AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion


Exclamation L'autel Astral ~ICI~ Exclamation




La table du rôliste ~ICI~ Arrow




Exclamation Récompenses actuelles ~ICI~ Exclamation



Partagez | 
 

 Coquillages d'Okoomi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous
Coquillages d'Okoomi Empty
MessageSujet: Coquillages d'Okoomi   Coquillages d'Okoomi Icon_minitime1Dim 1 Mai - 10:05

Bon, je vais commencer le journal d'Okoomi. Ce journal me servira à noter pas mal de chose, mais également quelques monologues. Si vous désirez interagir , ne répondez pas aux messages, mais envoyez moi un mp. De même, les remarques (constructives) sont grandement appréciées.

Tout ce qui sera dit est réputé secret. A ne lire que si vous désirez un peu mieux connaître Okoomi.

PS : c'est Okoomi qui parle a la 1ère personne ici sauf mention contraire. Sauf mention contraire également, tout ce qui n'est pas en lightviolet (couleur d'Ookomi) ne provient pas d'elle, mais ce sera mentionné dans le rp

Ce sujet est volontairement scindé, pour des questions de lisibilité et de facilités de lecture.

-----------

Rencontres : 6 rencontres dans Astrune (31 / 05 / 2011)

Une nouvelle sirène dans Astrune : * terminé * (01 / 05 / 2011)
Premières discussions : * terminé * (29 / 05 / 2011)
Trahisons : * en cours de rédaction *


Dernière édition par Okoomi Sairen le Mar 31 Mai - 9:15, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Coquillages d'Okoomi Empty
MessageSujet: Rencontres dans Astrune   Coquillages d'Okoomi Icon_minitime1Dim 1 Mai - 22:05

Rencontres dans Astrune

Shurini : C'est la toute première personne que j'ai rencontrée dans Astrune depuis mon départ de Thelxépia. D'ailleurs, quelle rencontre ! Elle voulait me tuer, parce que soi-disant, on doit rester cacher à dans la cité sous marine et tuer ceux qui osent nous affronter. Quelle drôle d'idée ! La surface est à découvrir. D'ailleurs, c'est pour cela que j'ai voulu quitter Thelxépia.
Récemment, Shurini est revenue me sauver de Nishi'ila. Bien que je ne lui fasse pas encore totalement confiance, elle est remontée dans mon estime. Peut-être voudra-t-elle aussi parcourir le monde et se forger sa propre destinée...

Selena : J'ai rencontré cette sirène par hasard. D'ailleurs, je ne savais pas trop comment j'étais arrivée dans la forêt des fées. Encore un mystère d'Astrune. Cela m'a conforté dans mon idée que le monde ne se résume pas à Thelxépia et les fonds marins. Bien que je ne sois pas enclin à la guerre, il me plairait d'apprendre un peu plus sur ces "fées". Il faudra que je m'y attelle un peu plus tard. Par contre, j'ai perdu Selena de vue par une mystérieuse téléportation.

Nyullie : La reine des Sirènes. Mais que faisait-elle dans le royaume des fées ? Certes on ne partage pas du tout le même point de vue, mais un jour ou l'autre, j'irais l'affronter. Car elle régit notre peuple comme une dictatrice. Pour elle, les sirènes devraient gouverner Astrune. Mais pour le moment, profil bas. Je sais qu'elle ne m'apprécie pas, et que je fais partie d'une liste noire, mais où va-t-on si elle prenait un jour le pouvoir sur tout les autres ? Non, décidément, je ne partage pas son point de vue.

Nishi'ila : Encore une sirène ! Mais celle la a bien failli me tuer pour de bon. Je ne dois mon répit qu'à Shurini. Mais elle a été salement blessée lors de cette rencontre. Peut-être même est elle morte ? Il me plairait de la voir échouée sur une plage, le corps déchiqueté par les récifs. Elle est puissante, mais si on s'y met à plusieurs, elle n'est pas invincible.

Blizz : Blizz est un jeune elfe. Je l'ai trouvé sur le point de se noyer dans les eaux froides du domaine des récifs. Je l'ai sauvé des eaux juste à temps. On s'est retrouvé piégé un temps sur un ilot, puis attaqué par Nishi'ila. Pour le moment, il semble avoir des coté animaux, mais ne m'a pas agressé. Peut-être est-il différents des autres? Peut-être qu'il peut m'aider dans ma quête. Okoomi éprouve quelques sentiments à l'égard de ce jeune elfe!

Pimbêche : Ah la la.... Que dire de celle la, à part qu'elle va surement terminer à la flotte. Elle ne m'a pas agressée physiquement, mais me manque de respect. Bon, ok, je suis monté dans le Goéland (quoi que on m'a pêchée serait plus exact). Mais elle a le don de m'insulter sans même me connaître. Est-ce une bonne nageuse ?Je le saurais bien assez tôt.


Dernière édition par Okoomi Sairen le Ven 4 Mai - 16:04, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Coquillages d'Okoomi Empty
MessageSujet: Une nouvelle sirène sur Astrune   Coquillages d'Okoomi Icon_minitime1Dim 1 Mai - 22:07

Une nouvelle sirène sur Astrune
De 0 à 5 ans

La mer était calme. Aucun nuage ne se profilait à l'horizon en cette belle matinée. Un léger vent rafraichissant caressait la surface. Quelques mouettes et autres volatiles plongeaient çà et là pour rapporter qui, un maquereau, qui, un saumon. Une journée en somme toute banale. Mais il n'en était rien. En effet, dans les profondeurs de la mer, là où les sirènes avaient édifié leur cité, un évènement était en train de se produire. Une toute jeune sirène allait naître. Les parents étaient heureux mais anxieux aussi. En effet, c'était leur toute première fille, et leur maigre expérience de parent les angoissait un peu. Malgré tout, cela n'allait pas les empêcher d'élever la petite Okoomi, d'autant que la mère d'Okoomi avait plusieurs sœurs. Pendant que son père et sa mère vaquaient à d'autres occupations, Okoomi était accueilli par ses tantes. Elle jouait du coup avec ses cousines, mais cela ne la satisfaisait pas. Pour une raison obscure, elle restait par moment songeuse, ou dévorait les maigres livres d'images. Ceux ci relataient, à la manière des contes imagés, comment des créatures toutes plus horribles les unes que les autres assaillaient des sirènes. Elle n'arrêtait pas de poser la question sur le dehors, ou sur les autres mondes. Et tout le temps, elle obtenait cette même réponse, que le monde extérieur était remplis de monstres, et que si elle tentait de s'y aventurer, ces derniers viendraient la dévorer.

Un jour, alors qu'elle était une fois de plus avec ses cousines, elle profita d'un bref moment d'inattention pour "sortir". Elle n'alla pas très loin, bien vite rattrapée par ses tantes. Mais elle avait vu une chose étonnante. Un animal s'était approché de Thelxépia et semblait vaquer à ses propres occupations. C'était joli à voir, les poissons semblaient danser un balai dont eux seuls connaissaient la structure, mais tout semblait avoir une propre vie. Là un requin, la une pieuvre. Tout cela semblait si nouveau pour Okoomi qu'elle en était statufiée par la beauté du spectacle. Quelques sirènes passaient également par moment, interrompant momentanément la danse aquatique. Mais cette dernière reprenait aussitôt que les nagas s'étaient éloignés. Ses parents ne lui avait jamais montré le "dehors" et ses cousines ne semblaient pas interressé par le tableau qu'elle découvrait sous ses yeux. Mais elle fut bien vite extraite de sa contemplation par ses tantes, qui la cherchait partout. Alors qu'elle était une fois de plus ramenée, elle entendit un son. mais ce dernier ne semblait pas provenir de la mer, mais dans sa tête...

** bloups **
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Coquillages d'Okoomi Empty
MessageSujet: Premières discussions   Coquillages d'Okoomi Icon_minitime1Dim 1 Mai - 22:53

Premières discussions
5 ans

** bloups **

Mais d'où pouvait provenir ce son, et surtout, que pouvait il signifier ? Okoomi n'en n'avait aucune idées. Elle n'osa rien dire, croyant que son imagination avait fait naitre un son fictif. Mais quand même ! C'était si réel, si proche et en même temps si lointain. Elle tourna les yeux vers le "dehors". Ca venait des poissons ? Non, quand même pas. Les poissons ne font pas "bloups", si ? Et surtout pourquoi dans sa tête. On lui avait pourtant appris que les sons provenaient des oreilles.

- Tantine, ça veut dire quoi "bloups" ?
- Comment cela Okoomi ?
- Ben j'ai entendu "bloups". Ça veut dire quoi ?
- Je ne saurais te le dire. Tu n'a pas rêver, tu est sûre ?
- Oui, j'ai entendu "bloups". Mais c'était bizarre, comme si on me parlait dans ma tête.
- Dans ta tête ?
- Oui, dans ma tête. Je regardais les poissons et j'ai entendu "bloups"
- Oublies cela, çà ne veut rien dire.

L'incident du "bloups" resta pour le moment sans réponse, mais cela intriguait quand même notre jeune sirène. Avait-elle rêvé ? Dans les jours qui suivirent, elle entendit plusieurs fois ce son étrange. De plus en plus distinctement d'ailleurs. Cela la troublait un peu, et n'ayant pu obtenir réponses via ses relations, elle entreprit de chercher elle même la réponse, en demandant au hasard de ses rencontres. Tout le monde l'ignorait, mais, un jour, quelqu'un lui apprit que le "pouvoir grandissait en elle". Quel pouvoir ? Et comment ça "grandissait en elle" ? Elle n'avait pourtant pas remarquer une quelconque difformité, ni eu de moindres signes de maladie ces derniers temps. Intrigué par la phrase de l'inconnue, elle se mit en quête de trouver des réponses. Elle questionna donc sans répit ses pairs, à la recherche de l'explication de la phrase qui lui semblait plus que mystérieuse. Elle apprit alors, au fur et à mesure des jours qui suivirent que toutes les sirènes avait un don de télépathie, mais que celui-ci pouvait se développer à n'importe quel âge, et que, elle aussi, elle serait à même de communiquer via la pensée avec ses congénères. Elle apprit même à grande vitesse, puisque sa grande passion de l'époque était son entrainement au "boupsage", comme elle s'aimait à l'appeler.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Coquillages d'Okoomi Empty
MessageSujet: Re: Coquillages d'Okoomi   Coquillages d'Okoomi Icon_minitime1Mar 17 Avr - 13:23

Trahisons
7 ans

Okoomi avait des valeurs assez atypiques pour une sirène. En effet, bien qu'élevée selon les lois en vigueur, elle prenait un malin plaisir à les transgresser, plus ou moins souvent. Elle remontait par exemple en surface assez fréquemment, pour voir les merveilles du haut. Elle était souvent accompagnée dans ses escapades par sa meilleure amie, Aplonie, et elles s'entendaient à merveille. Elles se couvraient mutuellement d'ailleurs, en inventant des alibis pour leurs fugues. Aplonie était comme toutes les sirène, gracieuse et jolie à souhait. Elles avaient l'habitude de communiquer par télépathie. Un soir, Okoomi appela son amie, pour programmer une escapade le lendemain. Tout était prévu : elles devraient aller nager, puis profiter d'un courant sous-marin qu'elles avaient repérés la veille pour échapper temporairement à la vigilance de leur gardienne. Ce n'était d'ailleurs pas la partie la plus dure du plan, cette dernière ayant souvent des accès de narcolepsie. Le plan était donc à 100% sûr. Le jour J, elles mirent en application leur plan. Et il fonctionna que trop bien. Remontant rapidement vers la surfaces, le deux nageuses n'eurent aucun mal à trouver un endroit assez tranquille pour observer ce monde.

En observant en direction de la plage, les deux nagas furent surprises de voir d'autres sirènes, apparemment plus âgées et accomplissant un étrange rituel. Jamais on avait expliqué à Okoomi et son amie que les sirènes charmaient leur victimes pour mieux les tuer. Et c'est apparemment ce que semblait faire l'une des meurtrière. Elle attirait au loin une personne, pour, semble-t-il, lui enfoncer quelques objets pointu. Les jeunes filles avaient du mal à discerner, mais les cris leur parvenaient assez clairement. Cette image fut assez choquante pour que toutes deux décident de replonger et d'oublier la scène atroce qu'elle avait involontairement vu. La descente dans les eaux fut silencieuse, pas une ne voulait converser avec l'autre. Le mutisme "télépathique" ne s'arrêta que lorsqu'elles atteignirent la place qu'elles n'auraient pas du quitter. Même si les jeux reprirent assez vite, un certain malaise était lisible sur les faces des deux fugueuses. C'est à ce moment là que se réveilla leur gardienne. Immédiatement, elle sut que les deux petites avaient fait quelques bêtises. Une longue séance de sermonnage en tout genre commença.

=> Okoomi ; pink => Tante d'Okoomi (la gardienne) ; cyan => Aquanelle)

**[color=lightviolet] Pourquoi tu nous regardes comme ca, tatie ? **

** Qu'est ce donc que vous avez encore pu inventé vous deux ? **
** fait quoi ? **
** Et toi aussi, hein **
** Mais on a rien fait **
** Menteuses ! Ca se voit rien qu'à votre façon de nager **
Il est vrai que les deux jeunes sirènes n'étaient plus trop à l'aise, comme à l'habitude, et cela se traduisait par quelques mouvements rapides et disgracieux dans l'eau.

[En cours d'édition]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Coquillages d'Okoomi Empty
MessageSujet: Re: Coquillages d'Okoomi   Coquillages d'Okoomi Icon_minitime1

Revenir en haut Aller en bas
 

Coquillages d'Okoomi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Sept Destinées :: ~ Le gouffre mystique ~ :: Vieilleries-
Sauter vers: