, plus particulièrement des fleurs, Althéa prendra toujours un instant pour la contempler. Se ressourcer au doux parfums que celle-ci laisse flotter dans l'air alentours. Et si la chance vous souris, vous pourrez alors la voir jouer de sa flûte traversière, dans un endroit calme et discret ou auprès d'enfants, quel que soit le quartier, pauvre ou bourgeois, ils sont tous égaux pour elle. D'un amour maternel inné, de par sa longévité, elle les voyait tous naître, grandir, s'épanouir dans leur vie et ce sera aussi le cas pour la famille royale. Vouant une dévotion sans faille à la couronne de Nandis, elle a vécu plusieurs transitions de Dirigeant, quel que soit son statut, au sein d'un palais royal constamment en mouvement. De par ce fait, elle était une proche de la famille royale, tout en restant parfaitement dans ses codes moraux et d'honneurs, faisant tout pour leur bien. Pensant qu'une royauté saine et solide peut que sauver le maximum de vie en ses murs.

Ainsi, vous comprendrez la raison pour laquelle la jeune fille se nomme "Althéa, l'Oiseau Bleu" qui fait référence à la fleur du même nom, toujours associés à la tendresse et à l'amour. Il en va de même pour le prénom dont elle a hérité à son adoption : Alysse, de la fleur à la consonance de "Alysses des rochers" pour son incroyable ténacité et loyauté dans le temps à la famille royale et à la population de Nandis. Cependant, tous ceux la côtoyant, l'appelle "Dame Althéa" pour la nommer ou encore "L'Oiseau Bleu" pour ses actions. Alysse étant utilisé que par sa famille proche, quelques membres intimes de la famille royale ou à ceux qu'elle permet de l'appeler de la sorte. C'était, d'une certaine manière, une preuve de confiance qu'elle voue à la personne.


~ Biographie & Histoire :


Au petit matin du 10 Philia, du mois de Vita, un jeune couple de voyageur était arrivé auprès d'un orphelinat de la capitale de Nandis. Dans leurs bras, une petite fille, enveloppée dans une couverture, visiblement plongée dans un profond sommeil. Même pas perturbée par les premiers rayons de soleil venant lui caresser le visage. Entrant dans le bâtiment, les jeunes gens se rendirent à l'accueil afin d'y déposer cet enfant qui fut nommée Alysse par ces derniers. Pour la simple raison qu'elle fut retrouvée dans les plaines, abandonnée, à proximité d'un champs de fleur portant le même nom. Evidemment, sans avoir la possibilité, ni le temps de s'en occuper eux-même, elle sera confiée à l'orphelinat, la mettant sous la responsabilité de la cité de Nandis.

Cependant, la raison pour laquelle elle fut retrouvée abandonnée, était inconnue. Ils l'avaient juste trouvé là, dans le champs, sans personne à proximité qui auraient pu être ses parents. Dans un simple berceau, enveloppée dans des couvertures de soie blanche. Pas faute d'avoir cherché pendant une bonne semaine au moins et avoir campé sur place si jamais ces derniers venaient à revenir dans cette zone. Mais rien. L'origine de cette petite fille resterait probablement dans l'oubli pour toujours. C'est alors, qu'afin de lui éviter un triste sort, que le couple l'avait emmenée avec eux pour la mettre à l'abri, dans cet édifice. Ainsi, comme tout était flou quant à sa naissance, ils lui assignèrent le 10 Philia, du mois de Vita, comme date référence pour son âge. Bien qu'elle avait visiblement un peu plus d'un an à vue d'oeil, il était difficile d'estimer au vu du fait qu'elle était une elfe... Autant dire qu'elle était un cas un peu rare dans cette ville. Peu d'elfe devenaient citoyens de la capitale humaine et, évidemment, cette dernière allait être élevée à leurs modes de vie et leur éducation et, qui sait, plus tard pourrait être une illustre citoyenne de Nandis.

Plusieurs années s'écoulèrent alors. La jeune fille grandissant parmi les autres enfants humain. Parfois moquée et persécutée par ces derniers. Parfois admirée par l'elfe qu'elle était auprès des autres lisant les contes et légendes d'Astrune. Mais dans le fond, Alysse avait pour l'instant une vie calme et saine. Les gens de l'orphelinat s'occupaient particulièrement bien d'elle et plus le temps passaient, plus un autre établissement lorgnait sur les éventuelles capacités de la jeune elfe. Cet établissement : Une école militaire de renoms de la capitale. S'évertuant qu'à former l'élite des humains. Mais dès lors que ces derniers apprirent pour l'existence d'Alysse, ils furent immédiatement intéressés par celle-ci. Il était typique du comportement humain que de vouloir s'approprier des personnes ou des choses pour en faire siens. Que ce soit pour son propre intérêt ou la réputation de son établissement. Du coup, parvenir à faire déménager la jeune elfe d'un établissement à un autre pour ainsi la former à l'éducation militaire de Nandis, avec ses codes et honneurs, ferait une bonne publicité pour ce dernier. Ainsi, ils entamèrent les procédures afin que cela se fasse et, d'une semaine à l'autre, la jeune fille se retrouva dans un nouveau lieu. Avec une nouvelle vie qui s'ouvrait à elle : Celle de pouvoir protéger autrui.

Ainsi formée dans une des meilleures écoles militaire jusqu'à ses 20ans, Alysse pu rapidement s'améliorer. Recevant une éducation spécialisée, plus poussée que la normale. Augmenter ses propres capacités, s’investir dans la protection de la cité en s'engageant dans la garde locale. Apprenant tout des codes militaires, autant d'honneur, de noblesse que de combat, du genre humain. Vivant et se comportant comme eux. Donnant son appartenance à l'humanité malgré le fait qu'elle était clairement une elfe. Ce qui feraient d'elle un étrange énergumène aux yeux de ses frères et sœurs Elfes. La seule chose qui la reliait à ces derniers était sa croyance forte en Erinaë sans pour autant être une pratiquante. Faisant tout simplement le bien autour d'elle, prenant soin de chaque être vivant, qu'il soit organique ou végétale. Faisant l'impasse sur les insultes racistes qu'elle pouvait se prendre de la part de quelques uns. Gardant la foi, malgré le triste abandon dont elle avait été victime en étant bébé. L'image des fleurs jaunes dans les champs étaient gravées dans sa mémoire. Inscrivant au fond d'elle un fort amour aux fleurs qu'elle considérait comme des êtres à part, protectrices de la petite chose qu'elle avait été à l'époque. Tentant pour le coup de leur en rendre pareil par la douceur et l'amour qu'elle leur vouait à chaque fois.

Plus son parcours militaire au sein de la capitale faisait son bonhomme de chemin, plus elle se faisait un nom. Se rendant parfois à l'extérieur des murs pour des simples escortes ou mission de sécurité de citoyens, Alysse n'avait pas eu qu'une vie facile malgré qu'elle était au petit soin des hauts gradés de son école. Parfois des échecs s'inscrivaient dans son palmarès de soldate. Tout n'allait pas comme on le voulait. Souvent confrontée à des ordres qui lui était contraire. De nature sensible, elle avait parfois désobéi pour permettre à ses collègues de fuir une embuscade ou bien pour ne pas abandonner des citoyens en danger. Ce qui lui valu dans tout les cas un sermons. Même si dans le fond, ces instructeurs étaient fiers d'elle et de ce qu'elle avait accompli. Parce que oui, se mettre en danger était une chose. Mais le faire de part ses propres convictions et en revenir glorieuse tout en acceptant qu'elle avait tort de désobéir à ses supérieurs, c'était une excellente publicité pour l'école qui l'hébergeait. Avoir formé une Elfe à leurs codes de vie, de combat, d'honneur et protéger ces derniers, ce n'était pas rien.

Aussi, une famille de noble décida alors de l'adopter afin qu'elle ait enfin un nom de famille pour être officiellement citoyenne de la noblesse de la capitale. C'était son seule trophée qu'elle tenait comme tel. Elle y accorda énormément d'importance tant cette famille était adorable avec elle. Un couple assez âgé 58 ans chacun, Dunnas pour le mari ainsi que Aerin pour la femme, avec plusieurs garçons et filles auprès d'eux. Héritant alors du nom de famille de "Avelyn". Famille respectée à Nandis pour ses divers commerces dans la botanique ou les établissements hospitaliers. Leur fils ainé, Alwen, étant dans le cercle très fermé du gouvernement de Nandis, occupant un poste dans la finance militaire. Une fille, Arshana, mariée à un homme politique. Ainsi qu'un autre garçon, Roy, se formant dans l'armée afin de servir sa patrie et la petite dernière, Circë, étant celle qui allait hériter d'une grande partie des commerces de la famille pour perpétuer la tradition. L'Elfe venait alors d'atteindre ses 25ans.

Exploit sur exploit, l’elfe se hissa de plus en plus haut dans les grades militaires. Accomplissant avec succès quasiment toutes ses missions. Souvent, sans tuer qui que ce soit, juste mis hors d'état de nuire et traduit en justice. Ne se servant que très peu de ses épées. Ses attaques étaient suffisamment foudroyante pour les mettre à terre d'un seul coup, le plus souvent du temps. Ce qui lui fera hériter du nom militaire de "L'Oiseau Bleu", double signification du surnoms qu'elle possédait déjà : Althéa. Pourquoi ? Parce qu'elle pouvait agir si vite qu'elle fendait l'air comme un oiseau en pleine piquée, fondant sur sa proie. Ses actions étaient telles que tout citoyens la salua désormais comme "Dame Althéa". Ce surnoms lui ayant été donné de part la passion qu'elle vouait aux fleurs du même nom, les Althéas. Synonyme de tendresse, d'amour et de douceur mais aussi d'un cœurs fort et intense.

Les louanges à sont sujet n'échappèrent alors pas aux oreilles d'autres personnes encore plus hauts gradés : Les capitaines de la Garde Gouvernementale. Ces derniers avaient souvent fait le nécessaire afin de l'observer, sans se laisser voir, pour que cela soit naturel. S'intéressant à tout ce qu'elle accomplissait. Entamant discrètement des négociations pour que l'Ecole Militaire la cède à la Sécurité du Gouvernement, voulant l'inclure dans sa Garde rapprochée et celle du palais. En plus qu'elle soit une excellente combattante... sa dévotion pour la cause et le pouvoir en place, ainsi que le peuple, touchaient profondément ces derniers. Était-ce pour leur image ? Était-ce vraiment à cause de ses qualités ? Althéa, venant d'atteindre ses 30ans, ne le savait pas vraiment. Mais peu importe... elle avait alors accès à une plus grande marge d'action pour venir en aide à encore plus de personne. Souvent frustrée par son statut actuel de ne pas pouvoir agir de certaines façons pour soutenir le peuple. Désormais à un bon rang dans la Garde rapprochée, ayant une liberté un peu plus grande quand à ses décisions, elle se sentait plus légère. C'est-à-dire : Elle était plus libre d'aller et venir dans la cité, d'aller faire une ronde là où elle le voulait. Sans pour autant négliger ses propres passions : Les Parcs Fleuris de la cité et les boutiques des fleuristes qui y pullulaient de partout, autant dans les quartiers nobles, pauvres ou vers le port.

Pendant des années qu'elle était à ce rang, ne cherchant pas à vouloir se hisser plus haut pour l'instant. Se contentant très bien de sa place qui la laissait faire un peu comme elle le sentait. Comme par exemple : D'avoir eu le droit d'opter pour une tenue plus adaptée à ses compétences, se permettant une petite excentricité sur les couleurs. Après tout, ça faisait déjà plus de 30 ans qu'elle servait la famille royale. Une petite prime comme celle-ci lui suffisait amplement. Aussi avait-elle eu le droit d'avoir une chambre au palais afin d'être présente le plus possible auprès des membres du Gouvernement et des occupants du palais. Souvent aussi envoyée en ronde dans les quartiers nobles, certains pontes du palais usant de son élégance pour adoucir l'image que pouvait avoir la politique aux yeux de certains. La confortant à beaucoup se résoudre dans des contacts sociaux avec beaucoup de monde qui faisait que maintenant, elle était bien connue de pas mal d'entre eux que de part son surnoms.

Ayant la confiance des hauts placés au Gouvernement et de ses occupants, en ayant vu plusieurs générations passer au fil de ses années qui défilaient. Sa dévotion et l'amour qu'elle portait aux familles du palais était sans faille. Vu qu'elle les voyait naître, grandir, s'épanouir, vieillir et mourir... une sorte d'amour maternel naquit. Malgré les douleurs ressentie à la perte de chacun d'eux. Convaincue aussi que la politique de Nandis se battait pour les mêmes raisons qu'elle, elle y vouera sa vie et ses épées afin d'y œuvrer de tout son cœur. 

Ainsi s'achève le récit jusqu'à nos jours de...

Althéa. L'Oiseau Bleu. Pour la majorité.

Alysse Avelyn. Pour les intimes.

Pour vous servir.





~ De nos jours : 


Althéa est toujours aussi fidèle à Nandis, n'ayant jamais failli à sa tâche. Du haut de ses 247ans, désormais, elle avait bien vécu et son nom était connu au sein de la populace, tant des hauts placés que des pauvres. Et au fil du temps qui passait, la jeune fille avait vu bien des choses. Tant des horreurs que de la joie pure. C'était compliqué à décrire, une vie si longue. Si longue que parfois, elle s'y perdait. À force de voir les gens apparaître, vivre, mourir, c'était parfois éreintant pour le moral.  Mais aussi ironique que cela pouvait paraître, elle accueilli la nouvelle d'un changement de gouvernement assez favorablement, histoire de pouvoir vivre autre chose. C'est ainsi qu'elle pu voir de ses propres yeux l'ascension du Roi Uldrian au trône, malgré quelques oppositions. Faisant ce qu'il fallait pour faire partie de sa garde rapprochée, Althéa se démenait jour et nuit afin de le protéger du mieux qu'elle pouvait, quoi qu'il puisse se passer ! 


Faisant notamment tout pour protéger sa famille adoptive. Ceux étant alors à ses côtés lors de son adoption s'en étaient allés, la famille ayant grandit de toutes parts. S'étendant loin dans la politique de Nandis, dans son commerce maritime, botanique, hospitalier, militaire ainsi qu'alimentaire. Avelin était devenu un nom important dans la cité, venant en aide aux maximum de gens. Alysse faisait partie de celle-ci, comme si elle y était finalement vraiment née au seins de cette dernière... Ses frères et sœurs ne faisant plus la moindre dissociation entre eux et elle quant à ses différences en tant qu'Elfe.







~ Suppléments ~



~ Particularités propres à votre espèce : Etant une Elfe, Althéa possède une très grande agilité, autant au combat que de manière plus générale. Souple mais tenace, elle est très endurante et s'avère coriace pour quiconque l'affronterait. Munie de l'infravison des elfes, elle est du coup redoutable pour les surveillances de nuit. Ainsi, comme tout ses semblales, elle possède une empathie relativement forte, lui permettant alors de ressentir et partager beaucoup de chose avec les émotions et sentiments des autres.

~ Ce que vous aimez : Faire le bien sans rien attendre en retour, juste un sourire, un rire, un visage heureux lui suffit à la combler. La Nature, le calme et la musique. Ses épées bleues offertes par sa famille pour son entrée dans la Garde Royale. Sa flûte traversière ainsi que, plus que tout, les fleurs, surtout les Alysses et les Althéas. Vouant un respect éternel à ses dernières.

~ Ce que vous détestez : Les êtres odieux qui font du mal et tue des gens sans raison. Être confrontée à un ordre qui va contre ses principes même si elle s'y tiendra ou fera en sorte de réussir en cas de désobéisement. Tout ce qui est l'odre de l'esclavagisme ou de commerce crapuleux ou qui apporterait le malheurs à des gens.

~ Vos peurs : Ne pas réussir à protéger ou sauver une personne.


~ Arme(s) : Althéa possède deux épées. Chacune de taille différente. La principale est une épée à une main dont la lame mesure 80cm. Le manche est cuivré, la lame est d'un bleu profond et éclatant à la fois. Il en va de même pour la seconde épée qui s'apparente plus à une dague, la lame mesure 30cm et est dans le même style que la première. Aussi est-elle équipée d'une targe d'un diamètre 40cm pour se défendre ou attaquer. Aussi douée aux combats aux corps-à-corps et un bon maniement d'autres armes, mais pas aussi poussée que les épées, comme l'halebarde. Portant toujours avec elle, sur son dos, un boomerang à la taille un petit peu anormal (Description en compétence d'arme de jet). Aussi possède t'elle une targe en métal se fixant à son avant bras droit, lui laissant ses deux mains libres pour combattre et réagir plus rapidement.

~ Signe(s) particulier(s) : Althéa ne possède pas vraiment de signes particuliers visibles. Elle sait qu'elle possède une marque étrange dans le dos, derrière l'épaule droite, qui ne corresponds à rien qu'elle ne connaisse. Ne sachant ni si c'était une blessure ou si c'était une empreinte magique qui la protégeait quoi qu'elle fasse, ou inversement.

~ Points forts : Etant une surdouée pour le combat de part son entraînement militaire, Althéa n'a pas peur d'aller faire front. Etant une soldate vraiment dévouée, sa résistance de base, du moins mentalement, est forte et parvient à tenir le choc plus facilement que la majorité. Ce qui lui valu son rang dans la Garde. Quant à ses autres points forts, la furtivité de part ses capacités physiques mais aussi d'une hypersensibilité de ses sens qui la rende terriblement efficace dans de la surveillance ou pour agir très rapidement à peine le danger détecté. Sans parler de son maniement très poussé à l'épée, voire double épée.

~ Points faibles : Son hypersensibilité de ses sens, étant aussi un excellent point fort, est aussi un de ses points faibles (description dans les capacités passives). Aussi, elle est très empathique, contrairement à un humain, ce qui pourrait par moment l'handicaper dans le fait de masquer ses émotions dans certaines situations même si elle ne disgressera pas le code d'honneur de la Garde Royale. À cela, nous pouvons du coup ajouter qu'elle est fragile et peut souvent craquer mais réussira toujours à prendre sur elle afin que cela ne se fasse qu'en cachette et maintiendra une image forte et rayonnante aux yeux de tous.








~ Mes secrets ~




~ Capacités spéciales de base :


- L'Hypersensibilité d'Andromède (Capacité Passive) :

De part sa nature d'Elfe, Althéa possède une sensibilité des sens plus développée que la majorité des elfes. Cependant, ces derniers le sont encore plus pour une raison qui lui échappe. Ainsi, sa vue, son ouïe, son odorat, son équilibre, son toucher et etc... sont beaucoup plus sensible. Lui permettant alors d'entendre un son sur une grande distance ou bien même de mieux discerner les sons dans un bruit de foule. Sa vue lui permettant de porter son regard bien plus loin, plus précis, sans parler de son don naturel à l'infravision. Il en va de même pour les autres sens. Cependant, ils possèdent un malus : La fatigue. Quant bien même elle se force à ne pas trop se reposer, sur la durée, cette capacité passive la fatigue et souvent, son hypersensibilité peut être retournée contre elle-même.


- L'Effroi de Cyprès (Capacité Active) :

Que ce soit en situation de danger ou non, Althéa sera capable de faire irradier sa combativité tout autour d'elle. Sa force étant telle qu'elle sera capable de paralyser sur place les plus faibles, lui permettant ainsi de réduire les risques ou d'appréhender plus facilement ses assaillants les plus faibles. Pendant un combat, en usant de cette capacité, elle pourra faire douter un ennemi, si celui-ci se trouve en plein assaut ou, tout simplement, s'il se tient en garde, il sera effrayé par l'aura que l’Elfe dissipera sur celui-ci et ceux autour. Les faisant douter, leur faisant perdre leur rationalité, leur précision, esquive et deviennent tremblotant et apeuré.


- L'Éclair d'Althéa (Capacité Active) :

Cette capacité est, on peut dire, ce qui se rapproche le plus d'un mode "berserker" sans pour autant en avoir la même violence du point de la force mais uniquement de la vitesse. Ce dernier augmentera les capacités physique de la jeune Elfe pour être encore plus forte, plus agile et plus rapide. Lui permettant alors de courir vite, de faire des bonds de 5m en avant, trois fois, en un laps de temps très court. Pouvant bondir et piquer sur son adversaire. Pouvant aussi grimper aisément en hauteur en s'appuyant sur des rebords ou paroi pendant ses bonds. Prenant de court ses adversaires. On peut dire que c'est cette capacité qu'elle a perfectionné durant ses années de vie qui a fait sa réputation d'abattre ses adversaires en un coup, le plus souvent du temps. Pour le coup, elle a aucune idée de ce qui peut lui arriver si elle venait à devoir se retrouver à le faire trop durer. S'était habituée à l'utiliser à l'instant précis où elle était certaine de l'emporter. Du coup... elle subirai probablement des douleurs, de la fatigue ou un risque de se briser un membre. Cependant, elle en usera bien plus souvent pour ne frapper qu'un coup violent et foudroyant. D'où le nom.


- L'Anesthésie d'Achillée (Capacité Active) :  

Profitant d'avoir un mental fort en combat, n'ayant crainte de défendre autrui et de faire face à l'ennemi, Althéa peut induire sur sa force mentale afin que cette dernière dissipe la notion de douleur. Entendons bien par là que, pendant une durée d'au moins 2mins, l'Elfe est capable d'endurer toutes douleurs sans broncher puisqu'elle ne les sentira point. Son corps devenant plus robuste, plus solide, sa peau s'endurcissant pour mieux résister à certaines attaques, amoindrissant les attaques magiques. Les blessures se feront, évidemment. Si vous lui couper un bras, elle ne le sentira pas mais pourra rien faire ensuite. On parle là juste de notion de douleur afin de pouvoir accomplir au plus haut point sa fonction de protéger. Cependant, comme toute capacité, elle a un sérieux revers. Parce que oui, toutes les douleurs qu'elle ne ressentirai pas ne disparaissent pas pour autant. Elles sont juste bloquée par son mental. Alors, dès le moment où sa capacité arriverait à son terme ou en était interrompue, tout lui reviendrait d'un coup à la conscience. Etant alors mise à terre, évanouie ou immobilisée par la douleur qui la paralysera quelques instants.


~ Capacités spéciales de Garde Royale :


- La Roche d'Alysse (Capacité Active) :

Pendant l'espace d'un instant, plus ou moins, le corps d'Althéa sera aussi robuste et imperturbable qu'un rocher imposant, tout en gardant un peu de son agilité. Etant alors capable de ne pas faillir face à une forte charge d'un autre guerrier ou bête magique. Restant alors plantée sur place, les pieds enfoncés dans le sol. Ses ennemis se heurtant alors à un mur, pouvant même s'asommer tout seul face à cela vu que, très souvent, elle frappera de son bouclier pour donner plus de vigueur à sa garde. Evidemment, si la charge est plus grosse que supportable, la jeune elfe restera pas immobile et sera repousée d'un mètre ou deux mais cédera point. On s'entend que cette capacité défensive concerne tout type de projectile, que ce soit du boulet de canon à une charge d'une bête aussi massive qu'un éléphant ou bien un peu plus gros. Au delà, elle ne restera pas sur place mais pourra l'arrêter ou fortement le ralentir.


- La Muraille d'Ancolie (Capacité Passive) :

Souvent, les pires ennemis des guerriers se trouvent être des mages ou autres utilisateurs de la magie. Ainsi, durant ses entraînement à l'académie militaire ou à l'arène de la Garde Royale, elle demanda à être entraînée contre la magie. Subissant des entraîenements à répétition, elle apprit à se rendre bien plus resistante aux attaques magiques afin de mieux assurer sa fonction. Tout comme les attaques magiques sur le mental, elle s'y est entraînée pour apprendre à se fermer et à lutter contre la perturbation en se formant un mental d'acier. Pour autant, une magie puissante dans ce type là, elle n'y est pas invulnérable mais capable de résister aux assauts et, au-delà d'un certains temps, à le repousser.


~ Capacités spéciales arme de jet :


- La Valse d'Amarante (Capacité Active) :

Venons-en à sa capacité d'arme de jet. Ce n'est ni une maîtrise exceptionnelle de l'arc. Ni celui d'une arbalète ou tout autres arme de jet. Mais celui d'un boomerang d'une dimension excentrique. Très fin et très léger, possédant des bordures très tranchantes et étant pliable pour le rangement. Aussi, d'où le nom que l'attaque lui porte, des motifs de fleurs d'Amarante sont gravés sur les parties plates de l'arme. Ses dimensions sont de : 90cm de long pour 40cm de large et épais d'à peine 2cm. Il est extrêmement léger et à une excellente portée, revenant toujours à elle une fois son tour terminé. Alors, faite attention à ne pas vous le prendre en pleine tête.

Pour décrire la capacité : S'étant entraîné des mois et des mois pour perfectionner son lancé, elle a une visée quasi infaillible. Lancé comme elle le fait, elle fera toujours mouche. Qu'elle veuille blessé, mettre hors d'état de nuir ou toucher une cible, un objet ou autre, elle y parviendra quasiment tout le temps. Sauf que, elle a été tellement loin dans le perfectionnement et la maîtrise de cette arme que, non seulement il lui reviendra toujours naturellement, comme tout boomerang le ferait, mais il ne fera pas qu'un seul tour. L'arme de jet a été conçu et désigné par elle-même pendant ses heures perdues afin que celui-ci, dans un lancé particulier, se mettent à tournoyer comme une tornade, sur place. Pouvant alors autant être utilisé comme une arme pour harceler un ennemi et l'empêcher de sortir d'un périmètre l'espace d'un instant. Ou encore le lancer de sorte qu'il pivote autour d'elle plusieurs fois pour attaquer tout ses assaillant en même temps. D'ailleurs, le boomerang ne restera pas constamment à la même hauteur, ses tournoiements le feront autant descendre que monter par succession et au gré du vent s'il y en a.







~ Utilitaires ~



~ Ma couleur utilisée : Royalblue ~ #4169E1

~ Code : Envoyé par télépathie à Elfwyn





~ Origine, Désir ou Mystère ~



~ Mystère : J'opte pour le mystère, je ne parviens pas à me décider entre le P.N.J. ou le Narrateur. Je peux autant Rp dans mon coin au début avec le P.N.J. ou être introduite dans un autre Rp de quelqu'un à Nandis ! 






~ Votre niveau dans le rôle play ~



~ Test RP : 
Mon niveau Rp est connu d'Elfwyn.





~ Une pensée personnelle à faire partager ? ~



~ Votre petit mot : 
Est-ce que je vous ai dis que j'aimais les fleurs ?





~ Statut ~



~ En cours/Terminé/En attente ~
Revenir en haut Aller en bas
Elfwyn
Elfwyn
Récits 3412
Alysse ~ "Althéa, L'Oiseau Bleu" Empty
MessageSujet: Re: Alysse ~ "Althéa, L'Oiseau Bleu"   Alysse ~ "Althéa, L'Oiseau Bleu" Icon_minitime1Aujourd'hui à 1:17

Bonjour,

Histoire intéressante, on ressent bien ce côté guerrière au même titre que la protectrice veillant sur la veuve et l'orphelin. Mais je ne comprends pas cette mention de famille royale, encore si elle s'appelait Royale, je ne dis pas, mais là il s'agit de Evelin. Il faudra d'ailleurs te mettre d'accord entre Evelin ou Evelyn xD. Je demande donc un éclaircissement sur ce terme, car comme je te l'ai expliqué, Garde Royal est le nom de la classe, pas son métier. Ton rôle consiste à protéger ta famille, noble ou non contre tout danger.

Autre point ; où se situe t-elle par rapport au nouveau gouvernement, la royauté de Nandis. Tu en as blanchi quelques lignes, mais ça demeure beaucoup trop flou. Après tout, la lignée des Evelin ne t'assure en aucun cas une place auprès du Roi fraîchement couronné.

Et pour finir, merci d'ajouter les défauts de ta race ^^

Bien à toi, Elfwyn.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.lauthentique-destiny.net
 

Alysse ~ "Althéa, L'Oiseau Bleu"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Sept Destinées :: PRÉSENTATION :: Personnage Bon-
Sauter vers: