AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion


Exclamation L'autel Astral ~ICI~ Exclamation




La table du rôliste ~ICI~ Arrow




Exclamation Récompenses actuelles ~ICI~ Exclamation



Partagez | 
 

 Un drow, encore..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dona Veladorn
Dona Veladorn
Récits 41
Un drow, encore.. Empty
MessageSujet: Un drow, encore..   Un drow, encore.. Icon_minitime1Mer 4 Déc - 19:47

{Suite de là : chambre forte}

Rien qu'au souvenir de l'alexandrin de Lourine je grognai! À quoi cela me servait-il de rencontrer l'étranger si son discours calquait celui des bouquins que je pouvais m'en aller quérir à tout moment? Peut-être m'étais je mal exprimée, ou peut-être n'y avait-il rien de plus à découvrir.. Non je refusais d'y croire, le monde était trop vaste et complexe pour se limiter à ces quelques mots. Après tout la rouquine n'avait fait que répondre à ma question de la façon la plus littérale possible. Il ne pouvait s'agir que de ségrégation, car je gardais la certitude que si j'avais été aussi pâlotte qu'elle, ses confidences auraient été beaucoup moins habillées. Je déambulai dans le couloir qui donnait sur la pièce où se trouvait le jules de l'hybride, la tête pleine de doutes. Je me refusais d'en vouloir à Lourine de n'être parvenue à satisfaire ma soif de connaissance, je réagirai probablement à l'équivalence si jamais je venais à être suspendue par les pieds avec le soleil dans les yeux. En clair, je me mettais à leur place!

Désormais matrone de la maison Veladorn, soit ma maison, je n'allais point demeurer en statue de cire bien longtemps. À savoir que si la Dalael ne se ramenait pas avant les huit prochaines heures, je m'en irai la trouver afin de remuer un peu tout ça. Son comportement déterminera alors si je m'empare des rênes ou non! J’avais été suffisamment le chien-chien de cette catin, la Dalael l'avait tué alors que c'était mon droit, ma vengeance. Et bien que j'avais accepté ses conditions, cela restait du provisoire! Huit heures, pas plus! après quoi, je serai seule à décider!

La semelle ferrée de mes sandales tintait à l'instar d'un carillon funeste à mesure que je m'approchais de la porte. Le jaluk encagé de l'autre côté devait déjà décompter son temps de vie au rythme de mes pas. Le suspens ayant assez duré, j'entrai brusquement en faisant claquer le panneau en adamantine contre le mur, la poignée manqua d'ailleurs de céder sous la violence du choc! Mon immense silhouette s'avança au plus près du drow alors qu'il ne pouvait bouger le moindre membre, c'était à peine s'il pouvait respirer. J'avais pris soin de lui retirer son cocon de soie en amont, il ne pouvait donc jouer les endormis pour s'épargner la peine de me répondre. L'air qu'il témoignait m'était inconnu, même les plus délabrés de nos esclaves étaient incapables d'afficher une émotion pareille à celle-ci, quant à son regard violet.. je ne savais qu'en penser. Ce n'était qu'un jaluk après tout, or, la seule particularité que je lui trouvais était son lien avec Lucosa.

- Je viens de parler avec l'hybride, mâle. M'annonçai-je avec indifférence de ma voix rauque. Si tu te trouvais en surface c'est bien que tu fuyais cet endroit, qu'es-tu donc venu cherché ici?! Cela ne pouvait être qu'important, à moins d'être fou ou masochiste, un être libre ne sacrifiait jamais sa liberté pour retrouver les joies d'une vie d'esclave. Les marques sur ton corps témoignent d'un passé régit par le fouet à tentacules, je ne pense pas que ce soit pour en faire bénéficier à Lucosa que tu es redescendu, je me trompe?

J'avais volontairement cité le prénom de l'hybride afin de faire comprendre au jaluk qu'une offense sur ma personne pourrait lui coûter très cher, enfin.. surtout à son amie pour le coup! J'avais autre chose à faire que de m'entretenir avec un mâle qui ne faisait guère partie de l'équation!

¤ 3 Oryi Vita ¤
~ Il est 0 heure 03 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Eldakka
Eldakka
Récits 647
Un drow, encore.. Empty
MessageSujet: Re: Un drow, encore..   Un drow, encore.. Icon_minitime1Hier à 17:23

Je m'éveillais doucement, mais à la différence d'un repos naturel, je me sentais léthargique. Mes membres engourdis me faisaient souffrir, et ma position horizontale n'annonçait rien de bon quant à mon devenir. La douleur m'apportait au moins une bonne nouvelle, j'étais toujours en vie, donc Lucosa aussi ! Je songeais également à Xiris, était-elle traitée dignement ? Il ne fallait pas m'en vouloir, je ne me faisais point à l'idée qu'une Déesse puisse vivre ce que j'avais en partie vécu. Mon esprit refusait de le concevoir ! Par ailleurs, depuis combien de temps me trouvais-je dans cette cage à peine capable de me contenir ? Si je me fiais à mes extrémités ankylosées, cela devait faire pratiquement une heure. Et enfin, l'armoirie que je scrutais depuis bientôt cinq minute ne me rappelait rien. Il était donc peu probable que les résidents de cette Maison aient eu vent de mon existence ainsi que de mes antécédents. En tout cas, je me trouvais bien à Ched-Nasad...

Des bruits de pas à la consonance métallique finirent pas m'extirper de mes incessantes déductions. Je cherchais la manière de vaincre ma malédiction, en vain... En clair, j'ignorais même par où commencer ! L'individu qui s'en venait vers moi allait sans doute me lyncher plus que de raison, mais en dépit des apparences, il ne sera guère facile de me briser. Bien entendu, pour un être de la surface, rien ne prouvait qu'on allait me tuer dans la souffrance. Hélas... je ne pouvais partager cet avis. J'étais prisonnier dans une salle si petite que même un rat se refuserait d'y nicher. Une seule porte permettait d'entrer et sortir. Lorsqu'il était question d'étudier ou encore d'éduquer ses semblables et autres, les Drows aimaient jouir d'un certain espace en plus de pouvoir faire tout ce qui leur plaisait de faire durant ces longues heures d'agonie. Comme manger, dormir, se laver et diverses activités sexuelles qu'il était préférable d'ignorer. Ces alcôves de maltraitance occupaient donc une place centrale... Ce qui n'était guère le cas du lieu dans lequel je me trouvais actuellement.

Dans un grand fracas qui n'eut point le mérite de me faire tressaillir, une femme de très grande taille un tantinet dévergondée s'avança jusqu'à moi. Manifestement, elle n'avait pas oublié que j'étais là... quel dommage. Pensais-je avec une pointe d'amertume. Il fallut qu'elle mentionne l'Hybride pour que mon attention lui soit entièrement acquise ! Sa curiosité me surprenait, depuis quand j'intéressais qui que ce soit en dehors de Lucosa ? Oh bien sûr, je n'étais pas naïf à ce point là, car je voyais combien cela lui répugnait que de me parler. En tout état de cause, la torture sur ma personne n'était guère au programme. Les marques sur mon corps en grande partie dénudée avaient témoignées à ma place, la Drow laissa alors sous entendre que si je venais à l'irriter de quelque façon que ce soit, mon amie devra s'acquitter de mon impertinence.

- J'ignore tout de ce que vous comptez faire de nous. Lui répondis-je humblement avec un soupçon de froideur. Si la torture mentale ou physique est tout ce qui vous anime, je ne vois absolument pas pourquoi je vous mettrai dans la confidence. Je ne pouvais toutefois faire abstraction de son intérêt à savoir le pourquoi de ma présence ici, aussi décidai-je de lui donner une petite étincelle afin qu'elle vienne en réclamer d'avantage, et donc s'évertue à améliorer les conditions de notre détention. De la mienne surtout... Je me nomme Eldakka, et je suis ici pour une quête personnelle, Lucosa tenait absolument à m'accompagner afin de m'aider dans cette longue et douloureuse entreprise.

Je n'en dirais pas plus. Cette femme pouvait faire de nous ce qu'elle voulait, raison de plus pour la brider un minimum dans ses tendances sadiques. Et si malgré ce pas que je venais de franchir dans sa direction la torture avait le dernier mot, alors il me faudra procéder autrement pour résoudre ce mystère que je traînais depuis trop longtemps...

¤ 3 Oryi Vita ¤
~ Il est 0 heure 04 ! ~

Fin de ce chapitre !
Revenir en haut Aller en bas
 

Un drow, encore..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Sept Destinées :: ~ LES TERRES ÉLOIGNÉES ~ :: Ched-Nasad :: Les ruelles :: Domaines Drows :: Maison Veladorn-
Sauter vers: