AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Exclamation L'autel Astral ~ICI~ Exclamation




La table du rôlliste ~ICI~ Arrow



Partagez | 
 

 Raisonner une maudite, est ce possible?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lucosa Warou
avatar
Récits 90
MessageSujet: Raisonner une maudite, est ce possible?   Lun 4 Juin - 11:08

(J'arrive des plaines ravagées ici )

Elizia volait rapidement, mais Lucosa avait pour elle la rage et la colère qui lui conféraient l'adrénaline nécessaire à un vol rapide qui n'a d'autre but que de rattraper la jeune fée. On pourrait croire, au visage de la fée-louve, qu'elle veut du mal à sa consoeur, cependant c'était tout le contraire. Elle ne désirait que l'aider, et la ramener à la raison. Ce n'était pas gagné d'avance, et cela Lucosa l'avait déjà remarqué avec Eldakka mais qu'avait elle à perdre? Laisser une jeune fée se donner la mort sans résister jusqu'au bout pour l'en empêcher n'était pas dans l'esprit de cette jeune femme. Elle voulait et devait faire quelque chose. Et de préférence avant qu'elles n'atteignent leur destination. On pouvait rejoindre le désert de Sulmi de par Barat et Lucosa n'en éprouvait aucune envie.

Elle volait à perdre haleine pour rattraper la jeune femme désespérée. Un grondement sourd ne cessait pas au fond de sa gorge. Elle gagnait quelques mètres elle le sentait plus qu'elle ne le voyait. L'hybride parvenait à rattraper Elizia! Elle cria son nom lorsqu'elle ne fut plus très loin d'elle essayant ainsi de la faire se retourner voir s'arrêter. Mais c'était presque improbable car la fée devait avoir remarqué sa présence depuis longtemps et au vu de son départ précipité, elle n'avait guère envie de discuter. Ce n'était pas pour autant que l'hybride allait renoncer.

*Eldakka mon ami, tu n'es plus seul... j'en suis certaine. Elle aussi possède une sorte de malédiction...*

Lucosa ne pouvait empêcher ses pensées de dériver vers son compagnon de la veille. Elle espérait seulement qu'il allait bien. Elle continuerait à chercher un remède pour lui. Elle l'avait juré.

Enfin Elizia était juste devant! A porté de patte! Lucosa n'allait pas laisser passer cette occasion et, à l'aide d'un puissant coup d'aile, allongea sa main munie de griffes pour capturer le vêtement de la fée. Le but étant de la ralentir, et non déchirer ses vêtements... mais ce n'était pas simple. Ses griffes firent de jolies stries dans la tunique d'Elizia, mais ne la retinrent pas. Grognant d'agacement, Lucosa donna alors tout ce qu'elle pouvait pour passer au dessous de sa consoeur et se placer sur son chemin devant elle. Haletant, elle écarta les bras, griffes dehors.

-Arrête toi! tonna L'hybride de sa voix grave et rauque. J'ai compris ce que tu veux entreprendre mais laisse moi te parler avant! Écoutes moi Je t'en prie Elizia!

Tout, dans le comportement de l'hybride reflétait la colère. Tout sauf son regard. Celui ci, profond, essayait d'atteindre celui de sa vis à vis. Il portait en lui de la compassion et une grande volonté. Le coeur de la jeune fée louve battait à tout rompre. Ce vol n'était pas de tout repos.

-Je veux t'aider et je suis sure que c'est possible! N'y a t'il rien qui compte pour toi dans ce monde pour que tu veuilles le quitter sans te battre encore?

Lucosa se tut sur ces mots. Déjà que les discours n'étaient pas son fort mais en plus en plein vol.... heureusement que Barat était relativement peu fréquentée ce jour là. Mais l'hybride avait compris que lorsque quelqu'un veut mourir, l'en empêcher serait très difficile. Elle avait besoin d'aide... Oui, elle l'admettait, seule, elle avait peur de ne pas pouvoir convaincre cette jeune fille si différente et malheureuse qui pouvait se changer en flamme ou en glace. Alors, et sans le démontrer à Elizia, elle entama une prière qu'elle ne pensait pas faire un jour.

***Lourina, déesse des fées, je vous en conjure, je ne suis qu'en partie une de vos créature mais j'implore votre aide pour une fée à part entière. Elle est perdue et l'espoir ne réside plus en elle. Ne laissez pas une de vos enfant s'ôter la vie je vous en prie. Aidez là....***

C'était plus facile qu'il n'y paraissait. Et d'ailleurs il était étrange que lucosa n'ai pas prié cette déesse auparavant. Aveuglée par sa colère envers Xiris, elle en avait oublié appartenir au moins de moitié aux créatures de la déesse des fées. Si seulement sa prière pouvait avoir un effet!, être entendue! La jeune femme ne bougeait pas, comme accrochée dans cette partie du ciel, et seules ses ailes étaient en mouvement. Elle n'avait pas quitter des yeux Elizia, et ne voyait pas d'autre issue que d'attendre...

¤ 2 Khole Vita ¤
~ Il est 13 heures 19 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
P.N.J
avatar
Récits 731
MessageSujet: Re: Raisonner une maudite, est ce possible?   Mer 10 Oct - 15:05


Stopper quelqu'un de déterminé était bien l'une des choses les plus difficiles à réaliser en ce monde ravagé par la haine et la tristesse. C'était cette hideuse vision qu'elle se faisait d'Astrune, que Elizia voulait fuir pour toujours, alors pourquoi l'en retenir ? Bien entendu, lui faire entendre raison relevait de la même impossibilité que de dire à cette Hybride de cesser sa course. Les deux Fées se heurtaient donc un dilemme de taille, à savoir ; laquelle sera la plus déterminée à atteindre son objectif ? Et bien que la force du moment se trouvait du côté de la louve, il n'y avait qu'à voir la façon dont elle tentait de s'agripper à la robe d'Elizia pour s'en convaincre, malheureusement, la maudite n'entendait guère à se laisser rattraper. Ainsi s'essaya t-elle aux zig-zag, aussi bien sur la droite-gauche que sur le haut-bas ! Hélas... tout aussi agile qu'elle, l'Hybride parvint grâce à un dernier effort à lui passer au devant. Quant à Elizia, trop concentrée à regarder tantôt derrière, tantôt sur les côtés, elle ne put l'esquiver... et de ce fait, ne put poursuivre sa fuite puisque retenue par la louve.

- LÂCHE-MOI ! LÂCHE-MOI ! S'écriait-elle de sa voix cristalline, alors que son assaillante tentait tant bien que mal de lui faire retrouver la raison. LAISSE-MOI !!!

Au fur et à mesure de ses cris couplés aux coups de poings contre la poitrine de l'Hybride, le ciel s'assombrissait dangereusement. Elizia était déchainée, elle ne comprenait pas pourquoi cette inconnue était si désireuse de l'inciter à rester en ce monde ! Bon sang mais c'était incroyable ça ! De but elle n'avait plus, ajouté à cela, sa malédiction qui la tenaillait toujours plus étroitement ! Alors qui était-elle pour se permettre pareille ignominie ?! Cependant, lorsque la petite Fée hystérique se rendit compte du changement soudain du climat dans lequel elles se trouvaient. Elle ferma les yeux... puis pensa à Emy, aux meilleurs moments qu'elle avait pu passer avec elle, tout en faisant un effort "surfée" pour ne pas revoir l'image de son corps sans vie étendu sur le sol qui faisait face à sa maison. Elle sentait bien que l'Hybride ne la lâcherait pas, et ce, même si une tempête meurtrière venait à faire rage.

- S'il te plait... Reprit-elle la gorge serrée. Laisse-moi partir... ne me force pas à faire encore une chose de mal... s'il te plait pas ça...

Des supplications qui ne semblaient pas avoir d'écoute. Et quand bien même le calme s'instaura légèrement en son sein, au rehaussement de ses paupières, Elizia constata avec désarroi que la météo allait de mal en pis. Cette dégénérescence devait venir de son subconscient, car sur le moment présent, aucune de ses émotions n'étaient en mesure de causer un tel bouleversement. Ainsi s'évertua t-elle à faire le vide dans son esprit... Mais voilà bien une chose qu'elle ne parvint à faire, puisqu'un puissant coup de tonnerre la fit sursauter.

- Qu... qu'est-ce... Bafouilla la Fée, toujours retenue par la louve. Ce... ce n'est pas... ce n'est pas moi !


Lorsque la détonation retentit, une silhouette apparut bien au dessus de l'Hybride et la Fée. Pour le moment invisible depuis leur position, l'étrangère finit par descendre jusqu'à leur hauteur. Elle ressemblait à une Fée, mais sa tenue vestimentaire la trahissait. De plus, depuis quand les êtres Féeriques étaient aussi sombres ? Son regard diabolique ne cessait de les scruter, voilà bien le genre de fait qui terrorisait Elizia, puisque ça lui rappelait ce monstre qu'elle se devait de nommer "mère"... Ses ailes à la fois obscures et translucides battaient l'air comme pourrait le faire celles d'une libellule. Comme l'Hybride, elle faisait du surplace, ne cherchant ni à se rapprocher, ni à s'éloigner. Quant au ciel, il demeurait toujours aussi noir, bien qu'étrangement silencieux.

- Enfin on se retrouve, Lucosa ! Affirma l'inconnue d'un ton glacial. Quoi, tu ne vas pas dire que ne me reconnait pas ?! Moi je te reconnais très bien en tout cas, tu es telle que je t'ai vu pour la première fois, c'est à dire... depuis que je t'ai vu à travers les yeux de celle que tu retiens contre son gré ! Laissant passer un court silence, elle reprit d'une voix rauque. Autrement dit, MOI !

À cette entente, Elizia redressa la tête qui jusqu'alors, demeurait plongée dans le giron de la louve.

- Cent vingt-huit ans ont passé depuis cette rencontre maudite ! Et aujourd'hui je viens te faire payer cela ! Prépare-toi à souffrir, Lucosa !

Non... c'était impossible, ça ne pouvait pas être... elle ? Comment aurait-elle pu devenir ainsi ?

- Mais.. mai...

- Toi le souvenir, je te conseille vivement de rester à l'écart ! Ordonna la sombre Fée, avant de faire exploser l'air qui entourait l'Hybride.

Le choc fut assez puissant pour étourdir la Fée, et faire lâcher prise à Lucosa. Désormais seule face à sa sentence, la louve allait vite comprendre que l'on ne pouvait faire du mal, sans en récolter les fruits par la suite. Contrôlant l'élément qui servait à cette dernière pour voler, Elizia la paralysa totalement.

- En ayant empêché mon suicide, tu m'as obligé à souffrir, mais pour ne pas te faire de la peine... je me dus de te le cacher. Et pour se faire, je te chantais des chansons qui chaque fois te faisais pleurer. Et malgré tout cela, tu as fini par lâchement m'abandonner, je me suis donc retrouvée seule dans un monde dont tu ne soupçonnes même pas l'existence, tout ça par ta faute ! Alors maintenant c'est à ton tour d'en pâtir sans pouvoir comprendre ce qui t'arrive !

La haine pouvait se lire dans son regard et sa voix. Mais alors qu'elle se rapprochait toujours plus de Lucosa, la sombre Elizia sortit de sa poche une pointe grossièrement taillée, puis la plaça sous le regard impuissant de la louve piégée.

- Tu reconnais ça ?! C'est le cadeau que tu m'as laissé en souvenir de toi avant que tu ne disparaisses de ma vie, la pointe de ta lance ! Chuchotait-elle tout en laissant glisser le pique de celle-ci contre le visage de l'infortunée. Par celle-ci tu périras ! Mais d'abord, place à la souffrance !

La Elizia de cette époque voulut l'en empêcher, malheureusement, elle aussi était immobilisée par cette force invisible que l'on appelait plus communément "l'air". Ainsi, elle assista impuissante à ce qui suivit...

- Commence par savoir ce qu'est de souffrir dans le silence ! Dit-elle sommairement, avant d'enfoncer la pointe de lance jusqu'aux trois quarts dans l'oreille droite de la louve ! C'est plaisant, n'est-ce pas ? interrogea la Fée diabolique, avant d'en terminer de la même façon avec la gauche.

Désormais sourde comme avait pu l'être le monde inconnu dans lequel elle l'avait abandonné, Lucosa allait jouir de ses propres cris silencieux, et du regard indifférent de son bourreau. La torture pouvait désormais commencer !

[Information : Lucosa perd définitivement le sens de l'audition Exclamation]

¤ 2 Khole Vita ¤
~ Il est 13 heures 22 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucosa Warou
avatar
Récits 90
MessageSujet: Re: Raisonner une maudite, est ce possible?   Jeu 29 Nov - 11:41

Enfin! La jeune hybride était parvenue à stopper la course folle de la jeune fée... elle la tenait à présent le plus fermement possible sans la blesser, et en esquivant les coups maladroits d'Elizia qui tentait de se libérer. Ses cris étaient perçant et Lucosa aurait aimé pouvoir baisser le volume de ceux ci avant de se retrouver avec un tympan percé. Cependant L'hybride remarqua à son tour que tout devenait plus sombre et menaçant. A force de vouloir tenter le tout pour le tout elle allait se ramasser une tempête! Pourtant elle sentit entre ses bras la petite fée tenter de se calmer. Elle ne souhaitait pas lui faire de mal... tout comme Eldakka avant elle. D'ailleurs sa supplique eut plus d'effet sur la louve qu'il n'y parut. Si elle ne relacha pas son étreinte, son esprit tout comme son coeur demeuraient déchirés. Comment parvenir à convaincre Elizia qu'une solution devait exister, sans que celle ci ne commette l'irréparable? Car si un malheur devait arriver, il était clair qu'elle ne pourrait plus retenir Elizia. Ce serait la goutte de trop, la louve en était persuadée. Perdue dans ses réflexions, elle sursauta lorsqu'un coup de tonnerre retentit. La petite fée eut le même réflexe... Lucosa comprit alors qu'une autre force était à l'oeuvre et hocha la tête pour indiquer à Elizia qu'elle avait compris.

L'hybride ne comprenait pas et pourtant son instinct animal lui fit dresser chaque poil qui couvrait son corps... Quelque chose de bien plus noir que la malédiction de la jeune fée était en train d'arriver. Et justement, levant légèrement la tête elle la vit qui descendait et arrivait à leur hauteur. Par Astrune on aurait dit une fée... mais comment était ce possible? Les fées, à l'image de Lourina étaient des êtres doux et bons, et non pas noirs comme cette... créature sortit tout droit d'un des pire cauchemar de l'hybride. La louve émit un grognement sourd venant du fond de sa gorge sentant être en présence d'un ennemi. Elle tenait Elizia contre elle, désirant la protéger. A la suite de quoi... la créature parla.

*Quoi? mais qu'est ce qu'elle raconte?...*

Le cerveau de l'hybride était en surchauffe... cette sombre chose semblait la connaître, et la détester apparemment. Le reste était une énigme devant laquelle Lucosa demeura perdue, à répéter en boucle les morceaux de phrase, et ce jusqu'à ce que Elizia réagisse, et que cette sombre femme la qualifie de souvenir...A cela elle regarda la femme droit dans les yeux, complètement abasourdie. Elle ne pouvait y croire, non elles étaient bien trop différente, et puis... pourquoi? Mais pas le temps de s'appesantir davantage. Il s'en suivit une explosion qui l'étourdit et au cours de laquelle, ses bras ne se refermèrent que sur du vide! Ouvrant grand les yeux, elle voulut rattraper la petite fée qu'elle avait lâchée sans le vouloir mais se retrouva incapable de faire un mouvement.

-Elizia!

Cria la louve impuissante, bien que sachant pertinemment que la petite pouvait voler. Cependant elle désirait la protéger de ce monstre! Enfin disons plus tôt d'elle même... venue... du futur si l'hybride avait bien tout saisi. Mais la sombre femme se fichait totalement de son... souvenir en fait, et s'adressa à Lucosa encore une fois. Celle ci réalisa alors, en raccordant une nouvelle fois les évènements, que la fée venait... se venger! Lente à comprendre l'hybride, mais il fallait bien avouer qu'on ne voyait pas ça tous les jours... Quelle haine! Et quelles absurdité!

-Mais attends, pourquoi t'aurais je abandonner! je n'ai jamais voulu que tu souffres, alors pourquoi serais je partie?

Voila que l'autre se rapprochait dangereusement sans que Lucosa ne puisse réagir. Face à cette haine, il fallait bien avouer que l'hybride avait peur. Oui car si elle avait fait tant de mal, au point que Elizia change comme ça... si tant de haine pouvait se lire au fond du regard de la sombre fée, alors c'était son oeuvre ce qui arrivait... elle ne pouvait le croire et pourtant, lorsque la fée du futur sortit une pointe de sa poche, la louve ouvrit les yeux en grand et rabattit ses oreilles. Étrangement, sentir cet objet si familier, car c'était bien la pointe de sa lance, frotter son visage, ne provoqua que frissons. La créature venait la tuer c'était certain. Or elle ne pouvait pas mourir ici. Elle devait affronter cette chose, comprendre ce qui s'était passé, ou tout au moins l'arrêter. Leurs regards se rencontrèrent. Hélas avant qu'elle ne puisse parler, tenter de se défendre par la seule chose qui lui était permise, les mots, la créature, qui venait de prononcer une phrase on ne peut plus énigmatique, fit un geste brusque et une douleur irradia le coté droit de la tête de l'hybride. D'instinct, elle hurla et tenta de bouger la tête afin d'échapper à cette chaleur qui se propageait... elle sentait quelque chose de chaud couler sur sa joue... En tout cas la créature avait l'air heureuse et baragouina quelque chose, que Lucosa n'entendit pas, bien trop concentrée sur son coté droit. Une plainte lui échappa tendit que la pointe ressortait, et ce fut un instant de paix qui ne dura qu'une seconde avant que son coté gauche ne subisse le même sort.

-Mais arrête!!! Stop!

La louve demandait à la sombre femme d'arrêter, elle pouvait se venger mais Lucosa avait besoin de connaître les détails, de comprendre, elle ne se connaissait pas comme quelqu'un qui abandonne alors pourquoi?? Mais la souffrance était trop grande pour réfléchir. Des larmes se mêlaient au sang qui suintait des deux cotés de son visage. Elle haletait. Ce fut alors qu'elle se rendit compte qu'elle parlait toujours, demandant à la fée du futur de mettre fin à cela, mais...elle se figea soudainement. Elle ne s'entendait pas! Comment? Ce fut à ce moment qu'elle comprit la dernière phrase de la fée, et par la même occasion qu'elle était devenue... sourde. Ses paroles étaient elles entendues? Comment s'en assurer? Lucosa paniquait. Pour la première fois depuis que la pointe avait arraché son tympan droit, elle releva la tête. Elle crut qu'elle allait perdre conscience tellement la douleur était puissante. Elle chercha la petite fée des yeux et la trouva. Ce fut elle qui la fit réagir ou plutôt qu'elle désira se battre. Elizia n'avait pas besoin de ça en plus! Pourquoi faire vivre cette situation à elle même? La colère reprit le dessus dans l'esprit de l'hybride. Elle ne pouvait entendre? Ce n'était pas le moment de s'en préoccuper. Elle n'était pas muette donc ses paroles atteindrait leur but, peu importait en quel état. Puisant en elle pour mettre la douleur au second plan, elle chercha les yeux de l'être du futur.

-Ca y est tu es heureuse? cracha t'elle se demandant bien comment ressortait sa voix, espérant juste qu'elle ne murmurait pas. Tu veux continuer, tu veux que je souffre comme toi? Si je t'ai vraiment abandonnée ça peut être une forme de justice, et encore j'aimerai savoir pourquoi même si je pense que étrangement j'aurais du mal à t'entendre, continua t'elle en souriant de façon tout à fait ironique, Mais! et elle insista, ou du moins espéra insister sur ce mot, tu n'as pas à faire subir ça à Elizia! Tu veux qu'elle se suicide en regardant ce qu'elle a pu devenir? Tu veux cesser d'exister? Elle n'est pas toi, et quoi que tu me fasses elle ne sera jamais toi, alors laisse la partir!

Elle voulut crier ses derniers mots. Peut être y était elle parvenue car ses cordes vocales lui faisaient mal. Déja que sa tête la lançait affreusement, s'il fallait en plus qu'elle s'explose la gorge... Bref... Pour l'instant la louve ne réfléchissait pas aux conséquences futures, elle voyait simplement la haine qu'on lui portait, et la petite fée qui assistait à tout ça. L'une de ces deux choses devait cesser et vite! les deux seraient évidemment magnifiques mais Lucosa ne voyait pas comment. Elle ne possédait aucun pouvoir, sinon se dédoubler mais que ferait elle ensuite? Non c'était impensable. Restait donc Elizia... si seulement elle pouvait maîtriser une de ses émotions qui lui permettrait de briser l'emprise que son double avait sur elle! En tout cas elle ne devait pas rester prostrée ici. Sans doute était elle déja en train de ressasser, ce n'était pas le moment....

-Elizia! Tente tout ce que tu peux pour te sortir de là! tu as tout un panel de pouvoirs liés àtes émotions, et tu peux t'en servir pour faire le bien! Essaie de te libérer je t'en prie, ce n'est pas toi qui me fait du mal tu comprends? elle, ce n'est pas TOI.

L'hybride tourna la tête lentement, avec une grimace, pour prendre le regard de la petite fée. Elle parvint même à ébaucher un sourire. Quelle ironie... la louve qui préférait agir que parler n'avait d'autre choix que de discourir à présent. Elle ne comprenait pas pourquoi la créature la privait de l'ouïe... ce n'était pas le plus douloureux, du moins c'était ainsi que le pensait l'hybride. Ayant à présent reprit son calme, Lucosa était prête à affronter la suite des évènements, quels qu'ils soient, bien que rien ne prédisait du bonheur pour elle.

¤ 2 Khole Vita ¤
~ Il est 13 heures 23 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
P.N.J
avatar
Récits 731
MessageSujet: Re: Raisonner une maudite, est ce possible?   Lun 10 Déc - 10:17


Lorsqu'elle s'exila de Silmariën, Elizia fit un cauchemar... Elle se voyait toute petite sans possibilité de prendre forme humaine, ce qui était très problématique étant donné qu'un homme au visage laid et velu s'en venait l'étreindre de sa grosse main aux ongles noircis par la crasse. Elle tentait de s'enfuir par les airs, mais rien y faisait, elle ne pouvait que courir, non sans tomber, et sauter... La petite Fée n'était qu'une proie à la carrure d'un insecte pour cet infâme personnage, ainsi il arriva ce qui arriva ; avec ses hurlements semblables à des gazouillis, Elizia se retrouva compressée, écrasée entre les doigts et la paume de la main du bourreau. Pour elle, cela ressemblait à un énorme cocon de cuir rugueux dont les stries ne cessaient de lui écorcher la peau du visage. Privée de toute liberté, la petite Fée n'avait d'autres choix que de se résigner. Et en cet instant, elle se sentait à l'identique, piégée tel un reptile dans les serres d'un rapace. Son... "double", en voulait personnellement à Lucosa, et pour excuser sa sauvagerie, elle disait que l'hybride l'aurait abandonné à un sinistre Destin. Elizia ne comprenait pas, car même si ça serait elle, son apparition n'avait aucune logique !

-*En temps normal je hurlerais, mais là je ne sais pas... Se disait-elle, alors que Lucosa subissait une chirurgie pour le moins... inhabituelle. ...quelque chose ne va pas, je ressens le même vide que dans mes cauchemars...*

Consciente de son potentiel, Elizia apprit à séparer ses émotions et ses songes afin de ne point causer de désastres en dormant. C'était pourquoi elle ne pouvait se défendre lorsque ses cauchemars la prenaient d'assaut. Mais si là c'était la réalité, alors pourquoi ne ressentait-elle plus rien ? Est-ce que cette impassibilité était dû à la présence démoniaque de cette femme, ou bien était-ce réellement un rêve ? Un seul moyen pour elle s'en convaincre, à savoir que pour s'extirper d'un tourment onirique, Elizia avait un truc bien à elle ; à pleines dents, elle se mordit férocement la langue !

Aie...

[OUT : À l'étendue volcanique ~ICI~...Arrow]

¤ 2 Khole Vita ¤
~ Il est 13 heures 23 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Raisonner une maudite, est ce possible?   

Revenir en haut Aller en bas
 

Raisonner une maudite, est ce possible?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Sept Destinées :: ~ Le gouffre mystique ~ :: RP oubliés-
Sauter vers: