AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Exclamation L'autel Astral ~ICI~ Exclamation




La table du rôlliste ~ICI~ Arrow



Partagez | 
 

 L'Emprisonnée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: L'Emprisonnée   Ven 16 Juil - 14:58

~Prénom : Inconnu
~Nom : Inconnu
~Surnom : -

~Âge : Inconnu
~Jour et Mois de naissance : Inconnu
~Sexe : Féminin
~Race : Demie-Elfe

~Lieu de naissance : Inconnu
~Lieu où vous vous trouvez actuellement : Les bois des Plaines.

~Classe : Inconnue
~Alignement : Neutre Strict

~Description Physique :

Une jeune demoiselle de la vingtaine d'années (à vue d'oeil), aux yeux arborant une belle couleur améthyste, possèdant de longs cheveux rouges, tirant vers le violet, lisses et soyeux, descendant jusqu'au bas du dos et encadrant de chaque côté son visage; ce visage fin, tracé avec soin et conçu par un artisan, porte un regard presque pur et innocent, serein et paisible; ses lèvres sont rarement sèches, à part si elle subit la canicule ou une déshydratation. Son teint est toujours coloré, preuve qu'elle tombe rarement malade et que l'angoisse ne l'atteint peut-être pas assez. On pourrait penser que cette jeune femme fait preuve d'une naïveté plutôt amusante mais il n'en est rien avec l'instinct de survie !
Contrairement aux Elfes, elle a une taille se rapprochant des Humains, mesurant 1m70 pour un poids de 55kg. Elle ne paraît pas vraiment athlètique, plutôt élancée, mais ne la sous-estimez pas. Sa souplesse et sa dextérité elfique lui ont dotée d'une capacité à pouvoir survivre dans la nature. A cela s'ajoute son charme qui l'aide à gagner la confiance des citadins en milieu urbain.
Sa voix est plutôt claire, mélodieuse et jeune.

Malgré le fait qu'elle affiche une expression plutôt joyeuse, en bonne santé, elle n'en reste pas moins amnésique et au fond de ses pupilles, on peut presque y voir une âme d'enfant qui est prête à découvrir des choses nouvelles et d'autres curiosités de ce monde qu'est Astrune. Pour les personnes malhonnêtes et hostiles, vous serez sans doute attirés par son apparence d'aimable jeune fille et vous penserez alors qu'il s'agit d'une proie facile. A l'opposé, pour vous, hommes et femmes, de toutes races, de nature plutôt pacifique, vous n'éprouverez peut-être jamais du dégoût ni de l'hostilité envers la demie-elfe, sinon vous vous contenterez seulement de rester poli et courtois avec elle. Il est vrai, cependant, qu'elle reste une inconnue et que votre confiance peut aisément varier selon votre propre personnalité.

Pour finir, parlons de sa tenue vestimentaire. Elle porte une belle tenue sombre, couleur pourpre et violette, s'alliant parfaitement avec ses cheveux et ses yeux. On pourrait assimiler sa tenue à celle d'une magicienne, ou d'une sorcière, mais dans une version plus moderne, plus fantastique. Un noeud jaune est noué au niveau de son cou, refermant ainsi la partie haute qui recouvre ses épaules. Arrive ensuite une sorte de robe de la noblesse, ouverte à l'avant, dévoilant ses jambes vêtues de collants terminés par des discrètes jarretières... A moins que ça ne soit ses bottes qui soient plutôt longues ? Elle porte enfin de longs gants qui lui arrivent en haut des coudes, laissant une petite partie de ses bras nue.

Enfin... Ce ne sont que les vêtements qu'elle porte généralement.

~Description Psychologique : Inconnue

~Biographie et Histoire : Inconnues

~Particularités propres à votre espèce : Une grande agilité

~Ce qu'il ou elle aime : Inconnu

~Ce qu'il ou elle déteste : Inconnu

~Ses Peurs : Inconnue(s)

~Arme(s) : Aucune

~Signe(s) particulier(s) : Amnésique ?

~Points forts : Inconnus

~Points faibles : Inconnus

~Pouvoirs : Inconnus
~Capacités spéciales : Inconnues
~Talent secret : Inconnu

~Ma couleur utilisée : Deeppink
~Lien de votre inventaire : Inventaire de l'Emprisonnée
~Code : Approuvé par Elfwyn !
~Narrateur/P.N.J : Narrateur

~Teste RP : Humour/Folie

Un jour de marché ! Il a fallu qu'elle arrive dans cette ville un jour de marché ! Les rues étaient bondées de monde et les boutiques, remplies ! A chaque coin de rue, une charette de marchands s'était installée et avait ouvert un stand offrant des paniers de fruits, de poissons et d'autres aliments en tout genre. Par ici, un fleuriste avait fini d'arroser ses fleurs, le sol de pierre était d'ailleurs trempé et les passants marchaient sur une flaque d'eau mêlée à de la terre. Comme d'habitude, la coutume voulait que les commerçants clament haut et fort la qualité extraordinaire de leurs articles ainsi que le prix peu élevé de ces derniers. On entendait ainsi des cris, des hurlements, des grognements et des éclats de rire qui s'ajoutaient au brouhaha permanent des lieux.
C'était le milieu de la matinée, ou du moins, le milieu de la matinée où le jour s'était levé. Les clients étaient déjà présents afin d'éviter d'être gênés par les autres. Chose inutile apparemment : tout le monde avait eu la même idée.

Bref, dans toute cette agitation, une jeune demoiselle essayait tant bien que mal de se glisser parmi la foule et d'avancer. Elle jetait des regards à gauche et à droite, semblant à chaque fois fascinées par ce qu'elle voyait. Pourtant, elle était certaine que tout ceci ne lui était pas étranger !.. Quoique...
La faim commença à lui tenailler le ventre. Elle chercha aussitôt un marchand d'alimentation, le trouva, et s'en approcha furtivement. Arrivée auprès des nombreux paniers qui regorgeaient de pains de toute forme, de toute taille, et comportant parfois des légumes et crudités, elle ne pouvait pas résister longtemps à la tentation d'en prendre un. Quand sa main se posa sur un des sandwichs, une voix forte et bourrue l'interpela, lui demandant alors quelques sous en échange. Bien entendu, elle n'avait rien, et il était hors de question qu'elle s'attire des problèmes. Vu le regard que lui lançait le commerçant, si elle s'en allait sans lui donner quoi que ce soit en échange, elle risquait bien de le regretter.
Soudain, un homme plutôt grand, avec fier allure, paya à sa place avec un sourire bienveillant. Le marchand n'en fit rien de plus et les laissa partir. Le nouveau venu prit alors la demoiselle par les épaules et l'entraina avec elle.

- Hey ma jolie, tu es toute seule ? Que dirais-tu de venir dans un bar histoire qu'on se détende ?

L'inconnue acquiesça. De toute façon, il n'avait pas l'air méchant et elle n'avait pas l'impression d'être en danger. L'homme l'amena alors dans une taverne assez éloignée du marché et de la foule. Quand ils y entrèrent, l'air sentait l'alcool et le tabac. Le gaillard salua bruyamment tous ceux qui étaient présents, et tous ceux qui étaient présents le saluèrent bruyamment. Il y avait beaucoup d'hommes et très peu de femmes. Après tout, c'était un bar.

L'homme qui lui avait payé le sandwich l'invita alors à s'asseoir et déclara que cette "jeune et belle demoiselle" était avec lui. Il se rendit ensuite auprès du comptoir afin de ramener quelques verres.
De son côté, la jeune femme en question s'était aventurée entre les tables. Elle vit, sur l'une d'elles, des joueurs de carte qui avaient organisé un poker. Discrètement, elle les assista comme une enfant et observa le jeu. Les joueurs la remarquèrent et sourirent entre eux avec satisfaction, heureux qu'une présence féminine regardait leur partie.

Ce fut finalement au bout de quelques minutes de jeu que l'emprisonnée finit par dire :

- Vous avez quatre As.

- Comment ?! Ce n'est pas possible ! J'ai l'as de pique dans ma main !

- Quoi ? Mais ? Non !...

- Fais-moi voir ça !


L'autre homme força son partenaire de cartes à révéler sa main et on y découvrit bel et bien quatre as. Dans la sienne, on retrouvait un as de pique.

- Tricheur !

- Je te défie de le répéter !

- Tricheur !!!


C'est à ce moment que l'homme qui avait accompagné l'inconnue apparut avec deux verres pleines d'hydromel. En se retournant, la demoiselle le bouscula et il fit tout renverser sur un type plutôt costaud et qui n'avait absolument pas l'air de vouloir rigoler. La suite était très simple : une bagarre dégénéra, le cliché classique des Saloons dans les westerns.

L'inconnue s'était éloignée petit à petit en croquant dans son pain. Le barman avait fini par disparaître on-ne-sait-où et elle en avait profité pour se servir un bon verre de jus à la pomme, regardant d'un air curieux les nombreux clients se taper dessus à tout bout de champ. Les verres volaient en éclat, les corps volaient dans les airs, les tables se brisaient et les chaises donnaient des baffes à quelques joues prêtes à en recevoir.

Un peu ennuyée par ce spectacle, et un peu inquiète par tant de violences, elle se dirigea vers la sortie. Quand elle fut juste en dessous de l'enseigne, elle vit alors toute une brigade d'hommes en armure qui s'apprêtait à entrer dans l'édifice. Ils étaient fin prêts à remettre de l'ordre dans toute cette pagaille !

- Excusez-nous Mademoiselle. Nous devons faire notre travail.

L'un d'eux l'invita doucement à leur libérer le passage et lui avait parlé avec toute la galanterie possible. Au final, ils entrèrent dans la taverne et un silence tomba comme une pierre tandis qu'une voix s'élevait pour intimer l'arrêt de tout ce remue-ménage.

Suivi aussitôt par le bruit d'une nouvelle bagarre.

- C'est délicieux...

La bouteille de jus de pomme dans une main et le sandwich dans l'autre, l'inconnue s'éloigna des lieux avec un sourire joyeux.

~Statut : Terminée
Revenir en haut Aller en bas
Elfwyn
avatar
Récits 3350
MessageSujet: Re: L'Emprisonnée   Dim 1 Aoû - 13:39

Bonjour,

Pardon du looooooooooooong délai... Mais comme tu as pu le voir j'ai pas tellement chômé, et je voulais que le forum soit plus à jour que cela pour accueillir de nouveaux personnages.

Je viens de lire ton immense fiche... *transpire* J'ai jamais vu aussi long... Lol je plaisante ne t'en fais pas. C'est très bien au contraire. Seulement, il te manque ton profil, même si tu ne dois mettre que "inconnu", il te faut le faire, y compris ta couleur. Mais ça tu peux le faire avant de signer le pacte, ainsi donc, je puis te dire que je valide ta fiche.

Je te souhaite bien du courage, car dépendre de ce que la vie te proposera, sera loin d'être aisé, mais tu sembles parfaitement à la hauteur pour en assumer la responsabilité. Alors je ne peux que ajouter, amuse toi bien !

Bienvenue sur Les Sept Destinées Demoiselle Emprisonnée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lauthentique-destiny.com
 

L'Emprisonnée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Sept Destinées :: ~ Le gouffre mystique ~ :: Les présentations-
Sauter vers: