AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Exclamation L'autel Astral ~ICI~ Exclamation




La table du rôlliste ~ICI~ Arrow



Partagez | 
 

 Assez!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Assez!   Dim 24 Jan - 16:40

La forêt

Kealeane fut emmenée par le volatile d'énergie. La dryade fut toute fière de dire que la seule façon que Kea pourrait se libérer, ce serait de grandir, ce qu'elle ne pouvait pas faire. Seulement, celle-ci avait oubliée une chose : En utilisant le sort d'adaptation, c'est l'oiseau que l'hybride pourrait faire rapetisser et donc, elle pourrait se libérer, s'elle le voulait. L'acte de Soonïle ne l'étonna pas, en ce qui concernait Hayate et le fait qu'il vienne avec elles, mais l'hybride fut blessée que la fée ignore ce qu'elle avait dit. Enfin... Lorsqu'elle arriva à la clairière, les fées en fêtes la regardèrent passer, ne s'étonnant plus qu'elle fugue. Le volatile l'emmena jusqu'à l'arbre où vivait la reine. L'invocation disparaissant, l'hybride se retrouva dans l'entré de ce qui servait de palais. Évidemment, deux fées l'attendaient et l'accompagnèrent jusqu'à la reine. Kealeane avait le visage dur et contrarié, mais on voyait aussi, si l'on y prêtait attention, la tristesse.

La mâchoire serrée et les poings fermés, elle fit irruption dans la pièce où se trouvait la reine, celle-ci congédia les deux accompagnatrices. Kealeane l'observa pendant quelques secondes, mais tenta de cacher sa peine avec sa colère, bien que les larmes cherchaient à baigner ses yeux et que son nez et ses joues avaient légèrement rougit. Elle en avait assez, ça faisait des milliers d'années qu'elle était restreinte à la forêt de Silmariën, alors qu'elle était une hybride qui avait quitté son continent pour découvrir autre chose. De plus, si les humains de l'avaient pas prise pour une fée... Oui, elle serait probablement morte, mais elle aurait découvert le monde au lieu de se cacher indéfiniment dans une forêt qu'elle avait vu tombée et se reconstruire quelques fois, vieillir et mourir, puis renaître....

~ Il est 20 heures 00 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
P.N.J
avatar
Récits 731
MessageSujet: Re: Assez!   Jeu 28 Jan - 22:25


Et voila, une Fée venait de quitter la forêt de Silmariën pour accomplir sa Destinée ... L'absence de Soomïne allait causer un grand vide dans le coeur de la reine, mais si cette dernière était heureuse, c'était là tout ce qui comptait pour elle. Rita lui avait fais la promesse que rien n'arriverait à sa petite protégée, mais personne n'était parfait, Ellesime le savait bien, Soomïne encouraient des dangers, et ce, qu'elle le veuille ou non ... Seulement la reine avait accepter ce risque afin que la petite Fée puisse croire en elle pour une fois dans sa vie. Néanmoins la monarque Féérique prit en considération chacune des paroles prononcées de la bouche même de Rita, ainsi si Soomïne venait à succomber, elle devra s'expliquer en plus d'encourir une possible sentence. Cependant Ellesime avait foi en leur réussite, donc elle ne pensait même pas à ça ... Maintenant qu'elles étaient parties, il était temps pour elle de retourner à ses occupations. Mais juste avant qu'elle ne se rapetisse après de longues pensées mélancolique, un oiseau constitué d'énergie magique entrera dans son champ de vision, elle reconnaissait bien là le sortilège de Soonïle ... Alors la reine tendit le bras dans sa direction de façon à ce que ce dernier vienne s'y poser, puis, lorsqu'il disparut, ce fut la consternation en voyant la petite Elymeï, inconsciente sur la paume de sa main ... Ellesime savait bien qu'il lui en fallait peu pour s'évanouir, mais là elle était carrément dans le coma, il fallait vite la soigner !

- Elymeï ... tiens bon, je vais m'occuper de toi, dis toi que tu es en sécurité à présent ... Lui disait-elle avec une voix on ne peut plus rassurante.

Après quoi, Ellesime se rapetissa, et par la même occasion prit Elymeï dans ses bras afin de s'envoler avec elle pour l'emmener là où elle vivait, c'est à dire au centre de l'arbre de Lourina ... Étant donné que c'était la fille de Soonïle, cette dernière préférait s'en occuper personnellement plutôt que de la remettre à la prêtresse de Lourina. Une fois arrivée, Ellesime déposa la petite Fée dans son bain qui était toujours rempli d'une eau sacrée et bienfaisante, c'était la meilleure chose qu'elle pouvait faire pour l'instant, maintenant il ne restait plus qu'à attendre que le liquide fasse son effet. La reine resta auprès d'elle plusieurs minutes avant de retourner dans la salle principale où se situait son trône ... Cependant elle ne s'y assoira pas, elle était trop angoissée pour cela, alors elle fit les cent pas dans la pièce qui paraissait immense à cause de sa miniaturisation, sinon pour un Humain, ça ressemblerait juste à un creux dans lequel il pourrait poser son séant. D'ailleurs, peu de temps après, ça sera au tour de Kealeane de faire son apparition, cette dernière venait tout juste de rentrer dans la salle où la reine se trouvait ... Et ce fut sans dire le moindre mot que l'Hybride se rapprocha d'elle, mais son regard disait tout, Ellesime était très attentionnée avec chacun de ses sujets, ainsi donc, si quelque chose n'allait pas, elle le voyait tout de suite ... Mais il y avait autre chose qu'elle percevait, comme si Kealeane en voulait personnellement à la reine, et en ce qui concernait ce sujet, elle se doutait pourquoi.

- Bonsoir Kealeane ... Lui fit-elle d'une douce voix. Je constate que tu t'étais encore échappée, mais je sais aussi que tu te sens en prison ici ... Mais je vais t'expliquer quelque chose, tu es libre de me croire ou non. Un petit silence se fit avant qu'elle ne reprenne. Je ne cherche pas à te retenir ici de force, sois en certaine ... Il y a certaines choses que tu ignores, alors tu agis comme si tu pouvais tout faire, oh je le voudrais bien ... Mais saches que j'ai moi aussi des responsabilités, alors je pense que tu devrais te questionner avant de te laisser emporter par tes émotions. Si tu veux me parler je suis là Kealeane, je l'ai toujours été.

Ellesime ne voulait pas que Kealeane lui parle avec colère, mais avec son coeur, et si elle voulait pleurer, et bien qu'elle se laisse aller, après tout elle était à moitié Fée, et devant une autre Fée, elle n'avait aucune raison d'en avoir honte. Quoi qu'il en soit, la reine pourrait se montrer dure si jamais Kealeane voulait imposer ses désirs sans même regarder les côtés, et surtout ne pas chercher à savoir ce qu'il pourrait pousser Ellesime à la garder au sein de cette forêt ...

~ Il est 20 heures 02 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Assez!   Ven 29 Jan - 16:34

Kealeane regarda la reine et l'écouta, ravalant à de nombreuses reprises les larmes qui voulaient se montrer. Celles-ci semblèrent devenir encore plus dures à retenir lorsque la reine lui dit qu'elle croyait avoir le droit de tout faire, parce que ça n'était pas ça, pas exactement. À chaque paroles, son coeur se serrait. Kea savait que Ellesime avait ses raisons, bien qu'elle en ignorait l'importance. Lorsque la reine finit et donna la parole à l'hybride, elle ne pu parler tout de suite. Elle ouvrit la bouche en prenant une respiration pour parler, mais l'air ne passant même pas vers ses poumons et sa gorge resta contractée. Kea soupira, poussant le peu d'air qui lui restait dans les poumons. Une larme coula, mais à peine avait-elle quitté son oeil qu'elle l'essuya d'un geste sec et vif. Elle prit enfin une grande respiration, se tint la tête haute, essayant de se montrer brave. Car oui, combien de fois avait-elle pleuré dans son coin, sachant que les fées pouvaient le ressentir, mais se disant qu'au moins, il ne la voyait pas...

-Ma reine...
Commença-t-elle, les yeux rouge, mais secs. Vos ancêtres, lorsque je suis arrivée, m'ont accueilli comme l'une des leurs et mon acceptée comme membre de cette grande famille que forment les fées. Je pouvais aller d'une frontière à l'autre de Silmariën à volonté. Mais à chaque génération qui ont passé depuis, votre famille a rétrécie la zone dans laquelle je peux me déplacer, jusqu'à aujourd'hui, que je ne puisse même plus quitter la clairière des fées. Alors oui, depuis quelques siècles, je me sens emprisonnées, car j'ai connu une autre vie. Sans compter avant que je n'arrive, avant que je ne quitte mon continent pour découvrir le monde...

Elle du s'arrêter quelques instants et baissa la tête en fermant durement les yeux, mais elle ne pu retenir plus longtemps ses larmes. Elle ne chignait pas, rien de ça, mais les larmes commencèrent à couler abondamment. Relevant la tête, elle l'envoya vers la droite, détournant les yeux de la reine. Kea savait qu'elle n'avait pas à avoir honte, mais en ce qui la concernait, elle en avait assez de pleurer, depuis millénaires...

-Je ne vous tiens évidemment pas responsable, votre majesté... Ça s'est fait graduellement et sur des siècles, des millénaires... Et vous ne faites que reprendre ce que vos ancêtres du dernier mille ans vous ont laissé...

La reine de l'avait pas interrompue une fois et même lors de ses silences, elle ne disait rien, ce que Kealeane apprécia beaucoup. Elle voulait réussir à tout dire sans se faire faire la morale entre temps, puisqu'elle avait justement des choses à dire là-dessus. Donc, l'air ne passait plus. Elle du donc arrêter et se calmer presque une minute, le temps de pouvoir reprendre son souffle pour continuer.

-Je sais qu'aux yeux de tous, je ne suis qu'une jeune femme de dix sept ans et j'en ai également la mentalité. Mais je suis attristée de voir et d'entendre les commentaires comme quoi je n'apprends plus, enfin... Je n'arrive pas à m'expliquer correctement, mais je suis sûre que vous comprenez ce que je veux dire...

Sa respiration était longue et profonde.

-Contrairement à ce que vous dites, ma reine, je ne me crois pas tout permis, mais ne croyez vous pas qu'après autant d'années, que je ne compte plus, il soit normal que j'en ai assez!?

Là, elle pleurait toutes les larmes de sont corps. Elle avait le coeur déchiré et la migraine commençait même à se faire sentir, tellement que son esprit souffrait. Elle ne criait pas de colère, mais s'elle ne poussait pas l'air, et donc, ne criait pas, aucun mot ne sortirait et elle se doutait que la reine avait comprit cela.

-J'ai quitté mon continent pour connaître autre chose, pour découvrir votre monde! Et mes espoirs ont été anéantit le jour ou ces deux humains m'ont emmenée ici, croyant que j'étais une fée, enfin, à part entière! Ce sont les humains qui m'ont amenés lorsque la petite fille m'a trouvé sur leur bateau et vu que j'étais désorienté, ils m'ont aidé!

Elle fit une petite pause, respirant difficilement et très fort.

-Je ne peux pas dire que je n'apprécie rien de ce que vos ancêtres ont fait, mais ont m'a retenue ici contre ma volonté! Car en fait, j'aurais pu partir quelques semaines plus tard, mais à cause de certains combats qui se sont déroulés dans la forêt, je n'ai pu partir! Mais je ne vous ferai pas un cours d'histoire, vous la connaissez!

Kealeane arrêta net. Elle ne regardait plus la reine depuis plusieurs minutes. L'hybride baissa la tête, les yeux fermés. Soudain, elle eut une image d'Hayate. Sa respiration redevint normale et elle se calma, bien que son coeur battait rapidement et très fort.

-Votre majesté, vous êtes sûrement déjà au courant qu'il y avait un jeune homme, un humain avec moi, dans la forêt... Enfin, il est entré dans la forêt malgré lui. Il marchait le long de la route et il a trébuché sur une racine fuyante. Après avoir dégringolé la pente et s'être heurté à un saule, il s'est évanouit, avec une fracture ouverte des côtes. Je l'ai aider comme j'ai pu et c'est une chance que Mélodie soit arrivée, s'est elle qui l'a soigné... Expliqua-t-elle, enfin plus calme. Mais comme vous le savez, elle est très sensible et s'est évanouit à son tour. Je ne pouvais pas la traîner jusqu'ici seule, alors Hayate à proposé son aide. Il n'est pas méchant et il a voulu nous aider, à son tour... D'ailleurs, j'espérais que votre sens de la reconnaissance lui permette de passer une nuit à l'abri, dans la clairière. Ici, il est loin de tout, puisque nous n'acceptons personne ici.

Enfin, elle savait que la reine comprendrait ce qu'elle voulait dire et cessa donc ses explication.

-Hum... Je sais que Mélodie est arrivée ici quelques minutes avant moi... Comment va-t-elle?
Dit-elle, inquiète.

~ Il est 20 heures 11 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
P.N.J
avatar
Récits 731
MessageSujet: Re: Assez!   Mar 2 Fév - 15:12


La tristesse et bien d'autres émotions étaient omniprésentes dans le regard de Kealeane, et ce fut après un bref instant de silence que cette dernière prit la parole. L'Hybride raconta à la reine tout ce qu'elle savait déjà malheureusement, mais à la différence de Kealeane, Ellesime l'avait compris, bien sûr elle ne pourrait jamais savoir ce que ça devait faire que d'être retenue dans un même lieux pendant des millénaires ... Le pire dans tout ça, c'était que la reine était aussi triste que Kealeane de la voir aussi mal, mais que pouvait-elle faire de plus si elle avait les mains liées ? Désobéir ? Oui son rôle le lui permettait, mais ce n'était pas dans ça nature ... Néanmoins l'Hybride Féérique continuait ses explications, elle était en train de lui dire tout ce qu'elle avait sur le coeur, elle en avait tout bonnement assez de cette existence fade et inutile ... C'était très difficile à Ellesime d'entendre tout ces mots, à un moment elle crut même qu'elle était un monstre, bien sûr Kealeane comprenait qu'elle ne faisait que suivre ses ancêtre, mais ce qu'elle ne savait pas, c'est que c'était beaucoup plus compliqué que cela, parce que retenir quelqu'un contre son gré, Ellesime ne le supportait pas ... La preuve en était que un peu plus tôt elle avait laissé partir Soomïne avec une parfaite inconnue, et pourtant c'était une Fée à l'état pure, alors pourquoi Kealeane ferait exception ? Et bien il faudra qu'elle le lui explique, à présent elle la jugeait assez mature pour entendre et comprendre pourquoi elle avait été retenu à Silmariën durant tout ce temps ... Cependant elle lui parla aussi d'un autre étranger qui avait foulé le sol de leur forêt, et non Ellesime n'était pas encore au courant, mais ceci expliquait cela, voila pourquoi Elymeï était dans cet état ... Voir un géant pour la première fois de sa vie, alors qu'elle était la plus craintive de toutes les Fée, il y avait de quoi tomber dans le coma ...

- Kealeane ... Débuta t-elle en se rapprochement doucement de l'Hybride. Depuis que je suis reine, je connaissais déjà ta terrible souffrance, et je me doutais bien que ça serait face à moi que tu finirais par vider ton coeur ... Chaque fois que je te voyais assise à regarder les autres chanter et danser, tout mon être se mettait à s'emplir de tristesse, ne crois pas que je fermais les yeux sur ce que tu éprouvais ... Puis, un petit silence se fit, durant lequel Ellesime passa sa main sous le menton de Kealeane pour le redresser le visage, afin de la regarder dans les yeux. Tu es unique, tu le sais bien n'est ce pas ? Tu es une Hybride, mais pas n'importe laquelle, à présent je vais tout te dire ...

La reine passa son autre main sur le visage de la petite Fée, essuyant délicatement avec son pouce les résidus de larmes qui perlaient par ci par là ... Puis, elle la pris doucement dans ses bras tout en gardant pour le moment le silence, la pauvre devait être tellement mal ... Ellesime n'était d'ailleurs pas en meilleur état en la voyant ainsi, alors elle lui offrit cette minutes de quiétude absolue en lui caressant lentement le dos. Après quoi, la reine finir par se reculer afin d'entrer dans le vif du sujet ... Personne n'avait osé lui dire avant elle, alors il fallait trouver les bons mots pour que ce ne soit pas trop choquant ...

- Lorsque tu es arrivée dans la forêt, nous t'avons recueilli comme si tu étais l'une des nôtres, bien que nous savions que ce n'était pas le cas, puisque tu étais de sang mêlé ... Cependant, la grande prêtresse de cette époque fit un rêve, Lourina elle même venait lui parler. Et c'était de toi qu'il était question, notre Déesse lui avait dis que Xiris t'avais conçu de ses mains, et que un jour, vous vous rencontriez ... Seulement elle ne savait pas quand ça aurait lieu, alors elle donna ses instructions ... Le peuple des Fées devait veiller sur toi jusqu'à ce que la Déesse de la nature puisse te rencontrer, néanmoins nous ne savons pas pourquoi ... Mais nous ne pouvons rediscuter les demandes d'une divinité, la nôtre qui plus est ... Mais je comprend là comment ça a pu être cruel pour toi ...

Ellesime avait honte d'obéir à sa Déesse pour une fois, mais si Lourina avait demander ça, c'est que ce n'était pas pour rien, enfin elle l'espérait ... Mais bon, mettre un tel poids sur des épaules si petites, c'était quand même pas très glorieux ... Déjà les Fées passaient pour des geôlières et Kealeane pour un objet dont on savait qu'il ne bougera pas de l'endroit où on l'aura mis ... Quoi qu'il en soit, Ellesime était prise à la gorge entre sa loyauté et son coeur, pour la première fois de son existence elle avait en face d'elle en être qui souffrait, mais qu'elle ne savait pas comment faire pour l'apaiser ... Alors le mieux était de parler avec l'être en question ...

- Tu comprends à présent que ça ne dépendait pas de nous, mais de beaucoup plus haut ... Lourina nous à demander de veiller sur toi, alors c'est ce que nous avons fais, mais pour ce qui est du fait que au début tu pouvais aller dans toute la forêt et que maintenant tu es limitée à la clairière, je n'étais pas au courant, je pensais que ça avait toujours été ainsi ... Pardonnes-moi Kealeane ... Terminait-elle en baissant la tête. À présent viens avec moi ...

La reine imposa une main dans le dos de l'Hybride afin de la conduire jusqu'à Elymeï qui reposait toujours dans son bain, l'eau était lumineuse et miroitante, preuve que la magie de cette source était en plein travail. Ellesime quant à elle ira au plus près de cette dernière afin de pouvoir lui caresser front et cheveux, elle avait l'air si paisible comme ça ... Cependant elle ne cachait pas sa crainte de ne plus la voir revenir, bien sûr elle n'en voulait pas à Kealeane, ni même à cet étranger, mais c'était quand même dur de voir une Fée si jeune entre la vie et la mort pour si peu ...

- Elle est dans le coma Kealeane ... Mais j'ai foi à ce qu'elle puisse recouvrer sa vitalité. Un petit silence se fit à nouveau, durant lequel des larmes roulaient sur les joues de la reine, elle pleurait juste avec les yeux. Alors c'est ici que je vais te le demander ... Qu'est ce que tu veux vraiment Kealeane ? Lui demandait-elle en ne détournant pas son regard de Elymeï.

L'hybride lui avait exposer sa tristesse, et le fait qu'elle était prisonnière, mais pas ce qu'elle voulait vraiment faire de sa vie ... Après quoi Ellesime se basera sur sa réponse pour prendre sa décision ...

~ Il est 20 heures 17 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Assez!   Mar 2 Fév - 18:24

La reine s'approcha d'elle et commença à parler. Elle lui expliqua sa propre position, en quelque sorte, et rappela à l'hybride qu'elle était unique, avant de lui annoncer qu'elle allait lui révéler quelque chose. Kealeane ne bougea pas et laissa la reine essuyer ses larmes et la prendre dans ses bras. Évidemment, elle s'abstint d'en faire de même, puisqu'il s'agissait tout de même de la reine, mais elle sentit son coeur s'alléger, un peu... Mais elle devint également un peu plus raide. Qu'allait-elle lui annoncer pour agir ainsi? Être si inquiète et si hésitante... Ça n'était pas vraiment dans les habitudes d'Ellesime, qui savait toujours ce qu'elle faisait et était toujours sûre d'elle. Enfin, c'est plutôt que Kea ne l'avait jamais vu autrement, jusqu'à ce jour...

Enfin, la reine se recula et sembla rassembler son courage pour parler, ce qui inquiéta un peu Kealeane. À chaque parole de la reine, les jambes de l'hybride semblaient devenir en coton et supportaient difficilement son corps. Les points de Kea se refermaient d'eux-même et sa mâchoire se serrait.

*Après des millénaires, Xiris n'a toujours pas daignée venir me rencontrer!?! Alors que j'étais encore sur le continent, elle n'est jamais venue... Et en arrivant chez les fées, elle n'est même pas venue elle-même, mais une autre déesse à jouer à la messagère!?!*

À chaque seconde, le regard de l'hybride s'assombrissait. De haine, de rage, de tristesse... Elle n'était donc qu'un objet qu'on avait mit sur une tablette en attendant qu'on veuille bien y prêter attention? Bon, elle en avait peut être la taille, mais elle avait également un esprit, une âme... Des émotions surtout!!! Tout se bousculait dans la tête de Kea. Elle ne voyait plus rien, ses yeux fixaient le sol, mais regardait le vide. Lorsque la reine reprit la parole, Kealeane releva lentement la tête, le regard absent et le visage sans aucune expression, mais affichant également tout ce qui était possible d'y voir. Son coeur était serré, mais elle eut l'impression qu'un voile d'ombre l'enveloppa. Elle se mit à trembler alors que la reine lui demandait pardon. Son regard n'était pas dans ses yeux. Ceux-ci étaient dirigé vers l'épaule de la reine, , toujours absent. D'une voix aussi tremblante que son corps, elle lui répondit :

-Je n'ai rien à vous pardonner, ma reine...

Son ton de voix était si sombre... Sombre au point qu'on l'aurait cru possédée. Lorsque la reine posa sa main dans son dos, l'hybride sembla revenir un peu à la réalité, mais son expression était grave et son regard, on ne sait où... Ellesime l'emmena jusqu'à la source où baignait Mélodie, qui se régénérait lentement. Puis, la reine parla de la santé d'Elymeï. Kealeane aurait voulu sembler plus inquiète, mais son esprit n'était plus assez présent pour afficher son émotion. La reine ne la regarda pas, mais lui posa finalement l'ultime question. L'hybride ne prit que quelques secondes à répondre, le temps de ramener son attention sur la reine. Elle savait exactement et avait toujours su ce qu'elle voulait.

-Comme je l'ai dis à de nombreuses reprises et ne cesse de le répéter, je suis venue sur votre continent pour découvrir le monde, découvrir d'autres peuples, d'autres coutumes... Malheureusement, mon rêve ne s'est jamais réalisé, car on m'a amenée ici.

Elle fit une petite pause.

-Lorsque j'étais sur mon continent d'origine, je ne fréquentais personne, car on me répétait sans cesse que je n'étais qu'une erreur de conception et que je ne pourrais jamais rien faire de ma vie, rien changer dans le monde. Vous vous doutez qu'ils faisaient là allusion à ma petite taille. J'ai souvent essayé de développer un sort ou quelque chose qui me permettrait d'avoir une taille dite «normale», sans succès.

Il prit une grande respiration et fit une petite parenthèse sur le sujet.

-En parlant avec les autres fées, j'en ai conclu que moi, essayer un sort d'expansion, c'est comme vous, la première fois que vous essayez de changer de taille... Consommation incroyable d'énergie et douleur de la peau aux os. Erreur génétique? Probablement, alors j'ai laissé tomber. Dit-elle, pour ensuite revenir au sujet initial. Je veux découvrir, apprendre et comprendre..

Elle fit de nouveau une pause, mais son visage s'illumina d'un sourire, ce qui était très étrange vu son précédent état de transe.

-Et il faut l'avouer, pour ça, j'ai tout mon temps!

Elle laissa échapper un petit rire léger, qui ne fut pas sans la réconforter un peu. Ce fut certainement aussi le cas de la reine, vu toutes les larmes qui avaient coulées. Elle reprit donc avec un ton un peu plus enjoué et un air moins mélancolique.

-Enfin, je n'ai jamais cru au hasard véritable et je crois que rien n'arrive pour rien. Ma rencontre avec Hayate n'est sûrement pas un hasard, sans compter tout ce qui s'est dit aujourd'hui. Je crois que ce que j'ai toujours attendu se présente enfin et je n'ai pas l'intention de laisser passer aussi facilement... Je crois sincèrement que je vais enfin mettre les pieds dans le chemin de ma destinée!

Le regard de Kealeane était soudainement lumineux et plein de détermination. Un peu plus et on y voyait des étoiles briller. D'ailleurs, elle plongea se regard dans les yeux de la reine, qui la regardait à présent.

-Ma reine, je crois qu'aujourd'hui, le phénix doit enfin brûler pour renaître! Silmariën est devenu ma maison, mais il est temps que je quitte le nid et que je prenne mon envole! Laissez-moi partir avec Hayate. Je vous ai demander plutôt si on pouvait l'accueillir pour la nuit et nous partirions demain s'il veut bien m'emmener avec lui, je vous en prie!

Comment la reine pourrait refuser sa demande face à autant de volonté et de détermination? Mais tout étant possible, Kealeane brûlait d'entendre la réponse de la reine et elle espérait de tout son être qu'elle accepte!

~ Il est 20 heures 22 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
P.N.J
avatar
Récits 731
MessageSujet: Re: Assez!   Dim 7 Fév - 0:59


Que c'était dur de voir Elymeï ainsi, Ellesime en avait le coeur déchiré, mais cela ne l'empêcha pas d'écouter Kealeane lui expliquer ce qu'elle voulait vraiment ... Tout d'abord elle commença par lui faire comprendre qu'elle n'avait strictement rien à lui pardonner, preuve qu'elle la comprenait, cependant la Reine ressentait dans la voix de l'Hybride qu'elle désirait vraiment être entendu cette fois ! Mais c'était exactement ce que Ellesime comptait faire, ainsi donc Kealeane débuta son récit, et pendant ce temps la monarque Féérique continuait de caresser le front de Elymeï avec une tendresse rare, c'était dans ces instants que l'on pouvait voir l'importance de chaque Fée pour leur consoeur. Après quoi, Ellesime finira par se retourner afin de regarder l'Hybride dans les yeux, elle était sincère, déterminé et triste à la fois, extérieurement elle paraissait calme et posée, mais intérieurement elle devait hurler. La reine comprenait en partie ce qu'elle pouvait ressentir, cependant Kealeane finira par détendre son visage pour la suite de son discours, comme si son air jovial de toujours était de retour ... Sans doute pensait-elle a l'étranger qu'elle avait brièvement rencontré aux abords de la forêt, peut être voyait-elle en lui une porte de sortie pour accéder à sa destinée, c'était dans son droit ... Puis, finalement elle lui fera la fameuse demande qui devait lui bruler les lèvres depuis un moment. Cette dernière était désireuse de voir l'Humain Hayate accueilli au sein de la forêt de Silmariën pour la nuit, et ce, avant de partir dés l'aube. Quand cela fut dis, Ellesime se rapprocha de Kealeane avec un petit sourire ...

- Ce jour là devait arriver, je savais aussi que aujourd'hui même, deux Destinées allaient changer, mais je ne savais pas qu'il était question de toi, Soomïne a été la première à partir ce soir, et apparemment c'est toi la suivante ...

Ellesime parlait calmement et sur un ton neutre, Kealeane avait fais son choix, alors il sera ainsi, mais cela n'allait pas se passer comme l'Hybride semblait l'imaginer ... Car un évènement n'allait pas tarder à arriver, et cela se fit par la venue de la prêtresse de Lourina en personne, et vu sa précipitation, elle avait quelque chose de très important à dire ...


Lyn, la grande prêtresse Féérique était en train d'arrivée à vive allure jusqu'au palais de la reine, cette dernière n'entra même pas par la porte comme avait pu le faire Kealeane, mais par la voie des airs, puisqu'il n'y avait pas de plafond ... En tout cas si cette dernière se déplaçait en personne pour aller voir Ellesime alors qu'elle était occupée, c'était que l'importance de sa visite n'était pas des moindres ! Puis, quand elle arriva dans la salle du trône, la Fée se dirigea vers la pièce qui renfermait la source de vie, là ou reposait Elymeï toujours dans le coma ... La reine et Kealeane s'y trouvait toujours lorsqu'elle y entra, la prêtresse était toujours aussi resplendissante, de plus c'était l'une des seules Fées à conserver un visage impassible en toutes circonstances, nul ne l'avait jamais vu pleurer ou encore rire, et des fois ça inquiétait, mais il ne fallait pas s'en faire, car intérieurement c'était une personne dotée d'une grandeur d'âme exceptionnelle ! Chose presque évidente d'ailleurs, sinon comment pourrait-elle être la prêtresse de Lourina pour tout le peuple Féérique ?

- Ellesime, Kealeane, pardonnez moi de vous déranger ... Fit-elle en se rapprochant davantage. Mais j'ai ressenti de l'énergie naturelle puissamment utilisée, et de manière hostile, j'ai reconnu là l'empreinte de Soonïle, la nature m'informe également qu'il s'agirait d'un étranger Humain qui aurait attiré la colère de la Dryade.

La reine fut assez surprise de cette information, de plus ça faisait un moment que Soonïle devait être avec lui, alors avant de lui répondre, elle regarda les yeux de Kealeane, et là elle comprit tout de suite ce qu'il fallait faire ...

- Lyn, merci beaucoup de toujours veiller ainsi ... Puis un petit silence se fit, et durant lequel Ellesime passa une douce main sur la joue de Kealeane. Je vais vous demander d'intervenir et d'empêcher Soonïle de faire du mal à l'étranger, puis, ramenez le ici, j'aurais à lui parler.

- Très bien ma reine, j'y vais tout de suite. Répondit-elle avant de s'en aller à toute allure !

Hayate n'avait plus rien à craindre à présent, afin si, juste le temps que Lyn arrive pour le rejoindre, mais d'ici là il devra faire très attention aux assauts de Soonïle contre sa personne. Après quoi, la reine s'en retourna auprès de Elymeï qui semblait faiblir d'après l'éclat de la source qui l'entourait ...

~ Il est 20 heures 25 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Assez!   Dim 7 Fév - 2:22

La reine l'avait écouté jusqu'au bout. Puis, elle s'approcha d'elle et lui parla. Mais lorsqu'elle lui dit que Soomïne était partie, Kealeane ne pu cacher son étonnement. Elle connaissait presque la totalité des fées de Silmariën et Soomïne était assez sensible et facile à angoisser. De plus, elle lui avait toujours parue trop facile à effrayer pour partir dans le monde. Enfin, l'hybride ne connaissait pas toute l'histoire, mais elle fut attristé de ne pas avoir pu lui dire au revoir. Le pire, c'était qu'elle l'avait croisée quelques fois durant la journée et ne s'était contenté que de lui sourire. Peut être allait-elle la croiser de nouveau, un jour? Du moins, elle l'espérait fortement... Mais alors qu'elle allait s'approcher d'Elymeï pour l'observer et voir son état, la prêtresse fit irruption dans la salle. Kealeane fut, pour la deuxième fois, surprise et étonnée, mais avant tout inquiète.

*Pour qu'une prêtresse se déplace elle-même et fasse irruption en pleine audience, il doit y avoir quelque chose de grave* S'inquiéta-t-elle, le visage de nouveau crispé.

Venant d'en-haut, Lyn descendit rapidement vers Kealeane et la reine, chose possible vu l'absence de toit. Lorsqu'elle se posa, elle ne prit même pas la peine de reprendre son souffle, celui-ci lui manquant visiblement. Elle commença alors par s'excuser, mais c'était d'avantage par politesse, car venir elle-même, la planète pourrait cesser de tourner pour lui donner l'attention! Après tout, elle était aussi, si ce n'était plus, importante que la reine. Le visage de Kealeane était resté crispé par l'inquiétude, mais ça ne dura pas.

Dès qu'elle entendit que Soonïle utilisait la force de la nature contre Hayate, l'hybride serra la mâchoire et son regard redevint sombre. Elle serra aussi les poings, plantant ses ongles dans la paume de ses mains, sans s'en apercevoir. Kea avait toujours vu Soonïle comme une vulgaire geôlière. Ni plus ni moins à son égard. Elle comprenait que c'était son travail, mais elle ne pouvait s'empêcher de ressentir la haine envers elle, tout comme ceux qui l'avaient précédés. Alors de maintenant s'en prendre à quelqu'un qu'elle considérait comme un ami, malgré qu'elle ne le connaissait pas vraiment ni depuis longtemps, ça n'était qu'une couche de plus sur le tas, et particulièrement épaisse, cette fois-ci.

Néanmoins, elle se calma lorsque la reine lui caressa la joue. Sûrement dans ce but, d'ailleurs... Le visage haineux de Kea laissa alors la place à un niveau d'inquiétude qu'elle n'avait jamais atteint. Lyn disparu alors presque aussi vite qu'elle était apparu. L'hybride humaine-fée ne pouvait plus qu'espérer qu'elle arrive à temps. Elle continua de regarder en direction de la sortie, mais ne se retint pas de dire ce qu'elle pensait. Elle n'avait pas à avoir peur de dire son opinion à la reine et elle le savait.

-Vous savez, ma reine, Soonïle fait bien son travail lorsqu'il faut défendre le royaume. Mais elle devrait vraiment apprendre à analyser une situation et à appliquer la force nécessaire à celle-ci. Je ne crois pas une seule seconde que Hayate ait fait quelque chose qui mériterait une réaction pareille. D'ailleurs, j'ai appris à comprendre rapidement les gens et je me permets de me demander comment ce fait-il qu'un être avec l'âme de ce jeune homme est été enfermée dans un corps d'humain. Il est loin d'être comme la plupart de ceux de sa race... expliqua-t-elle.

Elle fixait toujours la sortie, pensant à voix haute et le regard absent plus qu'autre chose. Elle se tourna lentement vers la reine, alors. Il était écrit gros comme un arbre centenaire qu'elle ne pardonnerait jamais Soonïle s'il devait arriver quelque chose à Hayate. Kealeane approcha alors du bassin où reposait la fée dans le coma. Elle ferma les yeux et se mordit la lèvre inférieure.

***Lourina, grande déesse du peuple féérique, je vous en prie, sauver Elymeï. Elle est jeune et a tant de chose à vivre encore. Je ne veux pas croire que vous rappelleriez son âme alors qu'elle est à l'aube de sa vie! Alors s'il vous plaît, envelopper son corps de votre énergie féérique et redonnez-lui sa force vitale!***

Elle ne pu retenir une larme de couler sur chacune de ses joues. Il était rare que l'hybride adressait une prière aux entités supérieur. Après tout, elle était issue de différentes créations appartenant à différents dieux, alors elle se sentait plus maudite que béni et ne voyait aucun intérêt personnel à les vénérer. Seulement, il ne s'agissait pas d'elle, là, mais d'une amie. Et ça, ça passait bien avant ses propres idées, goûts et opinions, dans un tel cas.

La reine arriva alors derrière elle et posa sur son épaule une main réconfortante. Mais ça ne suffit pas, car Kealeane avait devant elle une jeune fée à l'agonie par faute de craintes. D'un autre côté, Kealeane avait apprise à laisser partir les autres, ayant vu beaucoup de générations s'éteindre et d'autres, s'éveiller...

~ Il est 20 heures 28 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
P.N.J
avatar
Récits 731
MessageSujet: Re: Assez!   Ven 12 Fév - 16:07


L'intervention de Lyn avait semé, durant quelques secondes, le chaos dans l'esprit de Ellesime, Soonïle avait souvent tendance à démontrer sa colère, mais là ça dépassait l'entendement ... Cela pouvait s'expliquer facilement cependant ... Sa fille était dans le coma à cause de cet étranger d'après les dires de Kealeane, alors même si elle avait tort de se comporter ainsi, ça pouvait se comprendre, car elle tenait à son enfant plus que tout au monde, alors la perdre n'était même pas envisageable pour la Dryade ... C'était aussi pour cette raison que Ellesime s'en occupait personnellement, d'ailleurs Kealeane ne tardera pas à lui faire part de son point de vu au sujet de Soonïle, elle lui expliqua son excès de colère mais aussi que l'Humain ne méritait pas un tel traitement, car il ne ressemblait en rien aux êtres de sa race ... La reine voulait bien la croire, mais là elle avait agis du mieux qu'elle pouvait en envoyant Lyn le secourir, de plus le sort de Elymeï l'inquiétait davantage que cet étranger ... Non pas qu'elle se fichait de lui, mais c'était ce que son coeur ressentait, et on ne pouvait rien contre ça ... D'ailleurs, Kealeane venait de se rendre compte que la petite Mélodie encourait un véritable risque d'y laisser la vie, ce fut pour cela qu'elle pria Lourina, pour ensuite se rapprocher d'elle alors que Ellesime tentait d'apaiser son chagrin en lui caressant doucement le dos ...

- Elymeï ... reviens nous, tu es assez forte pour ça, Lourina t'en donnera la force ... Puis un petit reniflement se fit entendre. Kealeane, ne te sens pas responsable de son état ... Tu ne pouvais plus tenir cloitrée ici, et il était impossible de savoir ce qu'il allait se passer ...

Toujours en train de caresser tendrement le visage de la petite Fée endormie, Ellesime pleurait silencieusement, son coeur se serrait face à la fatalité, elle savait, mais elle ne voulait pas l'admettre, c'était impossible ... Cependant la luminosité de la source s'abaissait de plus en plus, et assez rapidement ... La vie quittait peu à peu Elymeï et ça personne ne pouvait rien y faire, car le liquide dans lequel elle reposait était le meilleur remède possible ... Mais là il semblait être trop tard, le coeur de la petite Fée ralentissait de seconde en seconde, son teint blanchira de manière surprenante, et sa respiration ralentira de façon proportionnelle aux battements de son coeur ... Ellesime priait Lourina de toute ses forces, mais la petite Mélodie finira tout de même par s'éteindre, on put le constater en voyant sa tête basculer légèrement sur le côté, face à la reine ...

- ... Hmmm ... Fit Ellesime vu qu'elle ne pouvait plus empêcher ses sanglots. Non ... Elymeï ... Non ... Termina t-elle en posant son visage contre le sien.

Elymeï venait de partir ... Et Soonïle ne le savait toujours pas, quoi qu'il en soit tout aura été tenté pour la sauver, mais son coeur si fragile n'avait malheureusement pas tenu le choc en voyant soudainement se géant. Étrangement elle n'avait pas été victime d'une crise cardiaque, mais d'une peur tellement plus grande, que son coeur se mit littéralement à vrombir, et ce durant plusieurs longues minutes, ce fut pour cela qu'elle résista plus longuement, mais il était tout de même impossible de la sauver ... L'évidence, c'était que cet évènement tragique allait provoquer une dissolution dans les rangs royaux, et même chez toutes les Fée étant donné qu'elles étaient toutes unies ... De plus Soonïle occupait une place très importante dans la hiérarchie Féérique, le déchirement allait être terrible !

~ Il est 20 heures 31 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Assez!   Sam 20 Fév - 20:16

Kealeane regarda Mélodie s'éteindre et sa mâchoire se serra malgré elle, de même que ses poings.

*Encore une fois, les dieux n'ont pas agit. S'ils n'ont aucun intérêt à faire quoi que ce soit, ils brillent par leur absence!*

L'hybride ne pouvait pas ressentir le même vide que les autres fées, pas aussi fort du moins, car son côté humain prenait le dessus avec la haine. Kea n'aimait pas vraiment les dieux et avec l'abandon dont Lourina venait de faire preuve et avec le rappel de l'âme de la jeune fée, elle ne pouvait faire autrement que de leur en vouloir d'avantage. Si Ellesime aurait entendu ses pensées, il est certain qu'elle n'aurait pas été d'accord. Mais même si la déesse des fées était de nature douce, cela ne changeait pas le fait que pour Kealeane, les dieux étaient tous centré sur eux-même et seulement eux-même. Surtout lorsqu'elle pensait qu'elle était là depuis des millénaires, à attendre que Xiris vienne la voir. Comme s'elle n'avait que ça à faire de sa vie, comme si la déesse n'aurait jamais eu l'occasion d'aller la voir alors qu'elle était encore sur le continent!

Mais là, il fallait penser à la réaction de Soonïle. Rien qu'à l'idée qu'elle pourrait encore agir comme une folle enragé fit monter la colère en Kea. Cette dernière avait toujours été de nature plutôt douce, malgré son côté rebelle. Mais là, elle en avait carrément ras-le-bol. Alors comme si ça n'était pas assez de réveiller sa colère envers les dieux, elle réveillait également celle envers la dryade.

*Elles savaient que Mélodie étaient trop fragile émotionnellement... On ne sait jamais ce qu'il y a dans la forêt et elles l'ont envoyé me chercher... Soonïle, t'a colère sera justifié, mais ne t'avise pas de la jeter sur Hayate, ou même sur moi...*
Pensa-t-elle, le regard noir.

Trop de choses défilaient dans l'esprit de Kealeane pour qu'elle pleur la mort de la jeune fée. De plus, elle avait vu tellement de fées mourir qu'elle n'était plus aussi atteinte que les premières années. Même s'elle était partit trop jeune, ce sont des choses qui arrivent, peu importe la forme que cela prend. On pouvait même se dire que Kea n'avait pas de coeur, qu'elle était insensible. Mais le moindrement qu'on se mettait à sa place, on pouvait comprendre que la mort était quotidienne pour elle... Enfin, si on calculait en rapport avec son âge...

Spoiler:
 

~ Il est 20 heures 33 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Narrateur
avatar
Récits 208
MessageSujet: Re: Assez!   Ven 23 Avr - 0:47

La mort de Elymeï perturba Ellesime au plus haut point, car elle savait que les conséquences seraient terribles pour Soonïle, et qu'elle chercherait par tout les moyens possibles de tuer le responsable de son trépas ... Autrement dit cet étranger nommé Hayate, heureusement pour lui d'ailleurs, que Lyn était partie à sa rescousse. Cependant Kealeane n'en demeurait pas moins coincée dans cette forêt qui lui sortait de plus en plus des yeux et du coeur ! Et oui, pour elle ce n'était devenu qu'une immense prison verte ... Elymeï n'avait pas choisi le bon jour pour mourir de peur, car cela risquait fort d'empêcher la petite Fée de partir ... Ellesime était toujours penchée contre le corps de la musicienne, elle ne cessait pas de prononcer son prénom au milieu de ses sanglots, Kealeane n'existait plus ... Alors, après avoir assez observé la scène, cette dernière finira par se retirer le coeur lourd ... Elle savait que personne ne l'écouterait, pas même Ellesime qui était désormais trop occupée à pleurer ... De plus, sortir de Silmariën par ses propres moyens était tout bonnement impossible, et pour cause, dix mètres faisaient l'équivalent d'un kilomètre pour elle ... L'hybride qu'elle était ne pouvait donc que pester contre sa Destinée ! Pourquoi chaque fois qu'elle voulut partir, sans arrêt quelque chose arrivait pour que finalement ça ne puisse pas se faire ? Malédiction, voila ce que Kealeane pouvait se répéter inlassablement !

S'extirpant du grand arbre de Lourina, la petite Fée finira par attendre à même le sol le retour de Lyn, espérant ainsi avoir les nouvelles qu'elle attendait ! Mais rien, les minutes, puis les heures passeront sans que personne ne vienne à son encontre ... Il n'y en avait plus que pour Elymeï ! Certes c'était bien triste qu'elle soit morte, mais la pleurer et la plaindre pendant des heures n'arrangerait en rien sa situation ... Alors que Kealeane était bien vivante, et voulait qu'on l'écoute ! C'était vraiment désolant de constater qu'un cadavre avait plus d'intérêt qu'une personne en détresse ... Ses pensées étaient très dures oui, mais aussi parfaitement justifiées ! Ainsi donc, vaincue par cette attente interminable, la petite Fée s'en ira afin d'aller s'isoler, comme elle le faisait toujours dans ce genre de situation où une corde serait la bienvenue !

Il devait déjà être presque minuit ! Jamais Kealeane ne se serait crue une pareille patience, mais que ne ferait-elle pas pour sa liberté ? De plus il faisait anormalement froid, au point même qu'il y tombait quelques flocons de neige ... Ca aussi ce n'était pas normal ! Tout semblait démontrer à l'Hybride que tout ses efforts resteront vains, en dépit même de sa détermination ... Alors si c'était comme ça, autant en finir plutôt que de rester à croupir ici pour l'éternité ! Néanmoins, une soudaine ombre noire l'attrapera tout à coup par la main avant de l'attirer rapidement dans un endroit bien plus reculé de la forêt ... Cette chose était pourtant de sa taille, comment pouvait-elle être aussi forte ? Et pour cause, le pieds de Kealeane étaient en train de survoler le sol tellement la vitesse était grande ! Puis, tout aussi soudainement, la petite Fée sera relâchée avant que cette étrange forme noire ne prenne finalement l'apparence d'une mini femme ailée, juste devant elle ... Cette dernière était bien sombre, cheveux et ailes noires ... Un physique qui n'inspirait aucunement la confiance, cependant, la Fée ténébreuse lui expliquera qu'elle ne lui voulait aucun mal, mais qu'elle pouvait l'aider dans ce qu'elle avait toujours voulu ... Mais avant de poursuivre, la mystérieuse femme lui intima de parler afin de s'assurer de sa détermination ... De toute façon, là où elle était, nul ne pouvait l'entendre ou même la voir, alors elle pouvait se laisser aller au gré de ses émotions ...


[OUT : Kealeane à été tirée jusque dans la forêt de Silmariën, donc hors de la clairière des Fées Arrow]

~ Il est 0 heure 26 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Assez!   

Revenir en haut Aller en bas
 

Assez!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Sept Destinées :: ~ Le gouffre mystique ~ :: RP oubliés-
Sauter vers: