AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Exclamation L'autel Astral ~ICI~ Exclamation




La table du rôlliste ~ICI~ Arrow



Partagez | 
 

 Kathlyn Fitzdraken

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Kathlyn Fitzdraken   Dim 9 Juin - 20:00

~ Mon identité ~

~ Prénom : Kathlyn
~ Nom : Fitzdraken
~ Surnom : Kat

~ Âge :27 ans
~ Jour & Mois de naissance : 10 Phila du mois de Nera
~ Sexe :Femme
~ Race :Humaine

~ Lieu de naissance : Baronnie non loin de Freezis
~ Lieu où vous vous trouvez actuellement : Non loin de Nandis

~ Classe : Guerrière
~ Alignement : Loyal Neutre


~ Apprenez à me connaître ~

~ Description Physique :

Kathlynn Fitzdraken est une femme au teint clair typique des contrées glaciales proche de la trentaine mais qui, malgré tout ne les fait puisque toujours en forme. Une belle femme à la longue chevelure rousse mais sa particularité reste des yeux jaunes dorés, signe de l’héritage des Fitzdraken. L’ascendance noble se lit facilement sur son regard, le comportement et ses vêtements, malgré qu’ils soient adapté pour le voyage ne font que confirmer cette théorie. Mesurant un mètre 68 pour un poids d’une soixantaine de kilos, Kathlynn est plutôt finement musclé et athlétique. Rien d’étonnant puisqu’elle porte presque quotidiennement un plastron de cuir, épaulettes et manchettes, le tout décorés d’une cape rouge orné d’un blason métallique en forme de lion, le blason familial. L’omniprésence de son épée bâtarde à la ceinture laisse sous-entendre que Kathlyn est une fine lame et où les seuls objets montrant une trace de féminité étant deux boucles d’oreilles, souvenir de sa défunte mère.

~ Description Psychologique :
Peu expressive, Kathlyn est une femme qui peut paraitre sèche et sévère au premier abord. Sans être désagréable, elle est peu disposée à des discussions autour d’une tasse de thé dont sont friands les nobles. D’ailleurs elle n’est pas disposée à ce genre de passe-temps, Kathlyn venant d’une région aussi bien réputée pour la rudesse de son climat que pour l’hostilité de la région. Un comportement que beaucoup de femmes de Nandis considéreraient comme « garçon manqué » là où à Freezis il porterait le respect, aussi bien des nobliaux que des paysans. Croyante, elle vénère Hithar malgré qu’elle ne soit pas trop pratiquante. Elle est aussi ancrée sur les anciennes traditions, cette noble n’en reste pas moins une monarchiste convaincue qui estime qu’un pouvoir fort et centralisé est synonyme de puissance, que c’est cette puissance qui régit son monde et où les plus faibles se doivent de servir les plus forts pour avoir leurs protections. Cet excès de zèle est particulièrement visible lorsqu’elle a à faire à quelqu’un qui met d’abord en évidence son lignage et où les actes ne suivent pas, situation où elle n’hésiterait pas à montrer son mépris. Car Kathlyn n’en reste pas moins une noble qui a grandi dans des traditions familiales et guerrières, qui a grandi avec une épée dans la main quand elle ne chassait pas avec son père et qui n’hésiterait pas à charger en première ligne avec la piétaille dans une bataille rangée.

~ Biographie & Histoire :

Les Flitzdraken, un nom qui apparait parfois dans de vieux manuscrits relatant l’époque où les vampires ont déferlé sur Astrune, un nom qui a fait aussi tremblé certains vampires à cette même époque puisque possédant dans leurs rangs des chasseurs de vampires de renoms. Autrefois fervent d’Hithar, cette reconversion a pourtant été une franche réussite puisque par la suite anoblie, ayant comme charge des terres dans des montagnes reculées où cette famille devait garder des secrets bien gardés. Mais les années passent, puis des siècles, les secrets finissant par se transformer en légende puis en oublie. La dynastie connaitra le même sort et finira par n’être plus que l’ombre d’elle-même. Ironiquement, c’est la fondation de Freezis qui sonnera le coup de grâce, faisant passer la baronnie en zone stratégique de seconde zone.

Kathlyn n’a pas connu sa mère, morte en couche et c’est le Baron Georg Fitzdraken qui a pour ainsi dire élevé sa fille dans un monde d’hommes tout en suivant les traditions familliales. Une enfance sans complication, si on excepte la tentative d’enlèvement à ses 9 ans de la part d’une bande de maraudeurs, voyant en la fillette un bon moyen de faire pression sur le Baron et considérant le fief comme éventuellement un bon moyen de repli après une razia entre Freezis et la Nantis. La région deviendra instable par la suite.

Les années passent et la fillette deviendra une jeune femme. Dernière représentante de sa dynastie, à peine qu’elle aura ses 17 ans qu’elle se retrouva promise à un noble de Freezis du nom d’Ulrick, mariage arrangé qui se transforma pourtant en amour et donna naissance à un petit garçon du nom de Karl deux années plus tard. Si il y avait bien une chose dont aussi bien Kathlyn que son père où ils n’étaient pas prêts, c’était bien le monde des intrigues et des complots. Avec un mari soit disant stérile, la naissance du bambin ne fit pas que des éloges dans la belle famille qui croyait faire d’une pierre deux coups d’ici plusieurs décennies en s’appropriant « légalement » un titre et des terres. C’est l’empoisonnement de son fils qui déclencha la vendetta, suivi d’un peu plus tard par la tentative d’assassinat de son père qui décèdera suite à ses blessures. Les années qui suivront ne seront que quelques escarmouches si ce n’est qu’une nuit le pont-levis finira par être abaissé pour y faire rentrer une troupe de mercenaires. S’ensuivra un combat perdu d’avance où Kathlyn verra son mari mourir sous ses yeux de la main de son propre frère. Blessée, elle arrivera à s’enfuir in-extremis.

Plusieurs années années ont passé, Kathlyn n’a pas vraiment oublié cette traitrise et compte un jour revenir pour prendre sa vengeance, cherchant par la même occasion financement et alliés… En vain... Voyageant, elle a fini par embraser ce à quoi était destinée ses ancêtres : la chasse aux créatures maléfiques. Elle est restée quelques années dans les collines d’Umar où s’abonna à la chasse aux vampires en s’en prenant à quelques nids de jeunes vampires. Puis, finissant par se lasser, ou à moins que ça soit la soif de l’aventure qui lui manque, elle finira par se diriger vers la région de Nandis où la noble comptait s’installer quelques temps.


~ Suppléments ~

~ Particularités propres à votre espèce : Aucune compétence naturelle, mais pas non plus de défaut particulier.

~ Ce que vous aimez :Le bon vin au coin d’un feu. Ne refuserait jamais un duel amical au clair de lune. L’adrénaline lors des chasses et le sens du défi en voulant toujours se dépasser. Sans que ça un vice, elle apprécie d’avoir un certain confort même si dernièrement elle n’y a plus eu le droit.

~ Ce que vous détestez :Créature dites « maléfiques ». Estime qu’un bon vampire est un vampire mort. Apprécie peu la violence gratuite quand ça sort de l’optique de l’entrainement. Ne supporte pas les lâches, et dernièrement les traîtres aussi.

~ Vos peurs : Perdre ses proches mais il semblerait que ça soit déjà fait. Une « vampirisation forcée » qu’elle considèrerait comme la pire des humiliations. Ne jamais pouvoir connaître le secret de sa famille.

~ Arme(s) :Une épée bâtarde, une dague, une arbalète de poing dépliable au poignet gauche.

~ Signe(s) particulier(s) : Ses yeux jaunes dorés

~ Points forts : Bretteuse très douée avec les conditions physiques qui vont avec. Capacités physique au dessus de la norme humaine, équivalent à un vétéran qui a passé sa vie sur un champs de bataille. Elle reste aussi une bonne cavalière. Bonne connaissance en alchimie et en drogue de combat en profitant d’un métabolisme filtrant ses derniers relativement bien. Cette femme est plutôt cultivée quand cela concerne les légendes ou le folklore surnaturel.

~ Points faibles : Manque de patience lors des négociations qui s’enlise où elle aurait plus tendance à faire parler ses poings voir sa lame. N’aime pas trop tourner autour du pot et donc trop franche, ce qui est devant la haute société un handicap de poids. Un excès de zèle gênant pour certains, surtout quand ils sont cataloguer comme "créature mauvaise" là où ce n’est pas nécessairement le cas. Peu disposé à apprendre la sorcellerie en se fiant plus à du bon matériel. Un repas normal est l’équivalent de deux personnes pour elle.


~ Mes secrets ~

~ Pouvoirs : Aucun
~ Capacités spéciales :

Là où certains sont impressionnés des capacités et des talents martiales des Fitzdraken, d’autres les traiteront tout simplement de monstres. Et pourquoi pas de mutants ? Pourtant ils ne sont pas si loin de la réalité. Kathlyn est comme les siens, elle possède un corps et un métabolisme différents de ceux de sa race humains, allant jusqu’à donner un contrôle innée de son métabolisme et de son rythme cardiaque. Cela n’en reste pas moins son petit secret.

Pacemaker *capacité active* : Kathlyn diminue en a rien de temps son rythme cardiaque et sa pression artérielle, ce qui fait qu’elle contrôle le temps, du moins de son point de vue. Si la vitesse de ses mouvements restent en réalité les mêmes son point de vue étant totalement différent puisqu’il en ait tout autrement de son temps de réaction. Elle peut donc analyser une situation, ses mouvements devenant minutieusement calculés devenant extrêment précis. Une capacité aussi bien dangereuse pour elle que pour ses adversaires puisque le cœur peut très bien ne plus vouloir redémarré si ce « ralentissement » est trop important ou devait durer trop longtemps.

Poussé d’adrénaline *capacité active* : Secrétant une grande quantité d’adrénaline en quelques secondes, Kathlyn est capable de décupler ses forces ou la rapidité de ses mouvements de manière impressionnante sur un court instant, allant bien au-dessus des capacités humaines. Le revers de la médaille ? Si le coup ne fatigue pas à proprement dit et n’a « techniquement » aucune limite d’utilisation, Kathlyn n’en reste pas moins qu’une humaine et il n’est pas dit que son corps soit apte à certains nombre d’utilisation ou d’utilisation : le risque de déchirement musculaire ou d’ os cassé existant belle et bien.

Métabolisme amélioré *capacité passive* : Typique de sa famille, Kathlyn a un corps qui sent, résiste et filtre particulièrement bien les impuretés dans son corps et plus exactement les drogues et à eux l’entrainement adapté. Cela augmente l’efficacité des potions ou drogues alchimiques mais aussi permet l’utilisation de certaines qui se révèlerait mortel en temps normal (évite l’empoisonnement dû à l’utilisation de ses dernières). L’autre effet secondaire est éventuellement une augmentation de son agressivité quand elle est en état secondaire. Etonnement contrôlable mais belle et bien présente.

Vision du chasseur *capacité active* : En se concentrant son regard sur un endroit, cette capacité octroie une vision de l’aigle à Kathlyn, laissant parraitre certains indices parfois invisible à l’œil nu. Des traces de doigts sur du verre et même des traces de sang nettoyé ou de transpiration sur une poignée de porte. Les problèmes, si cela devait être utilisé de façon trop intensive, cela peut donner de très fortes migraines. De plus certains indices/traces sont parfois incompréhensibles pour Kathlyn.

~ Talent secret : Aucun

~ Capacité mystique : Aucune


~ Utilitaires ~

~ Ma couleur utilisée : #F5CB23
~ Lien de votre inventaire : Inventaire de Kathlyn Fitzdraken
~ Code : Approuvé par Elfwyn !


~ Origine, Désir ou Mystère ~

~ P.N.J : Oui
~ Narrateur : Oui
~ Le premier pas : Narrateur/PNJ

~ Origine : Carte blanche
~ Approbation d'Elfwyn : "Seul Elfwyn y répond"

~ Désir : J'imagine que demander immédiatement que mon perso règle ses comptes avec belle famille soit trop tôt? Alors ça sera carte blanche aussi
~ Approbation d'Elfwyn : "Seul Elfwyn y répond"

~ Mystère : "Possible que si c'est le Narrateur/P.N.J qui débute. Vous ne convenez de rien, votre Destin repose donc entre les mains du P.N.J/Narrateur. Celui-ci respectera toutefois votre histoire"


~ Votre niveau dans le rôle play ~

~ Test RP : Duel/bataille

Les cris des combats venant de la cour se faisait toujours entendre, bien qu’il semblait moins intense qu’une demi-heure auparavant. Dieu sait que Kathlyn préfèrerait avec les siens dans la cour, même si cela reviendrait à une mort certaine vu la tournure des évènements mais elle se devait être la dernière gardienne des secrets des siens. Non, là où elle aurait préféré payer cher pour être avec les siens, elle se dirigeait avec son mari vers la bibliothèque pour y brûler les archives familiales. Bien que toute façon, elle ne comptait pas en rester loin.

-Désolé Kat, je n’aurais jamais pensé mon frère aller aussi loin pour un titre.
-Tu sais aussi bien que moi que ce n’est pas le titre qui l’intéresse. Walter est obsédé par cette région et ses légendes.
-Ton père a épluché cette bibliothèque de fond en comble, comme l’a fait son père avant lui. Il n’a rien trouvé.
-Et j’ai fait de même après lui. Hors je ne veux pas prendre de risques : pour qu’il soit si obsédé que ça, il a dû mettre la main sur quelques choses et mon devoir est de protégé son contenu, quitte à y laisser ma vie.

La noble venait de répondre sèchement à son mari, signe avant-coureur pour cacher une certaine panique malgré qu’elle ait gardé la tête froide jusque-là. Tenant fermement sa torche, elle la jeta dans un rouleau de parchemins secs pour commencer le début d’incendie pendant que son mari commençait à enflammer certaines étagères. La jeune noble, libre de ses deux mains se commença à pousser l’une des étagères.

- Ulrick, aide-moi à en finir avec cette éta-

A peine qu’elle ait eu le temps de finir sa phrase que la porte vola en éclat suite à un coup de hache, laissant entrer deux hommes en armure dont une clairement plus décorés que les autres. Deux autres hommes habillé seulement de tuniques renforcées, armé d’épée courtes et d’arc courts. Très clairement des archers mais en tout cas Kat reconnu très clairement celui qui venait de tirer un carreau d’arbalète dans le dos de son mari : Walter, son beau-frère. A quelques minutes près, il a eu la même idée et il rechargeait après avoir posé la pointe de son arbalète à terre.

-Ulrick !

Ce dernier posa un dos à genou, du sang s’écoulant de sa bouche. Celui regarda celui qui fut jadis son frère, laissant échapper un « toi » avant de s’écrouler au sol. Kathlyn, quant à elle venait tout juste de tirer son arme. Le reste d’un carreau était visible dans la colonne vertébrale, un coup mortel et ce peu importe l’armure qu’il portait.

A l’entrée de la pièce, un homme en armure, barbe grisonnante venait d’apparaître, hurlant à ses hommes d’éteindre l’incendie venait de rentrer. Le rictus de Kathlyn laissa entendre qu’elle ne s’attendait pas à voir arriver l’ennemi aussi vite, surtout diriger par son propre beau-frère. Et il n’était pas seul, un chevalier l’accompagner ainsi que plusieurs hommes seulement équipé de tuniques et d’épée et d’arc court qu’il avait demandé en urgence avant que Walter ne se lance à leur poursuite.

-Eteignez moi ça ! Et je veux la tête de cette garce sur un piquée à la levée du jour.

A peine ses mots dits que la noble se retrouva mise en joue, voyant l’un des chevaliers la charger. Cette situation n’est plus un combat mais tout simplement une exécution. Se mordant la lèvre, elle serra d’avantage la garde. Non elle n’allait pas mourir maintenant. C’était trop tôt. Sentant son cœur battre bien plus lentement, les flèches qui lui foncèrent dessus à une vitesse faramineuse commencèrent à ralentir de façon impressionnante. Il en était de même pour l’homme et les bruits d’injures et d’incendie. Ses mouvements, eux aussi plus lent se révélèrent bien plus précis et ample, tournant sur elle-même pour éviter de peu une flèche qui devait la touché à l’estomac. Le second mouvement fut un coup précis et net de l’épée qui toucha la carotide de l’homme en armure, légère ouverte entre son armure de plate et son casque. La deuxième projectile, le carreau de Walter, la manqua de peu elle aussi, passant à quelques centimètres de son visage. C’est la dernière flèche interrompit ce pseudo ralentissement : elle venait de se figer dans l’épaule droite de la jeune femme. Même si l’armure de cuir ralentit le coup, ça n’en était pas moins douloureux.

Un gros bruit métallique se firent entendre, le chevalier s’écroulant contre le mur. Quant aux restes, ils furent témoins de la scène et c’est tout comme si ils venaient de voir un fantôme vu la mine débité qu’ils auront. Son don venait de faire son petit effet, une réaction que peu de mortels ont été témoin. Malgré la voix cassé sous la douleur, Kathyln attrapa le projectile de sa main libre avant de briser le bois, quitte à laisser la pointe de fer pour le moment dans la chair. La réalité était tout autre, en refaisant battre son cœur, elle pensait à autres choses qu’à la douleur. A défaut de ne pas pouvoir les affronter, surtout avec une épaule en charpies, elle ne pouvait que jubiler en se nourrissant de leurs peurs et c’est avec un certains.

-J’ai l’impression que c’est une habitude pour toi de vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tuer. Si tu as gagné cette manche, je n’ose même pas imaginer les nuits blanches que tu passeras, attendant le jour où je vienne réclamer cette dette de sang. Un jour ? Trois mois ? Six ans ?

N’attendant pas la réponse de Walter et surtout ne laissant pas ses adversaires rechargés, elle s’engouffra sans même regarder derrière elle. Les morts ne reviennent pas et elle aura tout son temps pour faire son deuil une fois loin de ses lieux.


~ Une pensée personnelle à faire partager ? ~

~ Votre petit mot : Pas grand chose à dire, si ce n'est qu'éventuellement le test RP est pas aussi évident que l'on le croit.


~ Statut ~

~ Terminé ~
Revenir en haut Aller en bas
Elfwyn
avatar
Récits 3350
MessageSujet: Re: Kathlyn Fitzdraken   Mer 12 Juin - 0:19

Bonjour Kathlyn,

Voilà un personnage fort passionnant. Tu as laissé vagabonder ton imagination tout en prenant en comptes l'histoire des lieux, et je dois dire que le rendu est très agréable. Juste une petite chose par contre, pense à te relire, car parfois des mots viennent à manquer.

Je n'ai rien de particulier à en redire, les capacités sont dans les règles et conviennent très bien à ton personnage. Ton histoire offre une richesse RP non négligeable, mais je te rassure tout de suite ; les trucs genre on trouve tout de suite n'ont pas lieu d'être ici. Alors soit tranquille, en aucun cas ton personnage ne sera bafoué.

Tu peux donc aller signer le pacte qui te liera à ce monde. Je te souhaite un bon amusement sur ce forum, tant dans le RP quand dans le HRP ^^

Bienvenue sur Les Sept Destinée Kathlyn.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lauthentique-destiny.com
 

Kathlyn Fitzdraken

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Sept Destinées :: ~ Le gouffre mystique ~ :: Les présentations-
Sauter vers: