AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Exclamation L'autel Astral ~ICI~ Exclamation




La table du rôlliste ~ICI~ Arrow



Partagez | 
 

 Balade nocturnes & agitée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Balade nocturnes & agitée   Sam 19 Juin - 15:49

[Nous venons d'ici : La Forge-Flamme]

Alors que je laissais le forgeron faire ce qu’il avait à faire pendant qu’il mangeait le petit encas que je lui avais préparé avant, je m'ocuppais de ranger rapidement quelques outils qui trainaient encore par endroits. Ensuite ... Pour ma part, je me préoccupais de savoir ce qu’il pouvait bien se passer dehors. Jetant par moment des regards furtifs par la fenêtre. Des gardes passaient par moment et, d’autres, des passants assez inquiets. Ils étaient probablement dans le même état d’esprit que moi. Je ne savais pas quoi faire ni quoi penser. Alors, j’avais jugé que sortir en compagnie de Gundar était la meilleure idée pour ne rien risquer. Et aussi, aller directement se renseigner au palais, c’était le mieux. Du moins, c’est ce que je pensais. En voyant une telle agitation, je me doutais pas que l’on n’allait pas avoir de problèmes durant la route. Les gardes allaient forcément nous arrêter à un moment ou à un autre, non ? Il fallait que l’on fasse attention. Je sortais toujours munies de mes deux armes, au cas où et d’ailleurs, j’avais une autorisation pour les porter. Mon arc sur mon dos. J’étais parée à mettre un pied au-delà de la porte d’entrée. Il fallait aussi que je vous dise que, il y a quelques jours, j’ai commencé à aider l’armée à traquer des malfaiteurs. Bien sûr, le forgeron n’en savait rien. Je voulais juste débarrasser la cité du mal qui l’habitait. Tout en gardant en mémoire que cela restait un rêve impossible. À chaque endroit où il y avait de la lumière, il y a toujours de l’ombre. C’était en toute logique le même principe qui s’appliquait entre le bien et le mal.

Bref … Maintenant que le forgeron avait accepté de m’accompagner, je n’allais pas me laisser gagner par le doute et la crainte de me tromper sur ce qu’il se passait. On était hors de la maison, on avait déjà bien avancé dans la ruelle. Cependant, les gardes ne faisaient même pas attention à où ils allaient. Nous voyaient-ils dont pas ? Ils étaient aveugles ! Ces boîtes de conserves me bousculèrent à un moment donné et je ne pourrai rien faire d’autre que de me raccrocher à Gundar pour ne pas que mon visage fasse connaissance avec les pavés. J’avais maintenant mal à mon épaule droite.

- Bande de brutes ! Pesterai-je en me redressant, massant mon épaule endolorie de ma main gauche.

Mon regard se déposera dans celui de Gundar et je lui montrai une certaine affliction suite à cette bousculade et j’attendais aussi une remarque de sa part bien que ce n’était pas du genre à me plaindre mes blessures. Mon regard de braise fera le tour de la ruelle et il n’y avait maintenant pas un bruit. Du moins, proche de nous. Il y avait toujours ce bruit de fond qui démontrait l’agitation délirante qu’il pouvait y avoir plus loin dans la cité. Et ce, ça devait être encore pire en direction du palais et dans ses alentours. Était-ce finalement une bonne idée d’y aller malgré ma détermination à savoir ce qu’il se tramait ?

- C’est encore plus agité que je ne le pensais. Là-bas, au palais, ce doit encore être pire qu’ici ou ailleurs dans Nandis. Je me demande si l’on pourra passer sans avoir trop de problèmes.

Cependant, je ne m’arrêtais pas dans ma marche et je continuais à mener la danse même si je ne m’éloignais pas du jeune homme. Je ne voulais pas non plus le contrarier. Mais je savais ce que je faisais et voulais. D’ailleurs, on était maintenant dans des somptueux jardins qui ne se situaient pas bien loin de la demeure du Gouverneur et du quartier administratif. Si on ne peut dire à côté, même. J’avais mené le forgeron aux travers de différentes ruelles afin d’en arriver là mais il nous restait un petit bout de chemin à faire pour atteindre notre destination. Et ici, l’agitation était nettement plus visible que dans la ruelle où je vis. Je me demandais si j’avais bien fais … ?

~ Il est 6 heures 38 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Balade nocturnes & agitée   Dim 20 Juin - 18:03

Finalement, nous sortîmes de la forge et je refermai la porte à clefs, laissant la pancarte "FERME" en évidence. Il n'était pas encore l'heure de l'ouverture de la boutique, de toute manière. Je collai les deux tranches de pains et je croquai dans le sandwich.

Il était étrange de voir autant d'hommes en armure parcourir les rues avec autant d'énergie et de vide dans le regard. Leurs expressions étaient semblables à celui des petits bonshommes en bois qu'on attribuait le rôle de soldats. Ils ne semblaient voir rien d'autre autour d'eux mises à part la route et l'idée qu'ils devaient obéir aux ordres et agir au plus vite. J'incitais Evennie à marcher près de moi et de ne pas s'éloigner des murs, de sorte à laisser le chemin libre à ces gardes. Je ne leur accordais d'ailleurs pas plus mon attention et je me contentais de marcher en direction du palais, passant quelques coups d'oeil par ici et par là, vérifiant s'il n'y aurait rien de trop suspect.

Ce fut alors que la jeune demoiselle que j'accompagnais fut brutalement bousculée par une patrouille qui passait dans le sens opposé et qui nous avait frolé. Instinctivement, je me tournai vers la jeune femme et la retint dans mes bras pour lui épargner une chute. Quand elle put se redresser, je criai aux gardes avec virulence mon mépris. Soit ils ne m'avaient entendu, soit ils m'avaient ignoré, quoi qu'il en soit, ils passèrent leur chemin comme s'il ne s'était rien passé.

Je leur adressai un dernier regard noir puis je m'assurai qu'Evennie allait bien. Apparemment, son épaule lui faisait mal. D'un mouvement bref du bras, je passai ma main derrière sa nuque, lui effleurai l'épaule endolori avant de la masser légèrement. Enfin, je lui exerçai une petite pression pour qu'elle continue le mouvement, à savoir : nous diriger vers notre destination.

Quand un silence pesant s'installa dans l'avenue qu'on parcourait, je ne fus guère étonné par un tel évanouissement du volume. Cependant, ma jeune amie me fit savoir son hésitation à continuer plus loin. L'agitation était sûrment plus animée auprès du palais. Il était évident que les forces de l'ordre seraient beaucoup plus nombreux là-bas qu'ici.

- Raison de plus pour être prudents. Maintenant qu'on y est, on y va.

Nous continuâmes d'avancer et de prendre des raccourcis pour atteindre le palais. Au bout d'un moment, nous arrivâmes dans des jardins, non loin de la place de l'Hybride. Ici, une foule d'hommes et de femmes étaient déjà rassemblés, poussés par la curiosité et l'envie de connaitre la raison d'une telle alerte au sein même de la citadelle de Nandis.

- Viens, suis-moi, nous allons passer par un autre chemin... Inutile de passer par la foule.

Tout en continuant de passer par les jardins, je sautai par dessus les quelques haies en vérifiant qu'aucun garde ne nous voyait. J'attendais à chaque fois que la demoiselle me rejoigne puis nous continuions ensemble.

Les quartiers administratifs n'étaient pas bien loin, le domaine du gouverneur non plus. Visiblement, il semblait que c'était en cette direction qu'aflluait le peuple. La vérité n'avait toujours pas été dévoilée aux habitants de Nandis ?

Je m'insinuais sous les quelques broussailles qu'il y avait et me cachais derrière les hautes haies et buissons taillés. Il y avait sûrment des gardes qui circulaient dans les jardins.

~ Il est 6 heures 41 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
P.N.J
avatar
Récits 731
MessageSujet: Re: Balade nocturnes & agitée   Lun 12 Juil - 17:41


Courir et encore courir... Depuis qu'elle arpentait Nandis, jamais Evennie n'avait vu pareille effervescence ! Des gardes lourdement armés et protégés sillonnaient les rues de long en large ! N'hésitant pas à toquer ou bien brisés les portes de chaque domicile, afin de les fouiller de fond en comble... Mais que cherchaient-ils ? La jeune femme avait toutes ses raisons d'en être inquiète... Et pour cause, sa vie et celle de Gundar dépendaient du bien être de la cité ! Elle qui était si dévoué au forgeron, elle ne pourrait tolérer qu'il mette la clé sous la porte pour un quelconque ennui politique... Alors, il fallait en avoir le coeur net ! Mais pour ce faire, ils allaient devoir se renseigner directement à la source ! C'était pourquoi ils filaient tout deux dans la direction de la villa même du gouverneur, espérant ainsi recevoir audience. Cependant, Evennie se doutait bien qu'ils n'allaient pas être forcément les seuls... Les nobles avaient déjà dû se regrouper en masse devant le grand portail ! Gundar avait raison, il fallait se montrer prudent... De plus, il eut la lumineuse idée de contourner la foule de façon à ne pas trop se faire remarquer, ou bien ralentir ! La jeune femme aurait bien voulu en gifler quelques uns pour leur impolitesse... Les soldats hurlaient sur les gens pour les faire reculer, ils disaient qu'il n'y avait rien à voir, et qu'ils feraient mieux de se soumettre à leur autorité, ou bien ça allait mal tourner ! À comprendre dans le sens "bain de sang", car visiblement, ils n'étaient d'humeur à envoyer chaque fauteur de troubles en cellule... Evennie se mordillait la lèvre inférieur tout en suivant son maitre d'arme, par crainte d'être arrêter sans doute. Le saut de haie, la jeune femme ne connaissait pas... Bien que autre fois, la fuite était son principal talent, mais étant donné sa petitesse de l'époque, elle ne pouvait que se faufiler entre les branchages, et non pas bondir par dessus comme elle le faisait présentement.

- AAHH !! Lâchera t-elle dans sa surprise.

Evennie venait de tomber à plat ventre au cours de son troisième saut... Son menton en heurtera durement le pavé, manquant de peu de lui briser la mâchoire ! Plaquant sa main droite sur le bas de son visage, la jeune femme s'empressera de se relever afin de rattraper son retard... Gundar ne l'avait pas vu se rétamer, puisque lui même était trop occuper à faire ses acrobaties ! Néanmoins, il ne devrait avoir aucun mal à constater que Evennie n'allait pas au mieux... Et pourtant, ce n'était pas une raison pour s'arrêter ! Le soleil lui chauffait déjà le dos, preuve que la matinée poursuivait son avancée... Ce qui voulait dire que le monde continuerait d'affluer, et qu'ils risquaient de se retrouver en queue de file ! Chose que la jeune femme ne désirait aucunement... Puis, une fois arrivé à la hauteur de Gundar, cette dernière l'abordera avec une pointe de colère...

- Hmm... je commence à en avoir un peu marre de tout ça... la villa est par là bas, alors filons par cette ruelle ! Dira t-elle rapidement, entrecoupée par ses essoufflements. Ne t'inquiète pas Gundar, je l'ai souvent utilisée dans mon enfance, donc je sais où elle mène ! Vite !

N'attendant pas de réponse, Evennie se saisira de sa main, afin de l'entrainer avec elle... Malheureusement, sa vitesse de course était bien moins soutenue que celle du forgeron, donc il risquait de se sentir un peu ridicule en marchant presque pour la suivre... Fort heureusement, ce petit écart sera bien vite substitué par leur arrivée, non loin du bâtiment cible, autrement dit, la villa du gouverneur Vultinien ! Quoi que, le sourire de la jeune femme sera bien vite ternie par le nombre incalculable de soldats, paladins et autres archers qui s'y trouvaient... Il y avait même un mage juste derrière le grand portail !

- Oh non ! Ne me dit pas qu'on a fait toute cette course pour rien ? Rassure moi...

Evennie c'était appuyée contre un proche mur, de façon à reprendre plus efficacement son souffle... Mais cela n'apaisait en rien sa frustration du moment, et bien vite, son caractère fougueux n'allait pas tarder à refaire surface ! Et oui, la jeune femme était comme ça... lorsqu'elle était inquiète, elle donnait la nette impression de recouvrir son innocence des premières années, mais en temps normal, c'était plus le genre à râler la première ! Elle espérait que Gundar trouve une solution à ce problème, bien qu'elle se doutait que ça n'allait pas être simple...

[OUT : Quartier administratif ~ICI~ (Clique sur "nouveau")... Arrow]

~ Il est 6 heures 58 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Balade nocturnes & agitée   

Revenir en haut Aller en bas
 

Balade nocturnes & agitée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Sept Destinées :: ~ Le gouffre mystique ~ :: RP oubliés-
Sauter vers: