AccueilPortailDernières imagesRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
PC portable Gamer 15,6” ERAZER DEPUTY P60 (144Hz ...
Voir le deal
999.99 €

Partagez | 
 

 A l'étage, du calme pour une elfe éprouvée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Emy
Emy
Récits : 3545
A l'étage, du calme pour une elfe éprouvée Empty
MessageSujet: A l'étage, du calme pour une elfe éprouvée   A l'étage, du calme pour une elfe éprouvée Icon_minitime1Dim 2 Juin - 13:43

( Arrow Ici )

Ce n'était vraiment pas différent de l'auberge que je connaissais si bien dans mon village. Les escaliers menaient à une multitude de chambres. Deuxième porte à gauche... je jetais un regard à Thrilie.  J'étais désolée que l'elfe puisse se sentir si mal, au point d'agir presque à l'opposé de sa personnalité depuis notre arrivée en ces lieux inconnus. Je ne doutais pas qu'elle serait la première à s'excuser auprès de notre hôte une fois reposée. Et pourtant elle avait encore pensé à me changer les idées ! Je laissais la pythie ouvrir la porte sans la déposer, souhaitant prolonger le moment au maximum. Un léger couinement nous mena à une chambre spacieuse mais douillette, décorée avec une simplicité et un goût qui ressemblait à son propriétaire. J'en vins à me demander comment était la femme de l'aubergiste, s'il avait des enfants ou bien qui l'aidait dans son entreprise si l'on omettait les visiteurs. La "chambre" semblait pourvue pour quatre personnes et était en réalité séparée en deux petites chambres de part de d'autres d'une salle commune.

- C'est vraiment adorable comme endroit. Commentais je en me dirigeant vers la chambre de droite. Je suis désolée, tu aurais certainement préféré te reposer de suite.

Je me retins de faire un petit tour sur moi même, considérant d'une part le verre à moitié remplit de la jeune femme et d'autre part son malaise/besoin de repos. Je la déposais délicatement assise sur premier lit qui se présenta à moi. A la suite de quoi je la délestais de son repas que je déposais sur la petite table de la salle commune. Je retournais ensuite auprès de Thrilie et m'assis le le bord du lit.

-Et voilà. Tu as besoin d'autre chose ? Sinon je te laisse te reposer. Et mmh....merci ! La fin de ma phrase se termina haut dans les aigus et une rougeur s'installa sur mes joues. Un peu de gêne ? Certainement. Je ne m'amusais guère de la sorte autrement qu'avec les enfants du village d'Umar. Mais en un mois de voyage les deux jeunes femmes en étaient venues à plutôt bien connaître mes goûts.

¤ 7 Khole Gaïa ¤
~ Il est 9 heures 14 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
 

A l'étage, du calme pour une elfe éprouvée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Sept Destinées :: LES TERRES ÉLOIGNÉES :: Zanérim :: L'enceinte :: La grande allée :: La Plancha-
Sauter vers: