AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion


Exclamation L'autel Astral ~ICI~ Exclamation




La table du rôliste ~ICI~ Arrow




Exclamation Récompenses actuelles ~ICI~ Exclamation



Partagez | 
 

 Vi - Déesse du Chaos

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vi
Vi
Récits 11
Vi - Déesse du Chaos Empty
MessageSujet: Vi - Déesse du Chaos   Vi - Déesse du Chaos Icon_minitime1Dim 17 Nov - 18:03

~Prénom : Vi
~Nom : -

~Âge : Environs 3000ans
~Sexe : Femme
~Race : Déesse

~Lieu de naissance : Le monde céleste
~Lieu où vous vous trouvez actuellement : Le monde Abyssale

~Alignement : Loyal Mauvais





~ Apprenez à me connaître ~


~Description Physique :

Du haut de ses un mètre soixante-dix, de sa silhouette fine et élancée, de sa chevelure blonde chatoyante parsemée de quelques mèches d'un violet pâle et d'un regard émeraude très clair et glaçant, Vi n'a clairement pas le physique de ce que l'on pourrait imaginer d'une divinité abyssale, normalement sombre et terrifiante dans l'imagination collective. Un visage partiellement couvert par une frange désordonnée et d'une coiffure en bataille mais soignée, Vi y attache une certaine importance, à tel point que son tic principal est de jouer avec une mèche de cheveux en l'enroulant autour de ses doigts lors de moment un peu tendu. Elle apparaît comme étant une divinité à la beauté sauvage peu particulière marquée par sa coiffure désordonnées et embellie par ses traits physiques fins et séduisants.

Du côté vestimentaire, elle est très simple. Elle revêtira relativement souvent la même apparence. C'est-à-dire d'une tenue dite d'aventurière élégante avec un haut simple sans manche, d'une jupe tombant jusqu'aux genoux, de bottes hautes ainsi que d'un châle-écharpe gris foncé recouvrant  tout son épaule gauche et une bonne moitié de son corps. Et leurs couleurs ? Généralement, ses vêtements à même le corps sont blanc, le cuir est d'un brun foncé et son châle et d'un gris-noir. L'ensemble faisant ressortir son visage et sa chevelure. Aussi, elle affectionne tout particulièrement une marque sur son visage, s'apparentant à une blessure noirâtre, laissant échapper une fumée sombre de celle-ci, la peau autour se fissure et laisse apparaître comme des veines noires sur celle-ci. Elle représente pour Vi ce qu'elle était avant et est le symbole qu'elle estime comme la preuve de sa puissance qui effraya les divinités du Monde Céleste qui furent forcés de la bannir.


~Description Psychologique :

Vi souffre de trouble de la personnalité et d'une instabilité émotionnelle qui la rend compliquée à cerner. Compliquant la communication avec les autres occupants du monde Abyssal. N'étant jamais en paix intérieurement, elle laisse sa haine et son dégoût pour le Royaume Céleste grandir en elle, quitte à ronger le peu de bonne personnalité qu'elle posséderait encore. Autant dire que, si Loominëi espérait préserver l'intégrité de sa création en la bannissant directement dans les Abysses sans passer par les Limbes, c'était raté. Elle était devenue d'autant plus dangereuse et hostile pour le Royaume Céleste et Astrune.

Avec cela, Vi ne vit que pour ses ambitions et leurs accomplissements. Créer une race la représentant ? C'était futile et inintéressant. Ce qu'elle voulait faire naître c'est le chaos, sans discontinuer, même si la tâche allait se montrer ardue. Mais aussi de s'en prendre au Royaume Céleste, directement !

Elle n'hésitera pas d'user de ses compétences pour parvenir à ses fins, quelle qu'en soit la manière. Elle est manipulatrice, froide, provocatrice mais possède un sang froid olympiens, un fort contrôle d'elle-même malgré les défauts cités plus haut. Car en dépit d'avoir à subir ses diverses crises de nerfs, elle est parvenue à garder le contrôle dessus même si quelques tics, ou tocs, en ressortent. Celui ressortant le plus est son rire qu'elle peine souvent à maîtriser, qui surgira souvent, quelle qu'en soit la situation.

Vous comprendrez donc que la seule pouvant la calmer ou la contrôler tranquillement est Yloumna, la fille déchue de la Déesse du Destin. Il vaudrait mieux donc que les autres divinités ne lui mettent pas des bâtons dans les roues ou s'avisent à la contrarier. Ce qui risquerait fortement d'arriver dans tout les cas vu les différentes divinités trouvable dans les Abysses. D'ailleurs, elle voue une obsession exacerbée assez folle envers Yloumna.


~Biographie & Histoire :

Plus communément connue comme étant la Déesse de l'Ordre et de la Stabilité dans le monde d'Astrune parmi les mortels, son vrai nom est Vi. Evidemment, beaucoup le connaisse mais peu l'utilise concrètement. Son nom étant utilisé que lors des réunions du culte qui lui était voué corps et âme. Mais faut-il savoir qu'au départ, elle était une Déesse inconnue, peu savent comment elle s'est fait connaître. Mais surtout, pourquoi est-elle là ? Quelle est sa tâche à elle, précisément ? Ce sont la les réelles questions que tout le monde doit se poser, vraiment... Parce que comme on le sait, les Dieux d'Astrune, que ce soit ceux du monde Céleste ou des Abysses, ils ont tous une tâche bien précise, un rôle à jouer ainsi que des choses à ne pas faire et un code à ne pas digresser. Je vais donc vous conter, le plus simplement possible l'histoire de Vi et comment cette dernière en est devenue celle que l'on connait à ce jour comme étant la Déesse du Chaos.

Pour se faire, nous allons aller au premier point, les raisons de sa naissance. À ce moment là, Loominëi avait déjà donné naissance à sa fille, Yloumna et d'autres Dieux se trouvait déjà dans le royaume Céleste, sans compter ceux ayant été banni dans les Abysses. Cependant, des années durant, Yloumna ne cessa d'observer tout ce beau monde avec intérêt et apprenait de ces derniers afin de les connaître par cœur. Du mépris s'installait en elle au fil du temps qui s'écoulait, pleins de bonté qui ne menait à rien alors qu'Astrune souffrait, nombreux de ses mortels étaient abandonnés et agonisaient...  N'ayant alors plus l'envie de supporter l'inaction du Royaume Céleste envers ces dernières, Yloumna sortit de son silence et fit part de son mécontentement à la Déesse du Destin avant de prendre la décision de se séparer du Royaume Céleste et d'agir de son côté. C'est ainsi que, prenant tout le monde de court et ne laissant pas Loominëi s'expliquer, qu'elle décida de se bannir elle-même de ce plan astral pour rejoindre celui des Abysses... Sa première action ci-bas sera de mettre un terme au règne du seigneur actuel afin de prendre sa place et de faire renaître le Royaume Abyssal et ainsi remplir le rôle que les dieux célestes avaient si longtemps négligés...

Evidemment, ce retour en puissance effraya les habitants du monde céleste et Loominëi fut contrainte de prendre des précaution pour y faire face. C'est ainsi que, afin de se prémunir de tous actes futur de sa fille et des autres dieux des Abysses, qu'elle créa Vi, Déesse de l'Ordre et de la Stabilité. Espérant ainsi que cette dernière agirait de telle sorte que le monde reste le plus en paix possible, d'empêcher les actes du monde abyssales d'atteindre le monde des mortels et de les en protéger. Elle n'avait donc pas été désignée pour être une divinité d'une race ou d'un peuple particulier mais d'être la protectrice de ce monde. Et évidemment, ne voulant point décevoir sa créatrice, Vi faisait tout son possible pour ne ressembler en rien à la Déesse Noire. Au début, elle la méprisait complètement. Çà la dégoûtait même de s'imaginer d'être comme elle tant elle aimait Loominëi, contrairement à Yloumna qui l'avait abandonnée pour répandre cette noirceur sur le monde d'Astrune. On peut donc dire que Vi fut, de par ses actions, une des divinités qui lui étaient les plus dévouée.

La Déesse, depuis sa naissance, avait conscience de pourquoi elle était là. Sa créatrice le lui avait confié que c'était pour se prémunir des attaques d'Yloumna, sa fille déchue, créée par l'acte Sacré, qui régnait maintenant dans les Abysses. Elle était donc au courant de ce que Lolth lui avait infligé et elle comprit tout ce qui avait pu se passer ensuite. De ce fait, Vi avait tout fait pour lui rendre honneur, lui démontrer ce que c'était une servante fidèle et aimante. En rien, elle ne la décevait. En rien elle n'échouait. Cependant, n'étant pas une Déesse ayant créée quelque chose ou associée à un astre, un élément ou une race, Vi se sentait clairement pas égale aux autres Divinités du plan Céleste. Aussi ne s'en estimait-elle pas à la hauteur. Mais cela lui importait peu, tout ce qui comptait, c'était son rôle et suivre les directives que sa mère lui avait confiées : Maintenir l’ordre et la stabilité. Mais un jour, notion peu vraisemblable lorsque l'on parle du monde Céleste, plusieurs mortels s'interrogeaient tout de même sur l'étrange stabilité de ce monde malgré les deux royaumes divins qui s'opposaient l'un à l'autre. À force de discussions, de réunion, d'écrit et d'étude philosophique, plusieurs vinrent à réaliser la présence de la Déesse de l'Ordre et de la Stabilité, Vi. Ce fut à ce moment là que le culte de cette dernière se créa. Que la croyance en Vi naquit.

Le remarquant, Vi fut d'abord embarrassée, ne s'estimant pas méritante de tout cela. C'était normal, me direz vous. Mais plus le temps passa, plus le culte grandissait, plus la Déesse l'appréciait et en ressentait du plaisir de se sentir utile. Du coup, elle prenait aussi plus d'assurance et se mettait plus facilement à la hauteur des autres Dieux. Commençant à prendre des airs hautains, pédant, se vantant de temps à autres de ce qu'elle faisait aux yeux de tous. Mais après tout, elle remplissait parfaitement son rôle et arrivait à maintenir Astrune dans une excellente stabilité. Sauf que le moment fatidique tomba, celui qui allait complètement redéfinir son existence...

Son culte avait décidé de la trahir ! Avec qui, vous demanderez-vous ? Personne, justement. Un faux dieu, sortit de nulle part, créé de toutes pièces par des hérétiques qui firent effacer Vi, la Déesse de l'Ordre, de leur livre religieux. Qui crurent en ce dernier comme étant plus puissant et miséricordieux que la Déesse ! Une religion fausse, sectaire, propagée par d'illustre inconnus qui répondaient tous au nom de Pacem. Son culte croyait désormais en à un dieu factice de la paix du même nom, dénigrant ainsi Vi et tout ce qu'elle avait pu accomplir.

Contenant donc sa rage, la Déesse se mit en tête de comprendre ce qu'il s'était passé et le pourquoi elle avait été reniée. C'est ainsi qu'elle se projeta dans le corps d'un oiseau quelques instants pour assister, perchée sur le rebord d'une fenêtre d'un des nombreux temples, aux réunions du culte. Elle s'aperçu donc de ce qui se tramait. Un homme, au visage caché par la capuche de son vêtement rituel, dont l'aura n'avait rien de normal, accomplissait des miracles en soignant des fidèles et proférait des insultes à l'encontre de la Déesse Vi. Prétextant que cette dernière n'agissait pas, n'était jamais venue sur Astrune soigner ses fidèles comme il le faisait, les délaissaient même ! À l'entende de cela, Vi parvint à garder son calme tout en revenant sur son plan astral. Il était désormais clair qu'un démon avait prit possession du corps d'une personne pour accomplir son méfait et en retiré toute la gloire. Mais surtout pourquoi ? Était-ce réellement tourné contre elle précisément ou juste était-ce un acte isolé sans aucuns sens d'un démon assoiffé de pouvoir ?

Elle ne perdit pas de temps à la réflexion et partit à la recherche d'une personne qui croyait encore fortement en elle. Elle en trouva ainsi quatre, quatre apôtres qui s'étaient isolés de ce culte devenu fou pour continuer de prêcher la parole de Vi. Ainsi, sans prendre la moindre précaution, elle les plongera dans une transe profonde afin de projeter son image astrale dans leurs rêves, pour s'adresser à eux tous en même temps. Elle commencera par être apaisante et les rassurer. Elle les complimentera aussi d'avoir tenu face aux mensonges de ce Pacem qui avait usurpé sa place. Ces derniers louèrent Vi et scandèrent des chants religieux à son encontre. Ils lui intimèrent de leur donner des conseils et un nouvel objectif. À cela, elle leur confia la mission de tenter de raisonner ses anciens fidèles afin qu'ils reviennent sur le droit chemin avant que quelque chose de grave n'arrive.

Tous s'adonnèrent à la tâche et tentèrent le tout pour le tout pendant plusieurs années mais tous furent rejetés, insultés, lynchés jusqu'à atteindre leur point de rupture. À cela, vu que rien n'y faisait et que le culte perdurait sur la mauvaise voie, Vi fit naître la folie dans le cœur de ses quatre apôtres. Amplifiant leur côté sombre à tel point qu'ils perdirent toute humanité et devinrent telles des bêtes sanguinaires avec comme seul objectif de massacrer les fidèles du culte de Pacem jusqu'au dernier. Se projetant à nouveau dans un animal, un rat ce coup-ci, Vi fit en sorte que ce dernier se dirige vers l'auberge la plus peuplée du village où elle avait été visité le temple. Là où résidait la majorité des fidèles qui venaient assister aux cultes du faux dieux. Cependant ce rat avait développé, en s'inspirant de Kryos, un dieu abyssal, une forme de peste extrêmement virulente et contagieuse. Ce qui contaminera à coup sûr tout ses occupants et ensuite, tout le village. Lançant une petite épidémie ainsi qu'une bataille ouverte entre son ancien culte et ceux croyant encore en elle. Un véritable massacre... et elle ne le regrettait nullement.

Ce fut là le début de sa chute, sa déchéance. Rapidement, elle perdit son rôle de Déesse de l'Ordre et tout l'amour que lui portait sa créatrice. Le respect qu'elle avait gagné des autres dieux se dissipa en un éclair. Ses actes les horrifiaient. Elle avait détruit, par jalousie et haine, quelque chose qui s'était créé à sa personne mais qui s'en était détourné. Elle s'en était même pris à des mortels, chose interdite par le code divin ! Evidemment, suite à ces horreurs, elle allait devoir s'expliquer devant tout les dieux du Royaume Céleste avant d'avoir sa sentence. Tous attendaient ses raisons mais il n'en sera rien. Vi s'enferma dans un silence complet et ne cherchait même pas à s'expliquer. Déduisant que de toutes manières, ils agiraient pas pour l'aider ou la remettre sur la bonne voie. Mais se contenteraient juste de la bannir alors pourquoi se justifier ou de chercher à faire en sorte qu'ils comprennent ? Ce fut alors que l'un des dieux, Dörim, dans son habitude de faire des blagues, décida une énième fois de détendre l'ambiance en se mettant en scène et ce qui devait arriver... arriva. Complètement à cran, Vi ne parvint pas à contenir sa colère et d'une attaque télékinésique aussi soudaine que violente, elle projeta avec force Dörim hors de ces lieux. Choquant par ce geste toutes les divinités présentes, certaines allant voir si le projeté allait bien. Heureusement pour lui, rien de bien grave... juste affaiblit. Cependant, qu'il aille bien ou non, ce simple geste scella le sort de Vi et Loominëi n'attendra pas plus pour la renier et la bannir du Royaume Céleste avec violence, engendrant des séquelles irréversibles sur Vi.

Triste fin pour une Dievas aussi respectée et aimée... elle avait tout perdu en l'espace de peu de temps. Peut être simplement était-elle, à la base, déjà emplie de jalousie d'avoir été créée de la sorte ? Loominei aurait-elle dû simplement ne pas tout lui confier dès le début ? Car Yloumna, vis à vis de Vi, était une parfaite inconnue... Elle la connaissait de nom et seulement pas le biais des histoires qui lui avaient été contées, mais jamais elle ne l'avait vue. Cependant, avec le temps, force de croire qu'elle commençait à lui trouver une certaine fascination, voire de l'admiration. La Déesse Noire avait probablement eu une bonne raison de se bannir toute seule pour venir ici, dans les Abysses et elle commençait à en comprendre quelques facettes de celle-ci. Vi, étant désormais une Déesse déchue, était perdue. Parcourant la noirceur des abysses, s'y laissant sombrer en douceur. Écoutant les bruits et cris de souffrance qui étaient la seule chose rendant l'espace... vivant. Elle se surprit elle-même de s'imaginer faire hurler de la sorte tout les membres du culte qui l'avait trahi... Se mettant ainsi à haïr les mortels, à vouloir transformer Astrune en simulacre des Abysses. À haïr le Royaume Céleste. Une colère contre sa mère brûlait dans son cœur en plus d'une terrible douleur glaçante... Mais elle voulait tout de même se refaire une place, redevenir une Déesse puissante. Aussi, elle voulait traquer et mettre à mort le démon qui répondait au nom de Pacem.

Pour cela, lui faudra t'elle s'approcher des autres divinités et de s'habituer en ces lieux radicalement différents. Ce ne serait pas une mince affaire mais elle la surmonta... Son instabilité émotionnel était fort. Elle était en colère, de la haine plutôt, contre sa créatrice qui l'avait jetée ici. Pourquoi ne l'avait-elle pas jetée dans les limbes vu qu'elle avait enfreint le code divin ? Parce que c'était sa création et qu'elle espérait que Vi saurait reprendre ses esprits ? Elle ne le savait pas mais elle s'en fichait éperdument puisque, ainsi, elle avait conservé sa puissance divine. Sa colère, incontrôlable, lui retirait tout rationalité et elle fut divisée par tout un tas d'émotion et sentiment qui la rendirent folle, ingérable, taquine, provocatrice ainsi que dangereuse. Tout ce qu'il fallait pour qu'elle soit à présent la Déesse du Chaos. Une Déesse qui comptait bien pouvoir obtenir ce qu'elle voulait et faire fondre sa colère sur Astrune et le Royaume Céleste.





~ Suppléments ~

~Particularités propre à votre espèce :  

Etant une Dieva, Vi ne craint en rien les attaques des mortels ou des castes inférieures à la sienne. Elle possède une grande puissance, autant en terme de force que de soin. Évidemment, Yloumna ou Loominëi et les autres Dievas de son niveau sont capable de contrarier ses projets.

~Ce que vous aimez :  Yloumna. Le contrôle. La souffrance, autant sur les autres que sur elle-même. Le Chaos. Ainsi que tout ce qui implique l'accomplissement de sa colère et vengeance sur les autres.

~Ce que vous détestez :  Le Royaume Céleste, le calme, la sérénité, la paix, l'inaction. En gros, tout ce qui va à l'encontre de ses projets ou qui chercherait à la nuire directement.

~Vos peurs :  Être faible, tout simplement ainsi que d'être inutile à Yloumna.

~Armes :  Aucune

~Signes particuliers :  

Une trace noire sur sa peau semblant brûler avec de la fumée noirâtre s'en échappant. Elle grandit très lentement et est l'empreinte de sa déchéance brutale entre le monde Céleste et Abyssale. Du côté psychologique, Vi souffre de la pathologie du rire. Dans la nervosité ou une colère passagère, celle-ci ne pourra s'empêcher de ricaner ou mourir de rire, même si la situation n'est pas du tout en sa faveur.

~Points forts :  

Son point fort est sa raison de son existence : La vengeance. Tellement déterminée d'y parvenir qu'elle en a développé des nouveaux pouvoir ainsi que recouvré une puissance divine après son bannissement dans les Abysses. Sa fourberie et son désir de parvenir à ses fins sont tels qu'elle n'hésitera pas à manipuler ou tromper les autres. Un de ses autres points fort est son dévouement à Yloumna, pour qui elle voue une obsession si intense qu'elle usera de toute sa force pour lui être utile, même si elle restera inconsidérée par cette dernière.

~Points faibles :  

Instable psychologiquement dû à tout ses troubles (qui peuvent aussi faire sa force), Vi n'est certes pas facilement manipulable mais très impulsive, surtout quand cela touche Yloumna. Tellement renfermée dans son désir de vengeance, qu'elle en dénigre tout ce qui se trouve autour d'elle et n'entretient aucunes relations avec aucunes divinités du monde Abyssales, se gênant pas de leur mettre des bâtons dans les roues quand cela l'arrange, ne lui faisant pour ce fait pas que des amis. Même si elle se montre très respectueuse envers ces derniers, elle ne cessera de les provoquer de part son côté taquin.




~ Mes secrets ~


~Pouvoirs :


~Simulacre :

Vi est capable de dupliquer son environnement et les êtres qui s'y trouvent. C'est ce qu'elle fit pour duper l'Entité lors de son attaque sur les Enfers. Vi avait donc créer à la demande d'Yloumna l'ensemble des Enfers par dessus les vrais, ainsi qu'un double de la Déesse noire et de toute sa clique.

~Chaos mental :

Avec ce pouvoir, elle peut retourner la tête à n'importe quel mortel (ou un groupe de mortel) de manière irréversible et de rendre ces derniers déments. De même, ce pouvoir peut causer de sérieux dégâts si lancé contre un Ange, un Démon ou ceux d'une caste inférieure à la sienne, pouvant faire ce qu'elle veut d'eux sans aucunes résistances tant que le lien ne sera pas rompu. Quant aux Dievas, elle causera une perturbation lors d'un instant pour les déstabiliser, les faire douter et en profiter pour prendre le dessus ou de les manipuler lors d'un instant. Cependant ce pouvoir, pour être un semblant efficace sur les Andrias, faudra faire preuve d'une certaine ruse et le combiner avec une toute autre stratégie que de juste le lancer.


~Absorption :

Si un(e) Divinité tente de lui lancer un pouvoir et que cette dernière y parvient à temps, elle peut l'absorber pour s'en protéger et l'emmagasiner pour soit le renvoyer à l'expéditeur ou le conserver pour le lancer à un autre moment. Evidemment, elle peut n'en absorber qu'un à la fois, ce n'est pas illimité. Une fois le sort rejeté, ce pouvoir redeviendra disponible. Tout ça en gardant la puissance du pouvoir absorbé intact et sera réexpédié tel qu'il a été lancé.


~Manipulation des atomes :

Vi, par ce pouvoir, est capable de changer toutes manières en ce bon lui semble. De transformer la matière en énergie ou inversement. Que ce soit dans le monde divin ou sur celui d'Astrune. Par exemple, sur Astrune, elle peut transformer toute une étendue d'eau (pas un océan ou une mer, ça va de soit) en un brouillard empoissonné ou si un dieu lui lance un pieu de lumière, si elle est assez rapide, elle peut dissiper l'énergie de celle-ci pour la faire disparaître.


~Dissipation de l'essence vitale/divine :

Un pouvoir assez fort car elle peut l'employer afin d'affaiblir n'importe qui en dissipant partiellement l'essence vitale d'un dieu ou un être d'une caste inférieure. Accompagné d'une paralysie complète, partielle ou d'une gêne handicapant sa cible. L'efficacité de ce sort varie en fonction de qui se trouve en face d'elle.


~Mimétisme sensorielle :

De part sa nature fourbe et sadique, Vi a développé ce pouvoir qu'elle peut projeter sur quiconque déciderai de s'attaquer à elle. Ce dernier, comme son nom le dit si bien, peut imiter la douleur qu'elle subira chez son assaillant pour qu'ils soient deux à souffrir. Autant dire qu'il faut espérer être solide pour subir la force de ses propres attaques.

Vi possède aussi des pouvoirs bénins du type "pieux d'ombre", télékinésie simple, télépathie, régénération, téléportation, des pouvoirs basiques attribués à tout Dieva de son rang




~ Utilitaires ~

~Couleurs textes : Deepskyblue ~ #00BFFF
~Code :




~ Origine, Désir ou Mystère ~

~ P.N.J : Mystère !
~ Narrateur : Mystère !
~ Le premier pas : Mystère !




~ Votre niveau dans le rôle play ~

~ Test RP : Elfwyn est au courant de mon niveau RP !




~ Une pensée personnelle à faire partager ? ~

~ Votre petit mot : Euh.... Hm.... Bonjour ? Comment allez-vous ? ..... Non mais non, je m'en fiche en fait.



~ Statut ~

~ En cours/Terminé/En attente ~

Close de la divinité : Il est bon de savoir que les Dieux ont aussi des pouvoirs de base comme, forme divine, projection onirique, immortalité, vue sur le monde. Les mondes dans lesquelle ils vivent ne possèdent pas de temps, seule leur discution sur la vie présente des mortels devra être réglée par rapport à l'horaire d'Astrune, genre si c'est le matin ou le soir, c'est tout. Les Dieux ne doivent pas bafouer le code divin au risque d'avoir de très gros ennuies, l'histoire même du forum en témoigne.
Revenir en haut Aller en bas
Elfwyn
Elfwyn
Récits 3390
Vi - Déesse du Chaos Empty
MessageSujet: Re: Vi - Déesse du Chaos   Vi - Déesse du Chaos Icon_minitime1Mer 20 Nov - 7:25

Bien le bonjour,

Afin de rassurer les membres du forum, l'apparition de cette Déesse hors adoption a été scrupuleusement suivie lors de l'élaboration de sa fiche. Mais je tenais aussi à ce que la personne l'incarnant y mette de sa personnalité. Car de mon avis, j'estime que l'adoption actuelle a besoin d'un bon coup de pinceau.

Je vous présente donc la Déesse du Chaos qui permettra sans nul doute à Yloumna de s'afficher un peu plus que tous les 4000 jours Rire

Vous pouvez dès lors vous en aller signer le pacte du Destin !

Bienvenue sur les sept Destinées Vi, puisse Astrune s'effondrer sous votre joug !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lauthentique-destiny.net
 

Vi - Déesse du Chaos

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Sept Destinées :: ~ PRÉSENTATION ~ :: Présentations acceptées :: Personnages Mauvais-
Sauter vers: