AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Exclamation L'autel Astral ~ICI~ Exclamation




La table du rôlliste ~ICI~ Arrow



Partagez | 
 

 La chambre de Myla

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
P.N.J
avatar
Récits 731
MessageSujet: Re: La chambre de Myla   Sam 17 Juin - 3:06

Cette ambiance si particulière finira par s'estomper, cédant ainsi sa place à la dure et mélancolique réalité. Emy ne fut guère sujette à l’envoûtement que prodigua la cérémonie à l'instar de Myla, ce qui laissa cette dernière frigide au bien être qu'elle était sensé lui procurer. Sa moitié Elfique n'y était pas étrangère. Pour les Elfes, tout est question de croyances et de coutumes, en d'autres termes, pour eux c'est la réalité même. Cette illusion de béatitude remonte à la première rencontre entre Elfes et Hommes, depuis lors, elle n'a cessé d'être perpétuée. Les étrangers étaient incapables de comprendre ce lien si profond que les Elfes entretenaient avec la nature et leur Déesse. Aussi, plutôt que de leur expliquer l'inexplicable, ils développèrent une magie qui serait à même d'endormir leur sens, une magie empathique uniquement réservée aux autres races peuplant Astrune, à l'exception des Drows. Emy était donc par sa nature à la fois Elfe et Drow, naturellement immunisée. Or, n'ayant pas grandie en Lalwende, elle venait d'assister à une cérémonie mortuaire en tant "qu'humaine" toujours pourvue de ses sens.

Un "détail" que Thrilie eut tôt fait de percevoir...



Sans attendre, la guérisseuse se posta juste devant Emy avant de lui saisir doucement les épaules. Aucune expression n'était fichée sur son visage, mais son regard trahissait la bienveillance qu'elle dissimulait par son naturel si sérieux. Sans en comprendre la raison, Thrilie éprouvait une affection toute particulière à l'égard de sa vis-à-vis. Non pas parce que celle-ci lui avait ouvert sa porte, ni même pour son côté bon enfant, mais pour ce petit... lien qu'elle discernait dans son moi profond. Pour l'heure elle ne savait guère quoi en penser, mais elle demeurait certaine que tôt ou tard, elle en percerait les secrets.

- Personne ne sait où il est allé. Répondit-elle en murmurant. Mais nous, nous savons où nous devons aller. La guérisseuse savait que le sujet serait de nouveau abordé, il était donc inutile de surenchérir à l'émotion déjà présente. Slive nous a convié d'une mission, et même si je sais qu'il vous sera difficile de trouver le sommeil, il va falloir pourtant vous y forcer. Car d'après la carte, c'est une très longue route qui nous attend...


Elle n'en dira rien ni ne le montrera, mais la réaction d'Emy durant le départ du défunt dans l'autre monde était d'une incompréhension totale. Pourquoi éprouver de la peur au devant d'un tel sentiment de sécurité et de bonheur ? Ca ne sera que quelques instants après qu'elle finira par se demander pourquoi avoir ressenti ce qu'elle a ressenti ? Magie ou pas, Myla ne pouvait tolérer la manipulation ! Thrilie ne lui donnait pourtant pas l'impression d'être une vile sorcière en quête de viscères, mais fallait-il toujours se fier à ses impressions ?

- Dormir ? après ça ? Rétorqua la guerrière manifestement énervée. Un homme vient de s'évaporer du lit dans lequel je dormais avant que vous n'arriviez. Pensez-vous sincèrement que je pourrais m'y vautrer à nouveau ?

- Je vous demande pardon Myla... Supplia l'Elfe en lâchant Emy. Je ne faisais que suggérer, et non je n'attends pas que vous agissiez comme-ci rien n'avait eu lieu.

Thrilie semblait plus maladroite que dangereuse aux yeux de la guerrière, mais la méfiance était toujours de mise. - Je l'espère bien. Quoi qu'il en soit, plus question de dormir ici. Finit-elle par affirmer avant de commencer à rassembler ses affaires. De son côté, intimidée par la manière d'être de Myla, la guérisseuse préféra faire silence, laissant ainsi Emy décider de la suite.

¤ 2 Khole Vita ¤
~ Il est 23 heures 21 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emy
avatar
Récits 3249
MessageSujet: Re: La chambre de Myla   Lun 3 Juil - 18:26

Un peu perdue dans mes pensées, toujours concentrées sur Slive et ce qu’il venait de se dérouler, je n’en étais pas moins décidée à partir et me rendre dans sa contrée. Je vis alors Thrilie se placer devant moi et placer ses mains sur mes épaules ce qui me fit relever la tête et, par la même occasion, le regard. Un pâle sourire vint même éclairer mon visage alors que l’elfe demeurait plutôt neutre. Si la guérisseuse pouvait être mystérieuse, je savais que dans mon cœur, elle avait déjà pris une place assez importante. Étrange pour une rencontre de quelques heures à peine… Néanmoins étant du genre à écouter mes émotions je ne refoulais aucunement cette agréable sensation. Puis j’écoutais Thrilie, hochant la tête avant de grimacer à la mention de… dormir après une soirée pareille.

D’ailleurs Myla y réagit de façon bien plus virulente. Elle qui avait été si calme durant tout le rituel semblait à présent fortement contrariée. Que s’était il donc passé qui puisse la mettre dans cet état ? Je percevais en elle de l’inquiétude aussi, voire de la méfiance envers Thrilie. Ce que je ne comprenais guère il fallait bien l’avouer. Mais la petite dame était une guerrière et de ce fait plus à l’affut que moi du danger. Je la vis s’offusquer de devoir dormir ici, où Slive venait de rendre l’âme. Oui l’elfe avait eu la maladresse de le proposer, mais le passage vers l’au-delà n’étant pas de la même nature pour elle, c’était compréhensible. Souriant cette fois ci plus franchement au quiproquo qui venait de se dérouler, je me plaçais devant Myla.

- Ne vous inquiétez pas, je ne comptais pas vous laisser dormir ici, il s’est passé beaucoup trop de choses en quelques heures. Mais les elfes ont leur propre façon de penser qui diffère beaucoup de la notre ne l’oublions pas ! Prononçais-je tranquillement en posant ma main sur le bras de la petite dame. Puis je continuais alternant un regard sur Thrilie, puis sur Myla. Je vous propose de rassembler vos affaires, je vais m’arranger avec l’aubergiste et vous allez toutes deux venir passer le reste de cette nuit chez moi !

Toute à ma joie d’accueillir mes deux rencontres du soir dans ma petite maison, je n’en oubliais pas le long chemin qu’il nous faudrait parcourir ensuite. Je réfléchissais déjà à ce que je devrais emmener en dressant une petite liste dans ma tête et l’air de rien, je sortis de la chambre, bien contente de mettre un peu de distance entre ce lieu, et moi. Si Thrilie ou bien Myla n’étaient pas d’accord avec mon idée elles auraient tôt fait de me rattraper, je me dirigeais simplement vers les escaliers qui menaient en bas afin de discuter avec mes amis de l’auberge et les dédommager de cette nuit écourtée.

¤ 2 Khole Vita ¤
~ Il est 23 heures 23 ! ~

_________________
                     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
P.N.J
avatar
Récits 731
MessageSujet: Re: La chambre de Myla   Lun 27 Nov - 5:42


Quand Myla annonça ne plus vouloir dormir ici, elle parlait de la chambre, non de l'auberge. Emy n'était donc guère forcée d'en arriver là... Cependant, la guerrière n'eut aucun mal à comprendre qu'elle le proposait par plaisir. Alors, étant ce qu'elle était, la petite Dame ne pouvait décliner une si généreuse invitation. Après quoi, l'Elfe quitta la pièce avec Thrilie sur ses talons, ce qui permit à Myla de se revêtir de son imposante armure. Il était plus facile pour elle de l'endosser, que de la transporter en pièces détachées. Sa cuirasse était faite pour ses mensurations et aucune autre, cela facilitait donc grandement les choses lorsqu'il s'agissait de l'enfiler, ou encore de l'ôter. En outre, si nul ne la dérangeait, cinq minutes suffisaient à cette manœuvre.

Elle n'en disait certes rien, mais Myla s'en voulait d'avoir traité Thrilie de cette manière. La magie altérait son humeur à l'instar des menstrues chez les bourgeoises. Aussi, quand le moment sera venu, elle s'expliquera au calme avec elle...


Au même moment, dans le corridor menant à l'escalier, l'angoisse se faisait plus lourde sur le coeur de Thrilie. Ce n'était pas dans ses habitudes d'être sujette à la confrontation, alors les régler... De son point de vue, l'homme à la cicatrice n'avait pas à s’arroger le droit de priver Slive de ses soins. Il lui sera donc impossible de s'excuser pour un acte qu'elle jugeait légitime ! Seulement elle était loin de son foyer, et surtout rejetée par ce dernier. La guérisseuse allait bien être forcée de s'adapter, voir même faire ou dire des choses qui lui étaient normalement contre-indiquées. En d'autres termes, si Emy venait à lui demander de s'excuser afin de dissiper les tensions, l'Elfe s'y emploierait.

Son visage empourpré témoignait de sa gêne grandissante, mais en dépit de cela, Thrilie garda courage et suivit Emy jusqu'en bas des marches.

[OUT : Dans la salle principale ~ICI~... Arrow ]

¤ 2 Khole Vita ¤
~ Il est 23 heures 24 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: La chambre de Myla   

Revenir en haut Aller en bas
 

La chambre de Myla

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Sept Destinées :: ~ ASTRUNE ~ :: Les collines D'Umar :: Le village :: Les milles et une nuits :: Les chambres-
Sauter vers: