AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Exclamation L'autel Astral ~ICI~ Exclamation




La table du rôliste ~ICI~ Arrow




Exclamation Récompenses actuelles ~ICI~ Exclamation



Partagez | 
 

 La Dame noire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elfwyn
avatar
Récits 3369
MessageSujet: La Dame noire   Sam 23 Avr - 22:03

La Dame noire


Profondément enfoui dans les vieux tunnels des égouts de Nandis, se trouvait jadis le repaire de tout un régime sectaire. Bien qu'il n'existe plus aujourd'hui, nombreuses sont les traces que ces déments ont pu laisser derrière eux. Les plus intéressantes furent sans nul doute celles de ce prisonnier, lui qui fut considéré comme souillé par les fidèles. Des archives très détaillées à son sujet content avec précision sa descente aux enfers, et ce, jusqu'à son exécution. Des croquis tracés par une main maladroite démontrent le supplice que ce dernier à dû endurer pour expier sa folie. Glixe, le chien sacré, se reput de ses entrailles sur la sainte pierre ! Mais l'histoire qui nous intéresse n'est en rien celle-ci ; des gravures apparemment transcrites par les troubles mentaux du prisonnier, emplissent les quatre murs de sa cellule. Toute personne sensible ne s'y hasarderait pas au-delà de dix minutes, car seul un esprit démoniaque était en mesure de raconter de telles choses...

Il est dit...

Vous croyez en Astrune ? Croyez-vous en ses frontières ? Croyez-vous en ses villes et villages ? Si oui, c'est que vous êtes déjà fous, et le seul moyen de vous en défaire serait de vous abattre. Bien sûr, vous serez bien trop lâches pour ça, alors laissez moi vous éclairer bandes de pleutres !


L'homme et son reflet

La vérité implique toujours courage et témérité, or, à l'époque j'étais comme vous, un pauvre petit être chétif qui cherchait à se démarquer par ses actions. Mais ce jour là... au sein des plaines ravagées par une guerre depuis longtemps passée, me démontra que tout ce que je prenais pour acquis n'était en fait que fourvoiement. Comment aurais-je pu supposer qu'Astrune était vivante ? Comment ?! Sans même que je ne puisse comprendre ce qui se passait, je me fis happer par les mâchoires de cette terre que je pensais jusque là, sans vie... Mes souvenirs se perdent à partir de cet instant... tout est noir, tout est froid. Je ne sais pas ou je suis, ni même la raison de mon apparition en ce lieu sinistre.

Mes yeux s'ouvrent enfin, des arbres se dressent devant moi... Pourquoi fait-il si sombre ici ? L'oeil d'Azura me fixe de sa douce lumière, mais celui-ci ne suffit pas à m'apaiser. De par mes voyages je pus m'assurer que c'était la première fois de mon existence que je contemplais pareille forêt... Les racines de ces géants de bois ne semblaient guère apprécier le sol qui était censé les entretenir, mes chutes répétées ne peuvent qu'en attester... Bien que l'explication à ma situation m'échappait toujours, je me mis à courir afin de m'extraire de ce cauchemar ! Mes jambes me portèrent aussi loin qu'elles le purent, hélas... je demeurais prisonnier de cette nature morte. Des arbres et toujours des arbres, à cela deux suppositions me vinrent en tête, soit cette terre était immense, soit elle était ensorcelée. Mais par qui et pourquoi ? Trop de questions me taraudaient...

On dit que l'on a une âme, et qu'après notre mort charnelle celle-ci poursuit son éternelle existence, puis-je y prêter foi ? Je ne sais pas, en revanche si cela s'avère véridique, alors Astrune en possède également une. Car d'après les cantiques il existe deux mondes, le nôtre et celui des âmes. Alors est-ce que par... inadvertance me suis-je retrouvé de l'autre côté du miroir ? Est-ce que cette forêt est un reflet d'Astrune, une part de son âme ? Même en y étant je ne saurais le dire... Partout où mon regard se pose, je ne vois que ténèbres et diverses formes lugubres.

D'ailleurs, lorsque je fus en mesure de comprendre, on m'expliqua qu'à toutes choses il y avait son opposé. Il semblerait effectivement que cette forêt soit une sombre représentation de Silmariën, ou encore Lalwende... Dans ce cas, qui la gouverne ? À nouveau mes souvenirs s'embrument...


La révélation

Ses yeux noirs me bloquent toutes pensées, et cette voix... Ce sont les deux seules choses dont je me rappelle d'elle. Je ne saurais redire ses phrases avec exactitude tellement elles étaient profondes et complètes... Je vais donc faire simple. Elle m'annonça ma mort, la pire qui soit ! Cette entité lisait en moi comme dans un livre ouvert, et jusque là... toutes ses prédictions se sont avérées correctes ; mon retour à Nandis, ma capture par ses fous religieux, mon emprisonnement... et pour finir, mon trépas. Non ! Ce n'était pas ma Destinée ! Pas l'originale en tout cas, cette femme... ou plutôt ce monstre a réécrit mon avenir... Je sais comment je vais mourir, et ce, sans rien pouvoir faire afin de l'éviter.

J'ai peur, je n'arrive plus à dormir... et en ce moment j'entends le chien japper, sans doute est-il en train de réclamer précocement son dû, à savoir ; mes entrailles. Je le vois déjà en train de cisailler ma chair à coup de croc, puis se repaitre allègrement de mes tripes... Mes dents claquent toujours plus bruyamment chaque fois que j'y songe. Ô Hithar... donnez moi la force de savoir mourir...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lauthentique-destiny.net
 

La Dame noire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Sept Destinées :: ~ RÔLE PLAY : LES SEPT DESTINÉES ~ :: Histoire D'Astrune :: Histoire des lieux-
Sauter vers: