AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 En bref...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rosy
~L'énigme innocente~
Rosy
Récits 197
En bref... Empty
MessageSujet: En bref...   En bref... Icon_minitime1Ven 24 Déc - 22:32

Bizour bizour !!

Ze sais, ze suis trop saze, pardon. Alors pour me faire pardonner, ze vous ai concocter ce petit topique. Pour les plus z'inspirés, qui ze l'espère serons nombreux, ze vous demande une chose très simple. Résumer la vie de votre personnaze, celui que vous voulez pour les multi-comptes, de la quille jusqu'au nid-de-pie ! En bref... de sa naissance, zusqu'à maintenant en 30 lignes maximum.

Ze crois savoir que cette date représente quelque chose de spéciale dans votre monde, le zour où les cadeaux pleuvent comme se plait à dire Rose. C'est pourquoi, au terme de zanvier, soit le 25 zanvier. On procédera à un vote, celui ou celle qui aura le mieux réussi son résumé recevra le privilèze d'offrir l'un des trois cadeaux suivants à la personne de son choix, ou décider d'en faire sien.

Vous pouvez le faire avec tous les personnazes que vous voulez si vous z'en avez plusieurs, il n'y a point de limite sur ce point.

EDIT : Oups, mais où ai-ze la tête... voici les trois cadeaux précédemment cités :

- Réponse RP prioritaire.
- Des chrysanthèmes pour une... Rose NON !! - Si si, pour une mort aussi subite qu'inhabituelle.
- Un poème de Rosy. Ca c'est beaucoup mieux !


C'est à vous les z'amis ! Jubile
Revenir en haut Aller en bas
Éris
Éris
Récits 784
En bref... Empty
MessageSujet: Re: En bref...   En bref... Icon_minitime1Dim 26 Déc - 11:53

Bonzour Rosy ! Ah ! Tu m'as contaminé avec ton z ... En bref, je dois résumer ma vie c'est bien cela ? Eh bien c'est parti !

Je suis née à Andras. Enfin c'était ce que je croyais, je vous expliquerai plus tard. Mes parents étaient des fermiers et des fervents croyants. On a vécu ensemble à Andras toute ma vie, c'est à dire jusqu'à mes 13 ans. Après je suis morte. Noyée. Fin de mon histoire. Nan je plaisante, pas tout à fait ! J'ai donc été élevée à Andras, mon quotidien se résumait à dormir, manger, coudre et surtout embêter tous ce qui me passaient à côté, que ce soit des êtres vivants ou des objets. Il parait que j'étais méchante et que c'était normal vu comment j'étais née. En tout cas c'était ce que m'ont dit mes parents avant que je les trucident. En gros ils m'avaient arraché du ventre de ma vraie mère à Vel'kost. Pas cool. Du coup je leur ai rendu la pareille, en les découpant ici et là... Les voisins sont passés nous dirent bonjour mais ils n'ont pas du tout aimé ce que je leur avais fait... Alors ils m'ont saucissonné puis jeté à la flotte. Coincée, j'ai coulé à pique et bien sûr je n'avais pas survécu... J'ai été repêchée un peu plus tard par une petite fille à couettes avec de supers pouvoirs ! Cymetia a fait de moi une revenante : j'étais morte et je suis revenue à la vie, incroyable non ? Pour fêter ça, j'ai massacré mes charmants voisins. Après, je suis allée chercher ma poupée préférée trop jolie que j'avais faite moi-même : Mâchouillette, et ensuite Cymetia nous a fait traverser un portail pour nous emmener dans son royaume : un cimetière. Eh oui cette mignonne petite fille étaient en fait la Reine des morts vivants. Et tadam ! Ma nouvelle vie a commencé : tuer, recoudre des morceaux de cadavre, créer de nouvelles poupées, embêter les autres morts, compléter ma collection, me faire gronder par Cymetia.

Et puis là, il y a un mois, la petite Reine m'a envoyé en mission infiltration chez les Drow chercher un caillou rare et puissant : la pierre du Destin des Fées. Pour ce faire, elle m'a créé une protectrice Drow : Phyrra, qui m'y a emmené dans une cage. Elle m'a même faite rouler dedans ! J'étais trop contente. Beaucoup moins une fois arrivée à Ched-Nasad. J'étais coincée, je devais jouer les otages et une folle m'a notamment trifouillé dans mon entrejambe. Finalement on a pas trouvé la pierre et on a dû s'enfuir. De retour au QG pour une révision technique, Phyrra a failli y passer. Mais j'ai boudé et Cymetia a bien voulu la faire revenir car moi je l'appréciais beaucoup cette Phyrra. Toutes justes réparées, la petite Reine m'a confié une armée pour encore retourner chez les Drows ; c'est qu'elle y tenait à son caillou la Cymetia ! J'ai récupéré au passage mes généraux de guerre : Claudia, Bulbock, le pacificateur, et Colifard et puis on a passé le portail de Hydile et on a bataillé devant la porte des Drow qu'on a défoncé avec Covax : sorte d'empoulpation géante loupiote. J'ai perdu quasiment toute mon armée et Phyrra s'était retrouvée coincée chez eux... Hydile s'est ramenée pour nous dire qu'il y avait eu une intrusion au cimetière par une Drow. On y est alors retourné pour protéger Cymetia. On fût aider par une naine et un gosse : Shyrel et Simba. Mais finalement Cymetia s'est débrouillée toute seule et a gagné son duel contre la fausse Matriarche : Sansha. Après menaces, elle nous aida à récupérer Phyrra par un portail. De retour au cimetière, elle finit par exploser pour laisser place à la vraie Matriarche, qui était en fait la réincarnation de la déesse voyante Unshra. Cymetia gagna encore une fois son duel contre elle. Hélas, la Matriarche se fit posséder par une entité puissante qui désintégra Cymetia qui eut le temps toutefois de me désigner comme reine successeur. L'entité s'en alla et ma première responsabilité fut de sauver la Matriarche de Simba. J'ai décidé de le chasser ainsi que Shyrel. Tout ce qui m'importe pour l'instant est d'avoir des réponses/instructions de la part de Prolixe et surtout de Hydile sur quoi faire à présent. Mais avant cela, j'aimerais bien savoir comment Mâchouillette a pu sortir de mon musée et m'appeler "Maman".

Pfiouuuuu, ben ce n'est pas facile, j'espère ne pas vous avoir endormi ? J'ai fait 30 lignes !

_________________
En bref... Signa11


Dernière édition par Éris le Mer 29 Déc - 17:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Énide
Énide
Récits 466
En bref... Empty
MessageSujet: Re: En bref...   En bref... Icon_minitime1Mer 29 Déc - 15:10

Super ton résumé la morte! Mais l'intérêt véritable de ce sondage c'est quoi? inciter les flemmards à en savoir le plus possible? ah ah pourquoi pas si ça peut susciter leur curiosité.

Depuis le temps vous commencez à me connaître non? Il me plait à mettre un point d'honneur à faire les choses à MA manière. Voici donc le résumé de ma life..

Pa-poum, pa-poum, pa-poum.. iiiiiiIIIIIiiiiiiih!! iiiiiiIIIIiiiiih!! Feuh.. feu! Ce jour là, il faisait froid et il y avait plein d'eau qui tombait du ciel. Je détestais ça, car je savais que je ne pourrais pas voler. Et marcher pff.. c'était long, lent.. ennuyeux! Pourquoi maman me force t-elle à la suivre jusqu'à l'étoile des cinq? je ne servais à rien! Je mis pas moins de vingt séances avant de comprendre que le principe se limitait à se taire et à écouter! Heureusement, je finis par être assez vieille pour m'en dispenser. Elle ne me l'avait jamais avoué, mais j'étais certaine que ma mère m'en voulait d'avoir eu pour premier mot; feu! Cet élément qui terrifiait tant ma race produisait l'effet contraire en moi. Il me fascinait! Je n'avais pas d'amis, et je n'en cherchais pas. Curieusement, je ne connaissais pas non plus la solitude. Il n'y avait qu'à suivre les hurlements et autres jurons pour suivre ma trace. J'appris à me servir de mes pouvoirs par l'enquiquinage! Mais à force d'entendre les mêmes sons, de me faire sonner par les mêmes mots, avant de subir la conclusion de mes méfaits par une même sentence. Je finis par m'en désintéresser! Il me fallait quelque chose de nouveau, de plus grand, de plus chaud! Alors je mis le feu à ce lieu qui m'avait tant ennuyé par le passé. Les flammes prirent leur indépendance et manquèrent de me griller le derrière. Si l'on ne m'avait pas secouru, j'aurai trépassé au comble du bonheur! Mais bon, ce ne fut que pour mieux me punir!

Exilée sur un archipel voisin rempli de ces saletés de crabes, je me mis en quête du maelstrom. Une mastodonte barrière naturelle qui coupait le sifflet à quiconque s'osait à la traverser. Je soldai la vie de quelques poissons pour en découvrir les secrets. Un jeu d'enfant! Sans peur, je me faufilai dès les premières lueurs de l'aube. Le jour je volais, la nuit je roupillais dans les profondeurs. Et malgré l'excitation de la découverte, je m'ennuyai à mourir. Quel plaisir y a t-il à manger, voler, nager et dormir? Quand j'aperçus finalement les terres, je fis en sorte d'en apprendre le plus possible. Les semaines et les mois passèrent jusqu'à ce que l'océan me rappelle à lui. Ce fut sur ce retour que je croisai un immense navire. Il y avait des percussions et autre grincements qui me donnaient l'envie de me dandiner! La voix des hommes rongée par le sel marin accompagnait parfois les musiciens, j'vous raconte pas le vacarme! L'ambiance si particulière de ce rafiot suffit néanmoins à m'attirer comme la mouche l'est par l'étron. Lonoud était le label de l'énergumène qui régnait sur l'Inferno. Et sous ses allures de gros durs, mon apparition lui arracha un sursaut.

Il me menaça, me chargea, ou plutôt chargea ses postillons de le faire. Je l'aguichai avec la thune substantielle que j'étais susceptible de lui apporter, il cogita, m'accepta et m'instrumentalisa. Sa bouffonne de service, Rïona, était mon terrain de jeu favori. Un clou par-ci, un poisson pourri par-là, jusqu'à ce que la bougresse réplique en mettant un de ces fichus crabes dans mon niouf! Mon hurlement fut si fort, si intense.. qu'il lui arrive encore de résonner en moi lorsque le calme revient. Puis un jour, une rousse fut capturer, je voulus ses tifs, elle refusa, j'insistai, son Mouchoir se jeta sur moi. Une course poursuite s'engagea, je m'éclatai jusqu'à me rendre compte que la guerre faisait rage tout autour, j'intervins, je tombai dans les pommes, puis me retrouvai à la baille. Je décidai donc de changer de vie, je secouai l'île de Tësnu par ma venue, fis la connaissance d'un prénommé Mirdo, et pris un nouveau coup sur le crâne. À mon retour, un balèze, un gamin et une elfe toute noire taillaient le bout de gras. Un instant de vomi plus tard, je me frittai avec la donzelle, laquelle finit par me mettre sa voilure dans la face pendant qu'une blonde finissait à la flotte. Désormais enfermée dans le noir, je me sentais moite et poisseuse.. ça puait la gerbe!

Bon je poste, mais comme la taille varie entre le fait d'écrire, de prévisualiser et de poster, ben... va falloir que je recompte!

3 lignes de trop, OK, aller on ampute!

Le compte y est!
Revenir en haut Aller en bas
Mayufu
Mayufu
Récits 79
En bref... Empty
MessageSujet: Re: En bref...   En bref... Icon_minitime1Ven 21 Jan - 15:43

Hello!

Désolé du retard me concernant mais je me suis enfin mis dessus et ce fut tellement compliqué de compresser ma propre existence tellement elle s'est déroulée sous mes pieds et m'a échappée complètement. Alors même si la façon d'expliquer n'est pas optimale ni originale, ce fut déjà un défi en soit de réduire à 30lignes tout ça xD Compiler l'existence de deux forums, c'était chaud !

--------

Je suis arrivée ici par un portail magique, après un petit cataclysme dans ma vie sur mon monde, Féérune. Alors que j'étais destinée à posséder le pouvoir sur le feu, en plus de l'invulnérabilité et la régénération que j'avais déjà. Tout ça m'aurait tant aidée à traquer et écharper mes frères et sœur pour faire plaisir à Papa Bhaal, là-haut, sur son trône divin, et être nommée Déesse du Meurtre. Sauf que... Ma destinée m'offrit plus beaux : Ma rencontre avec Umar, qui me donnait un tout autre sens à ma vie. Malgré qu'elle m'eut coupé la main, en guise de premier contact... Charmant, non ? J'ai adoré ca moi, sincèrement, surplombant l'inquiétude de l'auteur du geste. Alors qu'on voguait d'une exécution à l'autre, d'une marre de sang à une autre, notre complicité grandissante, on a été absorbées par ce fameux portail. Amenées ici, sur ce monde, après qu'une chauffarde cosmique nous envoya valser hors piste sur le trajet. Je ne pouvais que constater que tout se ressemblait entre là où nous avions atterris et Féérune. Atterrissant la tête la première, je ne pouvais que constater que les lieux ressemblaient trop à celui de mon monde d'origine. Y avait même une autre Umar et alors que je lui adressais la parole... elle nous brisa les genoux avec violence. On allait mourir jusqu'à que celle ayant commis un délit de fuite plus tôt revint sur ses pas et nous sortit d'affaire. Non pas gratuitement : Elle m'avait arrachée ma destinée et je la contrains à sauver Ma Umar et détruire l'autre imposteur. Je ne doutais pas que cela pourrait être compliqué pour elle à l'avenir, j'étais un peu égoïste sur l'instant.

Néanmoins, après une ellipse délirante qui m'échappait complètement, dont je ne me souvenais plus que par bribes, et un peu de repos, il fallait bien qu'on se dégourdisse les jambes un peu... Du coup, on a été se présenter au village plus bas, portant le même nom que sur Féérune, mais eux ne nous connaissaient pas. Ce fut... chaleureux et chatoyant. Cependant, une elfe fontaine a coupé court à mes incendies. Une rôdeuse a ramener ses amis les animaux. Une elfette basanée m'a cassé les pieds et un caniche géant s'est tout permis. On a dû se tirer de là vite fais parce que ce chien était collant. Il nous a suivit jusqu'à la grotte et alors, manquant de finir en pâté pour chiot, j'ai hurlé ma rage et Umar m'a assommée en me faisant bouffer la paroi rocheuse.

Amusant à lire n'est-ce pas ? Sachez que non. À ce moment, j'ai compris que ma vie serait nulle avec ce caniche pot de colle ! Parce que malgré tout, Umar l'a repoussée et on a décidé de décaler très vites en volant. Là on est tombées sur une île volante, manquant de peu de s'écraser dessus, où on est devenue des hippies vegans en apprenant à utiliser nos nouveaux pouvoirs. Oui, parce que bon, malgré la Déesse Noire que j'ai pris dans la poire, j'ai réussi à avoir mon élément fétiche. Mais ce fut de courte durée avant que ma folie me reprenne et m'attaquer à un village de paumards. J'ai tout cramé à vif. Ensuite, une Déesse vénère, Xiris donc, est venue, nous a rétamées, ressuscitées, grondées, dopé Umar avec des piles lumineuses et fait du jardinage avec nos corps en plantant une graine. Je devais donc maintenant servir Yloumna et Xiris. Comme si j'avais besoin de deux mamans divines et d'un papa divinement absent et d'une gamine sortie de nulle part et faisant que crier malgré que j'ai tenté de l'aider et d'un jeune garçon qui avait pour ambition de remplir les océans du monde... Après, la suite, vous la connaissez... Je peine encore à la réécrire tellement c'est cinglé. L'autre folle qui se transforme en caniche là, accompagnée d'une rôdeuse, est revenue nous enquiquiner. Autant vous dire qu'à partir de là, tout à pété et la seule conclusion possible à tout ça, c'est que je vais tout faire pour ruiner son existence autant que possible. Pour autant que Lupa cesse ses caprices, évidemment...
Revenir en haut Aller en bas
Emy
Emy
Récits 3496
En bref... Empty
MessageSujet: Re: En bref...   En bref... Icon_minitime1Mar 25 Jan - 16:05

Et c'est qui qui est à la ramasse ?? c'est mamie Emy comme d'hab ! Désolée mais bon, j'espère que je vais y arriver. J'ai bien ris devant les votre. Et j'ai eu très mal aux yeux à relire ma propre histoire...ouch. ça pique pas que mes yeux mais mon cerveau aussi... Bref.
-------------------------------------

Une drow et d'un elfe ne voulaient pas d'enfants mais se sont loupés. La reine elfique n'a jamais voulu de moi, on s'est fait capturés par les drows qui tuèrent mes parents avant de me chasser. Devant tant d'indifférence et de méchanceté j'ai pêté un câble et tué pas mal de gens. J'ai décidé de nier complètement mon crime et survit dans la nature en apprenant à contrôler mes pouvoirs. Je finis par arriver au village d'Umar où une vieille femme m'a recueillie. Ce village était maudit, différent comme moi alors je l'ai adopté. Les enfants du village me regardaient normalement et je me suis prise d'amitié pour eux. J'avais 15 ans. Quand la vieille femme est morte, je suis partie découvrir Astrune.  Je suis rentrée 40 ans plus tard chez moi.

Après c'est un peu le bazar parce que tout ce que je vais dire, je m'en souviens pas, mais c'est arrivé quand même, tu suis ? Donc j'ai rencontré Oracle, j'ai perdu Rita une amie que je venais de rencontrer suite à une rencontre avec une pourriture. Et alors que je moisissais au sens propre une jolie femme perdue m'a soignée. Lourine. Je l'ai accueillie. Après c'est un gros bazar. Je vais pas tout détailler sinon vous allez vous y perdre. Mais en très bref, j'ai rencontré Soomïne, Rita ressuscitée , Sabby, Lynan, Nolrikë, Myla, Elizia et même Ellesime la reine des fées. Ah j'ai aussi étranglé quelqu'un. Un méchant je précise. Tout ça en deux jours. Et PAF Rivaëna intervient, on oublie tout, on rembobine le temps à la Aby-dalzim et on recommence avant la rencontre avec Oracle.

Je pars pour l'auberge du village d'Umar, fait un gros câlin au petit garçon, William. Là bas, je rencontre une certaine Myla....et là on a un truc bizarre comme si on se connaissait sans se connaître. On décide d'en reparler le lendemain et je rentre chez moi. Quand j'entends gratter à ma porte et là je trouve une elfe, Thrilie. Déjà bonne nouvelle, elle m'accepte malgré que je sois impure. C'est une guérisseuse. Elle dit que j'ai une anomalie avec mes souvenirs (Oh ben ça c'est bizarre alors !) et on décide de retourner à l'auberge voir Myla qu'on réveille plus ou moins. Après lui avoir expliqué la situation, Thrilie nous propose de laisser opérer sa magie. Myla en meurt presque. Du coup Thrilie va chercher un remontant mais nous ramène un homme mourant à la place. Il s'appelle Slive. Il vient de Zanérim, un endroit où tout est dicté par le temps. Et il meurt car il n'en a plus. Il finit par trépasser, non sans m'avoir fait promettre d'essayer d'aider les siens. Avec tout ça, je me demande comment mais on finit par s'endormir, chez moi, toutes les trois.

Et alors que je pensais que le pire serait de décider quand et comment se rendre à Zanérim, je me réveille en sursaut, le village est en feu. Thrilie va réussir à l'éteindre au péril de sa vie. Cette Umar et son acolyte qui joue avec le feu, je les ai vues, j'ai bien failli y rester mais au final une apparition monstrueuse nous a toutes dispersées. Mon petit ami William a périt et pour moi c'est la goutte de trop. Je sais que c'est lâche mais je vais fuir dés le lendemain avec Thrilie et Myla, direction Zanérim. Voir mon village détruit, ce qu'il en reste,... je ne peux pas.

Il nous a fallut un mois pour arriver là bas. Thrilie a eu le temps de se remettre, et nous toutes de discuter. Devant l'immense grille, nous faisons la connaissance de Faolan et Adsila qui arrivent eux aussi. C'est que entrer à Zanérim n'est pas des plus aisé. Et comme on est un peu pénibles, Bob le gars de la paperasse, tombe dans les pommes, Myla assomme les gardes, bref on fout le bazar jusqu'à ce que une fée accompagnée d'un humain débarquent. Elle je la reconnais tout de suite c'est Elizia! Mais pourtant ce n'est pas vraiment elle... ou alors elle a beaucoup changé.
-----------------------------------

Yes ça fait 30 lignes! Bon j'ai raccourci au max, c'est horrible, illisible et incompréhensible mais voilà xD

_________________
En bref... Signem10
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
En bref... Empty
MessageSujet: Re: En bref...   En bref... Icon_minitime1

Revenir en haut Aller en bas
 

En bref...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Sept Destinées :: HORS RÔLE PLAY :: Sondages-
Sauter vers: