AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion


Exclamation L'autel Astral ~ICI~ Exclamation




La table du rôliste ~ICI~ Arrow




Exclamation Récompenses actuelles ~ICI~ Exclamation



Partagez | 
 

 Balade de nuit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alkanor
Alkanor
Récits 17
Balade de nuit Empty
MessageSujet: Balade de nuit   Balade de nuit Icon_minitime1Ven 22 Mar - 18:29

Il était tard cette nuit-là, une nuit claire mais fraîche néanmoins. Un moment agréable à passer dans les jardins de la Place de l'Hybride. C'était un bel endroit ces jardins, décorés de fleurs, le sol couvert d'herbe, quelques arbres qui y poussent... Tout y était fait pour qu'on s'y sente bien. Pour qu'on ait envie de passer de longues heures, jours et nuits, à se promener, profiter de la beauté de la nature. À cet endroit je m'y sentais bien, ce n'était pas comme l'endroit où j'avais grandit, mais je m'y retrouvais un peu. La nature me plaisait, douce et belle comme elle était, sans vouloir devenir autre chose, sans vouloir être plus puissante. Elle restait... naturelle.

Je regardais autour de moi, à la recherche d'un endroit où m'installer à mon aise, un endroit où je pourrais observer la nature à ma guise, sans risquer de déranger ni d'être dérangée par quelconque autre visiteur nocturne. Je cherchais en marchant silencieusement un bel endroit à observer, pour satisfaire ma curiosité. Quelles plantes poussaient donc dans ces jardins ? Quels animaux s'y promenaient la nuit ? Des questions que seules la patience et la curiosité me permettaient de répondre.

J'étais debout dans les jardins, et finalement je n'allais pas m'asseoir. Mon regard dérivait lentement, moi perdue dans mes pensées. Je voyais les jardins, je les admirais, mais je cherchais aussi et surtout des réponses. Je cherchais un petit animal à cajoler pour combler ce manque d'affection qu'avait causé la mort de mes parents. Je cherchais le nom des plantes qui m'entouraient. J'écoutais les alentours pour me préparer à l'éventuelle arrivée d'un inconnu. Au cas où j'aurais eu besoin de me cacher, pour me protéger.

¤ 2 Khole Vita ¤
~ Il est 23 heures 30 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
P.N.J
P.N.J
Récits 770
Balade de nuit Empty
MessageSujet: Re: Balade de nuit   Balade de nuit Icon_minitime1Dim 21 Avr - 13:43

Balade de nuit Vampir11

Nombre de gens craignaient la nuit à cause de sa parure ténébreuse, au même titre que son souffle à vous glacer les os. Ceux qui dérogeaient à cette règle étaient communément nommer "Les oiseaux de nuit". Ces personnes savaient apprécier les heures sombres pour savourer la quiétude du calme qui y résidait, à tel point qu'elles en oubliait le danger qui les lorgnait sournoisement... La jeune fille qui arpentait les jardins en ce moment la joie au coeur, appartenait sans nul doute à cette deuxième catégorie. Elle ne connaissait rien de cet endroit, cela se voyait. Et pour cause, voilà que depuis un bon quart d'heure, des yeux tapis dans l'obscurité l'observait s'ébattre tel un papillon au dessus d'une couronne de fleurs. Que cherchait-elle ? Manifestement rien. Que voulait-elle ? Étancher la soif de sang d'un meurtrier local ? Se reposer, ou juste folâtrer ? Quelle que pouvait être sa quête, la prudence n'était pas du nombre. À ce train là, autant se rendre au plus profond d'une forêt avec une torche à la main afin de bien révéler sa présence, puis crier à vous en rompre la voix ; "Un besoin de tuer ? Je suiiiiiiiiiiis lààààààà !!!!" En agitant votre flambeau.

Grégor était un de ces jeunes Vampires fraîchement sevré par la "douce" Sydonie. Nandis de nuit était son terrain de jeu, sauf que ce soir là, il fut surpris par l'inconscience de la gamine qu'il se prit à observer. Grégor avait pour habitude d'embêter les gardes durant leur ronde qui prenaient malin plaisir à terrifier la population. Et même si ses distractions étaient inoffensives, son esprit immature s'en satisfaisait pleinement. Toutefois, ne sachant pas comment accoster cette étourdie, Grégor opta pour son péché mignon, emmouscailler comme il savait si bien le faire. Sans réfléchir plus avant, le Vampire se métamorphosa en chauve-souris, s'éleva haut dans les airs, puis fondit jusque dans la chevelure blonde de la fillette. Il referma ses serres autour de l'une de ses mèches. À ce stade, seule une lame suffisamment affûtée pour trancher sa crinière pouvait la sortir de ce mauvais pas.

Balade de nuit Bat10

Éprit par son rôle d'animal terrifié, Grégor se mit à battre frénétiquement des ailes tout en poussant une série de couinements que l'on pouvait aisément qualifier d'insupportables !

¤ 2 Khole Vita ¤
~ Il est 23 heures 32 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Alkanor
Alkanor
Récits 17
Balade de nuit Empty
MessageSujet: Re: Balade de nuit   Balade de nuit Icon_minitime1Jeu 25 Avr - 14:08

S'il y avait bien quelques endroits où j'aurais pu me cacher, je ne voyais pas ce qui pourrait m'y pousser. Il n'y avait pas de bruit suspect qui trahissait la présence d'un inconnu. J'avais l'impression d'être seule accompagnée par les plantes de ce jardin, et j'observais en silence les feuilles, les troncs, les formes des fleurs, tout ce qui formait cette nature qui était, à elle seule, un être vivant à part entière. Un être, presque une personne, que je ne me lassais pas d'observer. Chaque jour elle changeait. Chaque jour il y avait un petit quelque chose qui faisait que je devais m'arrêter. Et observer. Pour tout noter dans ma tête.

Mais apparemment je n'étais pas seule. Pas tout à fait. Pendant que j'observais tout autour de moi, je sentis quelque chose atterrir dans mes cheveux. Ou plutôt se jeter dans mes cheveux et s'y accrocher. Une petite bête volante dont les serres s'accrochèrent dans mes mes cheveux, dont les ailes se mirent à battre. Elle se mit à pousser des petits cris et j'identifiais rapidement l'animal comme une chauve-souris. Un animal nocturne qui ne semblait pas rassuré. Il y avait de quoi, se retrouver emmêlé dans des cheveux ne devait pas être agréable pour elle. Mes ses couinements n'étaient pas agréables pour mes oreilles que je sentais vibrer douloureusement.

Ne sachant pas trop comment faire pour libérer l'animal, je décidais de couper les cheveux autour desquels il avait fermé ses serres. Essayer de discuter avec un petit animal lorsque celui-ci est terrifié n'était pas très utile puisqu'il ne m'aurait pas écouté, je le savais bien. Attrapant mon poignard d'une main, je cherchais la petite bête de l'autre. Lui murmurant des paroles que j'espérais rassurante, je tentais, doucement, de couper les cheveux qui semblaient emprisonner l’animal. Ses ailes agitées ne me facilitaient pas la tâche car je ne voulais pas le blesser, mais après quelques essais ratés, je réussis enfin à trancher les mèches prises dans les serres de l’animal, que je posais à terre pour le libérer, en profitant pour m’asseoir sur le sol devant lui avec un sourire ravi. Enfin une petite bête avec qui bavarder !

"Bonjour petite chauve-souris ! Tu n’es pas bien maligne de venir te coincer dans mes cheveux toi ! Qu’est-ce qui t’es arrivée ?"

Quelques petites paroles curieuses. Je ne pouvais pas faire autrement, c'était plus fort que moi. Parler à ces êtres vivants m'intéressait beaucoup plus que parler à des gens comme moi. Et si à ce moment-là quelqu’un était passé, il aurait certainement pensé que j’étais une folle pour discuter avec une chauve-souris ! Mais ça m’était égal, car à cet instant je ne voyais que la petite bête adorable qui était là, dans cette nuit fraîche et claire, posée devant moi.

¤ 2 Khole Vita ¤
~ Il est 23 heures 34 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
P.N.J
P.N.J
Récits 770
Balade de nuit Empty
MessageSujet: Re: Balade de nuit   Balade de nuit Icon_minitime1Mer 16 Oct - 13:40

Balade de nuit Bat10

Croyant terrifier cette gamine grâce à sa petite transformation, Grégor fut pris au dépourvu lorsqu'une douce main fut venue. L'enveloppant de ses doigts fins, l'Elfette ira même jusqu'à sacrifier une part de sa crinière pour rendre à la chétive chauve-souris sa liberté. Complètement pantois au devant d'un comportement aussi décalé, il demeura sous les projecteurs de sa... victime ? sans esquisser le moindre mouvement. L'esprit de Grégor venait de saturer, prit à son propre jeu par une personne manifestement bien plus forte que lui, il ne fut plus en mesure de réfléchir. Par ailleurs, une fois que cette fille au ciboulot bien étrange lui exposa son constat, la bestiole ne formula qu'un extrait de son qui pouvait être reproduit avec aisance par une bouche humaine, certes avec bien moins de charme que la créature, mais ça donnerait un ; Hic !

Apparemment ignorante de ce qu'il était réellement, l'Elfette traitait Grégor a l'égal d'une chauve-souris lambda. Et pour tout avouer, ce n'était pas pour lui déplaire, sauf que c'était encore trop frais pour qu'il ne se l'avoue. Aussi, sans réellement savoir ce qu'il allait faire, toujours avec bien sûr dans l'idée de faire peur à cette fille complètement perchée, le jeune Vampire décida de conserver cette forme afin d'attendre le moment idéal pour la surprendre. Grégor percevait cela comme un nouveau défi, de plus, il n'avait pas grand chose d'autre à faire.

- *Ça sera toujours plus intéressant que les cours de Sydonie. Se rassura t-il. Bon, voyons voir ce qu'il se passe si je la mords ici !*

Sans y mettre toutes ses petites forces de chauve-souris, au travers d'un bond aussi rapide qu'inattendu, Grégor mordit l'Elfette au niveau du pouce. Allait-elle rester en total décalage, ou bien allait-elle se montrer plus rationnelle ? Telle était la question qui obsédait présentement le jeune Vampire.

¤ 2 Khole Vita ¤
~ Il est 23 heures 36 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Alkanor
Alkanor
Récits 17
Balade de nuit Empty
MessageSujet: Re: Balade de nuit   Balade de nuit Icon_minitime1Sam 19 Oct - 22:40

La petite créature sur le sol semblait toute surprise de se retrouver là, comme si elle ne s'attendait pas à ce que je la libère. Pourtant, elle ne pouvait pas s'attendre à ce que je la laisse emmêlée dans mes cheveux ! Cela se serait avéré aussi embêtant pour elle que pour moi. Me promener avec une chauve-souris se débattant dans mes cheveux tout en lâchant de petits couinements aigus et assez désagréable à mes oreilles, non vraiment ça ne me tentait pas... Il faut dire que je n'avais pas réellement réfléchit ainsi, ne voyant là qu'une petit bête désespérée qui avait besoin d'aide pour se sortir de là. Alors je l'ai aidé, car je suis ainsi. Mais après l'étonnement du petit mammifère vint une réaction à laquelle je ne m'attendais pas du tout. Pourtant j'avais parlé doucement, et s'il avait eu la possibilité de s'enfuir en quelques coups d'ailes il n'en fit rien, préférant apparemment m'attaquer de ses dents pointues mais bien trop petites pour causer une grande douleur. Pas grande certes, mais c'était comme se piquer à une épine !

"Ouille !"

Ce ne fut là qu'une petite onomatopée qui sortit de ma bouche, pas bien fort, mais surtout très étonnée. Comment et pourquoi un animal si petit comparé à moi, une Elfe, pouvait oser ainsi m'attaquer ? Elle faisait là preuve d'un courage impressionnant comme étonnant, que je trouvais même adorable. Telle une abeille prête à piquer et à mourir pour protéger sa ruche des ennemis, ici c'était une chauve-souris qui venait me mordre ! Dans quel but je ne savais pas vraiment, vu sa carrure elle aurait eu mieux fait de s'enfuir, mais qui sait, on ne sait jamais à quoi à s'attendre. Même si elle n'avait pas de réelle raison de m'attaquer ainsi : après tout, je n'avais fait aucun geste pouvant être interpréter comme dangereux aux yeux d'une chauve-souris... Peut-être étaient-ce mes paroles qui l'avaient embêté. Quoi qu'il en soit, elle venait de planter ses dents dans mon pouce, et ce n'était pas un simple "ouille" qui allait arranger les choses. Non, il fallait que je m'active, surtout qu'une petite morsure de chauve-souris avait beau être peu douloureuse, elle n'en restait pas moins désagréable. De ce fait, je tendis ma main libre pour attraper le petit animal courageux, l'attrapant à nouveau pour le forcer à me lâcher. J'avais beau ne pas aimer forcer les être vivants à faire quoi que ce soit, ce soir-là je pouvais me le permettre pour me sortir de cette situation, tout en veillant à ne pas blesser cette créature toute mignonne. À ce geste s'ajouta également ma voix dans une tentative de la rassurer :

"Allons, n'aies pas peur ! Je ne te ferais aucun mal c'est promis."

Et lorsque enfin la chauve-souris retira sa dentition de mon pouce, je pris le temps d'observer la petit bête en glissant rapidement mon pouce dans ma bouche, la petite douleur se calmant ainsi rapidement. La blessure n'était pas grave cela se sentait, surtout vu la jolie petite bête qui venait de me faire ça, et la présence de l'animal était bien plus intéressante. Emplie d'une curiosité insatisfaite, la tête pleine de questions sans réponses, je murmurais plus pour moi-même que pour le mammifère qui étais dans ma main, mais libre de s'envoler s'il le souhaitait :

"Je me demande d'où tu viens... Habites-tu par ici ? Ou bien es-tu en promenade ? Peut-être à la recherche de nourriture ?"

Après tout, la nuit appartenait aux créatures nocturnes, comme le dit si explicitement leur appellation. La chauve-souris y faisait certainement ce que moi je faisais la nuit ! Avec un sourire doux, je lâchais l'animal du regard, portant mes yeux sur les alentours. À quoi pouvait donc bien ressembler une maison de chauve-souris ? C'était une des questions qui lentement arrivaient et commençaient à se bousculer dans ma tête...

¤ 2 Khole Vita ¤
~ Il est 23 heures 37 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
P.N.J
P.N.J
Récits 770
Balade de nuit Empty
MessageSujet: Re: Balade de nuit   Balade de nuit Icon_minitime1Mer 6 Nov - 16:27

Balade de nuit Bat10

Cette fille était vraiment bizarre. Bon d'accord c'était une Elfe, or nous savons tous que la majorité d'entre eux affectionnent tout particulièrement la faune et la flore, mais dans ce cas, que venait-elle faire en ville ? Sans être capable de dire pourquoi, Grégor apprécia la tendresse de cette femme. C'était la première fois de ses deux existences qu'on le dorlotait avec une telle sincérité. Certes c'était éphémère mais ça lui fera un agréable souvenir. N'ayant plus rien à expérimenter sur elle, le Vampire reprit son sérieux quant à la tâche qu'il lui incombait de faire. Il était déjà en retard de plusieurs heures, aussi le temps de se faire chouchouter arrivait à son terme. Il aurait aimé se faire caresser pour se faire pardonner de sa petite morsure, et aussi pour continuer d’éprouver ce plaisir d'être choyé. Hélas, le devoir l'appelait...

De ces petits yeux ronds il imprima dans sa mémoire le visage délicat de sa vis-à-vis, puis inclina légèrement la tête sur le côté faisant ainsi comprendre à l'Elfe qu'il acquiesçait sa bienveillance. Mais à l'instant où il voulut prendre son envol des pas suivis d'un petit rire le paralysa entièrement... oh non ! mais qu'avait-il fait ?

Balade de nuit Reine10

Voilà un moment qu'elle les observait, décidément, ce Grégor ne cherchait qu'à la décevoir. La Reine Vampire lui avait pourtant confié une mission qu'il lui plairait normalement de faire étant donné son caractère intrépide. Mais au lieu de cela, il décida en dépit de ses avertissements d'importuner une jeune fille qui n'avait rien demandé. Heureusement encore qu'il ne lui fit aucun mal, ce qui ne fut guère le cas pour d'autres. Quoi qu'il en était, Sydonie ne pouvait point demeurée oisive au devant de tous ces affronts. Aussi s'avança t-elle afin que son visage apparaisse à l'Elfe qui soutenait toujours Grégor de sa menotte.

- Ne craignez rien jeune fille, je ne vous ferais aucun mal. S'annonça Sydonie en levant sa main de manière amicale. Je m'en viens m'entretenir avec notre ami commun. Termina la prédatrice d'un ton glacial.

Cette fois ça allait barder songea la petite chauve-souris alors qu'elle tremblait de tout son corps.

- Tu as été averti à trois reprises, et malgré tes promesses tu n'as jamais cessé de recommencer à jouer les indocile. J'ai donc décidé de te libérer de mon joug, tu mèneras désormais une existence de chiroptère pour le temps qu'il te reste à vivre !

Sans rien ajouter ni même laisser le temps à Grégor de plaider sa cause, Sydonie draina toute l'essence Vampirique dont il était investi. Une forme spectrale à la teinte blanchâtre s'échappa du petit mammifère pour s'en retourner dans la main de la Reine. Laquelle finit par disparaître comme elle était venue, laissant ainsi son ancien élève au bon soin de sa dernière victime.

-*Mais... ma Reine ?* Se morfondit l'ancien buveur de sang.

Sur Astrune les chauves-souris vivaient en moyenne quatorze ans, si bien sûr elles avaient la chance de mourir de vieillesse. Mais les prédateurs étaient légions, les rapaces, les félins, les reptiles et bien d'autres aimaient tout particulièrement se repaître de ces petits êtres à la chair si délicatement parfumée. Bien entendu, Grégor n'en n'avait pas encore conscience, mais sa vie allait changer du tout au tout !

La première chose qu'il ressentit peu après que Sydonie s'en soit allée, fut la chaleur de son corps. Son sang se réchauffait, ce qui expliquait pourquoi il avait désormais si froid. Tellement que sans réellement s'en rendre compte, il alla se blottir dans les vêtements de l'Elfe, tout près de son épaule. Qu'allait-il advenir ? qu'allait-il faire ? Désormais, la petite chauve-souris comprenait le véritable sens du mot "perdu".

¤ 2 Khole Vita ¤
~ Il est 23 heures 39 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Alkanor
Alkanor
Récits 17
Balade de nuit Empty
MessageSujet: Re: Balade de nuit   Balade de nuit Icon_minitime1Sam 9 Nov - 14:42

La petite créature semblait ne plus avoir peur de ma présence, elle était à présent calme, certainement rassurée par le fait qu'elle était libre de s'envoler à souhait. Les chauves-souris sont des animaux qui aiment voler, qui sont libres... Je pouvais tout à fait la comprendre, ayant moi-même grandit dans un milieu où je pouvais sortir et me promener tranquillement. À Nandis c'était plus compliqué, bien sûr j'étais libre mais il y avait du monde la journée, même si heureusement la nuit semblait plus calme, moins bruyante et moins remplie de monde. Calme jusqu'à l'arrivée de cette petite bête nocturne, et même là c'était resté assez calme en vérité. Mais alors que l'animal me regardait, la tête s'étant penchée sur le côté comme si elle me remerciait, des pas se firent entendre, accompagnés de rires qui me surprirent fortement. Je me croyais seule avec le petit mammifère, pourtant voilà qu'une étrange femme s'avançait vers nous, levant sa main comme dans un signe que l'on fait lorsqu'on souhaite dire à l'autre de rester calme. Intriguée par les mots qu'elle prononça, je tournais mon regard vers l'animal posé dans la paume de ma main et dont elle voulait certainement parler en en disant vouloir s'entretenir avec notre ami commun. Peu rassurée par son ton qui ne me disait rien qui vaille, je restais silencieuse et inquiète de sentir la petite créature peu rassurée elle non plus.

L'inconnue semblait s'adresser à l'animal, pourtant elle prononçait des mots bien étranges à mes oreilles... On ne pouvait forcer une créature à faire quoi que soit, les êtres vivants auraient dû à mon avis être libres et faire ce qu'il leur plaisait tant que cela ne nuisait à personne... Et moi, j'étais bien contente d'avoir là un peu de compagnie, les chauves-souris n'étant pas des créatures très dangereuses à mes yeux. Pourtant le femme ne semblait pas penser de cette façon, mais il faut bien dire que ses paroles devenaient de plus en plus étranges. Elle parlait d'existence de chiroptère au petit mammifère tremblant dans ma main, mais n'en n'était-il pas un déjà ? J'ouvrais ma bouche pour la questionner, mais aucun son ne sortit face à la vue d'une sorte de brouillard blanc s'échappant du corps de la chauve-souris et rejoignant la main de l'étrange femme qui disparu soudainement, sans me laisser le temps de parler. Ce ne fut que là que je commençais à réfléchir sérieusement à la scène qui venait de se passer devant mes yeux, et je compris que la dame qui était là n'était pas une Humaine simple mais une Vampire. Évidemment, je n'y avais pas vraiment réfléchis, plutôt concentrée sur la petite créature tremblante dans ma main. Elle semblait si effrayée... Mais alors... Les mots de la Vampire prirent lentement leur sens dans ma tête, bien que j'en étais pas réellement sûre. Finalement, je décidais de ne pas m'occuper de ce qu'aurait pu être auparavant la chauve-souris, car cela ne voulait dire qu'une chose : elle resterait une chauve-souris à partir de ce moment-là.

La pauvre aussi l'avait compris. Quoi qu'elle ait été avant l'arrivée de cette étrange femme apparemment mécontente de la désobéissance de mon nouvel ami, un Vampire je m'imaginais, la petit chauve-souris était... une chauve-souris. Petite créature nocturne volante assez fragile, car la menace restait constante lorsqu'on était un si petit animal. Il était bien connu que les serpents et les grands oiseaux aimaient se régaler des petites chiroptères, mais à Nandis il devait bien y avoir également les chats, animaux doux et attendrissants mais aussi chasseurs... La vie de chauve-souris pouvait s'avérer bien dangereuse. Cette idée m'attristait beaucoup, la douce créature semblant s'inquiéter elle aussi de ce qui allait l'attendre dans les prochaines heures. Contre toute attente, elle vint se serrer contre moi, encore tremblante. De peur peut-être, de froid aussi pourquoi pas. Décidant de l'aider, je posais une main douce sur elle pour lui murmurer gentiment :

"Ne t'inquiète pas jolie chauve-souris, je vais m'occuper de toi. Ça peut être dangereux tu sais par ici, mais tu peux rester avec moi, je ne te ferais pas de mal !"

Rassurer un petit être vivant est une chose qui peut être simple à faire si on réussit à dire les bons mots. Ça ne devait pas être très compliqué de s'occuper d'une chauve-souris, si ? Elle pouvait m'accompagner dans mon voyage, d'après moi d'ailleurs ça pouvait être une bonne proposition, un peu de compagnie ne m'aurait pas fait de mal. Décidant de continuer de lui parler bien qu'en tant que chauve-souris elle allait difficilement pouvoir me répondre, j'ajoutais donc avec un sourire :

"Vois-tu, je voyage, alors si tu le souhaites tu peux venir avec moi plutôt que rester seule."

La solitude était agréable et préférable à la compagnie d'autres personnes, mais la présence d'un animal ne me dérangeait pas étrangement.

¤ 2 Khole Vita ¤
~ Il est 23 heures 40 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
P.N.J
P.N.J
Récits 770
Balade de nuit Empty
MessageSujet: Re: Balade de nuit   Balade de nuit Icon_minitime1Jeu 14 Nov - 16:50

Balade de nuit Bat10

L'Elfe se montrait attentionnée, voir même dévouée à la cause de l'ex-Vampire. Les mots de la Reine résonnaient encore dans son esprit mortifié, pour sûr, il ne s'y attendait absolument pas... et encore moins devant une personne étrangère. Sydonie ne plaisantait pas avec le règlement, la preuve en était donnée. Grégor avait toujours été un jeune homme indécis, jamais satisfait de sa situation, alors quand la maladie le frappa, l'étreinte de Sydonie sonna pour lui comme un nouveau départ, une nouvelle vie. Se pensant à jamais débarrassé de son côté girouette, l'adolescent, désormais enfant de la nuit, s'appliquait à mettre en pratique les leçons de son mentor. Lorsqu'il fut capable de se métamorphoser en animal, tous les élèves présents rirent aux éclats lorsque son minois de chauve-souris leur apparut ! Même Sydonie ne put se retenir de glousser. Il fallait dire qu'à côté de ses camarades, la petite bête qu'il revêtait semblait bien microscopique, puis cette tête... c'était quoi cette tête sérieusement ? Depuis ce moment, ses frères et soeurs de race le surnommèrent "l'adopté". Bah oui ! avec une trogne comme celle-ci, le premier mioche croisé voudra le faire sien.

Oh c'était de bonne guerre, Grégor ne leur en voulait point, et à dire vrai, il s'en moquait. Car voilà que ses vieux démons le prenaient à bras le corps. De nouveau las de sa situation, le Vampire se mit à se divertir, espérant alors trouver la paix intérieure au cours de l'une de ses folies. Une recherche d'identité qui l'aura mené tout droit à cette triste situation. Sydonie aurait peut-être mieux fait de le laisser crever plutôt que de lui proposer de grossir ses rangs, surtout si c'était pour l'abandonner à la mort comme elle venait de le faire ! C'était d'une bassesse...

- HIIiiii... Couina tout-à-coup la chétive créature, comme si on venait de lui tordre une aile.

Zut ! il avait oublié... Il ne pouvait plus parler, il ne pouvait plus redevenir Humain. Grégor n'était plus Grégor, il n'était plus qu'une misérable chauve-souris dénuée de la moindre utilité ! Heureusement encore que la dépression n'était pas un trait de caractère qu'il affectionnait. Sinon il aurait déjà filé, trouvé une fenêtre grande ouverte, avant de se jeter dans les flammes d'une cheminée, ou encore d'un fourneau ! Sérieusement... qu'allait-il bien pouvoir faire ? Devenir le joujou de cette greluche ?! Son palpitant battait la chamade, l'animal était énervé, terrifié et angoissé. Alors il décida de mettre un terme à ses songes afin de se vider l'esprit, c'était encore la meilleure chose à faire, à défaut de ne rien pouvoir faire d'autre ! La mordre ? c'était déjà fait ! Uriner ? pas la moindre envie, et même s'il était plein, ça donnerait quoi le résultat ; une gouttelette ?!!! Chhhhut... Ne rien penser, se répéta t-il au plus profond de lui-même. Il en voulait à Sydonie, il en voulait à l'Elfe, il en voulait à sa maladie lorsqu'il était Humain, il en voulait à la nuit d'être si foncée, bref ! il en voulait au monde entier.

Il aura fallu trois bonnes minutes pour que la chauve-sourie se libère enfin de ses tourments. En tout cas juste assez pour recouvrer un minimum de lucidité, à supposer qu'avec cette tronche il ait besoin d'en avoir ! Rhaa voilà qu'il recommençait... zen ! Si il mettait de côté toute cette colère, l'animal appréciait la gentillesse dont faisait preuve l'Elfe. Et les railleries de ses camarades venaient de prendre tout leur sens lorsque celle-ci se proposa de l'adopter justement ! La jeune fille n'avait certes point de cela en ces termes, mais ça revenait au même, non ? Si il pouvait rire, nul doute qu'il s'y serait employé. Nerveusement bien entendu !

- Hiii ! Gémit-il à l'attention de la jeune fille alors qu'il la regardait droit dans les yeux.

Il n'avait nul part où aller, il n'avait envie de rien, et surtout de ne rien faire, alors ce hiii... ben, c'était un hiii quoi ! Un bruit inutile comme tout ce qu'il était devenu. C'était bien ce que faisait ces trucs là d'habitude non ? Couiner pour tout et rien ! Enfin bon, si l'on devait traduire ce hiii de la manière la plus littéraire qui soit, cela donnerait : "Fais de moi ce que tu veux, je n'en n'ai plus rien à carrer !", et encore c'était la version polie. Une manière de penser qui se gomma en un instant lorsqu'un visage terrifiant immergea de la pénombre, juste derrière l'Elfette ! Cette chose le regardait avec curiosité et envie. Nom di diou de bouse ! Aurait-il voulu hurler !! Mais qu'était-ce donc que ça ?!!!

Complètement paniquée, la bestiole agita ses ailes tout en se mettant à faire, par rafale, le seul bruit qu'elle était capable d'émettre. Ce langage corporel totalement bourrin avait pour but d'avertir l'Elfe qu'un truc manifestement hostile se trouvait juste dans son dos, à seulement quelques centimètres !

[Annonce : L'ordre RP est redéfini par l'arrivée de Meallán. Ce qui donne : Meallán, Alkanor et P.N.J Exclamation]

¤ 2 Khole Vita ¤
~ Il est 23 heures 44 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Meallán
Meallán
Récits 16
Balade de nuit Empty
MessageSujet: Re: Balade de nuit   Balade de nuit Icon_minitime1Jeu 14 Nov - 18:58

Ayant toujours voulu découvrir une grand ville humaine, je décidai de me rendre à Nandis. Non sans une petite crainte car je savais qu'il y aurait beaucoup, beaucoup de monde. Mais d'un autre côté, je me disais que cela serait une grande occasion de jouer un peu en face d'un public plus important et accessoirement, de me renflouer un peu auprès des passants que j'imaginais bien trop concentrés sur le comment se frayer un chemin parmi cette foule, plutôt que de remarquer mes talents de farfouilleur de poches.

La route vers ce lieu se fit sans trop d'encombres et au loin, on pouvait effectivement constater que la ville était imposante. D'une, elle était sur des hauteurs et de deux elle était entourée de murailles. De la hauteur... Il faut absolument que je grimpe sur la fortification afin de profiter de cette sensation quasiment oubliée, de ce souvenir de domination par surélévation comme lorsque j'avais mes ailes... Enthousiasmé par cette idée, j'accélérais mes pas. Les gardes à l'entrée m'arrêtèrent à cause de mon maquillage incongru mais je réussis à les persuader de me laisser entrer en expliquant que j'étais barde et voulais simplement travailler un peu. Afin de les convaincre définitivement, je jouai un peu de mon piccolo. Les autres visiteurs apprécièrent ma démonstration, m'applaudirent et insistèrent auprès des gardiens pour me laisser tenter ma chance. Ces derniers hésitèrent encore un peu "Mais qu'est-ce qu'ils ont tous contre mon visage ?, fichez-moi la paix avec !" mais finalement me firent un signe de tête blasé du style habituel des adultes qui n'aimaient pas les gosses bizarres et potentiellement turbulents : bon vas-y... mais pas de bêtise hein ? nous t'avons à l’œil... Je leur fis une révérence moqueuse et fila à toute vitesse au cas où ils auraient changer d'avis face à ma petite insolence.

Il avait beau être tard, les rues étaient encore bondées et bien animées. Je profitais immédiatement des petites bousculades pour remettre à flots mes économies et essayais par la même occasion de retenir chaque recoin pour pouvoir me promener plus facilement dans la ville pour tout le temps de mon séjour. Une fois ce premier petit repérage terminé, je me dirigeai forcément vers ces hauteurs tentatrices. La nuit étant claire, je pouvais admirer à peu près la vue à l'horizon mais pas suffisamment à mon goût mais au moins, grâce au vent, je ne perdis pas mon temps avec ce détour car je pouvais me souvenir, en fermant les yeux, de l'impression de flotter.

Après cet interlude de détente, je décidai de redescendre vers le présent. Beaucoup trop de personnes autour de moi après un instant de grâce, il fallait que je trouve vite un autre endroit calme. On me dit alors de me diriger vers la place de l'Hybride. Je m'y rendis de suite. Et effectivement c'était calme. Un jardin très agréable. Me promenant un peu, j'aperçu au loin une silhouette qui semblait se débattre avec quelque chose dans ses cheveux. Curieux, je décidai de m'approcher très discrètement derrière un petit bosquet pour observer. Une adorable petite chauve souris s'était perdue dans la chevelure d'une femme. Cette dernière réussi à se dégager de la petite bête en se coupant quelques mèches avant de la poser au sol devant elle...puis pour bavarder avec elle. Oui, oui, vraiment lui parler. Complètement barjot cette dame, comme si la chauve souris allait lui répondre... Eh bien en fait, cette dernière alla la mordre. Réaction plutôt inhabituelle pour cet animal qui aurait normalement dû rapidement s'enfuir après ce genre de mésaventure. La scène fut amusante à regarder, la demoiselle continuait son monologue tandis que l'autre avait clairement envie de la défier et non d'avoir peur. La suite je l'a compris encore moins bien. Une autre femme est apparue comme par magie avant de disparaître. Le tout en parlant aussi à la petite bête. Elle a quoi de si spéciale la chauve souris ? me demandai-je. Si elle est magique, je veux bien la récupérer, rien que pour moi ! et si elle ne l'est pas, peu importe, elle est bien trop mignonne et fragile pour que l'on la laisse seule. Ma décision fut prise, je décidai d'emmener la petite bête avec moi. Il était évident qu'on ne pouvait pas faire confiance à cette blonde, son comportement était bien trop enfantin et cela faisait écho à mon passé. Non, non et non, elle finirait pas s'en lasser et lui faire du mal ! Silencieusement je me glissai derrière elle. La chauve souris me vit et paniqua alors je lui chuchotai :

- Shhh, je vais mieux m'occuper de toi qu'elle... Viens !

Et intérieurement, je priai pour que la blondinette ne me voit pas ou me laissera faire. Sinon quoi, je n'hésiterai pas à entrer en conflit avec elle afin de protéger l'adorable créature.


¤ 2 Khole Vita ¤
~ Il est 23 heures 45 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Alkanor
Alkanor
Récits 17
Balade de nuit Empty
MessageSujet: Re: Balade de nuit   Balade de nuit Icon_minitime1Sam 16 Nov - 13:41

Finalement, la chauve-souris ne semblait pas si rassurée que cela. Était-elle... triste ? En colère ? Peut-être désespérée ? Ou alors simplement en train de réfléchir ? Car oui, les animaux étaient d'après moi capables de penser. C'était évident, non ? Je ne voyais pas pourquoi seuls les êtres tenant debout sur deux jambes, avec un bouche et une capacité à produire des mots que nous comprenions presque tous, en seraient capables. Chaque créature avait un minimum besoin de réfléchir, même si certains actes se faisaient par pur réflexe. Nous aussi, nous avions des réflexes ! Parler, bouger, penser, se défendre aussi... Toutes ces choses qui nous permettaient de survivre dans un monde où la menace était souvent constante, qui que nous étions. Mais bien sûr ces réflexes se devaient d'être contenus pour éviter un possible malentendu entre deux personnes. Interrompant ma réflexion là-dessus, la petite créature lâcha un couinement aigüe tout en me regardant dans les yeux. Qu'avait-elle donc ? Il ne fallait pas qu'elle ait l'air, jusque là ça allait plutôt bien, du moins je n'avais pas l'impression d'avoir dit ni fait quelque chose qu'elle aurait pu prendre comme dangereux. Alors que je m'apprêtais à lui le lui demander afin d'essayer de mieux la comprendre, le petit animal se mit soudainement à s'agiter dans tous les sens. Ses ailes se mirent à bouger dans des coups étonnement nombreux, et cela sous mon regard de plus en surpris. Mais qu'avait-elle donc ? Elle pouvait partir si elle le souhaitait, ou au contraire rester, mais en aucun cas elle n'avait besoin de s'agiter ainsi. J'en aurais presque eu mal à la tête de la voir ainsi, mais je n'eus pas besoin de la questionner car une voix s'éleva derrière moi. Une voix qui se voulait certainement discrète puisqu'elle semblait chuchoter... En s'adressant à la chauve-souris.

Curieuse, je me retournais pour observer le nouvel arrivant. Après la Vampire, dont je n'avais pas de suite compris ce qu'elle était, voilà qu'un nouvel être venait nous interrompre ! Un être bien étrange pour tout dire. Silencieuse, je pris le temps de l'observer sans vraiment cacher cette observation. À quoi bon ? La personne n'allait tout de même pas croire que j'allais la laisser passer ainsi en emmenant la petite créature avec elle sans lui accorder un seul regard ? C'est qu'elle était bien étrange également, toute vêtue de noire avec sur le visage un maquillage aussi étrange qu'engendrant la méfiance. Bien sûr, il ne fallait pas se fier aux apparences je le savais bien et je n'avais pas l'intention de m'y arrêter. Malgré tout, cette apparence pouvait me permettre de mieux savoir à qui je me confrontais, et pour le cas j'étais certainement face à quelqu'un qui semblait vouloir se cacher... Ou alors qui était triste ?  La couleur noire était parfois associée à ce sentiment. Mais elle n'avait pas vraiment l'air méchante, bien que son visage soit étrangement décoré. Même si elle ne semblait pas me penser capable de veiller sur un petit animal, ses paroles laissaient entendre un attachement aux animaux, en tout cas à cette petite chauve-souris. Hésitante, je contemplais l'arrivant sans savoir comment réagir. Aurais-je dû être vexée par le fait qu'il me croit incapable de veiller sur un être vivant ? Ou plutôt être ouverte face à cette personne attachée aux animaux ? La petite créature sur moi ne semblait pas vraiment rassurée, alors je décidais de rester méfiante tout en essayant de discuter un peu. J'adressais alors un sourire curieux à cet inconnu :

"Bonsoir ! Puis-je savoir qui vous êtes ?"

Autant savoir à qui je m'adressais, non ? Je n'allais tout de même pas le laisser partir ainsi avec un animal. Enfin, ça ce n'était pas à moi de décider, car chaque être devait être libre et la chauve-souris pouvait tout à fait choisir d'elle-même que faire.

¤ 2 Khole Vita ¤
~ Il est 23 heures 45 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
P.N.J
P.N.J
Récits 770
Balade de nuit Empty
MessageSujet: Re: Balade de nuit   Balade de nuit Icon_minitime1Mer 20 Nov - 17:30

Balade de nuit Bat10

Cette face sortie tout droit d'un cauchemar baragouina quelque chose, mais impossible pour la chauve-souris d'en comprendre un traître mot ! L'Elfe, fidèle à elle-même, accueillit cette racaille de la pénombre avec diplomatie. Une météorite lui tomberait dessus qu'elle demanderait aux Dieux si ils étaient sûrs de vouloir l'aplatir ! En même temps, cette personnalité atypique faisait tout son charme. Juste que... IL N’ÉTAIT PLUS QU'UNE BESTIOLE SANS DÉFENSE ! Qui à part cette pauvrette pouvait désormais faire rempart entre le monde et lui ? Quand bien même elle voulait éviter d'avoir recours à la violence, qu'elle conserve au moins une distance de sécurité bon sang ! Là il avait juste à tendre la main s'il voulait le chopper ! Bon d'accord, il pensait un peu trop à ses arrières, mais... pouvait-on vraiment lui en vouloir pour ça ? D'un Vampire à doudou, il y avait un gouffre !

Puis vint le moment où il se demanda, pourquoi n'avait-il pas compris ne serait-ce qu'une syllabe formulée par l'inconnu ? Les paroles de l'Elfe étaient pourtant parfaitement claires, et si l'autre parlait réellement le Zoulou, il aurait été probable que la blondinette lui demande ce qu'il avait pu dire. Car même si il ne parlait point d'autres langues, il en avait déjà entendu un certains nombre. Mais jamais encore on ne lui avait servi une purée comme celle-ci, il était pour ainsi dire littéralement censuré ! Était-ce l'oeuvre de Sydonie ? Il en doutait... et si... non, ça ne pouvait pas être ça. Non, juste NON quoi ! La Reine l'aurait-elle rendu à l'instar de n'importe quelle chauve-souris, le genre qui ne comprend rien quand on leur parle ? Non, c'était impossible, sinon il ne comprendrait pas plus l'Elfe. Sauf si elle était investie d'une de ces facultés Elfiques qui lui permettait de communier avec la nature...

Si c'était vraiment le cas, alors il était dans de beaux draps... Honnêtement, qu'allait-il advenir ? Bon, le temps de mettre tout ça au clair, mieux valait s'isoler. Pas question que l'autre tête de mort l'attrape, ou que l'Elfe se protège derrière lui, aussi se faufila t-il dans le col de la jeune fille à l'aide de ses petites griffes avant de se laisser tomber derrière son chandail, directement entre le tissu et sa peau. Le parfum était agréable, une douce chaleur l'emmitouflait et l'obscurité le préservait de toute vision d'horreur. Et auquel cas l'on voudrait le retirer de cette endroit relativement indisposé à ce genre de couvée, l'animal mordrait et couinerait afin qu'on l'y laisse tranquille !

Et bien que l'Elfe était en droit de retirer ce crapahutant de sa poitrine, elle y laisserait quelques lambeaux de vêtements mais aussi de chair. La chauve-souris était prête à faire n'importe quoi pour demeurer ici le temps de se rassurer pleinement.

¤ 2 Khole Vita ¤
~ Il est 23 heures 45 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Meallán
Meallán
Récits 16
Balade de nuit Empty
MessageSujet: Re: Balade de nuit   Balade de nuit Icon_minitime1Mer 20 Nov - 19:25

- Bonsoir, je m'appelle Meallán, répondis-je du tac au tac, tout en souriant. Et toi ?

La situation était absurde alors autant être bizarre aussi... Une personne normale aurait sursauté ou serait partie en courant ! Mais non, la blonde a engagé la conversation, comme ça, au calme... En tout cas pour la discrétion, c'était raté, j'aurais dû foncer et disparaître, ainsi la chauve souris n'aurait pas eu le temps de paniquer et d'avertir la femme. Trop tard à présent pour regretter, si je voulais la petite bête, il fallait que je ruse. Cependant, même si la réaction de la dame me paraissait totalement en décalage avec ma logique, je n'avais tout à coup plus envie de me jeter brutalement sur la créature, je veux dire que sa façon d'être m'a freiné. D'une, elle n'a pas eu peur malgré mon apparence que je sais, peu engageante et de deux, ben du coup elle semblait gentille, sympathique.

- Que fais une elfe dans cette ville ? Ne préférerais-tu pas courir les bois ? , lui demandais-je intrigué.

Pendant qu'on discutait, je surveillais du coin de l’œil la chauve souris. Elle était entrain de grimper dans le col de la demoiselle pour... s'incruster dans son décolleté. Ah. Comment vais-je faire pour la récupérer ? Je n'ai absolument pas envie de passer pour un pervers...

- Que compte tu faire de cet animal ? Si tu veux, moi je peux m'en occuper. Tentai-je de persuader l'elfe. Je ne suis sans doute qu'un gosse à tes yeux, mais crois moi, je ne désire lui faire aucun mal, seulement le protéger des personnes malveillantes. Ou trop insouciantes. ajoutai-je en la fixant dans les yeux. J'insiste pour tu me le confies, mais si tu refuses, il faut que tu arrives à me convaincre car pour l'instant, moi je n'arrive pas à assez te faire confiance. Terminais-je avec fermeté.

Je n'avais aucune envie de chercher querelles avec la blonde, aussi, j'espérais qu'elle saurait me rassurer. Seul un bon discours me ferait renoncer, non seulement à cette petite bête mais aussi finalement à me détacher un peu de mon passé douloureux.Tandis qu'elle allait commencer sa dissertation, je me rapprochais doucement d'elle. L'impact de son message dirigera mon acte futur : soit renoncer, soit l'enlever.  

¤ 2 Khole Vita ¤
~ Il est 23 heures 47 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Alkanor
Alkanor
Récits 17
Balade de nuit Empty
MessageSujet: Re: Balade de nuit   Balade de nuit Icon_minitime1Sam 23 Nov - 1:00

L'inconnu semblait plutôt réceptif à ma question, du moins ce fut avec un sourire qu'il me répondit sans une hésitation, preuve de sincérité et non de mensonge, du moins c'était mon point de vue. En même temps, pourquoi mentir sur son propre prénom ? Je n'en voyais pas l'intérêt, c'est pourquoi je me présentais à mon tour, autant parce que l'être me le demandait que parce que je ne voyais là qu'un acte de politesse et de combler ma curiosité :

"Je me nomme Alkanor"

Une réponse courte, brève, car je ne voyais pas quoi ajouter d'autre pour me présenter. Mes oreilles devaient exprimer assez clairement ce que j'étais, bien qu'elles induisaient certainement en erreur car je n'étais qu'à demi-elfe, mais cela n'avait pour le moment aucune importance, ma question ne portant même pas là-dessus : connaître le prénom d'une personne à qui je m'adressais me semblait être une chose importante, ce qu'elle était me semblait bien moins importants, même si en prenant le temps de réfléchir on pourrait se dire que savoir ce genre d'information pouvait m'apprendre beaucoup de choses sur les pensées... Continuant d'observer cette personne-là face à moi, je fus un peu étonnée mais également amusée par sa question curieuse sur la raison de ma présence à cet endroit. S'il était vrai que j'aimais être entourée d'arbres et de plantes, cela faisait maintenant deux ans que j'étais partie de la maison après la mort de ma mère. Deux ans que je m'étais éloignée de cet endroit auparavant chaleureux, deux ans que je l'avais quitté pour partir à la découverte du monde. Et je n'avais guère l'intention de m'arrêter dans ce but fixé lors de mon départ. Alors, regardant ce dénommé Meallán, je pris un instant pour réfléchir à que dire sans en dire trop néanmoins, puis je lui répondis enfin :

"En effet, être dans les bois ou les forêts m'est bien agréable, mais j'ai décidé de voyager. Découvrir de nouvelles choses est une chose bien importante, et cette ville était sur ma route, voilà donc pourquoi j'y suis."

C'était à mes yeux une réponse tout à fait acceptable et convenable, explicite et sincère à la fois. Comme l'on pouvait être sincère sans tout exprimer... Je décidais, autant par politesse que par curiosité, de l'interroger à mon tour, rien de bien compliqué évidemment, simplement la même chose que lui :

"Et toi alors, que fais-tu ici ? Es-tu voyageur également ou habitant de cette ville ? Tu m'excuseras, je ne connais personne par ici alors je ne sais pas qui y vit."

Mais pendant ce temps, la petite chauve-souris ne resta pas immobile. Oh non, et elle avait bien raison, rester immobile et silencieux face à un inconnu n'était pas une bonne chose, et en l'occurrence elle ne pouvait pas trop s'exprimer. Mais elle aurait pu s'envoler, aller se cacher dans les hauteurs là où il serait bien difficile de l'attraper ! Au lieu de ça, la voilà qui, aidée par ses petites griffes, préférait grimper sur mes vêtements pour venir se glisser dedans et s'installer entre le tissu et ma peau. Depuis quand un animal se cachait-il ainsi ? C'était à mes yeux une idée bien étrange qu'elle venait d'avoir, et même si sa petite taille ne me dérangeait pas tant que ça, sa présence en elle-même risquait de m'embêter plus tard. Qu'est-ce qui allait me promettre que la créature allait sortir de là à un moment ? Bon, elle aurait certainement faim... Et si cette idée me rassurait quelque peu, je ne pouvais néanmoins qu'être étonnée de ce comportement. La petite créature avait-elle donc décidé de rester avec moi ? Ou l'apparition de ce nouvel être l'avait-elle prise par surprise, effrayée même, au point de vouloir s'en cacher ?

Sans savoir comment réagir face à cela, car parler à cette petite bête effrayée ne servirait certainement à rien, je préférais me concentrer sur ce Meallán qui venait de reprendre la parole. L'air sérieux qu'il prenait en prononçant ses mots me poussèrent à l'écouter avec attention, toujours curieuse de ce qu'il pouvait bien me vouloir. Et je ne fus pas déçue... Bien qu'il y eu à mon avis autant de mots positifs que négatifs dans son mini-discours, je fus bien obligée de parler. De dire les mots qui me passaient par la tête. Mais surtout, sans réellement réfléchir, car il fallait être sincère et ne pas se préparer pour ce genre de choses... Sinon, j'aurai pris le risque que l'on se dise que je n'étais pas sincère... Et moi, je l'étais toujours !

"Ce n'est pas à moi de te confier cette chauve-souris... Les êtres vivants sont libres, ils font ce qu'ils veulent et je ne peux la forcer à quoi que ce soit, je ne peux que proposer des idées, et c'est à elle de décider ce qu'elle veut faire. Je ne peux donc ni accepter ni refuser, seule la chauve-souris le peut !"

J'adressais à ces mots un sourire à cette étrange personne qui me semblait attachée aux animaux sans pour autant croire à leur liberté. Comment donc pouvait-elle se dire que j'allais forcer le petit animal à faire quoi que ce soit ? Ce serait inconscient.

¤ 2 Khole Vita ¤
~ Il est 23 heures 47 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
P.N.J
P.N.J
Récits 770
Balade de nuit Empty
MessageSujet: Re: Balade de nuit   Balade de nuit Icon_minitime1Mar 26 Nov - 17:21

Balade de nuit Bat10

Bien au chaud et à l'abris de toute attaque, du moins le pensait-elle, la chauve-souris écouta avec attention les mots de l'Elfe à défaut de comprendre l'autre. Et à ses réponses, la tête de mort ne semblait pas aussi méchante qu'il y paraissait. Ah, et elle avait un prénom aussi ; Alkanor. Sérieusement, comment elle faisait pour rester aussi calme face aux éléments perturbateurs ? D'abord lui quand il s'est agrippé à sa tignasse, la Reine Vampire, et maintenant le nouveau venu... Cela forçait le respect, qu'il s'agisse d'insouciance, de patience ou simplement de gentillesse à son état le plus pur, Alkanor avait quelque part charmé la petite chauve-souris. Il aurait tellement aimé être ainsi, mais avec un carafon comme le sien, cela était tout bonnement impossible ! Puis quand vint l'instant où l'Elfe parla de lui, ses yeux ronds se mirent à luire d'un éclat singulier. Il n'était rien, mais Alkanor le traitait comme si il était tout ! Nul doute que si il était Humain, il l'embrasserait pour avoir formulé ses paroles qui lui allèrent droit au coeur. Toutefois... s'il était Humain, jamais elle n'aurait dit ce genre de chose. Bon sang que c'était compliqué !

Envahit par un élan de curiosité que son ouïe seule ne pouvait assouvir, l'animal remonta le long du décolleté de L'Elfe avant de laisser sortir la tête du vêtement. Juste la tête, rien d'autre ! Son petit nez s'agitait afin de humer un maximum d'odeurs, ses oreilles s'orientaient en fonction de la position de chaque son qu'elles pouvaient percevoir. Quant à ses yeux, ah ses yeux... d'énormes billes noires qui ne lâchaient pas leur attention de ce drôle de personnage qui discourait avec Alkanor. Si il avait tout comprit, ce dernier voulait le faire sien, mais l'Elfe lui enseigna avec toute la douceur qui la caractérisait qu'une chauve-souris avait aussi le droit de vote. Si vraiment il y avait une décision à prendre dans ce sens, nul doute que Alkanor serait l'élue. Mais une sensation étrange émanait de ce garçon, s'il en était... une pointe de tristesse, une solitude que son passé en tant que Grégor connaissait sans jamais être parvenu à la dompter. Hélas, il ne pouvait rien pour lui, il n'était et ne sera jamais un animal de compagnie ! Et ce fait, seule Alkanor semblait l'avoir comprit, ce qui était déjà extraordinaire de son point de vue de chiroptère.

- Hii ! Émit-il soudainement avant d'incliner sa tête sur le côté.

Non non ce n'était pas pour qu'on le prenne, mais plutôt pour qu'on parle encore de lui. Il ne saurait l'expliquer, mais il aimait beaucoup cela. À cela une question se greffa ; lorsqu'il était un garçon humanoïde, pourquoi n'avait-il point droit à ce genre de qualificatif ? Pourquoi le truc inutile qu'il était lui était finalement supérieur en de nombreux points ? Hein ? pourquoi ?!

¤ 2 Khole Vita ¤
~ Il est 23 heures 48 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Meallán
Meallán
Récits 16
Balade de nuit Empty
MessageSujet: Re: Balade de nuit   Balade de nuit Icon_minitime1Mar 26 Nov - 18:55

Lors de notre conversation, je sus qu'Alkanor était une voyageuse, poussée par la curiosité à venir dans cette ville. Une réponse simple pour une question simple. Aussi, j'avais décidé de rester sommaire en retour, quoique, un peu plus détaillé en l'informant que j'étais un barde, que j'aimais explorer le monde et que je voulais travailler ici, temporairement avant de me remettre en route.

La réponse de l'elfe concernant le fait de me convaincre me laissa sans voix. Je me sentais...comment dire...bête et honteux. Elle avait terriblement raison, la chauve souris avait aussi son libre arbitre et mon passé me l'avait fait carrément oublié. Cette évidence me fit comprendre son honnêteté des plus sincères et que je m'étais laissé emporté par mes émotions négatives. Même la petite bête semblait d'accord avec Alkanor ! Elle avait en effet sortie sa bouille de son décolleté et avait incliné sa tête comme si elle acquiesçait sa protectrice.  

- Très bien, c'est à la chauve souris de décider, je comprends, lui dis-je d'une petite voix penaude. Pardon de m'être montré quelque peu égoïste, j'ai vraiment cru que tu voulais t'en accaparer et l'abandonner comme un vulgaire objet. Je...c'est lié à mon passé, que j'ai refoulé, enfin bref laisse tomber, trop long et douloureux à expliquer et je ne le veux pas. En tout cas, cet animal semble se sentir bien avec toi, lui dis-je en souriant timidement. Crois-tu qu'il te comprenne vraiment ? j'ai entendu dire que les elfes pouvaient avoir un lien particulier avec les bêtes.

Il commençait à se faire tard et la fatigue à apparaître. Je commençais à bailler et m'étirer bruyamment.

- Depuis combien de temps es tu ici ? Connaîtrais-tu une bonne auberge où s'y reposer ? Peut-être pourrions nous y aller ensemble ? Puis j'ajoutais en riant, Rassure toi, je ne vais pas te voler ton protégé dans ton sommeil même si cette idée m'étais venue à l'esprit ! Si tu ne sais pas où me guider, j'ai entendu parler du Poulpe tenace, sur la route du port, c'est là que j'irai

Sur ces mots, je cherchais du regard la direction à prendre.

¤ 2 Khole Vita ¤
~ Il est 23 heures 50 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Alkanor
Alkanor
Récits 17
Balade de nuit Empty
MessageSujet: Re: Balade de nuit   Balade de nuit Icon_minitime1Mer 27 Nov - 15:07

J'écoutais avec attention la réponse de l'inconnu qui, lui non plus, ne s'embarrassa pas de trop de précision, autant que moi peut-être un peu plus. Ainsi j'appris que Meallán était barde, un métier qui, de mon avis, se pouvait intéressant lorsque la personne était douée. Non pas que je doutais qu'il le soit évidemment, ce n'était qu'une pensée comme les autres et, pour éviter de dire une chose maladroite, je préférais me taire et simplement acquiescer en l'entendant expliquer qu'il aimait explorer le monde. Bien, il ne pouvait pas être méchant s'il aimait cela... Si ? Pour le moment il n'avait pas l'air dangereux. À voir par la suite.

Après avoir expliqué la liberté de la chauve-souris quant à suivre une personne ou une autre, la petite créature concernée remonta de sa cachette pour dévoiler oreilles agitées, nez humant l'air et yeux tout curieux. Certainement avait-elle compris mes mots, peut-être était-elle contente ? Après tout, elle venait d'entendre qu'elle était un être vivant libre de ses choix, cela avait de quoi rassurer et satisfaire quiconque aurait pensé être forcé de faire quoi que ce soit. D'un mouvement de tête accompagné d'un petit cri, le chiroptère semblait acquiescer mes paroles, et cela me semblait tout à fait normal, qui voudrait être soumis ? M'autorisant un sourire à demi-amusé par la réaction de l'animal volant, je regardais le barde en attendant sa réponse, curieuse de voir sa réaction. Je n'avais pas voulu l'attrister ainsi, je n'avais fait que dire la vérité, et cela Meallán l'avait bien compris. Mais il semblait si... embêté ? Néanmoins je comprenais sa réaction grâce à son explication, et loin de lui en vouloir pour cela je me contentais de lui sourire gentiment tandis qu'il continuait de parler. Je n'allais pas insister sur son passé, ce n'était pas mes affaires et je le savais très bien. Mais j'étais contente de voir qu'il n'allait forcer la petite bête à rien et cela me suffisait à être rassurée autant qu'un peu plus confiante. Bien qu'il me fallait rester concentrée !

N'insistant donc pas, j'écoutais la suite de ses paroles avant de lui adresser un hochement de tête pensif. Sa réponse plus tôt et son sourire qui me paraissait pensif me poussèrent à dire la vérité, bien que je ne mentais jamais ou alors vraiment très rarement, j'aurai pu tout simplement éluder la question. Mais à la place, je me contentais de lui donner une petite réponse simple afin de satisfaire sa curiosité compréhensible :

"Jusqu'ici les animaux m'ont toujours comprise. Il est vrai que ça peut aider de se comprendre, peut-être est-ce pour ça que la chauve-souris est venue ? À vrai dire je ne sais pas réellement, mais oui je pense qu'il me comprend. Quant à savoir si beaucoup d'Elfes ou demi-Elfe en sont capables... Je ne sais pas, je n'en n'ai pas rencontré beaucoup."

Il est vrai qu'avant la mort de mes parents, nous n'étions que tous les trois sans personne d'autre... Et que pendant mon voyage, je n'avais pas parlé à beaucoup de monde. Mais l'important n'était pas la quantité ! Meallán semblait se fatiguer, il est vrai que la nuit était bien avancée et qu'il allait falloir dormir un jour... Ou plutôt une nuit. Dormir le jour en ville était tout simplement impossible, il y avait trop de monde, de bruit, trop de passage... La nuit nous servait donc la plupart du temps à cela : dormir, récupérer les forces perdues dans la journée... Haussant les épaules à l'attention de la personne devant moi en l'entendant demander où il serait bon de s'installer, je pris le temps de réfléchir sérieusement à la question, bien que je n'en avais en fait aucune idée. Peut-être qu'y réfléchir aurait pu m'aider mais non, rien ne me vint en tête. Je lui adressais à la place un petit sourire en entendant les paroles suivant son rire. Peut-être n'avait-il pas tout compris finalement... On ne pouvait pas, du moins dans ma tête, voler un être vivant. Mais je préférais ne pas renchérir là-dessus, me contentant de répondre doucement :

"J'ai plus l'habitude de dormir dehors que d'être enfermée dans une pièce, et je ne suis pas là depuis très longtemps... Je ne saurai pas où te conseiller, à part peut-être aller à l'auberge dont tu as entendu parler ? Les gens d'ici savent certainement mieux que moi ce qu'il y a d'intéressant. Peut-être pourrais-je t'accompagner un moment ? Je n'ai encore jamais été au port, cela pourrait être intéressant d'y aller si tu le souhaites."

¤ 2 Khole Vita ¤
~ Il est 23 heures 51 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
P.N.J
P.N.J
Récits 770
Balade de nuit Empty
MessageSujet: Re: Balade de nuit   Balade de nuit Icon_minitime1Jeu 28 Nov - 19:00

Balade de nuit Bat10

Décidément, c'était sa nuit à Alkanor, elle adoptait tout ce qui passait ! Si elle avait pu, nul doute que la petite chauve-souris aurait eu un fou rire. Mais bon, la situation ne le mettait plus vraiment à l'honneur, aussi, sans couiner plus avant, l'animal s'en retourna dans le giron de l'Elfe. Pas un instant il ne s'était demandé si ça la gênait ou non, il s'y sentait bien, c'était la seule chose qu'il gardait à l'esprit. Surtout qu'il risquait de faire encore plus frais au port, sans oublier l'humidité... Il était si chétif qu'une pneumonie pourrait surgir en un clin d'oeil, ce qui ne manquerait point de le terrasser pour de bon. Rhaa... voilà qu'il devenait hypocondriaque en plus ! Tss, ce qu'il pouvait-être idiot parfois. Finit-il par se reprendre en se tapant le sommet du crâne avec la pointe de sa griffe. Et pour cause, il était peu probable que Alkanor pose ses fesses sur un muret, se déchausse et fasse trempette... La nuit était foncée, et dormir à la belle étoile en pleine ville n'était pas du tout recommandé, surtout par les temps qui couraient !

Plusieurs auberges ouvriraient leur porte à ces gens de passages, mais une se détachait du lot pour son ambiance atypique ainsi que son tenancier offrant nombres de repas à sa clientèle. Oh il ne fallait guère s'y méprendre, c'était surtout pour passer les restes, des restes d'assiettes pas terminées. M'enfin, ça restait de la bouffe, lorsqu'on avait faim, la morve des autres ne faisaient qu'agrémenter la sauce. À l'époque où il était encore Grégor, l'animal se souvenait de l'appellation de certains des menus figurant à la carte : "Les fonds de poubelle", "la bouteille dans la litière", "la marmite brûlée"... Pour sûr, il ne manquait point d'imagination, et encore, il ne s'agissait que des spécialités locales. Fallait voir quand ça venait de plus loin, genre Tesnü : "L'écaille emmanchée", "Roulé de Sirène au cognac", et le meilleur en rapport avec le nom de l'établissement : "Empoulpation"... C'était... hmm, valait mieux l'ignorer !

Le poulpe tenace serait parfait pour eux. La chauve-souris les guiderait bien mais... elle était investie d'une flemme monstrueuse ! Ils pouvaient bien se débrouiller un peu, et si vraiment ils peinaient au point de se dormir dessus, là et seulement là, elle accepterait de faire un effort.

[Annonce : En cas de sortie de zone, merci de scinder le RP en deux et d'ouvrir un nouveau sujet dans le lieu approprié Exclamation]

¤ 2 Khole Vita ¤
~ Il est 23 heures 51 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Meallán
Meallán
Récits 16
Balade de nuit Empty
MessageSujet: Re: Balade de nuit   Balade de nuit Icon_minitime1Ven 29 Nov - 17:48

Alkanor a satisfait ma curiosité concernant la compréhension des animaux par rapport aux elfes, quel joli pouvoir que d'être en symbiose avec son environnement ! Quelques fées l'avaient aussi chez moi, je pensais que les elfes l'avaient tous mais apparemment peut-être pas. Moi, j'aurais bien voulu l'avoir en tout cas mais en mieux, je veux dire comprendre et être compris, tant qu'à faire ! Cela aurait bien aidé à tout savoir de notre chauve souris, je fus un peu déçu de voir que la petite bête préférait se cacher au lieu d'être plus visible, d'être plus communicative, mais il faut dire que l'air de la nuit se faisait un peu plus frais. Si cela se trouve, c'était pour réchauffer l'elfe ? Raaah je suis jaloux !

- Oh, alors comme ça, toi aussi tu viens quasi tout juste d'arriver ? Voilà un autre point commun. Tu préfères donc dormir à la belle étoile mais, es-tu un peu claustrophobe ? Car moi je le suis devenu... Mais ne connaissant pas cet endroit, il me parait plus avisé de se protéger dans une auberge, tu devrais faire de même ! Il y a sans doute de mauvaises personnes qui traînent dans le coin et toi... Ben tu es jeune, jolie, et seule... Une proie facile en somme. Dommage que tu ne connaisses pas de coin où aller, alors tentons le mien. Accompagne moi s'il te plait, cela sera plus sûr, pour nous deux, insistai-je. Je crois que le bâtiment est par là, suis moi, avec un geste de la main rapide.

[Suite ~ ICI ~ Arrow ]

¤ 2 Khole Vita ¤
~ Il est 23 heures 52 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Alkanor
Alkanor
Récits 17
Balade de nuit Empty
MessageSujet: Re: Balade de nuit   Balade de nuit Icon_minitime1Mer 4 Déc - 16:58

Après avoir sortit un instant sa tête pour approuver mes paroles, la petite chauve-souris retourna rapidement sous mes vêtements, apparemment désireuse de rester cachée, certainement y avait-elle bien chaud et n'avait-elle pas envie de s'envoler pour nous suivre ou partir seule dans ce monde bien grand. Elle ne faisait pas de mal ainsi installée, bien que j'aurai préféré qu'elle s'installe ailleurs je ne pouvais me résoudre à lui demander de ce déplacer. Comment demander une telle chose à un petit être vivant alors qu'il ne faisait pas chaud et qu'il se faisait bien tard ? Certes, la créature était normalement nocturne, mais celle-ci était en droit de se trouver fatiguée. Alors je la laissais là, cachée, écoutant Meallán commenter ma réponse. Je secouais simplement la tête en l'entendant évoquer une possible claustrophobie : je ne l'étais pas, mon enfance m'avais simplement habituée à être dehors et on perd difficilement ses habitudes, même après deux années de voyage. Pourtant il disait l'être, et même si l'interroger sur cette apparition de peur me paraissaient malpoli, je ne pouvais m'empêcher d'être curieuse. Une peur apparaît généralement à cause d'un moment passé, et Meallán avait déjà parlé d'un passé certainement compliqué. Mais je me retins, refusant de m'intégrer dans une affaire qui ne me concernait en rien, me concentrant sur la suite des paroles du jeune garçon.

J'écoutais donc avec attention les paroles de Meallán, des paroles qui me semblèrent correctes et réfléchies comme lorsqu'il s'était dit vouloir protéger le chiroptère malgré le fait qu'il avait parlé de cette petite bête telle un objet sans conscience. Décidant qu'il ne pouvait pas être dangereux même s'il me fallait tout de même rester sur mes gardes, je hochais la tête en l'entendant me demander de l'accompagner. Ce n'était pas grand-chose que de marcher en sa compagnie, j'allais pouvoir en profiter pour visiter un peu.

"Très bien, allons-y dans ce cas. Je verrais en chemin si je reste dehors ou non."

Et à ces mots je suivis la direction indiquée par Meallán en sa compagnie.

[Suite ~ ICI ~ Arrow ]

¤ 2 Khole Vita ¤
~ Il est 23 heures 52 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Balade de nuit Empty
MessageSujet: Re: Balade de nuit   Balade de nuit Icon_minitime1

Revenir en haut Aller en bas
 

Balade de nuit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Sept Destinées :: ~ ASTRUNE ~ :: Nandis :: La place de l'Hybride :: Les jardins-
Sauter vers: