AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Exclamation L'autel Astral ~ICI~ Exclamation




La table du rôlliste ~ICI~ Arrow



Partagez | 
 

 Mayufu Windbloom

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Mayufu Windbloom   Jeu 10 Déc - 21:30

~Prénom : Mayufu
~Nom : Windbloom
~Surnom : La Princesse Flamboyante

~Âge : 20 ans
~Sexe : Féminin
~Race : Humaine

~Lieu de naissance : Féérune
~Lieu où vous vous trouvez actuellement : La Colinne d'Umar.

~Classe : Sorcier / Elémentaliste des Flammes
~Alignement : Chaotique Mauvais

~Description Physique :

Physiquement … ? On peut dire que Mayufu est une jeune fille un peu hors du commun. Pourquoi ? Pour commencer, de par sa longue chevelure flamboyante et de son regard rouge sang, virant parfois sur une teinte s’apparentant à un rouge rubis, elle sort carrément du lot. Oui, des couleurs originales, qui ne sont pas du tout commodes avec la normalité du peuple d’Astrune. Peut-on alors dire qu’elle est une albinos vu le teint très pâle de sa peau, lui donnant constamment un air maladif ? Mais non, voyons ! Elle n’est pas malade et bien qu’elle semble assez fragile … Son corps ne l’est pas pour autant. Ses bras cachent une grande force, son regard perçant démontre la flamme qui y brûle en permanence et sa silhouette fine, mais robuste, fait qu’elle pose, malgré tout, une présence imposante. Son corps est tout de même mutilé par son dur passé. Luttes, survivre, combattre, s’enfuir, il a été mit à toutes les épreuves qu’un être vivant peut vivre de pire. Il a été souillé mainte fois et, même après tout ce mal, il est toujours là, vivant et donnant la force de vivre à Mayufu qui peut ainsi accomplir ses désirs, ses rêves et parvenir à attraper sa vengeance. D’ailleurs, il n’est pas pour autant surprotéger par la jeune fille qui reste avec des vêtements particulièrement légers. Un short court, maintenu par une ceinture. Comme haut, un simple vêtement et pour se couvrir en cas de coup dur, un long manteau noir, une rayure argentée le long des deux manches, qu’elle laisse, pour la plupart du temps, ouvert. Seul le bouton du haut reste croché. Ses longs cheveux flamboyant sont généralement attachés en queue de cheval pour qu’ils ne la gênent pas durant un combat ou une course folle.

J’aimerai aussi vous faire remarquer quelque chose de particulier chez Mayufu. Cette dernière possède une longue cicatrice dans son dos. Partant de son épaule droite à la hanche gauche, nette, en diagonale, profonde et rougie, cette cicatrice lui a été infligée durant une fuite, dans un autre monde, Féérune. Elle lui fait encore mal, par moment. Lui rappelant de très mauvais souvenirs, ceux de sa terrible enfance.


~Description Psychologique :

Même si son apparence peut parfois être trompeuse, elle n’est pas une fille facile ou naïve. Tout d’abord méfiante, elle ne porte aucunes vies dans son cœurs et ne fait confiance à personnes. Elle est très renfermée et ne se fiera qu’à sa propre personne pour avancer dans la vie. Pour comprendre un tel comportement, il faut connaître sa vie qui n’a été que désastre tout du long jusqu’à la rencontre de sa toute première amie, Umar. Grâce à elle, elle a pu connaître une forte amitié, chose qui lui était resté inconnue à l’époque. Maintenant pourvue de sentiment pour cette femme que le reste du monde ne cessait de la surnommer de Démon, Mayufu lui a prêté allégeance afin de combattre à ses côtés. Sa fidélité est sans faille et la jeune fille fera preuve d’un sang froid inégalé tout au long de leur lutte acharnée. La vie était un ennemi à combattre, comme la mort et il fallait tout faire pour rester sur la route et de ne pas être mis sur le côté par les plus forts. Seule la loi du plus fort est appliquée pour l’Elémentaliste des Flammes. Cependant, c’est une femme qui n’a qu’une parole et ne la trahira jamais, quoi qu’elle puisse dire. Elle a horreur de perdre notamment et fera tout ce qui est en son pouvoir afin que cette situation ne se produise plus jamais. Oui, une mauvaise joueuse qui pourrait très bien faire preuve de lâcheté ou d’idées fourbes pour piéger ses adversaires et les griller vifs dans une cage de flamme ardentes qui leur dévoreraient la chair. Néanmoins, elle est une personne sur qui on peut compter. On lui donne une tâche, elle l’accomplit sans réellement attendre quelque chose en retour.

Mais après tout, elle est une fille à la personnalité étrange et complexe. Lunatique et excentrique, elle restera telle qu’elle est et ne changera probablement jamais. Son obsession : Umar. Et elle fera tout pour elle, afin qu’elle soit reconnue pour ce qu’elle est réellement et non comme un monstre des ténèbres ! Elle lui apprend aussi, durant leur voyage dans l’autre monde, la notion des sentiments …


~Biographie et Histoire :

Dans un autre monde qu’Astrune, une nouvelle vie venait de voir la lumière du jour… Une petite fille du nom de Mayufu Windbloom. Cette naissance avait eu lieu dans le Dock des voleurs, à la capitale d’Athkatla, sur les terres de Féérune. Cette petite fille avait, malgré la joie de vivre qu’elle pouvait montrer en agitant ses petites mains dans tous les sens, un sombre avenir en perspective et dont elle ne pourrait pas se défaire. Elle était la fille d’un Dieu, désormais mort : Bhaal. Cette lignée d’enfant engendrait le mal autour d’eux et n’attirait que les ennuis sur eux ou la population les entourant. Et cela, ses parents semblaient décider à ne pas s’en soucier afin de l’élever et lui offrir une enfance digne de ce nom, au détriment de l’environnement où elle allait évoluer. Mais tous savaient pertinemment que la vie n’y était pas simple et que le danger guettait les habitants de Féérune, quoi qu’ils fassent, même ceux qui vénérait un Dieu. Alors, pour éviter que la jeune fille ne se traumatise toute seule en entendant ces sombres histoires, sa mère cessa de travailler pour être à ses côtés alors que le père n’avait pas quitté son emploi pour continuer à pouvoir loger et nourrir sa famille. Cependant, en tant qu’enfant de Bhaal, les deux parents avaient sûrement fait une grosse erreur en gardant une enfant à la destinée si noire parmi eux. Auraient-ils dû l’abandonner ou l’enfermer dans un bordel pour qu’elle serve au moins à du plaisir de la chair ? Probablement, on ne le saura donc jamais …

Cinq… Cinq ans venaient alors de s’écouler pour la petite qui avait alors pris de la hauteur et qui possédait une chevelure étrange et des yeux à en glacer le sang de plus d’un : Rouge flamboyant, virant sur le sang parfois. Lorsqu’elle intégrera ce que l’on appelle une garderie, elle sera immédiatement cataloguée comme la fille à embêter quand on ne savait plus quoi faire d’autre. Elle sera alors victimes des brimades de ses camarades durant des jours entiers où elle ne craquera aucunement pour leur tenir tête puisqu’elle se sentait différente, plus forte que ces imbéciles. Et sa croyance s’avérera exacte un jour précis qui la marquera alors à jamais. Un jour où une bande de jeunes filles s’étaient misent dans la tête de faire faire pleins de bêtises à Mayufu, ces dernières s’étaient subitement heurtées à plus fortes qu’elles. Pourquoi ? À quatre contre une, la fille à la chevelure flamboyante venait de faire la découverte d’un don particulier : La télékinésie. Chose qui suffira à effrayer les filles de la bande qui lancèrent soudainement des rumeurs elle. En conséquence de cette fabuleuse révélation, Mayufu sera renvoyée de l’école qu’elle suivait et ses parents seront alors, eux aussi, la cible des insultes de leurs voisins. Mais là n’était pas les seuls problèmes que la famille avait. Financier, nourriture, logement, elle commençait à tout perdre jusqu’au jour terrible …

….

Les lieux étaient sombres et humides, il faisait nuit et il pleuvait. L’air était froid et son corps était trempé jusqu’au os. Elle sentait son visage baigné dans de la boue et des vives douleurs l’assaillait de toutes parts. Ouvrant les yeux, elle constata la présence de végétation, dense : Elle était dans la forêt. Ne savant pas ce qu’elle faisait ici, la jeune fille prendra le temps de reprendre ses esprits avant de se redresser. Qu’est-ce qui avait bien pu lui faire si mal ? Que lui était-il arrivé pour se retrouver dans un tel état ? Malheureusement … Elle n’aura sûrement jamais sa réponse puisqu’elle avait perdu la mémoire dû à un violent choc reçu sur la tête. Sa main repéra une bosse, justement, encore bien présente et qui lui faisait encore un peu. L’eau continuait de perler sur son visage pâle et les yeux de Mayufu ne semblaient rien exprimer. Ni peur, ni colère … Elle était seulement perdue et ne comprenait rien à ce qui lui arrivait. Pourtant, elle était couverte de blessure, de toutes parts. La personne qui lui avait fait tous ces maux venait de lui faire perdre une mémoire de plus de douze ans. Oui, vous venez de faire un monstrueux bond dans le temps. La fille de Bhaal que vous avez devant vous a désormais dix-huit ans et n’a plus toute sa vie en mémoire. Une horrible souffrance que de ne se souvenir de rien, surtout si cela concerne votre passé…

Néanmoins, elle ne perdra pas espoir et partira à la découverte du monde. Non seulement pour se faire d’autres souvenirs mais aussi pour tenter de retrouver des bribes de son passé. Du moins, elle l’espérait. Son village natal, au moins cela, elle s’en souvenait et décidera donc d’y retourner. Après plus de douze ans d’absence de ces lieux, tous les habitants qui la remarquèrent se figèrent soudainement. Tous avaient fomenté sa mort en engageant un mercenaire. Apparemment, la malédiction de Bhaal avait été plus forte et Mayufu était bel et bien de retour. Donc, c’est mort de peur que certains habitants s’approchent d’elle, épée à la main, afin de la dissuader de continuer plus loin pour la faire partir. Erreur ! Grosse erreur de leur part car, la Mayufu faible et naïve qu’ils connaissaient n’était plus ainsi. Non, dès leur arrivée dans son périmètre, la fille sentit d’instinct que ces hommes lui étaient hostiles et s’empara immédiatement de sa faux pour les couper en deux. Un bain de sang se répandit dans toute la ruelle et d’autres hommes vinrent se venger d’elle. On n’entendait que le son de l’acier qui s’entrechoquait et les cris d’agonie des victimes de Mayufu ainsi que ses cris de rages. Plus elle en tuait, plus elle sentait un certains plaisir ainsi qu’une vengeance inconnue s’étancher de ce sang qui coulait le long du fil de la lame…

Ce fut un véritable massacre et lorsqu’ils constatèrent qu’ils ne pourraient rien faire contre cette fille, tous décampèrent dans leur demeure afin de préparer une riposte. Mayufu, figée au milieu de la ruelle, couverte de sang, se laissera guider par ses pas, en direction de son ancienne maison dont il ne restait que les décombres calcinés. Tout avait été brûlé … Là, un choque se produisit, des images revenaient dans son esprit. Elle revoyait la scène … Son père se faire battre par des villageois et sa mère violemment violée par ces brutes. La douleur était telle qu’elle avait l’impression que son crâne allait exploser. Tout en espérant que cela passe, ses mains se crispèrent sur sa tête et la jeune fille se mit soudainement à hurler de toutes ses forces. Un cri terrifiant qui résonna dans une bonne partie des docks. Et c’était une jeune fille en larme, à genoux, le front plaqué contre le sol, que des hommes la trouvèrent, évidemment armés. Et comme toujours, l’humain répète ses erreurs et ces derniers n’y échapperaient pas. Ils tentèrent de la tuer sur le champ pour se sentir tranquille et ensuite la jeter dans l’océan pour s’en débarrasser définitivement. D’ailleurs, les choses ne se passeront pas ainsi puisqu’ils connaitront le même sort que leurs frères d’armes : éventrés par sa faux.

….

Des années s’écoulèrent après son passage dans son village natal. Mayufu s’était désormais aventurée dans les contrés de Féérune. Plus précisément aux Collines d’Umar. Elle désirait visiter un temple dont elle avait entendu parler par le biais des histoires, un temple sacré. Et elle était loin de savoir que ces lieux, toutes les collines, étaient hantées par la présence d’une sorcière maléfique du même nom : Umar. Un village tout entier aurait été massacré à deux reprises, la deuxième fois par cette sorcière en question. Néanmoins, Mayufu ne se posait pas de question et continuait à avancer, s’approchant rapidement du temple en ruine. Il faisait presque nuit et c’était bien le moment le plus mauvais pour elle de se balader à cause de la menace constante que montrait Umar dans ces lieux. D’ailleurs, Mayufu sera sa cible. Attaquée par surprise, la fille de Bhaal n’aura rien pu faire qu’elle se retrouvera plongée dans un court coma suite à un choque donné sur son front.

Quelques heures seront nécessaires à ce que Mayufu se réveille … Attachée à un rocher. Mains et pieds liés, elle ne put rien faire pour se défendre, sa faux était aussi hors de portée pour elle. Tous espoirs de pouvoir lutter était donc inexistant. Et une sombre femme maléfique se tenait devant : Umar. Normalement, dans la logique des choses, Mayufu aurait dû crier ou appeler à l’aide, « normalement ». Ce n’est pas ce qu’elle fit. Ce que fera cette dernière sera de la prendre de haut pour l’ordonner de la détacher immédiatement. La suite était prévisible… À l’entente de ces mots, Umar ne se gênera pas à trancher la main de la jeune fille et de l’entailler un peu partout sur le corps pour lui faire comprendre qu’elle devait bien se tenir si elle désirait rester entière. Et c’est l’effet immédiat, elle se calma après avoir crié de douleur durant quelques bonnes minutes. Et elle fut ensuite détachée et sa main redonnée …

Rapidement, une forte amitié naîtra entre elles et elles décideront de tout relever ensemble. C’est pourquoi cela démarra alors par l’invocation d’un puissant dragon, qui forcera trois elfes à intervenir dans leurs sombres démarches. Pendant que Mayufu se dressait contre eux, Umar fera appel à un Seigneur des Ténèbres pour leur venir en aide. Cependant, la fille de Bhaal sera rapidement mise hors d’état de nuire par un homme, sorti de nulle part, l’attaquant avec d’énormes ronces, Aldero, un puissant druide. Le combat se montrait alors violent et les pertes étaient lourdes dans les deux camps. Malgré la présence d’un dragon et de son Seigneur des Ténèbres, Umar et Mayufu seront rapidement contraintes de battre en retraite et de s’enfuir à toute vitesse, loin de ces personnes. C’était ainsi que leurs premiers plans étaient tombés à l’eau et la vengeance de la sorcière se promettait d’être sanglante et sans pitié pour eux tous !

….

L’heure de la vengeance avait sonné et Mayufu attaqua un village pour attirer l’attention de Shurenna, Eowin et Elendil, les trois elfes qui les avaient attaqués précédemment. La fille de Bhaal massacra les villageois, les uns après les autres, mettant le feu à toutes les habitations pour encercler ses adversaires à l’intérieur. Ces derniers tentèrent de faire le maximum pour se créer un passage par lequel fuir. Oui, c’était mauvais pour eux. Même si Mayufu était désormais devenue invulnérable à toutes choses, la non présence de la sorcière à ses côtés les inquiétait plus qu’autre chose. Elle était quelque part, guettant le moment idéal pour les prendre par surprise et les tuer. Néanmoins, une victime sera faite avant qu’elle n’apparaisse. Alors que Mayufu fendait droit sur Shurenna pour la décapiter de sa faux, un puissant rayon de lumière s’extirpa de cette dernière pour frapper son assaillante de plein fouet et la faire se fracasser contre une maison dont toute la toiture en flamme tombera sur elle. Par contre, au moment de l’impact, Mayufu perdit sa faux et cette dernière fut projetée droit sur le malheureux Elendil qui se fera alors décapiter par l’arme, accidentellement. Mais cela arrangeait bien Mayufu qui laissait un sourire de satisfaction sur son visage au moment où Umar fit son apparition. Le combat n’ira qu’en s’intensifiant … Eowin et Shurenna purent alors prendre la fuite, à dos de cheval, tout en prenant le soin d’emporter avec eux le corps inerte d’Elendil dans leur course folle, semant ainsi Mayufu et Umar derrière elle.



Alors que le duo d’enfer se tenait au bord d’une falaise, dans un pur moment de tendresse absolue, Mayufu décidera donc de plonger dans le vide pour forcer Umar à venir la chercher afin de l’aider à apprendre à voler de ses ailes, sous sa vraie apparence. C’est d’ailleurs ce que cette dernière fera en plongeant à son tour, rattrapant Mayufu au passage avant de s’envoler en direction de leur ennemies qui venait de faire la rencontre avec un homme. Pensant être alors à l’abri, ils seront donc plus que surpris en voyant Mayufu tomber du ciel, faisant fendre la lame de sa faux droit sur Eowin qui ne s’en sortira pas. Tranchée nette en deux, une pluie de sang aspergera Shurenna et Hyleim. Venant alors d’arracher un deuxième diamant à la dernière elfe, celle-ci pêta littéralement les plombs et n’avait qu’une seule chose en tête : Tuer Mayufu. L’homme la repoussera rapidement pour ne pas la laisser affronter la fille de Bhaal qui était alors une vraie menace pour les deux.

La lutte promettait d’être sanglante et acharnée …


Vous voulez la suite ?
Allez donc dans ce sens ~> Cliquez Ici

~Particularités propres à votre espèce : //

~Ce qu'il ou elle aime :

Toute première chose, elle aime Umar, c'est sûr et certains car elle lui est liée par un puissant liens d'amitié, voire d'amour, on est pas encore sûr. Elle aime aussi manger des fruits rouges, les framboises en particulier et apprécie avoir des moments de calmes ou jouer un peu de flûte traversière.

~Ce qu'il ou elle déteste :

Elle déteste tout ceux qui oseront se mettre sur son chemin et qui la souille de leurs regards.

~Ses Peurs : La Mort elle-même

~Arme(s) :

Son arme est une faux, noire, au fil de la lame argenté. Elle ne comporte aucunes autres particulariatés ou décorations. Mais son métal est particulièrement solide et résiste à d'énorme choc sans se fendre. Pour faciliter le transport, la lame peut se "plier" contre le manche pour être placée sur le dos de Mayufu

~Signe(s) particulier(s) :

Comme dit dans la description du physique, Mayufu possède une longue cicatrice dans son dos, infligée durant son enfance et qui est encore très présente en ce qui concerne les lancées de douleurs. Il y a aussi ses yeux et cheveux rouges qui sont vraiment décalé de la normalité.

~Points forts :

Son point fort principal et sa détermination ! Grâce à cette flamme qui brûle en elle, rien ne la fera reculé lorsqu'elle sera déterminée à foncer dans les objectifs qu'elle se sera fixé. Mais il y aussi sa force physique et le fait qu'elle perte rarement son sang froid. Très fourbe et intelligente par la même ocassion.

~Points faibles :

Malgré la puissance de ses bras qui lui permettent de manier son impostante faux, elle reste une frêle femme quand il s'agit du combat à mains nues ou autre. Mais un autre de ses points faibles et de la frapper sur sa cicatrice, dans son dos. Sa suffira à la faire crier de douleur.

~Pouvoirs :

Le Gardien de la Pomme de Feu :

Ce sort est particulièrement puissant et original. Non seulement il s’agira d’une métamorphose intégrale de Mayufu en un Serpent de feu qui atteindra une longueur de douze mètre et aussi, il pourra être spécialement dévastateur pour ses adversaires qui auront le cran de se frotter à la bête qu’elle sera devenue. Dans cette transformation, il ne lui sera plus possible d’utiliser ses propres sorts mais, par contre, elle pourra cracher des flammes et commander le feu qui l’entoure. En apparence, ça aura l’air d’un serpent, mais pas comme on les connaît. Il ne sera que de flammes. Et tout ce qui rentra en contact avec elle/lui s’enflammera, quasiment instantanément suivant la matière.

Vision Thermique :

Comme pour les elfes, Mayufu pourra voir les sources de chaleur dans la nuit et l’ombre. Bien évidemment, cela se montrera sous un sort. Il s’activera tout en laissant apparaître une flammèche devant l’œil gauche de cette dernière. Plus la flamme est dense, plus elle montre à quel point Mayufu peut être en colère ou que sa combativité est haute.

Les 4 Phénix :

4 phénix, pas plus grands que la tête de Mayufu, pourront être créés par cette dernière. Les volatiles, entièrement fait de flammes, voleront autour de Mayufu afin de la protéger de toutes attaques ou même, d’attaquer une cible à la moindre demande de la jeune fille. Lors de l’attaque, ils ressembleront plus à une flèche qui fendre sur l’ennemi.

Manipulation FlameHaze :

Dans un périmètre de vingt mètres, l’Elémentaliste peut manipuler les flammes à sa guise. Autant qu’il y aura un feu à proximité ou qu’elle créé une flamme pour se faire. Matérialiser les flammes, modifier leurs directions, intensifier leur chaleur ou les rendre très froides, elle peut réellement tout faire avec cet élément qui se montrera alors extrêmement dangereux en sa présence. Un sort polyvalent.

Les Feux Follets Anges Gardiens :

Ceci est un sort de soin assez spécial. Il est capable de soigner toutes sortes de blessures, mais pas de maladie. Fractures, entailles, etc. … Rien ne peux échapper à l’attention des Feux Follets qui soigneront la jeune fille lorsqu’elle le demandera. Par contre, il y a une chose à préciser. Du moment qu’elle enclenchera cette magie, tout son corps s’enflammera et elle deviendra une torche humaine. Dissuadant par la même occasion d’autres personnes de l’approcher de trop près à cause d’une intense chaleur. Et durant ce temps de soin, des petites feux follets lui tourneront autour, laissant des traînées de flammes violettes derrières elles. Les déplacements sont possibles, mais un peu réduit afin de ne pas trop sortir du champ d’action des Feux Follets.


La Bombe Humaine :

Mayufu s'immolera totalement durant 30 secondes pendant lesquelles elle ne pourra rien faire d'autre durant ce temps. Puis une fois arrivé à terme, toute l'énergie concentrée sera libérée dans une puissante explosion, dont la vague atteindra 15 mètres depuis sa position. Cependant juste après, elle ne pourra plus se servir de ses pouvoirs durant une quinzaine de minutes.



~Ma couleur utilisée : Le Rose (dit Violet sur le forum)
~Lien de votre inventaire : My Inventory
~Code : Approuvé par Elfwyn !
~Narrateur/P.N.J : Pour commencer, le Narrateur, comme convenu et après, pour la suite, un PNJ, pourquoi pas ^^ !
~Statut : "En cours"
Revenir en haut Aller en bas
Elfwyn
avatar
Récits 3352
MessageSujet: Re: Mayufu Windbloom   Sam 12 Déc - 23:59

Bonsoir et bienvenue sur Les Sept Destinées Mayufu,

Donc tout est bon, histoire comme pouvoir. Tout est très bien expliqué et ne demande aucune modification ^^', je suis donc fier de te dire que tu es validée officiellement et que tu peux d'ors et déjà aller signer le pacte. Afin que tu es enfin ta couleur, et tu n'es pas sans savoir que tu as été la première à pouvoir poster avant de faire ta présentation xD

Je te souhaite un bon amusement au sein de ce forum Mayufu, puisses-tu faire couler à flot le sang de tes ennemis. Ainsi tu te respecterais à sang pour sang xD

Le Fyfy de service.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lauthentique-destiny.net
 

Mayufu Windbloom

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Sept Destinées :: ~ Le gouffre mystique ~ :: Les présentations-
Sauter vers: