AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chambre forte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dona Veladorn
Dona Veladorn
Récits 43
Chambre forte Empty
MessageSujet: Chambre forte   Chambre forte Icon_minitime1Dim 25 Nov - 11:46

[Suite de ça]

Alors que la porte se refermait derrière elle, je fis immédiatement transporter les corps entoilés en cellule. Mais pas les trois ensemble, le mâle était le cadet de mes soucis, aussi le fis-je enchaîner dans une cage à peine plus grande que lui au sein de l'ergastule. Tandis que je laissai libre les deux femmes dans une geôle où elles pouvaient librement se déplacer. Désormais débarrassées de leur cocon, elles ne devraient plus tarder à émerger. Quant au jaluk, je me promis d'aller lui rendre une petite visite une fois que j'en aurais terminé avec ces deux là.

Bien cinq minutes avaient passé, et pendant que d'autres récuraient le sol du hall, moi j'attendais debout, les bras croisés, que les surfaciennes prennent conscience de leur nouvelle situation. Je les voyais qui déjà se tortillaient comme de vulgaires asticots cherchant à fuir le soleil. Ce n'était plus qu'une question de secondes avant qu'enfin, je ne lève le voile sur toutes ces questions qui me hantaient.

[Annonce : Nouvel ordre RP : Lucosa, PNJ puis Dona Exclamation]

¤ 2 Khole Vita ¤
~ Il est 23 heures 55 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Lucosa Warou
Lucosa Warou
Récits 97
Chambre forte Empty
MessageSujet: Re: Chambre forte   Chambre forte Icon_minitime1Ven 8 Nov - 17:10

Un rayon de lumière s'insinua dans les ténèbres de mon esprit. Une sensation également. Le froid. Des images ensuite. Un drow à l'allure triste, Une femme, du sang, une araignée. Je sentais bien qu'il était temps de connecter tout ça, de revenir à la réalité. Pourtant une partie de moi serait fort bien resté dans l'état de torpeur dans lequel j'étais tombée... pourquoi d'ailleurs ? J'essayais d'ouvrir les yeux, presque surprise de ne pas avoir à les refermer automatiquement. Il faisait sombre. Je n'étais pas seule. Une odeur connue se trouvait non loin, ainsi que d'autres. Pourtant il me semblait avoir perdu l'essentiel. Il manquait quelqu'un qui aurait du être là. Une personne à laquelle je tenais beaucoup. Son prénom que je murmurais alors fit remonter à la surface tous les récents événements.

-Eldakka...

Je levais un bras et le passait dans mes cheveux, puis, ayant enfin tous les éléments dont j'avais besoin je tentais de m’asseoir. De cette nouvelle position je pus ainsi regarder autour de moi. Une cellule. Devant celle ci, une drow semblait observer et attendre notre réveil. Eh bien qu'elle attendent encore je n'avais guère finit mes explorations. Je vis ensuite Xiris, qui semblait elle aussi revenir petit à petit dans le monde des vivants. La vue me confirma cependant ma première impression. Mon ami n'était pas présent. Si je mourrais d'envie de me jeter sur les barreaux et d'invectiver la drow, je me retins afin de passer en revue l'endroit. Clos évidemment mais nous avions forcément changé d'endroit. Étions nous à Ched Nasad ? Qu'était l'étrange sort qui nous avait rendu inconscients ? Qui était la personne responsable de tout ça ? Cela faisait pas mal de questions à vrai dire cependant je ne pouvais empêcher ma nature curieuse de vouloir tout savoir. Enfin je me levais, laissant la déesse à son réveil progressif et m'approchant des barreaux qui nous séparaient de la femme noire.

-Où est il ?

Ce furent les seuls mots qui traverserent mes lèvres presque jetés, crachés, à la drow. Mes sens enfin opérationnels la louve était en alerte. j'écoutais attentivement tout ce qu'il se passait autour de moi, mais mon regard demeurait fixé sur la femme devant. Bien nous étions enfin arrivés au coeur du problème. Cette ville qui avait ruiné la vie d'Eldakka... Le véritable périple commençait.

¤ 2 Khole Vita ¤
~ Il est 23 heures 57 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
P.N.J
P.N.J
Récits 788
Chambre forte Empty
MessageSujet: Re: Chambre forte   Chambre forte Icon_minitime1Sam 16 Nov - 17:47

Chambre forte Xiris10

Au commencement se fut de la fraîcheur, puis d'intenses démangeaisons surgirent depuis l'échine jusque dans les extrémités. Doigts, orteils, sommet du crâne, bout du nez... rien ne fut épargné ! Ce n'était pourtant point la première fois que Xiris émergeait de cet état de torpeur, mais jamais encore elle n'avait éprouvé pareilles sensations. Les souvenirs encore embrumés, la jeune femme s'assit en s'appuyant sur ses mains. Tout était si sombre ici... Lucosa se tenait debout devant elle, mais ne bougeait point, manifestement retenue par la cage qui les englobait. Puis elle remarqua ce que l'Hybride observait avec insistance. Une silhouette ombrageuse se tenait là, comme attendant un acte ou une parole qui risquerait fort de lui déplaire. La Fée-louve, loin de se laisser intimider grommela une question qui fit écho dans l'esprit de l'ancienne Déesse. Mais oui ! où était donc l'ami de Lucosa, où était le Drow prénommé Eldakka ? Espérant éviter toute frustration, même si en dépit de leur situation cela était plutôt mal engagé, Xiris scruta chaque recoin avec la folle conviction d'entrevoir ce qui aura pu échapper à notre Hybride en colère.

Mais non, rien... pas la moindre trace d'Eldakka... Voilà qui avait de quoi soulever bon nombre d'angoisses. Sentant que leur capture pouvait aisément empirer, la jeune femme se leva non sans grimacer, avant de s'en aller rejoindre Lucosa qui n'était qu'à deux pas de sa position. Il fallait faire quelque chose, et la version brute était à proscrire, elles étaient chez Lolth ici ! Et qui mieux qu'une Divinité Céleste pouvait prétendre savoir à quel point ce monde pouvait être cruel ? Surtout avec les races étrangère ! Xiris prit donc la parole à son tour :

- Je suis Lourine, une alchimiste un peu insouciante. Je cueillais des émoglaunes ainsi que d'autres espèces de champignons lorsqu'une horde des vôtres m'est tombée dessus. Ils se sont fait attaqués à leur tour ainsi que deux étrangers par une femme de grade manifestement supérieur, et à présent me voilà devant vous... Dissertait l’ancienne Déesse en veillant à faire ressortir le plus de peur possible. Je ne suis pas à ma place ici, mais je sais que la liberté ça se mérite... Marquant un petit arrêt afin de mimer le fait d'être écoeurée, une leçon sur les émotions qu'elle avait retenu lorsqu'elle fit la connaissance d'Emy, avant de reprendre. Je peux vous proposer mes services ?

Il était très difficile de s'engager de la sorte alors que sa vis-à-vis n'avait toujours point formulé mot. Et surtout, est-ce que Lucosa allait pouvoir conserver son calme le temps de savoir ce qu'était advenu son ami ? Enfin... le savoir n'allait pas être très ardu selon Xiris, mais c'était plutôt de savoir ce qui allait se passer pour lui qu'elle redoutait le plus. Était-il seulement encore en vie ? Bien sûr, son discours ne permettait pas d'avancer sur ce point, mais si elle pouvait au moins épargner à Lucosa une torture supplémentaire en laissant croire qu'elles ne se connaissaient guère, c'était toujours ça de pris.

¤ 2 Khole Vita ¤
~ Il est 23 heures 58 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Dona Veladorn
Dona Veladorn
Récits 43
Chambre forte Empty
MessageSujet: Re: Chambre forte   Chambre forte Icon_minitime1Mer 20 Nov - 17:51

Je peinais encore à prendre conscience que des êtres de la surface se trouvaient devant moi. Un sentiment qui me déserta bien vite lorsque la plus bizarre me jugea du regard avant de me soumettre à la question. Je ne lui en voulais guère d'être peu familière de nos coutumes, mais le respect était inhérent à chacun! Je ne lui avais encore rien fait ainsi qu'au jaluk dont je pensais qu'elle parlait, il était donc préférable qu'elle se tienne avant que je ne lâche du mou. Sauvage ou non, je n'en n'avais cure, ici, c'était moi qui commandait ! Faisant un pas afin que mes traits lui apparaissent, je lui susurrais froidement:

- C'est moi qui pose les questions!

De là, l'autre finit par se manifester avec des phrases plus construites. Une alchimiste? Vous m'en direz tant! Je ne leur avais même pas encore livré mon questionnaire qu'elles s'empressaient d'avoir le fin mot de l'histoire. En tout cas pour la première, la seconde en revanche, semblait prête à me pondre un bouquin si je ne brisais point le silence. La note était donnée, et en l'espace d'un instant je pus cerner leur personnalité. En outre, si j'en croyais les dires de la rousse, elles ne s'étaient jamais vues auparavant. Moui... soit elle me prenait pour une débile, soit l'autre qui s'inquiétait pour son jules avait voix au chapitre! Je ne savais pas grand chose de ces gens mi-bête hormis ce que j'ai pu en lire. Mais si je me fiais à mes yeux et à mon instinct, sa part de loup ne lui servait pas à grand chose en ce cas. Du moins si je me fiais aux dires de cette femme à la langue bien souple.

Si j'étais une louve, la première chose que je ferais avant d'interroger stupidement mon geôlier, serait de renifler chaque parcelle, et surtout ma voisine dont je ne sais rien! A moins qu'on ne m'apporte la preuve du contraire, j'étais convaincue qu'elles étaient ensemble avant leur capture. Quoi qu'il en était, cela ne changeait rien à mes plans. Je voulais des réponses et je les obtiendrai!

- Soit une brave fille Lourine, attends ton tour! Rétorquai-je avec indifférence. Je me demande bien ce qui a pu vous réunir le jaluk et toi. Repris-je à l'attention de la difforme. Actuellement, il attend ma venue dans une pièce voisine. Maintenant que j'ai répondu à ta question, j'attends que tu me rendes la politesse. Qui es-tu, et que viens-tu faire ici? Terminai-je toujours les bras croisés.

Oui cela faisait deux questions, et après? Qui était celle qui fixait les règles? Alors je n'ai que faire de votre avis. Je gardais ma seconde curiosité du moment pour l'experte en dissertation. Ainsi, après que le sang mêlé eut fini de japper, je mis la rouquine à contribution!

- Tu as très certainement une divinité chère à ton coeur, parles-moi d'elle!

Qu'ils étaient pratiquants ou non, je savais que la quasi totalité de la population de l'étage avait sa petite divinité fétiche. Les Lolth par ci Lolth par là j'en avais ras le citron, il me fallait de la nouveauté, et pourquoi pas, du rêve.. Après tout, c'était là que commençait mon aventure. Je comptais bien me rendre en surface, et même si pour le moment je me savais pieds et poings liés par la Dalael, je finirai tôt ou tard par parvenir à mes fins.

¤ 2 Khole Vita ¤
~ Il est 23 heures 58 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Lucosa Warou
Lucosa Warou
Récits 97
Chambre forte Empty
MessageSujet: Re: Chambre forte   Chambre forte Icon_minitime1Dim 1 Déc - 13:59

Daignant enfin se dévoiler un peu, la drow se contenta de me susurrer une réponse qui, bien que je m'y attendais, me donna envie de lâcher la louve de l'autre coté des barreaux. Je n'en fis cependant rien, me rendant malgré tout compte de notre situation à tous. Les oreilles rabattues en arrière, j'entendis alors Lourine entamer un discours auquel je dus me retenir d'éclater de rire. Elle se défendait pas mal en mensonge la déesse ! Le problème étant qu'elle voulait faire en sorte qu'elles ne se connaissaient pas. Or, malheureusement pour nous, je n'avais eu aucun recul face à elle à mon réveil, ni même l'instinct de faire semblant de la voir telle une étrangère. Cela ne m'était pas venu à l'esprit. Voilà le problème lorsque la louve réagissait avant la fée en moi. Aussi ce fut sans peine que je me rendis compte que notre geôlière ne cru pas grand chose à ce que venait de raconter Lourine. En même temps, pour la peur il faudrait repasser aussi... disons que ses émotions avaient du mal à se manifester et puis... bref elle mériterait bien un petit cours sur l'humain en général. Attendant la réaction de l'autre noire, je fis le calme en moi, décidant de réfléchir avant d'agir. Après tout, le but était de rester en vie.

Les paroles ne tardèrent pas. Certes l'association d'un drow et d'une hybride avait de quoi surprendre. Néanmoins je retins surtout l'information qu'il était en vie, dans la pièce à coté et qu'elle allait lui rendre visite très prochainement. Juste après nous en sommes. Bien inutile de faire durer le suspens. La fée me recommandait la prudence, mais aussi la vérité. Regardant donc la drow devant nous sans peur aucune, je fus à même de lui répondre dans le calme.

-Je suis Lucosa, une hybride et ce...Jaluk comme vous l'appelez est mon ami peu importe ce que les gens d'ici pensent des mâles. Après un regard à Lourine, je poursuivis. Nous avons rencontré Lourine lors de notre descente en ces lieux. Et puis certains de vos... confrères nous sont tombés dessus.

C'était vague comme présentation, je n'avais nullement précisé mes deux parties, bien que l'une d'elle se voyait sans mal. Je n'avais pas non plus prononcé le nom d'Eldakka, craignant déjà d'avoir été trop loin en parlant d'amitié. Néanmoins quelle autre raison aurait une surfacienne d'accompagner un drow chez lui ? Quant à ce qui concernait l'humaine ou déesse, c'était plus ou moins vrai, je n'étais juste pas entrée dans les détails. Au moins avais je confirmé que nous n'étions pas inconnues, mais pas proches pour autant.

-Nous venions à Ched Nasad en quête de renseignements pour mon ami. Finis je par ajouter ne sachant pas trop ce que je devais dire de nos recherches. De mon point de vue, il serait plus juste qu'Eldakka s'exprime à ce sujet, je ne souhaitais pas commettre d'impair. Pourquoi faire une distinction entre lui et nous ? Nous pourrions tous vous servir, car j'entends bien que sortir d'ici ne se fera pas sans contrepartie.

Oui j'avais encore posé une question... et encore je mourrais d'envie de lui demander son nom aussi. Après tout ce ne serait qu'une politesse de rendue bien que je doutais de l'existence de ce mot ici. Et puis comment avions nous atterri ici ? pourquoi auprès de cette femme ? J'avais énormément de questions en somme. Sauf que la fée était pour y aller doucement au vu du caractère des drows. Je muselais donc mes envies, restant sur la défensive, cherchant toute menace dans les sons, les odeurs nous entourant, mais je me tus. Et je manquais d'éclater d'un rire nerveux à la question que posa notre geôlière à Lourine. C'était assez loufoque. Une divinité favorite ? Mais elle même en était une ! Et puis elle pensait quoi l'autre ? Qu'on étaient tous accro à une divinité en surface comme eux avec leur dévotion à Lolth ? J'en venais à me demander si nous n'étions pas en train de satisfaire sa curiosité sur le monde d'en haut. Cela dit j'avais aussi envie de connaître la réponse de l'humaine mine de rien. Et je ne montrais aucunement mon amusement, attentive aux prochaines paroles qui seraient prononcées.

¤ 2 Khole Vita ¤
~ Il est 23 heures 59 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
P.N.J
P.N.J
Récits 788
Chambre forte Empty
MessageSujet: Re: Chambre forte   Chambre forte Icon_minitime1Lun 2 Déc - 17:54

Chambre forte Xiris10

Oups... si en plus d'être capturée et enfermée elle n'arrivait même pas à être crédible, comment Xiris allait-elle pouvoir les tirer de ce mauvais pas ? Bien sûr, rien ne l'y forçait, l'ex-Déesse pouvait très bien se contenter d'être une prisonnière comme tant d'autres. Mais afin de se racheter auprès de Lucosa, il fallait bien qu'elle commence quelque part. Et manifestement, ce n'était guère par le mensonge ou la duperie qu'elle y parviendrait. Leur geôlière n'était pas tombée de la dernière pluie, et l'Hybride l'avait parfaitement compris, mieux qu'elle pour être au plus proche de la vérité. Heureusement, il ne lui restait plus beaucoup d'ego, en tout cas plus assez pour en perdre trop d'un coup, aussi finit-elle par sourire à sa propre ignorance doublée d'une incurable stupidité ! Lucosa avait été droit au but tout en faisant preuve d'une certaine sagesse dans ses mots. Elle n'était point effrayée, mais pas agressive non plus. Le tout parfaitement dosé faisait de l'Hybride une personne des plus civilisées. Et bien que Xiris y voyait là une parure, elle était forcée de reconnaître que cette dernière n'aurait pas fini de lui révéler ses torts au travers de ses multiples facettes.

Ses paroles résonnaient encore dans son esprit, ces êtres qu'elle s'était évertuée à éradiquer ne demandaient rien de moins que d'être aimés par elle. L'ex-Déesse savait qu'elle avait raison, mais elle savait aussi qu'elle avait encore beaucoup à voir et à apprendre afin d'être celle qu'ils méritaient, et non une simple gardienne ayant simplement pris conscience de l'importance de la vie. Il fallait, elle devait savoir aimer ! Or ça, seule cette vie de Mortel pouvait le lui enseigner.

Pour l'heure, c'était à une question bien singulière à laquelle elle devait donner réponse. Sa Divinité favorite ? Beaucoup seraient tentés de rire en sachant ce qu'elle fut, mais Xiris se montrait étonnamment sérieuse en cet instant. D'un côté elle s'en voulait d'avoir laissé à la charge de Loominëi les responsabilités qui d'ordinaire lui incombaient, tandis que de l'autre, elle jubilait de cette rencontre avec Lucosa. Ce fut ainsi, partagée entre ces deux émotions que l'ancienne Déesse de la nature répondit avec courtoisie à l'un des enfants de Lolth.

- Sans équivoque, je vous répondrais Loominëi. Bien que je ne sois pas prêtresse, et le déplore, je dévoue chacun de mes actes, chacune de mes pensées et chacun de mes souffles à la Déesse du Destin. Elle est mon guide dans tout ce que j'entreprends. Elle respire la bonté et sait vous rendre vos actes de foi. Sans laisser le temps à la Drow de mettre en avant sa situation présente dans le but de se moquer d'elle, Xiris termina par ses mots : Quant à cette cellule, c'est à moi et à moi seule que je la dois !

Le timbre de sa voix ainsi que le ton utilisé dénotait totalement avec sa présentation quelque peu romancée de tout à l'heure. La curiosité de la geôlière était atypique et contredisait presque sa nature qui se devait d'être égocentrique et nuisible. Sans le faire savoir, Xiris relevait presque une certaine innocence dans sa manière d'être. Que pouvait bien vouloir cette Drow ? Voilà une question pour le moins mystérieuse...

[Annonce : C'est toi qui va clore le RP Dona. Toutefois, puis-je te suggérer de faire ton RP en deux temps afin de rendre une ultime visite à Eldakka de telle façon à ce qu'il puisse clore dans les règles de l'art ? Exclamation]

¤ 2 Khole Vita ¤
~ Il est 23 heures 59 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Dona Veladorn
Dona Veladorn
Récits 43
Chambre forte Empty
MessageSujet: Re: Chambre forte   Chambre forte Icon_minitime1Mer 4 Déc - 19:43

Le côté farouche mais pas trop de l'hybride me plaisait, pourtant elle se méprenait sur moi! Ce qui m'intéressait était de contempler leur véritable nature, tant que le respect y était, il ne fallait pas craindre de me frustrer par une simple façon d'être. Puis elle me confia avoir nouer des liens affectifs avec le jaluk.. j'haussai discrètement un sourcil à cette entente. Sa propre différence lui permettait sans doute d'occulter celle des autres, voilà qui portait atteinte à tout ce que l'on avait cherché à m'inculquer depuis le berceau! Qu'était-ce donc que cette éducation de dépravé? Pas étonnant que nous pourrissions dans ce trou loin sous la surface depuis des siècles sans nourrir la moindre ambition d’expansion! Si quelqu'un devait changer ça, j'étais la candidate idéale. Puis, faisant d'avantage preuve de franchise que sa co-détenue, Lucosa, "cela sonnait curieusement à mes oreilles", m'insulta en m'associant à ceux qui les avaient attaqué! Une offense qui ne déforma guère mes traits, je devais moi-même avoir des soucis de conduite vis-à-vis d'elles, aussi mis-je de côté cet esprit d'ordinaire si tatillon.

Le fait que ni Lucosa ni Lourine n'affichaient de peur face à mon ombre n'était pas pour me déranger. Et pour être sincère, cela me convenait parfaitement! J'étais fatiguée d'avoir à converser avec des poltrons, j'étais même en mesure de dire que cet état de fait me changeait grandement. J'avais la sensation de pouvoir être moi sans risque que leur fluide corporel ne s'en vienne me réchauffer les pieds. Cependant, la deuxième salve de l'hybride manqua de me faire m'étrangler avec ma salive!  Avais-je mal compris? Elle venait vraiment à Ched-nasad en quête de renseignements? Venir ici en qualité de touriste ce n'était plus du domaine de la témérité mais de la stupidité! Je voulus rire, vraiment, et ce n'était pas simple d'y parvenir croyez-moi! Mais par respect pour ses convictions, je sus taire ces émotions insidieuses. Pour sûr, je ne m'y attendais guère! Heureusement que la suite de ses dires eurent suffisamment d'impact pour me remettre droite dans mes bottes. Je ne lui avais rien soumis, et voilà qu'on me parlait de servitude! Elle qui l'instant d'avant ne comprenait point la manière dont je traitais son.. ami, je pouvais lui retourner le compliment à sa façon de négocier avec moi!

- Je n'ai aucun besoin que l'on me serve, Lucosa! Répliquai-je durement. Si j'ai besoin de quelque chose, je vais le chercher moi-même! Il me tenait à coeur de clarifier ce point. Ainsi je fis d'une pierre deux coups, entre les confrères qu'elle mentionna tantôt et sa dernière suggestion, je balayai le tout d'un simple revers. Je n'avais rien de ces matrones avachies qui attendaient qu'on leur fasse tout à tel point qu'une fois seule elles n'étaient plus capable de rien hormis fouetter et hurler! Quant au fait de sortir d'ici, hybride! repris-je d'une voix plus sereine. Je me dois également d'attendre mon heure. Je suis votre gardienne, pas votre tutrice! Il en allait de ma fierté de faire cet aveu, mais j'espérai ainsi faire comprendre à Lucosa que je ne pouvais encore décider de rien. Et pour ce qui est de ton jaluk, je m'en vais le voir de ce pas! Avais-je conclu sans autre forme de politesse.

Puis vint la poésie de Lourine qui mit en avant la déesse du destin. Et bien que je fus ravie de l'entendre, je fus d'avantage déçue de ne rien apprendre de plus que je ne supposais déjà.. Et alors que je tournais les talons tout en cinglant l'air de ma cape afin de visiter le jaluk de l'hybride, je lui retournai une réponse aussi concise que ce que j'éprouvais en ce moment.

- C'est bien! Put-elle noter avant que la porte ne claque derrière moi.

{Out : Juste ici : un drow, encore..}

¤ 3 Oryi Vita ¤
~ Il est 0 heure 00 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Chambre forte Empty
MessageSujet: Re: Chambre forte   Chambre forte Icon_minitime1

Revenir en haut Aller en bas
 

Chambre forte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Sept Destinées :: MONDE D'EN-DESSOUS :: Ched-Nasad :: Les ruelles :: Domaines Drows :: Maison Veladorn-
Sauter vers: