AccueilPortailDernières imagesRechercherS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Captive : où commander le Tome 2 Collector de Captive ?
26.90 €
Voir le deal

Partagez | 
 

 Le Bouquet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rose
~La vierge pourpre~
Rose
Récits : 1072
Le Bouquet Empty
MessageSujet: Le Bouquet   Le Bouquet Icon_minitime1Dim 7 Jan - 12:39

Sans que vous ne compreniez comment, alors que l'épreuve de bras de fer vient de se terminer, vous vous retrouvez au beau milieu d'une salle à l'odeur réconfortante. Vos pieds reposent sur un parquet soigneusement ciré, tandis que derrière un bar en bois massif, se dresse Rose qui vous observe de son regard bienveillant. Elle ne vous dit rien, mais vous comprenez que vous pouvez prendre place à l'une des nombreuses tables qui écument la pièce. Quand soudain, les deux battants qui vous isolent de l'extérieur, se mettent à valser avec fracas !

Le Bouquet Nain10

- (Grognement) J'ai bien cru que je n'y arriverais jamais ! Scanda Dummkhar au moment où il franchit le seuil de l'auberge.

D'un pas lourd et déterminé, l'homme trapu se dirigea vers Shaileen, la saisit à la taille de ses énormes mains, puis l'élança dans les airs ! Pour un peu, sa tête manqua de heurter un des luminaires qui pendait au plafond. Et alors qu'elle retombait, le Balrin la rattrapa comme la princesse qu'elle était en son coeur.

- Est-ce vraiment nécessaire de te dire que je suis heureux de te retrouver ? Taquina le Nain.

- Vous... pensez vraiment qu'elle se trouve ici ?

- Je le souhaite pour vous comme pour moi...

À leur tour, deux autres personnes firent leur entrée. Manifestement complices, elles finirent toutefois par s'oublier au moment leurs yeux croisèrent la silhouette de Crystal et d'Adsila.

Le Bouquet Dumiel10

- Crystal ! S'esclaffa Dumiel, avant de l'aborder avec une certaine retenue. - Tu as été d'une redoutable efficacité lors de votre duel précédent. Je te savais téméraire et prête à tout, mais de là à cracher sur un Esprit capable de hanter des machines de l'Enfer. Tu as su me surprendre dans tous les sens du terme, petite soeur. La mine quelque peu écoeurée à cause d'un souvenir trop présent, ce dernier finit toutefois par prendre sa soeur dans ses bras. Merci d'avoir sauvé mon honneur. Avait-il murmurer en faisant référence à la carte piégée de Rose qui l'avait fait se perdre dans la lande.

Le Bouquet Fao10

Plus timide que son compère, Faolán s'approcha de son ainée, puis posa une main sur son épaule. - Vous allez bien, Adsila ? Il n'osait le dire, mais le jeune homme avait trouvé la grand-mère adorable lors de son duel avec Rose. Presque trop même... Cela cachait forcément quelque chose de plus... coquin, non ?

Le Bouquet Victal10

Puis le battant grinça une dernière fois. Haut par la taille et grave par le visage, l'aura de Victalass éclipsa celle de tous les autres. Il était bon de savoir que quand son épreuve à commencé, Lanae put enfin se départir du corps de Belle. Et comme pour la récompenser de sa victoire dûment acquise, l'Esprit de Rose permit à la Demi-Elfe de conserver son corps originel. Ce fut donc auprès de la véritable Lanae que l'Impur se posta. La bouche fendue d'un sourire fier, il laissa glisser ses doigts longs et fins le long de son bras.

- Tu t'es battue comme une lionne, tu as tout mon respect ! Conclut-il en l'invitant à s'asseoir.

- Profitez bien de ce moment. Ajouta Rose depuis son bar. Votre prochain travail aura lieu demain dès l'aube. (Lundi 8 janvier 2024.)
Revenir en haut Aller en bas
Lanae
Lanae
Récits : 173
Le Bouquet Empty
MessageSujet: Re: Le Bouquet   Le Bouquet Icon_minitime1Dim 7 Jan - 16:12

J’atterris dans une salle qui ressemblait fortement à celle d’un bar. Une odeur de réconfort. Voici ce qui se dégageait de cet endroit. Après tous ces efforts, ce fut sans mal que je me laissais porter par cette ambiance chaleureuse. Je n’étais pas seule. Autour de moi se tenaient les autres membres de mon équipe gagante, ainsi que leur proche respectif. Le fameux Dummkhar dont ne cessait de parler mon homologue rousse franchit le seuil en premier pour rejoindre sa compagne. Malgré sa petite taille, il était fort et savait se faire entendre. Sans mal, il souleva l’aveugle pour effectuer un lancer parfait, avant de la rattraper avec panache telle une princesse. Le couple était à nouveau réuni, j’en étais rassurée.

Le nain fut rapidement suivi d’un duo complice, à savoir Dumiel que je connaissais déjà, ainsi que le timide Faolán. Après ces nombreuses péripéties, Dumiel s’ouvrait enfin et exprima la fierté qu’il éprouvait pour Crystal. J’enviais beaucoup les retrouvailles entre le frère et la sœur. Qui savait quand j’aurais l’occasion de serrer Belle à nouveau dans mes bras. Pour le moment je partageais son corps, et je lui en étais extrêmement reconnaissante. Je devais rester positive.

Avec beaucoup plus de retenue, Faolán alla s’enquérir de l’état d’Adsila dès qu’il l’aperçut. J’ignorais tout de la relation qui reliait ces deux-là. Mais une chose était sûre, derrière sa discrétion, le regard qu’il posa sur la grand-mère en disait long sur son affection. Leur complicité à tous était réconfortante. Ne voulant troubler les retrouvailles de chacun, je restais debout discrètement dans un coin de la pièce, profitant du spectacle convivial. J’étais contente d’avoir pu leur offrir ce moment.

Perdue dans mes pensées, je sentis soudainement envahie par une essence magique qui circuita dans tout mon corps. Surprise par cette sensation inattendue, je perçus mon esprit quitter le corps de Belle.

- Qu’est-ce que…

Sur le coup, je croyais à un retour à la réalité… Non, j’étais bien ici, je ne voulais pas repartir, pas déjà… Mais c’était mal connaître Rose. Une fois la sensation d’étourdissement passée, je réalisais que je me retrouvais dans le même lieu, en plus d’avoir regagné ma propre entité physique. Très hébétée par ces retrouvailles avec moi-même, je me tripotais de partout (rien de louche bien entendu !). À la vue du regard bienveillant de Rose, je devinais sans peine qu’il s’agissait de ma récompense à cette épreuve. Cela signifiait que Belle était elle-aussi entière, quelque part, saine et sauve. Mon cœur en fut grandement soulagé et adressa un sourire entendue à l'Étre rosacée pour la remercier.

Le grincement du battant détourna mon attention. Quelqu'un d'autre venait de faire son entrée. L’aura imposante de Victalass atteignit mon cœur avant même que nos regards ne se croisent. Souriant fièrement, l’Impur vint se poster devant moi avant d'effleurer avec soin mon bras de sa main délicate. Bien qu’épuisé par le dernier bras de fer, mon muscle se contracta dans un réflexe à son toucher. Puis, Victalass me félicita avant de m’inviter à m’asseoir. Tellement d’émotions se bousculèrent en moi. Savait-il seulement ce qu’il nous était arrivé à Belle, Orage et moi ? Et lui ? Que s’était-il passé de son côté depuis tout ce temps ? Débordée par la joie de le retrouver en plus des nombreuses questions qui ricochaient dans mon esprit, aucune réponse ne parvint jusqu’à mes lèvres. En guise de salutation, je me dirigeai vers la chaise qu’il me désignait. Avant de m’asseoir, sans même réfléchir, je le prenais dans mes bras et le serrais de toutes les forces qu’il me restait. Ne pouvant me retenir davantage, je laissais échapper des larmes de soulagement.

- La lionne est contente de te voir, si tu savais…

Connaissant la pudeur de l’Impur, je finis par le lâcher avant de m’assoir. Les questions douloureuses attendraient. Pour le moment, je lui racontais comment j’avais vécu cette épreuve, les sensations physiques éprouvées lors du duel avec Rose, le soutien de mes compagnons.

- Pendant que je m’écharpais à chercher Orage, elle passait du bon temps ! Lui lançais-je à la cantonade.Tant mieux tu me diras, mais j’étais inquiète ! Tout va bien finalement, elle était juste en train de lire dans une bibliothèque. Aussi, j’étais dans le corps de Belle, et à deux et avec nos compagnons d'infortune, on a réussi plein de choses. C’est qu’elle en a de la force Rose, c’était super serré ! Et puis Rosy, elle est adorable cette fillette. Je suis contente que tu aies pu voir ça ! Merci encore pour ton aide ! D’ailleurs, j’ai découvert tes talents de couture sur les gens dis-moi, ha ha !

À mon tour, je souriais et, comme Rose venait de l’ajouter, je comptais bien profiter de ce moment avant tout. J’avais hâte de connaître les aventures que lui avait vécues.
Revenir en haut Aller en bas
Crystal
Crystal
Récits : 92
Le Bouquet Empty
MessageSujet: Re: Le Bouquet   Le Bouquet Icon_minitime1Dim 7 Jan - 16:56

Nouveau changement de décor. Que se passe-t-il encore ? Enfin, j'imagine qu'il s'agit de la prochaine épreuve. Prête à tout, j'attends donc de voir la suite.  Et, comme j'aurais dû m'y attendre, je suis surprise. Un.. Bar ? Qu'est-ce qu'on fait là ? Quelle race est à l'honneur, cette fois ? D'ailleurs, combien y en a-t-il ? Après tout, je ne connais que mes compagnons d'infortune, en plus de ma propre famille... Sont-ils tous d'une race différente ? Y en a-t-il d'autres ? Comment savoir ? Enfin, si, je sais. Une fois arrivée au bout de tout ça, je saurai. Je connaîtrai le nombre et le nom de toutes les races peuplant ce monde. Est-ce que ça m'aidera ? Probablement pas.

Enfin, ce n'est pas le moment de se perdre dans des réflexions stériles. N'oublions pas que tout cela est orchestré par Rose. Et même si je lui ai promis avoir réglé mon différend avec elle... Je ne peux m'empêcher de me méfier. Alors, oui, je vais prendre place... Mais le plus loin possible d'elle.

... Ce qui veut dire que je m'asseois près de la porte. Qui me semble littéralement exploser la seconde d'après, comme pour me punir de m'être installée ici. Je saute donc de ma chaise, m'éloignant de la porte de plusieurs pas, avant de réaliser ce qui a causé tout cela. Un... Homme ? Qui semble avoir du caractère. Voilà qui est intéressant...

Mais je n'ai pas le temps de m'apesantir sur cet étrange énergumène. Deux voix se font entendre, dont une que je reconnaîtrais entre mille. Alors ça y est, il a enfin été autorisé à revenir ? Je ne peux retenir un petit sourire ironique quand je vois mon frère arriver en compagnie d'un nouvel ami, encore un. Décidemment, il est le meilleur : quelle meilleure preuve que ceux qui ne le connaissent pas, et qui savent directement qu'ils peuvent se fier à lui ? Eux ne peuvent pas faire semblant.

Et voilà que Dumiel me ramène à la réalité en... Evoquant mes techniques de l'épeuvre passée. Ah, oui...

- Ah, oui, hum...

Pendant quelques longues secondes, je n'ose pas le regarder. Non mais franchement, quelle image je renvoie, là ?!

Enfin, au bout d'un moment, il faudrait quand même lui sortir une réponse un peu plus articulée.

- Je ne sais pas ce qui m'a pris... J'aurais préféré d'autres méthodes...

Mais c'est ce qui est venu. Probablement le stress du combat... Ou mon dégoût envers elle. Ou un peu des deux. Oui, je sais, ce n'était pas un vrai combat. Et alors ? Je l'ai vécu comme ça, moi.

Je n'hésite cependant pas à lui rendre son étreinte le moment venu, répliquant fièrement :

- Quiconque s'en prend à toi s'en prend aussi à moi. Le monde ferait bien de s'en souvenir.

C'est à ce moment qu'une dernière personne décide de suivre les pas des trois premiers. Sa prestance m'oblige à détourner les yeux vers lui, bien que le moment soit mal choisi... Ou plutôt non ? Parce qu'à ce qu'il semblerait, il est à Lanae ce que Dumiel, son compagnon et l'exploseur de porte sont à moi, ma complice de vengeance et notre doyenne. Serait-ce... Je glisse un regard à Rose. Serait-ce un cadeau de sa part ? Pour se faire pardonner ? Mais, petite idiote, il te suffit de laisser nos proches tranquilles pour ça ! Nous, on s'est portées volontaires pour ces épreuves, donc on a un peu cherché ce qui nous tombe dessus, quoi que ce soit. Mais nos proches, eux, n'ont rien demandé ! Enfin. Cette histoire est terminée... J'espère ?

- J'espère qu'elle vous laissera rester pour la suite, Dumiel. Sinon, ce serait vraiment cruel...
Revenir en haut Aller en bas
Adsila
Adsila
Récits : 149
Le Bouquet Empty
MessageSujet: Re: Le Bouquet   Le Bouquet Icon_minitime1Dim 7 Jan - 22:23

L'épreuve du meilleur bras venait de se terminer, mon équipe avait gagné.

- Bravo les jeunes ! Leur lançai-je guillerette, tandis que l'environnement se modifiait.

Le cadre était charmant et la demoiselle en rouge était étonnement amicale. Elle avait bien perdue juste avant non ? Ou alors j'avais raté un truc ? Méfiante, je m'asseyais à bonne distance tout en la fixant d'un regard inquisiteur, elle jouait les barmans... ou les empoisonneuses... ?

Un bruit retint mon attention, voilà que nos disparus nous envahissaient ! Le nain s'envoyait son aveugle en l'air, le frangin se tapait la discute avec sa sœurette., la rouquine se faisait tripoter son bras vainqueur.. Tant mieux pour eux. Moi, je dévisageais mon jeune ami, étonnée. Je n'avais pas réussi à le retrouver avec la peluche mais voilà qu'il déboulait, là, comme ça. Et il avait le culot de me demander comment ça allait !

- Tu...Tu... J'inspirais profondément. MAIS POURQUOI T'AS PAS RÉPONDU QUAND JE T'AI APPELÉ ! ON AURAIT PU GAGNER ! grondai-je. Mais ma furie retomba immédiatement sous ce regard de loup battu, de coupable. Alors sans mot, je me relevai maladroitement pour l'enlacer. J'étais soulagée, il était clairement en bonne santé, personne ne lui avait fait de mal pendant les jeux. Puis je me réinstallai confortablement sur ma chaise. Tapotant sur le siège voisin, j'invitai, souriante, mon cher Faolán à s'assoir à mes côtés.

- Allez vas-y, dis moi comment l'autre elle a réussi à t'entraîner là-dedans...

Balayant la salle, j'apostrophai cette dernière en agitant haut la main

- Hé la perdante !!! C'est ta tournée non ?!  À boire !
Revenir en haut Aller en bas
Shaileen
Shaileen
Récits : 65
Le Bouquet Empty
MessageSujet: Re: Le Bouquet   Le Bouquet Icon_minitime1Mer 10 Jan - 21:39

D'un coup d'un seul, je me retrouvais comme téléportée dans une nouvelle pièce avec tout le monde. Évidemment, comme à mon habitude, je n'y voyais rien. Mais je ressentais bien la surprise de toutes les personnes m’environnant. Je tournais la tête et sur moi-même pour tenter d'en distinguer un peu plus les formes. Je comprenais alors qu'on était dans une espèce de salle de « fête », ou une sorte de banquet... Je parvenais à distinguer vaguement des formes de chaise et table grâce à la magie environnante. Je ne saurai trop dire.

Pour le coup, je n'en avais jamais vécu et je ne me fiais qu'à des « on dit » que j'avais entendu ici et là. Néanmoins, j'observais Lanae qui se tenait non loin de moi et Crystal et Adsilla un peu plus loin encore sur ma droite en me grattant le dessus du crâne. Je ne pouvais pas m'empêcher d'angoisser un peu. Non pas que je ressentais un quelconque danger, bien au contraire. J'étais surtout tendue de me retrouver dans une situation complètement inconnue à laquelle je ne savais nullement comment m'y tenir, que ce soit pour les us et coutumes ou mon comportement. J'observais alors discrètement les autres participantes mais elles ne m'aidaient pas pour autant, toutes déstabilisées à leur manière.

Alors je croisais donc les bras, me mordillant le pouce droit, attendant le glas qui allait sonner le début de cet événement. Mon stress occasionnant un minuscule hoquet que je parvins à réprimer assez rapidement... heureusement que j'arrivais à tenir mon sang froid facilement. Je me serai sentie bien ridicule à rompre le silence dans cette pièce avec l'écho retentissant d'un hoquet bien claquant.

Malheureusement, ce fut mon ventre qui prit les devants pour jouer ce rôle et rompis le silence d'un bon grognement.

- Tiens donc... J'ai faim. Me murmurai-je tout bas, gênée et reculant de quelques pas en faisant mine que le bruit ne venait pas de moi.

Fort heureusement, ma solitude ne pu t pas durer très longtemps puisqu'un autre son fracassant me fit sursauter de toute ma taille. Je bondissant littéralement d'un bond mètre en arrière, lâchant limite un cri de surprise que je parvins à étouffer quelque peu, le faisant se terminer abruptement. Qui était la cinglée qui avait envoyé valser un élément du décors comme ça ?! Et en plus, c'était passé pas loin de ma poire à en sentir le coup de vent que cela avait pu déplacé à ma droite ! Mais un rapide coup d’œil me permis de me rendre compte que non, personne ne semblait avoir bougé... ni même tenté de me jeter quoi que ce soit. Ce fut un grognement que je connaissais que trop bien qui vint instaurer un calme divin dans mon esprit complètement affolé.

Je me retournais instinctivement à la source de cette râlerie si reconnaissable entre milles et je me tenais alors droite, fière et les mains plaquées sur mes hanches, le menton relevé. Toisant d'un sourire satisfait la silhouette qui m'approchait d'un pas sûr et d'une respiration lourde, faisant sentir qu'il en avait eu bien ras-le-derrière de traîner sans trouver ce qu'il cherchait. C'est-à-dire MOI !

- Eheh... Lâchai-je, malicieusement, sachant très bien ce qui m'attendait alors, je retirai mes bras de mes hanches pour les relever légèrement.

Deux grandes mains s'y posèrent, m'agrippant avec force pour me projeter en l'air. Je sentis bien que mes pieds décolèrent facilement d'un bon mètre et demi du sol. Mais comme d'habitude, je n'avais nullement peur que mon coccyx fasse connaissance avec le sol... Enfin, c'était bien arrivé la première fois où, en manque d'assurance et d'une confiance quelque peu timide, j'avais un peu trop résisté à la prise et je m'étais faite propulsée directement sur le sol en glissant. Mes pieds ayant refusé de lâcher leur étreinte contre le parterre et, pour se venger, s'étaient laissés glisser en avant pour m'y envoyer plein dos contre celui-ci. Ce ne fut pas très agréable... Dummy s'en était bien voulu pendant un moment et ce fut moi qui dû insister à maintes reprises de retenter l'expérience. Que j'y tenais plus que tout ! Et depuis lors, c'était devenu un geste d'affection. Accompagné parfois d'une bosse sur le front parce que le plafond avait aussi eu envie d'y participer. Mais je ne lui en voulais pas. Ni à Dummy. Ni au plafond. De toutes manières, il était là avant moi, donc bon...

- Comme d'habitude, c'est toi qui me retrouve ! Désolée de ma piètre prestation tout à l'heure... enfin, si tu t'en souviens évidemment. Sinon comptes pas sur moi pour te décrire la scène, c'est trop humiliant. Resserrant mon étreinte autour de son cou, je me laissant aller dans mes travers et continuait sur ma lancée, l'assommant de mes paroles filant dans tous les sens ! C'était tellement galère... !!! Lucosa m'a beaucoup aidée mais c'était horrible quand même ! J'approchai subitement mon visage du siens, pour mettre de l'appui dans mon histoire. En plus je n'ai pas réussi à te porter, je me suis étalée! T'étais partit cacher dans une fougère. Qu'est-ce qui t'a pris, hein ? Tu pouvais pas traîner au milieu de la route parterre comme un bon nain ? Je t'aurai retrouvé tellement plus facilement ! Je suis même quasiment sûre qu'on n'avait que tourner autour de ce buisson... Je me sens si idiote... Uhuh...

Évidemment, comme à mon habitude, je disais et faisais son contraire. Je m'étais exprimée que je ne dirai rien pourtant... pourquoi j'étalais tout alors ? Mettons ça sur le compte de la culpabilité, hein... Parce que sinon, si on devait trouver une explication logique à tout ce que je faisais ou disais, on en aurait jamais terminé. Même Loominëi finirait par supplier la Constellation du Suicide de l'achever. Etudier mon cas, c'était juste à en perdre des neurones. J'avais sûrement un schéma logique, évidemment... Mais bon. Je préférais moi-même me laisser aller et voir ce que ça pouvait donner !

- Moi aussi je suis contente de te retrouver. Je me suis un peu comportée comme une gamine mais j'ai eu peur pendant un bon moment avant de réaliser que l'on était pas... euh... enfin... tu sais... on est pas dans la réalité quoi. Me perdant momentanément dans mes pensées, une moue traversant mes lèvres, je finis par me secouer la tête pour abandonner ma lancée et glisser un bisou furtif sur le côté de sa bouche et m'accrocher à son cou. On va s'asseoir, aller ! J'ai cru entre apercevoir des chaises, j'ai faux ? Tu m'y portes jusqu'à à une chaise et tu m'y déposes, dis, dis ? Mon ventre s'incrustait alors aussi dans la conversation, voulant aussi participer au monologue et se mit à grogner lui aussi. Euh... Oups... J'ai envie de manger... j'ai siiiii faim ! Et j'ai les jambes qui flageolent à cause de ça... S'il te plaîiiit? Lui susurrai-je avec douceur et bonhomie.

Ce fut alors que j'attendais là, dans ses bras. J'espérais qu'il m'accorderai le bénéfice du doute et joue le jeu de me porter. Mais il pouvait tout aussi bien y aller contre et me lâcher, me laissant retomber au sol comme un sac à patate, pour me taquiner. Il comprenait aisément à quel moment j'étais enjouée ou quand je tirais sur la corde. Dans tous les cas, soit il m'y portait, soit je rampais. Mais c'était avec un sourire pleine dent que je le regardais, jouant sur la corde de sa sensibilité timide.
Revenir en haut Aller en bas
Rose
~La vierge pourpre~
Rose
Récits : 1072
Le Bouquet Empty
MessageSujet: Re: Le Bouquet   Le Bouquet Icon_minitime1Dim 14 Jan - 23:03

Le Bouquet Nain10

Fidèle à elle-même, Shaileen sut faire bon acceuil à Dummkhar. En dépit de leur mésaventure respective, rien n'était en mesure d'entraver leurs retrouvailles. Aussi, une fois que l'Oubliée fut bien calée dans ses bras, celle-ci s'adonna à son passe-temps favori ; à savoir : se lancer dans un monologue. Le Belrin ne chercha point à lui couper le sifflet, et accéda même à sa demande en la transportant jusqu'à une place qu'elle saurait, sans équivoque, faire sienne.

- Ton fessard sera fort aise ici. Se gaussa le Nain en donnant une pichenette à la tresse qui cerclait son crâne. Il en résultat un looping de ses cheveux, dont le nez fit office de terminus pour la tresse en question. Ne change rien surtout, tu es parfaite comme ça ! Conclut Dummkhar en prenant place à son tour.

Était-il vraiment nécessaire de faire étalage de cette partie de cache-cache où aucun d'eux ne parvint à se rejoindre ? Tandis que Shaileen lui faisait part de sa version, pour lui, il fut question d'une toute autre histoire... Peut-être lui en parlera t-il plus tard. Pour l'heure, l'instant était aux festivités.

Le Bouquet Dumiel10

D'autres méthodes ? Dumiel tiqua à ces mots. Sachant sa soeur particulièrement inventive lorsqu'il s'agissait de mettre en péril l'intégrité physique d'un tiers, il préféra ne point la soumettre à la question. Qui sait ce qu'elle aurait été capable de lui sortir... La scène de Crystal bavant des galons de fluide ne le quittait plus. Ce fut donc sans vraiment le vouloir, qu'il s'osa à cette demande :

- Tu as soif ?

Elle devait être asséchée, non ? Puis la digne fille de Freezis jugea bon d'ajouter une menace, des fois qu'une oreille mal attentionnée trainerait dans le coin. En guise de réponse, Dumiel fit la mou. Son comportement disproportionné risquait fort de causer leur perte. Elle avait quand même bavé sur un fantôme là ! Rhaa... fallait vraiment qu'il arrête avec cette scène. -**Tu n'as pas l'impression d'en faire trop là ?** Songea t-il. Et après la colère vint la peur. C'était toujours le même schéma avec Crystal. | Je me fiche de ces gens. | QUOI !!! Vous OSEZ nous attaquer ?!! | "Elle riposte floconneusement" | Ca vous apprendra bande de lombrics ! | Essayez de revenir pour voir !!! | Et s'ils reviennent, et qu'ils nous attaquent ? ce serait vraiment injuste... | Un résumé qui pouvait prêter à rire, mais au quotidien, cela devenait parfois compliqué à gérer...

- Tu auras bien le temps d'y penser le moment venu. Soupira Dumiel. Profitons plutôt de la paix retrouvée. Finit-il par suggérer à demi-mot.

Le Bouquet Fao10

D'abord heureux de retrouver son aïeule, Faolán ne s'attendit guère à se prendre une soufflante de la part de cette dernière. Fronçant les sourcils et plissant des paupières, il la laissa se décrotter les chausses sur la paillasse qu'il était. Le jeune homme avait pourtant fait de son mieux pour se faire remarquer, hélas...

- Mais... mais je n'avais plus de voix... pardonnez-moi. Se justifia confusément Faolán. Dès que je vous ai vu, je n'ai cessé de vous adresser des grands gestes en usant de toute la longueur de mes bras. Mais... Devait-il lui dire ? Oui, il fallait qu'elle sache qu'il n'était point resté sourd à ses appels. Vous n'aviez d'yeux que pour le coton qui voletait devant vous... alors j'ai parcouru les trois kilomètres qui nous séparaient pour vous rejoindre directement. Et quand finalement le nuage fibreux s'est heurté à ma chausse, votre regard a pu se poser sur moi. Désolé de ne pas avoir été plus rapide... Termina t-il tristement.

Faolán s'était bien gardé de lui confier qu'en fait il la suivait depuis le tout début, mais que cette drôle de peluche s'arrangeait toujours pour les éloigner. À la suite de quoi, quand la colère se dissipa aussi vite qu'elle était venue, les deux compères retrouvèrent leur complicité.

Le Bouquet Victal10

- Tout bon pirate se doit de savoir raccommoder à la hauteur de son aptitude à faire saigner. Répliqua Victalass avec fougue.

Mais avant qu'il ne puisse ajouter de nouveaux mots à sa phrase pourtant si bien engagée, Rose illumina la pièce d'un somptueux gâteau. Lequel finit par être déposé juste devant Lanae.

Gâteau de la part de Rose:

Une musique joviale s'en suivit. Une opportunité que Victalass prit à bras le corps.

- Une danse ? Proposa t-il le regard avenant, le dos vouté et la main tendue.

Ainsi se conclut la soirée qui précéda l'épreuve des Elfes. Toutefois, quand celle-ci fut terminée, et que les gens revinrent au Bouquet, tous ne rentrèrent pas... Manquaient à l'appel : Victalass, Dumiel, et plus étrangement ; Mâchouillette. Rose sortit de l'arrière salle, puis se posta devant son auditoire l'air abattu.

- Rosy enquête au moment où je vous parle, c'est pourquoi l'épreuve n'aura pas lieu demain comme il fut convenu. Mais sachez que dans le pire des cas, vous saurez tout mardi 16 au matin.

Puis elle repartit en mouftant des mots incompréhensibles...
Revenir en haut Aller en bas
Crystal
Crystal
Récits : 92
Le Bouquet Empty
MessageSujet: Re: Le Bouquet   Le Bouquet Icon_minitime1Lun 15 Jan - 10:54

... J'en ai encore trop fait ? Je connais ce soupir... Bon, d'accord. On se calme... Enfin, on essaie.

- Je ne peux pas te promettre de réussir, mais... Je vais essayer. Allez, plus de discussion stérile, tu as raison, on s'en fiche de tout ça, fêtons juste nos retrouvailles !

Et je fais de mon mieux jusqu'à l'épreuve suivante. Après avoir appris ce qu'étais un elfe (et donc, c'était bien le peuple de l'ami de Lanae, si je ne me trompe pas ?), je me retrouve au même bar qu'avant... Ah. C'est donc comme ça que ça va se passer à partir de maintenant ? Une épreuve, puis on revient ici pour attendre la suivante ? D'accord... On va donc essayer de ne pas assommer de nouveau Dumiel avec des... Eh, d'ailleurs, où il est ? J'étais sûre qu'il me suivait, en quittant la salle d'avant ! Néanmoins, je ne m'inquiète pas tout de suite. Après tout, il semble avoir sympathisé avec l'ami de notre aînée, ils sont peut-être juste retournés se voir.

Ma théorie vole en éclats lorsque je remarque son ami, mais pas mon frère. Ah. Il se serait fait un autre ami ? Après tout, l'elfe manque aussi à l'appel. Mais bon, même si je suis loin d'être aussi douée que Dumiel pour cerner les gens, je n'ai pas l'impression que lui soit du genre à se lier avec n'importe qui. Il semble noble, fier... Il préfère certainement être seul que de se lier avec des gens qui pourraient le trahir. En cela, nous sommes pareils, je le comprends parfaitement.

Pour ce qui est de la peluche, je commence par balayer ses problèmes. Ce n'est qu'un objet, après tout. Jusqu'à ce qu'une évidence me frappe : elle fait partie des participants. ça, c'est bizarre. Je croyais qu'on était plus ou moins en sécurité, et que qui que ce soit s'amusait plutôt à nous atteindre à travers nos proches. Mais là... Non, j'ai promis à Dumiel de ne pas m'inquiéter. Contentons-nous de nius assurer que lui et celui que j'ai décidé de voir comme son nouvel ami sont en sécurité. Et pour ça, je le sais, j'aurai besoin d'aide. Et qui de mieux placée pour m'aider que celle qui se trouve dans la même situation que moi ?

Sûre de moi, je rejoins Lanae :

- Bon... Je ne sais pas ce qu'ils ont fait à je ne sais pas qui, mais cette personne semble en vouloir à mon frère et ton elfe... Il faut les retrouver !

Je ne lui laisse pas vraiment le choix et désigne la porte :

- ça me semble être la seule sortie, autant commencer par là, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Lanae
Lanae
Récits : 173
Le Bouquet Empty
MessageSujet: Re: Le Bouquet   Le Bouquet Icon_minitime1Lun 15 Jan - 15:34

Victalass n'avait rien perdu de son répondant. Il me rappela avec aplomb les bases de la piraterie, à savoir raccommoder aussi bien que faire saigner. Sa réplique décocha un sourire sur mon visage. Aussi, j’étais amusée par les retrouvailles de chacun. À commencer par le fameux Dummkhar, alias Dummy. Derrière ses airs bourrus, le nain savait démontrer son attachement envers mon homologue rousse, qui semblait mourir de faim au passage.

Quant à Dumiel, lui aussi écouta patiemment sa sœur Crystal sur leurs récentes aventures, avant de la ramener à l’instant présent, soit un moment de paix dont il voulait profiter avec elle. Apaisée, je vis le glaçon se réchauffer un peu et profiter de la soirée.

Ce calme fut troublé par Adsila, qui accueillit Faolán en le grondant. C’était qu’elle en avait du tempérament la grand-mère ! Sans doute sa manière d’extérioriser les récents événements. Avec un respect résolu, Faolán défendit tout de même son point de vue. Les deux formaient une paire adorable. Une fois redescendue en pression, Adsila écouta même le jeune homme avant de s’adresser à Rose. Tout le monde avait faim et soif pardi !

Quelle ne fut pas ma surprise lorsque je vis l’Être rosacée apporter un somptueux gâteau et le déposer juste sous mes yeux. Elle qui s'était montrée d'abord si discrète quant à notre duel, m'avait rendu mon corps et ramené un être cher. Une nouvelle fois, elle me démontrait toute sa considération par ce présent. Composée de magnifiques roses délicatement ornées de papillons sur plusieurs étages, cette pâtisserie aux tons pastels respirait la magie et le réconfort. Fermant les yeux, je soufflais les bougies qui trônaient au sommet de cette pièce montée, marquant ainsi le début des festivités.

- Merci infiniment pour cette délicate attention Rose, mes bras et mon cœur en sont touchés ! Dis-je à notre hôte avant de lancer à la cantonade. N'hésitez pas à vous servir, il y en a pour tous !

J'osai croquer avec délice un pétale de rose, avant de m'attaquer à une aile de l'un des papillons. En dégustant, je me balançai légèrement de droite à gauche, affichant une mine ravie. Mes papilles étaient aux anges. Je ne saurais décrire le goût avec exactitude, mais c'était tout bonnement exquis sans être trop sucré, agrémenté d'un subtil goût de rose et de framboise. D'après les couleurs, il me semblait aussi que d'autres saveurs étaient présentes. Je devinais que chacun y trouverait certainement son compte. Surprise en pleine dégustation, la main tendue de Victalass m'invitait à danser. Rosissant comme la petite sœur de notre hôte, je répondis à son invitation sans me faire prier.

- Avec grand plaisir ! dis-je dans un sourire.

Légèrement intimidée toutefois, je me levais pour me rapprocher avec prudence de l'Impur. Il constaterait certainement mes traits marqués par la fatigue après tant d'épreuves. Malgré tout, j'avais le regard qui pétillait. J'étais à la fois enivrée par l'atmosphère chaleureuse et la présence des autres candidats. Aussi, je me doutais bien que chacun profiterait avec leur accompagnant respectif. Pour ma part, je comptais savourer pleinement ce moment de complicité partagée avec Victalass. Ma main glissant doucement dans la sienne, l'autre positionnée sur son épaule opposée, je me laissai guider par son aura assurée et bienveillante, suivant ses pas au rythme de la musique joviale qui emplissait la salle. Le temps d'une danse, je me laissai transporter dans cette bulle qui n'appartenait qu'à nous.

La soirée touchant à sa fin, je quittais malgré moi la chaleur de cet endroit et la douceur de mon ami pour aller disputer l'épreuve des Elfes, épreuve dont je ressortis avec les honneurs. Préparant mes plus belles contractions pour Victalass, je le cherchais du regard, sans parvenir à le trouver. Il n'était pas le seul à manquer à l'appel. Le frère de Crystal était également aux abonnés absents, ainsi que Mâchouillette. Était-ce lié au départ soudain la Reine des Elfes ?

Je me rassurais en me disant que tout comme l'épreuve pratique précédente, chacun passait du bon temps. Mais Rosy intervint en mentionnant le fait que sa sœur enquêtait. Si aucune des deux sœurs ne savait où se trouvait nos compagnons, alors j'avais toutes les raisons d'être inquiète. Que faire ? Nous ne le saurions pas avant le lendemain. Je fus alors apostrophée par la mage de glace, qui m'invitait à coopérer pour retrouver les disparus. Elle m'indiqua même une porte... qui menait où d'ailleurs ?

- Je l'ignore également malheureusement. Qu'a-t-il bien pu leur arriver ?! Je pense que l'entraide est en effet de mise ! Allons-y ! Puis, je m'adressai à Shaileen et Adsila. - Prenez soin de vous et restez prudents !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Le Bouquet Empty
MessageSujet: Re: Le Bouquet   Le Bouquet Icon_minitime1

Revenir en haut Aller en bas
 

Le Bouquet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Sept Destinées :: HORS RÔLE PLAY :: Grand Jeu-
Sauter vers: