AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Exclamation L'autel Astral ~ICI~ Exclamation




La table du rôlliste ~ICI~ Arrow



Partagez | 
 

 Run Sabby, run !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
P.N.J
avatar
Récits 731
MessageSujet: Run Sabby, run !   Sam 6 Nov - 4:00


[...Arrow suite de~ICI~]

Le bruit que fit Emy en s'effondrant sur le sol, souleva douloureusement le coeur de Elizia... C'était avec horreur qu'elle observait la scène qui se mouvait au ralentit, juste devant elle... Malgré le fait qu'elle fit remarquer à Sabby, la présence d'un intrus aux allures douteuses qui s'enfuyait, la petite Fée ne bougera pas d'un millimètre ! Tout ce qui l'entourait jusqu'alors, venait de s'écrouler ! Et pour cause, Emy était la seule personne qui justifiait sa présence sur Astrune, or, comme l'âme de l'Impure venait de s'en aller, Elizia allait devoir s'en retourner dans le monde des esprits... Son avenir s'annonçait bien sombre... De plus, en voyant le corps sans vie de son amie étendue à ses pieds, Elizia ne pourra retenir ses larmes et ses cris plus longtemps.

- EMYYYYYYYYYYYY !!!!! Hurlera t-elle en libérant tout l'air que pouvait contenir ses poumons.

Le poids de la tristesse se fit tellement pesante, que la petite Fée terminera son hurlement à genoux... Progressant alors à quatre pattes pour éliminer les derniers mètres qui la séparait encore de Emy, Elizia se saisira de la main de cette dernière, avant de la coller contre son visage noyé par le chagrin... C'était là qu'elle voulait être pour les quelques instants qu'il devait lui rester... L'Impure avait prit soin d'elle lorsqu'elle était partie, alors aujourd'hui, c'était à elle de lui rendre cette honneur, bien qu'elle aurait préféré le faire de son vivant...

- Em... Emy... *renifle* pour... pourquoi... toi... Terminera t-elle dans un souffle.

Elizia était complètement perdue, et ça pouvait se comprendre... D'ailleurs, elle n'avait même pas fait attention à Sabby qui n'était déjà plus là. Une tragédie de trop pour le coeur de la petite Fée déjà bien fragile... Dans ce monde empli de noirceur, seules les flammes de l'enfer pouvaient encore le sauver ! La gentillesse n'avait que trop durée...


Du côté de Sabby par contre, il était question d'une toute autre histoire ! Car il se trouvait que le tireur assassin, était en fait une tireuse ! Qui d'ailleurs, ne savait même pas ce qu'elle fichait ici ! Fulry, Vampire complètement déjantée qui passait d'une grotte sombre, à un environnement inondé de maisonnettes ! Fort heureusement, sa cape noire intégrale la protégeait efficacement des rayons solaire... Mais bon sang de bois ! Qu'est-ce qu'elle pouvait faire ici avec un arc inutilement vide dans les mains ?! Ca ne sentait pas bon tout ça, surtout lorsque la Vampire porta son attention sur les deux cadavres qu'elle venait de créer ! Bien sûr, elle ne se doutait pas encore que c'était elle la coupable, et elle s'en moquait éperdument d'ailleurs ! Mais ce qui l'inquiétait davantage, c'était le soleil qui lui plombait le dos... n'étant pas sur un terrain avantageux, Fulry optera pour la fuite en direction de la forêt se trouvant à l'extérieur du village.

- Si je retrouve l'abruti responsable de cette farce en caca d'oie ! Même sa mère ne pourra plus le reconnaître ! Grognera la Vampire qui prenait ses jambes à son cou.

Quand tout à coup, une petite voix féminine se fit entendre au loin... Cette dernière lui sommait de s'arrêter, sans quoi, ça allait mal se terminer. Pfff, comme si Fulry allait y prêter la moindre attention ! Hélas, l'astre lumineux l'empêchait d'avoir recours à sa vitesse de pointe légendaire... De ce fait, la furie de Barat allait devoir se contenter de détaler, à l'instar d'une pucelle fuyant un maniaque des ruelles sombres ! Ce qui voulait dire, avec des jambes en coton humide !

- HAHAHAHA !!! Les villageoises ne se prennent pas pour de la bouse dans ce pays ! Quand soudain, un rayon incandescent la frôla d'un peu trop près. AHHH ! Lâchera t-elle d'une petite voix aiguë. Correction... ce n'était pAS UNE VILLAGEAOIIIISEEEEEEEEEEE !!!!! S'écriera t-elle en accélérant de plus belle.

Avec une sorcière à ses trousses, Fulry était mal dé-servie... Déjà qu'elle ne pigeait absolument rien à la situation présente, alors si par-dessus ça, elle était traquée pour une raison inconnue, ça n'allait pas le faire ! Pour une fois qu'elle n'avait rien fait quoi ! En tout état de cause, l'étrangère en approche lui intimera à nouveau de ce garer sur le bas côté...

- Non mais tu rêves cocottes ! Je tiens à mon bronzage livide ! Répondra t-elle sans même se retourner.

Malheureusement, la distance faisait que la magicienne ne pouvait pas attendre ce que la fuyarde venait de lui dire... Ainsi, sans même se poser de question, la foldingue libérera un autre de ses satanés rayons juste sous les pieds de la Vampire ! Chose qui engendrera inévitablement sa chute...

- Et merde ! Lâchera Fulry avant d'atterrir face contre terre.

Sans doute satisfaite de sa réussite, la gonzesse se ramènera comme une fleur auprès de la furie de Barat, pour lui demander qui elle était ! Ha parce que ça fonctionnait comme ça ici ? On rôtissait les fesses des gens pour faire leur connaissance ? Étrange coutume !

- Je t'en pose des questions sale mégère ! Rétorquera la Vampire en se retournant, alors qu'elle était à l'ombre d'un arbre. Tu croyais peut être que j'allais m'arrêter parce que tu me le demandais, hein ? Tu t'arrêterais toi si un homme te coursais avec son bâton dans la main ?! Répond ! Terminera t-elle en se relevant.

Par bâton, Fulry entendait pénis... Ainsi, peut être que cette écervelée détraquée, allait comprendre pourquoi la Vampire s'enfuyait comme ça ! Bien sûr, c'était un mensonge, mais cela n'avait aucune importance !

~ Il est 7 heures 35 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Run Sabby, run !   Lun 8 Nov - 22:45

Quoi qu’elle puisse faire, les secondes s’enchainaient à une vitesse bien trop rapide pour pouvoir réagir à temps et atténuer la gravité de la situation. Tout c’était passé, devant ses yeux, totalement impuissante, de façon à ce que personne ne puisse rien y faire, sauf s’en vouloir à mort et culpabiliser d’avoir été inefficace. Chose que, inévitablement, Sabby finirait par ressentir une fois qu’elle aurait pu mettre la main sur l’être ignoble ayant commit un tel acte de barbarie et ce, sans raisons apparentes ! Grâce à l’amie de l’impure qui venait de périr, la prêtresse de Loominëi avait pu repérer cette dite personne s’enfuir comme une lâche en direction de la forêt. Se ruant tout de suite à sa suite, la jeune fille ne se fera pas prier pour commencer à l’obliger à s’arrêter. Commençant par lui crier après et, ensuite, vu que la réaction voulue prenait son temps à venir et, surtout, ne semblait pas vouloir se faire, elle se mit à ouvrir le feu afin de mettre un terme à sa course folle. Il fallait notamment éviter qu’elle ne pénètre dans les bois, Sabby ne voulait pas trop s’y aventurer pour le moment, ne désirant pas trop prendre d’écart entre elle et son amie. Et surtout, ne pas prendre le risque de se retrouver seule face à une personne peut être plus forte qu’elle. Néanmoins, sa détermination à l’arrêter était bien présente et mettrait tout en œuvre pour réduire ce mal à néant, au nom de Loominëi ! Et pour se faire, elle avait réussi à expédier un de ses rayons lumineux dans la trajectoire de l’inconnue. Oui, elle avait comprit que c’était une femme mais si elle ne comprenait rien à ce qu’elle pouvait raconter en courant comme une dingue. Et cette dernière se rétamera joliment la figure sur le sol suite à l’explosion provoquée par l’impact de son projectile sur le sol…

*Ca, c’est fait… !*

Maintenant à sa hauteur, Sabby pu apercevoir sa silhouette plus distinctement et ensuite, doucement, malgré son essoufflement prononcé, demandera le plus poliment possible et avec insistance qui elle était ! Mais elle ne répondra qu’avec une vague de mots froids et colériques. Lui retournant le même genre de question en inversant les rôles. Bien sûr, aussi, personne n’aimait se manger le sol comme elle venait de le faire… Surtout pas d’aussi bonne heure. Donc la prêtresse ne lui en tiendra pas rigueur. Cependant, Sabby, plantant un regard presque noir, si ce n’était pas déjà mauvais, dans ceux de la femme à la peau très pâle avant de ne pas trop régir à ses mots, la dévisagera pour savoir à qui elle avait à faire avant d’engager quoi que ce soit. La haine, invraisemblable pour une prêtresse de la Déesse qu’elle vénérait, habitait son être en ce moment de grande confusion et de souffrance inexplicable. L’inconnue avait un teint bien glauque, comme si elle venait de sortir d’un trou sombre sans avoir jamais passé un peu de temps à se bronzer… Une longue chevelure rousse ainsi que d’un visage fin au regard noisette. Mais sa cape noire recouvrait l’intégralité de son corps… Qui était-elle ? Surtout pour réussir à abattre deux cibles avec une seule flèche basique ?

Toujours à une distance raisonnable, elle ne s’attendra pas à ce qu’elle lui laisse le temps de réagir et prendra les avantages en pointant sa gorge avec sa rapière. Sa lame devant encore parcourir bien un mètre avant de pouvoir la transpercer… Bien sûr, sans oublier l’aura lumineuse qui enveloppait la jeune fille bien déterminée à en découdre avec la femme si elle ne daignait pas à lui obéir bien sagement.

- Je m’appelle Sabby, mais cela, j’en doute vraiment que ça vous soit utile. Cependant… Ce que vous pouvez me dire ne m’intéresse pas sauf m’expliquer pourquoi avoir abattu Emy et Soomïne aussi froidement !? Il est donc inutile de pester contre moi. Commencera-t-elle à dire, durement, laissant le ton de sa voix monter légèrement suite à un excès de colère contre cette peste. Quelles sont vos motivations pour vous permettre d’agir de la sorte ?! Pourquoi tuer ainsi, sans raisons, des innocents qui n’ont rien demandés ?! Tout cela parce que ça vous amuses, n’est-ce pas ?! POURQUOI ?! Pourquoi avoir commit un tel acte !?

Tenant toujours son arme fermement dans sa main, Sabby laissera évidemment son pouvoir se libérer lentement pour envelopper sa lame et être prête à riposter à la moindre attaque de la part de la meurtrière au teint livide. Mais quoi qu’il en soit, la jeune fille était aussi prête à attendre une réponse de la part de cette dernière. Il n’y avait certes aucunes excuses pour pardonner son acte meurtrier mais peut être y avait-il une source qui l’avait amenée à commettre cela et, au mieux, pouvoir attaquer cette dite source afin de punir tout ce monde d’avoir commis deux meurtres de deux innocentes. Sinon… Si elle refusait de fournir la moindre réponse à ses questions… Allaient-elles devoir se bagarrer ou, tout simplement, accepterait-elle sa sentence ? La dernière hypothèse était bien bidon et bien trop emplie d’espoir. Dans tous les cas et elle le savait bien, ce genre d’individus qui tuaient pour rien sont aptes à livrer n’importes quelles batailles tant qu’ils peuvent assouvir leurs désirs sanguinaires et besoins meurtriers… Sabby n’avait pas envie de se battre mais quand la volonté de Loominëi était mise à rude épreuve ou tentée d’être anéantie, elle se livrait corps et âme dans la lutte afin de la sauvegarder le plus longtemps que possible. Etant convaincue que s’était elle, sa Déesse adorée, qui lui était venue en aide quand elle était au bord de la mort dans son passé. Elle se devait de lui rendre la pareil et là, c’était un de ces moments où elle mettait toute sa dévotion à Loominëi en œuvre ! La mort lui faisait si mal au cœur qu’elle luttait contre, pour elle et pour les autres. Déclarant alors… Plantant son regard dans celui de la jeune fille, la prêtresse ne montrera aucunes peurs.

- Je ne veux pas me battre mais si vous mettez encore des vies en danger ou tenter même de le faire, je n’hésiterai pas à vous abattre par la simple volonté qui m’anime. Dira-t-elle d’une voix plutôt calme, cette fois-ci, pensant fortement à Loominëi à ce moment précis et tout en continuant ainsi. Alors… Je vous en prie, cessez cela immédiatement et rendez-vous !

Espérant que l’inconnue fasse preuve d’un peu de bon sens, Sabby ne bougera pas, se concentrant toujours sur elle, se mettant entièrement en alerte au cas où les événements s’enchaineraient sans prévenir et, aussi, garder son pouvoir sur le qui vive. Qu’allait-elle faire, elle, maintenant ? L’attaquer ? Lui répondre tout simplement ? C’est bien ce que l’on allait voir dans les minutes qui allaient suivre…

~ Il est 7 heures 36 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Narrateur
avatar
Récits 208
MessageSujet: Re: Run Sabby, run !   Jeu 9 Déc - 22:06

Surplombant la meurtrière d'Emy puis de Soomïne, Sabby ne décolérait pas ! Elle aurait bien voulu la détruire pour de bon, mais sa foi en Loominëi retenait son arme... Néanmoins, il lui fallait des explications ! Pourquoi les avoir tuées, à quoi rimait son geste ? À cette demande, Fulry ne sut quoi répondre... Alors elle lui rétorquera simplement que ça faisait plus de vingt-quatre heures qu'elle n'avait pas eu son cotât de vies ! Pour une fois qu'on l'accusait à tort, la Vampire n'éprouvait aucunement le désir d'endosser ce crime, et encore moins si ça lui coûtait sa propre existence... De son côté, Sabby restait d'humeur foudroyante ! Devait-elle boire les paroles de cette créature ?

Au même moment, en plein coeur du village d'Umar, Elizia ne parvenait à se calmer ! La petite Fée refusait que quiconque approche le corps sans vie d'Emy... On lui avait prise, alors qu'une mission de la plus haute importance reposait entre ses mains ! Encore, ça c'était pour le moins important, car l'Impure était avant tout une amie inestimable pour Elizia, sa seule amie... C'est alors qu'elle commit l'irréparable ! Poussée par la tristesse et la haine, la petite Fée rompit le lien qui l'unissait à Nolrikë, devenant par cet acte, indépendante...

Alors que pendant ce temps, à la lisière de la forêt, Fulry finira par avouer à Sabby ce qu'il lui était arrivé... Une histoire difficile à avaler cela dit, mais malgré son langage irritant, la Vampire sut se montrer convaincante. Et pour cause, depuis quand des prédateurs nocturnes tuaient avec un arc et en plein jour de surcroît ? Il fallait être un minimum logique, sans oublier l'intérêt... À savoir que les Vampire agissaient toujours par intérêt, et ce, que ce soit pour satisfaire leur soif de sang ou de pouvoir ! Hélas, la discussion ne put se prolonger plus longtemps, car soudainement, une immense colonne de flammes rugissantes s'éleva depuis le village d'Umar, jusqu'à atteindre la première couche de nuages bas... À l'évidence même, des cris de panique s'en suivirent, alors que Fulry, profitant du chaos ambiant, s'enfuira dans la forêt !

La prêtresse pourrait éventuellement la poursuivre, mais présentement elle était partagée entre deux choix... La justice, ou secourir ? Seule sa volonté en décidera...


~ Il est 8 heures 00 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Run Sabby, run !   Ven 24 Déc - 22:16

Il y avait de quoi se poser des questions lorsque la jeune femme à la peau pâle et aux vêtements foncés ne ripostera pas à ses attaques lumineuses et préférera simplement la défier du regard tout en prenant la prêtresse pour une démente ! Mais quoi qu'il se passe, quoi que l'on veuille bien dire, elle était coupable du meurtre de deux innocentes et Sabby comptait bien ne pas laisser passer un tel acte pour le moins barbare ! Pointant toujours son arme contre l'inconnue, elle lui sommera de lui réveler son identité tout en lui reprochant son acte et lui exposant son incompréhension des faits ! Pourquoi ? Pourquoi elles d'abords ? Elles n'avaient rien demandés ! Pourquoi la vie s'en prenait toujours aux personnes qui étaient théoriquement les plus honnètes, les plus gentils et bons ? Fermant fortement son poing autour du manche de sa rapière, la prêtresse était prête à l'exécuter en lui imposant toute sa haine pour avoir commis cet acte. Mais... Oui, il y avait un mais... ! L'inconnue stoppera l'humaine dans son élan pour aller lui donner une raison de ce double meurtre. Une raison pour le moins... Stupide ? Désespérante ? Elle faisait pitié ? Sabby ne savait pas quoi penser mais elle savait au moins une chose... Elle la détestait de tout son coeur et de toutes ses forces ! Rien n'était perdu pour elle mais pour l'autre, par contre, elle avait la vie à y laisser et ce n'était pas la prêtresse de Loominëi qui épargnait ce genre de monstre pour les laisser se gambader joyeusement dans les près de la plaine voisine.

- Et vous croyez peut être que vous allez vous en tirer si facilement ? Lui répondra t'elle froidement alors qu'elle allait reprendre son élan pour la tuer.

Cependant, le meilleur n'était pas encore arrivé ! L'inconnue finira par lui réveler ce qui lui était arrivé, lui expliquant dans les détails nécessaires pour sa compréhension et l'humaine restera de marbre face à ses dires. Que devait-elle en penser ? La croire et tenter de la comprendre ou, alors, elle se fichait bien de sa tronche ? En gros... Dans l'état des faits, toutes personnes censées penseraient premièrement à la deuxième possibilité, celle du foutage de gueule. Mais dans la tête de Sabby, autre chose s'y tramait malgré la colère éprouvée par cette dernière. Cette histoire était bien trop farfelue pour avoir été montée de toutes pièces en quelques secondes et, surtout, dans une situation où elle était en état de panique grandissante. Etait-ce plausible son histoire ? Des choses pareilles pouvaient-elles réellement se passer ? Après tout, Sabby avait eu une visite de la Déesse du Destin ainsi que ses pouvoirs... Il y avait de quoi poser quelques points d'interrogations.

- Vraiment louche...

*Est-ce que je dois la croire ? C'est tellement.... Bizarre, son histoire*

Mais qu'elle ne s'y méprenne pas, l'inconnue ! Sabby avait beau remettre en question la situation mais elle était pas pour autant calmée ! Tenant toujours son arme pointée dans la direction de l'archère, l'humaine la dévisageait et tentait de percer la vérité en elle, voir si elle disait vrai ou faux mais elle n'y parvenait pas. Son regard était celui d'une folle née et ne saurait jamais lire au travers, elle n'y était pas douée du tout.

- Je ne sais vraiment pas si je dois vous croire ou non. Dira-t-elle simplement en soupirant longuement après avoir rabaissé légèrement la pointe de sa rapière vers le sol. Vous avez agis seule ?

Suite à cette simple question, Sabby s'attendait à une réponse négative de sa part parce que si elle n'était pas seule, elle aurait pas été aussi indiscrète dans son acte de meurtre et aurait mieux dissimuler sa présence aux yeux de ce petit groupe qu'elle avait abattu froidement. Mine de rien, Sabby n'avait pas peur, elle était confiante mais la situation allait à nouveau virer à son désavantage ! Au moment où elle ouvrit la bouche pour insister sur ses questions posées, un énorme boucan se produira du côté du village.

- C'était quoi ?! Dira-t-elle dans un souffle, dans un murmure, tout en tournant vivement la tête dans la direction de la source du bruit.

Et là... Surprise ! Un énorme jet de flamme venait de se créer au beau milieu du village. Pile là où je trouvais les corps inertes d'Emy et Soomïne ainsi que la petite fée accompagant l'impure, Elizia. Que se passait-il encore ?! Une autre personne mal intentionnée venait de faire son apparition ou était-ce un piège à retardement posé par l'inconnue ? D'ailleurs, voulant lui demander des explications, elle réalisera avec horreur qu'elle venait de prendre la fuite comme une lâche et ça, Sabby, sera rongée par la haine avant de réussir à reprendre un minimum le contrôle sur son être. Elle ne devait pas faillir maintenant ! Elle avait un dilemn, un choix important s'imposait à la demoiselle ! Poursuivre la meurtrière ou bien aller au centre du village et voir ce qu'il en était ? Pour sa part, le choix fut vite fais puisqu'elle hurlera à l'inconnue, plaçant ses mains devant sa bouche pour que sa voix porte mieux dans sa direction.

- INUTILE DE FUIR ! JE TE RETROUVERAI, SALE LÂCHE !!!

Bouillante de colère, elle ne pouvait que se résigner à la laisser s'échapper entre ses doigts et tourner les talons en direction du village où le danger semblait bien plus important que cette seule et unique personne. Peut être était-ce le mauvais choix, mais elle savait ce qu'elle faisait et ainsi, elle pourrait soigner et venir en aide aux blessés si il y en avait. Courant à toutes allures au centre du village, elle aura au début un peu de mal à prendre un chemin direct et au fur et à mesure qu'elle se rapprochait de la colonne de flamme, la chaleur se faisait de plus en plus intense ! Plaçant une main devant osn visage, elle ralentira le pas pour ensuite se poser à genoux et tenter de distinguer des silhouettes au loin mais rien. Elle ne voyait rien ! La chaleur était éprouvante mais elle n'avait causé aucuns dégâts pour le moment !

- Soomïne !? Emy ?! Elizia ?! Criera-t-elle, oubliant totalement le faits que deux d'entre elles étaient mortes et posera une main à terre, faisant tout pour tenter de se rapprocher le plus possible. Répondez-moi ?! Vous m'entendez ?!

Les paroles qu'elle pouvait jeter dans le bruit pouvaient être complètement débiles et inutiles mais elles étaient dites instinctivement et elle voulait qu'une voix lui réponde au plus vite afin de pouvoir reprendre espoir. Tournant le regard un peu autour d'elle, elle constatera une nouvelle fois qu'il n'y avait aucuns blessés et portera son attention sur les habitations se situant les plus près des flammes afin de pouvoir anticiper l'incendie ou d'autres dégâts. Cependant... La colonne ne semblait pas dangeureuse et était située pile là où elle se trouvait précédemment... Qu'allait-il se passer... ? Un danger ? Une nouvelle apparition ? Un message du ciel ? Ou autres... ?


[Out >>> Le Village d'Umar]

~ Il est 8 heures 02 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Run Sabby, run !   

Revenir en haut Aller en bas
 

Run Sabby, run !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Sept Destinées :: ~ Le gouffre mystique ~ :: RP oubliés-
Sauter vers: