AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Exclamation L'autel Astral ~ICI~ Exclamation




La table du rôlliste ~ICI~ Arrow



Partagez | 
 

 Un dur "réveille"...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Un dur "réveille"...   Mer 20 Oct - 23:26


-AAAAAAAAaaah !!!

Tout mon être pleurait le martyre. La douleur été si intense qu'elle me fit fermer les yeux et mettre à genoux. Qu'est ce que c'est que cette douleur ?! Je n'ai pas lancé d'Explosion sonique, la femme qui semblait appartenir aux hautes castes n'avait pas bougé et la sublime fille du canapé non plus… Pour tout dire je craignais d'ouvrir les yeux, je ne sais pas pourquoi, mais l'air étais devenu malsain et une aura maléfique se dégageait d'un endroit proche… trop proche a mon goût. Mais je les ouvris, et ce, à ma plus grande horreur…

Ce que j'ai vu me dégoûta : un cimetière à perte de vue… Enfin si on peut appeler ça un cimetière, la quasi-totalité des tombes étaient recouverte de squelette ou de corps à moitié décomposé. Mais le plus grand problème était que je ne savais pas où j'étais, mes études me permirent, hélas, de le savoir en moins d'une minute : Kumra. Un cimetière géant qui ne respecte pas les morts, une puissante aura de non-vie et un ciel dont le soleil essai de le fuir, un cocktail parfait pour attirer tout les vampires à la ronde.
Pendant que j'étais encore sous le choc de cette "téléportation", un pic de douleur me fit regarder mon corps. Et là par contre, quand j'ai vu ce qu'il restait de moi, je ne pus me retenir de vomir… Mon corps avait une teinte jaunâtre, il me manquait des bouts de peau et de chair sur quelques parties de mon corps. Le peu de vêtements, que je portais, était couvert de sang et le bandage me couvrant le torse avait quelques asticots qui dépassaient de-ci de-là.

-Mais c'est quoi ce bordel ?!

Je ne peux pas être en train de rêver, la douleur est trop importante pour ne pas me réveiller et … tout ça a l'air bien trop réel !

Un mort-vivant… Mais j'étais devenu un mort-vivant en moins d'une seconde et j'avais changé de lieu en même temps… Ce n'est pas possible, une telle magie nécessiterait des pouvoirs quasi divins. Et sincèrement, je ne vois pas ce qu'un dieu aurait à gagner à faire ça… Je ne suis qu'un vagabond des rues qui aime juste jouer de la musique… Musique ? Ma guitare ! Je ne la sentais pas dans mon dos ! Je regardais derrière moi précipitamment pour voir où elle était. Je fus soulagé de voir qu'elle était là, elle avait seulement la bandoulière de cassé… Mais elle avait quelque chose de différent…
C'était la mienne, c'était indéniable, elle était comme je l'ai faite faire, mais elle semblait avoir vécu une autre vie, plus chaotique. Elle avait des impacts, la peinture étais rayé à plusieurs endroit et elle ne semblait pas être accordé… Je m'asseyais donc pour l'accorder et j'en profitais pour réfléchir et oublier la douleur.

J'essayais donc de recoller les morceaux tant bien que mal et j'avais beau réfléchir, rien ne collait… La nécromancie était un thème que l'on évitait à l'école pour ne pas être mal vu par les maitres, donc pour des informations concernant les morts-vivants, c'était raté… Mais même avec ce manque d'information, certains détails étaient incohérents : qu'est ce que je fais à Kumra ? Pourquoi je suis couvert de sang avec seulement mon pantalon et mes chaussures ? Pourquoi je n'ai plus ma veste et mon maillot ? Pourquoi j'ai ce foutu bandage à la place ? Et pourquoi ma guitare semble avoir vécu une autre vie ? La seule réponse qu'il me soit venu à l'esprit pour toute ces questions était la perte de mémoire et cela ne me plaisais guère…

Quand j'ai eu fini d'accorder ma guitare, je fis le tour du propriétaire pour voir si je ne pouvais pas partir de ce lieu maudit sans entre obligé de passer par Kumra… Mais la déception se fit vite sentir, même si les lieux semblaient abandonnés, les murs restaient haut sans qu'il y est un véritable moyen de les traverser… pour un mec dans mon état du moins… Je pris donc le chemin de ce qui semblait être celui de la sortie et à prier pour avoir une odeur à faire fuir les vampires et non les attirer. Quoique, je suis un cadavre, mon "sang" ne devrait pas les attirés… enfin, sur le principe…

Je remarquais aussi que je commençais à m'habituer à la douleur, dans le sens où je n'avais pu envie de crier, mais cela restait tout de même une douleur atroce de partir petit à petit en morceaux…
Mais la pire douleur était au ventre… Elle était de plus en plus présente et me faisait penser à une sorte… de faim inassouvie…

~ Il est 7 heures 30 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
P.N.J
avatar
Récits 731
MessageSujet: Re: Un dur "réveille"...   Sam 6 Nov - 7:12


Le cimetière de Kumra était bien souvent renié par les Vampires, car cet endroit était jugé comme étant le trou à fiente d'Astrune ! Pourtant, il s'y passait quelques fois des choses qui surpassaient de très loin la puissance de ces créatures. La malédiction du lieu était telle, que certains cadavre se mettaient tout à coup à se balader sans raison aucune... La plupart du temps, les zombies de Kumra avaient l'esprit vide, et ne faisaient rien d'autre que déambuler avant de tomber en morceau... Alors que d'autres en revanche, démontraient une forme d'intelligence relativement étonnante, allant même jusqu'à parfois, leur permettre de manipuler la magie ! Ces sorciers morts-vivants se faisaient appeler plus communément, Liche ! Quant aux plus rares de cette espèce, c'était une autre histoire, car ces derniers se livraient à des expériences bien supérieures à celles des Liches, ce qui parfois, pouvait engendrer des monstruosités sans nom !

Cymetia était considérée comme la reine de cet endroit impie... À savoir que cette morte-vivante à l'allure de petite fille, possédait une immense capacité mystique ! La nécromancie ainsi que d'autres sciences occultes, n'avaient plus aucun secret pour elle. Tout était sous son contrôle, et si elle le voulait, elle pourrait même se permettre d'assiéger la cité de Kumra avec son armée de monstres en tout genre. Rares étaient ceux qui avait eu la chance de la voir en vrai, y compris ses propres créations ! Sauf... le dernier en date. Il s'agissait d'un zombie à l'apparence tout à fais banale, à la différence, c'était que Cymetia avait décidé de ne pas le plier à sa volonté ! Markus qu'il s'appelait... De son vivant, il était Humain et aimaient se délecter de la magie sonore. Mais à présent, une nouvelle vie allait s'offrir à lui !

- Te voilà enfin réveillé ! Fera soudainement une petit voix provenant de derrière une pierre tombale. C'est un peu prématuré de sortir maintenant Markus. Mais si tu tiens vraiment à finir en reste pour mes chiens, alors vas-y ! Terminera la petite fille en coupant la route au zombie fraichement ressuscité.

Le regard laiteux de la fillette laissait deviner qu'elle était le centre de toute cette affaire. Néanmoins, aucune agressivité ne transparaissait sur son visage angélique... Comme si elle invitait Markus à l'écouter attentivement.

- Mais avant ça, si tu as un peu de ton éternité à me consacrer, alors je me ferais une joie de t'expliquer tout ce que tu veux savoir. Sinon, tant pis, la sortie du cimetière est par là bas ! Ajoutera la gamine en pointant la direction à l'aide de son index.

Cymetia n'était pas le genre de "personne" à mettre quelqu'un en confiance, bien au contraire... Mais en temps que création, Markus ne risquait pas trop les foudres de la fillette, du moins, tant qu'il se tiendrait tranquille. En tout état de cause, l'occasion lui était donné de pouvoir poser toutes les questions qu'il voulait, et ainsi savoir presque dans l'instant, ce qu'il lui arrivait... Chose qui n'était pas donnée à tout le monde.

~ Il est 7 heures 32 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Un dur "réveille"...   Lun 14 Fév - 17:53

Le dégout… C'étais le dégout que Markus ressentais le plus en ce moment. Il n'avait jamais aimé la mort… Et ce à cause de son passé emplit de tristesse et de regret et non par peur d'elle…
Et c'étais justement à ce passé qu'il méditait pendant qu'il déambulé vers le sortie, ce qui l'attristais comme à chacune des rare fois qu'il y pensait, et aussi sur son état morbide et le fait qu'il avait peu de chance de sortir "vivant" de cette ville… Cependant, lors de sa réflexion, une ombre se profila à la périphérie de son regard et tout en gardant son sang froid, Markus mit sa guitare en positon et repris ça route vers la sortie en espérant éviter le pire.
Quelque mètre plus loin, une petite voix se fit entendre derrière une pierre tombale, elle provenait d'une petite créature qui venait lui couper la route au fur et à mesure de ses paroles. C'étais une chance pour elle (ou pour Markus, c'est selon le point de vue) qu'elle possédait une voix d'enfant, car si en aurai étais autrement, les nerfs de Markus aurai sans aucun doute fait exploser la pierre tombale où elle s'était cachée…

Le jeune musicien n'était guère rassuré par la tournure de la situation, surtout quand il vit que la dite créature avait en faite l'apparence d'une petite fille… Sa morphologie juré tellement avec le lieu où ils se trouvaient qu'il aurait presque préféré se retrouver face à une abomination, il aurait trouvé ça presque plus rassurant…
Mais malgré cette situation, il écouta les paroles de la petite. Elle lui proposait d'assouvir son savoir… En temps normale, si une petite fille lui aurai proposé ça, il aurait envoyé balader en se moquant d'elle, mais à le vue de son regard blanc et du le lieu où ils se trouvaient, il trouva préférable de ne réagir pas à son habitude… Surtout que bizarrement, quelque chose en lui étais attaché à elle d'une manière ou d'une autre, il avait une idée du pourquoi, mais il ne préféré même pas y penser…
Quant aux questions qu'il avait, autant voir si elle était vraiment la capacité d'y répondre. Il s'approcha d'elle et mis un genou à terre pour se retrouver à ça hauteur, mais gardas tout de même deux à trois mètre de distance et sa guitare en position… On ne sait jamais…

-Bonjours, euh… petite, dit-il avec un sourire gêné du à cette situation détestable pour lui. Tu … Vous dite pouvoir répondre à mes question ? Je vous en remercie d'avance, car, voyez-vous, on peut dire que je suis un peu… Comment dire ?... un peu dans les Limbes…

Après ce petit trait d'humour qui faisais partie intégrante de ça personnalité, même dans cette situation, il eu un petit temps de réflexion nécessaire à la sélection des questions les plus importants, et aussi pour pouvoir retrouver son sang froid… Il poursuivit donc peu aprés :

-Alors pour commencer, qui êtes vous et comment connaissais vous mon nom ? Ensuite, pouvais vous me dire comment suis-je arrivé ici et pourquoi ? Mais surtout, la question la plus importante pour moi, c'est comment et pourquoi suis-je devenu un mort vivant ?! Et es que cette situation est réversible ?!

Sur cette dernière question qui reflétait bien son désespoir, un pic de douleur vient lui rappeler sa souffrance et sa sorte de faim permanente… Lui donnant, de ce faite, une question supplémentaire :

-Et comment faite vous pour supporter ces douleurs constantes… ? Car, même si je commence à m'y être habitué, elles sont horrible !

Cette faim est insupportable… Elle lui a tellement embrouillé l'esprit qu'il vient de s'étonner à ne pas avoir testé son "accord réparateur". Chose excusable, étant donné qu'il n'avait pas été conçu pour les morts, mais vu qu'il était devenu un "mort-vivant", il y avais peut être des chance que…
Et c'est pendant que cette… chose répondais à ces questions qu'il commença à jouer doucement sa mélodie en espérant que cela lui donnerai au moins un aspect plus "vivant"… et que cette créature à l'allure de petite fille ne prendra pas cela comme une menace…

~ Il est 7 heures 36 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Narrateur
avatar
Récits 208
MessageSujet: Re: Un dur "réveille"...   Jeu 24 Fév - 21:35

Le sinistre cimetière de Kumra n'était guère connu du monde vivant, et c'était justement là que résidait toute sa force. Car si personne n'avait eu vent de son existence, nul ne pouvait s'en méfier ! Cymetia, la reine incontestée de ce lieu sordide, avait personnellement veillé à ce que les cadavres ambulants ne puissent quitter son domaine sans accord, sauf si il était question d'une livraison pour une commande spéciale. Oui, il était bon de savoir que des gens influant n'hésitaient pas à avoir recours à ce genre de trafique... les revenants étaient fidèles, bon marché et éternels, à ces critères, il ne pouvait y avoir mieux pour garder des tombes ou bien des lieux emplis de richesses. En revanche, Markus qui était la dernière création de Cymetia, n'était le bien de personne, et pour cause, cette dernière l'avait réanimé afin de lui confier une tâche bien spécifique. Chose que son esprit fermenté ne pouvait encore comprendre...

Le pauvre garçon était perdu, et c'était normal, d'ailleurs, tous les nouveaux Zombies dotés de raison éprouvaient ce genre de sentiment à leur réveil... Car au moment de la renaissance, si l'âme était asservie, l'esprit recevait inévitablement un choc, ce qui bien entendu, les déstabilisait au plus haut point. Cette classe de revenants investie d'une conscience, n'obéissaient pas du tout au même protocole que pour les Zombies sans cervelle... À savoir que le rituel nécessaire à leur retour, était beaucoup plus complexe et méticuleux qu'une simple réanimation. Une complexité dont Markus faisait partie...

Cymetia lui annonça qu'elle savait qui il était, ainsi que ce qu'il était lors de son vivant... Quant à sa mort, elle survint au sein même de Nandis, une reine Vampire répondant au prénom de Sydonie, l'avait tué en le démembrant ! Tout ceci, la fillette au regard laiteux, l'avait lu dans sa mémoire antérieure... Et c'est sans la moindre émotion qu'elle lui expliqua tout ce dont il ne pouvait plus se souvenir. Après quoi, elle termina en lui annonçant que son retour n'était pas dû au fruit du hasard... Cymetia lui révéla même que sa véritable Destinée allait réellement débutée !

Son but allait lui être bientôt expliqué, mais pour l'heure, il lui fallait apprendre... Markus était loin d'être prêt à affronter le monde des vivants, détail que Cymetia n'hésita pas à recourir afin de lui faire comprendre les réels dangers qu'il encourait. Être Zombie n'était pas toujours aisé, surtout en ce qui concernait l'alimentation ! Cependant, la discussion se prolongea des heures durant, à travers laquelle Markus comprit que sa situation présente pouvait être inversée, si toutefois, il réussissait ce pourquoi la fillette l'avait ramené. Mais maintenant qu'il connaissait les raisons de son trépas, ainsi que les intentions de Cymetia, était-il parait pour entendre le reste, ou préférait-il en rester là et retourner dans sa tombe ?

Le choix lui appartenait, désirait-il connaître l'essentiel relatif à son futur, ou non ? Néanmoins, consciente de la douleur qu'il endurait, Cymetia sortit de son sac ensanglanté, un cerveau encore gluant qu'elle tendit à Markus, à l'aide de ses deux petites mains... C'était dont de ça qu'il allait devoir se nourrir si il ne voulait pas tomber en poussière, ou encore souffrir outre mesure...


~ Il est 11 heures 57 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Un dur "réveille"...   Mer 15 Juin - 1:39

"Sa destinée allai véritablement commencer" ? Markus n'a pas pu retenir un rire nerveux à l'entente de cette phrase… Pour lui, une destinée étais pour des gens qui possédais une vie et une âme, pas à un mort dont l'âme étais asservie à une reine zombie qui possède le corps d'une enfant…
Mais d'après elle, et de ce qu'il pouvait en juger, il avait gardé plein pouvoir sur son libre arbitre. C'étais déjà un plus à la vue de son états… Sauf peut être en ce qui concerne la Faim. Le cerveau que Cymetia lui tendant à l'instant était repoussé par son esprit, sa morale et ses principes que sa vie lui avais donné. Mais son corps et cette Faim pesaient lourd dans la balance qui lui servait actuellement de volonté… Ce qui le fit céder, ce fut quand la reine lui dis que si la chair enlevais la douleur, en précisant bien que la chair provenant de la même espèce du zombie étais la plus radicale, c'est-à-dire humain pour le cas de Markus, ce sont les cerveaux qui permettraient que ce qui lui reste de chair ne tombe pas en poussière.

L'esprit de conservation de Markus fut ce qui fit chavirer la balance... Il approchât sa main avec hésitation du cerveau, pris seulement un bout de cette substance gélatineuse et l'emmenât à bouche avec un sentiment d'écœurement. Ce fut la surprise intégrale pour Markus, même si ces papilles décomposées ne transmettaient pas la totalité de l'information, il trouvait que ce cerveau était succulent ! Cela étais peut être dû justement à cette décomposition ou au faite qu'il soit devenu zombie, mais Markus s'en fichais… Son écœurement, sa raison, son humanité partais aussi vite que ce cerveau partais dans son estomac, elle ne lassa place qu'à un mort-vivant sans âme qui ne pensait qu'à la Faim et le moyen de ne pu à avoir supporté ça…

Ses esprit et son écœurement ne sont revenu que lorsqu'il ne trouva pu rien à manger, le cerveau lui avais calmé sa douleur et il sentit sa chair ce resolidifier, mais sa faim n'étais pas entièrement partie, il en voulait plus, beaucoup plus… C'est seulement lorsqu'il comprit qu'il n'y avait pu de chair fraiche à porter de mains qu'il commença à retrouver ses esprits… Il fut écœuré de ce qu'il venait de faire, mais il fut surpris d'être "satisfait". C'est le seule nom qu'il trouva pour cette sensation, n'avoir étais que spectateur de son corps et d'avoir assisté à ce déchainement de violent lui donnais un sentiment "satisfait"…

Quand il eu retrouvé entièrement ses esprits un peu plus tard, il recommença à parler à Cymetia pour briser ce silence pesant qui plane dans ce cimetière maudit. Il voulait accélérer la discutions et redevenir le plus rapidement le Markus d'avant et tourner le dos à ce zombie dont il venait de découvrir la plus noir des facette. C'est pour cela qu'il rentra directement dans le vif du sujet :

-Apparemment, vous avez besoin de moi pour faire quelque chose et cette chose me permettra de redevenir un vivant, c'est bien ça ? Une personne normal qui ne se décompose pas, qui n'est pas cannibale et qui ne risque pas de perdre un membre en marchant, c'est bien ça ? disait- il tout aussi sérieusement. Donc oui, j'accepte de faire ce que vous me demanderai de faire, seulement parce que vous pouvais me rendre de nouveaux vivant, pas parce que vous m'avais ramené à la "vie"… Je vous en veux presque pour ça d'ailleurs…

Sur ce, il se leva et regarda la fillette de haut :

-Donc : que dois-je faire ?

¤ 2 Khole Vita ¤
~ Il est 12 heures 00 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
P.N.J
avatar
Récits 731
MessageSujet: Re: Un dur "réveille"...   Ven 15 Juil - 1:09


Difficile est la vie d'un mort-vivant, Markus l'appris bien vite à ses dépends dés l'instant où il mordit dans la cervelle juteuse que lui avait offert Cymetia. Le côté vivant de son esprit ne mesurait plus l'écoeurement ressenti, alors que de l'autre il savourait pleinement ce moment d'extase. Hélas, le zombie n'était pas au bout de ses peines, car d'après ce qu'il avait compris, il allait devoir accomplir quelque chose pour la fillette qui se tenait devant lui, mais que pouvait-elle bien vouloir d'un être aussi novice que lui ? Cymetia le laissa s'exprimer, car il était important qu'elle sache ce qu'il pense maintenant qu'il déambulait sur la surface d'Astrune. Il disait lui en vouloir de l'avoir réanimé, pourtant bien peu de gens avaient le droit à une seconde chance, et parfois il était nécessaire de passer par l'enfer afin d'atteindre le paradis ! Voilà une chose qu'il devra aussi apprendre de lui même.

- Ahhh... tu n'avais pas envi que je te reconstitue ? Tout comme tu n'avais pas envi que Sydonie te tue, pourtant elle l'a fait ! Je me suis donné du mal pour rassembler le puzzle tu sais, tu devrais au moins m'être redevable pour ça ! Mais passons. Je vois que tu veux aller droit au but. Cymetia se tut un court instant, mettant ainsi Markus dans l'ambiance propice à une révélation. La reine Syriona souhaite acquérir une nouvelle puissance, et il se trouve que son ambition se rapproche de la mienne. Rassure-toi, cela ne servira pas à des fins égoïstes, c'est d'ailleurs ce qui te rendra la vie ! C'est là une occasion de faire d'une pierre deux coups, tu ne crois pas ?

C'était une information très récente qu'avait obtenue Syriona, et pourtant elle y prêtait plus que jamais foi. Fort heureusement, Cymetia avait tout prévu afin de préparer Markus à cette périlleuse expédition ! D'après elle, il était parfaitement capable de réussir, mais est-ce que lui aurait assez de confiance en lui pour ne pas s'écrouler à la première difficulté ? Voilà une chose que la reine morte-vivante ne pouvait savoir...

- Voilà ce que tu vas faire ; tu vas devoir traverser le désert de Sulmi dans son entièreté afin de te rendre au gouffre rampant. Une fois que tu y seras, jette ceci dans le trou ! Poursuivit-elle en lui donnant une espèce de boule de chair en putréfaction. J'ai nommé cette chose ; la Guilia ! Une fois qu'elle sera au fond du gouffre, elle se chargera de déloger le précieux minéral que Syriona convoite, puis te le rapportera. Après quoi, tu n'auras plus qu'à revenir à ton tour ! Et là et seulement là, j'accomplirai le rituel nécessaire à ton retour parmi le monde des vivants.

On ne pouvait plus clair comme explication, mais la chaleur torride du désert ne risquait-elle pas d'être un obstacle majeur à la pauvre constitution de Markus ? Bien sûr que si, mais ça Cymetia le savait déjà, c'était pourquoi elle avait fait don d'un petit plus à son zombie de service.

- Non, tu ne fondras pas comme un sorbet au soleil, alors inutile de me poser la question. Sache qu'en dépit de ta frêle apparence, j'ai fait en sorte que tu sois totalement immunisé contre le feu ! Alors tu vois, il n'y a pas que de mauvais côtés, de plus, si tu fais tout ce que j'attends de toi, tu conserveras cette immunité lorsque tu respireras de nouveau. Mais... avant que l'on aille plus loin, laisse-moi te présenter ton premier compagnon de voyage !


- Ils attendent, maîtresse ! Interrompit une fille au visage peu engageant.

- Hydile ! Je t'avais dit de venir qu'une fois que j'en aurais terminé avec Markus. Alors ait l'amabilité d'aller salir d'autres yeux que les nôtres ! Alors que la zombie repartait, Cymetia ajouta d'une voix moqueuse. Tu as eu peur n'est-ce pas, tu a cru que ça allait être elle ta compagne ? Et bien tu aurais raison ! La fillette laissa passer quelques secondes. Mais non ! Pfff, c'est elle !


- Salut toi ! Dit-elle en faisant en signe rapide de la main. Moi chui Tina, et chui là pour te cervelliser !

- Pardonne ses manières, son cerveau a été lourdement endommagé lors de sa réanimation. Par chance, elle excelle dans son art !

- Et oui ! Ajouta Tina tout en gigotant comme une jeune poule. J'peux caker n'importe quelle bouboule ! Tu veux voir ?!

- Non Tina ! Tu en auras bien le temps plus tard, et pour te traduire, Tina est capable de créer des organes à volonté, y compris des cerveaux. Elle te sera donc très utile pour ton voyage. Hélas, tu devras te débrouiller pour te faire comprendre, mais aussi pour déchiffrer ses paroles. Rien que pour ça je te souhaite bien du courage !

- Allez allez allez ! On y va on y va ! Insista la zombie, alors qu'elle sautillait telle une puce en s'agrippant à Markus.

- Calme-toi ! As-tu une dernière question ?

- Rhaaa la barbe ! Répliqua Tina pas patiente du tout.

[Annonce : Merci d'éditer ton inventaire afin de rajouter "La Guilia". Quant à moi, j'édite ta présentation pour ce qui est de ton immunité Exclamation]

¤ 2 Khole Vita ¤
~ Il est 12 heures 04 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Un dur "réveille"...   Jeu 1 Sep - 22:06

Et voila que la petite reine décidai de faire de l’humour… Cela avait un petit coté déroutant… Mais bon, il faut avouer que Markus avais encore un peu de mal à encaisser ce qui lui arrivais en ce moment. Néanmoins, il faut avouer qu’il ne pu s’empêcher de tirer un sourire de soulagement quand la reine lui dis que ce ne serra pas la lépreuse qui l’accompagnerai, mais une autre morte nommé Tina, qui de ce sont vivant devais être une belle femme soit dite en passant. Son langage laisse un peu à désirai, mais Markus se mit en tête un mini dictionnaire avec les probable définitions des mots qui pouvais sortir de sa bouche décomposer.

-Salut Tina, Dit il a sa nouvelle accompagnatrice en lui rendant son signe.

Malgré qu’il soit zombie et elle aussi, il ne put s’empêcher de lui trouver un petit coté attachant à cette Tina. Il ce tournis ensuite vers Cymetia pour mettre en ordre quelque derniers éléments :

-Oui, il me reste quelque question, mais avant je voudrai mettre les choses aux claires : ce n’est pas à cause de ma résurrection en elle même que je vous en veux, ça me permet au moins d’avoir une 2éme chance et de vivre qu’elle que chose de plus exaltant que ce que ma vie ma donner jusqu’à maintenant. Mais c’est juste pour le coté "je trouble le repos d'un mort pour lui faire faire une quête où il pourra mourir une seconde fois" qui me gènes dans l'histoire… Bref, voila ce que j'avais à dire, maintenant les questions : n'étant pas fort en géographie, le voyage prendra combien de temps ? Parce que s'il dure trop longtemps, et je ne pense pas que Syriona soit du genre patiente, faudra voir si vous n'avais pas en réserve des chevaux ou même des chauves souris géantes. Bien que ce dernier détail tient plus des rumeurs qui tournais à l'institue de magie… Après un petit temps de réflexion, Markus jeta un coup d'œil rapide à son accompagnatrice et ajoutât : Tina peut me crée de la "nourriture", mais peut-elle manger ce qu'elle crée ? Je sais, c'est sans doute con, mais je préfère être sure…

Markus réfléchit pour voir s'il avait fait le tour des questions, mais après quelque seconde de réflexion, il se trouvait tout à fait disposer à écouter les réponses de la reine des morts. Sa faim étais moyennement apaisé et il était presque calmé, quoi de mieux pour le moral qu'un voyage à la recherche d'une nouvelle vie ?

¤ 2 Khole Vita ¤
~ Il est 12 heures 07 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
P.N.J
avatar
Récits 731
MessageSujet: Re: Un dur "réveille"...   Dim 16 Oct - 20:29


Ainsi Markus en voulait personnellement à Cymetia pour la quête qu'elle venait de lui confier. Voilà qui était assez paradoxal envers ses précédents dires ! Il était heureux d'avoir une seconde chance, mais il ne devait rien faire en retour ? Au lieu d'en vouloir aussi injustement à la reine zombie, Markus devrait plutôt se poser la question suivante ; quel intérêt aurait-elle à me rendre la vie que j'ai perdu, alors que je suis seul fautif si je me suis retrouvé entre quatre planches ? L'égoïste cadavre ferait mieux de se raviser avant que Cymetia ne se fâche pour de bon ! À savoir qu'elle pouvait aisément reprendre ce qu'elle avait bien voulu donner. En tout état de cause, Markus ne devait retenir qu'une chose ; sa vie ne lui appartenait plus, et si il voulait la retrouver, il était de son devoir de s’acquitter de cette tâche ! Alors plutôt que d'entretenir une rancune infondée envers la personne de Cymetia, le défunt musicien ferait mieux de la rehausser dans son estime.

- Il est bien de faire preuve de franchise, Markus, mais encore faut-il savoir la doser correctement ! Répondit la reine d'une voix frustrée. Sache que tu es parfaitement en droit de refuser cette mission, mais en faisant ça, tu abandonnes toutes chances de revivre un jour, vu que je retirerais le peu de vie que j'ai insufflé en toi ! Et je ne ferais ça que si tu ne sers à rien, à savoir que je garderais cette énergie pour un autre, qui lui, ne crachera pas dessus.

On ne pouvait plus claire comme explication. Cymetia venait de démontrer à Markus qu'il ne pouvait espérer quelque chose d'aussi sacré qu'une vie, sans rien offrir en retour ! De plus, cette mission avait également pour but de lui rendre son âme de vivant, alors qu'avait-il à faire des simagrées ?! Quant à ses autres interrogations, la reine avait également dans l'idée de les satisfaire...

- Des chevaux... des chauves-souris géantes ? Hmmm, tu penses vraiment qu'un lépreux dans ton genre mérite pareil véhicule ? Je crains que non, mais je pense pouvoir te façonner quelque chose de relativement convenable ! Ajouta Cymetia, avant de tout à coup, hurler un prénom. CROK'STIKA !

Quoi que pouvait être la chose répondant à cette étrange appellation, ce n'était pas le genre à se faire désirer ! Car dans la seconde qui suivit le cri de la reine, la terre se mit à vrombir, et ce, de plus en plus intensément... Quand soudain, deux énormes mâchoires apparentées à la famille des crocodiles, sortirent du sol, non loin à la droite de Cymetia.


Jusque là, rien ne laissait présager que cette horreur aux longs crocs, possédait en guise de queue, la moitié d'une fille ! Il ne s'agissait pourtant en aucun cas d'une Hybride. Et pour cause, Crok'stika n'était autres que l'une des nombreuses créations de la reine zombie. Sa taille imposante ne laissait que peu de chances aux individus qu'elle pouvait croiser ! À savoir que d'un coup de ses immenses mâchoires, Crok'stika pourrait engloutir Markus dans son intégralité ! Après tout, c'était ainsi qu'elle se nourrissait... par sa denture reptilienne !

- Je suis à vos ordres, reine Cymetia ! S'annonça t-elle après s'être confortablement installée.

- Tu n'aurais pas des restes pour moi dans ta tanière ?

- Bien sûr que j'en ai, dois-je vous les apporter ?

- Où t'es-tu nourris pour la dernière fois ?

- Au lac noir, ma reine.

- Parfait, alors ramène-moi ces morceaux !

- Tout de suite. Répondit Crok'stika, disparaissant aussitôt.

Il était bon de savoir que comme Cymetia interdisait l'attaque à ses sujets sur les êtres vivants, certains d'entre eux qui avaient besoin de se nourrir, devaient se contenter d'autres zombies ! Du zombinnalisme en somme. Tel était de cas de Crok'stika, sauf que elle ne se sustentait que de l'énergie qui faisait se mouvoir sa victime, autrement dit ; sa moitié crocodile servait plus à des fins d'attaques, que comme moyen pour se remplir la panse. Car chacun des membres qu'elle pouvait mâcher, étaient immédiatement rejetés dans sa tanière, après que l'énergie de celui-ci ait été absorbé.

- Elle fait peut-être peur à voir. Reprit Cymetia d'une voix impassible. Mais c'est une brave fille !

- Me revoilà ! Dit Crok'stika, avant de régurgiter tous les membres arrachés devant Markus et Tina.

- Merci ma fille ! Tu peux retourner dormir.

- J'y vais ! Hop... Termina t-elle en disparaissant de nouveau, refermant son trou derrière elle.

- Bien, occupons-nous à présent de ton moyen de transport, cher Markus.

Étonnamment, Tina n'avait pas prononcé un seul mot depuis tout à l'heure, cela lui arrivait par moment, surtout lorsque la curiosité la piquait. Et en cet instant, il y avait de quoi être curieux !

- Préparez-vous ! Ajouta brusquement Cymetia, alors qu'elle entamait une sinistre gestuelle de ses petites mains.

C'est alors que l'incroyable se produisit... un à un, les fragments du monstre s'assemblèrent, afin d'offrir à Markus ainsi que Tina, un moyen de locomotion rapide, endurant, et peu gourmand en consommation d'organes. Mais le plus étonnant résidait dans le fait que Cymetia était capable de le reconstituer autrement qu'à l'origine. À cela, imaginez simplement ce qu'elle aurait pu faire à Markus par le même procédé ; oooh... une chaise mobile ! Les bruits de froissements de chair pourraient même donner la nausée à un mort... On pouvait voir les articulations se contorsionner, les muscles se distendre, pendant que les dernières parties du corps de cette pauvre créature, terminaient leur assemblage.

- Le carrosse de monsieur est avancé ! Ironisa la petite reine.


- Carrosse veut passagers ! Prononça la chose à l'attention de Markus et Tina.

- Si tu es toujours d'accord pour ta mission Markus, Carrosse t'attend !

Carrosse, voilà le prénom de la chose. Carrosse ne ressemblait à rien, ou plutôt si... a une personne pas très souple faisant le pont, et tentant d'avancer en conservant cette position. Mais il était bon d'ajouter que la tête de ce dernier se trouvait en son dessous, pendouillant comme un vulgaire appendice. D'ailleurs, lorsqu'il se mettra en mouvement, tous pourront voir le citron de Carosse se balancer joyeusement d'avant en arrière... Et pour cause, aucun muscle ne se trouvaient dans son cou.

- Quant à ta question sur Tina, tu auras tout le temps de t'entretenir avec elle durant le voyage. Termina Cymetia en croisant les bras.

¤ 2 Khole Vita ¤
~ Il est 12 heures 16 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Un dur "réveille"...   Dim 13 Nov - 3:20

A la fin de son monologue, Markus compris que ses propos avais été reçu de travers rien qu'en regardant le visage de la Petite Reine. Lui qui voulait juste faire comprendre sa frustration concernant le fait qu'il n'avait pas eu le choix d'être mort puis d'être remis en vis pour faire une quête quelconque pour "il ne s'avais qui". Faut comprendre son point de vue aussi : il était mort sans le savoir, donc paisiblement… Vous seriez content vous si un inconnu vous réveilliez d'un sommeil paisible à coup de baffes pour aller lui faire une course à la con ? Non ? Bah lui c'est pareil…
Mais bon, la Petite avait mal compris ses paroles et elle n'avait pas tardé à lui faire comprendre.

-Mais je ne lui crache pas dessus… Finit-il par marmonner dans sa barde en regardant ailleurs d'un air désinvolte.

Mais la suite des événements lui fit perdre toutes désinvoltures et orgueils quand la Reine appela une créature qui n'aurait pu prendre vie que dans ses plus noirs cauchemars… Quand la reine appela cette dénommer Crok'stika, Markus cru que cela aller être encore un zombie quelconque, mais quand la terre elle-même se mis à vrombir et que cette horreur mis ses… crocs dehors, il comprit tout le pouvoir de la nécromancie : crée des formes vies par des êtres morts et même, chose qu'il ne savait pas, par assemblement de morceaux d'être mort…
Même Cymetia fit la remarque de sa monstruosité, mais Markus fus incapable de lui répondre…

Mais cette dernière ne lui laissa que peu de répits, vu qu'elle entamât la "construction" de son moyen de transport et confirmant du même coup ses doute sur la nécromancie… Cela fut sans conteste le plus répugnant des spectacles qu'il avait pu voir de sa vie et même mort, il sentie une nausée venir… Surtout quand cette chose ce mis à parler. Ça ne ressemblais à rien et même si ça ressemblais à quelque chose, Markus s'en fichais éperdument à l'heure actuel.

Après que ce mal être soit passé, il se redit compte que tout cette mise en scènes orchestré par Cymetia étais sans doute pour remettre Markus à sa place, vu que cette peste n'avais pas aimé ses dernière critique. Chose réussi, soit dite en passant, vu que maintenant il regrettait presque d'avoir demandé un moyen de locomotion…

-Ma mission est toujours d'actualité, ne vous en faite pas, il me faut juste le temps de comprendre comment monter sur le… sur Carrosse.

Il s'y prit comme pour un cheval et bizarrement, il réussit à lui monter dessus du premier coup. C'était d'une répugnance, mais il fallait qu'il commence à s'habituer à toute cette morbidité, vu que cela aller être sans doute son quotidien pendant un certain temps, comme cette couche de graisse sur le haut de Carrosse qui faisais office de siège, prouvais à eux seules que cette créature avais vraiment été crée pour les longs voyages.

-Allez, vas y monte, dit il à Tina en lui tendant sa main pour l'aider à monter derrière lui.

Dés que là chose fut faite, il posa une simple question à Carrosse pour juger de son niveau intellectuelle et voir s'il était comme Tina ou pire :

- Ça va ? On ne te pèse pas trop ?

Sa réponse entendu, il se tournis vers Cymetia pour conclure et pouvoir partir :

-Bon, je vous remercie pour Carrosse et j'espère que vous ne garderai pas trop de rancune envers moi malgré mon "franc parlé", mais comme je dis : "Mieux vaux un enfoiré qui dis la vérité qu'un lèche cul qui vous poignarde dans le dos…". Sur ces belles paroles, je pense devoir vous laisser, Syriona ne doit pas être vraiment du genre patiente. Au revoir… ma reine.

Ces derniers mots lui avais arraché la gorge, mais vue comment c'étais passé la dernière demi-heure, il s'était dis qu'une marque de respect ne ferrai pas de mal…

-Allez Carrosse, direction le gouffre rampant. Dit-il en le tapotant légèrement comme quand on le ferrai avec un cheval. J'espère juste que tu es "né" avec la carte du monde en tête… Finit-il par marmonner.

¤ 2 Khole Vita ¤
~ Il est 12 heures 18 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
P.N.J
avatar
Récits 731
MessageSujet: Re: Un dur "réveille"...   Ven 8 Juin - 18:11


C'était un nouveau monde pour Markus, Cymetia en était parfaitement consciente, mais elle savait également que si elle se mettait à le ménager, celui-ci perdrait alors toute motivation. Il était bon de savoir que troubler le sommeil d'un mort avait pour effet controverse divers états psychologiques. Chose qu'aucune magie nécromant ne pouvait altérer ! Ainsi, pour épargner ceci à sa nouvelle création, la fillette d'outre-tombe préféra couper court au dialogue en offrant à Markus un but à sa non vie. À savoir que de son vivant, le musicien n'était qu'un errant parmi tant d'autres. Or, pour la première fois dans son existence, il allait pouvoir faire quelque chose. Oubliant le fait que cette mission lui rendrait son âme, il apporterait également à Cymetia ainsi qu'à Syriona, une aide précieuse quant à leur ascension dans la cours des puissants. Par ailleurs, avant que celui-ci ne s'en aille, la fillette sortit d'une de ses poches, une pincée de poussière irradiant d'une teinte bleutée à l'éclat mystérieux.

- Un petit instant Markus. Ajouta Cymetia, se mettant au "devant" de Carrosse. Je conservais ceci pour d'autres fins, mais je pense que tu as besoin d'être rassuré, rassuré sur le fait que tu ne feras pas ceci en vain. Mettant en évidence la cendre mystique que sa paume soutenait, la fillette poursuivit. Cette poudre au halo peu commun est tout ce qu'il reste d'une pépite d'Astryum ! C'est avec ce minerais que j'ai conçu la Guilia, mais c'est aussi ce qui te fera recouvrer ton âme. J'en veux pour preuve mon propre corps, vois par toi même !

Nul n'était en mesure de comprendre ce que Cymetia voulait dire, mais ses paroles trouvèrent leur sens lorsque celle-ci assujettit la poussière d'Astryum au sein de son être. Un sombre effet s'en suivit alors, le regard laiteux de la petite reine s'illumina d'un bleu glacial. Cela se passa certes très vite, mais de toute évidence, le choc interne devait être monumental pour aller jusqu'à faire tomber cette dernière en position du quatre pattes. Les deux mains imposées sur son visage tout en étant accoudée au sol, Cymetia finit par rapidement se relever... mais lorsqu'elle les ôta, le silence fut seul témoin de la surprise qu'engendra sa métamorphose.


D'une prestance bien moins macabre, Cymetia était méconnaissable. Limite elle passait pour une petite fille venant tout juste de mourir. Enfin bon, il s'agissait en même temps de son apparence d'antan, à quelques stigmates près... Voilà qui devrait suffire à convaincre Markus du bien fait de sa mission.

- Tu en as la preuve désormais ! Reprit-elle d'une voix encore plus juvénile. Reviens avec le minerais, et la vie sera de nouveau tienne. Va à présent !

Voilà qui était dit, Cymetia n'attendit d'ailleurs aucune réponse, puisqu'elle s'en alla l'instant d'après. Laissant Markus, Tina et Carrosse à leur devoir.


Peu avant l'intervention de Cymetia, Carrosse recevait ses premiers passagers. Oui, il se plaisait à penser ainsi, que ça ne serait pas son seul et unique voyage avant d'être renvoyé à la pierre. Mais qu'en était-il de ses aptitudes ? Hormis le fait d'avoir une conscience, Carrosse semblait en revanche dépourvu d'arme... M'enfin, cela voulait aussi dire que sa destinée était toute faite ; transporter pour l'éternité. Quoi qu'il en était, Markus s'adressait à lui comme à tout être vivant qui se respecte. À savoir qu'après l'avoir enfourché, le zombie lui demanda si leur poids était supportable. Pour tout dire, il ne les sentait même pas !

- Carrosse, solide ! Répondit-il sommairement de sa voix rêche. Carrosse aime marcher, pas parler !


La création de Carrosse par Cymetia sous les yeux ébahis de Tina, fit naître en cette dernière une curiosité sans pareille à l'égard de la chose. Ce truc était pourtant laid de par son apparence informe, mais il était si fascinant avec sa tête suspendue de la sorte ! La fofolle qu'elle était ne vit en Carrosse que divertissement. Cela fut d'ailleurs prouvé lorsqu'elle se mit à faire balancer le cailloux de ce dernier à l'aide de son index. À chaque poussée, on pouvait entendre un petit rire amusé s'échappant de la gorge de Tina. Toutefois, au vu de l'expression courroucée de Carrosse, il n'était pas difficile de comprendre que cette pratique ne lui plaisait guère ! Mais la zombie n'était pas du genre à se préoccuper de détail aussi insignifiant que la forme changeante d'un visage, d'autant plus si celui-ci était en bouilli. Fort heureusement, Carrosse finit par retrouver la paix lorsque Markus aida cette cinglée à monter sur son dessus.

Le voyage pouvait désormais commencer...

[OUT : Au désert de Sulmi, tu peux en profiter pour avancer ton temps jusqu'à 18 heures. Mais attention, vous serez encore loin du Gouffre rampant... Arrow ]

¤ 2 Khole Vita ¤
~ Il est 12 heures 21 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Un dur "réveille"...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un dur "réveille"...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Sept Destinées :: ~ Le gouffre mystique ~ :: RP oubliés-
Sauter vers: