AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Domaine de Aby Dalzim

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
P.N.J
P.N.J
Récits 881
Domaine de Aby Dalzim Empty
MessageSujet: Domaine de Aby Dalzim   Domaine de Aby Dalzim Icon_minitime1Jeu 26 Déc - 16:22

[Arrow...suite de ~ICI~]

La détermination de Vi revint au galop, au grand soulagement de Unshra qui misait beaucoup sur sa réussite. Elle s'adressa même à Vashti avec une manière d'être qui se rapprochait d'avantage de ce qu'elle fut, que de ce qu'elle était. La Tisseuse n'en dit rien, hochant simplement la tête une fois qu'elle en eut terminé. La connexion avec Astrune ainsi rompue, Vi se projeta jusqu'au domaine de Aby Dalzim. De son côté, Unshra regardait sa main chitineuse, visualisant encore celle de La Déesse du Chaos reposant en son centre. C'était une impression bizarre, une sensation de manque pesait sur son coeur. L'Istën supposa alors qu'en faisant renaître Vi, un lien qui lui était encore inconnu naquit en même temps que cette dernière. Sans vraiment le savoir, une union mère fille s'était établie. Et pour cause, en bravant cet interdit, Unshra n'avait pas seulement bafouer le Code Divin, mais créa quelque chose d'unique, une chose qui ne pouvait exister dans le giron des royaumes Divins. Peut-être que c'était écrit, peut-être pas... mais cet acte, aussi désespéré qu'il pouvait l'être, pèsera lourd dans les conséquences futures.

Une fois parvenue devant le domaine de Aby Dalzim, Vi se laissa envahir par le doute. Elle se souvenait du sanctuaire de Guislan inviolable par les Istën's et autres Démons. Mais cette différence, l'espérait-elle, n'appartenait qu'à lui... à savoir que cette Divinité ne voulait voir personne, on pouvait donc supposer que les autres n'avaient guère conçu ce genre de rempart, sans quoi, de par son nouveau statut, Vi demeurerait coincée à l'extérieur. Ce fut donc avec une certaine surprise constellée de craintes qu'elle parvint à investir l'antre du Dieu Temporel.


Domaine de Aby Dalzim Aby10

La frontière fut tout juste franchie qu'une voix masculine interpella Vi. Elle n'était pas vraiment amicale, mais pas amère non plus. Aby Dalzim se tenait au beau milieu des rouages d'un immense chronographe. À première vue, rien d'anormal ne semblait peser sur son domaine. Plusieurs zones de temps emprisonnés dans des bulles bardaient le périmètre. Au coeur de certaines de ces sphères, le cycle temporel défilait au ralenti, tandis que dans d'autres, la célérité demeurait. Toutefois, si l'on prenait un moment afin de les examiner au plus près, on pourrait y voir des choses plus improbables ; comme une chronologie inversée, où des êtres qui se scindaient à l'infini, laissant ainsi entrevoir l'existence même des parallèles.

- Cela fait si longtemps Vi, j'en avais presque oublié vos traits. Allons, ne restez pas là, joignez-vous à moi. S'annonça t-il en désignant de sa main, un siège proche du sien. Dites-moi tout !

Il s'agissait certes du Dieu du Temps, mais Aby Dalzim semblait être dans un autre monde. En somme, tout allait bien pour lui. S'il était un Mortel, il aurait sans doute invité Vi à boire le thé... Fallait-il s'en inquiéter ? En tout cas, les souvenirs ne s'effaçaient point, et nul monstre ne rôdait dans le secteur. Donc soit il se moquait de ce qu'il s'était passé dans l'antichambre, soit il était également attaqué par Rivaëna mais n'en n'avait guère conscience... Voilà un point qu'il fallait éclaircir au plus vite.
Revenir en haut Aller en bas
Vi
Vi
Récits 40
Domaine de Aby Dalzim Empty
MessageSujet: Re: Domaine de Aby Dalzim   Domaine de Aby Dalzim Icon_minitime1Jeu 26 Déc - 18:00

Sa main se posant sur la surface du domaine d'Aby Dalzim, Vi pouvait sentir que rien ne l'empêchait alors de passer au travers et de se rendre auprès de ce dernier. Mais elle retira sa main, observant le domaine en face d'elle, réfléchissant à sa propre situation. Un petit doute quant au fait qu'elle pouvait réussir cette fois-ci ou rater une nouvelle fois surgit en elle, l'immobilisant un court instant sur place. Le regard se perdant sur cette surface indescriptible, sans fond... Fermant les yeux, éclaircissant ses pensées, elle eut un sursaut. Se réveillant soudainement comme si elle venait de réaliser d'où elle se trouvait, se tapotant la joue droite légèrement pour alors passer cette même main au travers de la barrière. Envoyant une pensée encourageante à Unshra, juste constituée d'émotion qu'elle ressentirai comme rassurante. Lui faisant comprendre que Vi était parvenue à passer au travers de la barrière d'Aby Dalzim et disparu ensuite des sonars divins. La Déesse avait dans l'espoir de la revoir une fois sortie de là...

À peine fut-elle entrée en ces lieux qu'une voix l'interpella de suite. Une voix masculine qui ne semblait pas lui vouloir du mal mais qui n'était pas pour autant très accueillante. Au moins, c'était l'accueil le plus neutre qu'elle eut des trois domaines visités. Rassurée, elle se laissa descendre doucement jusqu'à la surface, une traînée de fumée noire l'accompagnant. Un immense chronographe se dévoila alorrs sous ses pieds. Si grand qu'elle n'en chercha pas à distinguer les extrémités. Se contentant simplement de se rapprocher prudemment. L'ambiance des lieux était particulière mais Vi ne se sentait pas menacée physiquement. Rien ne semblait vouloir ou être fait pour l'attaquer dans l'immédiat. Son regard se baladant d'un point à un autre, la Déesse du Chaos atteignit la surface, laissant une silhouette se dévoiler face à elle : C'était Aby Dalzim. Le regard intrigué, Vi le trouvait très décontracté même si sa mine lui laissait penser que c'était tout l'inverse qui se passait à l'intérieur de lui. Ne disant rien et ne montrant rien, la Déesse se rapprocha de ce dernier doucement.

- En effet, vous le dites si bien, cela fait longtemps... Lui répondit-elle, son intérêt s'éveillant soudainement quant au fait que le Dieu Temporel ne semblait pas si paniqué par la situation.

L'homme désigna alors un fauteuil en face de lui, lui proposant alors de s'asseoir et de discuter ensemble... mais de quoi ? Était-il seulement au courant de ce qu'il se passait ? Car là, tout semblait bien lui montrer le contraire. La Dieva, fronçant les sourcils, observa ce siège d'un air méfiante qu'elle ne montra pas, préférant reporter son regard sur les sphères de temps entourant leurs positions. C'était intriguant comme phénomène à observer. Ne s'approchant d'aucunes d'elles, elle se contenta alors de répondre au Dieu. Elle se déplaça derrière le fauteuil, sa main droite effleurant ce dernier, son regard glissant dans l'espace pour se figer alors dans celui d'Aby Dalzim.

- Dites-moi tout... Déclara t'elle tout en se téléportant en face du Dieu Temporel. J'ai plutôt l'impression que c'est vous qui avez des choses à me dire, Aby Dalzim. Où vous trouvez-vous actuellement et à quel instant du temps ?

Vi se méfiait beaucoup du temps car elle n'en saisissait pas le sens. Ne le contrôlait pas à sa guise et cela avait bien le don de l'agacer. Cependant, l'homme qui se tenait face à elle, ne semblait pas présent comme elle le voudrait. Sa façon de lui parler semblait amicale, peut être trop, vu que ce dernier connaissait l'essence qui animait la Déesse du Chaos. Est-ce que ce domaine subissait la distorsion du temps ? Se trouvait-elle alors enfermée dans un passé que Aby Dalzim se revivait ? La façon de lui parler, assez neutre, lui faisait bien penser à comment les Dieux Célestes s'adressaient à elle. Bon après tout, le Dieu Temporel était le seul à être venu de lui-même ici bas afin d'y être une divinité neutre dans tout ces dieux abyssaux qui habitaient les enfers. Tentant de desceller le moindre indice par rapport au comportement suspect du Dieu du Temps, Vi se déplaça à sa droite, le regard toujours rivé sur le siens.

- Avez-vous seulement conscience de ce qui se passe actuellement ? Lui murmura t'elle presque à l'oreille. Parce que nous avons besoin de vous si nous voulons avoir un espoir de nous en sortir.

Prenant du recul physiquement avec ce dernier, Vi s'attendait à ce qu'il réponde à côté de la plaque et que sa réponse confirme ce à quoi elle s'attendait. Sauf qu'avec le Temps, on pouvait clairement s'attendre à tout. À quel moment se trouvait-il ? Devait-elle lui annoncer ce qu'il s'était passé concrètement ou lui montrer qui elle était à présent pour lui ôter le voile du passé qui s'agitait devant son regard ? Autant Guislan, elle avait foiré son coup... Autant Shendril, elle n'avait pas su en être à la hauteur... Autant que là, pour Aby Dalzim, il fallait absolument pas qu'elle rate son coup. Gardant un faciès neutre, certes intriguée, la Déesse du Chaos devait faire vite mais ne pas trop le brusquer pour autant. L'écoulement du temps était délicat et irréversible. La prudence était de mise. Trouver les bons mots semblaient être la clé pour le faire revenir à elle.
Revenir en haut Aller en bas
P.N.J
P.N.J
Récits 881
Domaine de Aby Dalzim Empty
MessageSujet: Re: Domaine de Aby Dalzim   Domaine de Aby Dalzim Icon_minitime1Jeu 26 Déc - 18:23

Domaine de Aby Dalzim Aby10

La frontière fut tout juste franchie qu'une voix masculine interpella Vi. Elle n'était pas vraiment amicale, mais pas amère non plus. Aby Dalzim se tenait au beau milieu des rouages d'un immense chronographe. À première vue, rien d'anormal ne semblait peser sur son domaine. Plusieurs zones de temps emprisonnés dans des bulles bardaient le périmètre. Au coeur de certaines de ces sphères, le cycle temporel défilait au ralenti, tandis que dans d'autres, la célérité demeurait. Toutefois, si l'on prenait un moment afin de les examiner au plus près, on pourrait y voir des choses plus improbables ; comme une chronologie inversée, où des êtres qui se scindaient à l'infini, laissant ainsi entrevoir l'existence même des parallèles.

- Cela fait si longtemps Vi, j'en avais presque oublié vos traits. Allons, ne restez pas là, joignez-vous à moi. S'annonça t-il en désignant de sa main, un siège proche du sien. Dites-moi tout !

Il s'agissait certes du Dieu du Temps, mais Aby Dalzim semblait être dans un autre monde. En somme, tout allait bien pour lui. S'il était un Mortel, il aurait sans doute invité Vi à boire le thé... Fallait-il s'en inquiéter ? En tout cas, les souvenirs ne s'effaçaient point, et nul monstre ne rôdait dans le secteur. Donc soit il se moquait de ce qu'il s'était passé dans l'antichambre, soit il était également attaqué par Rivaëna mais n'en n'avait guère conscience... Voilà un point qu'il fallait éclaircir au plus vite.

Sa main se posant sur la surface du domaine d'Aby Dalzim, Vi pouvait sentir que rien ne l'empêchait alors de passer au travers et de se rendre auprès de ce dernier. Mais elle retira sa main, observant le domaine en face d'elle, réfléchissant à sa propre situation. Un petit doute quant au fait qu'elle pouvait réussir cette fois-ci ou rater une nouvelle fois surgit en elle, l'immobilisant un court instant sur place. Le regard se perdant sur cette surface indescriptible, sans fond... Fermant les yeux, éclaircissant ses pensées, elle eut un sursaut. Se réveillant soudainement comme si elle venait de réaliser d'où elle se trouvait, se tapotant la joue droite légèrement pour alors passer cette même main au travers de la barrière. Envoyant une pensée encourageante à Unshra, juste constituée d'émotion qu'elle ressentirai comme rassurante. Lui faisant comprendre que Vi était parvenue à passer au travers de la barrière d'Aby Dalzim et disparu ensuite des sonars divins. La Déesse avait dans l'espoir de la revoir une fois sortie de là...

À peine fut-elle entrée en ces lieux qu'une voix l'interpella de suite. Une voix masculine qui ne semblait pas lui vouloir du mal mais qui n'était pas pour autant très accueillante. Au moins, c'était l'accueil le plus neutre qu'elle eut des trois domaines visités. Rassurée, elle se laissa descendre doucement jusqu'à la surface, une traînée de fumée noire l'accompagnant. Un immense chronographe se dévoila alorrs sous ses pieds. Si grand qu'elle n'en chercha pas à distinguer les extrémités. Se contentant simplement de se rapprocher prudemment. L'ambiance des lieux était particulière mais Vi ne se sentait pas menacée physiquement. Rien ne semblait vouloir ou être fait pour l'attaquer dans l'immédiat. Son regard se baladant d'un point à un autre, la Déesse du Chaos atteignit la surface, laissant une silhouette se dévoiler face à elle : C'était Aby Dalzim. Le regard intrigué, Vi le trouvait très décontracté même si sa mine lui laissait penser que c'était tout l'inverse qui se passait à l'intérieur de lui. Ne disant rien et ne montrant rien, la Déesse se rapprocha de ce dernier doucement.

- En effet, vous le dites si bien, cela fait longtemps... Lui répondit-elle, son intérêt s'éveillant soudainement quant au fait que le Dieu Temporel ne semblait pas si paniqué par la situation.

L'homme désigna alors un fauteuil en face de lui, lui proposant alors de s'asseoir et de discuter ensemble... mais de quoi ? Était-il seulement au courant de ce qu'il se passait ? Car là, tout semblait bien lui montrer le contraire. La Dieva, fronçant les sourcils, observa ce siège d'un air méfiante qu'elle ne montra pas, préférant reporter son regard sur les sphères de temps entourant leurs positions. C'était intriguant comme phénomène à observer. Ne s'approchant d'aucunes d'elles, elle se contenta alors de répondre au Dieu. Elle se déplaça derrière le fauteuil, sa main droite effleurant ce dernier, son regard glissant dans l'espace pour se figer alors dans celui d'Aby Dalzim.

- Dites-moi tout... Déclara t'elle tout en se téléportant en face du Dieu Temporel. J'ai plutôt l'impression que c'est vous qui avez des choses à me dire, Aby Dalzim. Où vous trouvez-vous actuellement et à quel instant du temps ?

Vi se méfiait beaucoup du temps car elle n'en saisissait pas le sens. Ne le contrôlait pas à sa guise et cela avait bien le don de l'agacer. Cependant, l'homme qui se tenait face à elle, ne semblait pas présent comme elle le voudrait. Sa façon de lui parler semblait amicale, peut être trop, vu que ce dernier connaissait l'essence qui animait la Déesse du Chaos. Est-ce que ce domaine subissait la distorsion du temps ? Se trouvait-elle alors enfermée dans un passé que Aby Dalzim se revivait ? La façon de lui parler, assez neutre, lui faisait bien penser à comment les Dieux Célestes s'adressaient à elle. Bon après tout, le Dieu Temporel était le seul à être venu de lui-même ici bas afin d'y être une divinité neutre dans tout ces dieux abyssaux qui habitaient les enfers. Tentant de desceller le moindre indice par rapport au comportement suspect du Dieu du Temps, Vi se déplaça à sa droite, le regard toujours rivé sur le siens.

- Avez-vous seulement conscience de ce qui se passe actuellement ? Lui murmura t'elle presque à l'oreille. Parce que nous avons besoin de vous si nous voulons avoir un espoir de nous en sortir.

Prenant du recul physiquement avec ce dernier, Vi s'attendait à ce qu'il réponde à côté de la plaque et que sa réponse confirme ce à quoi elle s'attendait. Sauf qu'avec le Temps, on pouvait clairement s'attendre à tout. À quel moment se trouvait-il ? Devait-elle lui annoncer ce qu'il s'était passé concrètement ou lui montrer qui elle était à présent pour lui ôter le voile du passé qui s'agitait devant son regard ? Autant Guislan, elle avait foiré son coup... Autant Shendril, elle n'avait pas su en être à la hauteur... Autant que là, pour Aby Dalzim, il fallait absolument pas qu'elle rate son coup. Gardant un faciès neutre, certes intriguée, la Déesse du Chaos devait faire vite mais ne pas trop le brusquer pour autant. L'écoulement du temps était délicat et irréversible. La prudence était de mise. Trouver les bons mots semblaient être la clé pour le faire revenir à elle.

La frontière fut tout juste franchie qu'une voix masculine interpella Vi. Elle n'était pas vraiment amicale, mais pas amère non plus. Aby Dalzim se tenait au beau milieu des rouages d'un immense chronographe. À première vue, rien d'anormal ne semblait peser sur son domaine. Plusieurs zones de temps emprisonnés dans des bulles bardaient le périmètre. Au coeur de certaines de ces sphères, le cycle temporel défilait au ralenti, tandis que dans d'autres, la célérité demeurait. Toutefois, si l'on prenait un moment afin de les examiner au plus près, on pourrait y voir des choses plus improbables ; comme une chronologie inversée, où des êtres qui se scindaient à l'infini, laissant ainsi entrevoir l'existence même des parallèles.

- Cela fait si longtemps Vi, j'en avais presque oublié vos traits. Allons, ne restez pas là, joignez-vous à moi. S'annonça t-il en désignant de sa main, un siège proche du sien. Dites-moi tout !

Il s'agissait certes du Dieu du Temps, mais Aby Dalzim semblait être dans un autre monde. En somme, tout allait bien pour lui. S'il était un Mortel, il aurait sans doute invité Vi à boire le thé... Fallait-il s'en inquiéter ?
Revenir en haut Aller en bas
Vi
Vi
Récits 40
Domaine de Aby Dalzim Empty
MessageSujet: Re: Domaine de Aby Dalzim   Domaine de Aby Dalzim Icon_minitime1Jeu 26 Déc - 19:12

Quelque chose la frappa instantanément lorsqu'elle eu un sursaut, à nouveau, se tenant toujours aux côtés du Dieu du Temps. Vi éprouvait une impression très étrange de déjà vu. Bien qu'en plus de cela, une étrange sensation d'insécurité et de doute naquit en elle. Se plongeant dans ses pensées, la Déesse du Chaos tentait de comprendre ce qu'il se passait, gardant son calme. Devait-elle entrer dans le jeu et voir ce que cela donnerait ? Parce que aller à l'encontre de ce que le dieu lui disait de faire pouvait peut être faire plus d tort que de bien... Soupirant longuement, peu rassurée pour les déroulements futurs, elle s'approcha du siège qu'il désigna, l'observant et décida alors d'y prendre place, face à lui. Ne s'adossant pas, restant penchée en avant, appuyée sur l'accoudoir à l'aide de son bras droit, son visage appuyé dans la paume de sa main. Jambes croisées, le regard dévisageant le Dieu Temporel. Ainsi, à force de réflexion, la jeune Déesse comprit le phénomène qui se manifestait autour d'elle : Une boucle temporelle. Mais comment en sortir ? Commençons déjà par lancer la conversation, sait-on jamais. Du moins, la nouvelle suite...

- Merci pour l'invitation, même si je suis quelque peu rentrée de force. Déclara t'elle alors dans un ton de voix amical.

Se penchant davantage en avant, comme pour véritablement plonger son regard dans le sien, elle espérait le sonder. N'osant pas s'y risquer... et puis, de toutes manières, elle en avait plus les capacités de le faire. Son contact avec ce dernier ne serait qu'essentiellement verbale, visuel et ressentis.

- J'ai tant de chose à vous dire, je ne sais même pas pour où je peux commencer... Lui murmura t'elle alors qu'elle était en pleine réflexion. ... Je le redis, nous avons besoin de vous car vous êtes le seul à pouvoir nous aider, quelque chose de grave s'est produit et j'aurai besoin que vous soyez pleinement présent avec moi !

Maintenant, reste à voir si ses suppositions s'avéreront bonnes ou non... cette horrible sensation de déjà vu n'en était pas qu'une impression. Elle sentait qu'elle l'avait bien vécu et, au fond, espérait que le Dieu du Temps pouvait bien recevoir ses paroles, les comprendre et en être pleinement conscient mais qu'il était seulement coincé. Fallait-il alors simplement patienter et insister jusqu'à que la boucle décide de cesser ou fallait-il qu'elle procède autrement ?
Revenir en haut Aller en bas
P.N.J
P.N.J
Récits 881
Domaine de Aby Dalzim Empty
MessageSujet: Re: Domaine de Aby Dalzim   Domaine de Aby Dalzim Icon_minitime1Jeu 26 Déc - 19:20

Domaine de Aby Dalzim Aby10

La frontière fut tout juste franchie qu'une voix masculine interpella Vi. Elle n'était pas vraiment amicale, mais pas amère non plus. Aby Dalzim se tenait au beau milieu des rouages d'un immense chronographe. À première vue, rien d'anormal ne semblait peser sur son domaine. Plusieurs zones de temps emprisonnés dans des bulles bardaient le périmètre. Au coeur de certaines de ces sphères, le cycle temporel défilait au ralenti, tandis que dans d'autres, la célérité demeurait. Toutefois, si l'on prenait un moment afin de les examiner au plus près, on pourrait y voir des choses plus improbables ; comme une chronologie inversée, où des êtres qui se scindaient à l'infini, laissant ainsi entrevoir l'existence même des parallèles.

- Cela fait si longtemps Vi, j'en avais presque oublié vos traits. Allons, ne restez pas là, joignez-vous à moi. S'annonça t-il en désignant de sa main, un siège proche du sien. Dites-moi tout !

Il s'agissait certes du Dieu du Temps, mais Aby Dalzim semblait être dans un autre monde. En somme, tout allait bien pour lui.

Sa main se posant sur la surface du domaine d'Aby Dalzim, Vi pouvait sentir que rien ne l'empêchait alors de passer au travers et de se rendre auprès de ce dernier. Mais elle retira sa main, observant le domaine en face d'elle, réfléchissant à sa propre situation. Un petit doute quant au fait qu'elle pouvait réussir cette fois-ci ou rater une nouvelle fois surgit en elle, l'immobilisant un court instant sur place. Le regard se perdant sur cette surface indescriptible, sans fond... Fermant les yeux, éclaircissant ses pensées, elle eut un sursaut. Se réveillant soudainement comme si elle venait de réaliser d'où elle se trouvait, se tapotant la joue droite légèrement pour alors passer cette même main au travers de la barrière. Envoyant une pensée encourageante à Unshra, juste constituée d'émotion qu'elle ressentirai comme rassurante. Lui faisant comprendre que Vi était parvenue à passer au travers de la barrière d'Aby Dalzim et disparu ensuite des sonars divins. La Déesse avait dans l'espoir de la revoir une fois sortie de là...

À peine fut-elle entrée en ces lieux qu'une voix l'interpella de suite. Une voix masculine qui ne semblait pas lui vouloir du mal mais qui n'était pas pour autant très accueillante. Au moins, c'était l'accueil le plus neutre qu'elle eut des trois domaines visités. Rassurée, elle se laissa descendre doucement jusqu'à la surface, une traînée de fumée noire l'accompagnant. Un immense chronographe se dévoila alorrs sous ses pieds. Si grand qu'elle n'en chercha pas à distinguer les extrémités. Se contentant simplement de se rapprocher prudemment. L'ambiance des lieux était particulière mais Vi ne se sentait pas menacée physiquement. Rien ne semblait vouloir ou être fait pour l'attaquer dans l'immédiat. Son regard se baladant d'un point à un autre, la Déesse du Chaos atteignit la surface, laissant une silhouette se dévoiler face à elle : C'était Aby Dalzim. Le regard intrigué, Vi le trouvait très décontracté même si sa mine lui laissait penser que c'était tout l'inverse qui se passait à l'intérieur de lui. Ne disant rien et ne montrant rien, la Déesse se rapprocha de ce dernier doucement.

- En effet, vous le dites si bien, cela fait longtemps... Lui répondit-elle, son intérêt s'éveillant soudainement quant au fait que le Dieu Temporel ne semblait pas si paniqué par la situation.

L'homme désigna alors un fauteuil en face de lui, lui proposant alors de s'asseoir et de discuter ensemble... mais de quoi ? Était-il seulement au courant de ce qu'il se passait ? Car là, tout semblait bien lui montrer le contraire. La Dieva, fronçant les sourcils, observa ce siège d'un air méfiante qu'elle ne montra pas, préférant reporter son regard sur les sphères de temps entourant leurs positions. C'était intriguant comme phénomène à observer. Ne s'approchant d'aucunes d'elles, elle se contenta alors de répondre au Dieu. Elle se déplaça derrière le fauteuil, sa main droite effleurant ce dernier, son regard glissant dans l'espace pour se figer alors dans celui d'Aby Dalzim.

- Dites-moi tout... Déclara t'elle tout en se téléportant en face du Dieu Temporel. J'ai plutôt l'impression que c'est vous qui avez des choses à me dire, Aby Dalzim. Où vous trouvez-vous actuellement et à quel instant du temps ?

Vi se méfiait beaucoup du temps car elle n'en saisissait pas le sens. Ne le contrôlait pas à sa guise et cela avait bien le don de l'agacer. Cependant, l'homme qui se tenait face à elle, ne semblait pas présent comme elle le voudrait. Sa façon de lui parler semblait amicale, peut être trop, vu que ce dernier connaissait l'essence qui animait la Déesse du Chaos. Est-ce que ce domaine subissait la distorsion du temps ? Se trouvait-elle alors enfermée dans un passé que Aby Dalzim se revivait ? La façon de lui parler, assez neutre, lui faisait bien penser à comment les Dieux Célestes s'adressaient à elle. Bon après tout, le Dieu Temporel était le seul à être venu de lui-même ici bas afin d'y être une divinité neutre dans tout ces dieux abyssaux qui habitaient les enfers. Tentant de desceller le moindre indice par rapport au comportement suspect du Dieu du Temps, Vi se déplaça à sa droite, le regard toujours rivé sur le siens.

- Avez-vous seulement conscience de ce qui se passe actuellement ? Lui murmura t'elle presque à l'oreille. Parce que nous avons besoin de vous si nous voulons avoir un espoir de nous en sortir.

Prenant du recul physiquement avec ce dernier, Vi s'attendait à ce qu'il réponde à côté de la plaque et que sa réponse confirme ce à quoi elle s'attendait. Sauf qu'avec le Temps, on pouvait clairement s'attendre à tout. À quel moment se trouvait-il ? Devait-elle lui annoncer ce qu'il s'était passé concrètement ou lui montrer qui elle était à présent pour lui ôter le voile du passé qui s'agitait devant son regard ? Autant Guislan, elle avait foiré son coup... Autant Shendril, elle n'avait pas su en être à la hauteur... Autant que là, pour Aby Dalzim, il fallait absolument pas qu'elle rate son coup. Gardant un faciès neutre, certes intriguée, la Déesse du Chaos devait faire vite mais ne pas trop le brusquer pour autant. L'écoulement du temps était délicat et irréversible. La prudence était de mise. Trouver les bons mots semblaient être la clé pour le faire revenir à elle.

Quelque chose la frappa instantanément lorsqu'elle eu un sursaut, à nouveau, se tenant toujours aux côtés du Dieu du Temps. Vi éprouvait une impression très étrange de déjà vu. Bien qu'en plus de cela, une étrange sensation d'insécurité et de doute naquit en elle. Se plongeant dans ses pensées, la Déesse du Chaos tentait de comprendre ce qu'il se passait, gardant son calme. Devait-elle entrer dans le jeu et voir ce que cela donnerait ? Parce que aller à l'encontre de ce que le dieu lui disait de faire pouvait peut être faire plus d tort que de bien... Soupirant longuement, peu rassurée pour les déroulements futurs, elle s'approcha du siège qu'il désigna, l'observant et décida alors d'y prendre place, face à lui. Ne s'adossant pas, restant penchée en avant, appuyée sur l'accoudoir à l'aide de son bras droit, son visage appuyé dans la paume de sa main. Jambes croisées, le regard dévisageant le Dieu Temporel. Ainsi, à force de réflexion, la jeune Déesse comprit le phénomène qui se manifestait autour d'elle : Une boucle temporelle. Mais comment en sortir ? Commençons déjà par lancer la conversation, sait-on jamais. Du moins, la nouvelle suite...

- Merci pour l'invitation, même si je suis quelque peu rentrée de force. Déclara t'elle alors dans un ton de voix amical.

Se penchant davantage en avant, comme pour véritablement plonger son regard dans le sien, elle espérait le sonder. N'osant pas s'y risquer... et puis, de toutes manières, elle en avait plus les capacités de le faire. Son contact avec ce dernier ne serait qu'essentiellement verbale, visuel et ressentis.

- J'ai tant de chose à vous dire, je ne sais même pas pour où je peux commencer... Lui murmura t'elle alors qu'elle était en pleine réflexion. ... Je le red...

La frontière fut tout juste franchie qu'une voix masculine interpella Vi. Elle n'était pas vraiment amicale, mais pas amère non plus. Aby Dalzim se tenait au beau milieu des rouages d'un immense chronographe. À première vue, rien d'anormal ne semblait peser sur son domaine. Plusieurs zones de temps emprisonnés dans des bulles bardaient le périmètre. Au coeur de certaines de ces sphères, le cycle temporel défilait au ralenti, tandis que dans d'autres, la célérité demeurait. Toutefois, si l'on prenait un moment afin de les examiner au plus près, on pourrait y voir des choses plus improbables ; comme une chronologie inversée, où des êtres qui se scindaient à l'infini, laissant ainsi entrevoir l'existence même des parallèles.

- Cela fait si longtemps Vi, j'en avais presque oublié vos traits. Allons, ne restez pas là, joignez-vous à moi. S'annonça t-il en désignant de sa main, un siège proche du sien.
Revenir en haut Aller en bas
Vi
Vi
Récits 40
Domaine de Aby Dalzim Empty
MessageSujet: Re: Domaine de Aby Dalzim   Domaine de Aby Dalzim Icon_minitime1Jeu 26 Déc - 20:12

Encore cette sensation désagréable... et la voilà repartie au même point qu'à l'instant. En plus, elle se souvenait pas de la phrase qu'elle avait commencée. Se doutant qu'elle avait dû faire une erreur à ce moment précis. S'était-elle répétée ? Elle était persuadée qu'elle était en train de dire "je le redis..:" sans se souvenirs de la suite... Aussi, plus le temps passait et rebouclait, plus le Dieu Temporel semblait en faire moins. Elle était persuadée qu'il manquait quelque chose à sa phrase, la terminant d'elle-même dans sa tête lorsqu'il se répéta à nouveau son invitation : "Dites-moi tout". Il était alors évident qu'il s'agissait clairement d'une boucle temporelle. Un peu singulière, cela dit. Car les répétitions semblaient s'annuler d'elle-même et plus elles revenaient, plus le temps s'écourtait à chaque fois. Rentrer dans le jeu était une idée risquée mais jamais elle ne se rendrait compte de si cela aurait un effet quelconque ou non. Alors que la méthode un peu plus brutale était la moins risquée... soit de lui faire comprendre par elle-même où il se trouvait pour qu'il reprenne le contrôle.

Toujours assise sur le fauteuil, la Déesse soupira, lassée des événements et se leva, revenant face au Dieu, se penchant en avant afin d'approcher son visage si près du sien que leur front en étaient presque collés. Ses mains s'appuyant sur les accoudoirs de son fauteuil. Déclarant alors d'un ton le plus neutre possible :

- Ainsi donc vous aussi êtes piégé par votre propre vocation, n'est-ce pas ? Une jolie boucle temporelle s'est créée ici et vous a piégée à l'intérieur, revivant en boucle je ne sais quel événement... Cependant, va falloir que vous reveniez à vous ! Sinon quoi, vous vous perdrez à jamais et j'en ai cure d'assister à la mort de chacun de vous sans pouvoir rien faire ! Terminant sur un ton quelque peu agacé, ses craintes reprenant un peu le dessus, ses mauvais souvenirs la tourmentant. Il fallait que la troisième sois la bonne ! Que ce soit en tentative de sauvetage ou pour le faire réagir lui, dans sa boucle temporelle. Brisez cette boucle, je vous le conjure !
Revenir en haut Aller en bas
P.N.J
P.N.J
Récits 881
Domaine de Aby Dalzim Empty
MessageSujet: Re: Domaine de Aby Dalzim   Domaine de Aby Dalzim Icon_minitime1Jeu 26 Déc - 22:09

Domaine de Aby Dalzim Aby10

La frontière fut tout juste franchie qu'une voix masculine interpella Vi. Elle n'était pas vraiment amicale, mais pas amère non plus. Aby Dalzim se tenait au beau milieu des rouages d'un immense chronographe. À première vue, rien d'anormal ne semblait peser sur son domaine. Plusieurs zones de temps emprisonnés dans des bulles bardaient le périmètre. Au coeur de certaines de ces sphères, le cycle temporel défilait au ralenti, tandis que dans d'autres, la célérité demeurait. Toutefois, si l'on prenait un moment afin de les examiner au plus près, on pourrait y voir des choses plus improbables ; comme une chronologie inversée, où des êtres qui se scindaient à l'infini, laissant ainsi entrevoir l'existence même des parallèles.

- Cela fait si longtemps Vi.

À peine fut-elle entrée en ces lieux qu'une voix l'interpella de suite. Une voix masculine qui ne semblait pas lui vouloir du mal mais qui n'était pas pour autant très accueillante. Au moins, c'était l'accueil le plus neutre qu'elle eut des trois domaines visités. Rassurée, elle se laissa descendre doucement jusqu'à la surface, une traînée de fumée noire l'accompagnant. Un immense chronographe se dévoila alorrs sous ses pieds. Si grand qu'elle n'en chercha pas à distinguer les extrémités. Se contentant simplement de se rapprocher prudemment. L'ambiance des lieux était particulière mais Vi ne se sentait pas menacée physiquement. Rien ne semblait vouloir ou être fait pour l'attaquer dans l'immédiat. Son regard se baladant d'un point à un autre, la Déesse du Chaos atteignit la surface, laissant une silhouette se dévoiler face à elle : C'était Aby Dalzim. Le regard intrigué, Vi le trouvait très décontracté même si sa mine lui laissait penser que c'était tout l'inverse qui se passait à l'intérieur de lui. Ne disant rien et ne montrant rien, la Déesse se rapprocha de ce dernier doucement.

- Ainsi donc vous aussi êtes piégé par votre propre vocation, n'est-ce pas ? Une jolie boucle temporelle s'est créée ici et vous a piégée à l'intérieur, revivant en boucle je ne sais quel événement... Cependant, va falloir que vous reveniez à vous ! Sinon quoi, vous vous perdrez à jamais et j'en ai cure d'assister à la mort de chacun de vous sans pouvoir rien faire !

La frontière fut tout juste franchie qu'une voix masculine interpella Vi. Elle n'était pas vraiment amicale, mais pas amère non plus. Aby Dalzim se tenait au beau milieu des rouages d'un immense chronographe. À première vue, rien d'anormal ne semblait peser sur son domaine. Plusieurs zones de temps emprisonnés dans des bulles bardaient le périmètre. Au coeur de certaines de ces sphères, le cycle temporel défilait au ralenti, tandis que dans d'autres, la célérité demeurait. Toutefois, si l'on prenait un moment afin de les examiner au plus près, on pourrait y voir des choses plus improbables ; comme une chronologie inversée, où des êtres qui se scindaient à l'infini, laissant ainsi entrevoir l'existence même des parallèles.

Le temps s'amenuisait à chaque itération, et si le commencement de la boucle ne trouvait pas la lumière avant la prochaine séquence, la spirale temporelle se refermerait sur elle-même emportant l'ensemble du domaine et ses occupants avec elle...
Revenir en haut Aller en bas
Vi
Vi
Récits 40
Domaine de Aby Dalzim Empty
MessageSujet: Re: Domaine de Aby Dalzim   Domaine de Aby Dalzim Icon_minitime1Jeu 26 Déc - 22:47

Perdant de plus en plus patience, ce sentiment ne voulant pas la quitter, son aura noire l'enveloppa, son visage se renfrognant, son regard se faisant plus déterminé que jamais. Son apparence se transformant petit à petit pour redevenir à son état normal, soit celle de la Déesse du Chaos. Comprenant que sa seconde mort approchait à grand pas, Vi se résolu alors à agir autrement, se faisant pas une image de la sorte d'une boucle temporelle. S'étant alors trompée sur ce qu'elle pensait de leur fonctionnement. Au moins, elle aurait probablement appris quelque chose avant d'en sortir ou avant de mourir. Après tout, mourir moins bête, c'est toujours bon à prendre pour avoir une légère satisfaction. Mais pensant à Unshra, ne pouvant alors pas se résoudre à la laisser seule une nouvelle fois. Car cette fois-ci, elle ne pourrait plus rien faire pour elle, ayant déjà accompli l'impossible pour lui rendre la vie, elle se devait de l'honorer en réussissant cette fois-ci.

C'est alors qu'elle entendu cette voix l'interpeller, une nouvelle fois, qu'elle ne lui laissa pas le temps de reprendre. Qu'elle reprenne ou non d'ailleurs, elle s'empressa de lui dire qu'il était dans une boucle temporelle et que seul lui pouvait les faire sortir de là. N'ayant aucunes craintes, ayant déjà été morte, Vi savait intérieurement que cela faisait. Mais espérait tout de même que ce coup-ci, elle y parviendrai réellement. Du moins, quelque chose était venu lui souffler la solution à l'oreille, pensant peut être que finalement, elle avait une bonne étoile, même ici bas.

- Ceci est une boucle temporelle Aby ! Veuillez la briser et nous en sortir pour de bon ! Clama t'elle alors à son égard, le visage en colère, ce dernier redevenant progressivement celui qu'elle avait toujours eu dans les enfers...  

L'ayant pris de court, sans laisser quoi que ce soit comme temps au moment où la voix l'avait interpellé, elle attendit, ne le quittant pas des yeux. Allait-il se répéter encore une fois ou, pour lui donner un peu de réconfort, il allait changer de disque ?
Revenir en haut Aller en bas
P.N.J
P.N.J
Récits 881
Domaine de Aby Dalzim Empty
MessageSujet: Re: Domaine de Aby Dalzim   Domaine de Aby Dalzim Icon_minitime1Jeu 26 Déc - 23:11

Domaine de Aby Dalzim Aby10

La frontière fut tout juste franchie qu'une voix masculine interpella Vi. Elle n'était pas vraiment amicale, mais pas amère non plus. Aby Dalzim se tenait au beau milieu des rouages d'un immense chronographe. Quand soudain, la Déesse du Chaos se mit à hurler qu'il se trouvait dans une boucle temporelle. Coupant court à l'invitation qu'il s'apprêtait à lui lancer, il se demanda l'espace d'un instant si cette dernière ne se jouait point de lui. Mais il y eut un détail qui le frappa d'avantage que l'annonce. Vi venait de l'appeler "Aby", or, cette forme familière de le nommer ne lui correspondait en aucun cas. Sauf... si elle se trouvait en sa présence depuis un certain temps, ce qui confirmait l'existence bien réelle de cette spirale. Ouvrant ainsi les yeux au-devant de l'événement qu'il subissait, Aby Dalzim fut en mesure de voir le cycle qui d'ailleurs arrivait déjà à son terme. Étonnamment, ses pouvoirs n'opéraient plus dans cette dimension. Aussi, sans même annoncer quoi que ce soit à Vi, le Dieu Du temps s'immisça en elle alors qu'il la projetait jusque dans l'une de ses sphères qui composait les bras mécaniques du chronographe.

Expédiée avec violence, Vi fut incapable de déterminer si elle avait réussi ou non à les sauver que d'un seul coup d'un seul, elle se retrouvait dans l'antre de Unshra, juste avant qu'elle ne s'en aille pour le domaine de Aby Dalzim. La Déesse se tenait fasse à la Tisseuse, mais les émotions, comme les intentions allaient dans le sens contraire à ce qu'elles étaient censées faire normalement. Et bien que l'altération temporelle avait tout mélangé dans l'esprit de Vi, les pans de sa mémoire demeuraient. Le tout était de savoir comment se sortir d'une dimension à la chronologie inversée, car là encore si elle ne faisait rien, la Déesse du Chaos retournerait à l'état d’embryon avant de ne faire plus qu'un avec le Destructeur. En somme, si elle parvenait à se sortir de là, elle libérerait également Aby Dalzim qui résidait en elle. Mais si elle échouait, le Dieu du Temps gaverait le dévoreur à son insu...
Revenir en haut Aller en bas
Vi
Vi
Récits 40
Domaine de Aby Dalzim Empty
MessageSujet: Re: Domaine de Aby Dalzim   Domaine de Aby Dalzim Icon_minitime1Dim 29 Déc - 1:16

Aussitôt elle eut hurlé à Aby Dalzim qu'il était emprisonné dans une boucle temporelle, elle sentit que quelque chose avait changé dans l'atmosphère. Regardant autour d'elle rapidement, reportant ensuite ses yeux sur la silhouette du Dieu, quelque chose se tramait. Elle lui semblait alors qu'il venait de saisir ce qui se passait. Comprenant enfin le piège qui se refermait autour d'eux deux. Cependant, la boucle venant de plus en plus courte, elle rebouclait tout aussi vite et le laps de temps entre le point de départ et d'arrivée était désormais extrêmement court. Vi se tenant face au Dieu Temporel, ayant maintenant réellement saisit le fonctionnement de son environnement, attendait de pieds fermes le prochain obstacle. Mais rien ne vint. La seule chose qu'elle eut le temps de percevoir se fut la silhouette d'Aby Dalzim disparaître en une fumée noire, se projetant sur elle. Ce fut si rapide qu'elle ne put strictement rien faire et surtout, ne rien comprendre. L'aura du Dieu était subitement si proche d'elle qu'il se permit alors de s'immiscer en son être. Sauf que, en même temps, une onde de choc la frappa de plein fouet pour la propulser en arrière, en direction d'une des nombreuses sphères décorant son domaine. N'ayant pas eu spécialement le temps de voir de laquelle il s'agissait, elle fut aspirée au travers de celle-ci...

Il faisait sombre tout autour d'elle... ne sachant pas trop où elle se trouvait. Vi sentait bien qu'une nouvelle présence s'était tapie dans son aura, devinant facilement qu'il s'agissait d'Aby Dalzim. Cependant, était-elle sortie de son domaine ? Avait-elle enfin réussi à sauver l'un de ses confrères ? C'est ce qu'elle pensait lorsqu'elle commença à reconnaître son environnement lorsque la fumée noire qui l'entourait se dissipait. Pensant en tout premier lieu que Aby Dalzim s'était libéré in-extremis, avait pris le contrôle de son corps et forcé une téléportation dans l'instant pour leur donner une chance de sortie. Tout d'abord soulagée, elle reconnu l'alcôve de Unshra ainsi que la concernée qui se tenait devant elle. Elle voulu lui parler pour lui annoncer la nouvelle mais quelque chose d'autre lui coupa la parole. Sa propre voix résonna dans sa tête. C'est à ce moment qu'elle commença à saisir ce qu'il se passait quand elle sentit sa propre main bouger seule pour saisir celle d'Unshra. Le temps se rejouait à l'envers... !

**Bah voyons, me voilà enfermée avec vous dans un temps inversé, hein ? Pouvez-vous seulement me parler, au moins ? Me donnez une piste ?** Lança t'elle par télépathie au Dieu du Temps logeant à l'intérieur d'elle.

Comprenant qu'Aby Dalzim et elle-même n'était pas du tout sortis d'affaire, l'économie de temps était primordiale et elle se souvint bien de la remarque de l'arachnide de tenter de combattre sur plusieurs front. D'où sa tentative de parler à Aby Dalzim et d'enchaîner ensuite, sous peu, avec la divinatrice ! D'ailleurs, le fait de voir le temps se passer à l'envers, sans avoir le moindre contrôle sur ses actes, condamnée à voir tout revenir à son origine sans rien pouvoir faire, était très frustrant. Mais pourquoi ce moment précis ? Pourquoi pas un autre avant ? Parce que là, autant dire que le temps qu'il lui restait pour parvenir à s'en sortir était extrêmement court. Ainsi, elle comprit que c'était l'unique pan de sa vie actuelle qu'elle avait en mémoire et où le Dieu Temporel l'avait envoyé pour leur donner une chance de se libérer... Cependant, c'était l'unique pan de sa vie qui les mèneraient tout les deux au néant, directement au Destructeur ! Cela signifiait alors qu'elle pouvait encore, potentiellement, perdre une troisième divinité en plus de disparaître pour de bon !

Laissant son corps se ressaisir de la main chitineuse de l'arachnide, une fois que son autre elle eu terminé ses paroles d'avant qu'elle ne parte, Vi savait qu'elle devait faire vite, claire et précise tout en tentant de ne pas parler en même temps que son passé afin qu'Unshra ne perde pas un seul de ses mots.

-**Unshra ! Ecoute-moi attentivement !** Tonna t'elle soudainement d'une voix bien plus alarmiste que sa copie, laissant un très bref instant pour capter son attention avant d'enchaîner. **Je suis sortie du domaine d'Aby Dalzim, il est avec moi, je l'en ai libéré ! Cependant, j'ai tardé à réussir et pour nous sauver, nous avons été propulsé dans une Chronologie inversée et je n'ai aucunes fichues idées de comment sortir de là !**

Sa main serrant fermement celle de l'arachnide, Vi ne pu s'empêcher de ressentir une sensation rassurante malgré l'urgence qui commençait à l'étrangler, petit à petit. Ne sachant clairement pas comment lutter contre une telle chose, la Déesse du Chaos ne pouvait que tenter de joindre l'extérieur afin de trouver une solution. Cependant, même si elle était extrêmement faible désormais, elle ne pu pas s'empêcher de tenter de faire exploser son aura dans l'espoir de briser la chaîne. Tentant alors le tout pour le tout pour que Unshra comprenne bien qu'elle était réellement en danger et que ce n'était pas une hallucination auditive, elle lui envoya une vague d'émotion par leur lien télépathique. Diverses de ces dernières affluèrent entre elles en plus de ses nouvelles paroles lorsque le portail de communication avec Vashti se rouvrit lentement à l'envers alors que son corps la força à s'asseoir sur la surface plane sur laquelle elle avait été ressuscitée auparavant.

-**Si on ne fait rien, je vais retourner au néant avec Aby Dalzim. Je n'ai plus de puissance, je n'ai aucuns moyens de lutter. Y a t'il une solution selon toi pour y parvenir ? Ou au moins, de réussir à propulser Aby Dalzim en-dehors de mon être pour le sortir de ce piège et le libérer !? Mais... si possible, je ne veux pas me retrouver seule ! Ni te laisser seule Unshra !**

La panique commençant à naître dans son cœur, la Déesse ne pouvait alors qu'espérer une réponse. Espérant qu'elle ne serait pas juste condamnée à subir dans le silence le plus complet. Le portail s'ouvrant... Tout semblait durer une éternité pour elle. Voulant désespérément une réponse du Dieu Temporel... Désirant ardemment une solution de la part de l'Arachnide, la Déesse du Chaos la fixait du regard elle, même si son corps observait le visage de Vashti. Vi faisait tout ce qu'elle pouvait pour laisser le peu de force qu'elle avait tenter de rompre l'inversement du temps. Tenter de donner un maximum d'information à Unshra par les mots qu'elle avait prononcé et les sensations qu'elle lui transmettait en continu... mais surtout... que ce foutu Dieu Temporel fasse quelque chose ! Ne serait-ce que de lui parler s'il ne pouvait plus user de ses pouvoirs ! Car s'il l'avait propulsée ici en se mélangeant à son aura, c'était que forcément il pouvait plus faire usage de sa puissance, mais pouvait-il au moins restituer ceux de la Déesse du Chaos ?

**Si y a quoi que ce soit que vous pouvez faire sur moi-même Aby, même à moindre échelle, pour qu'on ait plus de chance et que je puisse agir dessus, ne vous gênez surtout pas !**

Le suspens étant insoutenable, l'esprit de Vi allait frénétiquement dans tout les sens, semblant tout dire, penser et voir en accélérer dans un espace angoissant allant au ralenti. C'était étrange... mais comme elle sentait sa seconde mort approcher une nouvelle fois, cela devait être normale comme sensation...
Revenir en haut Aller en bas
P.N.J
P.N.J
Récits 881
Domaine de Aby Dalzim Empty
MessageSujet: Re: Domaine de Aby Dalzim   Domaine de Aby Dalzim Icon_minitime1Mar 31 Déc - 1:05

Domaine de Aby Dalzim Unshra10

Les consignes étant données, Vi était fin prête pour le départ jusque chez Aby Dalzim, enfin... une petite chose restait tout de même à régler ; Vashti. Il fallait qu'elle la renseigne sur son élue, et le plus tôt serait le mieux. Aussi, se saisissant à nouveau de la main de la Déesse du Chaos, Unshra établit un lien donnant vue directement sur Astrune, et plus précisément sur le port de Nandis. Une femme à l'âme noire y était montrée, son visage maculé de sang témoignait d'une profonde cruauté, ce qui devrait encourager Vi à la prendre sous son aile. Bien qu'encore perturbée par ses paroles quant au fait de se sacrifier afin de faire revenir les autres, Unshra n'eut guère le temps de parler de l'Humaine qu'une soudaine mise en garde fit irruption dans son esprit. Consciente de ce qu'elle venait d'entendre tout en étant incapable d'y répondre, Vi assista, comme spectatrice de sa propre existence, à l'annonce de sa quête pour retrouver Oracle mais qu'il serait bon de prendre de l'avance dans le cas où Aby Dalzim mourrait, ou serait incapable de localiser la Divinatrice. Les gestuelles s'enchaînaient sans que rien ne soit en mesure de les stopper, jusqu'à ce que Vi formule, à juste titre, une nouvelle plainte.

Les multiples regards de Unshra avaient changé, démontrant une profonde inquiétude, mais au moment où sa main allaient libérer son poignet, elle attrapa son index entre deux de ses griffes. Se faisant, la zone altérée se mit à vrombir, déformant l'espace tout autour du geste fautif. Toutefois, l'Istën n'en resta point là, dans un effort qui ne semblait guère appartenir à cette dimension, elle dirigea le doigt toujours maintenu par ses soins, jusqu'à sa gorge. Désormais, l'environnement tout entier ronronnait dangereusement, menaçant presque d'imploser ! À la suite de quoi, d'un mouvement rapide, elle simula un égorgement sur sa personne avec ce qu'elle tenait de Vi. Puis, Unshra laissa le temps reprendre sa course...

L'arachnide connaissait assez bien Aby Dalzim, sa neutralité lui plaisait, alors, parfois, elle allait lui rendre une visite pour parler de choses et d'autres. De ce fait, elle put s'instruire quelque peu sur ce temps qu'il contrôlait, et les caprices qui pouvaient en découler. La chronologie inversée était quelque chose de fascinant, et pour s'en sortir il n'y avait qu'un seul moyen. Il fallait un acte totalement contraire à l'histoire originelle. En faisant le lien avec les paroles de Vi précédant son départ et les paroles qui suivirent, Unshra supposa qu'elle était la clé de sa libération. Au coeur de la véritable chronique, l'Istën avait fait don d'une nouvelle vie à la Déesse du Chaos, il devenait donc presque évident que pour mettre fin à ce cycle mortel, Vi allait devoir tuer Unshra ! Après tout, un pic d'ombre ne dépendait point des mouvements prédéfinis de son corps. Le tout étant de savoir si la condamnée avait compris les attentes de l'arachnide, ou même si elle s'oserait à le faire...
Revenir en haut Aller en bas
Vi
Vi
Récits 40
Domaine de Aby Dalzim Empty
MessageSujet: Re: Domaine de Aby Dalzim   Domaine de Aby Dalzim Icon_minitime1Mer 1 Jan - 0:00

L'écoulement du temps... C'était une chose bien effrayante quand on y pense, non ? Il file, comme ça, sans que qui que ce soit puisse réellement avoir effet dessus. Condamnant toutes choses à avoir un début et une fin. Laissant à ces mêmes choses l'impossibilité de concevoir quelque chose sans début. Si il y avait une représentation du sadisme à l'état pur, le temps était un bon parti pour l'être. Même la Déesse du Chaos, à côté d'un pareil adversaire, devait s'avouer vaincue tant elle n'avait pas une telle influence sur le monde. D'ailleurs, ironiquement, même le dieu temporel ne semblait pas avoir pleins pouvoirs sur ce dernier. Quoi que, il en contrôlait quelques parties ou en comprenait le réel fonctionnement... mais ce n'était pas suffisant. Le temps était le maître partout où il se trouvait et Vi devait se résoudre à trouver une solution afin de se sortir de la situation périlleuse dans laquelle elle était. Non seulement pour réussir à sauver Aby Dalzim, mais aussi tout les autres. Comptant bien ramener ceux qui avaient disparus, même si elle ne savait pas encore comment elle allait s'y prendre.

Cependant, de retour dans l'alcôve d'Unshra, la Déesse assista au recule de son existence. Heureusement, elle était tombée sur la seule qu'elle possédait et où se trouvait sa précieuse alliée. Espérant qu'elle puisse l'aider à contrer cela. La tension montante, Vi dû prendre son mal en patience... Constatant bien que son action avait fonctionné. L'arachnide s'était mise à agir différemment qu'à la normale, se saisissant de son index au moment où elle reposa son poignet là où il se trouvait précédemment. Exultant intérieurement, la Déesse était ravie que son amie ait réussi à l'entendre et, non seulement, agir pour créer une distorsion dans l'espace temps actuel. Des vibrations se faisant sentir dès le moment où elle s'était mise à faire le contraire de ce qui devait se passer. C'était très étrange à expliquer...

Alors qu'elle ne semblait pas pouvoir communiquer comme Vi le faisait, Unshra apporta l'index de cette dernière près de son cou. La Déesse fronçant les sourcils quant à ce qu'elle voulait lui faire comprendre. Pourquoi ? Que devait-elle faire avec son cou ? Mais ce fut au moment de l'imitation d'une mise à mort que l'arachnide lui fit qu'elle en saisit tout le sens. Un frisson glaciale lui parcourant tout le bas du dos à la nuque.

-**Tu... je dois te tuer ?!**

Ouvrant les yeux avec stupeurs, Vi réalisait à peine ce qu'elle venait de lui annoncer... Ainsi, pour contrer ce piège, elle devait mettre à mort son alliée ? Non, quand même pas... si ? Les émotions affluant dans tout son être, réminiscence de ce qu'elle était par le passé dans le monde céleste, Vi parvint à peine à encaisser la nouvelle. L'espace vrombissant, secouant tout son être. Le cours inversé du temps reprenant au ralenti, elle se devait de se décider rapidement ! Sinon quoi... elle allait périr.

Son regard se braquant sur ceux d'Unshra changea. Ne brillant plus de la même luminosité, il devint froid et glacial. Son visage exprimant un flegme qui lui allait bien, son fort intérieur s'était résolu à accéder à la proposition de l'arachnide. Espérant que, par le simple fait qu'elle semblait être dans une autre dimension, cela ne l'affecterait pas réellement. C'était un jeu risqué mais nécessaire... Après tout, elle est une Déesse Abyssale, connue pour son sadisme et sa violence, non pas pour sa douceur ou sa mélancolie. Même si elle s'était éprise d'affection pour Unshra... Mais le sort des mondes divins en dépendaient ! Donc ce n'était clairement pas le moment de faire des caprices. Agir et c'est tout ! D'autant plus qu'elle possédait avec elle l'aura du seul Dieu qui pourrait éventuellement sauver une partie des meubles qu'elle avait saccagé, donc une chance de se racheter. Il ne fallait pas qu'elle laisse filer celle-ci...

Ne contenant pas la force des émotions qui l'envahirent, ses yeux s'embuèrent soudainement, une larme coulant sur la joue, ces derniers restant figés dans ceux d'Unshra. Car au moins, si elle allait réellement devoir la tuer, elle voulait pas se voiler la face. Elle regarderait et assumerait ses propres actions. aussi violente serait la déchirure dans son cœur, elle ne la quitterait pas des yeux.

-**Pardonne-moi... c'est de ma faute si on en est là...** Déclara t'elle, d'une voix douce et tremblante à son amie.

D'un coup, sans prévenir, sans laisser un instant s'écouler après les mots qu'elle lui prononça avec le cœur, un pieu d'ombre surgit de nulle part et frappa avec violence l'arachnide pour la transpercer au torse. Sa vision se troublant, Vi ne détourna pas le regard. Se persuadant qu'elle pourrait rater un détail ou encore, la dimension dans laquelle elle était pouvait toujours lui jouer un sal tour. C'est pour cela, que dans un excès de rage quant à la douleur qu'elle ressentait, que d'autres pieux d'ombres apparurent tout autour d'Unshra. Eux aussi filèrent sous les émotions, à toutes allures, mais ne touchèrent pas l'arachnide. Se plantant au sol, lui passant à côté ou au plafond. Vi n'entendait plus rien. Le son du vrombissement étant trop intense, elle ne se contentait alors que d'attendre la suite des événements.... Quant bien même cela fonctionnerait, Vi espérait de tout son être qu'elle n'avait pas réellement mise à mort sa précieuse amie. Bien que cela n'était pas un comportement normal de sa part, se répugnant elle-même à se sentir aussi faible en ces moments compliqués, elle accepta ce sentiment qui l'avait enveloppée... faites qu'elle ne meure pas et qu'elles s'en sortent toutes les deux... !
Revenir en haut Aller en bas
P.N.J
P.N.J
Récits 881
Domaine de Aby Dalzim Empty
MessageSujet: Re: Domaine de Aby Dalzim   Domaine de Aby Dalzim Icon_minitime1Mer 1 Jan - 1:19

Domaine de Aby Dalzim Unshra10

Comprenant rapidement le geste de Unshra, Vi ne put s'empêcher de lui communiquer ce qu'elle attendait qu'elle fasse. À cette mention, le visage de l'Istën se fit approbateur. Elle devait toutefois faire vite, car le temps restant s'amenuisait dangereusement et bientôt, même ses quelques pouvoirs ne répondront plus. Et pour cause, en cet instant précis, au sein de la véritable chronologie, Unshra tentait désespérément d'arracher à Vi l'information qui l'avait conduit à sa perte au coeur même du domaine de Shendril. Malgré la scène qui continuait de s'opérer sinistrement, l'arachnide semblait prête à en finir ; ce fut alors que les deux Divinités vécurent un moment privilégié, se plongeant l'une l'autre dans leur regard respectif. L'environnement n'avait plus d'emprise sur elles, ce temps, si court soit-il, leur appartenait ! Puis le moment fatidique arriva, d'une lance d'ombre aussi soudaine qu'imprécise, Unshra se retrouva épinglée. Un sourire reconnaissant apparut alors sur son visage énigmatique. Mais emportée par ses émotions, la Déesse du Chaos matérialisa une dizaine d'autres pieux sur l'ensemble de son pourtour.

Alors que nombre d'entre eux se plantèrent dans la soi entre ses pattes, Unshra, par le biais d'un petit effort télékinétique, fit en sorte que les autres puissent l'atteindre directement ! La pointe de Vi était selon elle insuffisante pour un trépas certain, aussi joua t-elle la carte de l'assurance en s'en fichant six autres dans le corps. Du sang noir dégoulinait à présent sur ses joues, ses bras chitineux pendaient le long de son buste. S'effondrant sous son propre poids, la tisseuse eut un dernier regard pour Vi avant de se dissoudre complètement à ses pieds.

Et alors qu'elle était sur le point de redevenir un embryon, la Déesse du Chaos remarqua que peu à peu, la mare noirâtre qu'avait laissé Unshra en mourant, agissait comme une fenêtre donnant sur un autre monde. Et bien qu'elle ne pouvait définir avec exactitude ce qu'elle y percevait, Vi ne se posa aucune question lorsque son corps lui appartint de nouveau. Plongeant la tête la première dans l'inconnu, elle demeurait certaine que ça ne serait pas pire que d'attendre bêtement l'effondrement de la dimension...

[OUT : Dans l'alcôve de Unshra ~ICI~...Arrow]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Domaine de Aby Dalzim Empty
MessageSujet: Re: Domaine de Aby Dalzim   Domaine de Aby Dalzim Icon_minitime1

Revenir en haut Aller en bas
 

Domaine de Aby Dalzim

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Sept Destinées :: L'AU-DELÀ :: Le royaume Abyssal :: Les neufs enfers-
Sauter vers: