AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Exclamation L'autel Astral ~ICI~ Exclamation




La table du rôlliste ~ICI~ Arrow



Partagez | 
 

 Cauchemar ou réalité ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
P.N.J
avatar
Récits 731
MessageSujet: Cauchemar ou réalité ?   Lun 12 Juil - 19:52


À la suite de la réunion, le jeune Noah se demandait ce qu'il pourrait bien faire pour parvenir à ses fins... Certes, Irlën était de son côté, mais il ne pouvait lui faire confiance dans l'immédiat... mieux valait d'abord en apprendre davantage sur lui ! Ca sera donc avec ce goût amer dans l'âme, que ce dernier s'essaiera à dormir, avec sa précieuse pierre proche de son coeur. La villa était bien isolée, tellement que l'enfant ne pouvait entendre le raffut que les gardes faisaient dans la cité ! Il était évident qu'un grand nombre de d'individus n'allaient pas pouvoir fermer l'oeil, et ce, jusqu'au levé du jour ! Bien sûr, ce n'était pas le genre de chose qui allait troubler le sommeil de Noah, puisque cela n'avait rien à voir avec ses intérêts personnels... Cependant, il était également à cent lieux de penser qu'une jeune personne avait à lui parler... Et que contrairement à tout les habitants de Nandis, cette dernière ne comptait en aucun cas lui demander audience, et pour cause, elle allait tout simplement s'inviter dans sa chambre... Ou plus exactement, dans son lit !

Cette fille âgée d'à peine douze ans, était une sans famille... Et pourtant, ses vêtements et sa propreté qui faisaient son allure, ne laissaient aucunement croire que personne ne s'occupait d'elle ! Et pourtant... elle était bien seule. À la nuit tombante, Leena s'était cachée dans l'immense potager situé derrière la villa... Un parfait endroit pour attendre le moment propice. La patience figurait dans ses qualités, donc cela ne lui causait aucun problème que d'attendre ainsi... Puis, alors que la nuit était à son apogée, les gardes se relaieront, laissant de ce fait, tout le loisir à Leena de passer outre la surveillance, pour s'en aller crocheter une fenêtre donnant sur la cave. Ce n'était pour elle qu'une simple promenade de santé, et les portes verrouillées ne lui causaient aucun problème ! Arrivant rapidement au rez-de-chaussée, tout en ayant pris soin de bien refermer derrière elle, Leena poursuivra son ascension des étages, afin de parvenir jusqu'à la chambre du petit garçon qu'elle désirait tant rencontrer ! D'ailleurs, c'est en passant non loin d'un grand couloir, que cette dernière se rendra compte que Noah était un pleine réunion... Et pour cause, sa voix était reconnaissable entre mille !

-*Il ne perd pas de temps, c'est bien !*

Sur ces quelques mots intérieurs, la jeune fille reprendra sa marche, puis rentrera dans la chambre de Noah, comme si de rien était... Là voilà qui était arrivé à destination, il ne restait plus qu'à attendre désormais... Adepte de la "furtivité", Leena se fondra dans le décor, devenant ainsi indétectable par qui que ce soit ! La cape qu'elle portait lui permettait de refléter l'empathie, l'odeur et la détection par le biais de la magie... De ce fait, Noah n'avait aucune chance de la remarquer, alors qu'elle se situait dans un coin de la pièce, non loin de la cheminée qui crépitait toujours. Après quoi, plusieurs minutes plus tard... Le jeune garçon fera son retour avec un air dépiter. La réunion qu'il venait d'orchestrer n'avait pas dû lui convenir, pour que son air constamment impassible en soit changer à ce point là ! Chose qui n'échappa guère aux yeux aiguisés de la jeune fille. L'observant depuis son coin, Leena attendait bien tranquillement que Noah s'endorme... Car elle ne comptait pas l'aborder dans l'immédiat, il fallait que son esprit soit suffisamment clair pour bien enregistrer ce qu'elle avait à lui dire !

Plusieurs heures plus tard...

Aucune éclaircie ne paraissait encore dans le ciel, que le coin où se trouvait Leena était à présent déserté de sa présence... Où était-elle ? On ne pouvait le savoir, puisqu'elle était toujours camouflée. Cela était très inquiétant, une personne "invisible" dont les intentions étaient inconnues se trouvait là, dans la même pièce que le petit garçon endormi... Il n'y avait pas le moindre bruit, pas le moindre craquement, tout laissait croire que seul Noah était présent... Mais quand tout à coup, une personne de petite taille apparue juste au dessus de l'enfant, avec une dague dont le tranchant n'était pas discutable, posée sur sa gorge ! Ce fut la surprise ! Leena venait de se pencher sur lui à porté de souffle, afin de lui faire part de son message personnel...

- Chhht... On ne bouge pas, et on ne tente rien ! Si j'aurai voulu te tuer ça serait déjà fait, alors je te conseille vivement de m'écouter ! Lui annoncera t-elle en chuchotant.

La lame de sa dague appuyait de façon menaçante sur son larynx, chose qui devrait être suffisante pour le dissuader de toute action offensive envers Leena.

- Je sais que c'est toi qui a fait tuer le gouverneur... Je te suis depuis un moment tu sais ! Et attention ! Ne bouge pas ! Car il suffirait d'un rien pour que ta peau se coupe sous mon arme empoisonnée ! Un poison auquel tu ne survivrais pas plus de dix secondes... Ses genoux reposaient sur les mains de Noah, l'empêchant ainsi de se mouvoir à sa guise. Je sais que tu es un gros vilain, mais c'est là que nous avons un point commun, puisque je te suis dans tes visions de feu et de sang ! Seulement... ton caractère solitaire ne me plait guère, et pour palier à ce problème je pourrai faire rougir ton matelas par un simple mouvement du poignet ! À moins que... tu acceptes de collaborer avec moi pour une durée indéterminée, en me laissant me mettre à ton service ! Un court instant de silence s'en suivra. Alors... Que penses-tu de ma proposition ?

Leena ne bougera pas tant qu'elle n'aura pas eu de réponse... Et vu son adresse, mieux valait ne rien tenter !

~ Il est 5 heures 27 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Cauchemar ou réalité ?   Lun 12 Juil - 23:39

Noah dormait déjà depuis quelques heures. Il avait eu une dure journée alors le sommeille ne s’était pas fait attendre. Néanmoins il y avait dormir et dormir. Il y avait repos et repos. Ce jeune garçon ne dormait plus vraiment depuis bien des années. En effet, chaque fois qu’il s’accordait ne serait-ce que quelques minutes de répits il revivait inlassablement le même cauchemar. Il suffisait qu’il ferme les yeux que quelques secondes pour qu'il replonge dans ce passé étouffant et sinistre. Noah faisait toujours le même rêve. Enfin si on peut appeler ça un rêve…

Sa mère lui tendait les bras et lui demandait de venir la rejoindre, de se dépêcher. Le jeune garçon courait alors en sa direction avec son physique d’antan. Lorsqu’il se retrouvait enfin dans ses bras protecteur et qu’il voulait voir le visage réconfortant d’Astréa, ce dernier se changeait peu à peu pour prendre l’apparence de celui de Chitrine. Noah retrouvait alors un physique plus récent et tentait de se libérer de l’étreinte étouffante de la sorcière. Cette dernière l’observait avec ses yeux verts qui étincelaient d’un plaisir quasi sadique. Puis, quelques secondes plus tard, elle l’entrainait dans un tourbillon noir et se retrouvait soudainement dans une toute autre pièce éclairée aux chandelles. Le jeune garçon était bâillonné et attaché à un piédestal. Cinq personnes l’entouraient, seuls leurs yeux lumineux et leur large sourire étaient visibles, les visages étant étrangement cachés dans l’ombre… Noah tentait alors de se débattre de toutes ses forces. Tirant sur ses chaînes, gémissant avec force. Il pleurait. Ses yeux révélant une profonde détresse, semblant ainsi motiver les sorcières qui se mettaient à rire et à rire… L’un de ses rires à vous glacer le sang. Soudain, des paroles d’une autre langue, étaient psalmodiées en cœur par ces femmes démoniaque. Noah sentait alors une intense douleur en lui, le poussant à hurler de désespoir jusqu’aux larmes tant cela était insoutenable. Il voyait alors son propre corps imploser, une grande marre de sang se formant tout autour de lui. Alors que quelques sorcières se plaignaient de sa médiocre résistance, l’une d’entre elle prononçait une incantation. Son sang coulait alors en sens inverse, se moquant des lois de la gravité et du temps. Et ses blessures se refermaient d’elles-mêmes. Noah reprenait alors vie en respirant comme s’il venait d’effectuer une longue plongée sans oxygène.

Voilà, s’était ainsi que ce déroulait toutes les nuits du jeune garçon. Contrairement aux rêves de la plupart des gens, ceux de l’enfant s’étaient concrétisés par le passé. Il les avaient vécu. Il connaissait donc chacune de ces sensations. Il connaissait malheureusement tout par cœur… Et s’était un éternel recommencement chaque nuit. Il dormait donc d’un sommeil agité lorsque la lame d’une dague se posa sur sa nuque. Noah se réveilla en sursaut, de la sueur coulant de son petit visage. Une jeune fille se tenait là, sur lui dans son propre lit, le menaçant avec son arme. Elle se pencha sur son corps. Il pouvait sentir son souffle chaud sur sa peau. Cette fille lui intima de ne pas bouger et de l’écouter avec attention. La lame se pressa un peu plus, comme pour le menacer. L’expression du visage du jeune garçon changea lentement. De surpris il devint serein. Oui Noah n’avait aucunement peur de la gamine. Pas le moins du monde. Il avait affronté des morts bien plus inquiétantes qu’une lame tranchant une gorge. S’était même une mort qu’il pensait rapide et indolore... Tout du moins pour lui. Seulement, dans les yeux du fils adoptif du gouverneur, apparaissait peu à peu une pointe de curiosité. Il écouta alors ce que cette fille avait à lui dire. Elle déclara savoir que s’était lui qui avait fait assassiner son père. A ces mots le jeune garçon haussa un sourcil. Apparemment elle le suivait depuis un moment. L’inconnue le menaça une fois encore en susurrant que sa dague était empoisonné et qu’il ne faudra pas plus de dix secondes pour mourir s’il tentait quelque chose.

*Dix secondes ? Elle est formidable cette petite, elle m’apporte un moyen de me délivrer d’une façon quasi indolore…* Songea-t-il alors qu’un sourire naissait sur ses fines lèvres.

Elle lui proposa ensuite quelque chose. Cette fille lui demandait de faire équipe avec lui. Au début cela avait prit Noah au dépourvus faisant disparaître instantanément son sourire. Mais après, il avait remarqué que la gamine était on ne peu plus sérieuse. Et son sourire revint au grand galop s’étirant plus largement encore. Alors qu’elle lui parlait, l’élémentariste de l’ombre avait étiré trois fines lianes obscures qui se glissèrent directement sous les draps. L’espace entre la couette et le sol était infime, environ 4 à 8 centimètre. De plus ces ombres ne déclenchaient aucun mouvement, il était impossible qu’elle ne les remarques. Mais Noah ne tarda pas à répondre et ce afin de ne pas éveiller les soupçons. Il n’avait put cependant retenir un petit rire.

-Tu veux être à mon service ? Qui t’as dit que j’embauché ? Pour info, on ne demande pas un service en menaçant les gens… D’ailleurs me menacer comme tu le fait est totalement inutile. Ca na pas la moindre emprise sur moi. J’ai vécue mille et une morts si ce n’est plus ou un peu moins…

Noah avait amplifié momentanément ses trois lianes d’ombre qui était à présent sous le corps de l’inconnue. Ces trois manipulations devinrent soudainement aussi fortes qu’un bras musclé. Mais toujours sans s’épaissir. A la fin de sa phrase, le Démon de l’Ombre ordonna aux lianes de soulever les draps et de faire basculer l’enfant de côté. La manipulation était parfaite. Il y avait une liane au niveau du bras de l’adolescente. Une autre au niveau de ses aisselles. Et la dernière au niveau de ses genoux. Les lianes étaient disposées entre le corps de Noah et de sa visiteuse de nuit. La première liane avait pour but d’enlever la menace de la dague et par la même occasion d’aveugler un peu la fille. La seconde, de mieux l’aveugler. Et la dernière d’enlever l’entrave qu’elle exerçait sur ses mains. Quand cela se produisit, Noah pencha un peu plus la tête en arrière afin d’être sûr de ne pas être touché par la lame. S’était une manipulation risquée, même si la marge d’erreur était infime. Mais il n’en avait que faire. A moins qu’elle n’ait des pouvoirs magiques, la gamine se retrouverait au sol, la couette sur elle. Le jeune garçon n’attendit pas une seconde de plus et sauta de l’autre côté du lit. Puis il parla d’une voix toujours aussi sûre :

-Ne t’inquiète pas je ne te tuerais pas. Même si je cours un risque maintenant que tu as avouée savoir ce que j’avais fait. Peut-être que tu as une preuve qui pourrait bel et bien faire voler en éclat mes nombreux projets. Mais je m’en fiche. Pour l’heure ton audace et ton inconscience ou témérité, appelle ça comme tu veux, ma plutôt séduit. Même si je préfère travailler seul, je t’avoue qu’avoir un peu d’aide me plairait assez. Dit moi ce que tu sait faire, et je verrais si je t’accepte à mes côtés dans mes plans de destruction et de génocide.

Noah restait à présent immobile. Il savait qu’il n’avait rien à craindre de cette fille. Elle voulait l’aider, pourquoi le tuer ? Comme elle l’avait dit, si elle l’aurait vraiment voulue, elle l’aurait tué alors qu’il dormait. Et quelque part, ça n’aurais pas été plus mal. Le jeune garçon était après tout assez agacé par cette fichu lettre sortie de nulle part. Mais cette fille de la nuit lui avait mis un peu de bonne humeur, étonnamment… Restait à savoir ce qu’elle allait dire.

~ Il est 5 heures 29 ! ~


Dernière édition par Noah le Ven 6 Aoû - 9:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
P.N.J
avatar
Récits 731
MessageSujet: Re: Cauchemar ou réalité ?   Mer 21 Juil - 17:44


L'air impassible de Noah n'était guère étranger à Leena... Elle le connaissait bien, tellement, qu'elle savait ce qu'il avait commandité ! Cependant, le jeune garçon ne se laissera pas désabuser par une gamine qui se croyait tout permis... Alors, pourquoi ne pas simplement la tuer pour sa provocation ? Usant de ses pouvoirs contre cette dernière, Noah parviendra à l'envoyer dire bonjour au parterre de sa chambre, et ce, sans même se faire blesser ! C'était moins une... À cela, le fils adoptif du gouverneur fut quand même forcé de remarquer le talent évident de cette fille ! Conscient qu'elle pourrait lui être utile à certaines fins, Noah reconsidérera la question sur son avenir en solitaire... Quant à Leena, elle qui se trouvait à présent sous la couverture de son lit, ne réagira pas tout de suite... Tandis que le jeune garçon qui se trouvait face à elle, avec pour seule distance la couche qui les séparait, jubilait sur sa victoire du moment... Il savait qu'il avait main mise sur l'intruse, et qu'il était libre de décider si elle devait vivre ou bien mourir ! Ses paroles reflétaient son arrogance à la perfection, Noah se surestimait, cela ne faisait aucun doute... Mais apparemment, la puissance de son pouvoir lui en donnait amplement le droit.

- Je crains que l'on ai plus rien à se dire Noah ! Affirmera Leena en ôtant d'un seul geste, la couverture qui reposait sur elle. À ton avis, si je suis au courant de ta machination, je le suis aussi pour le reste ! Terminera t-elle en explosant en un millier de particules noirâtres.

Cette intruse n'était donc qu'un simulacre ? Non, la vraie Leena était bel et bien dans la même pièce que Noah, et plus exactement, juste derrière lui... alors que ce dernier assistait encore à la désintégration de sa doublure ! La jeune fille n'avait pas du tout apprécié cet air supérieur qu'il se donnait, ainsi donc, sans même retenir son geste, cette dernière lui tranchera la gorge par le biais d'un geste vif et rapide ! Puis, alors que le sang jaillissait à peine de la jugulaire de l'enfant, Leena se déplacera à une vitesse incroyable, pour aller se positionner à l'endroit même où se tenait sa doublure ! Son regard haineux dévisageait Noah, lui qui était déjà en train de se vider comme un porc que l'on venait de saigner !

- Il ne te reste qu'une minute à vivre, mais si tu te sers de tes pouvoirs, s'en est terminé de toi ! La jeune fille parlait doucement, mais avec froideur. Je connais parfaitement tes compétences ! Tu croyais vraiment que je serai venue dans le seul but que tu me tues pour satisfaire ton besoin de sang ? Je ne te pensais pas aussi faible d'esprit ! Mais apparemment tu n'en as cure de mourir, n'est ce pas ? Alors je me chargerai seule de faire ce qu'il faut pour teinter de rouge chacune des rivières d'Astrune !

Les secondes s'écoulaient, en même temps que le souffle de Noah s'écourtait... Cependant, Leena serait prête à le laisser vivre, si jamais le gamin acceptait d'ouvrir les yeux sur la dure réalité des choses ! Car se moquer de mourir n'avait guère d'utilité si ce n'était pas en faveur de la cause que l'on défendait, que ce soit celle du mal, ou celle du bien... Noah semblait ignorer cela, et pourtant, c'était vitale aux yeux de la jeune fille ! D'ailleurs, il devait tout juste lui rester une trentaine de secondes... Alors, Leena ne perdra guère plus de temps, et sortira de sa poche intérieure, une fiole renfermant un liquide blanc laiteux...

- Voici une potion de rapidité que j'ai confectionné moi même, tu as pu constater son efficacité, je ne vais pas te faire un dessin ! Expliquera t-elle en la remettant à sa place, avant d'en sortir une autre, toute bleue cette fois. Et ça, c'est celle qui te sauvera la vie en te soignant de ta blessure, en plus de te restituer ton sang ! Ajoutera Leena avec un petit sourire. Seulement, c'est à toi de décider... veux-tu vivre, ou veux-tu mourir, abandonnant ainsi toutes tes chances d'engendrer un quelconque génocide ?

La meurtrière âgée d'à peine une douzaine d'années, se saisira du goulot de la fiole avec seulement son pouce et son index, puis la fera légèrement balancer de droite à gauche, juste devant son visage... La distance qui les séparait, empêchait toutes tentatives à Noah de lui arracher des mains. Néanmoins, Leena cessera subitement ce qu'elle était en train de faire, afin de sortir une autre potion qu'elle s'empressera de déboucher !

- Tu as juste à me faire un signe de la tête si tu ne parviens pas à parler ! Dira t-elle, alors qu'elle sortait sa dague encore tartinée du sang de Noah. En tout cas, sache que de nous deux, je suis la plus à même de travailler en solo ! Annoncera la jeune fille, alors qu'elle faisait tomber une goutte de ce rouge liquide, dans la fiole qu'elle venait d'extraire de sa poche. Vois par toi même ! Terminera Leena, en la buvant du traite.

L'effet qui s'en suivra sera quasiment instantané ! Et pour cause, une métamorphose du physique de Leena était en train de se faire sous les yeux vitreux du jeune garçon... Et le résultat sera des plus impressionnants !


Dix secondes plus tard, l'intruse ressemblera trait pour trait à Noah, et pourrait donc postuler pour la place de gouverneur... alors que le vrai serait mort et enterré ! Leena savait ce qu'elle faisait, car l'effet de cette potion ne durait que deux minutes... mais pour que cela devienne permanent, elle avait juste à boire une autre mixture sous sa présente forme, et le tour serait joué !

- Décide toi, les secondes passent ! Dira Noah, à Noah. Tu as juste à la vider dans ta bouche, et elle fera le reste ! Même pas besoin d'avaler !

Tout était dit, à présent... seul Noah pouvait savoir ce qu'il allait se passer !

[Annonce : Droit d'interaction sur Leena si tu lui réponds positivement, dans ce cas là, elle te jettera la fiole Exclamation]

~ Il est 5 heures 31 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Cauchemar ou réalité ?   Ven 6 Aoû - 10:49

Le feu dans la cheminée se mourrait sans son précieux combustible. L’obscurité prenait peu à peu le dessus dans la chambre. Noah quant à lui se tenait debout dans un silence parfait. Il attendait sagement une réponse de la jeune fille qui lui faisait face. Après avoir parlé, le jeune garçon vit la gamine jeter la couverture en arrière tout en disant qu’ils n’avaient plus rien à se dire… Au contraire ? La conversation venait à peine de commencer, pourquoi l’interrompre alors qu’elle était à son paroxysme ? S’en suivis quelque chose qui intrigua tout particulièrement l’élémentariste de l’Ombre. Ignorant la dernière phrase de son interlocutrice, le fils du gouverneur préféra se pencher sur sa mystérieuse disparition. Ayant affronté pas mal de magicien en tout genre et d’assassin expérimenté, il savait par habitude, qu’une fois disparu, ils restaient souvent dans les alentours. Cherchant une ouverture avant de frapper d’un coup mortel. Néanmoins Noah resta immobile, délibérément. En temps normal il n’aurait pas cherché à comprendre et aurait disparu dans la première ombre qui lui tombait sous la main. L’élémentariste était faible au corps à corps. Si sa cible n’était pas visible, il était totalement démuni. Et invoquer les Démons de l’Ombre, avec leurs yeux perçants, pour une gamine aurait été très humiliant… Mais pourquoi ne pas réagir ? La raison était pourtant évidente. Il voulait voir de quoi était capable cette fillette. Noah l’avait provoqué dans ce seul but. Et de toute évidence cela fonctionna à merveille. Car à peine avait il décidait de ne pas réagir qu’il sentit quelque chose lui trancher la gorge. Quelques secondes plus tard, elle était de nouveau à proximité de la couverture.

*Elle est rapide !*

Le fils du gouverneur passa sa main sur la nuque et l’observa ensuite. Ses doigts étaient couverts de sang. Elle ne l’avait pas loupé, s’était le moins que l’on puisse dire. Il sentait que le liquide chaud se rependait sur sa chemise de nuit. Qu’elle impression désagréable… ! C’est tout, me direz-vous ? Vous vous attendiez à ce qu’il tombe à terre en gémissant de douleur avec un regard terrorisé ? C’est ce que tout enfant normal aurait fait. Mais pas Noah. Il ne ressentait pas la moindre douleur. Il sentait juste ses forces le quitter peu à peu. Le petit garçon leva la tête et remarqua le regard haineux de la gamine qui lui faisait face, l’air triomphant. Puis elle l’informa froidement qu’il ne lui restait plus qu’une minute à vivre. Avant de poursuivre sur le même ton qu’elle connaissait ses compétences. A cela l’élémentariste haussa un sourcil.

*Comment… ? Je l’aurais déjà croisé quelque pars ? Non je m’en serais souvenu. En plus, les seuls qui voient mes manipulations sont les criminels qui baignent dans leur propre sang. Aurait-elle assistée à l’un de mes combats ?*

A cette pensée, le jeune garçon grimaça intérieurement. Il avait toujours tendance à faire durer les combats éternellement. Mais il n’était pas rare qu’il utilise tout ses sorts pour jouer avec sa victime. D’autant plus qu’aucun d’entre eux n’était réellement fatale. La plus par du temps il achevait ses adversaires avec les dents tranchantes des Démons de l’Ombre, pour apaiser leur soiffe de sang… En outre, la gamine continuait de parler de façon insolente.

-Cesse tes inepties… ! Cracha-t-il, de façon étonnamment claire, dans un flot de sang.

C’est seulement maintenant que Noah remarqua qu’il faiblissait à vue d’œil. Il fut forcer de s’asseoir et décida de ne plus parler au risque de perdre trop de sang trop rapidement. Il se rendit compte que sa respiration était plus haletante. Qu’il peinait à respirer. Que quelque chose embrouillait son esprit. Comme si un nuage brumeux s’y était installé. Il peinait à réfléchir efficacement. Ces yeux aussi semblaient devenir peu à peu aveugles. Le jeune garçon pouvait sentir son cœur battre de plus en plus lentement. Chaque pulsation semblait demander une énergie titanesque. Il était entrain de mourir. Etrangement, il n’avait pas peur. Il ne paniquait pas. Ne criait pas à l’aide. Noah se sentait juste mal à l’aise. Il n’aurait jamais cru finir ses jours de façon aussi pathétique. Mais s’il s’en allait vers le repos éternel, alors soit. Il n’aurait plus aucune douleur à vivre. Il serait tranquille pour l’éternité. Et comme l’avait dit la gamine, si ce n’était pas lui qui rependrait le sang, un autre s’en chargerait. Alors que la tête lui tournait, il entendit son interlocutrice se rapprocher tout en lui parlant. Ainsi donc elle avait utilisée une potion de rapidité. Intéressant. Mais elle sortit deux autres potions. L’une semblait être capable de le sauver, et l’autre... la transforma physiquement en lui…

Obéissant à ses désires, Noah hocha la tête. Il acceptait de vivre. Elle lui jeta alors la fiole que l’enfant attrapa au vol de façon un peu maladroite. Puis il la glissa dans sa gorge comme elle le lui suggérait. Très rapidement, il sentait ses forces lui revenir. Son sang fuyait les poils du tapis pour se glisser sur la chemise de nuit du petit garçon. Tout ce qu’il avait perdu s’infiltra dans sa blessure au cou. Quelques secondes plus tard, la plaie était refermée. Noah passa ses doigts sur son ancienne blessure. Plus rien, même ses doigts étaient à nouveau propre, plus aucune trace de sang. Une fois de plus, il avait échappé à la mort. L’ange des ténèbres devait en avoir marre qu’un petit être se joue ainsi de lui… Noah se releva alors en époussetant ses habits. Il tourna ensuite la tête vers sa doublure. Un sourire naquit alors qu’il lui tournait autour tout en l’examinant soigneusement.

-Tu n’as pas mal… ? Lui demanda-t-il en brisant le silence. Tu ne sens pas… une douleur… ? Ton cœur ne peine pas à battre… ? Tu n’as pas l’impression d’étouffer dans ce corps ? Tes veines ne sont-elles pas trop étroites ? Est-ce que tu as l’impression que ton ventre est intact ? Que tes poumons fonctionnent bien ?

Il fit face à cette étrange personne. Il y eu un long silence où Noah fixait son propre regard très attentivement. Il déchira soudainement la chemise de nuit de sa doublure et appuya d’une simple pression de son pouce un peu au dessus du ventre de l’autre Noah. Comme il s’y attendait, il reconnaissait avec précision toutes ses cicatrices. Là où il avait appuyé avec son pouce se trouvait exactement l’endroit qui était le plus pénible à l’enfant. S’il avait vue juste, l’autre Noah serait forcé de vomir du sang. Et puisque cette gamine n’était certainement pas habituée aux milles et une mort, elle devrait se tordre de douleur presque en hurlant. Restait à savoir si ses organes avaient aussi été métamorphosés. Mais Noah ne voyait pas pourquoi ce ne serait pas le cas. S’il avait vue juste, la petite venait de commettre la plus grosse bourde de sa vie. Et devrait rapidement retrouver sa forme originel, sinon elle mourrait sous le flot de douleur.

Le fils adoptif du gouverneur se tourna alors pour faire face à la fenêtre. Il observa la lune en silence avant de déclarer d’un ton dure :

-Ce que tu es sotte ! Je ne crains peut-être pas la mort, mais je ne suis pas suicidaire pour autant. Même si je désire souvent cette délivrance, ma soiffe de vengeance est la plus forte. Prenons un exemple si tu le veux bien. Je suppose que tu n’as pas particulièrement peur du feu. Mais le fait que tu n’en aies pas peur ne veut pas dire que tu va te jeter dans la première cheminée que tu verras. C’est à peu pré pareille pour moi. Si je n’ais pas d’autre alternative, j’accepterais la mort le sourire aux lèvres.

Il se retourna cette fois-ci avec un large rictus. Ses yeux avaient quelque chose de diabolique. A cet instant précis, il n’avait plus rien d’un jeune garçon. Il ajouta alors sans cacher son excitation :

-Je t’accepte à mes côtés. Tes capacités et ta rapidité me plaisent beaucoup. Même si ton sang froid devra être travaillé, j’aime ton tempérament. Seulement… sa voix s’assombrit et devint aussi glacial que la neige de Freezis, si j’apprends que tu m’as trahis d’une quelconque façon, si j’ai ne serait-ce que le moindre doute, si tu me désobéi ou si tu me gêne ne serait-ce qu’une fois… je t’abattrait presque immédiatement.

Alors qu’il avait parlé, la chambre était soudainement devenue oppressante. Les lieux s’étaient assombrit. Les ombres de tous les meubles s’étaient mis à bouger à l’instar de tentacules. Certains vinrent même lécher les jambes de la gamine. Comme s’il avait réellement agis de quelque chose d’humide, moue et froid. Les meubles les plus léger comme les chaises ou sa table de nuit étaient prit de léger spasme. Même les braises dans l’âtre s’éteignirent devant cette ambiance extrêmement hostile. Noah avait agis de la sorte pour montrer qui il était. Il était vrai qu’il était fragile. Extrêmement même. Mais sa puissance était là. Il était fort. Et si elle savait de quoi il était capable, elle savait aussi qu’il ne mentait pas. Presque instantanément, les ombres reprirent leurs formes initiales. Les rayons lunaires ré éclairèrent faiblement la pièce. Seul le feu éteint dans le cheminée était la preuve que ce qui venait de se passer n’était aucunement un rêve.

L’élémentariste marcha alors vers la porte de sa chambre tranquillement. Et alors qu’il posait la main sur la poigné il demanda avec sa voix et son regard d’enfant de neuf ans :

-Du thé ?

~ Il est 5 heures 36 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
P.N.J
avatar
Récits 731
MessageSujet: Re: Cauchemar ou réalité ?   Dim 15 Aoû - 19:40


Avoir la gorge tranchée ferait peur à n'importe qui, mais pas à Noah, un petit garçon dont la mort n'effrayait pas le moins du monde ! Leena le savait bien, mais elle voulait aussi le voir de ses yeux. Cependant, dans la "non-peur", il y avait aussi de sérieux inconvénients ! Comme celui de ne pas se soucier du danger, d'écourter l'espérance de vie, ainsi que les chances de succès ! Enfin bon, c'était quelque chose qu'il faudra revoir plus tard... Et pour cause, même si la crainte n'était pas agréable à ressentir, cette dernière pouvait être utile ! Puis, finalement, Noah acceptera la potion de soin, tournant ainsi le dos à la mort. Il ne tenait pas tant que ça à être libéré tout compte fait... Leena avait au moins réussi à lui faire comprendre que sa vie avait bien plus d'intérêt que son trépas ! Après quoi, le jeune garçon se relèvera, puis se dirigera vers son double... Il voulait savoir si elle avait mal, si elle ressentait ce qu'il ressentait au quotidien... Quel imbécile ! Leena n'avait pris que son apparence ! Sinon elle aurait aussi ses pouvoirs ! Elle lui ressemblait trait pour trait oui, mais ça n'en restait pas moins qu'un déguisement, un costume de Noah. Ainsi donc, le fils adoptif du gouverneur aura l'air véritablement crétin en lui pressant une partie de son anatomie, comme si il s'agissait d'un vulgaire bouton ! Leena n'avait même pas bougé, y compris quand le garçon déchira sa chemise...

Le Noah factice regardait l'original d'un air étêté... Si seulement il pouvait se voir en ce moment, il comprendrait alors à quel point il pouvait être stupide quand il s'y mettait ! Néanmoins, ce dernier finira par reprendre la parole en la traitant de sotte ! Pourtant, ce n'était pas elle qui s'était vantée de ne pas avoir la trouille de mourir, et de limite demander la mort pour enfin être peinard ! Leena prit alors cela pour un excédent de fierté... Après quoi, quand il eut enfin fini de parler pour ne rien dire, Noah se retourna, puis dévisagea son double d'un air mauvais, et tout ça pour quoi ? Juste pour lui dire qu'il l'admettait à ses côtés... Bien sûr, il ne put non plus s'empêcher de se prendre la grosse tête en la menaçant de la tuer si elle ne filait pas droit ! Leena ne l'écoutait que d'une oreille de toute façon... Il l'avait accepté, c'était là tout ce qui comptait pour elle ! Alors, même sa petite démonstration tentaculaire n'aura pas eu le moindre effet sur elle...

- Tu es un gamin, il est normal que tu fasses joujou ! Dira t-elle, alors qu'elle portait toujours le visage de Noah.

Cela dura quelques instants, autrement dit, le temps qu'il fallait à un enfant pour faire rouler une petite voiture d'un bout à l'autre de la pièce... Puis, une fois l'atmosphère restaurée, ça sera vers la porte de sa chambre que le jeune Noah se dirigera. Posant sa main droite sur la poignée, le garçon tournera légèrement la tête de façon à pouvoir voir son double, et ainsi lui demander si il voulait du thé...

- Si tu comptes boire du thé, commence d'abord par te réveiller ! À ces mots, la voix de Noah se tut un court moment, avant de soudainement reprendre. Noah ! Noah ! Noah... Noah... Noah...


- Noah ! Le soleil s'est levé depuis une heure au moins. Annoncera Leena, alors qu'elle ouvrait la fenêtre, puis le volet.

Tout ceci n'avait donc été qu'un rêve, ou un cauchemar ? Peut être pas, car la fille était bel et bien là... D'ailleurs, lorsqu'elle revint auprès du jeune garçon toujours allonger dans son lit, Leena prit soin de lui retirer la fléchette qu'il avait de planté dans son cou, et cela, par le biais d'un geste simple et rapide...

- Voila, tu pourras mieux bouger comme ça. La lumière baignait à présent la pièce de son superbe éclat, mais la gamine n'avait pas terminé son explication, donc, la quiétude n'était pas pour tout de suite. Ce rêve que tu viens de faire était voulu, et j'ai pu t'entendre sans le moindre mal, puisque tu parlais dans la réalité, alors que moi je le faisais depuis l'autre bout de ton lit. En fait, la seule chose qui était fausse, c'était ce que tu voyais ! Alors... je manque toujours de sang froid ? En tout cas, tu viens de découvrir une nouvelle façon de proposer affaire, sans prendre le moindre risque.

Non, ce n'était pas une technique de couarde, puisque Leena n'en était pas une ! Seulement, ça aurait servi à quoi de s'entretuer, si le but réel était de faire la proposition d'un partenariat ? Pas à grand chose effectivement... Mais au moins, les choses était claires désormais ! Restait plus qu'à espérer que Noah ne soit pas assez stupide pour revenir sur sa parole, sinon quoi, ça serait Leena qui l'abattrait !

- Que comptes-tu faire maintenant ? Demandera t-elle en se reculant légèrement.

Quand soudain ! Une secousse accompagnée d'un raffut à réveiller les morts s'en suivit ! Malheureusement pour Noah, Leena ne l'avait pas quitté des yeux, même cela ne l'avait pas détourné de lui ! Chose normale, puisqu'il ne lui avait toujours pas donner sa réponse sur le fait d'être en duo avec elle...

~ Il est 7 heures 01 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Cauchemar ou réalité ?   Mar 31 Aoû - 12:06

Après sa démonstration de puissance, son double lâcha quelque chose qui le fit sourire : « tu es un gamin, il est normal que tu fasses joujou ! ».

-Avait dit la fillette des rues à peine plus âgée que son supérieur… Te qualifier de jouer est plutôt présomptueux de ta part. Pour être franc tu ne m’amuse aucunement… Mes joués ne sont pas dans cette pièce. Ils sont au sous-sol. Je te les montrerais plus tard si j’ai le temps.

Quelques secondes plus tard, Noah proposait du thé pour faire passer la nuit. L’inconnue répondit alors qu’il faudrait d’abord qu’il se réveille. Une voix lointaine l’appela alors. Il se sentit comme soulevé par les bras, pour ensuite être inondé de lumière. Apparemment tout cela n’avait été qu’un rêve ? Non, cette conversation avait bien eu lieu, sinon qu’est-ce qu’elle ferait dans sa chambre ? D’autant plus qu’il avait trouvé louche que les gardes et les quelques mages en position à la villa n’avait rien vue passer. Surtout après le léger renforcement de personnel suite à la mort du gouverneur. D’ailleurs… comment était-elle rentrée ? La mystérieuse fillette se rapprocha de lui et lui retira ce qui semblait être une fléchette. Elle déclara ensuite qu’il pourrait mieux bouger à présent. Noah se releva alors sans difficulté, la fléchette devait avoir un effet anesthésiant ou paralysant. Les rayons du soleil éclairaient à présent la pièce. La gamine poursuivit en expliquant ce qui venait de se produire. Ce rêve avait donc bel et bien eu un sens. Noah parut à la fois un peu étonné et intéressé. Cette fléchette offrait de vaste possibilité d’utilisation.

*Cette fille me sera très certainement utile à l’avenir. Peut-être devrais-je éviter de la tuer plus tard… Je verrais bien ce que l’avenir me réserve !*

-Cette technique ne requiert aucun sang-froid, répondit-il en se levant de son lit, néanmoins tu as démontrée que tu étais assez intelligente pour être prévoyante. Une qualité assez rare ces jours-ci…

Il marcha en direction de la grande porte et tira sur une corde qui aurait pu passer pour de la décoration. C’est alors que la mystérieuse enfant lui demanda se qu’il comptait faire. Alors que Noah s’apprêtait à répondre, une forte secousse accompagnée d’un bruit assourdissant le coupa sans autorisation. L’inconnue et lui restèrent immobile. Attendant que cela passe comme s’il s’agissait de quelque chose de quotidien. En réalité, le fils du gouverneur se fichait bien de ce qu’il se passait. Dans moins d’une dizaine de minute il aurait un page qui viendrait lui faire un rapport détaillé de la situation. Alors à quoi bon courir dans tout les sens en gesticulant les bras en l’air ? Et puis on aurait dit un bruit de destruction. Cela ne pouvait être qu’une bonne nouvelle pour Noah. S’impatientant légèrement, le jeune garçon tira une deuxième fois sur la sonnette.

-Ce que je compte faire ? Répéta-t-il alors que le vacarme s’évanouissait peu à peu. Puisque tu semble tout connaître de moi, tu devrais déjà le savoir, non ? En revanche, si ta question était : comment comptes-tu t’y prendre ? Je répondrais simplement que je vais attendre. Pourquoi ? Tu sais sans doute que Vultinien avait des dernières volontés. Enfin, plus j’y réfléchis, plus je me dis que ce ne sont que des sornettes… Quoi qu’il en soit je suis bloqué pour le moment. J’ai le choix entre tuer tout les ministres ou attendre le moment opportun pour agir. Pour le moment je préfère la deuxième solution qui créera moins d’inconvénient. A moins que tu en sache plus que moi ?

Il y eu un court silence qui fut rompu par quelqu’un qui frappait de façon nette et régulière à la porte de la suite. Noah entre-ouvrit la porte, afin que l’on ne vois pas la gamine dans sa chambre et retrouva son domestique attitré : Hivul toujours aussi droit qu’une lance.

-Vous avez sonné monsieur Noah ? Demanda-t-il respectueusement.

-Oui, apportez moi de l’eau chaude, je voudrais prendre mon bain.

Le majordome acquiesça avant de disparaître au bout du couloir. Noah referma la porte et se retourna afin de poursuivre sa conversation avec sa nouvelle recrue.

-Au fait, tu ne m’as toujours pas dit comment tu t’appelais… Ni pourquoi tu voulais te mettre à mon service. Je ne vois pas trop ce que cela pourrait t’apporter de mélioratif. Décrit toi brièvement et donne moi tes motivations.

La fin de la phrase ne laissait pas de place à la protestation. Cette fillette allait devoir obéir à Noah s’il voulait qu’il l’accepte au prés d’elle. Même si ses demandes pouvaient ressembler à des caprices de petit garçon pourrit gâté. Il était important de savoir les motivations de ses meilleurs éléments afin de pouvoir mieux les manipuler.

~ Il est 7 heures 03 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Narrateur
avatar
Récits 208
MessageSujet: Re: Cauchemar ou réalité ?   Sam 16 Oct - 18:53

Suite du RP, ~ICI~ Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Cauchemar ou réalité ?   

Revenir en haut Aller en bas
 

Cauchemar ou réalité ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Sept Destinées :: ~ Le gouffre mystique ~ :: RP oubliés-
Sauter vers: