AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Exclamation L'autel Astral ~ICI~ Exclamation




La table du rôlliste ~ICI~ Arrow



Partagez | 
 

 La fin est proche ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Narrateur
avatar
Récits 208
MessageSujet: La fin est proche ...   Ven 30 Oct - 4:44

[ Arrow Suite des évènements ...]

Avec du renfort, l'élite de l'ombre les transporteront bien loin de leur endroit originel. Au final les trois captifs se retrouveront dans des geôles sombres, froides et humides, ces dernières se situaient dans des sous sol secrets sous la villa même du roi pirate, oui il comptait la tuer lui même. Randar était solidement attaché au mur bras et jambes écartés, dans cette position il formait un X, malgré sa force il ne pourra pas s'en défaire, quant à Xune elle était à même le sol avec juste les mains d'enchainées au mur et les pieds attachés par une solide corde. Et enfin le gosse qui se trouvait dans la même cellule qu'eux, avec juste son pied droit d'entravé. Bien sûr toutes leurs armes et gros vêtement leur avait été confisqués, là il fallait se rendre à l'évidence, la partie était perdue ... Heureusement pour le moment ils dormaient toujours, mais déjà le soleil était au zénith et l'heure d'exécution se rapprochait de minute en minute, comment allait réagir Xune lorsqu'elle se rendra compte que sa fin ne tarderait plus ?...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: La fin est proche ...   Dim 15 Nov - 13:36

Elle avait mal au crâne, très mal au crâne. Elle ne se souvenait même pas du pourquoi de cette douleur. Bon, il fallait commencer par rassembler les morceaux de souvenirs qu’elle avait et leur faire faire une suite logique histoire de comprendre ce qui s’était passé et surtout pourquoi elle avait une douzaine de Randar en train de jouer du tambour dans sa tête ! Bon, inspirer et expirer puis réfléchir. Bon il y avait tout d’abord eu l’oracle puis la rencontre avec le mioche et ce qu’elle avait découvert dans le parchemin qu’il avait volé. Après ça elle avait décidé de réunir l’équipage. Les marins trouvés s’étaient dispersés tandis qu’elle gardait Randar avec elle pour assurer ses arrières… Là elle avait fait une petite erreur puisque son second avait décidé d’aller jouer avec le gamin. L’elfe noire fronça légèrement les sourcils à se souvenir. Elle les avait retrouvé dans une bâtisse abandonnée depuis quelques temps et avait commencer à s’expliquer avec son second et ensuite… Xune fronça d’avantage les sourcils. A partir de là s’était le noir… Ah non elle se souvenait avoir ressentit une légère piqûre dans le cou, puis à ce moment là il y avait le grand vide.

L’elfe noire retint un léger soupir et tenta de se redresser… pour constater immédiatement qu’elle était bien attaché au sol. La femme à la chevelure neige lâcha alors un juron très mal placé dans la bouche d’une femme mais qu’importe. Ce juron fut suivit par une série d’autre et le tout fut conclu par un soupir énervé. L’elfe noire se décida finalement à ouvrit les yeux pour voir ou elle était. Face contre terre… génial, non vraiment s’était… parfait. L’elfe noire referma brièvement les yeux pour se calmer et lorsqu’elle les rouvrit elle s’agita quelques instants pour se mettre dans une position qui lui permettait de voir autour d’elle. Randar était en décoration sur le mur et toujours inconscient. Xune ne put s’empêcher de se demander combien de dose il avait reçu. Mais bon, ce n’était pas la question principale dans cette histoire. L’elfe noire repéra aussi le gamin et ne put s’empêcher d’hausser un sourcil. Qu’est ce qu’il faisait là lui ? Bon d’accord, là n’était pas non plus la question.

Xune ne se fit pas d’illusion sur la possibilité qu’ils aient oubliés d’enlever une arme ou deux, se serait trop beau pour être vrai… elle allait devoir sérieusement songer à trouver quelque chose de discret pouvant faire office d’arme… ou de moyen pour ouvrir des chaînes… Elle ne se demanda pas non plus qui pouvait l’avoir mis là. Elle n’était pas non plus totalement idiote et avait une idée assez précise sur la question. Non, ce qui la gênait en fait dans cette histoire c’est qu’elle était innocente pour une fois. Elle avait rien fait… s’était peut être ça le problème, qu’elle n’ait rien fait. Mais elle n’allait quand même pas s’aplatir devant un enfant ! Tout roi pirate qu’il fut, il y avait quand même des limites. Enfin bref, il ne lui restait plus qu’à réfléchir et vite de préférence, à un moyen de se sortir de là. Inutile de compter sur Randar, même réveillé il ne lui serait d’aucune aide vu comment il était attaché. Il faudrait attendre qu’il soit réveillé et détaché pour qu’il puisse l’aider, et ça, se n’était pas gagné si on voulait son avis. Le gamin ? Moui, peut être qu’il pourrait aider, mais pour ça, il faudrait déjà qu’il se réveille, se détache et… et il faudrait déjà savoir comment il pourrait aider. Plus elle regardait la situation plus Xune se disait, avec une certaine ironie, que ça allait être amusant...

[Hj : court et pas super, mais je sais pas ce que je vais en faire là de Xune ^^"]
Revenir en haut Aller en bas
P.N.J
avatar
Récits 731
MessageSujet: Re: La fin est proche ...   Mar 17 Nov - 4:06



De l'engourdissement, du froid, de l'angoisse, tout ça mélangé ne donnaient pas un très bon résultat sur le bien être. C'était ainsi que se sentait le jeune garçon lorsqu'il commença peu à peu à revenir à lui, il ne savait pas où il était et le sol sentait mauvais, puis, ça sera au moment où il entendra des mots qui faisaient partis de quotidien lorsqu'il était enfermé dans la cave de son maitre. Puis, le petit finira par ouvrir les yeux, c'était dur mais il y parviendra et reconnaitra sans problème cette femme qui avait voulu son parchemin lorsqu'il était tombé à ses pied, alors c'était elle qui venait de proférer ces jurons. La pauvre elle était vraiment dans une mauvaise posture, ça ne lui allait pas du tout d'être ficelée de la sorte, c'était ainsi que pensait le jeune garçon, d'ailleurs en regardant de l'autre côté il vit l'homme qui lui avait fais du mal solidement accroché au mur, mais qu'est ce qu'il se passait ici ? Etait ce parce qu'il avait été méchant ? Parce qu'il n'avait pas fait tout ce que ce dernier voulait de lui, alors c'était pour ça qu'ils étaient tous puni ? C'était à peine imaginable tout les scénarios qui pouvaient défiler dans son esprit les uns après les autres, un enfant c'est ça, toujours se mettre la faute sur le dos, surtout lui. Après quoi, alors qu'il voulu bougé il se rendit compte que l'une de ses chevilles étaient enchainées, alors il n'insista pas et regarda les alentours, aussi étrange que cela puisse paraitre le petit ne paniquait pas, il était habitué à ce genre de situation puisqu'il y avait été conditionné dés le berceau, alors tout ce qu'il lui restait à faire c'était de voir ce qu'il pourrait peut être faire. En, tout cas la longueur de sa chaine ne lui permettait pas d'atteindre la sombre femme, ou encore le grand homme ...

-*Comment je vais faire ... Pourquoi ils sont là, ils ont rien fais de mal, c'est moi qui est fait pour être ici ...*

Des larmes coulaient d'elles même sur son visage d'enfant, et ce, tout en tirant sur sa chaine, mais rien à faire, tout était trop dur pour lui. Alors il s'assit et attendit quelques minutes, l'homme lui ne bougeait toujours pas, alors que la dame semblait perdre patience mais se contenait. Par contre il n'y avait aucuns gardiens, c'était bizarre, enfin pas pour le petit garçon qui lui s'en fichait, mais en voyant des clés accrochées de l'autre côté de la cage alors qu'il n'y avait personne pour empêcher à quiconque de les prendre, il pourrait peut être essayer, ainsi il arriverait surement à réparer sa bêtise qui n'existait que dans son esprit, mais en tout cas pour lui elle était bien réelle. C'était décidé, il fallait le faire, alors il souleva la manche de son pantalon crasseux et remarqua que l'anneau ferré qui entourait sa cheville n'était pas tout à fait à sa taille, et en tirant avec suffisamment de force il arriverait à s'en libérer. Ainsi, après constatation l'enfant se mit debout et commença à tirer, une jambe poussait fermement le sol alors que l'autre était tendue par l'effort exercé, à cet instant il se moquait de ce que la sombre femme ou l'homme pourraient lui dire, seul la douleur ressentie à cet instant ainsi que la volonté de se libérer comptaient. Le pauvre petit tirait tellement fort que du sang se répandit sur le bas de son pantalon, puis, au prix d'une affreuse grimace et d'un cri retenu la chaine tomba soudainement sur le sol suivit de très près par le garçon. Et quand il se retourna pour regarder, il avait réussi, il était libre, mais sa cheville était à vif ...

- J'ai réussi ... Chuchota t-il tout content mais le visage meurtri par la douleur.

Il était très courageux et fort mentalement pour ne pas avoir crié ou même pleuré après pareille mutilation, non il ne voulait certainement pas qu'on le remarque, ou du moins pas temps que la dame et l'homme seront ici. Le petit garçon ne devait pas trop attendre si il voulait réussir ce qu'il pensait, alors avec beaucoup de mal il remit debout et s'avança lentement vers la dame noire, et tenta de lui délier les pieds, mais malheureusement il n'était pas assez fort et la corde était trop serrée, quant à ses mains elles étaient enchainées, alors là c'était même pas la peine d'y penser, idem pour l'homme. Restait les clés de l'autre côté de la cellule ... Alors l'enfant s'avança jusqu'aux barreaux avant de poser une main sur chacun d'eux, puis, il remarqua qu'il pourrait passer entre deux, sa petite taille allait lui être très utile pour ce coup. Ainsi il d'abord un pied à l'extérieur, puis l'autre, il traversa l'espace que lui offrait les barreaux sans le moindre problème, de ce fait il put aller chercher les clés puis revenir comme si de rien était. Après quoi il revint auprès de la dame et entra la première clé dans la serrure du bracelet ferré qui emprisonnait les poignets de cette dernière, et sa fonctionna, il tourna au hasard et les mains de la femme furent libérées, il n'y avait que deux clés sur le trousseau, à quoi pouvait bien servir l'autre ? À la porte de la cellule tout simplement, mais pour ce qui était de Randar la solution devait être ailleurs, mais pour le moment, place à la liberté, d'ailleurs l'enfant lui avait donné les clés car elle saurait sans doute mieux s'en servir que lui ...

~ Il est 12 heures 49 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: La fin est proche ...   Mer 2 Déc - 22:17

Toute à ses réflexions, la Drow n’avait pas fait attention que l’enfant s’était réveillé. Aussi, fut-elle surprise, bien qu’elle n’en montra rien, en entendant la chaîne traînée sur le sol. Xune s’était aussitôt tendue, bien que dans sa situation actuelle, elle n’aurait rien pu faire. Mais ce n’était que le gamin. A cette constatation, la Drow repartir dans ses pensées, avant d’en être une nouvelle fois tirée par le bruit de la chaîne. Haussant un sourcil, elle tourna la tête vers l’enfant, avant de se figer quelques instants. L’elfe noire ouvrit grand les yeux en voyant le gamin se charcuter purement et simplement la cheville pour la libérer de l’anneau de métal. Et le pire, s’était qu’il n’avait même pas lâché un cri… Si il continuait des tours de ce genre, l’elfe noire allait finir par se demander si ce mioche ne venait pas d’une autre planète. Mais là n’était pas la question pour le moment. Le petit s’était approché d’elle et tentait de détacher la corde. Peine perdue, mais ça, Xune s’en doutait un peu. Le nœud lui paraissait bien fait…malheureusement pour elle, il fallait l’avouer. S’étant redressée comme elle le pouvait, la Drow observa le gamin se faufiler entre les barreaux, et ne put s’empêcher de se dire qu’il était bien pratique d’être petit et mince dans certaines occasions. L’elfe noire suivit le gamin des yeux jusqu’à ce qu’il ai prit les clés et soit revenus dans la cellule. Elle ne le lâcha toujours pas du regard lorsqu’il introduisit l’une des clés dans ses menottes.

Son regard ne quitta l’enfant que lorsque ses mains furent libérées. A ce moment là, un mince sourire étira brièvement ses lèvres tandis qu’elle se redressait et s’attaquer à cette maudite corde qui emprisonnait toujours ses jambes. L’elfe noire laissa échapper une nouvelle série de juron avant de finalement réussir à faire céder le nœud et à libérer ses jambes. Qu’elle retrouve l’auteur de ce nœud et elle lui collerait une droite magnifique… avant de peut être le féliciter pour la solidité de son nœud. Quoi qu’il en soit, il ne s’agissait pas de s’éterniser dans le coin. L’elfe noire et posa de nouveaux les yeux sur l’enfant avant de lui passer la main dans les cheveux en guise de remerciement. Parce que, bien qu’elle ait conscience qu’elle doive une fière chandelle au gamin, le mot merci ne faisait plus vraiment parti du vocabulaire de la pirate… Alors si il voulait l’entendre, il allait falloir patienter encore un peu, genre un ou deux siècles… C’était pas très long, n’est ce pas ?

Enfin bref ! Maintenant qu’elle était libérée, ou plutôt : maintenant qu’elle était détachée, l’elfe noire s’approcha de la porte de la cellule et l’ouvrit avec les clés que le gamin avait récupéré et lui avait donné. Une fois la porte ouverte, elle sortit prudemment de la cellule et regarda autour d’elle. A gauche, il n’y avait rien d’autre qu’un mur vide… Ca lui faisait déjà un endroit de moins à fouiller. En face, une table, deux chaises et un peu plus loin un vieux bureau qui lui paraissait quelque peu bancal et une sorte d’armoire qui n’était guère en meilleur état. Enfin à droite, elle put voir avec un certain plaisir ses armes jetées par terre, penser à tuer celui qui avait osé les mettre là, l’épée de Randar, songer à lui demander comment il réussissait à se battre avec ça d’ailleurs, un autre meuble, encore une chose à fouiller malheureusement, et une porte, probablement celle menant à la liberté. Oui, mais avant de retrouver la liberté, il allait falloir trouver un moyen de détacher Randar. La Drow revint dans la cellule et examina attentivement comment était attaché son second. D’office elle exclut l’idée de tirer sur les chaînes pour le libérer. Elle n’avait aucune chance d’y arriver ! Contrairement à son second, elle n’était pas taillée tout en muscle et en force brute, elle, elle était d’avantage tournée vers la souplesse et l’agilité.

Xune laissa un nouveau soupir s’échapper de ses lèvres et ressortit de la cellule en faisant signe au gamin de la suivre. Elle aurait pu filer en laissant Randar à son sort, mais cela aurait été contraire à elle-même. Certes, Xune n’était pas de ces personnes prêtes à mourir pour sauver la veuve et l’orphelin, mais lorsqu’une personne qui avait un peu d’importance pour elle était en difficulté, elle essayait de l’aider. Et là, il fallait quand même reconnaître que Randar n’était pas en position de force, loin de là. Donc, il n’était pas question pour l’elfe noire de partir en laissant son second là. Bon première chose à faire, récupérer ses armes. La femme à la chevelure neige le fit rapidement et ronronna presque de plaisir une fois qu’elle eut remit sa ceinture de couteau et ses katanas à leur place légitime. Seconde chose à faire : trouver cette maudite clé ! Et pour cela, le petit allait l’aider. L’elfe noire lui fit signe de s’approcher et posa doucement sa main sur son épaule.

-Ecoute gamin, j’ai besoin que tu fasses de nouveau un petit truc pour moi. Aide moi à fouiller cette pièce, et si tu trouves une clé, apporte la moi.

S’était bref, mais Xune n’avait pas à en dire plus, l’essentiel était là. La Drow lâcha l’épaule du mioche et avant de commencer à fouiller la pièce, elle posa son oreille contre la porte et ferma les yeux pour se concentrer plus facilement et saisir le moindre son provenant de l’autre côté de la cloison de bois. Au bout de quelques instants, elle s’en écarta, satisfaite. Elle n’avait rien entendu, ce qui lui permettait de fouiller cette pièce l’esprit tranquille…ou plutôt aussi tranquille qu’elle pouvait l’être en plein territoire ennemi si on lui permettait d’employer cette expression.

~ Il est 13 heures 04 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
P.N.J
avatar
Récits 731
MessageSujet: Re: La fin est proche ...   Mar 8 Déc - 4:59



Le jeune garçon venait de se faire véritablement mal en se libérant de sa chaine, bien sûr il n'avait pas crié, mais ça ne voulait pas dire qu'il ne souffrait pas ! Bien au contraire il avait pris l'habitude de le faire en silence, puis lui, tout ce qu'il voulait, c'était que la grande dame et l'homme qui l'accompagnait sortent de là, car il se refusait de les voir se faire traiter ainsi, alors que c'était lui qui était destiné à ça, puis c'était tout ! La femme à la peau sombre eu elle aussi du mal à se défaire de ses cordages, donc oui, c'était certain qu'il n'y serait pas arrivé si il ne ce serait pas munit de la clé pour lui libérer les mains. Le jeune garçon ne la connaissait pas, et pourtant c'était déjà fait à sa façon d'être peu démonstrative, car à peine libre, la grande dame ne prononça aucun mot, mais la simple gestuelle qui fut de lui passer une main dans ses cheveux fut pour lui la source d'un grand bonheur. Pourquoi ? Parce que les seules caresses qu'on pouvaient lui faire avant se faisaient sur ses partie génitales ou pire encore ... Alors il n'avait pas l'habitude de se genre d'intention qui ne le déshonorait pas. Alors qu'il mettait ses propres mains dans sa tignasse, comme pour ressentir plus longuement ce que la femme à la peau sombre venait de lui faire, cette dernière ne perdit pas plus de temps et ouvrit la cellule avant d'en sortir, apparemment elle repérait les lieux et semblait chercher quelque chose ... Quant à l'enfant, il n'avait pas bougé, toujours avec une main dans ses cheveux en train de continuer la caresse qu'il venait de recevoir, donc il ne put voir ce que la grande fabriquait. Ca ne sera seulement qu'à son retour qu'il remarquera qu'elle s'était de nouveau équipé comme elle était précédemment, c'était une bonne chose, ainsi elle était prête pour repartir de là mais ... quand elle lui demanda de l'aider à chercher dans la pièce d'où elle venait afin d'y trouver des clés, il fallait avoué qu'il ne comprit pas pourquoi ... Néanmoins en réfléchissant il pensa que c'était pour l'homme qu'elle voulait qu'il fasse ça ...

- Mais ... Fit-il d'une voix toute intimidée. Même si j'en trouve une ... Ca servira pas madame ...

À cette entende Xune pourrait se mettre à le secouer comme un prunier pour lui faire comprendre que Randar devait être libéré de ses chaines au moyen d'une clé ! Oui, mais non ... L'enfant avait remarqué qu'il n'y avait pas de petits trous qui pouvaient faire office de serrures dans ses entraves. C'était pour cela qu'il avait dis ça, puis en matière d'attache il s'y connaissait. Une fois il avait été enchainé par ce genre de chaine, et le seul moyen qui avait été possible pour l'en sortir, se fut de les briser, alors il faudrait faire de même avec les siennes ...



D'ailleurs au moment même où il venait de dire ça, l'homme revint soudainement à lui en hurlant. Mais quel imbécile il risquait d'alerter leurs ravisseurs, heureusement que pour le moment personne ne semblait se préoccuper d'eux ! Une réaction si violente qui terrorisa le jeune garçon au point de le faire tomber sur son séant. Le compagnon de la grande dame gigotait comme il pouvait, mais rapidement ses entraves auront eu raison de lui, puis, en voyant Xune non loin il n'eut d'autre choix que de se calmer, car si elle était libre il n'allait pas tarder à l'être aussi, non ? Enfin en la voyant planté là il se demandait si elle aurait réellement l'intention de l'aider ou bien de le laisser pourrir là. Quoi qu'il en soit il ne dira pas le fond de sa pensé, il la respectait trop pour cela, donc il tenta de la motiver pour qu'elle le libère, et vite, car les crampes commençaient à se faire sentir.

- Capitaine, pardonnez moi ce hurlement mais j'ai cru que je cauchemardais ... Pouvez-vous m'aider à descendre de là ? Questionna t-il rapidement.

Pendant que Xune devait réfléchir à la question, l'enfant se releva et s'avança vers la porte grande ouverte de leur cellule, puis, il remarqua une immense barre de fer, c'était la lame de guerre de Randar, mais pour le jeune garçon ça ressemblait à tout, sauf à une épée. Cependant le gamin pensa que cette chose pourrait casser les chaine qui retenaient l'homme prisonnier, néanmoins, il se gratta la tête, est ce que la grande dame arriverait à la manier sans sectionner un membre à son compagnon, ou encore sans jurer comme elle avait pu le faire avec le noeud de sa corde ? Peu importe, il ne fallait pas perdre plus de temps, ceux qui les avait amener là n'allaient certainement pas trainer pour venir leur faire du mal. Ainsi le petit garçon rassembla les quelques forces qui lui restaient afin de soulever la partie non tranchante de ce machin scintillant, et ça sera au prix d'une immonde grimace qu'il y parviendra, puis, il recula tout en trainant des pieds pour la trainer jusque dans la cellule avant de la reposer délicatement pour ne pas faire de bruit. Après quoi il tira doucement un des vêtements de la grande dame afin d'attirer son attention sur lui.

- Ma lame ! Fit soudainement Randar.

- Vous pourrez peut être les ... casser ... S'essaya l'enfant toujours aussi timidement.

- Il a raison vous pouvez toujours essayer capitaine, surtout si il n'y a pas d'autres moyens, j'ai toute confiance en vous !

Tout en sachant que la lame de guerre pesait environ quarante-cinq kilos, ça ne risquait pas d'être simple, la soulever serait forcément possible pour Xune, mais la manier, rien était sûr ... Surtout qu'il faudra frapper avec force pour espérer briser l'une des deux chaines qui retenaient ses mains, un bras de libre et il pourra ensuite se délivrer tout seul. Randar pouvait manier son arme d'une seule main sans le moindre problème, mais là ça c'était d'abord à Xune d'agir, qu'allait-elle faire ? Pas trop le temps de réfléchir, car du bruit se fit entendre de l'autre côté de la pièce qui faisait face à leur cellule, les ravisseurs arrivaient, dans moins de trente secondes ils feront leur entrer, il fallait agir vite, très vite !

~ Il est 13 heures 09 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: La fin est proche ...   Dim 27 Déc - 3:11

Qu’il était agréable de sentir ses armes dans son dos… Xune en aurait presque ronronné, mais pour le moment, il y avait plus urgent, et cette urgence s’était de libérer Randar et de mettre les voiles, enfin, ça s’était une façon de parler. Bon il restait à trouver les clés…enfin ça s’était ce que pensait Xune mais le gamin la fit déchanter très vite…en disant que trouver une clés ne servirait à rien. A ces mots, la Drow s’était figé, ressemblant pendant quelques instants à une statue et était retournée observée les chaînes avant de lâcher une nouvelle série de jurons. Si elle mettait la main sur le "géni" à l’origine de cette idée, elle lui faisait manger ses vêtements, ses armes, ses yeux, ses oreilles et lui faisait avaler ses dents avant de le dépecer. Xune aurait bien continué à imaginer de qu’elle douce manière elle se serait occuper du cas du malheureux, mais le réveil de Randar quelque peu…bruyant la fit presque réagir de manière visible. Oui presque, parce qu’une Drow ayant perfectionnée son masque restait une Drow maître dans l’art de se contrôler. Mais un peu plus et la femme à la chevelure de neige aurait sans nul doute portée la main à son cœur en remerciant tout les dieux, sauf loloth comme d’habitude, de ne pas être cardiaque. Elle était prête à parier son navire que cela allait ameuter toutes les personnes, ou presque présentes dans les environs. Et cela ne voulait dire qu’une seule chose : il fallait accélérer la cadence. Après l’avoir entendu parler, Xune fixa ses yeux dans ceux de Randar avant d’hausser son seul sourcil visible.

-Randar, je veux bien ne pas être un modèle de démonstration sentimentale, mais m’as-tu déjà vu abandonné un membre de mon équipage ?

Et s’il répondait que oui il se prendrait une sacrée paire de gifle, foi du Dragon des mers ! Mais en attendant, il fallait à Xune trouver un moyen pour rompre ses liens…et ce fut le gamin qui lui apporta l’idée à bout de bras, c’est la bonne expression, en la présence de l’épée de son second… L’elfe noire regarda alors alternativement l’épée de son second et le dit second. Se demandant pendant un quart de seconde si ce dernier n’avait pas des tendances suicidaires qu’il avait oublié de lui mentionner. Enfin bref, ce genre de question serait pour plus tard… quand ils seraient sortis de ce "charmant endroit". La Drow se saisit se l’épée tendue par l’enfant et eut du mal à ne pas écarquiller les yeux sous son poids. Par tout les dieux ! Elle se doutait que l’arme était lourde et s’était toujours demandé comment Randar faisait pour se battre avec ça… mais là ça dépassait ce qu’elle s’était imaginé… Bon allé, il fallait arrêter de penser à cela ! Les bruits qu’elle entendait de l’autre côté de la porte n’étaient pas pour lui plaire et si elle pouvait bénéficier de l’aide de Randar en cas d’ennuis, se serait fort appréciable.

-… Un jour il faudra que tu m’expliques comment t fais pour te battre avec ça… Randar.

Certes, cette phrase pouvait apparaître comme totalement stupide dans un tel contexte, mais cela permettait à la Drow d’évitait de songer qu’elle pourrait bien blesser son second pendant la tentative. Même si elle ne l’avait jamais montré, et ne le montrerait jamais, on parlait de Xune, vous savez, l’elfe noire celle qui était surnommée le Dragon des mers, et bien elle l’appréciait quand même un minimum sa montagne de muscle… Et si elle pouvait éviter de le blesser, se serait pas mal, pas mal du tout même.

Enfin, Xune inspira un bon coup avant de soulever l’arme… bon ça encore elle y arrivait sans trop de mal elle avait quand même un minimum de muscle hein, et se concentra sur ses maudites chaîne. Priant une quelconque divinité qui n’aurait rien de mieux à faire que de l’écouter, l’elfe noire abattit l’épée sur les chaînes aussi fort qu’elle le pouvait, espérant avoir endommagé les chaînes et pas Randar…ce qui serait gênant. La Drow aurait bien tenté d’y mettre un deuxième coup, mais le bruit si caractéristique d’une clé qui tourne dans une serrure lui fit lâcher l’épée et se retourner rapidement. Juste après, l’elfe noire posa une main sur l’épaule du gamin et l’envoya derrière elle, sans y être allé particulièrement doucement, mais bon… Le but de cette manœuvre n’était pas de prendre des pincettes avec le mioche mais bien de l’envoyer derrière elle. D’une part cela éviter au petit d’être en première ligne, et de deux la Drow ne serait pas gêné par sa présence si il y avait besoin de croiser le fer. La Drow jeta un très bref coup d’œil par-dessus son épaule.

-Tu restes derrière moi gamin.

Il était peut être inutile L’elfe noire croisa les bras et attendit que la porte s’ouvre. Son attitude ne semblait pas le moins du monde agressive ou méfiante, mais il ne fallait pas se laisser avoir par les apparences. Xune avait près d’un siècle d’entraînement derrière elle, et même en partant de cette position elle était capable de dégainer ses katanas de leurs fourreaux bien plus rapidement qu’on ne pouvait le croire. Mais cela, très peu de personnes le savaient… et aucune de ces personnes n’était présente dans cette pièce. L’elfe noire lâcha un soupir, jugeant qu’ils mettaient bien du temps à ouvrir cette malheureuse porte. Aussi, fit-elle quelques pas en avant, sortant ainsi de la cellule et prit la parole. Sa voix teinté d’une pointe de moquerie, parfaitement pesée.

-Vous pouvez entrer vous savez… personne ne va vous manger.

*Personnellement je vais d’abord vous découper en rondelles… en très fines rondelles même… après on verra.*


Oui, il arrivait que le côté "sombre" de Xune fasse une petite apparition de temps à autres… la femme à la chevelure de neige n’avait jamais réussit à s’en débarrasser et puis… elle n’était pas sure de vouloir le faire… ce côté pouvait avoir quelques utilités parfois… mais ceci était assez rare du point de vue de Xune.

~ Il est 13 heures 11 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
P.N.J
avatar
Récits 731
MessageSujet: Re: La fin est proche ...   Lun 28 Déc - 5:34


Heureusement que Xune avait de bons principes malgré sa race, ce n'était pas pour rien que Randar voulut devenir son second, il était certain qu'il pourrait lui apporter beaucoup, il était certain d'être comme elle sur un point, la soif d'aventure et de victoire ! La Drow cachait beaucoup ses émotions, mais il y était habitué, de plus il préférait largement ce genre de femme plutôt que celles qui ne faisaient que parler et ennuyer tout le monde, au moins avec Xune il n'y avait pas ce genre de problème. D'ailleurs elle l'avait reprit sur le fait qu'elle n'était pas du genre à abandonner un membre de son équipage, bien sûr qu'il le savait, il se souvenait encore de cette nuit où ils furent pris dans une tempête qui risquait à tout moment de fracasser la coque du navire. L'un des plus jeunes matelots n'étant pas assez expérimentés pour faire face à la puissance destructrice de la nature, finira par se retrouver à la mer. La capitaine Xune ne fut ni une ni deux en ordonnant l'envoie d'une chaloupe avec à son bord elle en personne, Randar fut très impressionné cette nuit là, elle avait beau se faire passer pour quelqu'un de dur et sans coeur, l'homme ni croyait pas une seconde, mais il se gardait bien de le dire. Car si la Drow voulait renvoyé cette image, c'était parce qu'elle le voulait, puis il savait aussi que sa nature Elfe noir pouvait refaire surface à tout instant, surtout maintenant, dans une telle situation. Un sourire narquois se dessinera sur le visage de Randar lorsque Xune lui demanda comment il pouvait se battre avec ça, désignant sa lame de guerre. Alors qu'elle la soulevait, l'homme en profita pour lui répondre, ça se trouvait c'était ses derniers mots ...

- Vous avez vu ma carrure capitaine ? Il fallait une arme à mon échelle, puis ce n'est pas vous qui allez démentir son efficacité. À présent allez y, frappez très vite, et très fort ! Termina t-il en fermant les yeux avec force.

Et la seconde d'après, ce fut le grand choc métallique, la chaine qui maintenant sa main droite contre le mur sera presque rompue suite au coup que venait de donner Xune. Cependant elle ne put poursuivre car les ravisseurs étaient de retour, et le bruit qui venait de se faire entendre dans leur cellule du leur donner à réfléchir quant à la suite des évènements. Randar n'avait pas l'intention de rester dans cette position plus longtemps, et ils allaient payer cher le fait de l'avoir ridiculiser de la sorte, ainsi que d'avoir osé enfermer son capitaine, certes l'homme avait une certaine folie envers les enfants, mais sur sa fidélité on ne pouvait rien lui reprocher ! Xune s'était déjà préparé à les recevoir, bousculant le gamin pour le faire passer derrière elle afin de ne pas le mettre en danger en plus de ne pas être gênée dans ses mouvements, mais Randar ne voulait pas la laisser s'amuser toute seule, alors il tira avec force sur sa chaine qui fut précédemment abimée par le coup d'épée. Allant même jusqu'à rougir il finira par la rompre, malheureusement il ne pouvait pas enlever les autres sans sa lame de guerre, alors peut être que l'enfant pourrait l'aider pendant que Xune accueillait les geôliers.


De l'autre côté de la porte, Mave, une mercenaire de la dague ensanglantée venait d'entendre ce qu'il venait de se passer, et tout laissait supposer que les détenues s'étaient libérés de leurs entraves. De plus, elle entendit la dite Xune jouer la provocatrice en disant qu'ils ne se feraient pas manger si ils entraient, qu'elle ne s'en fasse donc pas, car la seconde d'après, la jeune femme défonça la porte qui refusait de s'ouvrir par un violent coup de pied dans son centre ! Quelle vue, la Drow était là, en dehors de sa cellule grande ouverte, le gamin juste derrière, et son second toujours enchainé au mur, voila qui était parfait. Xune n'allait pas survivre au-delà de cette rencontre, Mave était une femme très entrainée, que ce soit au corps à corps où à distance, quoi qu'il en soit elle se savait à la hauteur et pourrait donc rivaliser face à une Elfe noire en pleine action ! Malheureusement pour elle, ce n'était pas la meneuse, tout du moins pour le moment, car elle avait sa petite idée pour le devenir ...

- Ainsi vous avez réussi à vous libérer ! Félicitation, mais votre mort ne se fera pas plus désirer ! Les gars, c'est à vous !

Les deux homme en question lui était justement supérieur en grade, Mave n'était qu'une mercenaire, et pour qu'elle est du pouvoir, il fallait qu'ils meurent, mais pas de sa main car ce n'était pas une traitresse. Par contre les laisser se faire tuer était une possibilité à ne pas écarter.


Doucement, un homme d'age mure fit son entrée dans la pièce, de son regard noir il dévisagea Xune, puis, il fit reculer Mave jusqu'à ce qu'elle sorte. Les prisonniers faisaient de la résistance, ça ce n'était pas prévu, mais depuis le temps qu'il travaillait pour le roi pirate, il avait eu le temps de voir bien pire que cela. La Drow n'allait pas rouler des mécaniques bien longtemps, elle n'était certes pas très connue, mais son dirigeant voulait sa mort, pourquoi ? Cela restait un mystère pour le moment.

- Tu veux te battre gonzesse ? J'ai justement quelqu'un à te proposer, il est grand temps pour lui de faire son baptême du sang ! Approches fils !

Et bien ... Une famille vouée au mal et à la tuerie, mais est ce que Xune osera s'en prendre à un jeune homme dans le risque de s'attirer les fureurs du père ? Peut être que oui peut que non, en tout cas l'homme avait toute confiance en sa progéniture, après tout c'était lui son entraineur, donc il ne pouvait être que victorieux, surtout contre une femme ! Mave trouvait cela stupide, le machisme ne conduisait nul part, sauf à la désillusion, donc elle n'espérait qu'une chose, que Xune éventre ce petit morveux avant de le pendre avec ses entrailles, puis faire la même chose au paternel, ça ferait un peu d'air à l'île de Tësnu en plus de ne manquer à personne sur Astrune, sauf au roi pirate peut être, mais ça, c'était le cadet de ses soucis.


À son tour, le fils fit son entrée, c'était la première fois qu'il voyait une Elfe noire d'aussi près. Elle était sexy dans cette position, des formes généreuses, tout pour plaire quoi, pourquoi l'avait-on mis dans une cellule au lieu d'un bordel ? Les Drows n'étaient-ils pas reconnus pour être experts dans le plaisir de la chair justement ? Dommage, la tuer c'était du gâchis, mais bon les ordres c'était les ordres, et il ne fallait pas les rediscuter sous peine de se retrouver pendu haut et court !

- Hmm, c'est pas avec des armes que tu devrais combattre toi, mais avec autre chose ! Fit-il avec une arrière pensée quelque peu tordue.

Et sans attendre davantage, le jeune homme dégaina son épée à lame recourbée et fonça sur Xune ! Il tenta directement de lui fendre le crâne. Quant à Mave, elle regardait le spectacle en secouant légèrement la tête, comme si la stupidité était plus que évidente, mais sans doute que ça deviendrait plus intéressant lorsqu'un cri de gamin manqué retentira dans la pièce, oh oui, ça, ça serait la mélodie parfaite pour elle ! Par contre pour le père de ce dernier on ne pouvait pas en dire autant, puisqu'il se contentait de rire de façon effrayante, chose qui choqua l'enfant qui se trouvait dans la cellule derrière Xune, comment allait-il régir si l'un des deux se faisait tuer de manière violente ? Seule la suite des évènements pourra répondre à cette question.

~ Il est 13 heures 17 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: La fin est proche ...   Mar 29 Déc - 2:34

L’elfe noire eut une très légère esquisse de sourire en entendant la réponse de son second à sa question sur sa satanée épée. Elle se contenta cependant d’y répondre par un grognement, trop concentrée sur le fait de ne pas louper son coup. La première attaque contre les chaînes portées et la femme à la chevelure de neige avait lâché l’arme de son second pour pouvoir accueillir les arrivants. Ceux-ci ne tardèrent d’ailleurs pas à faire leur apparition après son invitation. Xune haussa un sourcil en voyant avec qu’elle délicatesse la porte fut ouverte… et cela par une femme. La Drow la détailla rapidement. Humaine, armée… et qui semblait avoir confiance en elle, peut être même trop selon l’elfe noire. Mais cela, elle en aurait la confirmation plus tard, parce que pour le moment, cette fille lui annonçait sa mort, mais ne faisait rien pour la lui apporter. Pire encore, elle laissait le boulot à d’autres personnes. Le Dragon des mers leva alors les yeux au ciel en secouant légèrement la tête de gauche à droite. Comme toujours, cette mise en scène était parfaitement préparée. Après tout, rien n’obligeait Xune à agir de la sorte, mais tout ce qui pouvait énerver ses adversaires potentiels et donc leur faire commettre des erreurs était à utiliser.

-Tss, des paroles, des paroles, mais aucun acte. Au lieu de gaspiller ta salive puis de reculer, vient donc danser.

Un sourire moqueur orna brièvement ses lèvres, mais Xune reprit son expression neutre dès l’arrivée d’un homme dans la pièce. Lui aussi semblait avoir toute confiance en lui… et au vue de ses paroles, il ne la prenait pas du tout au sérieux. Ca en serait presque blessant pour notre pauvre elfe noire si sensible. Mais bon, en même temps que pouvait-elle attendre d’autre un membre de la race des humains et qui lui paraissait sous développés par rapport à la majorité des membres de la dite race. Comment ça elle était méchante ? Mais pas du tout, elle se contentait de présenter sa vision des choses ! Mais en attendant, l’homme avait prit la parole et venait, plus ou moins, de lui présenter son adversaire. Et en l’entendant, Xune avait manqué de s’étrangler. Il voulait l’opposer à quelqu’un qui n’avait pas encore eu de baptême du sang, donc qui n’avait pas encore tué. Non mais oh ! Il l’avait bien regardé ?! Est-ce qu’elle avait l’air d’un débutante ?! Cette fois ci, l’elfe noire lâcha un soupir franchement exaspéré avant de répondre.

-Puisque vous posez la question, non je n’ai pas spécialement envie de me battre. Pour le moment j’aimerais sortir d’ici avec mon second et le mioche… Et puis si vous appelez un combat une mascarade qui va opposer une personne ayant du sang jusqu’au épaules à un agneau… c’est que vous êtes pire que je ne le pensait.

Comment ça elle provoquait ? Mais pas du tout ! Comme précédemment, s’était une simple exposition de son point de vue… Et puis, en toute franchise, ce qu’elle vit après ne fit que lui confirmer son opinion… ce qui allait suivre allait être une horrible mascarade à laquelle elle allait devoir prendre part…

En effet, en voyant le gamin faire son entrée et pire encore, en entendant ses propos, l’elfe noire ne put s’empêcher de croire à une blague… mais une blague de très mauvais goût. Elle avait toujours su que la réputation de sa race ne jouait pas en sa faveur, mais quand elle parlait de réputation, Xune songeait plus à celle qui disait qu’ils étaient des êtres assoiffés de sang et pas à celle qui évoquait leur… performances sur un autre domaine. Mais à l’évidence, le gamin avait d’avantage était marqué par la seconde que par la première… et il ferait mieux d’arrêter de baver sur elle et de se concentrer sinon il allait s’en prendre pour son grade.

-Gamin, j’ai expérimenté cette technique alors que tes parents étaient encore en couche culotte, alors remballe tes répliques et concentre toi ou mieux encore, retourne dans les jupes de ta mère et laisse les adultes discuter.

*Je vais déjà m’ennuyer suffisamment si t’es concentré alors si en plus tu ne l’est pas, bonjour la corvée.*


La Drow ne se priva pas d’hausser un sourcil de manière moqueuse en voyant le jeune homme foncer vers elle comme un taureau vers un morceau de tissu rouge… désolant. Elle n’avait même pas envie de sortir ses armes face à cela, ça ne servait à rien, et la femme à la chevelure de neige allait s’empresser de le prouver. Laissant un sourire moqueur s’installer quelques instants sur ses lèvres, la centenaire plus une décennie se décala légèrement sur sa droite avant de tendre la jambe pour faire un croche pied au gamin… Ceci fait, elle regarda brièvement vers l’adulte, son petit sourire s’élargissant légèrement.

-Si c’est tout ce que vous avez à m’envoyer, je suis déçue… Je suis peut être une gonzesse comme vous vous plaisez à dire, mais n’oubliez pas qu’elles sont mes origines.

Ses yeux se reportèrent sur le jeune homme tandis que son sourire se teintait d’une petite pointe de cruauté…parfaitement fausse mais cela, personne ne pouvait le savoir. D’un point de vue extérieur, cela pouvait parfaitement passer pour une apparition du côté cruel, sadique, et compagnie, de son caractère de Drow.

-Si vous ne voulez pas que votre gamin soit abîmé, voir un peu plus, je vous conseille de le rappeler et de l’envoyer ailleurs…

En disant ces mots, la Drow sortir lentement l’un de ses katanas. Oh elle savait qu’elle n’en avait aucunement besoin, mais s’était juste pour appuyer un peu ses propos, tout en montrant qu’elle ne prenait pas le moins du monde le gosse au sérieux… Mais son assurance ne l’empêchait pas d’être prudente. Elle connaissait un sacré rayon sur ce qui concernait les ruses, fourberies et autres lors d’un combat, et même si elle doutait que cet enfant, pour elle s’était même un très jeune enfant, ait assez de jugeote, vu comment il lui avait foncé dessus, elle se demandait même si il avait un cerveau, pour préparer un mauvais coup, Xune préférait être un peu trop prudente… ce qui ne l’empêchait pas de se montrer moqueuse et provocatrice. Après tout, depuis le temps qu’elle n’avait plus eut l’occasion de se comporter ainsi, elle avait bien le droit d’en profiter un peu.

L’elfe noire jeta un rapide coup d’œil en direction de Randar et du mioche. Non pas qu’elle ait besoin de son second pour le moment, face à l’autre gamin elle pouvait très bien se débrouiller seule, mais elle voulait savoir où ça en était du côté de la montagne de muscle.

~ Il est 13 heures 19 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
P.N.J
avatar
Récits 731
MessageSujet: Re: La fin est proche ...   Mer 30 Déc - 23:52


La Drow n'avait pas l'air effrayé par tout ce beau monde, bien en contraire elle semblait ravi, mais est ce que ça allait durer ? Probablement que oui, car déjà elle avait recadré chacune des personnes présentes dans la pièce ou à côté avec des répliques cinglantes. Cependant le jeune homme ne se laissera pas désabusé et lui foncera littéralement dessus afin de lui administrer un coup fatal à la tête qui aurait pour but de lui fendre le crâne en deux parties symétriques ! Mais Xune pas du tout affolée se contentera de lui faire manger le sol de sa cellule par le biais d'un croche patte alors que ce dernier était en plein élan ... Constatant cela, le père cessa immédiatement de rire, surtout que l'Elfe était en train de dégainer ses épées. Pour son fils était très bien entrainé oui, mais pas dans les combats à la loyale, mais pour les coup bas ! Le fait d'être sol le ridiculisa un court instant, mais ça lui permit également de sortir une arbalète miniature de son pantalon sans que personne ne remarque rien, sauf le mioche qui essayait de soulever la lame de guerre afin d'aider Randar à se défaire de ses entraves. Si il parvenait à toucher Xune avec, elle mourrait à cause du poison qui était enduit sur la pointe du carreau, puis, ce fut au moment où elle se mit à parler avec son père qu'il s'apprêta à lui tirer sur la jambe, mais le petit garçon âgé d'à peine cinq ans comprit rapidement la situation, et la grande dame n'aurait pas le temps de l'éviter ou de l'en empêcher, alors sans réfléchir, il laissa l'arme de Randar pour se ruer sur le mollet du vilain avant d'y planter ses dents au plus fort qu'il le pouvait, et ce, juste au moment où Xune posait ses yeux sur son second !

- AAAAHHHHHHHHHHHHHHH !!!! Hurla t-il en laissant le coup partir malgré lui.

- AAAAAAAAAHHHHHHHHHHHHHHHHHH !!! Hurla le père à son tour qui venait de se prendre le petit projectile dans les parties intimes.

Tout c'était enchainé à la vitesse de l'éclair ... La morsure du gamin, le tire de la petite arbalète manquant sa cible qu'était Xune, et prenant le père dans son collimateur ... Ou plutôt ses bijoux de famille. Sans même faire attention à la Drow, le fils de ce dernier se précipita vers lui lâchant épée et arbalète afin de lui porter secours. Mave constatant cela ne pu s'empêcher de rire puis d'applaudir Xune qui pourtant n'avait rien fais ...


Le carreau ne pouvait même pas être retiré étant donné là où il était logé, son visage devenant livide, l'homme repoussa violemment son fils qui voulait lui prêter main forte ! Lui tout ce qu'il espérait à ce moment, c'est qu'il ai aussi prévu l'antidote, sinon sa vis se terminerait aussi stupidement qu'elle avait commencé ... De plus en entendant l'autre gonzesse rire puis applaudir, ce dernier entra dans une colère, car il pouvait même pas lui fiche une trempe pour la faire taire !

- TU VAS LA FERMER AHHH ..... ARRÊTES, ARRÊTES, ARRÊTES, ARRÊTES !!!! Continuait-il en se pliant littéralement en deux sous l'effet de la douleur.

Mais plus il lui hurlait dessus, plus elle riait fort, la situation devenait vraiment du gros n'importe quoi ! Xune devait vraiment se sentir toute bête au milieu de tout ça, même pas le droit à un combat digne de ce nom, vraiment ça faisait pitié ... Malheureusement pour l'homme d'âge mure, son abrutit de fils n'avait pas les antidotes sur lui, il avait eu un excès de confiance en ses capacités pour ce coup, donc il n'avait rien prévu ... Alors, il mourra, ici même, dans moins de dix minutes.


Mave s'attendait à tout sauf à ça ... Vraiment ça dépassait ses rêves les plus fous, le fils qui tue le père, et lui qui se pissera dessus parce qu'il se retrouvera tout seul. Misère, mais bon ça l'arrangeait, au moins elle pourrait régler l'affaire Xune à elle toute seule, et le roi pirate la récompensera généreusement. Oui un bel avenir s'offrait à elle, et pas question de laisser passer une telle opportunité ! Le mioche derrière la Drow avait la bouche en sang et regardait ce qu'il se passait avec des yeux tout ronds, quant au fils qui avait attaqué Xune de manière grotesque était en train de se frotter son mollet ensanglanté, il n'y avait pas été de main morte ce gosse !

- Ahahahahah vraiment super, tu as une super équipe Xune, je baptiserais cette époque de ma vie, la morsure de la mort ! Pas mal non ?

- ... Ahh arrêtes de déblatérer tes conneries et aides moi à sauver mon père !

- Hors de question, vous êtes voué à la mort tout les deux !

- Traitresse !

- Non, "maitresse", car c'est bientôt le grade que j'aurais ahahahahah !!!

Randar quant à lui ne disait rien, il ne voulait pas se faire trop voir étant donné qu'il ne pourrait quasiment pas se défendre, pour ce coup il devait s'en remettre entièrement à son capitaine. Mais contre des nases pareils c'était une insulte à ses capacité, il espérait que Xune leur ferait chèrement payé leur audace, car là ça commençait à faire trop !


Cependant, non loin de là, dans une salle où était entreposé tout une tas d'instrument de torture, une femme à la peau aussi blanche que de la farine se trouvait là, en train de dormir ... Mais elle venait tout juste d'ouvrir les yeux en entendant un rire résonner jusque dans la pièce où elle se trouvait. Après s'être frotté le visage Pheare ne se demanda même pas où elle était, car elle s'en fichait complètement ! Une chose était sûre cependant, elle devait se trouver depuis quelques jours déjà, car ce n'était autre que la soeur de Phaere qui elle se trouvait dans la région de Sulmi. Elle se fichait bien du monde où elle était, tant qu'elle pouvait tuer c'était tout ce qui comptait, et comme son double n'était pas là pour la contenir, elle pourra de nouveau s'en donner à coeur joie ! Même le pourquoi du comment elle s'était retrouvée là ne l'intéressait pas le moins du monde. C'était pour cela que l'on pouvait la considérer comme folle à lier, alors, sans attendre elle sortie de la salle en ouvrant doucement la porte afin de bénéficier de l'effet de surprise sur la donzelle qui émettait ce rire de bécasse. Au passage cette dernière s'empara d'une hallebarde imposé contre le mur, sans doute n'avait-elle pas été encore rangé, peu importe, ça allait bien lui servir en tout cas !

Après quoi elle déboucha dans le couloir qui lui donna une vue directe sur le dos de la femme qui faisait ce bruit franchement agaçant ! L'embrocher comme une truie suffira à la faire taire ! Mais Pheare n'était pas du genre à attaquer par derrière, d'ailleurs à ce même moment Xune pouvait l'apercevoir, puis, tout à coup elle siffla, à cela le rire cessa puis Mave se retourna afin de mettre une image sur ce son ... Hélas ça sera la dernière chose qu'elle verra, car la hallebarde traversera directement la jeune femme qui cracha par la même occasion une énorme quantité de sang au visage de la tueuse inconnue ! Ce fut très facile pour Pheare, car au moment où elle se retournait, cette dernière était déjà en train de l'empaler avec son arme. Mave venait de mourir sans que nul ne puisse l'empêcher, après quoi la macabre femme marcha sur le corps de sa victime puis cassa le manche de la hallebarde afin de s'improviser une arme face à cette donzelle à la peau sombre. Le fils quant à lui, en voyant Pheare décida de se faire tout petit dans le coin de la cellule ...

- Hmmm, il a l'air bien en chair celui là ! Dis donc toi, tu pourrais m'en apporter une tranche, où dois-je me servir toute seule ? Fit-elle en désignant Randar avec son menton aussi ensanglanté que le reste de sa figure.


- Mais c'est pas vrai ! Encore une folle incompétente ! Détachez moi capitaine que je vous nettoie tout ça, et ce, jusqu'à ce qu'on trouve un adversaire à votre taille !

Seulement il se trompait sur un point, folle oui, mais incompétente non, restait à voir ce qui allait se passer par la suite, en tout cas le fait de la voir avez fais de l'effet à pas mal de monde, le fils, Randar, et aussi le mioche qui était littéralement terrorisé !

~ Il est 13 heures 22 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: La fin est proche ...   Jeu 31 Déc - 2:45

Le petit jeu était vraiment lassant selon l’elfe noire. Mais au moins voir son gamin à terre avait eut le mérite de faire taire l’espèce d’homme des cavernes machiste au possible. Peut être comprenait-il enfin contre quoi il avait envoyé son rejeton. Si jusqu’à présent il l’avait prit pour une femme qui portait des armes uniquement pour faire croire qu’elle savait les manier, à présent il devait comprendre qu’elle ne rigolait pas et qu’elle pouvait réellement être dangereuse en étant armée. Le gamin était toujours à terre, et la Drow fronça légèrement les sourcils. Même si il n’était pas tombé doucement il en mettait du temps à se relever. C’est lorsqu’elle se tourna pour voir où en était Randar qu’elle comprit aussi qu’il y avait anguille sous roche. Après tout le mioche venait de bondir sur le gamin (vous suivez là ? ^^"), et le mordit férocement au mollet. L’elfe noire était légèrement surprise par le geste du petit, mais en compris la raison en repérant un petit objet filé légèrement vers elle, mis bien trop loin pour risquer de la blesser. Néanmoins, elle sut qu’il avait touché quelqu’un, et plus précisément l’homme vu la voix, en entendant un cri de douleur.

Ce fut à cet instant que Xune se demanda sérieusement ce qu’elle avait fait aux dieux pour mériter ça. Parce que là, ça devenait du n’importe quoi. Si dès le départ, elle avait su qu’elle aurait à faire à des guignols pareils, nul doute qu’elle n’aurait pas prit la peine de demander au gamin de lui ramener son second. Elle aurait tout simplement attendu tranquillement sur le port qu’ils arrivent. Parce que là franchement entre un machiste qui la prenait tellement au sérieux qu’il envoyait son rejeton contre elle, le dit rejeton qui était limite à bavé sur elle avant de l’attaquer avec la tactique d’un éléphant, puis qui visait tellement bien qu’il touchait son propre père, et enfin la fille qui se marrait comme une folle, et qui par la même occasion l’applaudissait alors qu’elle avait juste fait un croche pied au morpion, parce que le dit père avait été touché… il y avait de quoi se poser de sérieuses questions sur leur état mental… et sur celui de leur employeur, le roi pirate, par la même occasion.

La Drow les regardait, l’air franchement désespéré. Avec un soupir de lassitude, elle se passa une main sur le visage, ignorant royalement la fille qui la félicitait pour son équipe. Mouais sauf que ce n’était pas vraiment prévu que le mioche agisse ainsi. Et ça, ça turlupinait un peu l’elfe noire. Le gamin venait quand même d’intervenir pour l’aider et… enfin bref, pour elle, ce n’était pas normal ça. Repoussant ses pensées à plus tard, l’elfe noire reporta son attention sur le gamin et la fille qui étaient à présent en pleine dispute…désolant si on voulait l’avis de Xune, elle doutait même d’être dans des cellules de prison, mais songeait d’avantage qu’elle se trouvait dans un asile et que ceux là s’était échappé de leurs chambres… Honnêtement, elle ne voyait pas d’autre explication là… ou alors s’était qu’elle avait gravement était sous-estimée, ce qui était particulièrement vexant si on voulait son avis.

Enfin bref, pendant que les deux animaux en face d’elle continuaient à se quereller, la Drow regarda son second, la partie visible de son visage affichant une profonde lassitude et une note de désespoir. Rien que le fait qu’elle laisse ses émotions apparaître était révélateur de l’état mental de la Drow pour ce coup. Après tout, Xune était passé maître dans l’air de porter un masque d’indifférence, donc le fait que là elle ait laissé tombé son masque était assez révélateur. Néanmoins, cette passade ne dura pas puisque lorsqu’elle reporta son attention sur la femme, qui riait toujours là ça devenait grave, elle repéra derrière elle une autre femme qui s’avançait et qui lui semblait armée d’une hallebarde. Là, Xune perdit son visage las pour le remplacer par son habituel masque neutre, néanmoins ses sourcils étaient légèrement froncés. Cette arrivée ne lui disait rien qui vaille, et malheureusement, l’instinct de Xune sur ce genre de sujet avait toujours très bien fonctionné.

Ce fut donc avec une certaine méfiance qu’elle vit la nouvelle venue s’approcher silencieusement de l’autre femme puis siffler. Ce sifflement eut au moins le mérite de faire cesser la première arrivée de rire, et en cela Xune était reconnaissante à la nouvelle venue. Pendant quelques instants elle avait bien cru que ses pauvres tympans allaient rendre l’âme à force d’entendre le rire de cette fille. Malgré tout, Xune fut légèrement, bon d’accord elle fut très surprise de la voit planté son arme dans le corps e la première fille. Ca, il allait le reconnaître, elle ne s’y était pas du tout attendu. Ce fut à ce moment qu’elle se décida de la détailler attentivement. Blanche comme une morte, et à présent du sang pleine le visage… rassurant. Néanmoins, à première vue elle lui semblait banale. Mais quelque chose au fond de la Drow lui hurlait de faire attention, de se méfier de cette femme. S’était cette sorte d’instinct qui se développait quand on vivait quelques années dans l’ombre terre… et s’était également cet instinct qui ne trompait jamais ou presque.

Sans vraiment y prendre garde, l’elfe noire resserra sa prise sur son katana et tendit légèrement ses muscles, comme si elle s’apprêtait à bondir sur la nouvelle venue. Mais ne vous y trompez pas, Xune n’avait pas le moins du monde l’intention de foncer sur cette femme, elle se tenait simplement prête à riposter au cas où. Sa méfiance grandit légèrement lorsqu’elle évoqua Randar et en entendant ses propos l’elfe noire eut du mal à retenir un légère grimace. Grimace qui faillit véritablement apparaître lorsque la voix de son second retentit derrière elle. L’elfe noire jeta d’ailleurs un bref coup d’œil par-dessus son épaule avant de reporter son attention sur la femme.

-Si tu veux vraiment une tranche de quelqu’un, je te conseille plutôt l’autre là bas… Tu auras moins de mal à mâcher.

En disant ses mots, l’elfe noire avait fait un rapide signe de tête vers le jeune homme réfugié dans un coin de la cellule. Xune n’arrivait pas vraiment à croire qu’elle ai prononcé une chose pareille, mais bon… au pire ça ne ferait qu’ajouter quelque chose à la réputation oh combien merveilleuse de sa race. Mais à présent, la Drow recula lentement vers son second ou plus précisément vers son épée qui était toujours au sol. De sa main libre elle s’en saisit et la tendit à Randar avant de marmonner de sorte à n’être entendu que de lui.

-Un conseil, ne l’attaque pas… Je ne sais pas pourquoi, mais j’ai le sentiment qu’il la prendre plus au sérieux que les trois guignols de tout à l’heure…

Ceci dit, Xune reporta toute son attention sur la femme et lui adressa de nouveau la parole, sa voix légèrement froide.

-A l’évidence, tu n’es pas avec eux… alors vas-tu nous laisser partir ou va-t-il falloir forcer le passage ?

Les deux solutions convenait parfaitement à l’elfe noire, mais il fallait reconnaître que la possibilité de sortir indemne de cette histoire était plus tentante que celle de sortir de là en étant amoché. Mais pour le moment, elle ne pouvait être sur de rien puisqu la femme était entre eux et la sortie.

~ Il est 13 heures 24 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
P.N.J
avatar
Récits 731
MessageSujet: Re: La fin est proche ...   Mar 5 Jan - 23:26


Il était évident que tout c'était enchainé de manière surprenante ! Et rien ni personne ne pu empêcher les évènements de suivre leur cours, et au final, Xune n'aura rien eu à faire puisque tout ses geôliers, ou du moins presque tous, mourront ! Le seul survivant était le fils du père qui venait tout juste de cesser de respirer, et cette nouvelle venue, Pheare, semblait tuer pour son propre compte, chose qui n'échappa pas au regard aiguisé de l'Elfe noir. Puis, comme réponse à sa demande, la sombre femme conseillera le jeune homme qui avait tenté de la combattre un peu plus tôt en guise de casse-croute à la place de son second ... À son geste du menton, Pheare tourna la tête et observa brièvement l'Humain. Impossible de savoir si elle était satisfaite étant donné son visage constamment de glace, mais son ventre criait famine, alors une proie facile n'était pas forcément de refus ! Après quoi Xune demanda si elle comptait les laisser passer ou bien fallait-il se battre pour y parvenir ? La jeune démente avait le choix, ou satisfaire son besoin intarissable de sang, ou bien manger à sa faim ... Etant donné que ça faisait plusieurs jours qu'elle dormait dans ce monde, il fallait qu'elle se nourrisse pour assurer sa survie !

- Hmm ce bébé fera l'affaire ! Répondit-elle en se rapprochant doucement du jeune homme. Tu as peur, c'est tellement meilleur les gens qui ont peur ! Quant à vous, vous ne bougez pas d'ici tant que je ne l'ai pas goûter, si je ne l'aime pas, il me faudra quelqu'un d'autre !

L'approche de cette femme macabre fit uriner le gamin dans son pantalon ... Puis il se releva en s'enfonçant dans le coin de la cellule, espérant ainsi échapper aux griffes de cette cinglée !


Par contre Randar ne répondra même pas à Xune et se contentera de lui obéir en ce qui concernait la nouvelle venue, bien que ça ne lui plaisait pas ... Et pour le plus petit, c'était une vision d'horreur qui s'offrait à lui, du sang et encore du sang ... Il eut envi de hurler, mais il se retint de justesse, il avait compris que la grande dame sombre n'aimerait pas le voir ce comporter comme un enfant, bien qu'il en était un. Néanmoins ce n'était pas le plus important pour le moment, car il fallait bien s'attendre à ce que le fils veuille sauver la liquette qui lui servait de peau !

- Non non mais ça va pas arrêtez je vous ai rien fais ! C'est elle la méchante, vous n'allez pas l'écouter, elle a tué mon père et m'a fais du mal ... Et et ... et ...

Après l'avoir entendu Pheare dirigea son regard rouge vif en direction de la Drow, et un semblant de question semblait paraitre dans ce dernier ... Comment ce genre d'individu pouvait exister selon elle ? Ca serait rendre un service que de le tuer ! Or il ne fallait pas espérer ce genre de chose de sa part, heureusement que la faim ne pouvait plus attendre, sinon elle ne l'aurait tué qu'en dernier. Posant de nouveau ses yeux effrayants sur ce pathétique garçon, Pheare s'approcha encore un peu plus de lui !

- Je n'ai rien à faire de ta vie d'inutile ! J'ai faim et je dois bouffer !

- NAOOOOOOOOOOOOOOOOO !!!!!!!!!!!!!!

À peine commença t-il à hurler que Pheare empoigna fermement le manche de sa hallebarde avant de lui enfoncer profondément dans la bouche, le bout de bois ressortit même de derrière sa tête ! Elle avait l'habitude de tuer de façon brutale, mais si son estomac n'était pas aussi désespérément vide, elle aurait pris tout son temps pour le faire.


Jamais le petit garçon qui se trouvait toujours derrière Xune n'avait vu pareille boucherie, alors en voyant cette femme venue de nul part, enfoncer un pieu dans la bouche de l'homme qu'il avait précédemment mordu pour sauver Xune de son tir empoisonné. Là il ne put retenir son hurlement, et heureusement que la tueuse ensanglantée n'y avait pas réagis, sinon la suite aurait pu mal tourner ... Puis, Pheare se mit à manipuler le manche planter dans la face de sa victime de façon à lui ouvrir sa tête en deux afin de mettre à jour son cerveau d'abruti fini ! Les craquements étaient horribles, les yeux de l'enfant étaient exorbités devant un tel spectacle, puis, il s'agrippa à Xune et lui serra fort la jambe, on pu même entendre ...

- Maman ...

La peur était largement dépassée à ce stade ! Et ce fut mieux pour lui d'enfoncer son visage contre la cuisse de la grande dame à la peau sombre ... Car Pheare venait de se saisir du cerveau du jeune homme, puis, elle le retira de sa boite crânienne, on pu alors voir de long filets visqueux tentant désespérément de le maintenir en place ... Et sans attendre plus longtemps, elle mordit généreusement la cervelle de l'Humain ! Comme si elle croquait dans une pomme ... Après quoi elle mâcha puis avala ... Son verdict allait à présent tomber, était-il comestible ?

- Oui, ça va, c'est pas mon meilleur festin, mais c'est toujours ça de prit ! Vous pouvez attendre, comme ça je verrais si vous êtes mieux épicé que ce pisseux !

En d'autres termes ça voulait aussi dire qu'ils pouvaient sortir, et vite, avant qu'elle ne change d'avis ...


Alors qu'il ne cachait pas son écoeurement, Randar finira par entièrement se libérer pendant que cette démente tuait cet imbécile .. Et maintenant qu'elle se penchait à nouveau dessus afin de lui dévorer ses entrailles tel un monstre assoiffé de sang, ce dernier tapotera l'épaule de son capitaine afin de lui faire comprendre que c'était bon, qu'ils pouvaient tous sortir de là sans même se battre ... Que c'était bizarre comme situation. En tout état de cause, toute les personnes supposer les surveiller puis les exécuter étaient mortes, alors ils n'auront aucun mal à sortir de là pour ensuite se rendre au port. Mais il faudra quand même faire attention ! Des gardes pouvaient trainer par ci par là ...

[Annonce : Tu as toutes les cartes en main pour avancer ton horaire Xune, tu as la possibilité de rejoindre ton navire, ainsi que d'inventer quelques petits combats sur la route Exclamation ]

~ Il est 13 heures 32 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: La fin est proche ...   Ven 22 Jan - 18:21

Bon, avantage, cette fille semblait accepter de modifier ses plans et de reporter son attention sur le gamin. On pas que cela fasses particulièrement plaisir à Xune de le sacrifier, mais elle préférait le gamin mort et se son second en vie plutôt que l’inverse. Elle regarda donc cette étrange femme s’approchait du gamin, et comme pour répondre au regard qu’elle lui lança après que le gamin ait parlé, l’elfe noire leva les yeux au ciel. Cependant, si Xune était parvenue à rester maîtresse d’elle-même depuis son réveil, elle eut bien du mal à continuer de porter son masque en observant les actes de la femme en face d’elle. Elle s’était doutait que cela ne serait pas très agréable, mais là, ca dépassait ce qu’elle avait pu imaginer…

L’elfe noire se força à ne pas détourner la tête en grimaçant. Ecoeurée, elle était tout simplement écoeurée par ce qu’elle voyait à cet instant. Depuis les décennies qu’elle vivait à la surface, elle en avait vu des choses pas très jolies mais là, ça dépassait largement tout ce qu’elle avait pu voir et entendre. La Drow sentit le gamin enserrer sa jambe et coller sa tête à sa cuisse, de même qu’elle entendit un mot qui en temps normal lui aurait fait faire un bon en arrière d’au moins six mètres. Mais cette fois-ci, elle ne put rien faire d’autre que de poser sa main sur la tête du mioche et appuyer dessus pour s’assurer qu’il ne regarderait pas ce spectacle… horrible selon elle. Ce qui se déroulait actuellement sous ses yeux remettait profondément en cause son idée de la cruauté. Jusqu’à présent la première place avait toujours étais tenue par… une personne qu’elle ne voulait plus jamais croisé, et bien aujourd’hui cette personne s’était fait détrônée par cette fille.

Malgré le dégoût qu’elle ressentait, et son envie de le faire, la Drow n’avait pas détourné le regard da la scène macabre qui se déroulait devant elle. Il fallut que son second tapote son épaule pour la faire réagir. La femme à la chevelure de neige tourna alors la tête vers lui pour qu’elle reprenne vraiment pied avec la réalité. Xune acquiesça d’un léger mouvement de tête et, attrapant une des mains de l’enfant pour être sûre qu’il les suive, l’elfe noire sortit lentement de la pièce, gardant un œil sur l’inconnue, avant d’accélérer la cadence lorsqu’elle arriva dans le couloir. Elle trouva sans trop de mal le chemin menant au rez-de-chaussée et de là, se débrouilla comme elle put pour atteindre l’une des sorties. Néanmoins, la Drow stoppa net et se tourna vers son second en le regardant droit dans les yeux. Sans détourner ses yeux de ceux de son compagnon de voyage, et d’infortune pour ce coup, elle dénoua la bourse qu’elle avait à sa ceinture et la mit dans l’une des mains de son vis-à-vis.

-Randar, tu retournes au navire, tu t’assures que tout l’équipage est prêt à embarquer. Et tu convaincs les réparateurs d’accélérer la cadence ! Je me moques du moyen utiliser : promesse du prix doublé, menace, tu utilises tout ce que tu veux, mais je veux que le bateau puisses reprendre la mer se soir.

L’elfe noire garda le silence pendant un instant, instant pendant lequel elle se pencha pour soulever le mioche et le coller dans les pattes de son second.

-Je te fais confiance, pas de bêtise avec lui, suis-je clair ? Tu vas directement au bateau et tu t’assures que le mioche reste sur les quais avec vous… je verrais en revenant ce que l’on en fera.

Sans rien ajouter, la Drow tourna le dos et fit quelques pas avant de stopper, et de jeter un regard par-dessus son épaule.

-J’ai une petite affaire à régler, mais si jamais au bout de quelques jours je ne suis toujours pas là… Et bien considère moi comme morte et agit en conséquence par rapport à l’équipage.

Ceci dit, Xune fila vers le premier escalier venu et à partir de là, traîna discrètement dans les couloir jusqu’à atteindre son but : les appartements du roi pirate. Après tout, elle était dans la place, il aurait été dommage de ne pas en profiter pour mettre au clair ce léger… malentendu avec le seigneur du coin.

*Espèce de gamin celui-là, si il ne me donne pas une bonne explication, je lui fait bouffer ses dents*

Un mince sourire se dessina sur ses lèvres lorsqu’elle trouva l’endroit, et l’elfe noire poussa presque un soupir de déception en constatant la facilité avec la quelle elle avait atteint le lieu… elle fut encore plus déçue en voyant que les portes n’étaient ni gardées ni fermées… désolant si on voulait son avis. Ce fut donc en levant à moitié les yeux au ciel que la Drow pénétré dans les appartements du roi pirate. Elle commença par repérer les lieux, avant de regarder par l’une des larges fenêtre en soupirant légèrement. Sans doute avait-elle encore du temps avant qu’il ne vienne ici… autant se mettre à l’aise. Sans plus de cérémonie, L’elfe noire s’installa dans l’un des fauteuils, une jambe passée par-dessus l’un des accoudoirs. Et ainsi débuta son attente. Attente pendant laquelle elle s’ennuya royalement à certains moments, ça, il fallait bien le reconnaître. Mais, il valait peut être mieux qu’elle s’ennuis plutôt qu’elle ne se perde dans ses pensées, pensées qui n’étaient pas très joyeuses puisqu’elles la ramenaient à la scène qu’elle avait vu dans les prisons du palais ou bien à ce qui se passait dans l’Ombre-Terre lorsqu’elle y était. Que des choses réjouissantes donc.

Néanmoins, son attente fut finalement récompensée puisqu’elle finit par entendre la poignée tournée. Cependant, Xune resta dans sa position initiale, une jambe passée par dessus l’un des accoudoirs du fauteuil ou elle s’était installée. L’ombre s’étant installée dans la pièce, vu qu'il était à peu près 20 heures cela était compréhensible, la Drow ne pouvait être vu depuis la porte, ce qui arrangeait bien ses affaires. Mais de là ou elle était, elle entendit une série de phrases toutes plus inutiles les unes que les autres, qui lui confirmèrent que s’était bien le roi pirate qui entrait. Parfait, si ça avait été une servante ou quelque chose dans le genre, elle aurait encore dû se débrouiller pour soit ne pas être vue soit que cette personne tienne sa langue. La Drow attendit donc que la porte soit refermée pour prendre la parole.

-Bonsoir majesté…

Affichant un petit sourire moqueur sur ses lèvres, l’elfe noire se leva, dégainant au passage l’un de ses couteaux de lancé. Xune ne prit pas la peine de poser les yeux sur son vis-à-vis, préférant fixer son regard sur l’un des larges fenêtre.

-Avant que vous ne me posiez la question, ceux que vous aviez chargé de m’exécuter son mort… En même temps, ce n’était pas une telle équipe de rigolo qui allait me blesser, je suis déçue que vous m’ayez sous-estimé à ce point…

La femme à la chevelure blanche laissa le silence s’installer quelques secondes avant de reprendre.

-Mais je suis encore plus déçue par le fait que vous ayez souhaité vous débarrasser de moi altesse. Voyez-vous, à ma connaissance nous n’avions aucun différent. Vous vous occupiez de l’île et de ceux vous ayant prêté allégeance, si on peut dire, et moi j’utilisais Tësnu comme port d’attache et m’occupait de mes petites affaires en toute tranquillité. De même je ne me suis jamais attaqué aux navires transportant des objets pour vous ou l’île…

Nouveau petit silence pendant lequel Xune joua presque machinalement avec son couteau.

-Alors, je suis sure que vous comprendrez parfaitement qu’elle fut ma surprise lorsque ce matin, un enfant m’est rentré dedans avec un parchemin qui indiquait que vous souhaitiez me voir morte… et que cette affaire serait bien vite réglée. Cela laisse donc pensez que vous avez une raison de m’en vouloir altesse. Mais voyez-vous j’aime que ma tête soit sur mes épaules et je compte bien qu’elle y reste…

Cette fois-ci, l’elfe noire se tourna vers le roi pirate, le fixant dans les yeux, jouant toujours avec son couteau.

-J’aimerais donc savoir pour quels… motifs vous souhaitez ma mort… Et rassurez-vous, je ne compte pas vous tuer.

*Pas tout de suite du moins*


~ Il est 20 heures 00 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
P.N.J
avatar
Récits 731
MessageSujet: Re: La fin est proche ...   Dim 24 Jan - 15:32


Après le superbe spectacle que Pheare venait d'offrir à Xune, cette dernière décida de ne pas perdre plus de temps ici afin de s'évader avant que la situation ne s'envenime ... Cependant elle se rendra rapidement compte qu'elle se trouvait dans le palais même du roi pirate, alors une occasion en or se présentait à la Drow ! Pourquoi ne pas aller directement rendre une petite visite à celui qui voulait la faire assassiner ? Xune n'y réfléchira pas davantage qu'elle s'était déjà décidée, ainsi donc elle congédia son second avec l'enfant pour qu'ils retournent jusqu'à son navire ... Le petit garçon ne voulait pas la quitter, mais il ne voulait pas non plus la contrarier, alors sans broncher il se laissera prendre par Randar qui avait manqué de le tuer un peu plus tôt dans la matinée ... Puis, une fois que ces deux là furent partis, Xune se mit en quête de la chambre du roi pirate, afin de l'y attendre de pied ferme ! Elle ne savait pas encore ce qu'elle allait faire, mais elle aviserait le moment venu, il fallait tirer cette histoire au clair ! D'ailleurs son second l'avait parfaitement compris, ce fut pour cela qu'il s'en alla sans même poser une question, et pour ne pas lui créer plus d'ennuis, il ne touchera pas au mioche, du moins pour le moment ... Tant que la Drow n'aura pas réellement d'amour pour ce gosse, Randar estimerait qu'il pourrait en faire ce qu'il voudrait, enfin seulement quand il fera une crise, pas dans sa lucidité ... Cependant Xune venait d'entrer dans la chambre la plus prestigieuse de l'île, là elle pouvait voir que ce dernier était vraiment un pirate ! Puis, elle prendra place comme si il s'agissait de ses biens personnels afin d'attendre son retour, car il n'était pas rare que ce dernier passait par là ...

Les heures passèrent ... Et très vite, la nuit fera place au jour, le soleil venait tout juste de se coucher alors que le roi pirate rentrait enfin chez lui après une journée bien chargée passée en mer ... Les semelles dures de ses bottes résonnaient contre le plancher avec une telle intensité que Xune ne put en être que alertée de son retour. En effet le roi pirate se rapprochait à vive allure de la porte de sa chambre avant d'envelopper la poignée de sa grosse main, pour ensuite la faire tourner sur elle même ... Le cliquetis du loquet annonçait alors son entrée dans la pièce. L'Homme ne se doutant de rien, passa le seuil avant de refermer la porte derrière lui, puis, tout à coup une voix féminine et rauque se fit entendre ! Et malgré sa nature de gros dur, ce dernier tressaillira des épaules dû à la surprise du moment ... Le roi pirate dû attendre que ses yeux s'habituent au noir ambiant avant de pouvoir identifier la personne qui était en train de lui parler ... Mais pour le moment, la seule chose qu'il constata n'était autre que le reflet provoqué par une lame bien polie. L'exécuter ? Mais de quoi parlait-elle ?

- Mais de quoi est ce que vous parlez ? Et ... Le roi pirate se tut soudainement, car il venait tout juste de reconnaitre la Drow répondant au prénom de Xune. Xune ?! Mais qu'est ce que vous faites ici !

L'homme ne comprenait plus rien du tout, d'habitude la Drow était toujours en mer à les sillonner de long en large ! Etre là ne lui ressemblait guère, alors il attendit afin qu'elle s'explique d'elle même. Et il eut raison, car Xune poursuivit ... D'après ses dires, le roi pirate voulait sa mort, mais pourquoi ? Qu'est ce qu'il avait à y gagner ? C'était n'importe quoi, de plus elle lui expliqua même la preuve qu'elle avait eu grâce à l'enfant ... Après quoi elle lui demanda pourquoi il voulut faire ça, et bien là elle lui posait une colle car il n'avait aucune idée de quoi il était question. L'homme des mers connaissait Xune de réputation, le dragon des mers si sa mémoire était bonne, et au contraire il l'appréciait, car elle était discrète et ne lui cherchait aucun ennui, son seul défaut c'était d'être à son compte, mais il n'aurait jamais eu d'idée de la faire tuer juste pour ça, et encore moins de la façon dont elle lui avait conté la chose ! Envoyer des rigolos pour l'exécuter, croyait-elle vraiment que ça lui ressemblait ? Et bien si elle n'était pas au courant, il était temps de l'y mettre !

- Je reste sans voix à entendre de pareilles fadaises ! Commença t-il sur un ton qui se voulait sévère. Pourquoi est ce que je voudrais vous tuer ! Vous ne m'avez jamais rien fais, et je suis pas du genre à agir sans raison ! Et autre chose, si je voulait votre mort, ça se serait passé en combat singulier entre vous et moi ! C'est comme ça que je règle mes affaires, je n'envoie personne à ma place, sachez le !

Puis, pour appuyer ses dires, le roi pirate dégaina sa rapière à la vitesse de l'éclair avant d'en donner un coup dans la dague que tenait Xune, afin de la faire tomber au sol. Ainsi elle avait maintenant la preuve qu'il était réellement habile et qu'il ne pouvait que dire la vérité, mais alors si ce n'était pas lui, qui était-ce ? Pour le moment impossible à savoir, alors il fallait que la Drow lui explique de A à Z ce qu'il lui était arrivée, surtout que tout cela s'était passé dans sa propre demeure, alors c'était forcément une personne proche de lui, et comme Xune il voulait savoir !

- Si vous pouviez m'expliquer tout ce qu'il s'est passer pour vous aujourd'hui, ça m'aiderait grandement à mettre la main sur le vrai coupable ! Ajouta t-il en rengainant sa lame. J'aimerais comme vous, comprendre le fin mot de cette histoire ...

À présent la parole était à Xune, elle avait deux choix, soit le croire et se montrer coopérative afin de découvrir la vérité, soit le prendre pour le pire des menteurs et le menacer davantage pour qu'il avoue ... Qu'allait-elle faire ?

~ Il est 20 heures 04 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: La fin est proche ...   Dim 31 Jan - 17:42

L’attente avait été extrêmement longue, beaucoup trop longue si on voulait l’avis de Xune qui pourtant était patiente… en même temps quand on voyait les cas sociaux qui formaient une partie de son équipage il valait mieux qu’elle soit patiente. Mais passé un après-midi entier les fesses sur dans un fauteuil, aussi confortable soit-il, à attendre que sa grandeur le roi pirate ne se décide à retourner à sa chambre s’était long, très long. Il n’aurait plus manqué que ce type ne rentre pas directement dans ses appartements et là Xune pouvait serait allé se pendre tellement elle en avait marre. Elle voulait reprendre la mer et vite. Rencontrer un ou deux (voir plus) navires à aborder, avoir une jolie résistance sur chacun d’eau de sorte à pouvoir faire un petit massacre et se serait passé. Mais non, elle était toujours bloqué sur l’île, de un parce que son navire était toujours en réparation, Randar avait d’ailleurs intérêt à leur faire accélérer la cadence, et de deux parce qu’on voulait sa mort… a elle qui était aussi innocente que l’agneau qui vient de naître… enfin ça s’était comparé à certains personnes de cette île. Si on regardait bien, Xune n’était pas si méchante que ça… la preuve : elle n’avait pas envoyé le gosse loin d’elle quand il s’était collé à sa jambe en disant maman… ce qui avait pourtant de quoi la traumatiser !

Enfin bref, ça elle aurait tout le temps d’y penser plus tard… avant de reprendre la mer de préférence. Pour le moment, elle avait enfin pu "parler" avec le roi pirate. Enfin, parler était un bien grand mot, elle lui avait plutôt déballé un joli résumé des évènements, contenant plutôt bien le fait qu’elle commençait à en avoir ras le bol. Et lui dans un premier temps il lui demandait de quoi elle parlait et ce qu’elle faisait là. Pour le coup l’exaspération de Xune était montée d’un cran et elle avait eu du mal à s’empêcher d’envoyer son couteau en direction du roi pirate. Heureusement pour lui, bah oui Xune sait très bien visé même quand elle est en colère, l’elfe noire s’était calmé et avait reprit ses explications. Néanmoins, la Drow s’était attendue à des explications bancales, voir même une tentative de retrait. Elle aurait d’ailleurs adorée la tentative de retrait, cela lui aurait permit d’envoyer son couteau quelque part. Au lieu de cela, la femme à la chevelure de neige sentit le mal de tête arriver en entendant son vis-à-vis répliquer qu’il n’avait rien à voir avec ça et que si jamais il avait eu envie de se débarrasser d’elle il l’aurait fait lui-même… D’ailleurs il avait voulu appuyer là-dessus en sortant son arme et de s’en servir pour envoyer son poignard sur le sol. En le voyant dégainer, l’elfe noire s’était légèrement tendue mais elle reprit sa position précédente lorsque le roi pirate reprit la parole en rengainant sa rapière.

Néanmoins la Drow ne répondit pas immédiatement. Son seul sourcil visible froncé, le deuxième l’était aussi d’ailleurs, elle réfléchissait sans lâcher son interlocuteur des yeux. Devait-elle le croire ou était-ce un nouveau piège ? En temps normal, Xune aurait sans doute penché pour la première solution, surtout quand on voyait les clowns qui lui avaient fait face plutôt, mais là, l’elfe noire restait septique, sans trop savoir pourquoi d’ailleurs… peut être parce que le spectacle "offert" par l’autre fille lui tournait encore dans la tête et lui restait sur l’estomac. Mais en attendant, il allait bien falloir réagir face au roi pirate et n’ayant toujours aucune idée claire de qu’elle attitude adopté, le plus sage était peut être de lui raconter cette magnifique journée qu’avait été la sienne, comme il lui avait demandé il y a quelques instants. Retenant difficilement un soupir, elle avait certainement explosé son cotas de mots pour le mois… l’équipage allait devoir apprendre à obéir à des gestes… et ça, s’était pas gagné. Ce fut donc avec l’impression d’avoir d’avantage parlé en une journée qu’en plusieurs semaines que la Drow "accepta" de parler.

-En supposant que je vous crois, voilà à peu près ce qu’il y a eut. Ce matin un gamin m’est tombé dessus après avoir pris quelque chose au palais. Apparemment il s’est quelque peu trompé mais le parchemin qu’il a prit, et qu’il m’a remit quand je lui ai demandé, m’a fortement intéressé puisque ce n’est ni plus ni moins qu’un message évoquant ma mort. Si vous voulez le voir, le voilà.

Disant ces mots, l’elfe noire chercha quelques instants avant de sortir le fameux message que le gosse lui avait donné… après une petite menace certes, mais ça, ce n’était pas essentiel.

-Après avoir prit connaissance de cela, j’ai demandé au gosse d’aller me chercher mon second. Lui est arrivé et pendant une discussion assez…délicate, nous nous sommes reçut des dards enduit de somnifères. Au réveil nous étions dans l’une de vos si accueillantes cellules, attachés. Le gosse à néanmoins montré son utilité en réussissant à ôter l’anneau de sa cheville et à atteindre les clés ce qui m’a permit de retrouver ma liberté de mouvements. Suite à cela, un magnifique trio d’incapable est arrivé, et le plus vieux a ordonné à son rejeton de s’occuper de mon cas… comme si un humain à peine sortit de l’enfance pouvait réussir cela. Le gamin s’est révéla tellement doué que la fléchette empoisonnée avec mon nom inscrit dessus à atteind son père et pendant qu’il agonisait une femme est arrivée, à planté son arme dans le dos du dernier membre du trio avant de demandé un…morceau de viande. Résultat, l’adolescent s’est fait tué et elle a commencé à le manger. Nous avons préféré ne pas attendre la fin de son repas et avec le mioche et mon second nous sommes remontés. J’ai renvoyé les deux autres et j’ai décidé de vous attendre ici pour mettre les choses au clair.

Voilà ! Le roi pirate voulait son résumé de la journée, il l’avait. Xune ne s’était pas attardée sur quelques détails mais pour elle, elle en avait dis plus qu’assez ! Sa priorité était que cette historie se termine et vite, pas de faire un rapport détaillé de trois pages sur la journée particulièrement pourrie qu’elle venait d’avoir… et dire que le matin même elle avait espéré passé un jour sans histoire, elle avait été servie ! La femme à la chevelure neige ajouta juste une chose.

-Si le nom dans ce message vous ai connus merci de m’indiquer la personne… que je lui explique deux ou trois petites choses…

Au léger sourire que venait d’afficher la Drow, il n’était pas difficile de comprendre ce qu’elle avait derrière la tête en prononçant ces mots.

~ Il est 20 heures 07 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
P.N.J
avatar
Récits 731
MessageSujet: Re: La fin est proche ...   Ven 5 Fév - 4:29


Le roi pirate regardait Xune avec des yeux emplis de questions, il fallait dire qu'il ne s'attendait pas du tout à la voir dans sa chambre, et en plus lui annoncer que lui voulait la tuer ... Vraiment ça n'avait aucun sens, alors il écouta le récit de toute sa journée. La Drow avait accepté de tout lui raconter afin de mettre la main sur le véritable coupable responsable de toute cette machination. Aucun détails importants n'avait été oublié, et à l'entendre parler, c'était sa pire journée passée sur l'île de Tësnu depuis qu'elle y venait ... Après quoi elle lui raconté ce qui s'était produit durant son séjour de quelques heures dans la cellule qui se trouve dans les sous sol de sa villa. Trois imbécile, une femme, deux hommes, un père et son fils ... Etrange le roi pirate ne se souvenait pas avoir de tels individus à sa botte, de plus il n'avait pas l'air d'être du genre à prendre des empotés de la vie à son service. Xune avait certes été sous-estimé, mais lui carrément ridiculisé ! Néanmoins la fin de son récit le surpris d'autant plus ! Une autre femme, elle aurait tuer le fils, pour le ... manger ? Mais qu'est ce que c'était que ce délire, depuis quand il y avait des cannibales ici ? Toujours perdu dans ses pensées après avoir entendu de telles chose, l'homme des mers prit tout de même la lettre que la Drow lui tendait ... Et en effet c'était bien un ordre d'exécution, mais l'écriture n'était pas la sienne ! Mais il soupçonnait déjà de qui il était question, pour être autant informé il fallait que ce soit quelqu'un de très proche de lui ... Alors que Xune lui demandait de lui dire qui pouvait être le responsable de son malheur du jour, le roi pirate sentait peu à peu sa rage monter !

- Je vois ... Répondit-il en chiffonnant l'ordre d'exécution d'une seul main. Ce n'est pas moi qui ai écris ça, c'est impossible, et vous savez pourquoi ? Parce que je ne sais pas écrire, et personne n'était au courant, sauf une personne ! De plus je ne suis pas assez vieux pour perdre la boule !

L'homme des mers n'en revenait pas, il s'agissait bien d'elle, tout s'éclairait à présent, alors il fallait lui rendre la monnaie de sa pièce, et c'était à Xune que revenait cette vengeance, même si c'était lui qui était visé par cette machination ! Mais il ne fallait pas se moquer de lui, et idem pour la Drow, elle n'avait pas mérité un tel sort d'après lui, certes elle n'était pas très commode, et trop solitaire, mais digne de confiance et qui ne crachait pas sur le travail à abattre ! C'était pour cela qu'il acceptera de lui dire qui c'était afin qu'elle n'ai pas attendu tout ce temps pou rien, et qu'elle puisse aussi avoir sa part de satisfaction après toutes ses colères.

- La coupable ... Et oui car il s'agit d'une femme, c'est ma mère tout simplement, cette harpie qui veut tout contrôler, et que si quelqu'un lui désobéit, elle le fera tuer sans le moindre remord ! Vous la trouverez au port non loin de votre navire à cette heure ci, à superviser les futurs départs et arrivés des bateaux ! Cette garce est peut être vieille, mais elle ne manque pas de ressources, vous avez mon accord pour lui faire la peau Xune, dites lui que c'est de ma part !

Le roi pirate ne perdit pas une seconde en rouvrant sa porte de chambre de façon à ce que Xune s'en aille et retrouve au plus vite celle qu'elle devait faire payer. Mais qu'est ce qui prouvait qu'il disait la vérité ? Ca se trouve il était véritablement le coupable et il accusait sa mère pour s'en débarrasser et par la même occasion avoir son héritage ... Difficile de différencier le vrai du faux à cet instant, Xune devra faire plus que jamais confiance à son instinct pour être certaine de ne pas faire fausse route. Jusque là ce dernier ne l'avait jamais trompé, et bien il fallait espérer que cela dure !

- Faites vite, elle n'y sera plus très longtemps ! Terminait-il en l'encourageant à sortir par un signe du bras et de la main.

Qu'allait faire la Drow ? Car l'un de ses choix pourrait la mener dans un piège mortel, quand on est mêlé malgré soi à une affaire d'état, les conséquences pouvaient être terribles !

~ Il est 20 heures 10 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: La fin est proche ...   Mer 10 Fév - 0:25

Après le joli résumé de sa journée, si elle pouvait l’oublier, elle le ferait volontiers, et après avoir tendue ce maudit morceau de parchemin à son interlocuteur, l’elfe noire se baissa pour ramasser son couteau et le rangea à sa place, gardant tout de même la main dessus. Après tout, elle n’avait jamais dit qu’elle le croyait, elle avait bien précisé qu’elle partait de l’hypothèse qu’elle le croyait. Pour le moment, la capitaine à la chevelure de neige n’avait pas encore fait son choix et vu sa magnifique journée, elle n’allait pas le faire de suite. Enfin quoi ?! Les coups de poignards dans le dos, vous ne connaissez pas ?! Et bien elle si, elle connaissait, elle connaissait même très bien, vu qu’elle venait de l’endroit ou ce genre de coups étaient reconnu comme le meilleur passe-temps du monde ! Enfin bref, la question n’était pas là ! Pour le moment, notre très chère Xune attendait que sa majesté lui réponde. Si tout cela pouvait se finir vite se serait bien, elle avait un équipage à rejoindre, et elle devait choisir quoi faire du gamin, avant de reprendre la mer.
L’elfe noire haussa légèrement un sourcil en le voyant chiffonner le parchemin. S’était bien la peine qu’elle y fasse un minimum attention elle ! Si s’était pour que lui le froisse comme cela, Xune se demandait vraiment pourquoi elle, elle en avait prit, si on peu dire, soin… sans doute parce que s’était une preuve de ce qu’elle avançait… enfin bref, après avoir réglé son sort à ce malheureux bout de papier, le roi pirate reprit la parole, pour lui annoncer le plus tranquillement du monde que ce message ne pouvait être de lui, parce qu’il ne savait pas écrire. S’était bien joli, mais en même temps, le message était censé lui être adressé… L’elfe noire se retint de répliquer à cela, ou de laisser apparaître un quelconque signe sur son visage. Cela ne volait peut être rien dire, mais la méfiance de la Drow n’avait cessé de monter tout au long de la journée et pour ce coup, elle n’était pas loin de friser le seuil de la paranoïa légère…

Xune n’eut cependant pas le loisir de s’appesantir sur ce sujet puisque son interlocuteur reprit la parole pour lui révéler la personne à l’origine de tout ceci : sa mère. Ben tien, ça devait bien l’arranger lui si s’était elle. En même temps, l’elfe noire n’avait jamais rencontré cette femme, alors peut être que s’était bien elle, peut être étais-ce un mensonge du roi pirate. Elle n’avait pas de réel moyen pour le savoir et ça la faisait rager, au sens propre du terme. Mais son altesse ne s’était pas arrêté là, il avait même ajouter qu’elle avait le droit, s’était trop aimable de sa part, de tuer la vieille. Mouais, il allait un peu vite en besogne le coco. Mais Xune n’était pas en position pour juger les relations mère/enfant chez les humains, parce que quand on voyait sa propre expérience, ça donnait envie de se jeter par la fenêtre la plus proche. Toujours prêt de la porte, le roi pirate devait attendre une réaction de la part de la femme à la chevelure de neige. Lentement, Xune s’approcha de la porte, mais se stoppa juste avant de la passer. Toujours aussi lentement, elle se tourna vers le roi pirate et fixa ses yeux dans ceux de son vis-à-vis. Xune était fatiguée de ce petit jeu, et rien ne lui indiquait qu’il soit sincère. Certes, lors des abordages elle n’hésitait pas à tuer, mais s’était son métier en quelque sorte, et si ce n’étaient pas ceux d’en face s’était elle et son équipage qui y passaient. Et malgré ce que l’on pouvait dire sur sa race, ou même sur elle-même qui cachait presque toujours ses sentiments, la Drow aimait les membres de son équipage, et faire qu’il y ait le moins de pertes possibles à chaque abordage était important pour elle. Donc à choisir, s’était ceux d’en face qui devait mourir lors d’un abordage que se soient des innocents ou non. Mais là, s’était différent, Xune était à terre et n’avait aucune certitude sur qui était réellement l’auteur de cette lettre. Lui accusait sa mère, mais Xune était prête à parier la moitié du butin qu’elle avait amassé depuis qu’elle était capitaine que la mère elle, accuserait son fils ou une tierce personne… Après il y avait aussi l’option les deux étaient dans le coup et le roi pirate cherchait juste à sauver sa peau en sacrifiant sa mère et complice sur l’autel de la vengeance de notre elfe noire.

-Je vois deux autres options, altesse.

Son ton fut légèrement ironique sur le dernier terme, preuve incontestable qu’elle commençait à en avoir assez.

-Si vous vous souvenez bien j’avais dit en supposant que je vous crois. Autrement dit, je n’était pas persuadé, et je ne le suis toujours pas, que vous soyez totalement étranger à cette affaire. Excusez ma méfiance, mais je commence à en avoir assez de ce petit jeu qui m’a fait perdre une journée. Alors voilà les solutions que j’ai à ma disposition. La première, vous venez avec moi là ou est sensé se trouver votre mère. L’autre, nous attendons qu’elle revienne ici. Je vous laisse choisir celle qui vous arrange le plus.

La Drow recula d’un ou deux pas avec un sourire légèrement moqueur sur les lèvres. Cependant, se sourire disparut bien vite pour être remplacé par son habituel visage neutre.

-Et accessoirement, qui est cet Yslën qui a écrit ce message ?

~ Il est 20 heures 12 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
P.N.J
avatar
Récits 731
MessageSujet: Re: La fin est proche ...   Lun 15 Fév - 0:53


Le compte rendu du roi pirate ne semblait pas assez percutant pour Xune, cela pouvait se voir à son air pour le moins lassé ... Après quoi, elle récupéra sa dague avant de se rapprocher de lui, l'homme des mers s'attendait à ce qu'elle sorte sans faire d'histoire, mais non, durant quelques secondes il avait oublié à qui il avait à faire ... Mais la Drow n'allait pas tarder à le lui rappeler ! C'est alors que lentement elle se retourna pour planter ses yeux sombres dans les siens, oui elle démontrait clairement qu'elle en avait marre et qu'il fallait en finir, sinon du steak de pirate serait bientôt en vente sur le marché noir ... Puis, elle prit la parole sur un ton relativement neutre, mais que voulait-elle dire par deux autres options ? Mais quand elle se mit à approfondir ses dires, les sourcils du roi pirate se froncèrent, il n'appréciait pas que l'on ai pas confiance en lui ! Cependant il se retint de la gifler, car vu l'état présent de Xune, ça finirait inévitablement en pugilat, et même si il ne l'avouait pas, il l'appréciait bien, car il avait le profond sentiment qu'il pourrait compter sur elle si jamais une guerre venait à éclater ... Alors il accepta ses conditions, la deuxième option lui allait très bien, donc attendre le retour de sa mère de façon à éviter de faire du grabuge sur l'île ! Cependant Xune n'avait pas terminer, car il lui restait une dernière question en magasin ... Qui était Yslën ? D'après elle c'était mentionné dans la lettre ...

- Je suis un peu vexé par ce manque de confiance Xune ! Mais j'essais de me mettre à votre place et je pense comprendre, donc d'accord, attendons que la mère fasse son retour ici, vous pouvez vous assoir ! Le roi pirate se tut un court instant le temps d'allumer quelques bougie ici et là de façon à rendre la chambre plus conviviale, puis au milieu de ses geste il lui répondit. Yslën c'est l'anagramme du prénom de ma mère, Nëlsy ... Je savais qu'elle se servait de ce nom codé pour quelques opérations qui avaient pour but de faire couler le sang, mais pas dans l'intention de me nuire !

L'homme des mers semblaient un peu perdu face aux intentions cachées de sa mère, pourtant elle n'avait rien à y gagner, car vu son âge avancé, il ne lui restait plus grand temps à vivre, alors pourquoi faire une chose pareille, le roi pirate avec quelques idées mais aucune réellement fondée ! La vieille devra s'expliquer ou passer au fil de sa lame, à elle de voir, car ce n'était pas parce qu'elle l'avait enfanté, qu'elle avait le droit de faire de lui ce qu'elle voulait ! Néanmoins Xune devait se sentir la plus visée, mais un soupçon pesait sur le fait qu'elle n'était qu'un pion sur un échiquier géant, mais pour ça, elle n'en aura le coeur que quand elle saura le fin mot de cette histoire. L'homme des mers n'était pas du genre patient habituellement, mais là ça valait la peine d'attendre, et il était trop en colère et intrigué pour parler tranquillement avec Xune en attendant qu'elle arrive ! Alors les minutes défilèrent dans un silence de plomb, la tension était telle que les deux semblait réagir à chaque claquement de porte qu'ils pouvaient entendre ...


La vieille Nëlsy ne fera son retour que trente minutes plus tard, étonnant car habituellement elle mettait deux heures, donc effectivement il se passait quelque chose, restait plus qu'à attendre qu'elle vienne à eux ! Le roi pirate avait décidé de rester assis, quant à Xune elle pouvait faire ce qu'elle voulait ... L'homme se doutait bien qu'elle n'était pas assez stupide pour l'attaquer sans même avoir eu ses explications, si tout fois il y en avait. La vieille femme finira par monter à l'étage après avoir échangé quelques mots avec la cuisinière ... Malgré les années laissées derrière, cette dernière se déplaçait encore bien, même si elle était un peu courbé vers l'avant, sa vieille carcasse n'en demeurait pas moins mobile ! Puis, rapidement elle se rapprochait de sa chambre, qui se situait juste à côté de celle de son fils, mais le but c'était de la faire venir là où ils se trouvaient, alors le roi pirate se saisira du gros cristal noir qui ornait la petite table au centre de la pièce, avant de le laisser lourdement tomber sur le sol boisé pour attirer son attention. Et cela fonctionna, car Nëlsy se rapprocha doucement de sa porte qui était resté entre-baillée, puis, tout doucement elle la poussa avant de s'avancer, et là, stupéfaction, son fil ainsi que Xune étaient là, juste devant elle !

- Bonsoir mère ! Fit poliment le roi pirate, mais dans le sens sarcastique !

Nëlsy s'apprêta à faire demi tour pour s'en aller, mais son fils s'arracha de son siège pour le refermer la porte au nez, à présent il n'était plus possible de fuir, et le temps des explications était venu ! Ce dernier prit soin de la verrouiller avant d'aller tranquillement se rassoir ...

- Non mais tu es devenu fou ! Qu'est ce qu'il te prend ?

- Xune, à toi l'honneur !

À cette entente Nëlsy se retourna dans sa direction et attendit que cette dernière dise quelque chose, bien qu'elle avait une certaine idée de ce qui allait se dire, mais comme on ne pouvait jamais être sûr de rien, elle préférait attendre de quoi il était question ...

~ Il est 20 heures 51 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: La fin est proche ...   Jeu 18 Fév - 0:29

L’elfe noire avait expliqué avec un sang froid qui la surprenait elle-même, après cette journée elle aurait parfaitement compris un besoin de tout laisser éclater et de hurler ce qu’elle pensait à la tête du roi pirate, mais non ! Elle était encore restée maîtresse de ses nerfs… à croire que naviguer avec une bande de pirate à moitié fou lui avait permit de s’améliorer sur ce point. Enfin bref, pendant sa dernière prise de parole, l’elfe noire pu voir les sourcils de son vis-à-vis se froncer. Mauvais signe ? Peut être, mais cela importait peu à notre chère Drow qui n’avait pas le moins du monde envie de foncer jusqu’au port pour se retrouver dans elle ne savait qu’elle situation. Les plans à la va vite comme cela, merci mais elle avait déjà assez donné aujourd’hui ! Et quand on voyait ou ça l’avait mené, franchement…
Mais en attendant, le roi pirate lui répondit et les sourcils de Xune se haussèrent tandis que son visage affichait une mine moqueuse pendant quelques secondes. Pauvre enfant, elle l’avait vexé… Elle en était attristée mais à un point… inimaginable ! Et il valait mieux qu’elle s’arrête là parce qu’elle avait explosé son cotas de sarcasmes, moqueries and co du mois en une seule journée… ça devenait dangereux tout ça ! Encore un peu et se serait au tour de son cotas d’expression faciale qui allait être dépassé…

Ces petites réflexions internes ne l’empêchèrent pas d’écouter attentivement les propos du roi pirate tandis qu’il s’affairait à éclairer d’avantage la pièce… ce qui n’était pas pour plaire particulièrement à Xune qui était bien plus à l’aise avant qu’il n’allume les bougies. Enfin, elle n’allait tout de même pas protester là-dessus. De une elle n’était pas chez elle, et de deux, il valait peut être mieux éviter de le vexer profondément de suite. Si il avait dit la vérité, il pouvait toujours lui servir. Ainsi, en attendant l’arrivée de la mère du roi pirate, l’elfe noire se décida à s’asseoir comme il lui avait proposé, choisissant le coin ou elle s’était installé pour l’attendre qui, coup de chance pour elle, était un peu plus dans l’obscurité que d’autres parties de la pièce. Le silence s’installa ensuite dans la pièce. Assise comme précédemment, une jambe au dessus d’un accoudoir, Xune jouait machinalement avec l’un de ses couteau, restant néanmoins à l’écoute de tout ce qui lui parvenait du couloir, et du reste du château. Le temps passa lentement, trop lentement de l’avis de Xune, mais finalement l’attente porta ses fruits. La Drow n’esquissa pas le moindre mouvement lorsque le roi pirate fit tomber le cristal ni lorsqu’il s’éjecta de son siège pour refermer la porte, bloquant ainsi la retraite à sa mère. Pendant ce temps, Xune avait examiné la vieille femme avec attention, ne sortant de son examen que lorsque le roi pirate lui dit qu’elle avait l’honneur… trop aimable, non vraiment ! Elle était touchée au plus profond de son être… Lentement, la Drow se releva, cessant par la même occasion de jouer avec son couteau et s’approcha de la vieille femme et de son fils. Un spectateur attentif ne pourrait manquer de remarquer que l’elfe noire avançait, et s’arrêta, de sorte à pouvoir surveiller la mère et le fils et à pouvoir s’esquiver dans tout les cas. Trop de méfiance, sans doute, mais que voulez-vous, s’était une elfe noire et à la surface en plus, il fallait donc se montrer deux fois plus prudente.

-Nëlsy ou Yslën, tout d’abord, salutations.

Le ton de la Drow était ironique à souhait tandis qu’elle recommençait à joueur avec son couteau. Elle voulait impressionner ? Pas du tout, s’était juste une habitude et puis ça évitait à cette femme de se retrouver avec les mains de Xune autour de son cou à l’étrangler.

-Je ne vais pas recommencer à raconter toute l’histoire, ça commence à m’énerver, et puis tout est résumé par le message que votre fils à chiffonner à quelques centimètres de vos pieds.

Souriant d’un sourire froid, l’elfe noire récupéra la malheureuse boule de papier et le tendit à la vieille femme avant de reprendre sa position précédente.

-Je souhaite seulement une réponse à ceci : pourquoi vouloir me supprimer alors que la seule chose qui m’intéresse sur cette île c’est qu’elle soit mon port d’attache et que je puisse y revendre mes butins ? Honnêtement, la personne qui est au pouvoir m’importe peu…sans vouloir vous vexer majesté.

La franchise made in Xune à l’état pure, mais bon s’était ainsi qu’elle était pour ce coup, et on allait pas la changer maintenant. A présente, tout ce que voulait l’elfe noire s’était une réponse à sa question, et une réponse claire, surtout une réponse claire en fait.

~ Il est 20 heures 54 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
P.N.J
avatar
Récits 731
MessageSujet: Re: La fin est proche ...   Dim 21 Fév - 17:37


Prise au piège, la vieille femme qu'était Nëlsy ne pue que constater que son plan avait lamentablement échoué ... Comment cela avait-il pu se produire ? Pourtant elle avait tout calculé, de l'enlèvement de Xune a sa séquestration et tout ce qui allait avec, normalement ça n'aurait pas dû finir ainsi ! Mais bon, pour cela il y avait deux explications possibles, soit la Drow n'en était pas vraiment une, soit cette dernière était beaucoup plus réfléchie qu'elle ne le pensait ... Quoi qu'il en soit, ça lui posait un énorme souci, car à présent elle allait devoir rendre des comptes, et même si elle avait déjà un pied dans la tombe, Nëlsy n'avait pas trop envi de gouter aux joies d'une lame lui traversant le corps, ou bien d'être caressée par la douce brise de la nuit alors qu'elle serait au bout d'une corde ... Xune avait l'air à bout, et cela pouvait se comprendre, alors plutôt que de se fouler la langue à tout lui ré-expliquer, cette dernière se contenta de ramasser puis de lui donner la missive d'exécution précédemment froissée puis jetée par le roi pirate ... La vieille Nëlsy la prit sans faire d'histoire, la déplia et commença la lecture ... Effectivement cette lettre était bien écrite de sa main, et elle avait tout ses esprits quand elle pensa à tout ça. Bien sûr la Drow voulait savoir le pourquoi du comment, idem pour le roi pirate d'ailleurs ... Cependant ce dernier décida de ne point se mêler à la conversation, et alla plutôt s'assoir bien peinard dans le fauteuil où était Xune avant que sa mère n'arrive ... Cherchant ses mots, Nëlsy regardait déjà d'un regard suppliant le dragon des mers afin d'espérer une possible clémence de sa part ...

- Non ... Commença t-elle en baissant le yeux. Je ne voulais pas vous faire tuer directement ... Sinon mes assassins auraient pu le faire durant votre inconscience ... À votre avis, pourquoi ce sont des incompétents qui ont été envoyé vous terrasser alors que vous étiez encore dans votre cellule ? Ces laquais avaient pour ordre de vous libérer puis vous défier en duel, bien sûr, ils devaient perdre, comme ça s'est passé ... Mais après vous auriez normalement dû vous venger de mon fils, et pour finir vous aurez été pendue et moi blanchie de tout soupçons ...

À cette entente le roi pirate fit les gros yeux ! Pourquoi sa mère voulait-elle le faire tuer ? Et par Xune en plus ... Ca n'avait aucun sens ! Cependant il prit sur lui et laissa la Drow faire ce qu'elle voulait de cette folle ! Nëlsy n'avait néanmoins pas terminé, et elle ne passait pas par quatre chemins, ce n'était pas son genre d'ailleurs, puis, vu le son de la voix de Xune, mieux valait ne pas trop abuser de sa patience qui devait être dépassée depuis un bon moment ...

- Vous étiez la plus à même de remplir ce rôle d'assassin, votre nature Elfe noir aurait dû vous honorer pour cet acte ... Mais non, ça n'a pas fonctionné ... Redressant son regard sur le visage visiblement lassé de la Drow, la vieille reprit son discours. Oui je voulais faire tuer mon fils c'est vrai, mais j'ai aussi de bonnes raisons pour m'être comportée ainsi ... Mais ... non ... je veux pas le dire ...

Hmmm, Xune devra faire ce qu'il fallait si elle voulait la faire parler, car là elle ne méritait qu'une chose, mourir, mais comme la Drow avait su faire preuve t'intelligence pour ne pas assassiner le roi pirate ... Peut être qu'elle ferait également preuve de réflexion pour ce qui était de Nëlsy, et ce, même si son visage était des plus repoussant ! Mais qui était mieux placé que Xune pour ne pas juger sur les apparences ? Pas grand monde c'était certain. Le roi pirate quant à lui, attendait la suite des évènements avec une impatience non dissimulée, qu'allait faire la Drow contre sa mère qui ne méritait pas de l'avoir pour fils ? Quoi qu'il en soit il fallait qu'elle se bouge ! Car lui aussi en avait assez de tout ça !

~ Il est 20 heures 57 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: La fin est proche ...   Lun 1 Mar - 21:46

La Drow fixait avec attention le visage de son interlocutrice, tandis qu’elle lisait la lettre. Il aurait été dommage de manquer un quelconque signe de sa part. Lorsqu’elle eut fini, Xune ne manqua pas de remarquer le regard que lui lança la vieille femme… Euh honnêtement, est ce que notre chère elfe noire avait une tête à être attendri par ce genre de regard ?! Un peu plus et elle allait finir par être vexée là. Quoi qu’il en soit, la vieille femme passa enfin à l’épisode qui intéressait notre elfe noire : les raisons de tout ceci. Le dragon de mers écouta attentivement les explications, haussant légèrement un sourcil lorsque Nëlsy reconnu avoir fait tout cela pour tuer son fils et expliquant que elle, Xune, devait finir cette histoire la corde au cou. Charmant, absolument charmant tout ceci ! Un peu plus et la Drow se serait cru de retour à Ched-Nasad lorsque sa mère comprit que ses jumeaux étaient des cas désespérés, selon elle, et qu’il fallait les tuer. Cependant, la vieille ne s’arrêta pas là et poursuivit sa petite histoire… sur un terrain qui ne plut pas particulièrement au dragon…

L’elfe noire fronça les sourcils et se retint d’envoyer son couteau sur la vielle femme lorsque cette dernière lui parla de sa nature. Au fond, elle n’était pas vraiment surprise, elle aurait été bien sotte de l’être de toute façon… Mais être continuellement jugée là-dessus, et bien cela avait quelque chose de profondément agaçant ! Et puis elle n’allait même pas jusqu’au bout de ses explications… énervant, très énervant même. L’elfe noire prit une grande inspiration avant de répondre, ayant toujours le contrôle de ses nerfs même si le dit contrôle commençait à partir en lambeau.

-Ma… nature d’elfe noire aurait dû m’honorer. Vous n’avez pas du réfléchir bien longtemps avant d’arriver à cette conclusion ! Si ma nature était réellement ce qui prédominait chez moi, je ne serais certainement pas à la surface depuis toutes ces décennies, mais toujours dans l’Ombre Terre ! Si je vis à la surface, si je vis ici en tant que pirate et parmi des humains, c’est bien parce que je ne suis pas comme les autres elfes noirs ! Je ne suis pas un être cruel qui tue pour le plaisir sans chercher à comprendre ce qui peut se cacher derrière !

Xune avait à peine haussé le ton au cours de ses paroles, mais son ton était devenu de plus en plus menaçant, de même que la flamme brillant dans ses yeux. Non elle n’était pas comme les autres, mais à trop chercher sa nature d’elfe noire, on pourrait peut être finir par la trouver et en continuant dans cette voix, Nëlsy pourrait bien finir par être face à la chose que laquelle elle avait compter pour tuer son fils. Xune lâcha un soupir agacé avant de reprendre, jouant toujours avec son couteau.

-Et ayez au moins la décence de finir vos explications ! J’ai perdu une journée à cause de vous alors allez au fond de cette histoire… c’est quand même ma mort qui devait clôturer tout cela.

*J’ai perdu une journée et j’ai le mioche sur les bras maintenant alors il vaut mieux qu’elle les termine ces satanés explications…*


Hein ?! Elle oubliait celle du roi pirate ?! Pas du tout, mais vous aviez entendu la vieille comme elle, Xune devait finir pendue dans cette histoire, donc cela devait bien être sa mort qui terminait cette comédie ridicule… et puis elle était pirate nom d’un chien, pas assistante sociale ! Par définition, s’était sa peau avant tout celle des autres après… même si il lui arrivait souvent de mettre cette partie de la définition de côté. Quoi qu’il en soit, pour le moment, la femme à la chevelure de neige avait été gentille, mais si Nëlsy ne passait pas aux aveux, rapidement, il se pourrait bien que Xune vérifie si elle se souvenait toujours de comment on déliait les langues à Ched-Nasad…

~ Il est 21 heures 00 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
P.N.J
avatar
Récits 731
MessageSujet: Re: La fin est proche ...   Sam 6 Mar - 17:54


Dur dur d'avouer la vérité, surtout qu'on avait toutes les chances de finir embroché ... Cependant Nëlsy eut tout à coup une once de respect pour Xune, elle qui avait toujours cru qu'elle n'avait pas sa place en surface, qu'elle devait se contenter de pourrir dans les bas fonds avec tout les êtres de sa race. Mais non, elle n'avait pas tué son fils, car elle n'était pas méchante ou cruelle, et ce, même si sa nature lui forçait bien souvent à avoir recours à ce genre de pensée ... D'ailleurs, qui avait eu à se plaindre du dragon des mers ? Personne, elle était la pirate parfaite, et qui plus est, bien plus respectueuse que la plupart de ses congénères. Xune voulait que Nëlsy en termine une bonne fois pour toutes avec son explication, de plus, le regard qu'elle lui envoyait n'avait rien pour la rassurer, bien au contraire ... Cependant la vieille femme faisait trainer pour deux choses, la première était de vivre le plus longtemps possible, et ce, même si il ne lui restait plus que quelques minutes, mais la mort lui faisait véritablement peur ... Surtout la douleur qu'elle pourrait ressentir avant que la grande quêteuse d'âme ne vienne se saisir de la sienne ... Quant à la deuxième, c'était qu'elle ne savait pas trop comment aborder le sujet, surtout que ça portait atteinte à son fils, et que ce dernier était dans la même pièce qu'elles. En tout état de cause, Nëlsy ne fera pas perdre plus de temps à Xune, elle qui semblait bouillonner intérieurement, cela pouvait se voir à sa poitrine qui se gonflait plus fortement que d'habitude à chaque inspiration ... Puis, il fallait bien avouer que la Drow l'effrayait bien plus que le roi pirate ...

- Vraiment je vous demande de me pardonner Xune ... Je ne vous pensais pas du tout comme ça et ... Enfin, je vais vous le dire. J'ai découvert il y a deux jours que mon fils était mêlé à une sombre histoire. Je ne sais pas comment il s'y est pris, mais un pacte a été signé entre les pirates de cette contrée et les Elfes noires de Ched-Nasad afin de mettre à sac Nandis et bien d'autres villes et villages ... Nëlsy parlait d'une traite, alors roi pirate se contentait d'attendre. Alors j'ai décidé de faire ce que j'ai fais afin d'éviter qu'une telle tyrannie ne se produise ... C'est à dire le faire mourir de la main même d'une Drow, vous donc, et ensuite vous faire tuer pour cet assassinat, ainsi tout serait rentré dans l'ordre, mais ...

La vieille femme ne put terminer ... Car le roi pirate venait d'intervenir à sa manière ! Son épée venait tout juste de piquer le dos de Xune qui avait malheureusement baissé sa garde à son vis à vis en entendant toutes ces parole plus que véridiques ! Nëlsy cria sur le coup, mais il était trop tard, l'estoc de l'arme du roi pirate ressortait déjà du ventre de la Drow ! Ce dernier attendit ainsi jusqu'à ce que Xune s'écroule sur le sol, puis, d'un geste vif, il retira l'épée du corps de l'Elfe noire laissée pour morte ...


Quelle belle fin de journée, car finalement, rien ne sera empêché ! Très bientôt, les Elfes noirs auront leur propre flotte, et ensemble il réduiront des cités entières en gravât ! Bien sûr, on pourrait dire que les Drow auraient vite fais de le tuer pour continuer seuls, mais il avait prévu cela aussi ... Le temps de Xune était à présent compte, son sang se répandait sur le parquet, et Nëlsy assistait impuissante à son agonie. Quant au roi pirate, et bien, il ne pouvait que rire de la situation d'où il ressortait d'ailleurs victorieux ...

- Qu'est ce que tu as à brayer comme ça vieille folle ? Tu as eu au moins la moitié de ce que tu voulais, la mort de Xune ! Ahahahah !

Riant sadiquement, l'homme des mers finira par quitter la pièce sans même toucher à sa mère, de toute façon il lui réservait un sort bien plus terrible que celui de Xune ... Après quoi, quand il claqua la porte derrière lui, Nëlsy se précipita sur la Drow et lui releva légèrement la tête afin de l'aider au mieux à respirer, et peut être faire quelque chose pour elle ...

- Ne mourrez pas Xune ... Sinon vous pourrez jamais vous venger de lui ... Restez avec moi, je suis tellement désolée pour tout le mal que je vous ai fais ... Ne mourrez pas ...

Caressant la longue chevelure blanche et soyeuse de cette dernière par de longs gestes rapides et tremblants, Nëlsy priait la déesse des océans afin qu'elle aide cette femme si méritante pour son honneur et son courage, mais aussi pour sa différence ... Par respect pour Xune, la vieille femme ne retirera pas le demi masque que la Drow portait ... Mais avait-elle assez de force pour dire quelque chose ? Nëlsy l'espérait plus que jamais en tout cas ...

~ Il est 21 heures 04 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: La fin est proche ...   Dim 7 Mar - 2:20

Depuis longtemps déjà, Xune avait trouvé un défaut majeurs aux humains : ils étaient incapables d’aller rapidement à l’essentiel, il fallait toujours qu’ils tournent autour du pot pendant de longues heures, espérant sans doute que leurs actions seraient mieux justifiées de cette manière. Et la vielle Nëlsy n’échappait pas à cette règle, pour le plus grand malheur de notre chère elfe noire. Cependant, la vieille femme ne se fit pas trop désirer pour reprendre ses explications. Explications qui faillirent la faire tomber par terre. Si s’était une blague, franchement la vieille femme aurait pu se retenir ! Non mais enfin quoi ! S’était vrai tout de même ! Néanmoins, vu la tête qu’elle faisait, Xune songea que se n’était pas une blague.. Ched-Nasad… rien que ce nom faisait remonter un nombre incalculable de souvenir chez la Drow. Des souvenirs qu’elle aurait préféré laisser enfoui au plus profond de son esprit. Xune allait se retourner pour demander si cela était vrai lorsqu’une douleur aigue se fit sentir dans son dos puis jusque dans son ventre. Pour le coup, la Drow avait écarquillé les yeux, inspirant brutalement même. Sans le vouloir, une légère esquisse de sourire étira ses lèvres pendant quelques instants. Un sourire triste. Elle avait fait une véritable erreur de débutante. Tourner le dos à quelqu’un d’armé et qui plus est, quelqu’un qu’elle ne connaissait pas. Et voilà le résultat. Il n’y avait pas moyen, cette journée allait bel et bien entrer dans son top dix des plus mauvaises journées de sa vie. Xune resta quelques instants debout avant de s’effondrer en lâchant un mot, qui sans dotue ne fut pas entendu.

-lâche…

Bah quoi , vous ne réagiriez pas de même vous après vous être prit un coup dans le dos ? Surtout que l’elfe noire n’avait pas oublié le joli petit discours que lui avait fait le roi pirate à son entré dans la pièce… A terre, Xune entendit les propos du roi pirate. Il l’enterrait un peu vite quand même…même si il fallait le reconnaître, son état n’était pas très glorieux. Puis, elle sentit la vieille femme lui relever la tête, et la femme à la chevelure blanche devait bien reconnaître qu’elle put respirer un peu mieux.

La Drow ne put empêcher un sourire ironique de fleurir sur ses lèvres lorsqu’elle entendit les propos de la vieille femme. Ne pas mourir… facile à dire, ce n’était pas elle qui venait de se faire transpercer. Et ce qui avait suivi n’avait fait que renforcer le sourire de la femme à la chevelure de neige. Pour Xune, Nëlsy devait surtout vouloir qu’elle tue son fils, que se soit pour se venger ou non devait peut lui importer. Après tout, dans son plan si génial, notez l’ironie contenue dans ses paroles, la vieille femme n’avait-elle pas prévue que Xune mourrait après avoir accompli sa sinistre tâche ? Alors pourquoi brusquement se soucier de sa vie ou de sa mort. La Drow lui aurait bien fait part de son opinion mais elle n’avait pas envie de se fatiguer à lui expliquer… encore moins maintenant. Une main appuyée sur la plaie à son ventre, l’elfe noire ferma les yeux, essayant de trouver une solution à ce problème…et ne pouvant s’empêcher de songer que si il existait bel et bien une étoile censé veiller sur chaque être vivant, la sienne faisait mal son boulot. A cette pensée succéda une autre, sur son équipage et Randar… Peut être n’aurait-elle pas dû renvoyer son second au navire en fin de compte. Cependant, si elle avait agit ainsi, s’était avant tout pour éloigner le mioche. Xune avait bien prévu que le sang coulerait…elle n’avait pas songé que cela pourrait être le sien. S’était bel et bien l’une des journées les plus pourries de son existence.

Inspirant comme elle le pouvait, l’elfe noire chassa tant bien que mal l’image de son cas désespéré d’équipage, mais qu’elle aimait bien mine de rien mais plutôt se faire arracher la langue que de leur avouer enfin s’était à négocier, pour se concentrer sur quelque chose d’un peu plus important : un moyen de survie. La Drow rouvrit alors les yeux et fixa la vielle femme maintenant comme elle le pouvait un visage à peu près neutre… oui ça s’appelait de l’entêtement ça…

-Si vous voulez… m’aider, trouvez…quelque chose pour, pour contenir un minimum le sang.

Franchement, ça la vieille aurait pu y penser seule. Non mais s’était vrai quoi… vous, vous voyiez quelqu’un qui se vide de son sang, vous n’essayez pas un peu de le contenir le dit sang ? Pour sa part, Xune avait toujours fait ça… et jusqu’à preuve du contraire il lui semblait bien que s’était ce qu’il fallait faire. L’elfe noire appuya un peu plus sa main sur sa blessure et esquissa une légère grimace, ça piquait un peu quand même ce truc… Ceci fait, elle retourna quelque peu dans ses pensées, pas pour se remémorer une énième bêtise de son équipage mais pour quelque chose d’un peu plus sérieux.

*Hey mon étoile, si jamais t’as un jour existé, tu pourrais pas m’aider pour cette fois ? Faire quelque chose dans le style de m’éviter de mourir ici… as que ça me gênerait beaucoup, mais j’aimerais bien retrouver mon bateau, les idiots qui me servent d’équipage et puis bon j’ai plus ou moins promit à Alak sur son bûcher de vraiment vivre… donc voilà quoi… Alak d’ailleurs… si jamais t’es quelque part à t’ennuyer, aider ta petite sœur adorée ne te tenterait pas ?*

L’elfe noire sourit intérieurement après avoir pensé cela. Parler à Alak comme ceci… ca lui était déjà arriver par le passé, quand elle avait l’impression que leur lien revenait. Elle savait bien que s’était une simple impression lui venant du passé mais ça lui faisait toujours du bien… et aujourd’hui comme d’habitude l’effet fut là. A cette pensée, d’autres suivirent. Principalement la joie qu’elle ressentait quand elle était sur son navire. Sentir le vent sur son visage, du moins sur la partie exposée, l’odeur de la mer autour d’elle, l’impatience juste avant un abordage, la satisfaction après… et le plaisir d’affronter la mer lorsqu’elle était déchaînée. Cela pouvait paraître étrange mais la Drow aimait devoir diriger le Fëalókë morë en pleine tempête. C’était un défi et un défi qu’elle aimait relever, qu’elle voulait encore relever. Et ceci voulait dire ne pas mourir bêtement à cause d’un coup d’épée donnée traîtreusement en plus ! Ce fut peut être pour cela que Xune lança un petite prière pour les dieux qu’elle connaissait, sauf Lolth bien entendu, s’attardant sur la déesse qu’elle aimait, si l’on peut dire, le plus. Car déesse de ce qui faisait vivre en quelque sorte notre elfe noire.

***Kirenna, déesse des océans, si vous m’entendez je… enfin je ne suis pas spécialement douée pour ça, mais… enfin j’aimerais bien vous demander de veiller sur ma vie et de me permettre de survivre à ça, mais avant tout, veiller sur Randar et les autres… s’il vous plait Kirenna. J’aimerais que vous me permettiez de vivre encore plusieurs années, de continuer à voguer sur les flots dont vous êtes la déesse, mais si vous pour vous cela est impossible, alors… protéger mon équipage déesse.***

…Sans doute l’une des plus longue prière qu’elle ai jamais faite. Et heureusement qu’elle l’avait fait dans sa tête, sinon elle aurait pu dire adieu à sa réputation de cœur de pierre. Cependant, même si dans sa prière elle avait soulevé la possibilité de passer de vie à trépas, la Drow ne comptait pas rendre les armes aussi facilement… mais si Nëlsy ne lui trouvait pas rapidement quelque chose de plus efficace pour contenir le sang, ça allait être quelque peu délicat de rester en vie…

~ Il est 21 heures 07 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
P.N.J
avatar
Récits 731
MessageSujet: Re: La fin est proche ...   Ven 12 Mar - 21:14


Frappée par derrière ... Xune avait de quoi maudire le roi pirate pour dix générations ! Nombre d'Humains disaient que les Drows n'étaient que des traitres, et bien il était temps qu'ils se regardent dans un miroir ! Nëlsy quant elle, n'avait aucune connaissance en matière de soin, elle se contentait juste d'ôter des vie ou d'orchestrer des assassinats, mais ça s'arrêtait là ... À la rigueur elle saurait comment achever Xune sans souffrances, alors se fut à la Drow de lui expliquer ce qu'elle devait faire, mais contre toute attente, la vieille femme ne bougea pas d'un poil ! Voulait-elle la regarder mourir ? Non, elle avait son idée, chose qui lui faisait très peur d'ailleurs. Xune avait beau être une Elfe noire, cela se voyait dans son regard qu'elle avait une certaine crainte de mourir, car elle ne le voulait, et ce fut de la voir ainsi qui décida Nëlsy. Passant sa main rugueuse sur la peau lisse et découverte du visage de Xune, la vieille femme se mit soudainement à lui raconter une histoire de jeunesse, la sienne ... Ainsi donc, la Drow avait de quoi déprimer davantage avec de pareil boulet, le pire c'était qu'elle pouvait même pas s'en servir pour attaquer un autre navire ... Quelle triste Destinée ...

- Ne vous endormez pas, et écoutez moi Xune ... Commença Nëlsy en la secouant un peu. Vous avez sans doute déjà vécu des aventures ? Et bien moi aussi ... Cela se passa durant le mois de Pyros, j'avais à peine trente ans et j'avais décidé de me mettre en quête des eaux maudites. Jamais je n'avais été aussi loin, puis, tout à coup un monstre d'une taille surnaturelle attaqua notre embarcation, et oui, car c'est tout ce que c'était pour cette chose ... Ensuite, nous avons été entrainé par le fond, tout mon équipage succomba se jour là ... Et moi, je perdis mon oeil après qu'une dague soit venu s'y loger ... Cela arriva accidentellement si je peux dire sa comme ça ... Mais le plus étonnant arriva ensuite. Je m'étais réveillée sur une plage, et une femme était auprès de moi, cette dernière disait être une Sirène, j'eu beaucoup de mal à la croire d'après leur réputation ... Mais elle me le prouva, cependant j'avais quelque chose de changé, j'arrivait à voir de mes deux yeux, alors elle m'expliqua qu'elle m'avait sauvé grâce à une relique qu'elle avait trouvé ...

Nëlsy tout en veillant sur Xune, et surtout qu'elle ne s'endorme pas, bien sûr elle avait de plus en plus de mal ... Mais pour son salut, elle se devait de résister ! La vieille femme la secoura encore un peu, ce qui valu un gémissement à cause de sa blessure qui la faisait de plus en plus souffrir ...

- Elle me l'a montré, ça ressemblait à une bille, elle était magnifique avec sa couleur violette ... Mais quand je vis la Sirène se retourner pour me parler de face, je constata avec stupéfaction qui lui manquait un oeil, alors elle m'expliqua que c'était la relique qui en était la cause. Cette dernière possédait le sombre pouvoir d'une vie pour une vie ... La Sirène venait de donner la sienne pour moi, alors je lui arracha l'étrange pierre des mains et voulu lui rendre ce qu'elle m'avait donné, mais cela ne fonctionna qu'à moitié, je reperdit mon oeil, mais elle succomba quand même, et moi ... Je vivais ... Marquant un courte pause, Nëlsy reprit son souffle avant de poursuivre. Après ... Quand je suis partie, j'ai emmené cette relique qui fut à l'origine de ma survie, et depuis elle remplace mon oeil, au moins j'étais sûr de ne jamais la perdre. Même mon fils ne le sais pas, vous êtes la seule à qui je l'ai dis Xune. Mais je vous ai pas raconter ça juste pour soulager ma conscience, mais pour me donner du courage, et vous offrir ma vie ... C'est la moindre des choses que je puisse faire pour vous ...

Sans même demander son reste, la vieille femme se saisira de la main du dragon des mers, puis, de l'autre elle déposera doucement la tête de Xune sur son genoux afin de soulever son cache-oeil pour retirer la précieuse relique de son histoire. Après quoi, elle imposera la pierre violette dans le creux de la main de la Drow, et ce, tout en remettant son bandeau afin de mourir avec un minimum de dignité ... Les secondes s'écoulèrent avant qu'une douce lumière ne paraisse entre les doigts des deux femmes ... Quelle étrange sensation, car toutes deux auront l'impression de se faire totalement aspirer leurs âmes, ça faisait presque mal ... Puis, la blessure de Xune se referma sans aucune raison, mais ... Elle se reformera sur l'abdomen de Nëlsy ! À cela, cette dernière ne put que laisser s'échapper un cri de douleur qui en ferait souffrir plus d'un ... L'interchangement venait d'avoir lieu, et la Drow était à présent sauvée ...

- Xune ... Ajouta t-elle en tombant sur le côté. À présent c'est à vous que revient cette relique ... Trouvez lui un nom, moi j'ai été stupide de ne pas le faire, et peut être qu'un jour, c'est vous qui sauverez une vie ... Maintenant partez ... retournez à votre navire ... vivez votre vie ... mais si vous voulez vous venger, faites le plus tard ... Quand vous serez prête, car là ... vous ne l'êtes pas ... partez ...

La vie venait de quitter Nëlsy, et Xune devrait faire vite, car le cri qu'elle avait pu lâcher un peu plus tôt avait dû alerter les habitants du palais ... On pouvait déjà entendre quelqu'un arriver ...

[Annonce : Si tu prends la relique, merci d'éditer ton inventaire dans la partie "Reliques/artéfacts" avec le nom que tu lui auras donné Exclamation]

~ Il est 21 heures 11 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: La fin est proche ...   Lun 15 Mar - 0:29

Cette journée était définitivement la deuxième pire journée de sa vie… et en même temps elle espérait que ce ne serait pas la dernière. Ce qui à son humble avis semblait plutôt mal partie puisque la vieille Nëlsy n’avait pas esquissé le moindre mouvement pour se saisir d’un truc à appuyer sur cette saleté de blessure. Mais qu’avait-elle fait aux dieux pour mériter ça ?! Bon quand elle disait dieux hein Llolth ne comptait pas bien sur, elle s’était le cas à part, la divinité qui comptait pour du beurre pour l’elfe noire… Mais au nom de tous les océans qu’avait-elle fait aux autres pour se retrouver dans une situation pareille ?! Elle avait toujours était gentille non ? Enfin, aussi gentille que pouvait l’être un pirate, cela s’entend… Mais bon là n’était pas le principal soucis du moment. Le souci s’était que notre pauvre Xune continuait à se vider de son sang tandis que Nëlsy commençait à lui raconter son passé.

Mais qu’est ce qu’elle pouvait bien en avoir à faire du passé de l’ancêtre ?! Franchement pour le coup ce n’était pas ce qui lui importait le plus et si elle n’était pas en train d’agoniser sur le sol, la Drow se serait fait un merveilleux plaisir à l’expliquer en long en large et en travers ! Et en plus elle lui disait de ne pas s’endormir. S’était légèrement plus facile à dire qu’à faire ça… Mais ne pouvant faire quoi que se soit d’autre, l’elfe noire n’eut d’autre choix que de porter son attention sur la voix de la vieille femme, en pressant d’avantage sa main sur sa blessure accessoirement. Son attention, légèrement chancelante, vous croyez que c’est facile de se concentrer sur quelque chose quand on est trouée de part en part ? et bah Xune peut vous assurez que non ! Donc, son attention chancelante pendant le récit de Nëlsy, se re-concentra sur la voix de la vielle quand elle commença à évoquer la relique. En toute franchise, Xune n’y croyait pas vraiment. Elle n’eut néanmoins pas le loisir de faire part de son opinion puisque la vieille femme ne trouva rien de mieux à faire que de la secouer pour s’assurer qu’elle était toujours consciente, arrachant ainsi un grognement de douleur. Elle l’avait fait exprès ou quoi ?! L’elfe noire n’eut cependant pas le temps de s’attarder là-dessus, puisque Nëlsy reprit la parole, terminant de lui raconter sa petite histoire… Avant d’ajouter qu’elle avait dit tout cela afin de trouver le courage de lui offrir sa vie.
Waoh waoh waoh ! Minute papillon ! Elle avait bien compris là ?! Non parce que être sur le point de dire bonjour à la faucheuse, ça pouvait faire avoir des hallucinations, non ? Mais apparemment non, son ouïe marchait très bien puisque Nëlsy venait de lui mettre quelque chose dans la main. Au début il n’y eut rien, puis plusieurs choses s’enchaînèrent.

D’abord la lumière beaucoup moins agressive que celle du soleil mais pas des plus agréables pour les yeux de l’elfe noire, puis une impression de douleur… bon sang, elle n’avait pas assez donné depuis que le roi pirate avait agi avec lâcheté ? Il fallait encore lui en donner un peu pou le plaisir ?! Et ensuite, l’impression qu’on tirait sur les bords de la plaie pour les ressouder ensemble, puis plus rien. Plus de douleur, rien… Comme si tout ce qui s’était passé n’était qu’un mauvais souvenir. Peut être avait-elle rêvait tout cela ? Mais non, le cri de douleur de la vielle femme suffisait à lui prouver que ce n’était pas un rêve ou plutôt un cauchemar. D’un mouvement rapide, la Drow se releva et se pencha sur la vielle femme. Pas besoin d’espérer réellement. Si ce qu’elle lui avait dit était vrai, elle allait bientôt mourir. Alors l’elfe noire écouta ce que Nëlsy avait encore à lui dire, retenant un grondement de colère lorsqu’elle lui suggéra de se venger plus tard. Xune n’aimait pas remettre ce genre de choses à plus tard… Mais là… s’était désormais les dernières paroles d’une morte… Ca se respectait quand même un minimum.

-Merci vieille femme, merci.

Bah quoi ?! D’accord, Nëlsy avait voulu la tuer, et ce fut d’ailleurs pour ça que Xune se contenta d’un merci, mais elle venait quand même de lui sauver la vie. Et même si Xune ne se sentait pas en état de faire trois tours de l’île en courant, elle se sentait quand même beaucoup mieux qu’il y a quelques instants. Logique me direz-vous… La Drow en était là de ses réflexions lorsque des bruits de pas la tirèrent de ses pensées. Fronçant les sourcils, Xune se redressa, la bille toujours serrée dans la main, et donna un coup de pied dans le fauteuil le plus proche, l’envoyant cogner contre la porte. Maigre obstacle mais il lui laisserait le temps nécessaire pour filer. L’elfe noire fila vers la fenêtre, l’ouvrit et sans la moindre hésitation la franchit, se retrouvant suspendue au dessus du vide. Esquissant un mince sourire. A présent, elle entrait sur son terrain. Ses doigts et ses pieds trouvèrent rapidement des prises, et la Drow entama la descente jusqu’à pouvoir sauter sans risque, pour elle, sur le toit le plus proche. Ceci fait, elle ne perdit pas de temps et fila jusqu’à être assez loin du palais. Elle se stoppa alors quelques instants pour ouvrir son médaillon et y glissa délicatement la bille avant de le refermer et de le remettre à sa place : contre sa peau, près de son cœur là ou nul ne pouvait le voir et deviner son existence. Elle avait trouvé comment la nommer : Neuna Valto, deuxième chance. Maintenant, il ne lui restait plus qu’à rejoindre son navire et à quitter l’île…


[OUT : Xune file vers le port]

~ Il est 21 heures 13 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: La fin est proche ...   

Revenir en haut Aller en bas
 

La fin est proche ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Sept Destinées :: ~ Le gouffre mystique ~ :: RP oubliés-
Sauter vers: